« MÉDIÉVAL ART »

ABBATIALE DE CLUNY III

  • Écrit par 
  • Christophe MOREAU
  •  • 223 mots

La légende veut que ce soit saint Pierre, apparaissant au moine Gunzo, qui ait jeté les plans de la troisième église abbatiale de Cluny, la plus grande de tout l'Occident médiéval. Cette transformation débuta en 1088, sous l'abbatiat d'Hugues de Semur (1049-1109), afin de répondre aux besoins de la communauté religieuse, dont le succès avait rendu Cluny II trop exiguë. L'abbé fit appel au moine cl […] Lire la suite

Les médias de la recherche « MÉDIÉVAL ART » :

À mon seul désir
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Aaron allumant le candélabre
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Abbatiale Saint-Pierre de Solignac, nef et transept
Crédits : H. Champollion/ AKG

photographie

Abbaye de Jumièges
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Afficher les médias de « MÉDIÉVAL ART »

ABBATIALE ET CLOÎTRE DE MOISSAC (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Christophe MOREAU
  •  • 479 mots

507 Fondation légendaire de l'abbaye de Moissac par Clovis après une victoire décisive sur les Wisigoths à Vouillé. 628 Fondation historique de l'abbaye de Moissac par un moine bénédictin venu de l'abbaye de Saint-Wandrille, saint Ansbert. 1042 L'abbaye est ruinée par le comte de Lomagne. Le comte de Toulouse fera appel aux abbés de Cluny, saint Odilon et saint Hugues pour qu'ils la restaurent. […] Lire la suite

AIX-LA-CHAPELLE, histoire de l'art et archéologie

  • Écrit par 
  • Noureddine MEZOUGHI
  •  • 1 001 mots
  •  • 2 médias

Aix connut son apogée quand Charlemagne s'y installa définitivement, en 794. Il entreprit alors la construction d'un vaste palais sur un plan régulier imité de l'Antiquité romaine. L'ensemble a malheureusement disparu, à l'exception de la célèbre chapelle. Les fouilles archéologiques sont impuissantes à en restituer le luxe, conçu à l'image de la cour byzantine, que Charlemagne voulait égaler. Il […] Lire la suite

ALLÉGORIE

  • Écrit par 
  • Frédéric ELSIG, 
  • Jean-François GROULIER, 
  • Jacqueline LICHTENSTEIN, 
  • Daniel POIRION, 
  • Daniel RUSSO, 
  • Gilles SAURON
  •  • 11 594 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre "Le Moyen Âge" : …  Au Moyen Âge, la symbolique allégorique privilégie surtout, au moins jusqu'au xv e  siècle, des représentations des arts libéraux ( trivium , quadrivium ) et du combat des vertus et des vices. Deux textes sont à la base des cycles d'images : les Noces de Philologie et Mercure de Martianus Capella et la Psychomachie de Prudence, tous deux composés au iv e  siècle. L'iconographie suit de très […] Lire la suite

ALPAIS (1185 env.-env. 1215)

  • Écrit par 
  • Marie-Madeleine GAUTHIER
  •  • 603 mots

Insculpée à l'intérieur du couvercle d'un ciboire célèbre, une inscription désigne indubitablement un artiste émailleur : Magister G. Alpais me fecit Lemovicarum (Maître G. Alpais m'a fait à Limoges) ; il paraît en effet préférable de traduire ainsi en français le locatif Lemovicarum , toponyme dont le pluriel rappelle de façon remarquable les deux enceintes juxtaposées, assorties de deux « corps […] Lire la suite

ANATOMIE ARTISTIQUE

  • Écrit par 
  • Jacques GUILLERME
  •  • 8 926 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre "Le schématisme médiéval" : …  Auparavant, les artistes médiévaux, comme les byzantins, eurent recours, dans la construction de leurs figures, à des procédés graphiques qui, s'ils aboutissent à la conservation de quelque canon, ne correspondent pas à celui des Anciens. Au lieu de noter les fractions proportionnelles d'un type idéal, ils ont procédé par simple composition technique d'un même module. Fructueuse simplification pla […] Lire la suite

ANGLAIS (ART ET CULTURE) Peinture

  • Écrit par 
  • Jacques CARRÉ, 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 8 176 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre "La floraison de l'enluminure médiévale" : …  La connaissance de la peinture médiévale anglaise reste très fragmentaire parce que la plupart des témoignages peints de l'art religieux ont été détruits par les ravages de l'humidité d'une part et par le vandalisme protestant d'autre part. La confiscation des biens de l'Église à la Réforme a entraîné la disparition de nombreux retables, panneaux et fresques. La frénésie iconoclaste des puritains […] Lire la suite

ANGLO-SAXON ART

  • Écrit par 
  • Patrick PÉRIN
  •  • 5 131 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre "L'art anglo-saxon de la période païenne" : …  C'est en Angleterre même que les antécédents de l'art anglo-saxon doivent être recherchés plutôt que sur le continent, dans le pays d'origine des Angles, des Jutes et des Saxons. Il apparaît ainsi que certains objets métalliques de la fin de l'époque romaine servirent de modèles aux artisans anglo-saxons dès leur établissement dans l'île, aussi bien par leur technique de fabrication que par leur […] Lire la suite

ARAGON

  • Écrit par 
  • Roland COURTOT, 
  • Marcel DURLIAT, 
  • Philippe WOLFF
  •  • 8 652 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre "Rencontre de l'Islām" : …  Au début du viii e  siècle, le déferlement de la vague musulmane sur l'Espagne allait couper l'Aragon en deux. Il ne semble pas, en effet, que les envahisseurs aient dépassé d'une manière durable le bassin moyen de l'Èbre. À l'intérieur du monde clos de la montagne, dans les hautes vallées pyrénéennes de l'Aragon supérieur, du Sobrarbe et de la Ribagorza, se maintinrent des communautés chrétiennes […] Lire la suite

ARCHITECTURE & MUSIQUE

  • Écrit par 
  • Daniel CHARLES
  •  • 7 426 mots

Dans le chapitre "Les interférences entre structures sonores et espaces structurés" : …  C'est à l'acousticien et musicologue allemand Fritz Winckel que l'on doit d'avoir élaboré une histoire plausible – à la fois concrète, précise et raisonnée – des interrelations de l'architecture et de la musique, examinées sous l'angle décoratif et non plus formel. On en résumera ici brièvement les principales étapes. Première remarque : tout ou presque, dans le cours d'une telle histoire, est aff […] Lire la suite

ARCHITECTURE (Thèmes généraux) Architecture, sciences et techniques

  • Écrit par 
  • Antoine PICON
  •  • 7 914 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre "Les bâtisseurs du Moyen Âge" : …  Si l'architecture gréco-romaine avait vu se distendre quelque peu les liens entre architecture et construction, ces derniers se resserrent à nouveau au Moyen Âge. D'importance variable selon les pays, l'influence romaine se conjugue avec des apports byzantins et orientaux. Voûtes en berceau, calottes et coupoles en pierre d'une facture souvent remarquable se multiplient dans les églises romanes d […] Lire la suite

ARMORIAL

  • Écrit par 
  • Hervé PINOTEAU
  •  • 725 mots

Collection d'armes (composition dans un écu) ou d'armoiries (l'écu et ses ornements extérieurs), l'armorial est composé de descriptions ou de représentations ou encore des deux à la fois, avec l'avantage de préciser des détails ou des figures difficiles, mais avec la possibilité de disparités entre description et représentation. Les descriptions sont écrites en des textes très secs et archaïques ( […] Lire la suite

ART (Aspects culturels) L'objet culturel

  • Écrit par 
  • Jean-Louis FERRIER
  •  • 6 295 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre "Le prétendu réalisme de Giotto" : …  La difficulté n'est pas moindre dans notre société occidentale, donnée pour tributaire d'un progrès continu qui l'aurait conduite à la maîtrise scientifique et technique actuelle. Aussi convient-il de s'arrêter au cas de Giotto qui est, sans doute, à la fin du Moyen Âge, le premier peintre de la modernité. Alors que les règles sur lesquelles reposait l'art byzantin perdaient de leur empire, l'ac […] Lire la suite

ART SACRÉ

  • Écrit par 
  • Françoise PERROT
  •  • 5 359 mots

Dans le chapitre "Un regard tourné vers le Moyen Âge" : …  La redécouverte du Moyen Âge, qui marqua les débuts du romantisme, a joué un rôle majeur dans l'évolution de la sensibilité du public vis-à-vis de l'art sacré, d'autant plus qu'elle s'était accompagnée d'une réhabilitation des techniques médiévales. L'exemple du vitrail, art typiquement médiéval dans l'imaginaire collectif, est significatif à cet égard. Exclu par l'architecture classique, qui rech […] Lire la suite

