« PSYCHOLOGIE DE L'ENFANT »

ENFANCE (Les connaissances) La petite enfance

  • Écrit par 
  • Hélène STORK
  •  • 8 741 mots
  •  • 2 médias

« La psychanalyse des individus, écrivait S. Freud dans Moïse et le monothéisme (1938), nous apprend que les impressions les plus précoces, recueillies à une époque où l'enfant ne fait encore que balbutier, provoquent un jour, sans même resurgir dans le conscient, des effets obsédants. » Dans la continuité de cette intuition géniale, […] Lire la suite

Les médias de la recherche « PSYCHOLOGIE DE L'ENFANT » :

Découverte de soi
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Jean Piaget
Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Test pour enfant
Crédits : Lewis J. Merrim/ Photo Researchers

photographie

Tests d'aptitude
Crédits : Hulton Getty

photographie

Afficher les médias de « PSYCHOLOGIE DE L'ENFANT »

ENFANCE (Les connaissances) Développement psychomoteur

  • Écrit par 
  • Didier-Jacques DUCHÉ
  •  • 6 703 mots
  •  • 1 média

Enfance et adolescence peuvent être définies comme étant cette période de l'existence durant laquelle l'individu croît et se développe jusqu'au moment où il atteint l'âge de la maturité.Les termes de croissance et de développement sont souvent confondus. Il convient cependant de les distinguer. La croissance traduit une augmentation mesurable de l'organi […] Lire la suite

PETITE ENFANCE ET DÉBUTS DE LA PENSÉE

  • Écrit par 
  • Roger LÉCUYER
  •  • 1 352 mots

En 1911, le médecin pédiatre René Cruchet affirmait qu’à la naissance l'enfant n'est qu'un réflexe. Il affirmait même qu'« il n'y a aucune différence de comportement entre un nouveau-né qui a un cerveau et un qui n'en a pas »… […] Lire la suite

ACQUISITION DU NOMBRE ET DU CALCUL

  • Écrit par 
  • Jean-Paul FISCHER
  •  • 2 067 mots

Les nombres entiers naturels sont à la base de l’édifice arithmétique. Mais ils résultent déjà d’une abstraction : on ne voit jamais « trois », mais des collections de « trois arbres », « trois vaches », etc. Ensuite, les calculs élémentaires s’opèrent sur les nombres, et les décompositions canoniques des nombres peuvent s’appuyer sur les opérations (addition et multiplication) : 324 = 3 × 100 + 2 […] Lire la suite

ACQUISITION DU RÉCIT

  • Écrit par 
  • Michel FAYOL
  •  • 1 108 mots

Le récit est une forme de discours relatif à une séquence d’au moins deux événements ou actions réels ou fictifs qui sont généralement situés dans un cadre spatial et temporel. Il serait une forme universellement disponible ne nécessitant pas d’enseignement spécifique, au moins sous sa modalité orale. Le récit apparaît après que les enfants ont acquis la production de mots puis d’énoncés incluant […] Lire la suite

ALIMENTATION (Comportement et pratiques alimentaires) Troubles du comportement

  • Écrit par 
  • Laurence APFELBAUM-IGOIN
  •  • 3 359 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre "L'ambivalence" : …  Mais si la description clinique oblige à séparer les uns des autres des syndromes bien distincts, elle ne saurait occulter le fait que les troubles alimentaires soulèvent en tant que tels certains enjeux communs. Leur particularité dominante est qu'ils sont placés sous le signe d'une série d'oppositions. À un premier niveau, manger s'oppose à vomir, comme prendre en soi s'oppose à recracher, comm […] Lire la suite

APPRENTISSAGE IMPLICITE

  • Écrit par 
  • Pierre PERRUCHET
  •  • 1 090 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre "Un exemple" : …  Les règles définissant les accords grammaticaux, par exemple l’accord en genre de l’article et de l’adjectif avec le nom, sont apprises dans le cadre scolaire. Mais cet apprentissage n’intervient que vers l’âge de huit ans, alors que les productions verbales de l’enfant semblent se conformer à ces règles bien plus tôt. Un enfant de trois ans pourra dire correctement « une voiture verte », sans co […] Lire la suite

