« GREC ART »

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) Les arts de la Grèce

  • Écrit par 
  • Pierre DEVAMBEZ, 
  • Agnès ROUVERET
  •  • 18 518 mots
  •  • 25 médias

Le sort de l'art grec à partir de la fin de l'Antiquité est des plus étranges. C'est un art qui n'est connu directement que depuis peu, et dont pourtant on n'a cessé des siècles durant de se recommander, qu'on s'est efforcé d'imiter, qu'on a de confiance admiré. Cette admiration remontait aux temps les plus anciens : il était à peine né que déjà les riches Étru […] Lire la suite

Les médias de la recherche « GREC ART » :

Alabastre, art grec
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Amphore à col, art grec
Crédits : Christie's Images, London, UK, Bridgeman Images

photographie

Amphore à col du Peintre d'Amasis
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Amphore funéraire, art grec
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Afficher les médias de « GREC ART »

HISTOIRE DE L'ART ANTIQUE : L'ART GREC (B. Holtzmann et A. Pasquier) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Francis PROST
  •  • 958 mots

L'École du Louvre connaît depuis un certain nombre d'années de profondes mutations : le nouveau cadre architectural inauguré en 1998 et conçu par Antoine Stinco est à l'image des ambitions de cette institution plus que centenaire. Historiens de l'art ou des civilisations disposent d'un outil de formation de haut niveau, qui propose des enseignements généraux ou encadre des travaux de recherches : […] Lire la suite

LES GRECS EN OCCIDENT (exposition)

  • Écrit par 
  • Claude ROLLEY
  •  • 1 364 mots

Après Les Phéniciens en 1988 et Les Celtes en 1991, Les Grecs en Occident (du 23 mars au 8 décembre 1996) a constitué la troisième exposition archéologique du Palazzo Grassi – la fondation culturelle de Fiat à Venise. Le thème avait été choisi plusieurs anné […] Lire la suite

ALLÉGORIE

  • Écrit par 
  • Frédéric ELSIG, 
  • Jean-François GROULIER, 
  • Jacqueline LICHTENSTEIN, 
  • Daniel POIRION, 
  • Daniel RUSSO, 
  • Gilles SAURON
  •  • 11 594 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre "L'Antiquité" : …  Le terme grec allegoria ne se rencontre qu'à partir de l'époque hellénistique dans le vocabulaire de la rhétorique pour désigner, du point de vue du créateur, une suite continue de métaphores par lesquelles celui-ci rend accessible un concept abstrait à l'imagination de son lecteur (Quintilien, Inst. or. , 9, 2, 46) ou, parfois, pour dissimuler sa pensée jusqu'à forger des « énigmes » (Cicéron, […] Lire la suite

AMAZONES, iconographie

  • Écrit par 
  • Martine VASSELIN
  •  • 711 mots
  •  • 3 médias

Situées par les légendes grecques aux frontières des temps mythiques et du monde connu, au-delà du pays des Scythes, les Amazones sont un peuple imaginaire de femmes chasseresses et guerrières. Les traits et mœurs que leur prêtaient les Grecs constituent le négatif (et donc le repoussoir) de la civilisation hellénique : ce sont des Barbares, vivant de violences et de raids, combattant à cheval, i […] Lire la suite

ANATOMIE ARTISTIQUE

  • Écrit par 
  • Jacques GUILLERME
  •  • 8 926 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre "Du réseau égyptien au canon de Polyclète" : …  L'effigie est communément produite chez les Égyptiens dans une intention magique. Beaucoup de leurs images n'étaient pas faites pour la vue ; enfouies dans la nuit du sépulcre, leur mission était de capter et supporter une vie d'au-delà . De l'homme, une forme symbolique est conservée, libérée du temps et, par conséquent, de la représentation organique. Invariablement, la plastique égyptienne met […] Lire la suite

ANDRONICOS MANOLIS (1919-1992)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 623 mots

Né à Brousse, de parents natifs des îles de Samos et d'Imbros, Manolis Andronicos connut dans sa petite enfance le déracinement provoqué par les échanges de populations décidés par le traité de Lausanne (1923), qui mit fin à la présence des communautés grecques en Asie Mineure. Établi désormais à Salonique, il fit ses premières armes d'archéologue avec C. Rhomaios (1874-1966), qui menait la fouill […] Lire la suite

