« MOGHOL ou MOGOL ART »

MONUMENTS FUNÉRAIRES MOGHOLS (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Marianne BARRUCAND
  •  • 678 mots

1235 Le mausolée d'Iltutmish, placé derrière le mur qibla de la mosquée Quwwat al-islam, à Delhi, est le plus ancien mausolée musulman en Inde ; en grès rouge de tradition indienne, cet édifice à coupole sur plan carré, avec des tromp […] Lire la suite

Les médias de la recherche « MOGHOL ou MOGOL ART » :

Amants au lever du soleil, peinture moghole
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Diwan i-Am, Agra, art moghol
Crédits : Bildarchiv Monheim/ AKG

photographie

Fatehpur Sikri, manuscrit Akbarnama
Crédits : J. Birch/ All Canada Photos/ Getty

photographie

Gengis khan à Boukhara
Crédits : W. Forman/ AKG

photographie

Afficher les médias de « MOGHOL ou MOGOL ART »

‘ABD-ŪS-SAMAD (XIVe s.)

  • Écrit par 
  • Universalis 
  •  • 313 mots

Peintre persan du xiv e  siècle, fondateur avec Mīr Sayyid ‘Alī de l'école de peinture moghole en Inde. Né en Perse au sein d'une famille aisée, ‘Abd-ūs-Samad est déjà un calligraphe et peintre de renom lorsqu'il rencontre l'empereur moghol Humāyūn, en exil en Perse. Ce dernier l'invite en 1548 à l'accompagner en Inde, d'abord à Kaboul puis à Delhi. ‘Abd-ūs-Samad enseigne le dessin à Humāyūn et […] Lire la suite

ART COLONIAL

  • Écrit par 
  • Véronique GERARD-POWELL, 
  • Alexis SORNIN
  •  • 8 370 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre "Modes de production" : …  L'influence européenne la plus décisive sur les arts décoratifs de l'Inde concerne les modes de production artistique. Dans le cadre des ateliers impériaux de la cour moghole, des artisans locaux mais aussi d'autres venus de l'Iran safavide, de la Turquie ottomane et de l'Asie centrale ouzbèke travaillent parfois avec des artisans et des techniques d'origine européenne. Les décorations de pierres […] Lire la suite

EMPIRE MOGHOL, en bref

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 213 mots
  •  • 2 médias

En 1517, la mort du sultan de Delhi bouleverse les rapports de force au sein de la noblesse de la région et fragilise la dynastie des Lodi. Le prince moghol Babur (Bāber), descendant de Tamerlan et déjà maître de l'Afghanistan, profite de ce contexte favorable pour vaincre les Lodi, en avril 1526, à la bataille de Panipat, inaugurant ainsi la domination moghole sur l'Inde. Après des années troublé […] Lire la suite

FATEHPUR SIKRI

  • Écrit par 
  • Jeannine AUBOYER
  •  • 979 mots
  •  • 2 médias

Construite au sud d' Agra en Inde, sur une crête granitique qui domine la plaine arrosée par le Chambal, affluent de la Jumnā, Fatehpur Sikri a été fort bien restaurée et conservée ; la ville donne l'impression d'être demeurée intacte depuis le moment où elle a été abandonnée ; il ne lui manque que les aménagements intérieurs et éphémères – qui ont naturellement disparu – et elle présente le cas u […] Lire la suite

INDE (Arts et culture) L'art

  • Écrit par 
  • Raïssa BRÉGEAT, 
  • Marie-Thérèse de MALLMANN, 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 49 040 mots
  •  • 62 médias

Dans le chapitre "Le style impérial mogol (1526-1857)" : …  Akbar (1556-1605), fils d'Humāyun, affermit sur le trône la dynastie des Mogols et reconstitua l'unité traditionnelle de l'Inde septentrionale. Tolérant, il s'entoura de penseurs et d'artistes de toutes confessions, et son éclectisme se reflète dans les constructions élevées sur son ordre. Au voisinage d'Agra, sa capitale, il fonda la ville résidentielle de Faṭehpur-Sikrī autour du mausolée du sa […] Lire la suite

ISLAM (La civilisation islamique) L'art et l'architecture

  • Écrit par 
  • Marianne BARRUCAND
  •  • 16 014 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre "L'art des empires des XVIe-XVIIe siècles" : …  Au début de l'« ère moderne » (mais cette notion n'a guère de sens dans le contexte islamique), trois empires dominent la scène islamique. Les Ottomans, depuis leurs capitales successives, exportent leur art – un art de cour – jusque dans les provinces les plus lointaines ; les Séfévides érigent un premier État national iranien dont l'art est largement tributaire de celui des Timourides et des Il […] Lire la suite

LAHORE

  • Écrit par 
  • Marie GUILLET
  •  • 536 mots
  •  • 2 médias

Deuxième ville du Pakistan, après Karachi, Lahore est située dans une région florissante, dont le terrain est fait d'alluvions fertiles, dans la plaine du haut Indus. La légende hindoue attribue la fondation de la ville, à Lava ou Loh, fils de Rāma, aussi la ville fut-elle jadis appelée Lohavar. Celle-ci fut le siège du gouvernement de la dynastie des Ghaznévides de 1152 à 1186. À partir de cette […] Lire la suite

MOGHOLS

  • Écrit par 
  • Andrée BUSSON, 
  • André GUIMBRETIÈRE, 
  • Mark ZEBROWSKI
  •  • 7 112 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre "L'architecture" : …  Le style architectural auquel on donne le nom de moghol n'est pas apparu avant la seconde moitié du xvi e  siècle, avant le règne d'Akbar. L'intérêt passionné de cet empereur pour les cultures de la Perse, de l'Europe et de l'Inde le conduisit à créer une architecture de style éclectique. L'élégance de l'architecture persane jointe aux formes massives hindoues donna naissance à un style sobre, ha […] Lire la suite

TADJ MAHALL, Agra (Inde)

  • Écrit par 
  • Marianne BARRUCAND
  •  • 248 mots

Construit entre 1631 et 1647 par le souverain moghol Shāh Jahān à la mémoire de son épouse préférée, Mumtāz Mahal, le Tadj Mahall s'élève sur une plate-forme au fond d'un vaste jardin quadripartite, orné de canaux et de bassins. L'entrée monumentale s'ouvre sur une allée axiale, qui permet d'accéder à la terrasse principale. Située au sud, celle-ci porte le mausolée, de plan centré, surmonté d'une […] Lire la suite