« NARRATIF ART »

NARRATIF ART

  • Écrit par 
  • Marie-José MONDZAIN-BAUDINET
  •  • 978 mots

C'est l'art de conter, c'est-à-dire de transmettre par le verbe, le son ou l'image un récit, une séquence temporelle. Que ce récit soit réel ou imaginaire importe peu ; chaque fois qu'il y a narration, le conteur doit exprimer la durée et la causalité avec les moyens d'expression qu'il a choisis. La texture temporelle du v […] Lire la suite

ACADÉMISME

  • Écrit par 
  • Gerald M. ACKERMAN
  •  • 3 543 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre "La formation de la théorie académique" : …  Une théorie humaniste de l'art fut inventée ou exprimée pour la première fois, avec une clarté remarquable, par Leon Battista Alberti dans son traité Della pittura , écrit aux alentours de 1435. Comme aucune théorie antique de l'art, susceptible de servir de modèle, n'avait survécu, l'humaniste Alberti appliqua la théorie antique de la littérature à l'art. Le but de la peinture, comme celui de la […] Lire la suite

ANGLAIS (ART ET CULTURE) Peinture

  • Écrit par 
  • Jacques CARRÉ, 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 8 176 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre "L'ère des « connaisseurs » (1714-1830)" : …  L'accession de la dynastie des Hanovre en 1714 marque le début d'une ère de stabilité politique et de prospérité économique, où la Grande-Bretagne devient une grande puissance européenne. Les élites sociales, désormais, ne fondent plus leur autorité seulement sur la possession de la terre et sur le pouvoir politique, mais aussi, de plus en plus, sur la maîtrise du goût et de la vie artistique. Le […] Lire la suite

BANDE DESSINÉE

  • Écrit par 
  • Dominique PETITFAUX
  •  • 17 067 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre "Les origines de la bande dessinée" : …  L'idée de recourir simultanément à un texte et à des dessins pour raconter une histoire est aussi ancienne que l'écriture elle-même, comme en témoignent de nombreux papyrus et peintures de l'Égypte antique. Les Romains n'ignorent pas le récit en images (décor sculpté de la colonne Trajane, vers 110 après J.-C.), devenu banal au Moyen Âge qui donne un exemple de longue figuration narrative avec la […] Lire la suite

BELTING HANS (1935- )

  • Écrit par 
  • Daniel RUSSO
  •  • 2 165 mots

Dans le chapitre "Sur les deux rives de la Méditerranée" : …  Hans Belting a commencé par étudier les xiii e - xv e  siècles et les conceptions religieuses des images dans le monde byzantin, à partir des manuscrits enluminés ( Das Illuminierte Buch in der Spätbyzantinischen Gesellschaft , Heidelberg, 1970), et en Italie, sur les fresques peintes par Giotto dans l'église supérieure de la basilique Saint-François d'Assise ( Die Oberkirche von S. Francesco in A […] Lire la suite

BHĀRHUT

  • Écrit par 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 1 294 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre "Une sculpture archaïque" : …  La sculpture de Bhārhut témoigne, avec certains morceaux d'apparence décorative, d'une longue suite d'efforts, qui n'ont point laissé de traces concrètes en raison de la fragilité des matériaux employés (bois, ivoire). Elle présente, avec ses reliefs narratifs, les caractères d'un art naïf, maladroit et spontané, improvisé, à la frontière de la figuration pictographique et de la description visue […] Lire la suite

BOLOGNE JEAN ou BOULONGNE JEHAN ou GIAMBOLOGNA (1529-1608)

  • Écrit par 
  • Charles H. F. AVERY
  •  • 1 485 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre "Les œuvres religieuses" : …  Les débuts de Bologne comme artiste religieux semblent avoir leur origine dans la Contre-Réforme. Son premier ouvrage dans ce domaine est un Christ ressuscité en marbre (1579). Le corps athlétique et gracieux du Christ rappelle le Mercure et un Bacchus en bronze de l'artiste à ses débuts. Une série de figures et de panneaux en bronze destinés à décorer une chapelle de la famille Grimaldi à Gênes […] Lire la suite

CLITIAS & ERGOTIMOS (2e quart VIe s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 402 mots

