« SINO-JAPONAISE SECONDE GUERRE (1937-1945) »

CHINE AU XXe SIÈCLE (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 385 mots

1912 Proclamation, le 1 er  janvier à Nankin, de la République chinoise par Sun Yat-sen. Abdication du dernier empereur, Puyi, sous la pression du général Yuan Shikai (12 février). Création du Guomindang (août) qui prend la succession de la Ligue jurée de Sun Yat-sen. 4 mai 1919 Manifestation étudiante à Pékin contre le traité de Versailles et l'influence japonaise en Chine. 1 er  juillet 1921 […] Lire la suite

Les médias de la recherche « SINO-JAPONAISE SECONDE GUERRE (1937-1945) » :

Guerre sino-japonaise
Crédits : Hulton Getty

photographie

Guerre sino-japonaise, 1937-1945
Crédits : National Archives

vidéo

Japon, expansion de 1853 à 1937
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Mao Zedong à Yan'an, 1938
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Afficher les médias de « SINO-JAPONAISE SECONDE GUERRE (1937-1945) »

CHINE Histoire jusqu'en 1949

  • Écrit par 
  • Jean CHESNEAUX, 
  • Jacques GERNET
  •  • 44 594 mots
  •  • 50 médias

Dans le chapitre "Politique de salut national" : …  Enfin, l'autorité du Guomindang était indirectement renforcée par la montée de la menace japonaise, devant laquelle l'opinion publique nationale avait tout naturellement tendance à se rallier au gouvernement en place. En 1931 , le Japon avait occupé la Mandchourie , sans que Nankin oppose de véritable résistance (non plus que la S.D.N., qui se borne à l'envoi d'une commission d'enquête). Quand l'e […] Lire la suite

JAPON (Le territoire et les hommes) Histoire

  • Écrit par 
  • Paul AKAMATSU, 
  • Vadime ELISSEEFF, 
  • Valérie NIQUET, 
  • Céline PAJON
  •  • 41 129 mots
  •  • 49 médias

Dans le chapitre "La deuxième guerre sino-japonaise" : …  Un mois après, le 7 juillet 1937, l'armée déclenchait la guerre, près de Pékin ; au mois d'août, les opérations militaires étaient engagées à Shanghai . Avant la fin de l'année, les forces japonaises occupaient Nankin et, dans le courant de 1938, Xuzhou, le groupe Wuhan et Canton. Après avoir hésité, Konoe, sans déclarer la guerre à la Chine, prit la décision de soutenir l'action militaire. En mar […] Lire la suite

KONOE FUMIMARO (1891-1945)

  • Écrit par 
  • Paul AKAMATSU
  •  • 373 mots

Homme d'État japonais. Né dans l'une des plus grandes familles de noblesse civile, Konoe Fumimaro collabora très tôt avec Saionji Kimmochi, notamment en l'accompagnant dans la délégation japonaise pour les négociations de paix en 1919, à Versailles. Membre de la Chambre des nobles à son retour, il en fut le président à partir de 1933. Ouvert au socialisme, écouté dans les milieux militaires, il fu […] Lire la suite

LAO SHE ou LAOSHE [LAO-CHO] (1899-1966)

  • Écrit par 
  • Paul BADY
  •  • 2 677 mots

Dans le chapitre "La responsabilité de l'écrivain" : …  Avec la guerre, Lao She découvre la responsabilité politique de l'écrivain. Jusque-là, il s'était toujours tenu à l'écart des différents groupes littéraires et abstenu de soutenir des positions partisanes. Mais l'invasion japonaise l'amène à s'engager profondément dans la résistance. Il se sépare de sa femme et de ses enfants, qu'il ne reverra que cinq ans plus tard, et quitte Jinan pour Wuhan. Là […] Lire la suite

LE MAÎTRE DE MARIONNETTES, film de Hou Hsiao-hsien

  • Écrit par 
  • Kristian FEIGELSON
  •  • 886 mots

Dans le chapitre "Théâtre filmé" : …  Li Tien-Lu, vénérable et authentique marionnettiste de quatre-vingt-quatre ans, raconte sa vie en voix off à la manière d'un simple conteur, apparaissant parfois devant la caméra. En 1895, les Chinois perdent la guerre face au Japon. Taïwan est alors annexée par ce dernier dont les troupes occuperont l'île pendant cinquante ans, jusqu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Né en 1909, Li incarne […] Lire la suite

LONDRES (JEUX OLYMPIQUES DE) [1948] Contexte, organisation, bilan

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 2 750 mots

Juste avant l'ouverture des Jeux de Berlin qui vont donner lieu à la plus grande mascarade de l'histoire olympique, le C.I.O. tient sa trente-cinquième session dans la capitale du Reich. Du 29 au 31 juillet 1936, le Comité se réunit dans les locaux de l'université Friedrich-Wilhelm, la désignation de la ville d'accueil des jeux Olympiques de 1940 étant à l'ordre du jour. Deux cités sont candidate […] Lire la suite

SECONDE GUERRE MONDIALE (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 472 mots

7-8 juillet 1937 Incident au pont Marco-Polo, près de Pékin, entre Chinois et Japonais. Dans les jours qui suivent, les Japonais entament la conquête de la Chine. 1 er  septembre 1939 L'armée allemande entre en Pologne. Français et Britanniques mobilisent le lendemain et déclarent la guerre à l'Allemagne le 3. 17 juin 1940 Quelques jours après la déclaration de guerre de l'Italie au côté de l'A […] Lire la suite

TCHIANG KAI-CHEK ou JIANG JIESHI [TSIANG KIA-CHE] (1887-1975)

  • Écrit par 
  • Universalis 
  •  • 2 018 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre "À la tête du gouvernement nationaliste" : …  Tchiang Kai-chek a déjà beaucoup œuvré pour la réunification du pays. Commandant en chef de l'armée révolutionnaire depuis 1925, il a lancé dès l'année suivante une vaste expédition nationaliste contre les seigneurs de la guerre qui ravagent le nord de la Chine. La campagne ne prend fin qu'en 1928, lorsque ses troupes entrent dans Pékin, la capitale. Un nouveau gouvernement central nationaliste, q […] Lire la suite

YEN

  • Écrit par 
  • Sophie BRANA, 
  • Dominique LACOUE-LABARTHE
  •  • 7 691 mots

Dans le chapitre "Du yen flottant au contrôle des changes" : …  En janvier 1932, le yen est coté 34 cents à New York et perd 57 p. 100 de sa valeur par rapport à 1929. Le gouvernement, jouant de la dépréciation du yen, amorce une véritable politique de relance qui conduit à une reprise relative de la croissance et des exportations. En 1932, le contrôle des changes est instauré, mais il n'est mis en œuvre que l'année suivante et la spéculation sur le change ye […] Lire la suite