BALTRUŠAITIS JURGIS (1903-1988)

  • Écrit par 
  • Gilbert LASCAULT
  •  • 2 176 mots

Dans le chapitre "Le déplacement des formes" : …  On peut regrouper les recherches de Jurgis Baltrušaitis en deux séries, d'ailleurs liées entre elles de façon subtile. Un premier groupe d'ouvrages se définit par l'époque des objets et formes étudiés : le Moyen Âge. La Stylistique ornementale dans la sculpture romane (1931 ; réédité sous une forme profondément remaniée et sous le titre Formations, déformations , 1986) analyse les sculptures du x […] Lire la suite

BARLONG PLAN

  • Écrit par 
  • Louis GRODECKI
  •  • 191 mots

Terme donné au plan des travées et des voûtes dans l'architecture médiévale et moderne. Par opposition au plan carré habituel dans les voûtes d'arête romanes et dans les voûtes sexpartites sur croisée d'ogives qui ont été surtout employées au xii e siècle (par exemple à Notre-Dame de Paris), le plan barlong correspond à un rectangle allongé, le long côté étant perpendiculaire à l'axe de l'édifice […] Lire la suite

BELTING HANS (1935- )

  • Écrit par 
  • Daniel RUSSO
  •  • 2 165 mots

Dans le chapitre "Le tournant du xie siècle" : …  Tant en Orient qu'en Occident, la situation resta inchangée, ou presque, jusqu'au xi e  siècle. Hans Belting fait de ce siècle le pivot de l'histoire des images, parce que c'est à ce moment que l'analogie établie entre le corps de Jésus-Christ et l'image chrétienne va, pour des raisons historiques, perdre son statut de norme universellement valable. Le millénaire précédent avait été, d'une certain […] Lire la suite

BESTIAIRES

  • Écrit par 
  • Françoise ARMENGAUD, 
  • Daniel POIRION
  •  • 10 728 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre "L'art gréco-romain et médiéval" : …  Cette inspiration, qui fait du décor de la vie quotidienne l'image des rapports de proximité, d'intérêt et de sympathie entre l'homme et l'animal, se retrouve dans le mobilier zoomorphe de diverses époques : Égypte ancienne, Renaissance française, style Chippendale anglais. L'animal ou une partie du corps de l'animal, est support, gardien et compagnon des fauteuils et des lits. Il est remarquable […] Lire la suite

BIJOUX

  • Écrit par 
  • Sophie BARATTE, 
  • Catherine METZGER, 
  • Évelyne POSSÉMÉ, 
  • Elisabeth TABURET-DELAHAYE, 
  • Christiane ZIEGLER, 
  • Universalis 
  •  • 6 083 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre "Moyen Âge occidental" : …  Un grand nombre d'objets du haut Moyen Âge nous sont parvenus grâce à la coutume d'ensevelir les morts accompagnés de leur parure. Les bijoux retrouvés dans les tombes manifestent le goût de cette époque pour l'or et pour le décor de pierres et verres colorés, souvent sertis à froid dans un réseau géométrique formé par des cloisons soudées préalablement, selon la technique de l'orfèvrerie cloison […] Lire la suite

BONY JEAN (1909-1995)

  • Écrit par 
  • Daniel RUSSO
  •  • 942 mots

Historien français de l'art et de l'architecture du Moyen Âge. Pour le public cultivé, Jean Bony restera l'auteur de la synthèse magistrale sur l' Architecture gothique en France aux XII e et XIII e  siècles , qu'il écrivit en anglais et que publia l'université de Berkeley en 1983. Jean Bony est né à Paris. Après avoir suivi les cours de Henri Focillon, il continue une carrière à l'étranger, d'ab […] Lire la suite

BYZANCE MÉDIÉVALE 700-1204 (A. Cutler et J.-M. Spieser)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre SODINI
  •  • 1 250 mots

La collaboration de deux grands spécialistes de Byzance a permis la mise au point d'un livre intelligent et vivant, qui renouvelle les vues routinières sur Byzance (coll. L'Univers des formes, Gallimard, Paris, 1996). Une brève introduction souligne quelques constantes de l'âme byzantine. La plus importante est que pour les Byzantins l'avenir était, en quelque sorte, leur passé, l'époque de Théodo […] Lire la suite

CAMÉES

  • Écrit par 
  • Josèphe JACQUIOT
  •  • 2 599 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre "Au Moyen Âge" : …  La chute de l'Empire romain a marqué la décadence de la glyptique en Occident ; dès la fin du iv e  siècle, on ne gravait plus de sardonyx à couches multicolores. Un art d'exécution facile apparut qui répondait aux mêmes usages décoratifs, ce fut celui de la gravure sur verre, qui a été particulièrement florissante sur les bords du Rhin. Les artistes de l'époque franque gravaient, en creux ou en r […] Lire la suite

CAROLINGIENS

  • Écrit par 
  • Robert FOLZ, 
  • Carol HEITZ
  •  • 12 125 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre "Renouveau culturel" : …  Première en date des renaissances médiévales, procédant largement des premiers jalons culturels posés dans la période précédente – surtout depuis le milieu du vii e  siècle – la renaissance carolingienne n'en a pas moins été voulue et promue par Charlemagne, préoccupé de relever le niveau intellectuel et moral de son peuple. Pour cela, il fallait d'abord un clergé instruit et donc des écoles : to […] Lire la suite

CILICIE ART DE

  • Écrit par 
  • Nikita ELISSÉEFF
  •  • 1 017 mots

La Cilicie est une vaste plaine à l'est du Taurus qui eut une grande importance stratégique ; cela lui a valu d'être, dès le ~ II e millénaire, le théâtre de nombreux affrontements. À partir du viii e siècle, elle constitua une région frontière entre Byzance et le monde musulman. Après l'offensive byzantine du x e siècle, des Arméniens vinrent s'installer dans les territoires évacués par les mu […] Lire la suite

CISTERCIENS

  • Écrit par 
  • Marie-Madeleine DAVY, 
  • Placide DESEILLE, 
  • Anselme DIMIER
  •  • 8 650 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre "L'Abbé de Clairvaux et l'art" : …  En ce qui concerne l'architecture, les Cisterciens interdirent, pour leurs églises, comme contraires à la simplicité et à la pauvreté, les clochers de pierre ainsi que les peintures et les sculptures. Tout cela se trouve exprimé avec verve dans la fameuse Apologie que saint Bernard adressa, vers 1125, à son ami Guillaume, abbé bénédictin de Saint-Thierry, près de Reims. Dans cet écrit, le saint s […] Lire la suite

CLOÎTRE DE SAINT-PIERRE DE MOISSAC

  • Écrit par 
  • Christophe MOREAU
  •  • 214 mots

C'est sous l'égide clunisienne et après la reconstruction de l'église abbatiale Saint-Pierre qu'intervinrent les travaux du cloître de Moissac achevé vers 1100. Sur un ensemble de 75 chapiteaux romans surmontant des colonnettes alternativement simples et doubles, 45 sont historiés sur les quatre faces. Ce parti ornemental, favorisé par la situation des scènes placées à hauteur des yeux, tranchait […] Lire la suite

CLUNY

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS, 
  • Carol HEITZ
  •  • 3 324 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre "Les origines du monastère bourguignon" : …  De la première église, celle que Bernon avait bâtie dans la vallée Noire, à l'appel de Guillaume, duc d'Aquitaine, on ne sait pas grand-chose. L'archéologue américain K. J. Conant, qui a dirigé les fouilles de Cluny, croit la reconnaître dans la sacristie de l'église abbatiale suivante (Cluny II). Ce premier sanctuaire était de forme rectangulaire et précédé, à l'est, d'une tour carrée. La second […] Lire la suite

CONSERVATION DES ŒUVRES D'ART

  • Écrit par 
  • Germain BAZIN, 
  • Vincent POMARÈDE
  •  • 6 744 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre "Apparition du musée" : …  Les trésors des temples grecs, constitués par les ex-voto des fidèles, étaient conservés pieusement. La responsabilité en incombait aux hiéropes, commis à la garde des temples et qui procédaient à toutes les opérations de gestion et de conservation d'une collection : inventaires, réparations, réforme ou envoi à la fonte des objets irréparables. Considérés comme vétustes et pourtant remplacés, les […] Lire la suite

CORNICHE

  • Écrit par 
  • Maryse BIDEAULT
  •  • 424 mots

Terme désignant la partie supérieure de l'entablement, dans l'architecture classique. L'élément essentiel de la corniche est le larmier, pièce horizontale en saillie, dont la fonction est de rejeter les eaux de pluie. Dans l'architecture grecque, il constitue pratiquement à lui seul la corniche, aussi bien dans l'ordre dorique que dans l'ordre ionique. Dans l'ordre dorique, sa face inférieure, ou […] Lire la suite