APPROCHES TRANSVERSALE ET LONGITUDINALE EN PSYCHOLOGIE DU DÉVELOPPEMENT

  • Écrit par 
  • Henri LEHALLE
  •  • 1 044 mots

S’informer sur le développement des enfants et des adolescents impose de pouvoir comparer leurs comportements aux différents âges. Pour cela, diverses approches méthodologiques sont possibles. Selon une première approche « transversale », les groupes d’âge à comparer sont constitués par des échantillons d’enfants différents : autant d’échantillons que de groupes d’âge. À chaque âge, on note les co […] Lire la suite

AUTISME (PRISE EN CHARGE DE L')

  • Écrit par 
  • Marie-Ève HOFFET
  •  • 2 670 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre "Deux avancées importantes en psychopathologie infantile" : …  Une bien meilleure compréhension des troubles des enfants autistes – étant entendu que compréhension n'est pas une explication à la causalité – émerge de deux groupes de recherches. La psychologie cognitive, issue des travaux du philosophe et linguiste américain Noam Chomsky sur le langage, a montré l'importance de l'identification correcte des signaux perçus pour construire une réponse adaptée. […] Lire la suite

BINET ALFRED (1857-1911)

  • Écrit par 
  • Jacques PERSE
  •  • 1 368 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre "Pédagogie et méthode expérimentale" : …  Parallèlement, Binet s'intéresse à la psychologie de l'enfant ; en 1889, il crée avec Vaney un laboratoire de pédagogie expérimentale à l'école de la rue de la Grange-aux-Belles. Son dernier livre, Les Idées modernes sur les enfants (1911), est un bilan et une mise au point des acquisitions expérimentales de son temps et de ses propres réflexions en matière d'éducation. C'est au carrefour de cet […] Lire la suite

BRUNER JEROME SEYMOUR (1915-2016)

  • Écrit par 
  • Universalis 
  •  • 487 mots

Psychologue américain spécialiste de l’apprentissage et de la cognition chez l’enfant. Jerome Seymour Bruner naît à New York le 1 er  octobre 1915. Orphelin de père à l’âge de douze ans, il accomplit ses études à l’université Duke, à Durham, en Caroline du Nord (licence en 1937), puis à Harvard, dont il sort docteur en psychologie en 1941. Après la Seconde Guerre mondiale où il a servi comme spéc […] Lire la suite

CERVEAU ET LANGAGE ORAL

  • Écrit par 
  • Jean-François DÉMONET
  •  • 2 869 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre "Bases cérébrales du développement du langage oral" : …  L’étude des bases fonctionnelles et cérébrales de l’ontogénie du langage s’est effectuée à l’aide de paradigmes issus de la psychologie expérimentale adaptés au comportement du tout jeune enfant, de méthodes de neurophysiologie (potentiels évoqués, imagerie optique) et d’imagerie cérébrale (imagerie par résonance magnétique fonctionnelle, IRMf). Ces travaux ont permis de montrer, à des âges de pl […] Lire la suite

DÉFICIENCES MENTALES

  • Écrit par 
  • Bernard GIBELLO
  •  • 3 797 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre "Apprentissage" : …  L'apprentissage est le fait d'apprendre, d'acquérir et de retenir de nouveaux savoir-faire ou de nouvelles connaissances. C'est aussi le temps passé pour cela. Le mot a d'abord désigné l'apprentissage d'une formation technique et artisanale ; il s'entend aussi des expériences nouvelles, des premiers essais d'une tâche jusque-là non pratiquée, et de la maîtrise de ces tâches. Dans le domaine des n […] Lire la suite

DÉVELOPPEMENT DE LA COGNITION SPATIALE

  • Écrit par 
  • Yannick COURBOIS
  •  • 1 310 mots

Dans le chapitre "L’origine des connaissances spatiales" : …  Selon l’approche nativiste, certaines connaissances spatiales ont été intégrées par le système nerveux des organismes mobiles au fil de l’évolution. Elles ne feraient pas l’objet d’un apprentissage et se manifesteraient très tôt chez l’enfant en prenant la forme de connaissances innées. Cette approche s’appuie principalement sur des travaux montrant que l’enfant a une sensibilité précoce aux cara […] Lire la suite

