« PADMASAMBHAVA (2e moitié VIIIe s.) »

PADMASAMBHAVA (2e moitié VIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Jean-Christian COPPIETERS
  •  • 467 mots
  •  • 1 média

Philosophe indien du bouddhisme tantrique, Padmasambhava est aussi appelé Padmavajra, Padmākāra. Bien que la littérature hagiographique ait fait de lui l'introducteur du bouddhisme au Tibet, le Padmasambhava historique fut, en réalité, un personnage nettement plus effacé.Né dans l'Uddiyāna au sein d'une famille apparentée à la dynastie régnante, il portait d'a […] Lire la suite

Le média de la recherche « PADMASAMBHAVA (2e moitié VIIIe s.) » :

Thangka
Crédits : Bridgeman Images

photographie

BHOUTAN

  • Écrit par 
  • Benoît CAILMAIL, 
  • François DURAND-DASTÈS, 
  • Alain LAMBALLE, 
  • Chantal MASSONAUD
  •  • 7 371 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre " La diffusion du bouddhisme, l'action de Zhabs-drung, les siècles troublés" : …  L'histoire ancienne du Bhoutan demeure imprécise. Aucun document relatif à cette période n'a encore été découvert ; quelques sources étrangères comblent partiellement ces lacunes, en particulier les ouvrages tibétains. Les ouvrages bhoutanais sont relativement récents. Il faut citer en premier lieu l'autobiographie de Padma gLingpa (1450-1521), la chronique de la famille Hum-ral de 1766, le Lho'i […] Lire la suite

BOUDDHISME (Histoire) L'expansion

  • Écrit par 
  • Jean NAUDOU
  •  • 3 116 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre "Au Tibet et en Mongolie" : …  La conversion du Tibet au bouddhisme se confond avec l'introduction des civilisations indienne et chinoise, dans ce pays isolé et resté à l'écart des grands courants culturels jusqu'au milieu du vii e  siècle de notre ère. Le bouddhisme pourtant, d'après la légende, serait apparu au Tibet bien plus tôt, sous le règne de Tho-tho Ri-gyan-btsan (au iv e  s. env.). D'après la tradition, qui schématise […] Lire la suite

BOUDDHISME (Les grandes traditions) Bouddhisme indien

  • Écrit par 
  • Jean FILLIOZAT, 
  • Pierre-Sylvain FILLIOZAT
  •  • 10 641 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre "Des Gupta au XIIe siècle" : …  La transformation la plus importante du bouddhisme est la formation d'une nouvelle branche qui n'a pas fait disparaître les anciennes écoles, mais a donné une nouvelle histoire à la religion. Il n'y a pas de date de schisme qui en marque la naissance. Il y a constitution progressive de nouvelles orientations, le plus souvent dues à de fortes personnalités. Elle se sont donné le nom de Mahāyāna (« […] Lire la suite

BOUDDHISME (Les grandes traditions) Bouddhisme tibétain

  • Écrit par 
  • Anne-Marie BLONDEAU
  •  • 5 604 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre "Écoles et doctrines" : …  Comme dans le bouddhisme indien, plusieurs écoles se constituèrent au Tibet, mais leur différenciation dépend plutôt de facteurs historiques que de distinctions doctrinales, qui ne s'affirmèrent que peu à peu : au départ, il ne s'agissait que de disciples groupés autour d'un maître, qui recevaient puis transmettaient à leur tour les enseignements et pratiques que leur maître avait lui-même directe […] Lire la suite

TIBET (XIZIANG)

  • Écrit par 
  • Chantal MASSONAUD, 
  • Luciano PETECH, 
  • David SNELLGROVE, 
  • Pierre TROLLIET, 
  • Universalis 
  •  • 26 820 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre "La consolidation des traditions des rNying-ma-pa ou « Ordre ancien »" : …  Au cours du xiv e siècle, les rNying-ma-pa ou adeptes de l'« Ordre religieux ancien » rassemblèrent leurs enseignements sous forme littéraire. Au milieu du siècle, le Tibet était redevenu indépendant en fait de la tutelle politique des empereurs mongols de Chine et unifié sous l'autorité d'un noble héroïque lié aux bKa'-rgyud-pa, du nom de Byang-chub rGyal-mtshan. Ce dernier restaura les titres e […] Lire la suite