« FUNÉRAIRE ART »

ABYDOS

  • Écrit par 
  • Christiane M. ZIVIE-COCHE
  •  • 2 681 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre "Les cénotaphes royaux et le temple de Séti Ier" : …  Les pharaons adoptèrent également l'usage du cénotaphe, dont le temple de Séti I er est l'exemple le plus remarquable. Avant lui, dans la partie sud du site, à près de trois kilomètres de Kom es-Sultan, des bâtiments ayant la même fonction avaient été édifiés pour Sésostris III (XII e  dynastie), Amosis, le fondateur de la XVIII e  dynastie, et sa grand-mère Tetisheri. D'autres constructions de […] Lire la suite

Les médias de la recherche « FUNÉRAIRE ART » :

Amphore funéraire, art grec
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Amulette provenant d'Anyang, Chine
Crédits : D.R.

photographie

Anubis, dieu des Morts, art égyptien
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Applique ornementale, art scythe
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Afficher les médias de « FUNÉRAIRE ART »

AFRIQUE NOIRE (Arts) Histoire et traditions

  • Écrit par 
  • Jean DEVISSE, 
  • Francis GEUS, 
  • Louis PERROIS, 
  • Jean POLET, 
  • Universalis 
  •  • 6 673 mots

Dans le chapitre "Les bronzes et sculptures en terre cuite d'Igbo Ukwu et d'Ifé" : …  Près du delta du Niger, de grandes fouilles ont mis au jour, à Igbo Ukwu, un ensemble cultuel cohérent, dont une tombe renfermant une centaine d'objets en bronze. Datée du ix e  siècle après J.-C., cette tombe, d'abord interprétée comme le signe d'un pouvoir politique fort, pourrait être celle d'un prêtre. L'inhumation des dons faits au prêtre, dans une société lignagère segmentaire, ancêtre sa […] Lire la suite

AÏ KHANOUM

  • Écrit par 
  • Paul BERNARD
  •  • 1 298 mots

Aï Khanoum (Tépé) est le nom local (« butte de Dame Lune ») du site d'une grande ville coloniale grecque dans l'Afghanistan du Nord, que fouille la Délégation archéologique française en Afghanistan (P. Bernard, C.R. Adadémie inscriptions et belles-lettres , 1966, pp. 127-133 ; 1967 ; pp. 306-324 ; 1968, pp. 263-279 ; 1969, pp. 313-355 ; 1970, pp. 301-349 ; 1971, pp. 385-453 ; 1972, pp. 605-632 ; 1 […] Lire la suite

ANGUIER FRANÇOIS (1604-1669) & MICHEL (1612-1686)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 679 mots
  •  • 1 média

Élève de Simon Guillain, François Anguier demeure un représentant quelque peu attardé des traditions artisanales de la maîtrise, avant que l'Académie ne vienne organiser et définir les grandes orientations de la sculpture classique. Ayant exécuté des travaux dans le nord de la France, il part pour l'Italie vers 1641 avec son frère Michel. Tous deux vont travailler chez l'Algarde. En 1643, François […] Lire la suite

ANTINOÉ

  • Écrit par 
  • Marie-Hélène RUTSCHOWSCAYA
  •  • 664 mots
  •  • 1 média

La ville d'Antinoé fut fondée par Hadrien en 132. Elle devint, à l'époque chrétienne , le siège d'un évêché dépendant de Thèbes, puis fut élevée au rang de métropole de la Thébaïde à partir de Dioclétien. Les ruines s'étendent sur la rive orientale du Nil en face de Rôda, à 290 kilomètres du Caire. La ville romaine est située dans la plaine derrière le village de Cheykh Abadeh. Sur les premiers co […] Lire la suite

ANTIQUITÉ L'Antiquité tardive

  • Écrit par 
  • Noël DUVAL
  •  • 4 261 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre " Institutions et société" : …  L'Empire, sans connaître de mutation brutale, se transforme à partir du iii e  siècle. Certes, l'unité du « monde romain » ( orbis romanus ) subsiste en principe jusqu'à l'époque de Justinien, au vi e siècle (les Byzantins garderont toujours le nom de Romaioi ), mais, en pratique, l'Empire connaît des divisions, dues soit à des usurpations (cas des Empires « gaulois » et « palmyrénien » au iii e […] Lire la suite

ARMÉNIE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre ALEM, 
  • Françoise ARDILLIER-CARRAS, 
  • Christophe CHICLET, 
  • Sirarpie DER NERSESSIAN, 
  • Kegham FENERDJIAN, 
  • Marguerite LEUWERS-HALADJIAN, 
  • Kegham TOROSSIAN
  •  • 23 787 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre "Sculpture" : …  L'architecture de pierre se prêtait admirablement au décor sculpté qui orne les linteaux et les tympans, les arcs qui encadrent les fenêtres, et les écoinçons des arcatures aveugles. Il faut noter particulièrement les représentations figuratives, l'Arménie étant, avec la Géorgie, le pays où de telles sculptures se sont développées plus que partout ailleurs à cette époque. À côté des thèmes religi […] Lire la suite

ART (Aspects culturels) L'objet culturel

  • Écrit par 
  • Jean-Louis FERRIER
  •  • 6 295 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre "Un cas exemplaire : la peinture des tombeaux égyptiens" : …  À vrai dire, il existe certains domaines de la création picturale pour lesquels on commence à le comprendre , la peinture égyptienne, par exemple. On connaît le rôle qu'elle devait remplir dans les tombeaux, assister les âmes dans l'au-delà ; dès lors on ne s'étonne plus des libertés qu'elle prend avec la figuration du monde visible. Cette fonction avait d'abord été remplie par les serviteurs […] Lire la suite

BAHARIYA OASIS DE, Égypte

  • Écrit par 
  • Françoise DUNAND, 
  • Roger LICHTENBERG
  •  • 1 002 mots

Un jour de l'été 1996, l'âne d'un gardien du service des Antiquités trébuche dans un trou près de la route qui va de Bahariya à Farafra, non loin de Bawiti, ville principale de l'oasis occidental égyptien. Le gardien, intrigué, en réfère à son supérieur, lequel alerte aussitôt le Dr Zahi Hawass, directeur des Antiquités pour la région de Giza et du nord des oasis. Commencée en 1999, l'exploration […] Lire la suite

BESTIAIRES

  • Écrit par 
  • Françoise ARMENGAUD, 
  • Daniel POIRION
  •  • 10 728 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre "Le Moyen-Orient antique" : …  L'Antiquité n'a pas seulement retenu de l'animal le dynamisme des luttes paroxystiques. L' art égyptien nous offre des images de plénitude tranquille et assurée. L'art funéraire tout d'abord inclut l'animal familier dans le cortège des êtres sauvegardés dans l'au-delà, image et essence, pour le seul plaisir d'un défunt prestigieux. Reproduits dans leur vérité spécifique, canonisés en quelque sort […] Lire la suite

BIJOUX

  • Écrit par 
  • Sophie BARATTE, 
  • Catherine METZGER, 
  • Évelyne POSSÉMÉ, 
  • Elisabeth TABURET-DELAHAYE, 
  • Christiane ZIEGLER, 
  • Universalis 
  •  • 6 083 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre "Égypte ancienne" : …  La tombe de Toutankhamon ne donne qu'une bien pâle image des splendeurs de l'orfèvrerie égyptienne. La plupart des nécropoles furent en effet dévastées par des pillages. Il faut donc compléter les témoignages archéologiques par ce que livrent les textes et l'iconographie : les bijoux, indifféremment portés par les deux sexes, sont fréquemment représentés dans la statuaire comme dans les arts graph […] Lire la suite