DÉVELOPPEMENT DES ÉMOTIONS

  • Écrit par 
  • Sandrine GIL
  •  • 2 037 mots

Le développement émotionnel est principalement étudié sous l’angle du vécu émotionnel, son expression et sa régulation, et sous celui de la compréhension et la reconnaissance des émotions chez autrui. Il s’inscrit dans une évolution complexe de la naissance à l’âge adulte qui ne suit pas toujours une trajectoire linéaire, même si, globalement, l’individu tend à maîtriser les émotions de plus en p […] Lire la suite

DÉVELOPPEMENT DU RAISONNEMENT

  • Écrit par 
  • Pierre BARROUILLET
  •  • 1 349 mots

Dans le chapitre "Les approches modernes et les capacités du jeune enfant" : …  Les travaux des psychologues à partir des années 1970 du siècle dernier remettront doublement en cause cette conception. Il apparaîtra, d’une part, que les capacités des jeunes enfants d’âge préscolaire sont nettement supérieures à ce que supposait Piaget et que, d’autre part, la pensée adulte est beaucoup moins logique et rationnelle qu’on ne l’avait toujours supposé. Ainsi, la compréhension des […] Lire la suite

DÉVELOPPEMENT DU SOI

  • Écrit par 
  • Delphine MARTINOT
  •  • 1 045 mots

Le soi n’est pas présent à la naissance, mais se développe tout au long de la vie de l’individu, et plus particulièrement chez le jeune dans le cadre d’une interaction entre l’évolution des capacités cognitives personnelles et l’influence des agents de socialisation (parents, institution scolaire…). Six grandes étapes de développement du soi ont été identifiées (Harter, 1999). Durant la toute pet […] Lire la suite

DÉVELOPPEMENT DU TEMPS, psychologie

  • Écrit par 
  • Sylvie DROIT-VOLET
  •  • 2 097 mots

« Qu’est-ce que le temps ? » C’est la première question qui vient à l’esprit quand on parle du temps. Toutefois, les psychologues laissent débattre les philosophes et les physiciens sur la véritable nature du temps, s’il existe ou pas comme le suggèrent les théories de la relativité d’Einstein. Pour eux, le temps existe nécessairement d’un point de vue psychologique, parce que l’homme en fait l’ […] Lire la suite

DÉVELOPPEMENT PERCEPTIF

  • Écrit par 
  • Sylvie CHOKRON
  •  • 1 841 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre "Différentes conceptions du développement perceptif " : …  Le développement perceptif peut être envisagé de manière spécifique en fonction des différentes approches théoriques. Jean Piaget a ainsi étudié comment, peu à peu, le développement permet à l’enfant de s’approcher au plus près de la réalité physique. Selon lui, l’enfant jeune peut être victime du contexte dans lequel il perçoit le monde et considérer par exemple qu’un ensemble de jetons espacés […] Lire la suite

DÉVELOPPEMENT, psychologie interculturelle

  • Écrit par 
  • Henri LEHALLE
  •  • 2 374 mots

Le point de vue culturel sur le développement psychologique de l’enfant et de l’adolescent met en avant le fait que l’environnement dans lequel l’enfant grandit est historiquement et culturellement déterminé. Par conséquent, ce que nous observons du développement psychologique dans un contexte culturel donné (en Europe ou aux États-Unis, par exemple) n’est pas automatiquement généralisable à d’au […] Lire la suite

DÉVELOPPEMENT SOCIAL, psychologie

  • Écrit par 
  • Michel DELEAU
  •  • 1 881 mots

La vie sociale et l’homme sont inséparables. Chez les mammifères, les congénères sont indispensables à la survie du nouveau-né. Chez l’homme, dont l’immaturité à la naissance est la plus grande, ils sont en outre les médiateurs du milieu social qui constitue l’environnement de formation de l’organisation psychique. Les adultes ont le plus souvent une motivation et une capacité à prendre en charge […] Lire la suite