COULEURS, histoire de l'art

  • Écrit par 
  • Manlio BRUSATIN
  •  • 10 328 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre "Les couleurs dans les religions monothéistes" : …  Dans l' Interprétation des songes (ou Oniro-critique ), Artémidore ( ii e  s. apr. J.-C.) explique que la vision de vêtements rouges fait présager la fortune ou des honneurs, et celle de vêtements blancs, couleur dont on habille les morts, les plus grandes calamités. Tandis que le noir, signe de deuil qui désigne les survivants, n'annoncerait que des événements moins fâcheux. Pour Artémidore, le […] Lire la suite

DINANDERIE

  • Écrit par 
  • Marie-Cécile FOREST
  •  • 641 mots

Le mot dinanderie vient du nom de la ville de Dinant en Belgique qui fut, avec Liège, Namur, Huy et l'ensemble de la vallée de la Meuse au Moyen Âge un centre florissant du travail du cuivre et du laiton. La dinanderie désignait alors la fonte du laiton alors qu'aujourd'hui ce mot désigne l'art de battre le métal, essentiellement le cuivre mais aussi l'étain, le maillechort, le laiton et de lui d […] Lire la suite

DVOŘÁK MAX (1874-1921)

  • Écrit par 
  • Roland RECHT
  •  • 988 mots

Né à Roudnice, en Tchécoslovaquie, Dvořák fait ses études à l'université de Vienne où il est l'élève de Riegl et de Wickhoff et où il est nommé à son tour titulaire de la chaire d'histoire de l'art. De l'enseignement de ses maîtres, il retient que l'histoire de l'art doit porter sur l'inventaire, l'analyse et la critique de toutes les œuvres. Nommé responsable du service d'État des Monuments histo […] Lire la suite

ÉMAUX

  • Écrit par 
  • Marie-Madeleine GAUTHIER
  •  • 4 384 mots

Dans le chapitre "Les émaux byzantins sur or cloisonné. Leurs adaptations carolingiennes et ottoniennes (VIe-XIe siècle)" : …  Une émaillerie raffinée, procédant du mode différent du cloisonné sur or, se développait à Constantinople et en des cités d'Asie Mineure. Là, l'émail va prendre dans l'orfèvrerie une place prépondérante qu'il ne perdra qu'à la fin du Moyen Âge ; il ornera, avec une richesse de coloris jusqu'ici inconnue, les objets du culte religieux et impérial. Les pièces antérieures à la crise iconoclaste ( vii […] Lire la suite

ENLUMINURE

  • Écrit par 
  • Danielle GABORIT-CHOPIN, 
  • Eric PALAZZO
  •  • 11 812 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre "Enluminure et liturgie" : …  La présence d'images dans les livres liturgiques apparaît en Occident au vii e  siècle, au moment de la codification des différents textes. Selon le genre de livre, ces illustrations évoquent la vie du Christ, représentent des figures de saints, des portraits des évangélistes ou bien encore des scènes liturgiques. Ces images ont plusieurs fonctions ; en particulier elles répondent au souci de rend […] Lire la suite

ERLANDE-BRANDENBURG ALAIN (1937-2020)

  • Écrit par 
  • Jean-Michel LENIAUD
  •  • 946 mots

Alain Brandenburg, dit Alain Erlande-Brandenburg, naquit le 2 août 1937 à Luxeuil-les-Bains (Haute-Saône), où son grand-père maternel était médecin. Son autre grand-père, Albert-Jacques Brandenburg, avait pris le pseudonyme d’Albert Erlande pour la publication de son œuvre littéraire. Il comptait parmi ses parents l’égyptologue Eugène Revillout (1843-1913), spécialiste de l’écriture démotique. Sa […] Lire la suite

EUDES DE METZ (fin VIIIe-déb. IXe s.)

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG
  •  • 85 mots

Le nom de l'architecte de la chapelle palatine d'Aix-la-Chapelle construite à l'initiative de Charlemagne ne nous est connu que par une source de la fin du ix e  siècle : Eudes de Metz, qui travaillait sous la direction d'Eginhard et d'Ansegise. Son nom ne laisse aucun doute sur son origine franque. Mais il est vraisemblable que le parti centré retenu pour le monument et qui puise son inspiration […] Lire la suite

ÈVE OU LA FOLLE TENTATION

  • Écrit par 
  • Christian HECK
  •  • 1 118 mots
  •  • 1 média

La restauration de La Tentation d’ Ève est l’occasion pour le musée Rolin, à Autun (Saône-et-Loire), de revenir sur l’histoire et les sources iconographiques de cette œuvre majeure de l’art bourguignon (25 juin-15 octobre 2017). C’est le propre des plus grandes œuvres d’art de s’inscrire parfaitement dans leur temps tout en possédant une dimension universelle, qui bouleverse parce qu’elle exprime […] Lire la suite

FOCILLON HENRI (1881-1943)

  • Écrit par 
  • Louis GRODECKI
  •  • 1 852 mots

Dans le chapitre "L'œuvre historique" : …  On ne trouve de véritable application de cette pensée que dans quelques articles de Focillon (« Généalogie de l'unique », 1937 ; « Les Sciences sociales en France », 1937 ; introduction au livre posthume Survivances et réveils , 1943) ; mais la méthode et les principes sur lesquels elle était fondée sous-entendaient tout son enseignement et son œuvre d'historien. Celle-ci est très vaste, embrasse […] Lire la suite

FRESQUE

  • Écrit par 
  • Ève BORSOOK
  •  • 6 717 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre "Répartition géographique" : …  La question de savoir si le buon fresco était vraiment pratiqué dans l' Antiquité (cf. E. Berger, M. A. Swindler, A. P. Laurie, H. Schmidt, M. Cagiano de Azevedo, L. Tintori et M. Meiss, E. Schiavi et S. Augusti) a été longuement débattue. Pline et Vitruve apportent la preuve que les Anciens connaissaient le principe fondamental de la technique, et quelques-unes des œuvres de Pompéi (comme le fam […] Lire la suite

GARGOUILLE

  • Écrit par 
  • Universalis 
  •  • 53 mots

Au Moyen Âge, dispositif de pierre placé perpendiculairement à la base d'un toit et qui permettait de rejeter loin du mur les eaux de pluies recueillies par des gouttières. À l'époque gothique, les gargouilles sont sculptées en forme de personnages vomissants ou d'animaux grotesques. […] Lire la suite

GISANT

  • Écrit par 
  • Maryse BIDEAULT
  •  • 355 mots

Effigie funéraire en haut relief d'un personnage représenté couché sur une tombe. Ordinairement couché à plat-dos, le gisant, qui a les yeux soit ouverts soit fermés, est, en fait, conçu comme une statue qui serait placée debout. Généralement sculptés dans la pierre, les gisants sont exécutés à partir du xiii e  siècle dans des matériaux plus précieux : bronze, cuivre doré ou émaillé. Seuls les gi […] Lire la suite

GLYPTIQUE

  • Écrit par 
  • Mathilde AVISSEAU, 
  • Josèphe JACQUIOT
  •  • 5 306 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre "Le Moyen Âge" : …  L'art de la glyptique disparaît après les invasions germaniques du v e  siècle ; les Barbares transformèrent les gemmes en ex-voto qu'ils offraient aux églises. Les intailles païennes servirent à la décoration des croix, des châsses, des reliquaires, des calices et des ciboires, voire des vêtements sacerdotaux et des évangéliaires. En outre, elles conservèrent leur antique usage de sceaux : certa […] Lire la suite

GOTHIQUE ART

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG
  •  • 14 896 mots
  •  • 26 médias

L'approche de l'art gothique a été profondément renouvelée depuis la fin des années 1970 à la suite d'une remise en cause des thèses énoncées au milieu du xix e  siècle. Les schémas traditionnels ont éclaté à la suite de recherches qui concernent d'abord l'architecture, mais également les autres techniques. La théorie fonctionnaliste élaborée par Viollet-le-Duc, qui a servi d'axe de réflexion pen […] Lire la suite

GOÛT, esthétique

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 4 590 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre "Le Moyen Âge : difficultés de l'analyse" : …  Cette rapide évocation montre quelles sont les énigmes à résoudre, les obstacles à surmonter, les indices à utiliser pour élaborer une histoire du goût. Si l' art de cour permet d'évoquer le goût de Byzance au temps de Théodora, il est des lacunes difficiles à combler (ainsi le goût durant le haut Moyen Âge européen), mais il est aussi des « clefs », des points de repère révélateurs : le prestige […] Lire la suite

GRODECKI LOUIS (1910-1982)

  • Écrit par 
  • Jacques HENRIET
  •  • 987 mots

L’historien d'art, Louis Grodecki eut deux maîtres, Henri Focillon et Erwin Panofski ; il fut l'élève du premier à partir de 1929, peu de temps après son arrivée en France – il était né à Varsovie en 1910 et devait être naturalisé français en 1935 – et rencontra beaucoup plus tard (en 1949) le second, à l'Institute for Advanced Study de Princeton. L'admirable exposition de 1953, Vitraux de France […] Lire la suite

GUILLAUME DE SENS (XIIe s.)

