« MEXIQUE GUERRE DU (1861-1867) »

EMPIRE SECOND (1852-1870)

  • Écrit par 
  • Marc BASCOU, 
  • Adrien DANSETTE, 
  • Universalis 
  •  • 21 072 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre "L'aventure mexicaine" : …  Le plus important effort français outre-mer, en dehors de l'Algérie, est accompli au Mexique et, à la différence des autres, il se solde par un grave échec. Le Mexique stagne dans une anarchie endémique depuis qu'il s'est libéré de la domination espagnole. Les conservateurs cléricaux y disputent le pouvoir aux démocrates anticléricaux. Juarez, chef de ces derniers, suspend en 1860 le règlement de […] Lire la suite

Le média de la recherche « MEXIQUE GUERRE DU (1861-1867) » :

Mexique : formation territoriale
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

JUÁREZ BENITO (1806-1872)

  • Écrit par 
  • Walter V. SCHOLES, 
  • Universalis 
  •  • 814 mots

Homme politique mexicain d'origine indienne né le 21 mars 1806 à San Pablo Guelatao (Oaxaca, Mexique), mort le 18 juillet 1872 à Mexico. Benito Juárez García se lance dans des études de droit et de sciences en 1829. Diplômé en 1831, il devient conseiller municipal. D'une honnêteté irréprochable, il n'utilise jamais sa fonction à des fins personnelles et conserve un train de vie modeste. La politi […] Lire la suite

PUEBLA BATAILLE DE (5 mai 1862)

  • Écrit par 
  • Universalis 
  •  • 252 mots

Épisode de l'expédition du Mexique, cette bataille mit aux prises l'armée du gouvernement libéral de Benito Juarez aux troupes françaises envoyées par Napoléon III, dont la mission était de créer un État sous influence française au Mexique. La commémoration de cette victoire mexicaine dans ce pays est l'occasion d'une fête nationale connue sous le nom de Cinco de Mayo (5 mai). L'itinéraire emprunt […] Lire la suite

SÉCESSION (GUERRE DE)

  • Écrit par 
  • Claude FOHLEN
  •  • 2 919 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre "Les opérations militaires" : …  Si le Nord possédait la supériorité matérielle, il ne sut pas en tirer parti, ce qui explique la durée inaccoutumée des opérations, comparable à celle de la Première Guerre mondiale. Dès le départ, le Sud surclasse le Nord sur trois plans. Celui du commandement : ses cadres supérieurs sont excellents, car la tradition militaire était plus profondément ancrée dans le Sud qui eut toujours les meille […] Lire la suite