Artistes attiques, Clitias est un peintre céramiste et Ergotimos, un potier, dont les grands vases et les grandes compositions constituent les œuvres les plus importantes des années ~ 570-~ 560. Leur plus belle réalisation est sans conteste le Vase François . Ce grand cratère, à volutes et à figures noires, fut retrouvé dans une tombe étrusque de la région de Chiusi par le peintre Alexandre Franço […] Lire la suite

CYCLE, peinture

  • Écrit par 
  • Cariss BEAUNE
  •  • 888 mots
  •  • 3 médias

On entend par cycle de peinture une grande composition narrative se divisant en épisodes et exigeant une grande surface de développement. Techniques et supports les plus généralement employés sont la fresque et la peinture à l'huile sur tableaux. Impliquant une lecture en continuum, le cycle aborde deux thèmes principaux : religieux tout d'abord, puis profane. C'est en Italie que naquirent les gra […] Lire la suite

DOURA EUROPOS

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 404 mots

Poste frontière sur la rive de l'Euphrate, Doura Europos était un centre d'habitation périphérique de l'Empire romain, qui succomba à l'attaque des Perses vers le milieu du iii e siècle. Les fouilles commencées en 1922 ont remis au jour les temples de Bel, de Zeus Theos, d'Adonis, un baptistère chrétien et une synagogue. Les murs de cette dernière, entièrement remblayés par les défenseurs de la v […] Lire la suite

ELSHEIMER ADAM (1578-1610)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 1 330 mots
  •  • 1 média

Le plus célèbre des peintres allemands du xvii e  siècle. Adam Elsheimer est, à vrai dire, un artiste dont le retentissement exceptionnel eut des dimensions supranationales. Par son langage du clair-obscur et la perfection de ses petits tableaux, il a avec Caravage (carrière fulgurante analogue arrêtée par une mort précoce, en 1610, pour l'un comme pour l'autre) un rôle déterminant dans l'élaborat […] Lire la suite

FEIFFER JULES (1929- )

  • Écrit par 
  • Marc THIVOLET
  •  • 945 mots

C'est à New York, sa ville natale, que Jules Feiffer (né en 1929) suit les cours de l'Art Students League et du Pratt Institute. De 1949 à 1951, il publie chaque semaine dans les suppléments illustrés de la presse dominicale une planche intitulée Clifford . Puis il passe deux ans dans l'armée, où il réalise des dessins animés pour le corps des transmissions. En 1956, il fait son entrée à l'hebdoma […] Lire la suite

INDE (Arts et culture) L'art

  • Écrit par 
  • Raïssa BRÉGEAT, 
  • Marie-Thérèse de MALLMANN, 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 49 040 mots
  •  • 62 médias

Dans le chapitre "Les écoles musulmanes" : …  Durant le dernier quart du xvi e  siècle, le monde islamique qui répugne à associer l'art narratif à son architecture s'enorgueillit d'avoir donné naissance à des miniaturistes qui, bravant les préjugés touchant la figuration humaine et animale, mirent en images des récits historiques et romanesques. L'Iran se signala dans ce domaine avec l'école timouride de Herāt et l'école safavide de Tabriz, […] Lire la suite

RÉCIT

  • Écrit par 
  • Louis MARIN, 
  • Jean VERRIER
  •  • 8 889 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre "Définitions" : …  Une représentation est narrative lorsque le propos de l'artiste est de représenter un événement singulier impliquant des acteurs eux-mêmes reconnaissables comme individus et participant à l'événement d'une manière telle que celui-ci est suffisamment remarquable pour être représenté. Cette définition de la représentation narrative soulève, dans son énoncé et dans ses exclusions, un ensemble de pro […] Lire la suite

RELIEFS FUNÉRAIRES GRECS

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 1 395 mots
  •  • 2 médias

Si l'on excepte le groupe, d'ailleurs isolé et mystérieux dans l'art mycénien, des grandes stèles en calcaire qui signalaient les tombes royales du premier cercle funéraire de Mycènes (~ xvi e s.), la coutume d'installer sur les tombes des stèles à décor peint ou sculpté est relativement tardive en Grèce : durant toute la période géométrique, les tombes n'ont été généralement surmontées que d'une […] Lire la suite

RIPA CESARE (1560-env. 1623)