DYSLEXIES DÉVELOPPEMENTALES : LES DIMENSIONS VISUELLES ET ATTENTIONNELLES

  • Écrit par 
  • Sylviane VALDOIS
  •  • 1 069 mots

Des traitements cognitifs visuels et visuo-attentionnels sophistiqués sont nécessairement impliqués dans le traitement des séquences de lettres qui composent les mots écrits. Lors de l’ apprentissage de la lecture, ces traitements font l’objet d’un apprentissage perceptif pour s’adapter aux contraintes du système orthographique. Il est donc naturel qu’un dysfonctionnement de la sphère visuelle pu […] Lire la suite

DYSPRAXIE ou TROUBLES DE L'ACQUISITION DE LA COORDINATION

  • Écrit par 
  • Caroline HURON
  •  • 1 122 mots

Le terme « dyspraxie » a été abandonné par l’ensemble des experts internationaux à la fin d’une conférence de consensus, tenue à London (Canada) en 1994, au profit de l’appellation « trouble de l’acquisition de la coordination » (T.A.C.). Le T.A.C. se définit comme une diminution des performances dans les activités de tous les jours qui requièrent une coordination motrice, à un niveau inférieur à […] Lire la suite

ENFANCE (Situation contemporaine) La maltraitance des enfants

  • Écrit par 
  • Danièle RAPOPORT
  •  • 3 340 mots

Dans le chapitre "L'« invention » d'une nouvelle notion" : …  Si les mauvais traitements subis par les enfants ont de tout temps existé, le sentiment commun qu'ils ne devaient pas être, que la société tout entière ne devait pas en admettre la fatalité demeure bien lié à la reconnaissance des droits de l'enfant. Ébauchée dans la Déclaration universelle des droits de l'homme adoptée par l'Assemblée générale des Nations unies le 10 décembre 1948, cette prise […] Lire la suite

ENFANCE (Situation contemporaine) L'enfant dans la société de consommation

  • Écrit par 
  • Benoît HEILBRUNN
  •  • 5 003 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre "Les âges de l'enfant-consommateur" : …  L'enfant ne naît pas consommateur. Son désir d'obtenir des produits provient du développement de ses capacités cognitives et sensori-motrices, ainsi que de son immersion dans un univers social et culturel. En regardant agir leurs parents, en observant leurs pairs dans la cour de récréation ou encore en regardant la télévision, les enfants prennent mimétiquement et graduellement conscience que la […] Lire la suite

GUSTATION

  • Écrit par 
  • Matty CHIVA
  •  • 4 820 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre "Le réflexe gusto-facial" : …  Le réflexe gusto-facial (R.G.F.) est un phénomène singulier, déclenché par des stimulations sapides supraliminales. Il a été décrit pour la première fois par un psychologue de l'enfant, Preyer (1887) ; complètement oublié ensuite, il a été redécouvert et étudié systématiquement par J. Steiner (1973), qui fournit des précisions sur ce phénomène : dès les premiers moments de la vie, le nouveau-né […] Lire la suite

IDENTITÉ

  • Écrit par 
  • Annie COLLOVALD, 
  • Fernando GIL, 
  • Nicole SINDZINGRE, 
  • Pierre TAP
  •  • 13 231 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre "La genèse de l'identité" : …  Trois grandes phases peuvent être distinguées dans la construction de l'identité, de l' enfance à l'adolescence : l'individuation primaire, l'identification catégorielle, l'identification personnalisante. L'individuation primaire couvre les trois premières années, au cours desquelles l'enfant passe d'activités spontanées élémentaires à des conduites organisées. Au cours de la première année, il ap […] Lire la suite

INTÉRÊT, sciences humaines et sociales

  • Écrit par 
  • Pierre KAUFMANN
  •  • 7 568 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre "Approche phénoménologique : intérêt propre et divertissement" : …  Un essai classique de Albert O. Hirschman, Les Passions et les intérêts , a montré comment, avec le déclin de l'idée de « gloire », s'est développée, du xvi e au xviii e  siècle, une stratégie visant à assurer le contrôle de l'intérêt sur la passion. Bien que purement égoïste en son principe, l'intérêt a été en outre appelé à se développer en intérêt collectif, sous le couvert de l'axiome de l'ha […] Lire la suite

