« GUIDE DES ÉGARÉS, Moïse Maïmonide »

GUIDE DES ÉGARÉS, Moïse Maïmonide - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • François TRÉMOLIÈRES
  •  • 833 mots
  •  • 1 média

Natif de Cordoue, Maimonide (Rabbi Moïse ben Maimon, 1135 ou 1138-1204) dut fuir en Afrique encore enfant, après la conquête de l'émirat par les Almohades. Son œuvre, écrite pour l'essentiel au Caire (il fut médecin à la cour de Saladin), fait de lui à la fois l'une des grandes autorités rabbiniques et le plus radical sans doute des philosophes dans le judaïsm […] Lire la suite

Le média de la recherche « GUIDE DES ÉGARÉS, Moïse Maïmonide » :

Maimonide
Crédits : Hulton Getty

photographie

APOLOGÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Bernard DUPUY
  •  • 3 535 mots

Dans le chapitre "La littérature apologétique juive" : …  Le judaïsme antique n'a eu une littérature apologétique qu'à partir du moment où il a été en contact avec les peuples environnants. On doit mentionner le Contre Apion de Flavius Josèphe (95 apr. J.-C.), adressé aux Romains, et l'œuvre philosophique de Philon qui, bien qu'elle n'ait jamais été reconnue par le judaïsme orthodoxe, a constitué une première tentative d'explication du judaïsme par rapp […] Lire la suite

MAIMONIDE (M.)

  • Écrit par 
  • Warren Zev HARVEY
  •  • 1 794 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre "Les énigmes du « Guide des égarés »" : …  Ce grand ouvrage philosophique de Maimonide, le Guide des égarés ( Dalālat al-Ha'irīn  ; en hébreu : Mōreh ha-Nebūkhim ), a été rédigé en arabe à la fin des années 1180 et traduit en hébreu du vivant de Maimonide par Samuel ibn Tibbon. Une seconde version en hébreu (plus littéraire, mais moins littérale) en fut faite peu de temps après, par Juda Alharizi, ainsi qu'une traduction latine (à la suit […] Lire la suite

Recevez les offres exclusives Universalis