  • Écrit par 
  • Universalis 
  •  • 338 mots

Mort le 11 août 1180 en France. Guillaume de Sens est l'un des premiers architectes gothiques dont le nom soit parvenu jusqu'à nous. Une description précise de son activité est conservée dans le témoignage du moine Gervais qui décrit la destruction du chœur de la cathédrale de Canterbury dans un incendie (1174) et sa reconstruction par Guillaume. À l'époque, celui-ci est déjà reconnu comme l'u […] Lire la suite

HENRY DE REYNES (mort en 1254)

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG
  •  • 123 mots

Maître d'œuvre de l'abbatiale de Westminster de 1244 à 1254, Henry de Reynes est vraisemblablement l'auteur des plans du monument décidé par le roi Henri III. On ignore tout de ses origines. On a pensé, en raison de son nom et de son style, qu'il était français et même qu'il venait de Reims. De nombreux détails de l'édifice (le voûtement et le dessin des baies par exemple) indiquent une connaissan […] Lire la suite

HILDESHEIM

  • Écrit par 
  • Louis GRODECKI
  •  • 573 mots
  •  • 1 média

Fondée au début du ix e siècle, l'église cathédrale de Hildesheim, située en Basse-Saxe, fut construite par l'évêque Altfried de 851 à 872 sur un plan basilical à transept, et munie d'un chœur à déambulatoire ; d'importants vestiges de cet édifice subsistent sous l'actuel chœur et sous le transept. Un massif occidental fut adapté entre 1022 et 1054 ; modifié au xii e siècle, il fut récemment res […] Lire la suite

HOHENSTAUFEN ART DES

  • Écrit par 
  • Carol HEITZ
  •  • 3 629 mots
  •  • 1 média

L'exposition organisée à Stuttgart en 1977 Le Temps des Staufen – histoire, art et culture connut un succès sans précédent. En l'espace de quelques semaines, des milliers de visiteurs défilèrent devant les trésors amoncelés d'une période médiévale qui couvre à peine un siècle et demi : de l'élection royale de Conrad II en 1138 à la décapitation, à Naples, du jeune Conradin en 1268. L'histoire all […] Lire la suite

ICONOCLASME. VIE ET MORT DE L'IMAGE MÉDIÉVALE (expositions)

  • Écrit par 
  • Daniel RUSSO
  •  • 964 mots

Dans le cadre plus large des manifestations organisées en 2001 par les musées du Rhin supérieur autour de l'année 1500, envisagée comme tournant de siècle, le musée d'Histoire de la ville de Berne (2 novembre 2000-16 avril 2001) puis le musée de l'Œuvre Notre-Dame à Strasbourg (12 mai-26 août 2001), ont consacré une exposition importante à l' Iconoclasme. Vie et mort de l'image médiévale . Préparé […] Lire la suite

IMAGE ET CULTE. UNE HISTOIRE DE L'ART AVANT L'ÉPOQUE DE L'ART, Hans Belting - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Daniel RUSSO
  •  • 1 011 mots

Dans le chapitre "Les changements aux XIe-XIIIe siècles" : …  L'analogie établie, et préservée, entre le corps christique et l'image chrétienne avait valeur de norme. Dans une certaine mesure, elle fut indispensable pour que le corps humain trouvât, à son tour, un reflet d'image et s'affirmât dans une culture qui le tenait dans le plus grand mépris. Au xi e  siècle dans le monde byzantin, au cours du xii e  siècle en Europe, la situation changea, sous les ef […] Lire la suite

IVOIRE

  • Écrit par 
  • Eugen von PHILIPPOVICH
  •  • 3 090 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre "Du Moyen Âge au XXe siècle" : …  En Occident, la période carolingienne apporte un nouvel épanouissement ; la sculpture sur ivoire est alors utilisée dans un but religieux pour orner les reliures des manuscrits . On peut citer comme exemple une série d'ivoires appelés le groupe Ada  : les miniatures donnent leur style à la sculpture sur ivoire. Cette action de la miniature, montrant la voie aux chefs-d'œuvre de l'ivoirerie, sera […] Lire la suite

JEAN DE CHELLES (mort en 1258)

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG
  •  • 147 mots

Jean de Chelles ne nous est connu que par la très belle inscription sculptée par son successeur, Pierre de Montreuil, sur le bras sud de Notre-Dame de Paris. Elle est suffisamment exceptionnelle pour affirmer le rôle prééminent reconnu à cet architecte au moment de sa mort en 1258. Elle permet de lui attribuer en outre le bras nord de la cathédrale, la conception et le début de la réalisation du b […] Lire la suite

JÉSUS ou JÉSUS-CHRIST

  • Écrit par 
  • Joseph DORÉ, 
  • Pierre GEOLTRAIN, 
  • Jean-Claude MARCADÉ
  •  • 21 165 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre "L'art préroman et roman" : …  L'époque carolingienne du viii e et du ix e  siècle fut un moment très important de l'évolution des arts en Occident. La monarchie franque voulait s'identifier à l'idéal impérial antique et favorisa une floraison artistique qui, sur plusieurs points, s'opposait à la tradition byzantine. Sous Charlemagne, commence à se creuser le fossé qui séparera l'Empire romain d'Occident et celui d'Orient. On […] Lire la suite

L'ART AU TEMPS DES ROIS MAUDITS. PHILIPPE LE BEL ET SES FILS, 1285-1328 (exposition)

  • Écrit par 
  • Anne PRACHE
  •  • 1 228 mots

Deux règnes ont marqué l'histoire de l'art gothique en France, celui de Saint Louis (1226-1270) et celui de Charles V (1364-1380). Entre les deux, une sorte de hiatus s'est instauré : l'éclosion des grandes cathédrales est alors terminée, le style rayonnant poursuit ses raffinements sans se renouveler véritablement, le génie créateur des artistes semble s'épanouir hors du royaume. Beaucoup d'œuvr […] Lire la suite

L'ART RELIGIEUX DE LA FIN DU MOYEN ÂGE EN FRANCE. ÉTUDE SUR L'ICONOGRAPHIE DU MOYEN ÂGE ET SUR SES SOURCES D'INSPIRATION (É. Mâle) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Daniel RUSSO
  •  • 1 035 mots

Après le succès remporté par son livre sur L'Art religieux du XIII e  siècle en France. Étude sur l'iconographie du Moyen Âge et sur ses sources d'inspiration (Armand Colin, Paris, 1898) et alors qu'il enseigne à la Sorbonne, Émile Mâle (1862-1954) approfondit son étude sur l'art du Moyen Âge en France par l'examen des xiv e et xv e  siècles et le début du xvi e  siècle. À la différence du précé […] Lire la suite

LE CROIRE ET LE VOIR. L'ART DES CATHÉDRALES XIIe-XVes. (R. Recht)

  • Écrit par 
  • Daniel RUSSO
  •  • 1 076 mots

Centré sur les développements de l'art des cathédrales, le livre de Roland Recht, Le Croire et le voir. L'art des cathédrales (XII e -XV e  s.) , Gallimard, Paris, 1999, analyse les pouvoirs que le christianisme et l'Église conféraient à l'architecture, pour la période des xii e - xv e  siècles. À la suite de ses précédentes études, La Lettre de Humboldt. Du jardin paysager au daguerréotype (Chr […] Lire la suite

LE MYTHE DE LA GRÈCE BLANCHE. HISTOIRE D'UN RÊVE OCCIDENTAL (P. Jockey) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • François QUEYREL
  •  • 1 327 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre "Le blanc, couleur de l’Autre ?" : …  Le premier chapitre, consacré à l’architecture et aux sculptures grecques, présente clairement quelques résultats obtenus à Délos grâce à la collaboration de Philippe Jockey avec Brigitte Bourgeois, notamment la dorure recouvrant le marbre de la statue du Diadumène (Musée national archéologique, Athènes). Bannissant le blanc, Philippe Jockey en fait chez les Grecs la couleur de l’Autre, les femmes […] Lire la suite

LES INFLUENCES ANTIQUES DANS L'ART DU MOYEN ÂGE FRANÇAIS, Jean Adhémar - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Daniel RUSSO
  •  • 1 010 mots