JALOUSIE

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 1 261 mots

Sémantiquement et psychologiquement, la jalousie est inséparable du désir. Bossuet prête au mot le sens de « passion sans partage » lorsqu'il écrit : « Combien de Romains furent jaloux de la liberté. » C'est le « zèle extrême » qu'atteste, à l'origine, le provençal gelos , fréquent dans la poésie des troubadours, entre les années 1135 et 1150. L'influence du coq ou jal aurait, selon Grzywacz, dét […] Lire la suite

JEU

  • Écrit par 
  • Henri LEHALLE
  •  • 3 632 mots

Dans le chapitre "Les jeux des enfants" : …  Les phénomènes psychologiques complexes comme ceux mobilisés dans le cadre du jeu gagnent à être étudiés par leur développement chez l’enfant. Cela permet, ici, de mieux différencier les types de jeux et de repérer leurs composantes personnelles, cognitives et sociales. […] Lire la suite

JEU Le jeu dans la société

  • Écrit par 
  • Jean CAZENEUVE
  •  • 4 901 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre "L'apprentissage social" : …  On ne s'étonnera donc pas que des psychosociologues aient vu dans le jeu l'un des facteurs les plus importants pour la formation de la personnalité sociale. C'est ainsi que George Herbert Mead attribue la formation du soi , c'est-à-dire de la personnalité dans ce qu'elle a de conscient et de réfléchi, à un processus social d'interaction et d'intériorisation des rôles d'autrui. Or c'est le jeu qui […] Lire la suite

KOHLBERG LAWRENCE (1927-1987)

  • Écrit par 
  • Henri LEHALLE
  •  • 436 mots

Lawrence Kohlberg est né en 1927 à Bronxville (New York) et décédé à Boston en 1987. Après avoir servi dans la marine marchande pendant la Seconde Guerre mondiale, il a travaillé comme marin pour une organisation qui faisait passer illégalement des réfugiés juifs en Palestine. Revenu aux États-Unis en 1948, il étudie à l’université de Chicago. Son PhD (1958) porte sur le développement de la pensé […] Lire la suite

KRIS ERNST (1900-1957)

  • Écrit par 
  • Universalis 
  •  • 496 mots

Psychologue et historien de l'art américain, Ernst Kris est connu pour avoir étudié la création artistique sous l'angle psychanalytique et pour avoir mêlé, dans ses recherches sur la psychologie de l'enfant, psychanalyse et observation directe. Né le 26 avril 1900 à Vienne dans une famille de la bourgeoisie juive, Ernst Kris suit les enseignements de Julius von Schlosser et reçoit son doctorat d […] Lire la suite

LACAN JACQUES (1901-1981)

  • Écrit par 
  • Patrick GUYOMARD
  •  • 6 797 mots

Dans le chapitre "La structure" : …  Ce retour aux fondements ne vise à rien de moins qu'à une restauration du concept de l'inconscient. Lacan s'en était donné les prémisses dès 1936 dans sa communication reprise en 1949 sous le titre « Le Stade du miroir comme formateur de la fonction du Je ». Sans qu'y apparaisse une définition de la structure au sens strict, on y trouve un des éléments majeurs de la critique de la psychanalyse am […] Lire la suite

LATENCE PHASE DE

  • Écrit par 
  • Anne-Marie LERICHE
  •  • 498 mots

Période du développement de l'enfant pendant laquelle les pulsions paraissent ne plus se manifester. On préfère à ce sujet utiliser la notion de phase ou de période plutôt que celle de stade, qui implique l'idée d'une nouvelle organisation pulsionnelle de la personnalité. Cette phase est définie par Freud comme un arrêt, ou une régression, dans l'évolution de la sexualité infantile, qui va du décl […] Lire la suite

LIBIDO

  • Écrit par 
  • Pierre KAUFMANN
  •  • 11 337 mots

Dans le chapitre "Auto-érotisme et choix d'objet" : …  Le plan d'ensemble des Trois Essais sur la théorie de la sexualité (1905) montre, en effet, avec une entière clarté l'incidence majeure qu'a eue sur le développement du concept de libido et du concept connexe de zone érotique la mise en évidence des relations œdipiennes. « Avec le commencement de la puberté, nous dit Freud au début de la troisième section, apparaissent des transformations qui amè […] Lire la suite