CANOVA ANTONIO (1757-1822)

  • Écrit par 
  • Gérard HUBERT
  •  • 1 455 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre "Sculpteur de Napoléon" : …  Cependant, pour lui-même, il dessine des scènes de la rue, peint des portraits intimes, des compositions naïves ou brutales, modèle de fins reliefs où il s'éloigne sciemment des stucs pompéiens ou romains, pris comme exemples. Il développe toute une esthétique de la stèle funéraire dans l'esprit noble et mélancolique des tombeaux attiques. Soucieux de se renouveler, Canova s'attaque en 1795 à un […] Lire la suite

CATACOMBES

  • Écrit par 
  • Philippe PERGOLA
  •  • 2 032 mots

Dans le chapitre "Les principales catacombes de Rome" : …  Parmi les soixante catacombes jusqu'ici redécouvertes à Rome, quelques-unes comptent parmi les plus importantes pour la connaissance de la société urbaine et de la communauté chrétienne aux iii e et iv e  siècles. C'est, comme on l'a vu, à la zone hors les murs de la voie Appienne qu'appartiennent les catacombes qui accueillirent le plus grand nombre de défunts. Celle de Saint-Calixte est la prem […] Lire la suite

CERNUSCHI MUSÉE, Paris

  • Écrit par 
  • Alain THOTE
  •  • 1 469 mots

Dans le chapitre "Autour du grand Buddha" : …  Dans son hôtel particulier, Henri Cernuschi avait fait aménager une immense salle de réception où il offrait à la vue de ses hôtes ses bronzes, disposés sous la protection d’un grand Buddha acquis dans un faubourg de Tōkyō. L’ordonnancement initial de cette salle, respecté lors de la création du musée, fut modifié plusieurs fois par la suite selon la mode muséographique du moment. La sculpture du […] Lire la suite

CERVETERI

  • Écrit par 
  • Gilbert-Charles PICARD
  •  • 548 mots
  •  • 4 médias

Le site archéologique de Cerveteri correspond à celui de Caere, une des plus grandes villes de l'Étrurie méridionale . Caere, avec son port de Pyrgi, est au ~ vi e et au ~ v e siècle une des villes les plus puissantes de la ligue étrusque. Vers ~ 540, elle s'allie aux Carthaginois pour chasser les Phocéens d'Alalia (Aleria) en Corse. Au début du ~ v e siècle, elle est dirigée par un prince nomm […] Lire la suite

CHINOISE CIVILISATION Les arts

  • Écrit par 
  • Corinne DEBAINE-FRANCFORT, 
  • Daisy LION-GOLDSCHMIDT, 
  • Michel NURIDSANY, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Pierre RYCKMANS, 
  • Alain THOTE
  •  • 54 368 mots
  •  • 37 médias

Dans le chapitre " Sculpture" : …  Apparue à l'époque Shang ( xvii e - xi e  s. av. J.-C.) sous le signe prépondérant de l'animal, la sculpture chinoise liée à l'art funéraire a connu son premier épanouissement aux environs de notre ère. Son âge d'or se situe entre le iv e et le x e  siècle de l'ère chrétienne, en un temps où son champ élargi s'épanouit sous l'égide du bouddhisme. Au-delà du xiii e  siècle commence une lente décad […] Lire la suite

CHYPRE ANTIQUE (art)

  • Écrit par 
  • Antoine HERMARY
  •  • 1 599 mots

Une visite un peu attentive d'une des grandes collections d'antiquités chypriotes, au Cyprus Museum de Nicosie, au Louvre, au British Museum ou au Metropolitan Museum of Art de New York, suffit pour identifier ensuite assez aisément une œuvre fabriquée dans la grande île de la Méditerranée orientale avant l'époque d'Alexandre le Grand. Mais cette « marque » chypriote bien particulière, déjà évoqué […] Lire la suite

DAMAS

  • Écrit par 
  • Nikita ELISSÉEFF, 
  • Éric VERDEIL
  •  • 3 384 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre "Les époques zankide et ayyūbide" : …  De l'avènement des Abbāsides en Iraq en 750 à la prise du pouvoir par les Būrides à Damas en 1104, ce fut le règne de l'anarchie. À l'époque des croisades, Damas joue un grand rôle et, avec Nūr al-Dīn puis Saladin, elle apparaît comme la capitale de la réaction sunnite face aux Francs et aux hérésies musulmanes. Nūr al-Dīn remanie l'enceinte, renforce les portes, notamment Bāb Saghīr et Bāb al-Djā […] Lire la suite

DANNECKER JOHANN HEINRICH (1758-1841)

  • Écrit par 
  • Jacques de CASO
  •  • 792 mots
  •  • 1 média

Parmi les plus importants sculpteurs des années 1800, époque que l'on appelle, dans la culture allemande, le classicisme romantique, Johann Heinrich Dannecker développa son art dans le climat éclairé mais insulaire de la cour de Wurtemberg pour laquelle il travailla presque exclusivement pendant près d'un demi-siècle. Paradoxalement, un grand nombre de ses œuvres, destinées à des ensembles jamais […] Lire la suite

DEIR EL-BAHARI

  • Écrit par 
  • Jean LECLANT
  •  • 464 mots
  •  • 6 médias

Sur la rive gauche thébaine, au pied de la Grande Cime d'Occident, l'immense cirque rocheux de Deir el-Bahari reçut plusieurs temples funéraires royaux. Sous la XI e  dynastie (vers ~ 2060), Montouhotep II y édifia un vaste complexe funéraire. L'enceinte englobe la tombe du souverain et celle des membres de sa famille, tandis que les hypogées des fonctionnaires et dignitaires étaient creusés, aux […] Lire la suite

DIFFUSION DES STATUES-PORTRAITS FUNÉRAIRES, Rome

  • Écrit par 
  • Gilles SAURON
  •  • 222 mots
  •  • 1 média

La multiplication des affranchissements d'esclaves et l'attribution de la citoyenneté romaine à l'ensemble des habitants libres de l'Italie à la suite de la guerre « sociale » (entre Rome et ses « alliés », socii ) ont entraîné, à la fin de la République romaine, une diffusion sans précédent de représentations funéraires : reliefs ou statues montrent ces nouveaux citoyens romains engoncés dans une […] Lire la suite

DINGLING TOMBEAU DU

  • Écrit par 
  • Marie-Thérèse BOBOT
  •  • 355 mots

Un des treize mausolées impériaux des Ming situés au nord de Pékin au milieu d'arbres centenaires, le Dingling (tombeau de la Tranquillité) est celui de l'empereur qui régna sous le nom de Wanli de 1573 à 1620. À vingt-deux ans, en 1584, Wanli commença son tombeau, qui coûta une somme considérable ; il fut terminé en 1590. L'histoire raconte que Wanli y donna une réception. On ignorait tout de la […] Lire la suite

ÉGYPTE ANTIQUE (Histoire) L'archéologie

  • Écrit par 
  • Jean LECLANT
  •  • 9 516 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre "L'Ancien Empire" : …  Les travaux de l'Institut archéologique allemand viennent de jeter un éclairage tout nouveau sur l'extrême fin de la protohistoire égyptienne et les tout débuts de l'histoire pharaonique – une période charnière particulièrement importante, puisqu'elle vit les débuts de l'écriture et d'une organisation politique combien originale : à Abydos, où des fouilles avaient été menées de façon malheureusem […] Lire la suite

