« NAVIGATION MARITIME HISTOIRE DE LA »

NAVIGATION MARITIME

  • Écrit par 
  • Michel MOLLAT DU JOURDIN
  •  • 7 566 mots
  •  • 10 médias

L'histoirede la navigation, essentiellement liée à l'histoire de la civilisation et aux découvertes géographiques, retrace les étapes de la conquête de la mer par l'homme et en explique les raisons : l'attrait de l'aventure et le goût du risque, les impératifs géographiques qui, dès l'Antiquité, « jettent » vers la mer les peuples des côtes, la recherche du profit qu'illustre le développement des […] Lire la suite

Les médias de la recherche « NAVIGATION MARITIME HISTOIRE DE LA » :

Amerigo Vespucci
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Assemblages des coques antiques (Madrague de Giens) [1]
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Assemblages des coques antiques (Madrague de Giens) [2]
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Astrolabe du XVIe siècle
Crédits : De Agostini/ Getty Images

photographie

Afficher les médias de « NAVIGATION MARITIME HISTOIRE DE LA »

MAÎTRISE DE LA NAVIGATION (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Alain BOULAIRE
  •  • 667 mots

Vers — 4000 Premières représentations de bateaux à voiles en Mésopotamie et en Égypte. L'essentiel de la manœuvre se fait toujours à la rame, la voile n'étant qu'un complément en cas de vents favorables.553 Procope de Césarée parle de la voile latine : triangulaire, elle permet de mieux manœuvrer que les seules voiles carrées pour lesquelles un ven […] Lire la suite

AFRIQUE (Histoire) De l'entrée dans l'histoire à la période contemporaine

  • Écrit par 
  • Hubert DESCHAMPS, 
  • Jean DEVISSE, 
  • Henri MÉDARD
  •  • 9 660 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre "Les Portugais" : …  L'unité de leur royaume achevée, les Portugais se lancent à la conquête de territoires africains ; dès 1415, ils prennent Ceuta ; peu à peu, ils transforment l'économie marocaine, affaiblie sous des dynastes évanescents, en satellite de l'économie portugaise . Longeant les côtes vers le sud, ils reprennent des itinéraires que beaucoup d'autres ont jalonnés avant eux, Arabes, Catalans ou même Ital […] Lire la suite

AMÉRIQUE (Histoire) Découverte

  • Écrit par 
  • Marianne MAHN-LOT
  •  • 4 807 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre "Les navigations scandinaves" : …  Il est aujourd'hui certain que ces extraordinaires navigateurs qu'ont été les Vikings ont su aller en droiture de la Norvège au Groenland du Sud, et au-delà, sans se servir de cartes ni de boussole, en suivant approximativement le 60 e  parallèle. Ces navigations eurent pour résultat une véritable colonisation du Groenland et de certains territoires de l'Amérique septentrionale. Qu'allait-on y che […] Lire la suite

ARBALÈTE ou BÂTON DE JACOB, astronomie

  • Écrit par 
  • Jacques MÉRAND
  •  • 148 mots

Apparue au xiv e  siècle, l'arbalète ( arbaleistrille , bâton de Jacob) est une règle portant, sur trois faces, des graduations relatives à trois marteaux (curseurs) de tailles différentes. Pour prendre la hauteur d'une étoile, on vise l'astre (observation directe) à la limite supérieure du marteau, celui-ci étant placé de telle sorte que son extrémité inférieure et l'œil de l'observateur soient s […] Lire la suite

ARCHÉOLOGIE SOUS-MARINE

  • Écrit par 
  • Patrice POMEY, 
  • André TCHERNIA
  •  • 8 399 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre "L'archéologie navale" : …  Des nombreux domaines touchés par l'archéologie sous-marine, c'est incontestablement l'archéologie navale qui en a tiré le plus de bénéfice en ayant enfin la possibilité d'étudier directement les vestiges des navires antiques. La première étude importante d'architecture navale fut ainsi réalisée sur les navires trouvés dans le lac de Nemi, en raison de leur caractère et de leur état de conservatio […] Lire la suite

ATLANTIQUE HISTOIRE DE L'OCÉAN

  • Écrit par 
  • Jacques GODECHOT, 
  • Clément THIBAUD
  •  • 13 670 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre "L'Atlantique dans l'Antiquité" : …  Il est certain que les populations préhistoriques campèrent sur les rivages de l'Atlantique. Se risquèrent-elles sur leurs eaux à bord de frêles esquifs ? C'est possible, rien dans l'état actuel de nos connaissances ne permet de l'affirmer. L'Atlantique, en effet, n'entre pas dans l'histoire avant l'an 600 avant J.-C. Hérodote raconte qu'à cette époque le pharaon d'Égypte Néchao II aurait accompl […] Lire la suite

