« TEMPLE, Asie centrale »

AFGHANISTAN

  • Écrit par 
  • Daniel BALLAND, 
  • Gilles DORRONSORO, 
  • Mir Mohammad Sediq FARHANG, 
  • Pierre GENTELLE, 
  • Sayed Qassem RESHTIA, 
  • Olivier ROY, 
  • Francine TISSOT, 
  • Universalis 
  •  • 34 429 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre "La période barbare" : …  On connaît l'époque pendant laquelle les Saka, les Parthes et les Kouchans envahissent ou traversent l'Afghanistan pour aller en Inde (fin du ii e  siècle av. J.-C. -  ii e  siècle apr. J.-C.) sous le nom de période barbare. Les orfèvres saka connaissaient depuis longtemps les différentes techniques de transformation du métal, ainsi que le montage des pierres dures ; ils ont travaillé pour toutes […] Lire la suite

AÏ KHANOUM

  • Écrit par 
  • Paul BERNARD
  •  • 1 298 mots

Aï Khanoum (Tépé) est le nom local (« butte de Dame Lune ») du site d'une grande ville coloniale grecque dans l'Afghanistan du Nord, que fouille la Délégation archéologique française en Afghanistan (P. Bernard, C.R. Adadémie inscriptions et belles-lettres , 1966, pp. 127-133 ; 1967 ; pp. 306-324 ; 1968, pp. 263-279 ; 1969, pp. 313-355 ; 1970, pp. 301-349 ; 1971, pp. 385-453 ; 1972, pp. 605-632 ; 1 […] Lire la suite

ASIE CENTRALE

  • Écrit par 
  • Henri-Paul FRANCFORT, 
  • Frantz GRENET
  •  • 9 700 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre "Les royaumes hellénisés (IIIe-IIe s. avant notre ère)" : …  En Asie centrale comme au Proche-Orient, l'héritage d'Alexandre avait été recueilli par les Séleucides. Vers 250 avant notre ère, deux monarchies firent sécession : en Parthyène-Margiane celle des Parthes, noyau de l'empire du même nom ; à l'est celle des Grecs de Bactriane, destinée à s'étendre en direction de l'Inde. Les rois parthes, bien qu'issus du milieu iranien de la steppe, se proclamèren […] Lire la suite

DILBERDJIN TÉPÉ

  • Écrit par 
  • Paul BERNARD
  •  • 1 086 mots

Important centre urbain de l'antique Bactriane, dans l'Afghanistan septentrional, sur la rive gauche de l'Oxus (Amou-Daria), Dilberdjin Tépé est situé à 40 kilomètres au nord-ouest de Bactres. Son existence est attestée de la fin du ~ ii e siècle au v e siècle et couvre la fin de la période de la colonisation grecque, les époques kouchane ( i er - iii e  s.) et kouchano-sassanide ( iii e - v e   […] Lire la suite