ÉPHÉMÈRE ARCHITECTURE

  • Écrit par 
  • Anne-Marie LECOQ
  •  • 5 980 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre "Pyramides et catafalques" : …  Pour la religion romaine, c'est au moment où le corps disparaît dans les flammes qu'a lieu le passage du défunt dans l'au-delà et, dans le cas du héros ou de l'empereur divinisé, sa glorification. À partir d'Auguste , le bûcher funéraire impérial devient une véritable architecture. Les descriptions et les revers des médailles commémoratives permettent d'en restituer les grandes lignes. Il s'agissa […] Lire la suite

ÉTHIOPIE

  • Écrit par 
  • Jean CHAVAILLON, 
  • Jean DORESSE, 
  • Éloi FICQUET, 
  • Alain GASCON, 
  • Jean LECLANT, 
  • Hervé LEGRAND, 
  • Jacqueline PIRENNE, 
  • R. SCHNEIDER, 
  • Universalis 
  •  • 24 519 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre "L'époque préaxoumite" : …  Le sud du pays, – le Soddo en particulier et le Sidamo –, est célèbre pour ses pierres dressées, qui permettent de ranger l'Éthiopie dans la grande zone des cultures mégalithiques. Stèles anthropomorphes, stèles figuratives, stèles décorées de glaives, pierres phalloïdes, monolithes hémisphériques ou coniques, la plupart d'entre eux sont placés au milieu de sépultures : ce sont des monuments funé […] Lire la suite

ÉTRUSQUES

  • Écrit par 
  • Françoise-Hélène MASSA-PAIRAULT
  •  • 13 400 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre "Art et artisanat au IVe siècle av. J.-C." : …  La reprise de la commande publique révèle les nouvelles orientations des équipes de coroplathes. Leur style, postclassique, a assimilé les leçons des grands maîtres, tels Phidias et Polyclète. Le style classique est ainsi choisi, en raison de son prestige, pour l’ornement de tous les sanctuaires d’Orvieto (Belvedère, via San Leonardo, etc.) et des édifices du f anum Voltumnae qui se dotent d’une […] Lire la suite

ÉTRUSQUES, en bref

  • Écrit par 
  • Jean-Paul THUILLIER
  •  • 1 207 mots

Dans le chapitre "L’art des nécropoles étrusques" : …  La civilisation étrusque est la première d’Italie puisqu’elle se développe au I er  millénaire avant notre ère, depuis la période dite « villanovienne » ( ix e - viii e  siècle av. J.-C.) jusqu’au règne d’Auguste (27 av. J.-C.-14 apr. J.-C.). Les Étrusques avaient su donner une certaine forme d’unité à ce pays. Leurs fresques funéraires sont une des productions majeures de ce peuple, en particul […] Lire la suite

FLAXMAN JOHN (1755-1826)

  • Écrit par 
  • Jacques de CASO
  •  • 478 mots

L'Anglais John Flaxman fut à la fois un sculpteur et un dessinateur de grand talent. Son œuvre gravé, plus que sa sculpture, eut une action déterminante sur la formation et le rayonnement européen de l'esthétique néo-classique. Né dans le Yorkshire, John Flaxman a eu la carrière internationale typique des artistes à la fin du xviii e siècle. Après des études à Londres à la Royal Academy, où il re […] Lire la suite

GAVR'INIS

  • Écrit par 
  • Alain DUVAL
  •  • 399 mots

L'île de Gavr'inis, qui fait partie de la commune de Larmor-Baden (Morbihan), est célèbre par son dolmen inclus dans un cairn, volume architectural extérieur composé de pierres empilées en granite. Le dolmen a été découvert en 1832, et Prosper Mérimée, inspecteur général des Monuments historiques, le visita en 1835. Le dolmen est d'une rare perfection, tant dans la construction que dans l'ornement […] Lire la suite

GISANT

  • Écrit par 
  • Maryse BIDEAULT
  •  • 355 mots

Effigie funéraire en haut relief d'un personnage représenté couché sur une tombe. Ordinairement couché à plat-dos, le gisant, qui a les yeux soit ouverts soit fermés, est, en fait, conçu comme une statue qui serait placée debout. Généralement sculptés dans la pierre, les gisants sont exécutés à partir du xiii e  siècle dans des matériaux plus précieux : bronze, cuivre doré ou émaillé. Seuls les gi […] Lire la suite

GOTHIQUE ART

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG
  •  • 14 896 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre "La sculpture" : …  En France, c'est dans l'entourage royal et dans celui des grands seigneurs que cette tendance s'affirme. Paris devient rapidement le lieu de production et de diffusion des œuvres sculptées. Il s'y crée des prototypes qui se trouvent aussitôt répétés sans que l'on puisse toujours préciser leur lieu d'exécution. Les sculpteurs, nombreux, ne cherchent plus à renouveler les formes afin de satisfaire […] Lire la suite

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) Fonctions de l'image

  • Écrit par 
  • François LISSARRAGUE
  •  • 4 767 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre "Les vases : des funérailles au banquet" : …  De la production figurée des anciens Grecs, nous sommes loin de tout connaître ; les peintures restent peu nombreuses, mais aussi quantité d'objets de bois, d'osier, de tissus, toile de Pénélope à jamais défaite pour nous. Le hasard des fouilles, la conservation des objets dans les tombes nous ont cependant transmis un nombre considérable de vases peints, ornés de figures variées qui constituent […] Lire la suite

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) Les arts de la Grèce

  • Écrit par 
  • Pierre DEVAMBEZ, 
  • Agnès ROUVERET
  •  • 18 518 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre "Les tombes de Kizilbel et de Karaburun en Lycie" : …  Les fresques lyciennes ont été découvertes dans deux tombes à chambre, recouvertes toutes deux d'un tumulus ; elles ont été dégagées (la première à partir de 1969 ; la seconde, de 1970) par l'équipe américaine du Bryn Mawr College, sous la direction de M. J. Mellink. Il s'agit de deux documents de première importance pour la connaissance de l'art d'Asie Mineure, dans cette zone de contact entre l […] Lire la suite

HISTOIRE DU PORTRAIT EN CIRE (J. von Schlosser)

  • Écrit par 
  • Thierry DAVILA
  •  • 1 325 mots

Fondée à la fin du xix e  siècle par Franz Wickhoff et Aloïs Riegl, l'école viennoise d'histoire de l'art a formé des chercheurs importants : Fritz Saxl, Max Dvořák ou encore Otto Pächt, un de ses derniers représentants. Julius von Schlosser (1866-1938), à la fois conservateur au Kunsthistorisches Museum de Vienne et titulaire d'une chaire à l'université, est lui aussi un des principaux membres de […] Lire la suite

HYPOGÉE

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 340 mots
  •  • 1 média

Dans l'architecture préhistorique, protohistorique et antique, le mot « hypogée » désigne une construction souterraine, un caveau funéraire . En Égypte, les parois des hypogées sont décorées de fresques. L'hypogée est généralement lié, dans le monde égéen du moins, à l'existence d'un tumulus artificiel. À l'époque préhellénique, les tombes à coupoles, ou tholoi , de la civilisation mycénienne sont […] Lire la suite

INDE (Arts et culture) L'art

  • Écrit par 
  • Raïssa BRÉGEAT, 
  • Marie-Thérèse de MALLMANN, 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 49 040 mots
  •  • 62 médias