BOMBARD ALAIN (1924-2005)

  • Écrit par 
  • leonardo VICENTE
  •  • 895 mots

'Médecin et biologiste français surnommé le « naufragé volontaire » après ses expériences de survie en mer effectuées au début des années 1950''. Né à Paris en 1924, Alain Bombard, après des études secondaires effectuées au lycée Henry-IV (Paris), entre à la faculté de médecine en 1943. Lors de son internat de médecine à Boulogne-sur-Mer, il ne peut supporter de voir régulièrement des naufragés mo […] Lire la suite

CARTHAGE

  • Écrit par 
  • Abdel Majid ENNABLI, 
  • Liliane ENNABLI, 
  • Gilbert-Charles PICARD, 
  • Universalis 
  •  • 9 841 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre "La ville punique" : …  Grâce aux fouilles, la ville punique, jusque-là mystérieuse, est réapparue, et son évolution est mieux connue. Malgré de grandes lacunes, les lignes générales de l'histoire de l'antique cité peuvent être esquissées. Surtout parce que la plus marquante, la dernière phase qui précède la destruction de 146 avant J.-C., a été mise au jour. Un quartier a été découvert, dégagé et restauré sur le flanc s […] Lire la suite

CONVENTION SOLAS

  • Écrit par 
  • Serge BINDEL
  •  • 1 293 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre "La convention Solas de 1914" : …  Il n'existe pas de navigation maritime sans risque, et de tout temps on a cherché à réduire celui-ci, en particulier à partir du milieu du xix e  siècle, quand l'utilisation de la machine à vapeur pour propulser les navires leur a permis d'être moins dépendants des conditions météorologiques. Des règles communes furent même adoptées par divers États, souvent à l'initiative des Britanniques, par ex […] Lire la suite

CORSAIRES

  • Écrit par 
  • Jean MEYER
  •  • 1 142 mots

Le mot «  course », d'origine italienne ( correre , courir), apparaît dans la langue française au xvi e  siècle. Sa définition juridique ne satisfait guère l'historien. Les règles du droit international du xvii e  siècle appliquent le terme à l'activité de navires armés par des particuliers, avec l'autorisation plus ou moins explicite d'un gouvernement, pour combattre le commerce naval d'un État […] Lire la suite

CORVETTE

  • Écrit par 
  • Jacques MÉRAND
  •  • 79 mots

Construite au xvii e siècle, la corvette devrait son nom au corbita de la marine antique. De fines proportions, armée et gréée comme la frégate, mais ne dépassant pas une vingtaine de mètres, elle assure, dans l'escadre, des missions de reconnaissance, de transmission, de répétition de signaux. À partir de 1750, la corvette prend de plus grandes proportions et devient vaisseau de ligne. En 1773, […] Lire la suite

DAMPIER WILLIAM (1652-1715)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 311 mots

Fils d'un petit paysan anglais, entré très jeune dans la marine, William Dampier a combattu les Hollandais en 1672-1673, avant de choisir la vie d'un aventurier, négociant ici, pirate ailleurs, passant des Antilles à l'Afrique, de l'Afrique à la Virginie, membre à partir de 1683 d'une expédition dans le Pacifique qui le mène de Guam à Sumatra, en Chine et en Inde. Il vit les aventures les plus inv […] Lire la suite

DÉCOUVERTE DE L'AUSTRALIE

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 185 mots

En 1605, le Hollandais Willem Jansz pénètre dans le golfe de Carpentarie, sur la côte septentrionale de l'Australie, qu'il baptise Nouvelle-Hollande. À partir de cette date, sous l'égide de la Compagnie hollandaise des Indes orientales fondée en 1602, débute l'exploration plus systématique des côtes de ce nouveau continent, baptisé Terra australis incognita , dont l'existence avait déjà été presse […] Lire la suite

DÉCOUVERTE DU GROENLAND

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 183 mots
  •  • 1 média

Vers 870, les Vikings norvégiens occupèrent l'Islande et, à partir de là, explorèrent les mers du Nord à la recherche d'huile de phoque, de fourrures d'ours blanc ou d'ivoire de morse. Une saga rapporte qu'un certain Erik le Rouge, venant de l'est, aurait alors découvert, en 982, le sud de la « terre verte » ou Groenland. Un établissement y fut créé en 986, à Brattahlidh, et le christianisme fut i […] Lire la suite