MAHLER MARGARET (1897-1985)

  • Écrit par 
  • Universalis 
  •  • 1 141 mots

Psychanalyste américaine d'origine autrichienne, Margaret Mahler compte parmi les plus grands théoriciens du développement du très jeune enfant. Née à Sopron (actuellement en Hongrie), elle s'installa comme pédiatre à Vienne, où elle poursuivit son analyse avec Helen Deutsch et fréquenta le cercle des disciples et des proches de Freud. Lors de l'Anschluss, elle gagna New York, où elle s'établit co […] Lire la suite

MÉMOIRE CHEZ L'ENFANT

  • Écrit par 
  • Francis EUSTACHE
  •  • 2 454 mots

La mémoire est une fonction mentale indispensable aux apprentissages et, au-delà, elle est essentielle à la construction de l’identité personnelle. La mémoire est ici considérée comme un ensemble de systèmes en partie indépendants et en interaction constante, mis en place progressivement au cours du développement. Considérant le nombre d’informations pouvant être mémorisées et la durée du mainti […] Lire la suite

MÉTACOGNITION

  • Écrit par 
  • Joëlle PROUST
  •  • 1 932 mots

Dans le chapitre "Métacognition procédurale et métacognition conceptuelle (ou réflexive)" : …  On définit souvent la métacognition comme la capacité de réfléchir sur sa propre pensée. Le problème de cette définition est qu'elle est trop étroite. Elle ne s'applique qu'à une faible proportion des processus métacognitifs compris comme autorégulation par l'agent de ses propres états informationnels. Les êtres humains sont capables, dès l’adolescence, de prendre leur pensée pour objet de pensée […] Lire la suite

OPPOSITION CONCEPT D'

  • Écrit par 
  • Émile JALLEY
  •  • 18 859 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre "La psychologie de l'enfant : Wallon et Piaget" : …  Outre celui qu'il a chez Freud, le concept d'opposition joue aussi un rôle important dans l'étude des processus mentaux telle qu'elle a été développée par la psychologie contemporaine. Ainsi, pour Henri Wallon, la pensée par couples représente le mode primitif de fonctionnement intellectuel dont dispose l'enfant durant la période que cet auteur qualifie de précatégorielle (de six à neuf ans en […] Lire la suite

PERCEPTION DU NOMBRE

  • Écrit par 
  • Véronique IZARD
  •  • 1 297 mots

Dans le chapitre "Sens des nombres et mathématiques" : …  Au-delà de la simple perception des quantités, notre « sens des nombres » nous permet également d’effectuer des calculs arithmétiques sur des ensembles concrets – additions, soustractions, calculs de proportions… Ces capacités sont présentes chez l’adulte comme chez l’enfant, dans les cultures industrialisées, mais aussi chez des peuples qui parlent des langues très différentes et où il n’existe […] Lire la suite

PERMANENCE DE L'OBJET, psychologie

  • Écrit par 
  • Sylvie METAIS
  •  • 1 226 mots

L'expression « permanence de l'objet » est due à Jean Piaget. Il l'a proposée dans les années 1940 pour rendre compte de tout un ensemble d'observations que ses travaux relatifs à la psychogenèse de l'enfant lui avaient fait découvrir. Piaget montra que le nourrisson doit stabiliser un univers pratique (sensori-moteur) cohérent. À la naissance et pendant quelques semaines, le nouveau-né existe dan […] Lire la suite

PERSONNALITÉ

  • Écrit par 
  • Jérôme ROSSIER
  •  • 5 274 mots

Dans le chapitre "Développement de la personnalité tout au long de la vie" : …  Si l’on considère les différentes dimensions prises en compte chez un jeune enfant et le nombre de traits de la personnalité identifiés chez l’adulte, il est possible de penser que le développement du tempérament et de la personnalité implique une différenciation qui passe par un enrichissement du registre comportemental. Cette différenciation s’opère pendant l’enfance et l’adolescence parallèleme […] Lire la suite

PIAGET JEAN (1896-1980)