Dans le chapitre "L'implantation de l'art islamique en Inde" : …  L'écrasement des princes hindous à Tarāin et la prise de Delhi par les troupes de Mohammed de Ghor (1192) marquèrent le début de la domination islamique sur l'Inde et ouvrirent un nouveau chapitre dans l'histoire des arts de la péninsule. À l'égard de l'architecture religieuse et de l'expression plastique, l' Islam adopte une attitude radicalement différente de celle de l'hindouisme. La mosquée ( […] Lire la suite

INDONÉSIE Les arts

  • Écrit par 
  • Albert LE BONHEUR
  •  • 8 134 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre "Période de transition (Xe-XIIe s.)" : …  Dans la période englobant le règne d'Airlaṅga (1016-1049) et la durée du royaume de Kaḍiri (1222), un nouveau type de fondation religieuse à destination funéraire apparaît : la piscine d'eau sacrée, édifiée au flanc d'une montagne sainte, assimilée au mont Meru de la cosmologie indienne. C'est le cas du Penanggungan. Les eaux d'immortalité qui sourdent de sa face occidentale sont recueillies dans […] Lire la suite

ISLAM (La civilisation islamique) L'art et l'architecture

  • Écrit par 
  • Marianne BARRUCAND
  •  • 16 014 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre "L'art des Mamlouks (1250-1517)" : …  La basse extraction des sultans mamlouks – d'origine servile (Turcs d'Asie centrale au xiii e  siècle, Caucasiens au milieu du xiv e ), ils seront toujours contestés – amena ceux-ci à une politique d'auto-affirmation, et l'architecture devint un moyen de légitimation du pouvoir. Le Caire s'agrandit et se couvrit de monuments de prestige – mosquées, médersas, mausolées, hôpitaux, palais, terrains […] Lire la suite

JAPON (Arts et culture) Les arts

  • Écrit par 
  • François BERTHIER, 
  • François CHASLIN, 
  • Nicolas FIÉVÉ, 
  • Anne GOSSOT, 
  • Chantal KOZYREFF, 
  • Hervé LE GOFF, 
  • Françoise LEVAILLANT, 
  • Daisy LION-GOLDSCHMIDT, 
  • Shiori NAKAMA, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Universalis 
  •  • 56 170 mots
  •  • 34 médias

Dans le chapitre "Période des kofun ou des grandes sépultures (IVe-VIIe siècle)" : …  Apparus à la fin du iv e  siècle de notre ère, les haji seraient issus de la poterie Yayoi. Les terres sont mieux lévigées et prennent une teinte rosâtre lors de la cuisson qui s'effectue à l'air libre dans des trous peu profonds ménagés dans la terre. Modelés à la main sur de grandes feuilles, les jarres à fond rond, les pots à couvercle, les écuelles se retrouvent dans les tombes comme dans les […] Lire la suite

JAPON (Le territoire et les hommes) Histoire

  • Écrit par 
  • Paul AKAMATSU, 
  • Vadime ELISSEEFF, 
  • Valérie NIQUET, 
  • Céline PAJON
  •  • 41 129 mots
  •  • 49 médias

Dans le chapitre "Les guerriers de l'âge de fer" : …  C'est sur un riche fond agricole que s'affermirent ou se greffèrent, suivant les théories, les clans guerriers qui, à partir du iii e  siècle de notre ère, bâtirent les imposants tumuli de l'époque des grandes sépultures ( kofun jidai ), dite aussi du Yamato ( Yamato jidai ). Extrêmement divers dans leurs formes, leurs dimensions, leur orientation et leur groupement, ces tombeaux présentent tous l […] Lire la suite

JUDAÏSME L'art juif

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 6 862 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre "Le second Temple" : …  L'essor du nouvel Empire perse mit fin à l'exil du peuple juif. En 538, Cyrus II, ayant conquis Babylone, autorisa les Juifs à rentrer en Judée et à reconstruire le Temple. Le compte rendu des travaux (Esdras, v-vi) ne donne aucune information concernant l'aspect du nouvel édifice. On suppose qu'il était beaucoup plus modeste que celui qu'il devait remplacer. L'inauguration du culte eut lieu en l […] Lire la suite

KAZANLUK TOMBEAU DE

  • Écrit par 
  • Vadime ELISSEEFF
  •  • 465 mots

En 1944, des terrassiers aménageant un abri de défense passive contre les raids aériens ont découvert, près de Kazanluk (Kazanlǎk) en Bulgarie, une tombe à peintures murales. Cette tombe, faisant face au sud sous un tumulus, est située au pied des Balkans, à mi-chemin entre Sofia et la mer Noire, dans ce bassin privilégié où tout mûrit et où fleurissent de célèbres roses. Le tumulus a 40 mètres de […] Lire la suite

KEYSER HENDRICK DE (1565-1621)

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques DUTHOY
  •  • 182 mots

Architecte, sculpteur et médailleur hollandais. L'œuvre la plus célèbre de Hendrick de Keyser (avec la collaboration de son fils Thomas) est le fastueux mausolée de Guillaume le Taciturne, dans le chœur de la Nieuwe Kerk de Delft, de marbre noir et blanc (1614-1621) : figures allégoriques, double représentation du mort selon la formule des monuments funéraires français du xvi e siècle, décoration […] Lire la suite

KOURGANE DE KOUL-OBA (Russie)

  • Écrit par 
  • Huguette MEUNIER
  •  • 292 mots
  •  • 1 média

Le 22 septembre 1830, Paul du Brux, militaire franc-comtois au service du tsar Alexandre I er , et Ivan A. Stempkovski, gouverneur de Kertsch passionné d'Antiquité, découvrent dans la presqu'île de Kertsch, en Crimée, le kourgane (tertre funéraire) de Koul-Oba – la « colline de cendre », en tatar. Ils sont émerveillés par l'abondance du riche mobilier funéraire qu'il contient. Accompagnés d'un ser […] Lire la suite

KOURGANES (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Huguette MEUNIER
  •  • 936 mots

vi e  siècle avant notre ère Kourgane de Kelermès (Kouban) découvert en 1903. La célèbre panthère d'or abrite, sous ses pattes et tout au long de sa queue, dix petites panthères roulées en boule. C'est un des motifs récurrents de l'art scythe. v e  siècle avant notre ère Kourgane d'Ouliap (Kouban). L'influence ionienne se marque dans la complexité plus grande des sujets et l'apparition de scènes […] Lire la suite

L'ART ÉGYPTIEN AU TEMPS DES PYRAMIDES (exposition)

  • Écrit par 
  • Annie FORGEAU
  •  • 1 022 mots

Alors que les grandes nécropoles de l'Ancien Empire comptent parmi les sites les mieux connus du grand public, aucune exposition n'avait été consacrée à l'art si riche de cette époque. Rassemblant quelque deux cents pièces, celle qui s'est tenue à Paris au Grand Palais, du 6 avril au 12 juillet 1999, avant d'être présentée au Metropolitan Museum de New York puis au Musée royal de l'Ontario à Toron […] Lire la suite

L'AUTRE RIVE, LE LIBAN (exposition)

  • Écrit par 
  • Hélène ERISTOV
  •  • 1 031 mots

Du 27 octobre 1998 au 2 mai 1999, l'Institut du monde arabe à Paris a présenté le patrimoine libanais dans sa diversité – outillage préhistorique, idoles phéniciennes, stèles hellénistiques, mosaïques byzantines, icônes melkites –, mais aussi dans la continuité d'une civilisation méditerranéenne où les mythes naissent des errances du commerce et de la guerre. Plus de cinq cents objets venaient de […] Lire la suite

LES ARTISTES DE PHARAON. DEIR EL-MÉDINEH ET LA VALLÉE DES ROIS (exposition)

