« HAAR ALFRÉD (1885-1933) »

HAAR ALFRÉD (1885-1933)

  • Écrit par 
  • Jeanne PEIFFER
  •  • 412 mots

Mathématicien hongrois, né à Budapest et mort à Szeged. Élève de David Hilbert à Göttingen (1905-1910), Alfred Haar, après un court passage à l'École polytechnique de Zurich, devint en 1912 professeur à l'université de Klausenburg (Kolozsvár), où enseigna F. Riesz. Lorsqu'en 1918 Klausenburg devint roumain (Cluj Napoca), Haar et Riesz partirent pour Bu […] Lire la suite

ALGÈBRE

  • Écrit par 
  • Jean-Luc VERLEY
  •  • 7 143 mots

Dans le chapitre "Groupes topologiques" : …  La nécessité d'étudier des groupes « continus » plus généraux que les groupes de Lie conduisit Schreier en 1927 à définir des groupes dits topologiques, tels que la multiplication et le passage à l'inverse soient des opérations continues. Ceux de ces groupes qui, comme les groupes de Lie, sont localement compacts possèdent des propriétés remarquables dont l'étude constitue une branche nouvelle de […] Lire la suite

HARMONIQUE ANALYSE

  • Écrit par 
  • René SPECTOR
  •  • 5 540 mots

Dans le chapitre "La mesure de Haar" : …  La démonstration par Haar, en 1933, de l'existence d'une mesure invariante par translation, sur une large classe de groupes topologiques, permet, à partir de cette époque, de situer l'analyse harmonique dans sa vraie perspective et d'en comprendre la nature profonde. Si on considère, sur R , la mesure de Lebesgue dx , on constate qu'elle est invariante par translation, en ce sens que, pour toute f […] Lire la suite