Publié à Londres en version française, dans le volume 7 de la collection d'études de l'Institut Warburg, en 1939, le livre de Jean Adhémar (1908-1987) n'eut pourtant presque pas de lecteurs en France. Quand il devint possible d'envisager sa diffusion, à la fin de la Seconde Guerre mondiale, il était épuisé. Pourtant, il compte parmi les grandes contributions du siècle passé à l'histoire de l'art m […] Lire la suite

LES MOTS ET LES IMAGES. SÉMIOTIQUE DU LANGAGE VISUEL (M. Schapiro) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Claude SCHMITT
  •  • 1 002 mots

Le livre de Meyer Schapiro ( Les Mots et les images. Sémiotique du langage visuel , Macula, Paris, 2000) comporte deux études différentes : la première, « Les Mots et les images. Littéralité et symbolisme dans l'illustration d'un texte », qui donne son titre à l'ensemble, est la traduction d'un essai fameux paru en 1973 dans la série Approaches to Semiotics . La seconde, qui lui donne son sous-ti […] Lire la suite

LES ROYAUMES ANGLO-SAXONS (exposition)

  • Écrit par 
  • Christian HECK
  •  • 1 097 mots
  •  • 1 média

Anglo-Saxon Kingdoms : A rt, W ord, W ar (British Library, Londres, 19 octobre 2018 – 19 février 2019) réunit un ensemble exceptionnel de manuscrits, mais aussi de pièces d’orfèvrerie. L’exposition illustre les créations de la longue période commençant au v e  siècle, avec l’installation en Angleterre des peuples anglo-saxons (Angles, Jutes, Saxons), en une multiplicité de petits royaumes, jusqu’ […] Lire la suite

LES VOIES DE LA CRÉATION EN ICONOGRAPHIE CHRÉTIENNE. ANTIQUITÉ ET MOYEN ÂGE, André Grabar - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Daniel RUSSO
  •  • 981 mots

Dans sa synthèse sur l'iconographie de l'art chrétien, André Grabar (1896-1990) étudie les interprétations des sujets religieux que donnent les images durant l'Antiquité et le Moyen Âge. Le thème de l'étude est neuf, même s'il se situe dans le droit fil des précédents travaux de l'auteur sur L'Empereur dans l'art byzantin (Strasbourg, 1936), sur l'apport de la vie religieuse et du culte à la form […] Lire la suite

L'EUROPE DES ANJOU (exposition)

  • Écrit par 
  • Daniel RUSSO
  •  • 986 mots

Dans l'ancienne abbaye royale de Fontevraud, s'est tenue du 15 juin au 16 septembre 2001 une très belle exposition sur L'Europe des Anjou. Aventure des princes angevins du XIII e au XV e  siècle . Après la chute du Mur de Berlin et l'unification de l'Europe, après les conflits meurtriers dans l'ex-Yougoslavie, il appartenait à l'Anjou et au conseil général de Maine-et-Loire de réunir, pour la pre […] Lire la suite

LICORNE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre JOSSUA
  •  • 666 mots

La licorne est un animal légendaire — une sorte de gazelle à corne frontale unique —, porteur de symbolismes et de fantasmes divers, qui a hanté l'imagination d'écrivains et de peintres depuis l'Antiquité tardive jusqu'à la Renaissance et même au-delà. En fait, ce sont les artistes qui ont assuré son succès. Il existe des unicornes réels ou imaginaires dans d'autres cultures — indienne, chinoise, […] Lire la suite

LIVRE

  • Écrit par 
  • Jacques-Alexandre BRETON, 
  • Henri-Jean MARTIN, 
  • Jean TOULET
  •  • 26 610 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre "« Modèle » manuscrit et techniques nouvelles" : …  La substitution du codex (constitué de cahiers assemblés) au volumen (rouleau) dans les premiers siècles de l'ère chrétienne impose au livre un certain nombre d'éléments fondamentaux. La forme rectangulaire de la page blanche s'associe à la forme rectangulaire dense du texte, fragmenté ou non en colonnes et gloses. Seules les enluminures rompent cet emboîtement de surfaces géométrisées. Considéré […] Lire la suite

LIVRES DE MODÈLES

  • Écrit par 
  • Martine VASSELIN
  •  • 970 mots

Les livres de modèles sont des recueils de dessins d'un même artiste, reliés à l'origine, et conservés dans son atelier pour son propre usage (savoir-faire capitalisé, répertoire de motifs à sa disposition, exemples de figures à présenter à un commanditaire) et pour la formation de ses apprentis qui les copient pour s'exercer la main. Les plus anciens qui aient été conservés datent de la fin du Mo […] Lire la suite

MAÎTRE DE BOURGES (XIIe s.)

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG
  •  • 152 mots

Les conceptions architecturales du Maître de-Bourges s'opposent à celles du Maître de Chartres qui est pourtant son contemporain. Il ne cherche pas à définir le volume intérieur de la cathédrale à partir du principe de la répétition d'une même cellule. Il tente au contraire d'ouvrir les différents volumes les uns sur les autres, grâce à l'adoption d'un plan et d'une élévation appropriés : doubles […] Lire la suite

MAÎTRE DE CHARTRES (fin XIIe s.)

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG
  •  • 166 mots

L'architecte qui conçut en 1194 et réalisa en grande partie la cathédrale de Chartres de 1194 à 1230-1235, demeure anonyme. On l'a dit originaire de l'Aisne, ce qui demeure hypothétique. Il renouvelle la conception architecturale de son temps par une redéfinition du volume intérieur dont l'élément de base devient la travée, utilisée comme un module répétitif. Elle est constituée de trois niveaux c […] Lire la suite

MAÎTRE DE SAINT-DENIS (actif vers 1231)

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG
  •  • 211 mots

On a donné le nom de « Maître de Saint-Denis » à l'architecte à qui l'abbé de Saint-Denis, Eudes Clément, avait confié en 1231 la reconstruction de l'abbatiale, tout en conservant la crypte et le double déambulatoire avec ses chapelles rayonnantes que l'abbé Suger avait réalisés (1140-1143). Le programme compenait en outre un développement spectaculaire du carré du transept — par l'emboîtement de […] Lire la suite

MAÎTRE MARTIN (XIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG
  •  • 150 mots

Deux documents attestent que l'architecte qui dirigeait le chantier de la cathédrale de Tolède, au début du xiii e  siècle, était un certain Martin. On sait qu'il était marié et qu'en 1227, le doyen du chapitre lui fit un don. Il est vraisemblable que Maître Martin est l'auteur de la partie de la cathédrale commencée en 1222, mais dont la première pierre n'a été posée qu'en 1227. Le plan s'inspire […] Lire la suite

MÂLE ÉMILE (1862-1954)

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 401 mots

Historien qui a conquis à l'histoire de l'art des domaines nouveaux ; sa vocation paraît être née de l'École normale supérieure. En 1898, il présente comme thèse de doctorat une œuvre qui, sous un titre apparemment traditionnel : L'Art religieux du XIII e  siècle en France. Étude sur l'iconographie du Moyen Âge et sur ses sources d'inspiration , propose une méthode d'investigation originale. Il s' […] Lire la suite

MANUSCRITS Histoire

  • Écrit par 
  • Emmanuèle BAUMGARTNER, 
  • Geneviève HASENOHR, 
  • Jean VEZIN
  •  • 7 308 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre " Les manuscrits enluminés " : …  Donner à des textes didactiques et narratifs un appui et un commentaire visuels grâce à l'insertion d'images est une pratique attestée dès la fin de l'Antiquité ; mais le développement en est lié à la transformation qui s'est opérée, à partir du i er  siècle de notre ère, dans la forme même du livre. La généralisation, à partir du iv e  siècle, du codex a en effet offert à l'image une surface aut […] Lire la suite

MARIE. LE CULTE DE LA VIERGE DANS LA SOCIÉTÉ MÉDIÉVALE (ouvr. collectif)

  • Écrit par 
  • Jacques BERLIOZ
  •  • 1 253 mots

Quelle situation la société fit-elle aux femmes aux xi e et xii e  siècles ? Georges Duby s'interrogea sur ce sujet dans son séminaire du Collège de France à Paris durant de longues années. Parmi les diverses approches du problème, fut abordée, durant les années 1990-1992, la question de la vénération de la Vierge. Ce sont les contributions – une vingtaine – des historiens que Georges Duby avait […] Lire la suite

MATHIEU ou MATHIAS D'ARRAS (mort en 1352)

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG
  •  • 170 mots

L'empereur Charles IV désireux de transférer à Prague la capitale de l'Empire découvrit à Avignon Mathieu d'Arras à qui il confia le soin d'entreprendre la reconstruction de la cathédrale Saint-Guy (1344) qui fut poursuivie après la disparition du maître d'œuvre (1352) par Peter Parler. Mathieu, sur lequel nous n'avons aucun témoignage antérieur à celui-ci, se rattache à la tradition de l'architec […] Lire la suite