  • Écrit par 
  • Annie FORGEAU
  •  • 1 030 mots

En dépit de l'importance de ses vestiges architecturaux et bien que civilisation de l'écrit, l'Égypte pharaonique a paradoxalement laissé peu d'informations sur la vie quotidienne et le mode de pensée des habitants de la vallée du Nil ou, du moins, les sources sur ce sujet sont disparates et souvent susceptibles de relever d'un discours officiel qui réinterprète les données du réel. La communaut […] Lire la suite

LES PORTES DU CIEL. VISIONS DU MONDE DANS L'ÉGYPTE ANCIENNE (exposition)

  • Écrit par 
  • Julie MASQUELIER-LOORIUS
  •  • 1 090 mots

Les Portes du ciel. Visions du monde dans l'Égypte ancienne , qui s'est déroulée au musée du Louvre, du 6 mars au 29 juin 2009, a donné lieu à la publication d'un catalogue en coédition avec Somogy présentant les quelque trois cent cinquante œuvres exposées couvrant plus de trois millénaires (de l'époque prédynastique à la période gréco-romaine). L'organisation de cette exposition était placée sou […] Lire la suite

LES TOMBES PEINTES DE PAESTUM (exposition)

  • Écrit par 
  • Mathilde MAHÉ
  •  • 1 213 mots

À une centaine de kilomètres au sud de Naples, sur le rivage tyrrhénien, se dressent les imposants vestiges de la cité de Paestum, l'ancienne Poseidônia fondée par des colons grecs venus de Sybaris au vii e  siècle avant J.-C. : ses trois temples doriques constituent les édifices les mieux conservés de toute l'Italie grecque. À côté de ce saisissant ensemble architectural, le visiteur ne peut manq […] Lire la suite

LOMBARDS

  • Écrit par 
  • Lucien MUSSET, 
  • Patrick PÉRIN
  •  • 6 906 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre "La « phase pannonienne »" : …  À la différence des Alamans, des Burgondes ou des Francs, Germains occidentaux dont les origines échappent presque totalement à l'enquête archéologique, les Lombards nous sont connus par une culture matérielle dès leur apparition dans l'histoire, au début de notre ère. Ils sont alors établis dans les régions de l'Elbe inférieure. De vastes cimetières à incinérations, bien souvent d'ailleurs antér […] Lire la suite

MAPUNGUBWE

  • Écrit par 
  • Jean POLET
  •  • 461 mots
  •  • 1 média

Au sud du Limpopo, à la jonction des frontières du Botswana, du Zimbabwe et de l'Afrique du Sud, se dresse la colline isolée de Mapungubwe. En décembre 1932, un petit groupe de fermiers afrikaans l'escalade et découvre, mêlés à un sol cendreux, des ossements humains, des perles, des vestiges de constructions et des feuilles d'or qui, réunies, redonnent forme à un rhinocéros dont elles recouvraient […] Lire la suite

MASQUE EN OR, DIT D'AGAMEMNON (Grèce)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 204 mots
  •  • 1 média

Trouvé en août 1876 dans la tombe à fosse V du « cercle A » de Mycènes, ce masque a été attribué par Heinrich Schliemann, égaré par sa passion pour les épopées d'Homère, à la dépouille du roi Agamemnon, qui a éventuellement régné au xiii e  siècle avant notre ère : en réalité, il avait été placé sur le visage d'un des seigneurs enterrés là au xvi e  siècle, peu après l'installation des proto-Grecs […] Lire la suite

MASQUES Le masque en Amérique

  • Écrit par 
  • Christian DUVERGER
  •  • 3 660 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre "Le masque dans l'Amérique préhispanique" : …  Jusqu'à la conquête espagnole, la principale vocation du masque en Amérique a été d'ordre funéraire. C'est presque toujours dans des tombes que ce type d'objet a été rencontré. De Teotihuacán (Mexique central) proviennent des séries de masques célèbres : les formes stéréotypées ont été traitées par les artistes dans la serpentine, la néphrite, le basalte, la jadéite, l'albite, avec parfois des in […] Lire la suite

MASQUES Le masque en Océanie

  • Écrit par 
  • Christian COIFFIER
  •  • 8 712 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre "Nouvelle-Irlande" : …  Dans cette longue île montagneuse et dans les petites îles situées au large de la côte est, il existe de nombreux types de masques. Dans le nord de l'île, ils accompagnaient toutes les phases du rituel malanggan qui jalonnait, jadis, les grandes étapes d'une existence : naissance, initiation et mort. Le pouvoir et le prestige se mesuraient alors au nombre d'objets rituels, et aux droits, conféré […] Lire la suite

MASTABA

  • Écrit par 
  • Jean LECLANT
  •  • 322 mots
  •  • 1 média

Terme dérivé du mot arabe maṣṭab signifiant « banquette », mastaba désigne deux types de sépultures utilisés en Égypte : les grandes superstructures en briques crues, ornées de redans, érigées pendant les deux premières dynasties, d'une part, et les tombeaux, généralement en pierre mais parfois aussi en brique, des dignitaires de l'Ancien Empire, d'autre part. La substructure se compose d'un cav […] Lire la suite

MAUSOLÉE

  • Écrit par 
  • Roland MARTIN
  •  • 310 mots
  •  • 1 média

Devenu générique à partir du i er siècle, pour désigner tout monument funéraire de vastes proportions et de riche apparence, le terme mausolée fut d'abord spécifique et s'appliquait au monument de Mausole, satrape de Carie au milieu du ~ iv e  siècle, que le prince fit élever et que son épouse Artémis fit terminer à Halicarnasse, la capitale de sa province. Le Mausolée, dressé sur une vaste terra […] Lire la suite

MÉDINET HABOU

  • Écrit par 
  • Jean LECLANT
  •  • 342 mots
  •  • 1 média

Dans le secteur méridional de la Thèbes occidentale, aux limites de la zone des cultures et de la frange de désert, Médinet Habou est avant tout le grand temple de millions d'années de Ramsès III, l'un des plus importants champs de ruines d'Égypte. Il est précédé d'une porte-forteresse qui domine de la hauteur de ses vingt-deux mètres le mur d'enceinte en brique ; des étages percés de petites fenê […] Lire la suite

MÉROVINGIENS

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG, 
  • Patrick PÉRIN
  •  • 15 028 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre "Art funéraire" : …  En dehors des basiliques funéraires, dont l'étude architecturale et ornementale ne peut guère être distinguée de celle des monuments religieux à usage non spécifique, la Gaule mérovingienne a également possédé des constructions proprement funéraires, dont deux célèbres exemples nous sont conservés : il s'agit d'une part de l' hypogée des Dunes, à Poitiers, d'autre part de la crypte Saint-Paul de […] Lire la suite

MOMIES, Égypte

  • Écrit par 
  • Françoise DUNAND, 
  • Roger LICHTENBERG
  •  • 4 706 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre "Historique" : …  Les différentes phases du « traitement » du corps du défunt n'ont été mises en œuvre que progressivement. Si les premières tentatives attestées de momification remontent à l'Ancien Empire, il faudra attendre le Nouvel Empire (environ 1530-1069) pour que la technique soit tout à fait au point. À l'Ancien Empire, après une période où l'on se bornait à envelopper le corps de linges, éventuellement en […] Lire la suite

MONUMENTS FUNÉRAIRES MOGHOLS (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Marianne BARRUCAND
  •  • 678 mots