DÉCOUVERTE DU GULF STREAM

  • Écrit par 
  • Florence DANIEL
  •  • 196 mots

Le Gulf Stream est un courant marin de surface chaud, rapide et assez étroit, qui, dans l'Atlantique, prolonge les courants de Floride et des Antilles, longe la côte est des États-Unis puis se dirige vers le nord-est. Au large des grands bancs de Terre-Neuve, il cesse d'être bien individualisé et rejoint la Dérive nord-atlantique. Le conquistador espagnol Juan Ponce de León (1460-1521) découvre la […] Lire la suite

DÉCOUVERTES GRANDES

  • Écrit par 
  • Frédéric MAURO
  •  • 7 968 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre "La révolution géographique" : …  Les gens du Moyen Âge ne connaissaient de la Terre que les régions méditerranéennes. Ils se la représentaient en général comme un disque entouré par l'océan, qui s'étendrait jusqu'aux murs soutenant le ciel. Certains pensaient que si l'océan, au nord, se changeait en glace, il devenait bouillonnant au sud, sous l'effet des chaleurs. Or ces idées vont se modifier grâce aux Arabes, qui transmettent […] Lire la suite

DEUXIÈME VOYAGE DE COOK

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 219 mots
  •  • 1 média

En avril 1772, le Britannique James Cook, déjà célèbre pour avoir exploré, à l'occasion d'un tour du monde effectué en 1768-1771, l'Australie et la Nouvelle-Zélande, repartait vers le sud à la tête de deux vaisseaux, la Resolution et l' Adventure , avec un objectif mythique : découvrir le continent austral. Ce voyage, comme le premier, s'inscrivait dans la logique scientifique des grands périples […] Lire la suite

DRAKE sir FRANCIS (1545-1596)

  • Écrit par 
  • Universalis 
  •  • 718 mots

Navigateur anglais, né en 1545 près de Tavistock, dans le Devonshire, et mort en 1596 au large de Portobelo (Panamá). Francis Drake grandit dans un milieu de navigateurs. Enfant, il travaille comme mousse. À 20 ans, il navigue avec le pirate anglais John Hawkins, jusqu'en Guinée, sur la côte ouest de l'Afrique, pour y chercher des esclaves. Capitaine de vaisseau sous le commandement d'Hawkins, il […] Lire la suite

DROMON

  • Écrit par 
  • Jacques MÉRAND
  •  • 188 mots

Le dromon est, à peu de chose près, une réplique byzantine de la trière gréco-romaine ; Léon VI, empereur de Byzance au ix e siècle, décrit ce navire monté par cent rameurs (cinquante de chaque bord, sur deux étages). À la différence, néanmoins, de la trière, le dromon est gréé en voile latine, à un ou deux mâts ; éventuellement, il sera pourvu de châteaux. Navire de guerre par excellence, il a s […] Lire la suite

ERIK LE ROUGE (940 env.-env. 1010)

  • Écrit par 
  • Universalis 
  •  • 346 mots

Chef norvégien, né vers 940 à Jæren (Norvège), mort vers 1010. Enfant, Erik Thorvaldson, dit Erik le Rouge, quitte sa Norvège natale pour l'ouest de l'Islande avec son père, Thorvald, exilé pour meurtre. Quand Erik le Rouge est à son tour proscrit d'Islande vers 980, pour le même motif, il décide de partir en exploration à l'ouest, vers le Groenland. Ce territoire, visible depuis les cimes occi […] Lire la suite

EXPÉDITIONS MARITIMES DE ZHENG HE

  • Écrit par 
  • Marc PÉNIN
  •  • 280 mots

Entre 1405 et 1433, principalement sous Yongle, le troisième empereur Ming, l'amiral Zheng He – un eunuque musulman – dirigea sept expéditions navales d'une durée moyenne de deux ans, qui atteignirent Java, Sumatra, les Indes, la Perse, l'Arabie et, par deux fois, l'Afrique orientale. Sa flotte – ou plutôt son corps expéditionnaire – a compté jusqu'à 62 vaisseaux, dont certains atteignaient 200 mè […] Lire la suite

EXPÉDITIONS PORTUGAISES EN AFRIQUE

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 225 mots
  •  • 1 média

Après un échec en 1433, Gil Eanes, un écuyer portugais de petite noblesse, franchit, en 1434, le cap Bojador (« cap de la Peur ») au large du Sahara. Au cours des années précédentes, les Portugais ont repéré et exploré les archipels atlantiques des Canaries, de Madère et des Açores. Le Portugal traverse alors une période de marasme économique et l'appât de l'or du Soudan pousse à d'importantes pri […] Lire la suite