  • Écrit par 
  • Pierre GRÉCO
  •  • 5 918 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre "La genèse du projet" : …  Né à Neuchâtel (Suisse) le 9 août 1896, Jean Piaget commence sa carrière scientifique à... onze ans. C'est en 1907 qu'il devient famulus du zoologiste Paul Hodet, auteur d'un Catalogue des Mollusques neuchâtelois , et qu'il publie son premier article (sur « un moineau albinos »). De 1911 à 1920, il fait paraître vingt-cinq études de malacologie, où l'on peut voir abordés, à travers les inventaires […] Lire la suite

PROJECTION, psychanalyse

  • Écrit par 
  • Jacques POSTEL
  •  • 1 776 mots

Dans le chapitre "Projection et identification" : …  La projection est aussi un mécanisme fondamental du développement de la personnalité de l'enfant ; elle est, en effet, le mouvement inverse, symétrique et complémentaire de l'identification, car s'identifier, c'est non seulement intérioriser l'image d'autrui, mais aussi projeter sa propre image sur celle du modèle. À l'origine, au stade oral primitif, c'est l'incorporation qui s'oppose au rejet. […] Lire la suite

PSYCHOLOGIE CLINIQUE DES RELATIONS PARENTS-ENFANTS

  • Écrit par 
  • Nicolas FAVEZ
  •  • 1 778 mots

La psychologie clinique des relations parents-enfant s’intéresse à l’influence du fonctionnement relationnel sur l’émergence de problèmes psychologiques chez les parents et surtout chez l’enfant. Un accent important est mis sur la notion de parentalité, entendue à la fois comme un ressenti psychique disposant les parents à l’action et comme un ensemble de comportements parentaux concrets dirigés v […] Lire la suite

PSYCHOLOGIE DU TÉMOIGNAGE

  • Écrit par 
  • Céline LAUNAY, 
  • Jacques PY
  •  • 1 467 mots

C’est à la fin du xix e  siècle et au début du xx e que se développèrent différentes recherches en Europe et aux États-Unis, prémices de la psychologie judiciaire scientifique, évaluant les facteurs susceptibles de rendre compte des erreurs de témoignage. En France, Alfred Binet démontra la suggestibilité des enfants exposés à des questions dirigées. Il faudra, cependant, attendre les années 1 […] Lire la suite

PSYCHOLOGIE HISTOIRE DE LA

  • Écrit par 
  • Serge NICOLAS
  •  • 4 964 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre "L’âge d’or du comportementalisme" : …  C’est bien un fonctionnalisme radical qui émerge aux États-Unis au cours des années 1910 avec la figure de John Broadus Watson (1878-1958), fondateur de la nouvelle école béhavioriste américaine : dans un article de 1913, il rejette la psychologie introspective et déclare que la psychologie doit être strictement objective, laissant de côté les données subjectives ou les interprétations en termes […] Lire la suite

PSYCHOMOTRICITÉ

  • Écrit par 
  • Michel BERNARD
  •  • 3 270 mots

Dans le chapitre "Les origines théoriques du concept : Piaget et Wallon" : …  L'ambiguïté dont souffre le concept de psychomotricité tient, d'une part, aux concepts qu'il associe, d'autre part, à la signification de cette association. Si, en effet, le concept de mouvement revêt un sens précis, celui de psychisme prête toujours à confusion : on peut soit le limiter au « mental » ou au conscient, soit l'étendre au comportement au sens néo-watsonien. A fortiori la juxtapositio […] Lire la suite

SIMULATION ET DÉVELOPPEMENT (psychologie)

  • Écrit par 
  • Henri LEHALLE
  •  • 2 469 mots

Les techniques de simulation visent à reproduire par une suite de calculs les processus psychologiques et leurs manifestations expérimentales ou cliniques. On pourrait donc penser que plus la reproduction artificielle des observables est exacte, plus la simulation est réussie. Mais ce n’est pas tout à fait le cas car il faut aussi que la simulation repose sur des principes plausibles du point de v […] Lire la suite

SPITZ RENÉ ARPAD (1887-1974)