1235 Le mausolée d'Iltutmish, placé derrière le mur qibla de la mosquée Quwwat al-islam, à Delhi, est le plus ancien mausolée musulman en Inde ; en grès rouge de tradition indienne, cet édifice à coupole sur plan carré, avec des trompes d'angle, suit le schéma établi depuis le x e  siècle dans l'architecture commémorative islamique. 1325 Le mausolée de Ghiath al-Din̄ Tūghlūq, près de Delhi, res […] Lire la suite

NAVARRE

  • Écrit par 
  • Roland COURTOT, 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 4 091 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre "Un gothique courtois" : …  À l'époque gothique, les influences françaises qui se font plus fortes dans le domaine de l'art ne sont qu'un des aspects des liens étroits établis entre la Navarre et son puissant voisin du Nord. Le style gothique, dans sa tonalité septentrionale, fait son apparition à Roncevaux dès le début du xiii e  siècle. Il ne s'installe à Pampelune qu'un siècle plus tard sous l'épiscopat d'un prélat d'ori […] Lire la suite

OASIS ÉGYPTIENNES, archéologie

  • Écrit par 
  • Christiane M. ZIVIE-COCHE
  •  • 5 654 mots

Dans le chapitre "L'oasis de Kharga" : …  Cette oasis s'étend de manière discontinue sur une longueur de 185 kilomètres, de Kharga, la capitale, au nord, à Douch, le point le plus méridional, entre la latitude de Louxor et celle d'Assouan, dans la vallée. Sa largeur oscille entre 20 et 80 kilomètres et elle est reliée à la vallée par une route asphaltée de Kharga à Assiout. Sa superficie a beaucoup régressé depuis l'Antiquité comme le mon […] Lire la suite

PAESTUM

  • Écrit par 
  • M.-F. BILLOT
  •  • 1 077 mots
  •  • 5 médias

Le site de Paestum, en grec Poseidônia, s'élève à 35 kilomètres au sud de Salerne, en retrait de la côte, sur un banc de calcaire épargné par les tremblements de terre et dominant de peu une plaine d'alluvions fertiles apportées notamment par le Sele au nord, et le Salso au sud. Dans cette plaine, riche et bien protégée par les montagnes environnantes, se rencontraient une route côtière nord-sud, […] Lire la suite

PALÉOCHRÉTIEN ART

  • Écrit par 
  • François BARATTE, 
  • Françoise MONFRIN, 
  • Jean-Pierre SODINI
  •  • 13 503 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre "L'art funéraire" : …  Les plus anciennes peintures des catacombes , vers le milieu du iii e  siècle, puis les premiers sarcophages chrétiens fixent déjà les épisodes de l'Ancien et du Nouveau Testament que l'on retrouva pour la plupart d'entre eux répétés à l'infini jusqu'au milieu du iv e  siècle dans la peinture (date à laquelle paraît s'interrompre l'exploitation cimétériale des catacombes, et donc leur décor) et l […] Lire la suite

PARACAS CULTURE

  • Écrit par 
  • Jean-François BOUCHARD
  •  • 408 mots

La péninsule de Paracas se trouve sur la côte du Pérou dans le département d'Ica, à 200 kilomètres environ au sud de Lima. Entre 1925 et 1930, l'archéologue Julio C. Tello y découvrit divers sites funéraires contenant des momies bien conservées grâce à la sécheresse du climat désertique. Tello distingua alors deux phases selon les sépultures et la céramique qu'elles contenaient : Paracas Cavernas […] Lire la suite

PERSE Arts

  • Écrit par 
  • Pierre AMIET, 
  • Ernest WILL
  •  • 11 914 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre "L'apogée de l'Élam" : …  La seconde moitié du II e  millénaire vit l'apogée de la civilisation élamite et, en Iran du Nord, des bouleversements considérables qui préparaient l'entrée en scène des Iraniens appelés à donner leur nom au plateau. Cependant, cette époque dite médio-élamite doit désormais être divisée en trois périodes distinctes. Au xv e  siècle, la Susiane semble avoir été morcelée en plusieurs principautés, […] Lire la suite

PÉTRA

  • Écrit par 
  • Laïla NEHMÉ
  •  • 8 208 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre "Les tombeaux rupestres à façade décorée" : …  Ce sont les tombeaux rupestres, surtout les plus grands et les plus somptueux, qui accaparent d'emblée le regard du visiteur qui arrive à Pétra. D'après leur décor, ils peuvent être classés en deux grands types : oriental, caractérisé par les merlons et une moulure concave appelée gorge égyptienne ; hellénistique, caractérisé par les frontons triangulaires, brisés ou non, placés au-dessus du regi […] Lire la suite

PIGALLE JEAN-BAPTISTE (1714-1785)

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 454 mots
  •  • 1 média

La carrière de Pigalle offre, au moins au départ, quelques analogies avec celle de Falconet. Presque contemporains, ils furent l'un et l'autre élèves de Lemoyne. Mais Pigalle est de ces hommes auxquels on dirait qu'une bonne étoile est attachée. Envoyé à Rome de 1736 à 1739, Pigalle parcourra les échelons de la hiérarchie académique avec facilité, commençant par un coup d'éclat : le Mercure , son […] Lire la suite

POLLAIUOLO ANTONIO BENCI dit (1432-1498)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 434 mots
  •  • 2 médias

Peintre, sculpteur , orfèvre et graveur, Antonio Pollaiuolo dirige à Florence, avec la collaboration de son frère Piero, un atelier très achalandé. Il exécute des portraits , des médailles, des statues pour les Médicis et l'aristocratie florentine, des fresques et des broderies pour les églises, des tombeaux pour les papes : Laurent de Médicis écrivait en 1489 que Pollaiuolo était « le principal m […] Lire la suite

POLYCHROMIE, histoire de l'art

  • Écrit par 
  • Adeline GRAND-CLÉMENT
  •  • 4 330 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre "Architecture" : …  L’ utilisation de couleurs pour orner les édifices publics et privés se développe dans les cités grecques entre la période archaïque et hellénistique. L’érection des premiers temples en pierre ( vii e  siècle av. J.-C.) s’accompagne de l’usage de la peinture murale, même si elle reste limitée. La couleur se déploie moins sur les parois intérieures que sur les reliefs architecturaux et les sculptu […] Lire la suite

PORTRAIT

  • Écrit par 
  • Galienne FRANCASTEL
  •  • 6 166 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre "La fonction religieuse du portrait" : …  Dans la civilisation de Sumer, des statues en pierre étaient placées dans les temples des dieux. Elles entouraient le maître du lieu, également sculpté en pierre, matériau noble par excellence, parce que rare et coûteux en ces régions. Leur fonction était d'entretenir, par leur présence permanente au sanctuaire, un service d'adoration incessant, faute duquel les rapports entre le monde des humain […] Lire la suite

PORTRAIT, art grec

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 1 339 mots
  •  • 3 médias

Que l'art grec, si exclusivement attaché à la représentation de la figure humaine, ait tardé à pratiquer le portrait, ce n'est un paradoxe qu'en apparence : durant toute la période archaïque et jusqu'au second classicisme du ~ iv e siècle, les artistes grecs sont restés tributaires des types créés au ~ vii e siècle pour des fins religieuses. Couroi et corés, quand bien même placés sur des tombes […] Lire la suite

POTERIE

  • Écrit par 
  • Colette CROUZET, 
  • Jeanne GIACOMOTTI, 
  • Henri MORISSON
  •  • 9 171 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre "Monde égéen et monde gréco-romain" : …  Depuis l'Anatolie, l'art de la poterie gagna tout le bassin de la mer Égée, qui peut être considéré comme le berceau de la céramique européenne. L'évolution de la poterie égéenne préhellénique correspond aux trois grandes phases proposées par John Evans au début du xx e  siècle, l'Égéen ancien, moyen et récent couvrant une période qui s'étend approximativement de 3000 à 1400 avant J.-C. Un rôle ca […] Lire la suite