FLÛTE, navire

  • Écrit par 
  • Jacques MÉRAND
  •  • 81 mots

Lourd bateau à voiles, d'origine hollandaise, destiné aux transports de marchandises. Étienne Cleirac mentionne la flûte dans ses Termes de marine (1634) et Colbert évoque les flûtes « à grand ventre », de 300 à 500 tonneaux, « navigués par peu d'hommes vers les Indes orientales ». Un bâtiment de guerre, transformé en navire de commerce, mais conservant une partie de ses bouches à feu disposées s […] Lire la suite

FRANCE, paquebot

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 412 mots

Le 11 mai 1960, après quatre ans de travaux et pour un coût de construction et d'équipement de 418 millions de francs, le paquebot France , d'une capacité de 2 040 passagers, est baptisé par M me de Gaulle, au chantier de Penhoët (Société des chantiers de l'Atlantique). Le fleuron de la Compagnie générale transatlantique effectue le 19 janvier 1962 sa première traversée de l'océan, inaugurant la […] Lire la suite

FRÉGATE

  • Écrit par 
  • Jacques MÉRAND
  •  • 165 mots

Le nom de ce navire léger est emprunté, selon Jal, à un bateau antique, l' aphractum . Il apparaît au xiv e  siècle, dans une lettre de la reine Jeanne, comtesse de Provence, à Bertrand de Grasse (1362). De la famille des galères, la frégate est alors une chaloupe montée par douze rameurs. On lui demande d'éclairer la marche d'une escadre, de faire le guet à la recherche de l'ennemi, de transmettr […] Lire la suite

GALION

  • Écrit par 
  • Jacques MÉRAND
  •  • 178 mots
  •  • 1 média

Apparu au xv e  siècle, le galion tient de la nef et de la galère. Si le rapport entre la largeur et la longueur d'un vaisseau rond est de 1 à 3, il devient, sur le galion, de 1 à 4 ou 5 ; il est aussi long que la galère dont il conserve, par ailleurs, l'éperon à l'étrave. François I er fait ainsi construire des « nefs-galères » ou « galliaces ». Et de nombreux galions figurent dans l'Invincible […] Lire la suite

GOÉLETTE

  • Écrit par 
  • Jacques MÉRAND
  •  • 95 mots

Un voilier rapide, peu élevé sur l'eau, que les Américains appellent schooner (goéland), deviendra la goélette, ainsi désignée pour la première fois, en 1781, dans un glossaire nautique (dictionnaire de Saverien). Son gréement en voiles auriques à deux ou trois mâts, déterminé par les vents de la côte atlantique des États-Unis, confirme une origine américaine. Bateau de guerre ou de commerce, la […] Lire la suite

GOUVERNAIL

  • Écrit par 
  • Jacques MÉRAND
  •  • 449 mots

Si l'on met à part les subtilités des interprétations techniques, d'autant plus hasardeuses que les documents eux-mêmes ne sont pas toujours précis, le problème du gouvernail se ramène à une formulation très simple. Dès les origines de la navigation, la gouverne est assurée par une rame plus importante que les autres, système en usage jusqu'au xii e  siècle et remplacé, ensuite, par le gouvernail […] Lire la suite

GOUVERNAIL D'ÉTAMBOT

  • Écrit par 
  • Alain BOULAIRE
  •  • 171 mots
  •  • 1 média

Développé en Occident à partir du xiii e  siècle, connu en Baltique et en Perse dès le début du xi e  siècle, le gouvernail d'étambot est d'origine incertaine, la Perse ayant pu constituer un relais entre la Chine et l'Occident. Remplaçant la rame de gouverne latérale, le gouvernail, fixé à l'arrière et dans l'axe du navire sur une tige métallique rivée sur la pièce forte que constitue l'étambot, […] Lire la suite

GREAT WESTERN

  • Écrit par 
  • Olivier LAVOISY
  •  • 229 mots

En 1838, le Great Western , bateau à vapeur en bois de 1 340 tonneaux, relie Bristol à New York en quinze jours et demi. Il arrive quelques heures après le Sirius (mais ce dernier était parti quelques jours auparavant), premier bateau à traverser l'Atlantique en se servant exclusivement de la vapeur. Conçu par l'ingénieur Isambard Kingdom Brunel, le Great Western comporte deux chaudières associé […] Lire la suite

