« PROJET, philosophie »

ÉCHEC

  • Écrit par 
  • Eliane AMADO LEVY-VALENSI
  •  • 5 098 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre "Échec et projet" : …  La névrose d'échec elle-même, dans son projet aliéné, témoigne d'une intention obstinée. La guérison, Carl Gustav Jung l'a bien vu, ne consiste pas à supprimer la névrose, mais à la convertir. L'échec, occasionnel ou répété, est l'envers d'une émergence confuse que la psyché s'obstine à nier, mais qui, sans cesse, la traverse. La névrose parfois dévoile son sens – en filigrane ou à travers le déc […] Lire la suite

LIBERTÉ

  • Écrit par 
  •  RIC&OElig, 
  • Paul UR
  •  • 11 649 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre "La dialectique hégélienne" : …  La philosophie hégélienne de la liberté procède de l'échec même du kantisme. Comment, en effet, surmonter les antinomies dans lesquelles s'enferme la philosophie kantienne de la liberté ? Répondre à cette question, c'est en même temps reconnaître la nature véritable du discours qui seul convient à ce second niveau du problème de la liberté. Pour Hegel, ce discours ne peut être que dialectique, c' […] Lire la suite

VOLONTÉ

  • Écrit par 
  •  RIC&OElig, 
  • Paul UR
  •  • 8 789 mots

Dans le chapitre "Le noyau phénoménologique" : …  Au terme de ce parcours à travers quelques-uns des contextes philosophiques, on peut se demander s'il existe une signification stable qui permette de dire qu'il s'agit chaque fois du même phénomène. Par deux voies différentes, la phénoménologie, à la suite de Husserl, et la philosophie du langage ordinaire, dans la ligne de la Linguistic Analysis de l'école d'Oxford, ont tenté d'isoler ce noyau. […] Lire la suite