PRODUCTEURS DE L'EST, Amérique du Nord

  • Écrit par 
  • Patrick PLUMET
  •  • 2 281 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre "L'Hopewellien au Sylvicole moyen (2250 B.P.-1550 B.P.)" : …  Ce que les archéologues identifient comme l'Hopewellien (M. C. Hopewell était le propriétaire, à Chillicothe, d'un terrain de quarante-cinq hectares regroupant trente-huit tumulus entourés d'un enclos de pierre) n'est que l'amplification jusqu'au grandiose des caractéristiques de la culture d'Adena et de ses réseaux d'échanges. Il rayonnera au Sylvicole moyen depuis le golfe du Mexique jusqu'au n […] Lire la suite

PYRAMIDE

  • Écrit par 
  • Jean-Philippe LAUER
  •  • 8 773 mots
  •  • 16 médias

La pyramide , type de monument d'origine purement égyptienne, fut, au moins sous l'Ancien Empire (env. 2700 à 2200 av. J.-C.) , essentiellement la tombe d'un roi et parfois d'une reine, les dimensions étant en ce dernier cas beaucoup plus modestes. Près d'une quarantaine de pyramides de rois de la III e à la XIII e  dynastie, période couvrant un millénaire, ont été identifiées ou repérées. La for […] Lire la suite

QINGLIANGANG [TS'ING-LIEN-KANG] SITE DE

  • Écrit par 
  • Vadime ELISSEEFF
  •  • 254 mots

Site éponyme d'une des six cultures néolithiques tardives de la province chinoise du Jiangsu. La culture de Qingliangang, qui occupe une vaste aire, représente la zone occidentale de la culture de la poterie peinte dont le noyau se trouve à Yangshao dans le Henan. Cette dernière culture rayonna au ~ III e  millénaire jusqu'aux confins de l'Asie centrale à l'ouest et jusqu'aux régions méridionales […] Lire la suite

RELIEFS FUNÉRAIRES GRECS

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 1 395 mots
  •  • 2 médias

Si l'on excepte le groupe, d'ailleurs isolé et mystérieux dans l'art mycénien, des grandes stèles en calcaire qui signalaient les tombes royales du premier cercle funéraire de Mycènes (~ xvi e s.), la coutume d'installer sur les tombes des stèles à décor peint ou sculpté est relativement tardive en Grèce : durant toute la période géométrique, les tombes n'ont été généralement surmontées que d'une […] Lire la suite

ROME ET EMPIRE ROMAIN L'artisanat sous l'Empire

  • Écrit par 
  • Roger HANOUNE
  •  • 3 829 mots

Dans le chapitre "L'opinion des intéressés" : …  La plupart des artisans ne partagent pas du tout le mépris de la caste dirigeante : les artisans sont souvent fiers de leur métier, et le rappellent sans complexe sur leurs tombes, car ils sont loin de penser à l'immortalité de l'âme et savent bien qu'il ne restera d'eux après leur mort que l'évocation, par un texte ou une image, de leur vie active. On pense à la belle épitaphe de l'ingénieur hydr […] Lire la suite

ROSSELLINO LES

  • Écrit par 
  • Jean-René GABORIT
  •  • 472 mots
  •  • 4 médias

Matteo di Domenico Gambarelli, originaire de Settignano, eut cinq fils qui se consacrèrent tous à l'architecture et à la sculpture. Deux d'entre eux sont à mettre au rang des artistes majeurs de la première Renaissance italienne. L'aîné, Bernardo, surnommé Rossellino (1409-1464), fut surtout un architecte. Il fut successivement au service des papes Eugène IV, Nicolas V et Pie II. Nicolas V l'emplo […] Lire la suite

SARCOPHAGE

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 800 mots
  •  • 3 médias

L'épithète sarkophagos , qui signifie « mange-chair », était attribuée aux animaux carnivores et à certaines divinités, telle Hécate. Par une dérivation curieuse, elle semble s'attacher un jour à la pierre d'Assos en Troade, dont la particularité est de consumer rapidement les corps. En fait, le nom de sarcophage paraît désigner dans l'Antiquité tous les réceptacles funéraires, indépendamment de l […] Lire la suite

SARCOPHAGES À SCÈNES DIONYSIAQUES OU MILITAIRES (Rome)

  • Écrit par 
  • Gilles SAURON
  •  • 262 mots

La tradition romaine de l'incinération, qui s'est maintenue, sauf dans certaines grandes familles (celle des Scipions, par exemple), durant la République et le premier siècle de l'Empire, a laissé progressivement la place à l'inhumation à partir du règne de Trajan (98-117). Trois centres de production de sarcophages s'affirment rapidement : Rome, où sont fabriqués des cuves et des couvercles sculp […] Lire la suite

SCANDINAVIE

  • Écrit par 
  • Martin Edvard BLINDHEIM, 
  • Régis BOYER, 
  • Georges CHABOT, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Nicole PÉRIN, 
  • Jean-Michel QUENARDEL
  •  • 22 005 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre "Les stèles gravées de l'île de Gotland" : …  Les seuls vestiges de l'art monumental lapidaire des Germains du Nord qui nous soient parvenus sont les stèles gravées retrouvées dans le sud de la Suède et surtout dans l'île de Gotland. Les stèles figuratives de cette île forment en effet un ensemble monumental unique dans le monde germanique du haut Moyen Âge, couvrant la période allant du v e au xi e  siècle. Nombreuses et variées, elles sont […] Lire la suite

SCHLIEMANN HEINRICH (1822-1890)

  • Écrit par 
  • Hervé DUCHÊNE
  •  • 1 415 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre "Sur les traces d’Agamemnon" : …  Parallèlement, des investigations sont menées à Mycènes dès 1874. Sofia explore la tombe dite de Clytemnestre ; son époux se réserve les accès du trésor d’Atrée. Les résultats sont médiocres. Le succès vient deux ans plus tard. D’août à décembre 1876, l’archéologue, qui dépense l’équivalent de 1 500 euros par jour, concentre ses efforts près de la porte des Lionnes. Un cercle funéraire – que l’on […] Lire la suite

SCULPTURE Catégories

  • Écrit par 
  • Jean-René GABORIT
  •  • 3 354 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre "Les genres" : …  Les genres traités par la sculpture sont théoriquement innombrables puisque à ceux qui lui sont propres elle ajoute, par le biais du relief, tous les genres qui relèvent de la peinture. En fait, certains genres sont restés à l'état de virtualités. Le paysage sculpté ne joue qu'un rôle tout à fait accessoire ; les natures mortes (en relief ou en ronde bosse) sont rares. Il n'existe pas non plus dan […] Lire la suite

SÉPULTURE

  • Écrit par 
  • Roland MARTIN
  •  • 4 539 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre "Signes extérieurs de la tombe. Les monuments funéraires" : …  La tombe en elle-même, avec ses aménagements et son décor, ne constitue qu'une partie de la sépulture. À toutes les époques et dans toutes les religions, elle est pourvue d'une « marque », d'un « signe » qui jalonne les tombes des nécropoles ; elle est associée à certains rites funéraires et accentue certains des caractères déjà signalés dans l'agencement de la tombe : le développement monumental, […] Lire la suite