MÉDAILLE

  • Écrit par 
  • Josèphe JACQUIOT
  •  • 3 625 mots

Dans le chapitre "Des premières médailles à la Renaissance" : …  Bien que les Romains n'aient pas connu de médailles distinctes de la monnaie, il existait des pièces de souvenir frappées pour commémorer un événement particulièrement important – types agrandis et plus lourds que les monnaies, appelés « médaillons » ; ils étaient offerts généralement par l'empereur, et portés suspendus à une chaîne. Considérés comme bijoux, certains de ces médaillons furent monté […] Lire la suite

MÉROVINGIENS

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG, 
  • Patrick PÉRIN
  •  • 15 028 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre "La vie religieuse et intellectuelle" : …  Alors que s'effondre l'Empire romain, l'Église demeure le seul soutien des populations dont l'État n'est plus à même d'assurer la défense. Choisi par le clergé et par les habitants de la civitas , l' évêque est souvent recruté parmi les familles les plus riches et appartient à la condition laïque. Les souverains mérovingiens s'attribueront la nomination des évêques, mais, afin de faire de ceux-ci […] Lire la suite

MÉTAL ARTS DU

  • Écrit par 
  • Catherine ARMINJON
  •  • 11 108 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre "Le cuivre, le bronze, le laiton" : …  Le cuivre pur est à l'origine des alliages que sont le bronze et le laiton. Il a été mis en forme au repoussé à toutes les époques, mais il a souvent été doré, émaillé, recouvert ou incrusté d'autres matières. Il a beaucoup servi à la fabrication d'objets de la vie quotidienne. La chaudronnerie regroupe ce type de production et certains pays, comme ceux de l'Orient musulman, ont préféré ce trait […] Lire la suite

MOBILIER

  • Écrit par 
  • Colombe SAMOYAULT-VERLET
  •  • 4 416 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre "Le Moyen Âge" : …  De la fin de la période romaine au x e  siècle, les invasions se succèdent, entretenant un climat d'insécurité peu favorable aux installations durables et à la création artistique. Seuls subsistent quelques sièges exceptionnels : à Ravenne, trône épiscopal d'ivoire ( vi e  s.), trône de Charlemagne, en marbre, à la chapelle Palatine d'Aix, et trône en marbre de la cathédrale de Bari (fin xi e  s.) […] Lire la suite

MONASTIQUE ARCHITECTURE

  • Écrit par 
  • Carol HEITZ
  •  • 8 277 mots
  •  • 9 médias

Une présentation générale de l' architecture monastique, dont l'existence couvre plus de seize siècles, n'évitera pas l'écueil d'un certain schématisme. La motivation des divers mouvements monastiques varie par plus d'une nuance, et il y a loin de la structure souple des monastères irlandais du haut Moyen Âge au strict quadrillage des plans bénédictins ou cisterciens. Pourtant, ce qui rapproche ce […] Lire la suite

MONSTRES, esthétique

  • Écrit par 
  • Gilbert LASCAULT
  •  • 3 485 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre "Pérennité du monstre" : …  Comme le montre, par exemple, André Leroi-Gourhan ( Préhistoire de l'art occidental ), dès les premières figurations qu'il trace sur les parois de ses grottes, l'homme fait apparaître des formes monstrueuses : être cornu de la grotte des Trois-Frères (Ariège) ; homme dont la tête est remplacée par une queue de bison ; personnages à têtes animales ou sans tête. Depuis cette origine, l'homme n'a ces […] Lire la suite

MOSAÏQUE, art

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre DARMON, 
  • Henri STERN
  •  • 4 181 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre "Byzance" : …  Les Byzantins ont parfaitement saisi ces qualités de la mosaïque paléochrétienne qu'ils ont dépouillée des derniers accessoires réalistes de l'art antique. Esquissé durant la période paléochrétienne, le programme du décor se fixe à partir du ix e  siècle, à l'issue de la lutte iconoclaste. Il sera appliqué à l'édifice du culte byzantin par excellence, l'église à coupole sur plan cruciforme dont i […] Lire la suite

MOSAN ART

  • Écrit par 
  • Philippe VERDIER
  •  • 3 571 mots

L'art mosan est né sur une Lotharingie réduite, après la dislocation de l'Empire carolingien, au bassin de la Meuse et de la Moselle. La Haute-Lorraine avait pour centres spirituels Verdun et l'abbaye de Gorze, qui joua au xi e  siècle dans la réforme monastique et la résistance à l'émiettement féodal un rôle comparable en influence civilisatrice à celui de Cluny. La Basse-Lorraine, ou Lothier, co […] Lire la suite

MUSÉE

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 11 416 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre "Trésors, collections, musées" : …  Les premiers rassemblements historiques d'objets précieux furent, en Occident comme en Égypte ou en Chine, les trésors des temples, constitués d'offrandes remises aux dieux en reconnaissance de leurs bienfaits, et les trésors funéraires. La pinacothèque des Propylées à Athènes, qui contenait, selon le témoignage de Pausanias, des tableaux de Polygnote, était certes un lieu public, mais investi d […] Lire la suite

NATURE MORTE

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 5 700 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre "L'Antiquité classique : trompe-l'œil et « Carpe diem »" : …  La nature morte en tant que genre pictural à part entière trouve son origine en Grèce, au début de la période hellénistique, quand apparaît, à côté de la peinture monumentale (mégalographie) ou sur panneau d'inspiration mythologique et historique, un art tourné vers la nature et la vie quotidienne, privilégiant la description de victuailles, de fleurs et de menus objets (rhopographie). De cette p […] Lire la suite

NAVARRE

  • Écrit par 
  • Roland COURTOT, 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 4 091 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre "Apparition de l'art roman" : …  Tout commença par la volonté délibérée du roi Sanche le Grand, qui régnait en même temps sur l'Aragon et la Castille, de mettre son pays à l'heure européenne. Il s'appliqua à organiser le pèlerinage de Compostelle et à ouvrir son pays à l'esprit de Cluny. Il entretint également des relations étroites avec la féodalité de Gascogne et d'Aquitaine. Deux monuments expriment dans l'art cette ouverture […] Lire la suite

ORDRES, architecture

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN, 
  • Claude MIGNOT, 
  • Éliane VERGNOLLE
  •  • 13 359 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre "Le Moyen Âge" : …  L'architecture du Moyen Âge est par définition étrangère à la notion antique des ordres architecturaux. Cependant, certains éléments de l'ordre corinthien en particulier subsistent, dissociés ou transposés, jusqu'à l'époque romane, avant de s'effacer jusqu'à la fin de l'époque gothique devant un nouveau système architectural, système basé sur la pile composée, articulée en fonction des diverses re […] Lire la suite

ORFÈVRERIE

  • Écrit par 
  • Gérard MABILLE
  •  • 5 556 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre "De l'Antiquité au Moyen Âge" : …  L'existence de l'orfèvrerie est attestée dans le monde antique à la fois par le témoignage des textes et par les découvertes de l'archéologie. L'histoire de l'orfèvrerie semble débuter vers le milieu du III e  siècle avant J.-C., avec l'exploitation des gisements d'or et d' argent d'Anatolie. En Égypte, les sépultures ont livré un matériel suffisamment abondant pour nous permettre de juger de la […] Lire la suite

OTTONIEN ART

  • Écrit par 
  • Florentine MÜTHERICH
  •  • 3 497 mots
  •  • 1 média

La notion d'art ottonien ne recouvre pas seulement le règne des empereurs Otton I er le Grand, Otton II et Otton III, dont cet art porte le nom. Elle s'étend sur une période qui va du milieu du x e  siècle à la fin du xi e , c'est-à-dire du renouveau de la vie spirituelle après l'effondrement de la civilisation carolingienne à la querelle des Investitures. Géographiquement, l'art ottonien désigne […] Lire la suite

PÄCHT OTTO (1902-1988)

  • Écrit par 
  • Daniel RUSSO
  •  • 2 806 mots

Dernier représentant autrichien des historiens de l'art de l'école de Vienne, Otto Pächt s'est, durant sa longue carrière, dans ses écrits comme dans son enseignement, toujours occupé de l'étude des manuscrits peints, cet art qui n'était pas « une grande peinture à échelle réduite », selon sa propre expression, reprise et citée par François Avril dans l'introduction à L'Enluminure médiévale (Pari […] Lire la suite

PAYSAGE, peinture

  • Écrit par 
  • Eugenio BATTISTI
  •  • 6 540 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre "L'Europe" : …  L'Europe et le Proche-Orient ont eu une littérature érémitique et un culte des beautés naturelles comparables à ceux de l'Extrême-Orient. Cela est vrai si l'on en juge par la situation des plus anciens ermitages qui dominent de haut des groupes de montagnes et de vallées, des gorges et des forêts sauvages, des étendues d'eau. Toutefois, pendant tout le Moyen Âge européen, les éléments de paysage […] Lire la suite

