« SCHÜTZ ALFRED (1899-1959) »

SCHÜTZ ALFRED (1899-1959)

  • Écrit par 
  • Universalis 
  •  • 190 mots

Sociologue et philosophe américain d'origine autrichienne, Alfred Schütz a élaboré une approche phénoménologique des sciences sociales.Né à Vienne le 13 avril 1899, Alfred Schütz émigre aux États-Unis en 1939. Il enseigne à la New School for Social Research de New York de 1943 à 1959. Il attire l'attention sur les présupposés sociaux qui sous-tendent la vie quotidienne et la création de la réalité […] Lire la suite

DOXA, sociologie

  • Écrit par 
  • Louis PINTO
  •  • 697 mots

Le mot grec doxa (traduit en français par « opinion ») désigne chez Platon une forme dégradée de croyance qui s’oppose à la science ( epistêmê ) dont la philosophie est le modèle suprême. Chez Husserl, le terme a servi à caractériser une modalité préréflexive de rapport au monde fondée sur l’arrière-plan d’évidences du « monde de la vie » à la fois omniprésentes et inaperçues (jugements, évaluati […] Lire la suite

ETHNOMÉTHODOLOGIE

  • Écrit par 
  • Louis QUÉRÉ
  •  • 2 358 mots

Dans le chapitre "Le souci d'une observation concrète de la vie sociale" : …  Présentées en 1967 dans l'ouvrage Studies in Ethnomethodology , les recherches de Harold Garfinkel ont été très largement inspirées au départ par la phénoménologie sociale d'Alfred Schütz, sociologue et philosophe autrichien qui a essayé d'articuler la pensée d'Edmund Husserl et celle de Max Weber. Par la suite, Garfinkel s'est éloigné de la pensée de Schütz, tout en conservant un ancrage ferme d […] Lire la suite

GARFINKEL HAROLD (1917-2011)

  • Écrit par 
  • Louis QUÉRÉ
  •  • 1 731 mots

Dans le chapitre "Situations" : …  L'entrée des États-Unis dans la guerre interrompt ses études. Après la guerre, il s'inscrit en thèse avec Talcott Parsons à Harvard. Il se confronte alors sérieusement à l'œuvre de Parsons, qui l'intéresse pour la manière dont elle articule l'étude de l'action sociale et celle de l'ordre social. Mais il a l'intuition qu'il faut concevoir autrement cette articulation, et notamment reformuler les id […] Lire la suite

LIEN SOCIAL

  • Écrit par 
  • Claude JAVEAU
  •  • 1 251 mots

Ce vocable peut a priori désigner une simple tautologie, à savoir que les hommes se lient entre eux pour constituer une société. D'un point de vue phénoménologique, il n'est pas déplacé d'indiquer que le « nous » est présent dans tout « moi », dans la mesure où le « moi » de l'individu est précisément façonné par l'action des autres dans le processus pluriel de socialisation. C'est la base de […] Lire la suite