HERMIONE, frégate

  • Écrit par 
  • Denis-Michel BOËLL
  •  • 2 239 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre "Rochefort et le patrimoine maritime" : …  Né du désir de Louis XIV de doter la façade atlantique de la France d’un nouvel outil pour développer sa politique navale, l’arsenal de Rochefort donne naissance à une ville tournée vers l’océan. Des dizaines de navires y sont lancés dès la fin du xvii e  siècle, puis à la fin du xviii e , et encore à partir du milieu du xix e  siècle, après une conversion à la construction métallique et à la prop […] Lire la suite

JAPON (Le territoire et les hommes) Histoire

  • Écrit par 
  • Paul AKAMATSU, 
  • Vadime ELISSEEFF, 
  • Valérie NIQUET, 
  • Céline PAJON
  •  • 41 129 mots
  •  • 49 médias

Dans le chapitre "L'arrivée des Occidentaux et la fin des guerres féodales" : …  Vers 1543, les Portugais abordèrent Tanegashima, petite île au sud de Kyūshū ; en 1549, saint François Xavier débarquait à Kagoshima . Durant son séjour de plus de deux ans, François se rendit à Kyōto ravagé par la guerre civile, puis fonda les premières églises dans la région de Yamaguchi et dans celle de Funai, en l'île de Kyūshū, dont le seigneur Ōtomo allait plus tard se convertir au christia […] Lire la suite

LISBONNE

  • Écrit par 
  • Albert-Alain BOURDON, 
  • Michel DRAIN
  •  • 3 144 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre "Les flottes" : …  Les voyages vers l'Inde s'effectuaient en flottes annuelles. La rotation des navires et des capitaux était lente, car il fallait dix-huit mois pour accomplir le trajet Lisbonne-Goa aller et retour, en utilisant au mieux le mécanisme des moussons. Vers le Brésil, le système des convois fut également de règle, tout au moins pendant la période de domination espagnole. Après la Restauration de 1640, […] Lire la suite

MAGELLAN FERNAND DE (1480 env.-1521)

  • Écrit par 
  • Mairin MITCHELL
  •  • 2 169 mots
  •  • 1 média

Le navigateur portugais Fernão de Magalhães (Fernand de Magellan) navigua sous le pavillon du Portugal (1505-1512) puis de l'Espagne (1519-1521). Parti de ce dernier pays, il traversa l'Atlantique, contourna l'Amérique du Sud, découvrant le détroit auquel on donnera son nom, puis traversa le Pacifique. Il fut tué dans les Philippines, mais ses navires poursuivirent leur route vers l'ouest pour re […] Lire la suite

MARINE MARCHANDE HISTOIRE DE LA

  • Écrit par 
  • Françoise ODIER, 
  • Yves POULIZAC, 
  • Martine RÉMOND-GOUILLOUD, 
  • Universalis 
  •  • 4 872 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre "L'Antiquité" : …  L'histoire de la marine marchande ne se confond pas avec celle de la navigation maritime, car, pendant des siècles, les seules cargaisons transportées provenaient de butins de guerre ou de pillages. Il semble donc que l'on ne puisse parler de véritable flotte de commerce avant le développement de la flotte crétoise au iii e  siècle avant notre ère et, surtout, avant les Phéniciens qui sillonnaient […] Lire la suite

MARSEILLE ANTIQUE

  • Écrit par 
  • Hervé DUCHÊNE
  •  • 4 518 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre "Cité des origines et fouilles récentes" : …  Sans contredire la tradition littéraire, les fouilles des années 1980 invitent à distinguer dans l'histoire des premiers temps de Marseille trois grands moments. La présence grecque remonte à la fin du vii e  siècle avant notre ère – ce qui confirme la datation donnée par les textes pour la fondation de Massalia : en 600 ou vers 600. Les importations de céramique forment dès le début des séries co […] Lire la suite

MÉDITERRANÉE HISTOIRE DE LA

  • Écrit par 
  • André BOURDE, 
  • Georges DUBY, 
  • Claude LEPELLEY, 
  • Jean-Louis MIÈGE, 
  • Universalis 
  •  • 18 454 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre "Empire normand et armateurs italiens (XIe-XIIIe s.)" : …  Le vif mouvement de croissance qui, dans les années qui ont précédé l'an mille, se mit à animer la chrétienté occidentale vint renverser peu à peu cette situation. Les guerriers « francs » se lancèrent dans des expéditions contre les musulmans, pendant lesquelles mûrit lentement l'idée de croisade. Les Sarrasins furent expulsés de leurs repaires de Campanie en 916, de celui de Provence en 972-973. […] Lire la suite