  • Écrit par 
  • Marc LE CANNU
  •  • 331 mots

Attaché à la cour du cardinal A. M. Salviati en qualité de majordome, Ripa (de son vrai nom Giovanni Campani) est l'auteur d'un unique ouvrage, l' Iconologia , publié en 1593, dont l'influence sera profonde sur la pensée artistique et littéraire de deux siècles. Il s'agit d'un recueil de personnifications allégoriques de vertus, de vices, de tempéraments, de passions, qui met à contribution la lit […] Lire la suite

RUBENS PIERRE PAUL (1577-1640)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 6 838 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre "Épanouissement du style « idéaliste » (1614-1621)" : …  La loi même du succès, l'afflux de commandes très diverses, depuis le tableau de nudités mythologiques jusqu'à la triomphale pala d'autel, du modello en grisaille pour les gravures aux cartons de tapisserie, vont contraindre Rubens à adopter un style tout à fait clair, accessible au public comme aux élèves, fonctionnel en quelque sorte : c'est qu'il lui faut réunir et concilier tout à la fois les […] Lire la suite

SĀÑCĪ

  • Écrit par 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 1 610 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre "Les bas-reliefs narratifs et le « style de Sāñcī »" : …  Les bas-reliefs de la balustrade du stūpa 2 font partie (avec ceux de Bhārhut et de Bodhgayā) des premiers spécimens de la sculpture sur pierre. Ils illustrent en même temps le premier style de Sāñcī et trahissent encore une grande maladresse dans les personnages, mais ils sont vigoureux, riches d'inventions et de promesses, et allient dans les représentations florales ou animales un sens de l'o […] Lire la suite

SCHAPIRO MEYER (1904-1996)

  • Écrit par 
  • Daniel RUSSO
  •  • 2 007 mots

Dans le chapitre "L'art et les signes" : …  Meyer Schapiro interpréta le développement de l'art narratif au xii e  siècle avant tout comme l'expression des qualités internes au travail du sculpteur ou à celui de l'enlumineur, liée à la dynamique formelle de l'œuvre, au mouvement et à la fusion dans les ornements. À Silos, dans le cloître de l'abbaye Saint-Dominique, sur un des pilastres, du côté nord ouest, représentant le Doute de l'apôtr […] Lire la suite

SIENNOISE ÉCOLE

  • Écrit par 
  • Enzo CARLI
  •  • 3 989 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre "Ambrogio Lorenzetti" : …  La première œuvre qui subsiste d'Ambrogio Lorenzetti est la Vierge datée de 1319 et autrefois à Vico l'Abate, près de Florence ; on n'y trouve pas de réminiscence de Duccio, mais l'influence de Giotto, qui n'aboutit pas tant à exalter, comme chez Pietro, la plastique moyennant des effets de contraste par le clair-obscur qu'à définir la structuration de l'image par la vigoureuse scansion des conto […] Lire la suite

TINTIN (Hergé)

  • Écrit par 
  • Dominique PETITFAUX
  •  • 192 mots

Le 10 janvier 1929 est une date majeure de l'histoire de la bande dessinée francophone : c'est ce jour-là que débuta – dans Le Petit Vingtième , supplément pour enfants du quotidien bruxellois Le XX e  Siècle – la parution de Tintin au pays des Soviets , premier épisode des aventures du jeune reporter Tintin et de son chien Milou. Le dessin des premières pages est malhabile, la psychologie des pe […] Lire la suite

TRAITÉ DE LA PEINTURE, Leon Battista Alberti - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Martine VASSELIN
  •  • 1 110 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre "Des définitions inédites de la peinture" : …  Après avoir rappelé les principes de l'optique, de la vision humaine comme un ensemble de rayons reliant l'œil aux surfaces des corps observés, Alberti donne dans le premier livre une définition, toute technique, du tableau : « La peinture sera donc une section de la pyramide visuelle selon une distance donnée, le centre étant placé et les lumières fixées ; cette section est représentée avec art s […] Lire la suite

UDAYAGIRI

  • Écrit par 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 1 425 mots

Dans le chapitre "Udayagiri en Orissā" : …  À quelques kilomètres des ruines de Śiśupālgarh, capitale présumée de l'antique Kaliṅga, et de Bhuvaneśvar, siège des dynasties qui se succédèrent au Moyen Âge sur le trône d' Orissā et grand foyer d'art śivaïte, se dressent les collines jumelles d'Udayagiri et de Khaṇḍagiri (« mont fendu ») séparées par un étroit vallon. Au i er  siècle avant J.-C., le roi Khāravela – grand conquérant, si l'on en […] Lire la suite