« HARSHA, roi de l'Inde (606-647) »

HARSHA, roi de l'Inde (606-647)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 264 mots

Souverain converti au bouddhisme, sous le règne duquel se trouva unifiée, au ~ viie siècle, l'Inde septentrionale (du Cachemire au Bengale) et dont la capitale était Kanauj. Harsha (surnommé siladitya, « soleil de vertu ») passe pour avoir favorisé les artistes de son temps et fait de sa cour un des hauts lieux de la culture indien […] Lire la suite

GUPTA EMPIRE

  • Écrit par 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 3 281 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre "Déclin de la dynastie" : …  Dans l'état actuel des connaissances, il est impossible de tracer de façon satisfaisante l'histoire de la postérité de Kumāragupta I er . Les listes généalogiques ou royales établies dans des inscriptions qui sont dues à ses successeurs ou en font mention présentent des divergences considérables. Aussi a-t-on pensé qu'à la suite des guerres de la fin du règne du Kumāragupta I er la dynastie avait […] Lire la suite

INDE (Arts et culture) L'art

  • Écrit par 
  • Raïssa BRÉGEAT, 
  • Marie-Thérèse de MALLMANN, 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 49 040 mots
  •  • 62 médias

Dans le chapitre "Les conditions de l'essor artistique (IVe-VIIIe s.)" : …  L'empire Gupta fut fondé en 320 . Dès ce moment, l'unité politique et administrative, la stabilité économique, la tolérance religieuse constituèrent sans doute les principaux facteurs du développement des arts dans la moitié nord du pays. La situation se détériora dans la seconde moitié du v e  siècle quand les Huns blancs, jusqu'alors massés au nord-ouest, s'attaquèrent au bassin du Gange, centre […] Lire la suite

INDE (Le territoire et les hommes) Histoire

  • Écrit par 
  • Christophe JAFFRELOT, 
  • Jacques POUCHEPADASS, 
  • Universalis 
  •  • 22 981 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre "L'âge des Gupta et Harṣa" : …  Au début du iv e  siècle, un ferment d'unité reparaît dans le Magadha avec un nouveau Çandragupta, qui fonde en 320 la dynastie des Gupta. Sous Çandragupta II (375-415), leur influence à son apogée s'étend sur toute l'Inde au nord de la Narmadā. La relation chinoise du pèlerin bouddhiste Faxian [Fa-hien] laisse deviner un gouvernement moins rigidement centralisé que sous les Maurya, une civilisat […] Lire la suite

Recevez les offres exclusives Universalis