MERCATOR PROJECTION CARTOGRAPHIQUE DE

  • Écrit par 
  • Florence DANIEL
  •  • 206 mots
  •  • 1 média

Gerhard Kremer dit Mercator (1512-1594) est l'un des fondateurs de la cartographie mathématique. Il publie en 1569 la première carte du monde à l'usage des navigateurs, sous la forme d'un ensemble de 18 feuilles . Ce géographe et mathématicien flamand met pour cela au point une méthode de représentation cartographique qui porte son nom. Elle consiste à projeter la surface de la Terre sur un cylind […] Lire la suite

MÉSOLITHIQUE

  • Écrit par 
  • Michel ORLIAC
  •  • 6 940 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre "La pêche, la récolte des mollusques et la cueillette des végétaux" : …  La remontée du niveau des océans, à la fin de la dernière glaciation, nous prive de la majeure partie des informations sur l'importance des ressources de la mer dans l'alimentation des hommes du Paléolithique supérieur. Les poissons trouvés dans les sites continentaux de cette époque ont probablement été capturés depuis les rives à l'aide d'un harpon, ou tout simplement à la main, le long des berg […] Lire la suite

NAUTES

  • Écrit par 
  • Paul QUENTEL
  •  • 312 mots

L'importance des transports fluviaux en Gaule remonte aux temps préhistoriques. Si l'on jette un coup d'œil sur une carte des lieux où l'on a trouvé du silex du Grand-Pressigny, provenant du centre de la Gaule, on s'aperçoit qu'une très forte proportion des trouvailles se situent au voisinage des cours d'eau. Dans les campagnes d'Hannibal et de César la batellerie a joué un rôle important. À l'épo […] Lire la suite

NAVIRES Navires de plaisance

  • Écrit par 
  • Jean-Charles NAHON
  •  • 4 824 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre "Historique" : …  On ne sait pas vraiment à quelle époque remontent les premiers usages d'un navire pour le plaisir et la distraction. Les premiers plaisanciers naviguaient à la voile et, sans doute aussi, à la rame. Dès l'Antiquité, certaines galères furent utilisées pour des cérémonies, des fêtes, ou même des courses... La navigation à la voile s'est aussi développée sur les rives du Nil et en Méditerranée, dans […] Lire la suite

NUÑES PEDRO (1502-1578)

  • Écrit par 
  • Jacques MÉRAND
  •  • 105 mots

Mathématicien et cosmographe, le Portugais Pedro Nuñes invente la théorie du rumb , devenue la loxodromie au xvii e  siècle. Lorsqu'un navire suit le même rumb de vent, il décrit une courbe qui rencontre tous les méridiens sous un angle constant. Le long de cet arc de loxodromie, les positions du navire, en longitude et latitude, sont calculées par Nuñes dans des tables de navigation. Nuñes apport […] Lire la suite

OCÉANIE Ethnographie

  • Écrit par 
  • Daniel de COPPET, 
  • Jean-Paul LATOUCHE
  •  • 9 573 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre "Le peuplement humain" : …  Les îles polynésiennes furent peuplées de gens venus des côtes d'Asie et qui comportaient les éléments caucasoïdes, négroïdes et mongoloïdes. Il est difficile de distinguer nettement les Polynésiens de certaines populations mélanésiennes des îles Fidji. Les dates de peuplement font remonter au début de l'ère chrétienne l'arrivée des hommes à Samoa, aux îles Fidji ; les îles Marquises et les îles […] Lire la suite

OCÉANIE Préhistoire et archéologie

  • Écrit par 
  • José GARANGER
  •  • 4 141 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre "Le Pacifique sud-occidental" : …  Les Mélanésiens se sont installés au sud de l'équateur, les Micronésiens plus au nord. On peut supposer que ces Mélanésiens sont devenus tels, physiquement et culturellement, dans leur ancien habitat indonésien, sous l'influence des nouvelles populations de langue austronésienne. Celles-ci, plus claires de peau, seraient venues de l'Asie continentale par la péninsule indochinoise en longeant la cô […] Lire la suite

OMAN

  • Écrit par 
  • Brigitte DUMORTIER
  •  • 3 690 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre "Le pays du cuivre et de l'encens" : …  La localisation du pays de Magan, partenaire commercial de la Mésopotamie mentionné vers 2300 avant J.-C. dans un texte cunéiforme, a longtemps alimenté les spéculations des archéologues. Des arguments archéologiques et géologiques autorisent aujourd'hui les spécialistes à admettre que l'Oman septentrional est ce pays de Magan qui fournissait cuivre et pierres semi-précieuses. Après avoir navigué […] Lire la suite

