« MILIEU INTÉRIEUR »

MILIEU INTÉRIEUR

  • Écrit par 
  • Jean-Paul TRUCHOT
  •  • 3 949 mots
  •  • 4 médias

« Il y a pour l'animal deux milieux : un milieu extérieur dans lequel est placé l'organisme, et un milieu intérieur dans lequel vivent les éléments des tissus » (Claude Bernard, 1878).À l'époque de C. Bernard, alors que le niveau d'organisation cellulaire des êtres vivants […] Lire la suite

CLAUDE BERNARD : CONCEPT DE MILIEU INTÉRIEUR

  • Écrit par 
  • François CHAST
  •  • 240 mots

Claude Bernard (1813-1878) écrit en 1855 : « On s'est longtemps fait une très pauvre idée de ce qu'est un organe sécrétoire. L'histoire du foie et de sa fonction glycogénique établit [...] qu'il y a des sécrétions internes, dont le produit, au lieu d'être déversé à l'extérieur, est transmis directement dans le sang […] Lire la suite

ACIDO-BASIQUE ÉQUILIBRE

  • Écrit par 
  • Pierre KAMOUN
  •  • 2 973 mots
  •  • 1 média

C'est en 1922 que Van Slyke pose les premiers principes de l'équilibre acido-basique, en reprenant la définition du pH fournie en 1909 par Sœrensen (logarithme de l'inverse de la concentration en ions hydrogène). Il montre la constance de ce pH dans le milieu intérieur. Seules de faibles variations sont compatibles avec la vie ; les limites extrêmes enregistrées chez l'homme atteignent 6,90 et 7, […] Lire la suite

BERNARD CLAUDE (1813-1878)

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 4 110 mots

Dans le chapitre « Le « milieu intérieur » »  : […] Les recherches de Claude Bernard sur la digestion et la fonction glycogénique du foie l'ont progressivement conduit vers l'élaboration du concept de « milieu intérieur ». Ce concept, totalement original, constitue le pivot de la nouvelle physiologie qu'il voulait créer, discipline autonome au sein des sciences de la vie, intégrant les données anatomiques, histologiques et physico-chimiques dispon […] Lire la suite

CIRCULATOIRES (SYSTÈMES) - Les systèmes circulatoires des animaux

  • Écrit par 
  • Jean-Paul TRUCHOT
  •  • 4 516 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Diversité des mécanismes circulatoires »  : […] Si la fonction circulatoire est définie comme le transport convectif de liquides au service des échanges d'un organisme, il apparaît que les mécanismes circulatoires sont aussi divers que les liquides circulants. Les liquides intracellulaires eux-mêmes circulent grâce à des courants cytoplasmiques. L'eau contenue dans le corps unicellulaire d'un protozoaire comme la paramécie est en permanence rec […] Lire la suite

CONSTANTES PHYSIOLOGIQUES HUMAINES

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 82 mots

Paramètres physico-chimiques caractérisant le milieu intérieur normal d'un sujet humain en bonne santé, à composition « stable », par suite de mécanismes régulateurs de l' homéostasie . Leur mesure fait partie de l'examen clinique complet que nécessite le bilan de santé. Les déviations qui affectent les valeurs standards ne sont significativement pathologiques que si elles excèdent la marge des […] Lire la suite

DÉTERMINISME

  • Écrit par 
  • Étienne BALIBAR, 
  • Pierre MACHEREY
  •  • 9 720 mots

Dans le chapitre « L'épreuve de l'expérimentation »  : […] Cependant, cette formulation, qui tout à la fois résume un « esprit scientifique » et lui fournit son langage, en recouvre d'autres, plus décisives pour l'histoire des sciences. Citons de nouveau Claude Bernard : « Il y a dans tous les phénomènes des conditions du milieu qui règlent leurs manifestations phénoménales [...] mais les êtres organisés renferment en eux les conditions particulières de l […] Lire la suite

HOMÉOSTASIE

  • Écrit par 
  • Jack BAILLET
  •  • 4 839 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Homéostasie du milieu intérieur »  : […] Dans l'organisme, l' eau est répartie dans deux grands compartiments, de volume et de constitution différents, séparés par les barrières cellulaires : l'un est intracellulaire ; l'autre est extracellulaire (interstitiel et vasculaire). Le compartiment extracellulaire, appelé milieu intérieur par Claude Bernard, comprend le sang et la lymphe, et fournit aux 100 000 milliards de cellules du corps […] Lire la suite