SHAANXI FOUILLES DU

  • Écrit par 
  • Ching-lang HOU
  •  • 967 mots
  •  • 2 médias

Situé au pied du versant nord du mont Li dans le district de Lintong, province du Shaanxi, le mausolée de l'empereur Shihuang (~ 259-~ 210) des Qin compte parmi les sites historiques les plus connus en Chine. Il n'en reste aujourd'hui qu'un tumulus de quelque 40 mètres de hauteur. Cependant, le célèbre historien Sima Qian (~ 145-env. ~ 86) a consacré un passage exceptionnellement long aux travaux […] Lire la suite

SICILE

  • Écrit par 
  • Maurice AYMARD, 
  • Michel GRAS, 
  • Claude LEPELLEY, 
  • Jean-Marie MARTIN, 
  • Pierre-Yves PÉCHOUX
  •  • 17 925 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre "Les coutumes funéraires, l'art et l'artisanat" : …  Les nécropoles étaient situées hors de la cité, le plus souvent le long des routes qui conduisaient aux villes voisines ; les tombes étaient à inhumation ou à incinération, selon l'âge et la condition sociale du défunt ; les nouveau-nés et les enfants en bas âge étaient inhumés dans des amphores qui avaient servi au transport du vin ou de l'huile, et qui étaient réutilisées de cette manière. De c […] Lire la suite

SPHINX, histoire de l'art

  • Écrit par 
  • Monique HALM-TISSERANT
  •  • 966 mots
  •  • 2 médias

Hybride léonin à tête humaine, le sphinx apparut en Égypte sous la IV e  dynastie, avant de se répandre dans l'iconographie orientale, au III e  millénaire avant J.-C. Couché ou passant, il appartient à la grande statuaire (sphinx de Gizeh ), mais sa présence dans les tombes et sur les amulettes indique d'emblée sa double nature, funéraire et prophylactique. Piétinant ses ennemis, il symbolise Pha […] Lire la suite

STUC

  • Écrit par 
  • Nicole BLANC
  •  • 3 864 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre "Les œuvres antiques" : …  À l'époque hellénistique, le stuc connaît d'abord un usage restreint, qui consiste à revêtir ou à compléter les ordonnances architecturales de pierre, comme l'attestent dès le iv e  s. avant J.-C. les façades polychromes des tombes macédoniennes, et, un peu plus tard, les nécropoles alexandrines ; à la même époque, il pénètre dans l'ornementation intérieure où il est utilisé avec la peinture dans […] Lire la suite

TARQUINIA

  • Écrit par 
  • Gilbert-Charles PICARD
  •  • 570 mots
  •  • 1 média

Située à proximité de la mer Tyrrhénienne, près de l'actuelle Corneto, Tarquinia (en latin Tarquinii, en étrusque Tarchuna) fut l'une des cités les plus florissantes de l'Étrurie méridionale. Le site comprend une acropole, entourée d'une enceinte en grand appareil datant du ~ iv e  siècle. Le seul monument ayant laissé des ruines importantes est un grand temple avec un fronton orné de figures de t […] Lire la suite

THOLOS

  • Écrit par 
  • Alain MAHUZIER
  •  • 427 mots
  •  • 2 médias

Terme grec désignant un édifice de plan circulaire, à destination funéraire ou religieuse, recouvert d'un toit en cône, d'une voûte ou d'une coupole. Sous le vocable de tholoi se regroupent toutes sortes d'édifices de l'Antiquité et même de la préhistoire : sépultures néolithiques, édifices religieux de la Mésopotamie du Nord, maisons rondes crétoises, tombes princières mycéniennes ou bien chinoi […] Lire la suite

TOMBES DE VERGHINA (Macédoine)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 239 mots
  •  • 1 média

Les découvertes des tombes des rois de Macédoine, faites depuis 1977 près de Verghina, village du sud du royaume antique, ont confirmé ce qu'avait laissé pressentir l'existence d'un vaste palais : c'est le site de la première capitale, Aïghaï, de ce royaume grec resté marginal jusqu'à Philippe II (— 359−— 336). Même après le transfert de la capitale à Pella, les membres de la dynastie des Argéade […] Lire la suite

TRÉSORS ARCHÉOLOGIQUES DU NORD DE LA FRANCE (exposition)

  • Écrit par 
  • Claude SEILLIER
  •  • 1 408 mots

Région exposée aux invasions, mais aussi région peuplée et active où les ruines des édifices ont été réemployées dans de nouvelles constructions, le nord de la France n'a conservé aucun monument visible de son passé lointain. Sa richesse archéologique, cachée dans le sol et révélée par des trouvailles fortuites, a attiré les entrepreneurs de fouilles du xix e  siècle qui ont exploité les grands si […] Lire la suite

VANUATU, OCÉANIE : ARTS DES ÎLES DE CENDRE ET DE CORAIL (exposition)

  • Écrit par 
  • José GARANGER
  •  • 1 353 mots

Par la beauté et la diversité de ses îles, l'archipel du Vanuatu est l'un des plus attachants du monde océanien, mais peut-être l'un des moins connus du grand public. Cet ensemble d'îles (plus de quatre-vingts), formées essentiellement de volcans, dont plusieurs sont encore en activité, et de formations coralliennes anciennes ou récentes, s'étend du nord au sud, au centre de l'arc mélanésien, sur […] Lire la suite

VARNA NÉCROPOLE DE

  • Écrit par 
  • René TREUIL
  •  • 1 055 mots
  •  • 1 média

L'occupation néolithique des Balkans est connue par un très vaste cimetière, découvert en 1972 à Varna (Bulgarie) et daté du IV e millénaire avant notre ère. Des fouilles ont été menées par M. Lazarov et I. Ivanov de 1972 à 1979 mettant au jour trois cents tombes sur une superficie de 3 500 mètres carrés. L'étonnante originalité des pratiques funéraires et la richesse exceptionnelle du mobilier […] Lire la suite

VELA VINCENZO (1820-1891)

  • Écrit par 
  • Jacques de CASO
  •  • 663 mots

Sculpteur suisse d'origine italienne. Né à Ligornetto, Vela fut actif en Suisse et en Italie. Au cours d'une longue carrière, Vicenzo Vela a proposé à la sculpture italienne des préoccupations thématiques et stylistiques originales que ses critiques ont qualifiées, vers 1860, de « véristes ». À la fin du xix e siècle, l'œuvre de Vela, très connue et appréciée hors de Suisse et d'Italie, fut consi […] Lire la suite

XANTHOS

  • Écrit par 
  • Pierre DEMARGNE
  •  • 2 050 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre "Archéologie" : …  Comme les autres villes lyciennes, Xanthos connaît alors une grande activité de constructions funéraires (religieuses au Létôon) : c'est une phase tout particulièrement hellénisante. Le monument des Néréides (tombe d'Arbinas ?), vers 390-380, est un manifeste éclatant de cette hellénisation. Un petit temple péristyle ionique, avec quatre couchettes funéraires dans la cella, remplace les piliers o […] Lire la suite

YÉMEN. AU PAYS DE LA REINE DE SABA (exposition)

  • Écrit par 
  • Serge CLEUZIOU
  •  • 1 228 mots

L'exposition Yémen. Au pays de la reine de Saba , présentée du 24 octobre 1997 au 28 février 1998 à l'Institut du monde arabe à Paris, a constitué la plus importante manifestation jamais consacrée à l'art et à l'archéologie du Yémen antique. Elle donna en effet l'occasion de découvrir, de la préhistoire à l'avènement de l'islam, une civilisation dont la connaissance a beaucoup évolué depuis les an […] Lire la suite