PINCEAUX DE LUMIÈRE. DU MODÈLE AU VITRAIL (exposition)

  • Écrit par 
  • Françoise PERROT
  •  • 937 mots

L'exposition, présentée au Musée national du Moyen Âge (hôtel de Cluny), à Paris, du 18 octobre 2006 au 15 janvier 2007, s'inscrivait dans la politique du musée qui vise, à travers des manifestations limitées dans leur développement, à mettre en valeur ses richesses, avec pour double but d'attirer l'attention du public et de renouveler l'étude des fonds. Pinceaux de lumière. Du modèle au vitrail […] Lire la suite

POLYCHROMIE, histoire de l'art

  • Écrit par 
  • Adeline GRAND-CLÉMENT
  •  • 4 330 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre "Le blanchiment de l’Antique" : …  Tout au long du Moyen Âge, les pratiques polychromes se poursuivent et se diversifient, tant dans l’art profane que religieux, en Orient et en Occident. Si le christianisme triomphant accorde une place prépondérante à la lumière, celle-ci n’est pas monochrome. L’or et les couleurs s’affichent sur les portails et surtout à l’intérieur des églises. Le décor de la basilique de Sainte-Sophie, reconst […] Lire la suite

PORTRAIT

  • Écrit par 
  • Galienne FRANCASTEL
  •  • 6 166 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre "Condamnation et renaissance" : …  Toutefois, l'invasion des Barbares et le rôle que ceux-ci se mirent à jouer aux dépens des populations plus anciennement établies sur le sol des provinces de l'Empire romain finirent par changer radicalement l'idée qui présidait jusqu'au v e  siècle environ à l'usage du portrait. Sa légitimité absolue fut notamment mise en cause. Dans la plupart des civilisations traditionnelles, l'homme ne laisse […] Lire la suite

PORTUGAL

  • Écrit par 
  • Roger BISMUT, 
  • Cristina CLIMACO, 
  • Michel DRAIN, 
  • José-Augusto FRANÇA, 
  • Michel LABAN, 
  • Jorge MORAÏS-BARBOSA, 
  • Eduardo PRADO COELHO
  •  • 39 965 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre "L'art roman et l'art gothique" : …  La rencontre de deux courants de civilisation dans la péninsule Ibérique, celui des Wisigoths arrivés au v e  siècle et celui des Arabes dont l'invasion date du commencement du viii e  siècle, a produit une civilisation originale, moçarabe , dont l'architecture religieuse du futur territoire portugais porte témoignage, particulièrement à l' église de Lourosa, près de Lamego, dans le nord du pays, […] Lire la suite

RAYMOND DU TEMPLE (2e moitié XIVe s.-début XVe s.)

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG
  •  • 201 mots

Raymond du Temple, Maître des œuvres du roi Charles V (1364-1380), demeure malgré les recherches récentes une personnalité mystérieuse. Mentionné dès 1359 et jusqu'en 1403, il semble avoir eu une activité démesurée si l'on en croit l'attachement que le roi lui portait. Il n'en subsiste plus aujourd'hui qu'un édifice, très restauré en outre, la chapelle de Beauvais (1375) à Paris. C'est en effet le […] Lire la suite

RELIURE

  • Écrit par 
  • Pascal FULACHER, 
  • Jacques GUIGNARD
  •  • 8 862 mots

Dans le chapitre "Le Moyen Âge" : …  Les ouvrages les plus précieux, et d'abord les livres d'église, sont recouverts d'ivoire , d'orfèvrerie et plus tard d'étoffe. Il peut s'agir d'ivoires antiques réutilisés (couvercle de coffret représentant une joueuse de cithare, iv e  s., sur le Tropaire d'Autun , xi e  s., bibliothèque de l'Arsenal, Paris ; diptyque consulaire de Probianus, v e  s., sur La Vie de saint Luidger , xi e  s., Berli […] Lire la suite

ROMAN ART

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 20 556 mots
  •  • 19 médias

Le terme d'art roman aurait été employé pour la première fois, en 1818, par l'archéologue normand Charles Duhérissier de Gerville, dans une lettre à son ami Auguste Le Prévost. Jusque-là, on avait qualifié indistinctement de « gothiques » toutes les manifestations de l'art médiéval. Cette meilleure compréhension des choses est à mettre à l'actif du romantisme, car elle répond à l'intérêt spécial […] Lire la suite

ROME

  • Écrit par 
  • Géraldine DJAMENT, 
  • Sylvia PRESSOUYRE
  •  • 11 408 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre "Arts du Moyen Âge" : …  Des influences extérieures, cependant, s'exerçaient : les ornements des basiliques paléo-chrétiennes étaient souvent importés de Constantinople. Les formules de la peinture byzantine ont pénétré la tradition de la mosaïque romaine, florissante depuis le v e  siècle (mosaïques de Sainte-Marie-Majeure, de Sainte-Praxède, du Baptistère du Latran, de Saint-Marc, de Sainte-Marie in Domnica, etc.). Les […] Lire la suite

ROUMANIE

  • Écrit par 
  • Mihai BERZA, 
  • Catherine DURANDIN, 
  • Alain GUILLERMOU, 
  • Gustav INEICHEN, 
  • Edith LHOMEL, 
  • Philippe LOUBIÈRE, 
  • Robert PHILIPPOT, 
  • Valentin VIVIER
  •  • 35 002 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre "Antécédents et expériences (IVe-XIIIe s.)" : …  L'« abandon » de la Dacie par l'empereur Aurélien (274) et les conditions nouvelles d'existence de cette province ont amené la disparition graduelle des formes de vie urbaine et la prédominance, pour de longs siècles, d'une civilisation rurale. C'est dans ces cadres ruraux, dominés du point de vue de l'organisation sociale par les communautés de village, que se forma – en relation avec la romanité […] Lire la suite

SAINT-DENIS BASILIQUE DE

  • Écrit par 
  • Philippe PLAGNIEUX
  •  • 1 198 mots
  •  • 3 médias

On considère saint Denis comme un évêque missionnaire venu évangéliser la cité des Parisiens. Il y trouva le martyre vers 250, vraisemblablement sur la colline de Montmartre, avant d’être inhumé à l’emplacement de l’actuelle basilique. La Vie de sainte Geneviève , rédigée vers 520, présente Denis comme le premier évêque de Paris, envoyé par le pape Clément I (fin du premier siècle). Les textes men […] Lire la suite

SAINTE RUSSIE. L'ART RUSSE DES ORIGINES À PIERRE LE GRAND (exposition)

  • Écrit par 
  • Olga MEDVEDKOVA
  •  • 914 mots

L'exposition Sainte Russie. L'art russe des origines à Pierre le Grand ouverte au public du 5 mars au 24 mai 2010 est la première présentation de cette ampleur de l' art russe médiéval au musée du Louvre à Paris. La décision de montrer cette période de l'histoire de l'art en Russie est d'autant plus importante qu'elle ne pouvait pas s'appuyer sur les collections du musée. En s'efforçant, ne serai […] Lire la suite

SCANDINAVIE

  • Écrit par 
  • Martin Edvard BLINDHEIM, 
  • Régis BOYER, 
  • Georges CHABOT, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Nicole PÉRIN, 
  • Jean-Michel QUENARDEL
  •  • 22 005 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre "Contexte historique" : …  On s'accorde à considérer que le Moyen Âge scandinave ne commence qu'à la fin de l'époque viking, avec l'évangélisation de la Scandinavie et l'apparition de relations écrites sur la situation historique des pays correspondants. Ces trois éléments coïncident à peu près vers l'an mille aussi bien au Danemark qu'en Norvège et en Suède. Les grandes expéditions guerrières du xi e  siècle qui étaient or […] Lire la suite

SCHAPIRO MEYER (1904-1996)

  • Écrit par 
  • Daniel RUSSO
  •  • 2 007 mots

Dans le chapitre "Une double carrière" : …  En 1924, Meyer Schapiro obtint un bachelor en histoire de l'art et en philosophie à Columbia et, cinq années plus tard, il soutint brillamment un doctorat sur le cloître et le portail de l'abbaye Saint-Pierre de Moissac, qu'il livra sous forme d'article à la revue Art Bulletin en 1931, intitulé « The Romanesque Sculpture of Moissac » (traduit en français sous le titre La Sculpture de Moissac , P […] Lire la suite