HYDROMINÉRAL ÉQUILIBRE

  • Écrit par 
  • Alain REINBERG
  •  • 2 931 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « L'hypothèse de la constance du milieu intérieur »  : […] La théorie de la constance du milieu intérieur proposée par Claude Bernard et reprise par W. B. Cannon (homéostasie) peut se résumer ainsi : chez les animaux, tout un ensemble de processus est mis en jeu pour maintenir constante la composition chimique et les caractères physico-chimiques du milieu intérieur, lorsque les conditions de l'environnement varient. Le caractère absolu de cette conceptio […] Lire la suite

NEUROVÉGÉTATIF SYSTÈME

  • Écrit par 
  • Paul DELL
  •  • 15 364 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Les régulations végétatives et l'homéostasie »  : […] Les organes humains, en particulier le cerveau, ne fonctionnent convenablement qu'à la condition que soient maintenues dans des limites étroites la valeur d'un certain nombre de constituants chimiques du milieu intérieur et certaines constantes physiques : pression de perfusion, débit sanguin, pCO 2 et pO 2 , glycémie et ravitaillement en glucides, pression osmotique, température chez l'homéother […] Lire la suite

ORGANISME VIVANT

  • Écrit par 
  • Jean GÉNERMONT
  •  • 1 645 mots

Dans le chapitre « Cellules et organismes »  : […] Selon la théorie cellulaire, née au xix e  siècle et actuellement incontestée, tout être vivant est formé d'au moins une cellule, volume délimité par une mince et souple membrane plasmique, au travers de laquelle les milieux intracellulaire et extracellulaire échangent matière et énergie. Les molécules de la cellule appartiennent à deux catégories. Celles du matériel génétique portent l'informati […] Lire la suite

OSMORÉGULATION

  • Écrit par 
  • Brahim LAHLOU
  •  • 3 308 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Importance de la pression osmotique »  : […] Chez les êtres unicellulaires, les échanges avec le milieu externe s'effectuent directement à travers la membrane cellulaire. Chez les organismes pluricellulaires évolués, Claude Bernard avait montré qu'un « milieu intérieur » constitué par les fluides internes (sang, lymphe, liquides interstitiels) et interposé entre les cellules et le milieu ambiant assurait par la « fixité » de sa composition […] Lire la suite

RÉGULATION, épistémologie

  • Écrit par 
  • Georges CANGUILHEM
  •  • 3 465 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Histoire du concept en biologie »  : […] « Régulation » figure, à la suite de « régulateur », dans le dictionnaire de Littré (1878), uniquement comme terme de technologie mécanique. De même dans le dictionnaire technologique (français, allemand, anglais) de Tolhausen (Leipzig, 1877). Dans ce dernier ouvrage, l'article « Régulateur » donne les noms des principaux types de dispositifs intégrés dans différentes machines, y compris la machin […] Lire la suite

SANG - Composition et propriétés

  • Écrit par 
  • Alain COSSON, 
  • Jacques ROUFFY
  •  • 4 059 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Constance du milieu intérieur »  : […] La constance du milieu intérieur dépend de la stabilité des concentrations ioniques et protéiques du plasma, dont sont fonction la pression oncotique et la stabilité du pH. Cette dernière représente la limite la plus contraignante imposée à l'organisme qui doit maintenir le pH entre 7,35 et 7,45. Or le sang charrie vers les organes d'excrétion (poumons et reins) les produits du catabolisme cellul […] Lire la suite

VIE

  • Écrit par 
  • Georges CANGUILHEM
  •  • 10 960 mots

Dans le chapitre « La vie comme organisation »  : […] C'est, encore une fois, à Aristote qu'il faut faire remonter le terme de corps organisé. Un tel corps est un corps disposé pour fournir à l'âme les instruments ou les organes indispensables à l'exercice de ses pouvoirs. C'est pourquoi, jusqu'au xvii e  siècle, le corps organisé exemplaire c'est le corps animal. On s'interroge sur l'organisation du végétal, encore que selon Aristote les parties de […] Lire la suite

VIE ANIMALE DANS L'AIR ET DANS L'EAU

  • Écrit par 
  • Pierre DEJOURS
  •  • 3 756 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Économie de l'eau et excrétion »  : […] Les animaux aquatiques semblent disposer de toute l'eau dont ils peuvent avoir besoin. Toutefois, cette abondance d'eau peut n'être qu'apparente, car la composition de l'eau ambiante, qu'elle soit douce, ou bien très salée comme l'eau de mer, diffère souvent beaucoup de la composition du milieu intérieur des animaux : sang, hémolymphe, liquide interstitiel, liquide cœlomique. Aussi, l'organisme […] Lire la suite

Rejoignez-nous

Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire et recevez en cadeau un ebook au choix !