  • Écrit par 
  • Anne-Marie LERICHE
  •  • 910 mots

René Spitz est un psychiatre autrichien né à Vienne le 29 janvier 1887 et mort à Denver (États-Unis) le 11 septembre 1974. Après des études de médecine à Budapest, à Lausanne et à Berlin, il se tourne vers la psychanalyse et entreprend des recherches dans le service de psychologie expérimentale infantile de Charlotte Bühler à Vienne. Établi aux États-Unis, il devient professeur de psychologie psy […] Lire la suite

STADE NOTION DE

  • Écrit par 
  • Marie-Claude LAMBOTTE
  •  • 1 126 mots

En tenant compte de l'arbitraire qui s'attache à toute tentative de définition d'un concept, dans la mesure où elle opère par réduction à partir des prémisses, il semblerait que la notion de stade présente deux applications bien distinctes autour desquelles se distribuent diverses disciplines intéressées : dans les notions de direction et d'organisation. Si l'on considère, en effet, l'importance d […] Lire la suite

TOMASELLO MICHAEL (1950- )

  • Écrit par 
  • Michel DELEAU
  •  • 449 mots

Michael Tomasello, né en 1950, est un psychologue américain. Après des études de psychologie (université Duke à Durham ; université de Georgie, Ph.D. 1980), il enseigne la psychologie et l’anthropologie à l’université Emory (Atlanta) tout en exerçant comme chercheur associé au Yerkes Primates Center (1980 à 1998). Depuis 1998, il dirige le département de psychologie développementale et comparative […] Lire la suite

TROUBLES DU DÉVELOPPEMENT

  • Écrit par 
  • Bernadette ROGÉ
  •  • 1 561 mots

Les troubles du développement constituent un ensemble hétérogène de désordres qui se manifestent précocement par des difficultés globales d’adaptation ou par des problèmes plus circonscrits d’apprentissage ou de comportement. Ces troubles perturbent l’évolution du jeune enfant et induisent des déficits et des anomalies qualitatives dans le fonctionnement intellectuel, sensoriel, moteur ou du lang […] Lire la suite

TROUBLES DU LANGAGE ORAL CHEZ L'ENFANT

  • Écrit par 
  • Catherine BILLARD
  •  • 4 722 mots
  •  • 1 média

Pour la majorité des enfants, le développement du langage se fait de manière naturelle dans une coconstruction entre les compétences cognitives langagières liées aux réseaux neuronaux, les habiletés de communication, les interactions familiales et les facteurs environnementaux, socioculturels et pédagogiques. La complexité de ce développement rend compte de la fréquence des trajets inhabituels et […] Lire la suite

WALLON HENRI (1879-1962)

  • Écrit par 
  • Émile JALLEY
  •  • 2 186 mots

« Il est par excellence le psychologue de l'enfance », a dit d'Henri Wallon René Zazzo. Certes, la psychanalyse de même que la théorie piagétienne de l'intelligence ont fourni des contributions majeures à l'étude du développement de l'enfant. Cependant, par rapport à celles-ci, l'œuvre de Wallon tient son importance particulière de la multiplicité, quasi exhaustive, des types d'approche qu'elle a […] Lire la suite

WINNICOTT DONALD WOODS (1896-1971)

  • Écrit par 
  • François GANTHERET
  •  • 2 204 mots

Dans le chapitre "Le champ d'investigation" : …  Tout au long de la vie et de l'œuvre de Winnicott, on retrouve à la fois une orientation pédiatrique et une orientation psychanalytique, qui, sans que l'une détrône l'autre, s'accordent en un va-et-vient continuel. C'est vers 1930 que Winnicott apparaît sur la scène psychanalytique anglaise, à une époque où elle est particulièrement animée. En 1926, en effet, Ernest Jones, alors président de la So […] Lire la suite

ZAZZO RENÉ (1910-1995)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 966 mots

Le nom de René Zazzo, internationalement reconnu, est associé à la recherche qu'il a effectuée pendant un demi-siècle sur la psychologie des jumeaux, dont il a profondément renouvelé l'approche. Après avoir parachevé ses études à l'université de Columbia en 1933 et, l'année suivante, à la clinique de l'Enfant, auprès d'Arnold Gesell (Yale), pionnier de la psychologie de l'enfant aux États-Unis, c […] Lire la suite