PACIFIQUE HISTOIRE DE L'OCÉAN

  • Écrit par 
  • Christian HUETZ DE LEMPS
  •  • 7 286 mots
  •  • 20 médias

De par son immensité, l'extrême petitesse et l'éparpillement des terres émergées et sa situation au plus loin de l'Europe, d'où sont venus découvreurs et colonisateurs, l'océan Pacifique a été le dernier espace maritime exploré, mis à part les océans Arctique et Antarctique . À peine entrevu par les Portugais à l'ouest, le Pacifique est resté au xvi e  siècle, au xvii e  siècle et jusqu'au milieu […] Lire la suite

PHARES

  • Écrit par 
  • Ian C. CLINGAN
  •  • 8 917 mots

Dans le chapitre "Phares de l'Antiquité" : …  Les ancêtres des phares proprement dits étaient des feux à ciel ouvert allumés en haut d'une colline. La plus ancienne trace de ces brasiers se trouve dans L'Iliade et L'Odyssée (vers le viii e  siècle av. J.-C.). Les restes des plus anciens phares identifiés ont été découverts au Pirée ( v e  s. av. J.-C.) et dans l'île de Thasos, en mer Égée ( vi e  s. av. J.-C.). Le plus célèbre est le phare d […] Lire la suite

PORTS MARITIMES

  • Écrit par 
  • Geoffroy CAUDE, 
  • Paul SCHERRER
  •  • 8 545 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre "Développement portuaire" : …  L'histoire du développement des ports de commerce est étroitement liée à celle de la navigation maritime et à la géographie du commerce mondial. En se limitant à la période contemporaine (de la fin du xix e à nos jours), et pour simplifier la présentation générale de leur utilisation, quatre étapes successives de développement sont souvent retenues : le port traditionnel, le port industriel, le p […] Lire la suite

QUEEN MARY 2, paquebot

  • Écrit par 
  • Alain CROUZOLS
  •  • 1 184 mots
  •  • 2 médias

Construit par les Chantiers de l'Atlantique de Saint-Nazaire, le paquebot Queen Mary 2 , appartenant à la Cunard Line, compagnie maritime britannique créée en 1838, a été mis en service en janvier 2004 sur la ligne Southampton-New York pour relier l'Europe et l'Amérique du Nord. Son « aîné », Le Queen Mary , avait assuré cette liaison de 1936 à 1967 (sauf durant la Seconde Guerre mondiale). Aujou […] Lire la suite

ROYAUME-UNI L'empire britannique

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 21 770 mots
  •  • 45 médias

Dans le chapitre "Explorations et découvertes" : …  L'ère de l'expansion est relativement tardive. L'Angleterre a été devancée par les royaumes ibériques – Espagnols et Portugais visant même, à la fin du xv e  siècle, à un partage du monde après l'arbitrage pontifical de 1493. Les Tudors, pas plus que les Valois français, n'ont jamais souscrit à cette prétention. Mais la prétendue vocation maritime du royaume n'existe pas, le pays vit de la terre […] Lire la suite

SABORD

  • Écrit par 
  • Jacques MÉRAND
  •  • 112 mots

Le mot apparaît en 1402, dans La Conquête des Canaries de Jean de Béthencourt. Il désigne l'ouverture pratiquée dans la muraille d'un vaisseau, ce dispositif devant laisser passage à la volée d'un canon. Plus spécialement, on distingue le « sabord de chasse », situé à l'avant, pour l'attaque, et le « sabord de retraite », à l'arrière. Par extension, le « sabord de charge » est une ouverture dans […] Lire la suite

SOUS-MARINS (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Alain BOULAIRE
  •  • 597 mots

1624 Le physicien hollandais Cornelius Van Drebbel fait naviguer un bateau en bois couvert de cuir suiffé sous la surface de la Tamise (Grande-Bretagne) pendant quelques instants : le bateau est propulsé par douze rameurs. 1775 L'Américain David Bushnell invente un submersible, le Turtle , engin en bois de forme ovoïde rappelant celle de la tortue (d'où son nom), occupé par un seul homme qui le […] Lire la suite

SPERRY ELMER AMBROSE (1860-1930)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre LÉVIS
  •  • 210 mots

Inventeur et industriel américain. Né à Cortland (État de New York), Elmer Ambrose Sperry consacra une grande partie de sa vie aux perfectionnements et aux développements de l'électrotechnique (lampes à arc, dynamos, matériel minier, traction électrique sur rail et sur route) et de l'électrochimie (récupération de l'étain dans les déchets de fer blanc, purification du plomb, production de la soude […] Lire la suite