SICILE

  • Écrit par 
  • Maurice AYMARD, 
  • Michel GRAS, 
  • Claude LEPELLEY, 
  • Jean-Marie MARTIN, 
  • Pierre-Yves PÉCHOUX
  •  • 17 925 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre "L'art Byzantin" : …  L'histoire tourmentée de la Sicile au haut Moyen Âge n'a laissé subsister qu'un petit nombre de monuments, en dehors des importantes catacombes chrétiennes de Syracuse, capitale byzantine de l'île. De l'époque musulmane, il ne reste que des fragments épars : un édifice très ruiné, voisin de Saint-Jean-des-Ermites de Palerme, a peut-être été une mosquée. Mais la puissante monarchie normande du xii […] Lire la suite

SLAVES DU SUD (ART DES)

  • Écrit par 
  • Athanas BOJKOV, 
  • Vajislav DJURIC
  •  • 7 371 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre "La Macédoine sous l'Empire byzantin (XIe-XIIIe s.)" : …  Ayant soumis l'État du tsar slave Samuel, au début du xi e  siècle, les Byzantins restèrent en Macédoine presque sans interruption jusqu'à la fin du xiii e  siècle, ou plus précisément jusqu'aux premières décennies du xiv e  siècle. C'est l'époque de la construction de très beaux monuments, églises et monastères, dans l'esprit de l'art byzantin de la capitale ou des provinces. Les grandes basiliq […] Lire la suite

STYLE 1200

  • Écrit par 
  • Louis GRODECKI
  •  • 3 723 mots
  •  • 1 média

La question du passage de l'art roman à l'art gothique s'est posée aux historiens depuis le deuxième quart du xix e  siècle, en France en particulier, lorsqu'on a cherché à définir le style gothique et à déterminer ses origines. Pour l'architecture, il a été assez facile d'observer l'apparition et l'affirmation progressives des principales formes ou des principaux éléments gothiques dans des édif […] Lire la suite

SYNAGOGUE

  • Écrit par 
  • Dominique JARRASSÉ, 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 8 502 mots

Dans le chapitre "La péninsule Ibérique. XIIe-XVe siècle" : …  Bien que construites après la Reconquête, les synagogues d'Espagne conservent le style emprunté à l'architecture musulmane. Deux exemples particulièrement réussis de cette symbiose durable sont conservés à Tolède : le monument connu comme Santa María La Blanca, qui fut construit vers 1203 pour servir le culte juif avant d'être transformé en église en 1411, et la salle de prière d'Ibn Shushan, dit […] Lire la suite

TAPIS

  • Écrit par 
  • Dora HEINZ
  •  • 3 046 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre "Antiquité et Moyen Âge" : …  Le célèbre tapis de Pazyryk dans l'Altaï ( v e - iv e  s. av. J.-C.), qui est le plus ancien tapis à points noués connu, possède déjà un haut degré de perfection artistique et artisanale ; son existence prouve que les débuts de l'art du tapis remontent au moins à la première moitié du I er  millénaire avant J.-C. Il ressort de découvertes et de sources écrites que l'on utilisait également des tapi […] Lire la suite

TAPISSERIE

  • Écrit par 
  • Pascal-François BERTRAND
  •  • 7 938 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre "La tapisserie médiévale (XIVe-XVe s.)" : …  La tapisserie devint au xiv e  siècle l'apanage des grands princes qui en constituèrent des collections considérables. Elle ornait le mur du château et de l'église, elle était transportée de demeure en demeure et était tendue dans les rues à l'occasion de fêtes religieuses ou d'« entrées » princières (ces diverses manipulations expliquent bien souvent les usures et la disparition de nombreuses ten […] Lire la suite

THÉOLOGIENS ET MYSTIQUES AU MOYEN ÂGE. LA POÉTIQUE DE DIEU, Ve-XVe SIÈCLES, Alain Michel - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Daniel RUSSO
  •  • 1 033 mots

Dans le chapitre "L'histoire de la poétique chrétienne" : …  L'histoire de la poétique chrétienne est faite par la succession ininterrompue des théologiens et des clercs, qui reflète elle-même la recherche de Dieu. De surcroît, cette succession est aussi étendue à tous les penseurs de l'Antiquité païenne. L'idée du Beau et celle du Bien, qu'on rencontre sous leur plus haute expression dans les Ennéades de Plotin ( iii e  siècle), assurent la transition ave […] Lire la suite

TISSUS D'ART

  • Écrit par 
  • Anne KRAATZ, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Marie RISSELIN-STEENEBRUGEN
  •  • 22 617 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre "Les broderies en Orient et en Occident" : …  Il ne reste pratiquement aucune broderie que l'on puisse attribuer avec certitude à la grande période de Byzance, c'est-à-dire avant le xi e  siècle, même si certaines pièces célèbres sont exécutées dans le style byzantin. Par contre, à l'époque plus tardive des Paléologues (1260-1453), il semble que les ateliers de broderie de Constantinople aient connu un nouvel essor. La dalmatique dite du pap […] Lire la suite

TROUBADOUR STYLE

  • Écrit par 
  • Marie-Claude CHAUDONNERET
  •  • 1 381 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre "Le Moyen Âge retrouvé" : …  Une première réhabilitation du Moyen Âge est due à Jean-Baptiste de La Curne Sainte-Palaye, qui publia en 1759 les Mémoires de l'ancienne chevalerie , et au comte de Tressan qui, dans les années 1770-1780, adapta et vulgarisa les fabliaux médiévaux. Mais c'est sous la Révolution qu'un large public put redécouvrir le passé national, grâce à l'entreprise d'Alexandre Lenoir, le musée des Monuments fr […] Lire la suite

URBANISME Urbanisme et architecture

  • Écrit par 
  • Bruno ZEVI
  •  • 3 310 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre "Identité de l'urbanisme et de l'architecture" : …  Pour une structure donnée de ville, il n'est pas difficile d'en connoter les composantes architectoniques, puisqu'à chaque disposition urbaine correspond un langage architectural spécifique et irremplaçable. Il suffit de penser à deux exemples extrêmes : le monde hellénique et celui du Moyen Âge. Le décor grec est constitué, comme le disait Le Corbusier, par le « jeu savant, correct et magnifique […] Lire la suite

VALENTRÉ PONT

  • Écrit par 
  • Alfred BICHON
  •  • 452 mots

Symbole de la ville de Cahors (Lot), le pont Valentré, exemple remarquable de l'architecture militaire du Moyen Âge, est l'un des plus beaux et le mieux conservé des ponts médiévaux européens. Sa construction fut décidée le 30 avril 1306 par les consuls de la ville, sur fond de rivalité entre la France et l'Angleterre à propos de la Guyenne, qui trente ans plus tard allait provoquer la guerre de […] Lire la suite

VERRE ART DU

  • Écrit par 
  • James BARRELET
  •  • 7 271 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre "Le Moyen Âge occidental" : …  La chute de l'Empire romain et les invasions du début du v e  siècle amenèrent une sorte de rupture, pour la première fois, dans cette vaste communauté de la verrerie antique. À partir de ce moment, les verreries de Gaule, de Rhénanie, de Grande-Bretagne principalement vont se faire connaître par une production spécifique dans laquelle on a voulu voir une dégénérescence : la matière est souvent pl […] Lire la suite

VILLARD DE HONNECOURT (1225?-? 1250)

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG
  •  • 325 mots

Personnalité de la première moitié du xiii e  siècle sur laquelle la lumière n'a pas été entièrement faite, Villard de Honnecourt est célèbre auprès des historiens de l'art par le recueil de croquis, appelé à tort Album , qu'il a signé (Bibl. nat., Paris) ; il est devenu pour le grand public le symbole de l'architecte itinérant de l'époque médiévale. Son carnet résulte en réalité du rassemblement […] Lire la suite

VIOLLET-LE-DUC EUGÈNE EMMANUEL (1814-1879)

  • Écrit par 
  • Martin BRESSANI
  •  • 2 479 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre "Vézelay et le gothique comme acte constructif" : …  Le moment décisif de sa carrière survient en 1840. Grâce aux nombreuses relations de la famille, dont l’inspecteur des monuments historiques, l’écrivain Prosper Mérimée, Viollet-le-Duc reçoit, à vingt-six ans, le mandat de rénover l’église abbatiale romane de Sainte-Marie-Madeleine de Vézelay . L’église tombe en ruine, et Viollet-le-Duc sera amené à en reconstruire de grandes parties. Les défis qu […] Lire la suite

VITRAIL

  • Écrit par 
  • Catherine BRISAC, 
  • Louis GRODECKI
  •  • 5 914 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre "Le XIIe et le XIIIe siècle" : …  C'est en France, au cours du xii e  siècle, que l'on voit les séries les plus importantes et, sur le plan artistique, les plus achevées, comparables dans leur style aux peintures murales contemporaines ou à la miniature romane : sept fenêtres plus ou moins complètes à la nef de la cathédrale du Mans (vers 1135, 1160 et 1190), les trois verrières du chevet de la cathédrale de Poitiers, dont la cél […] Lire la suite