TABARLY ÉRIC (1931-1998)

  • Écrit par 
  • Daniel GILLES, 
  • Universalis 
  •  • 1 188 mots
  •  • 1 média

Disparu en mer dans la nuit du 12 au 13 juin 1998 au large du pays de Galles, Éric Tabarly aura marqué le xx e  siècle d'une trace indélébile. Architecte et concepteur de génie, marin d'exception et skipper respecté de tous, cet homme de mer a devancé son temps en expérimentant sur ses bateaux – notamment sur ses Pen-Duick  – des techniques permettant aux voiliers de course d'aller toujours plus […] Lire la suite

TECHNIQUES HISTOIRE DES

  • Écrit par 
  • Bruno JACOMY
  •  • 7 200 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre " L'Antiquité" : …  L'Antiquité verra les civilisations méditerranéennes passer d'une structure rurale disséminée à une structure partiellement urbanisée, bâtie autour d'un pouvoir politique fort. Le contexte géographique joue, au démarrage de cette évolution, un rôle capital. L'émergence d'une culture urbaine dans les vallées du Nil, du Tigre et de l'Euphrate peut être rapprochée, sur le plan du développement techn […] Lire la suite

TITANIC

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 559 mots
  •  • 1 média

Paquebot transatlantique de la White Star Line (Grande-Bretagne) construit en 1909 et lancé le 31 mai 1911. Long de 269 mètres hors tout, large de 29 mètres et haut de 30 mètres hors cheminées, le Titanic présentait, hormis sa taille, deux caractéristiques qui contribuèrent à faire entrer son malheureux destin dans l'histoire : d'une part, son luxe, avec des aménagements extraordinaires comme qua […] Lire la suite

TOUR DU MONDE DE MAGELLAN (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 234 mots

22 mars 1518 Charles Quint donne son accord à Magellan pour constituer une flotte destinée à faire le tour du monde. 20 septembre 1519 Cinq navires avec 275 hommes d'équipage, dont 45 étrangers, quittent Sanlúcar. 11 janvier 1520 Arrivée au sud du Rio de la Plata, 49 0 de latitude sud, où une escadre portugaise les recherche en vain. Hivernation de la flotte. Magellan réprime férocement une mu […] Lire la suite

VIKINGS

  • Écrit par 
  • Lucien MUSSET
  •  • 5 193 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre "Les prodromes de l'expansion maritime scandinave" : …  Depuis la fin des Grandes Invasions, le monde scandinave, en dépit d'un certain repli sur lui-même, n'avait jamais rompu le contact avec l'Occident. Parfois ces contacts avaient pris la forme de raids maritimes, comme celui d'un roitelet danois vers le Rhin inférieur aux environs de l'an 520. Mais assez brusquement, au cours du viii e siècle, ces entreprises, jusque-là exceptionnelles, devinrent […] Lire la suite

VIKINGS (notions de base)

  • Écrit par 
  • Universalis 
  •  • 2 728 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre "Un atout décisif : le navire viking" : …  L’ expansion des Vikings a été rendue possible par leur science de la navigation et leur longue expérience de la construction navale. Le navire viking est l’aboutissement de plusieurs siècles d’évolution technique, et l’adoption de la voile au viii e  siècle ouvre de nouveaux horizons et élargit le rayon d’action des Vikings. La navigation se faisait cependant surtout dans des eaux relativement pr […] Lire la suite

VOILE CARRÉE

  • Écrit par 
  • Pierre GOBERT
  •  • 154 mots

Forme la plus ancienne et la plus simple du gréement. Les voiles carrées étaient attachées à des vergues suspendues au mât par leur milieu ; il y avait jusqu'à cinq vergues l'une au-dessus de l'autre. À part sa forme, la voile carrée a la caractéristique d'offrir toujours le même côté au vent, bien qu'on puisse tourner vers l'avant l'un ou l'autre de ses bords. La voile carrée fut le seul gréement […] Lire la suite

VOILE LATINE

  • Écrit par 
  • Jacques MÉRAND
  •  • 249 mots

Depuis les origines du navire mâté (Égypte, ~ 2700), on utilisait une voile dite carrée, en réalité rectangulaire. D'après Augustin Jal ( Glossaire nautique , 1848), la voile latine, triangulaire, aurait pour ancêtre une petite voile de foc, déjà représentée sur un bas-relief de Perpignan (époque d'Auguste). Sa désignation, en tout cas, indique des origines précises : la voile latine, inconnue au […] Lire la suite