ARCHAÏSANT ART, Grèce antique

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 836 mots

Le terme d'art archaïsant, qui s'est imposé dans la critique de la sculpture antique à la suite des premières études détaillées de H. Bulle (« Archaisierende griechische Rundplastik », in Abhandlungen bayerischen Akademie , n o  30, 1918) et de E. Schmidt ( Archaistische Kunst in Griechenland und Rom , 1922), recouvre en français deux phénomènes voisins, mais distincts. Dès la fin de la période ar […] Lire la suite

ART NÉO-ATTIQUE (Rome)

  • Écrit par 
  • Gilles SAURON
  •  • 230 mots
  •  • 1 média

Au lendemain des guerres puniques, la puissance militaire et diplomatique de Rome s'impose progressivement à l'ensemble du monde méditerranéen. Enrichis par les conquêtes et séduits par les nombreux originaux pillés par les généraux, les Romains et les Italiens recherchent des œuvres d'art ou des objets d'artisanat de luxe. Face à cette demande très forte, les centres producteurs du monde grec rép […] Lire la suite

ATHÈNES

  • Écrit par 
  • Guy BURGEL, 
  • Pierre LÉVÊQUE
  •  • 16 998 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre "Athènes au IIe millénaire" : …  Vers 1950 déferlent sur la Grèce, venant des Balkans, les premières bandes d'envahisseurs grecs. Ce sont les Ioniens, c'est-à-dire les « Impétueux ». Dans la plupart des autres contrées de Grèce, ils seront chassés par des migrations ultérieures ; en Attique au contraire ils resteront les maîtres du sol jusqu'à la conquête romaine. Les Athéniens s'enorgueilliront de leur autochtonie, c'est-à-dire […] Lire la suite

ATTICISME

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 121 mots

Taine définissait le goût en littérature comme « le sentiment des nuances, la grâce légère, l'ironie imperceptible, la simplicité du style, l'aisance du discours, l'élégance de la preuve ». Le terme d'atticisme peut aussi être appliqué aux créations des artistes grecs du ~ v e  siècle. Dans le domaine de la sculpture, le meilleur représentant serait sans conteste Phidias pour sa participation aux […] Lire la suite

BESTIAIRES

  • Écrit par 
  • Françoise ARMENGAUD, 
  • Daniel POIRION
  •  • 10 728 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre "L'art gréco-romain et médiéval" : …  Cette inspiration, qui fait du décor de la vie quotidienne l'image des rapports de proximité, d'intérêt et de sympathie entre l'homme et l'animal, se retrouve dans le mobilier zoomorphe de diverses époques : Égypte ancienne, Renaissance française, style Chippendale anglais. L'animal ou une partie du corps de l'animal, est support, gardien et compagnon des fauteuils et des lits. Il est remarquable […] Lire la suite

BIJOUX

  • Écrit par 
  • Sophie BARATTE, 
  • Catherine METZGER, 
  • Évelyne POSSÉMÉ, 
  • Elisabeth TABURET-DELAHAYE, 
  • Christiane ZIEGLER, 
  • Universalis 
  •  • 6 083 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre "Antiquité grecque, étrusque et romaine" : …  Les bijoux de l'Antiquité classique parvenus jusqu'à nous sont pour la plupart en or. D'autres métaux, l'argent, très fragile, ou l'électrum, alliage naturel d'or et d'argent, ou encore le bronze, ont aussi été utilisés par les orfèvres antiques, mais l'or, parce qu'il est extrêmement malléable et qu'il ne s'oxyde pas, est le métal précieux par excellence. On le trouvait soit en pépites dans certa […] Lire la suite

BRONZES ANTIQUES

  • Écrit par 
  • Claude ROLLEY
  •  • 5 573 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre "Problèmes techniques" : …  En ce qui concerne les problèmes techniques, des fouilles continuent à apporter des données nouvelles, en cours d'interprétation, par exemple pour la grande statuaire grecque à Olympie, à Corfou et à Rhodes, à Alésia et en Hongrie pour les petits objets romains. L'étude des objets montre de plus en plus que la technique très simple de la cire perdue, encore utilisée aujourd'hui dans plusieurs part […] Lire la suite

CAMÉES

  • Écrit par 
  • Josèphe JACQUIOT
  •  • 2 599 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre "En Grèce" : …  Le scarabée égyptien était la forme primitive et embryonnaire du camée proprement dit. Ce sont les Égyptiens et les Orientaux qui ont appris aux Grecs à graver en relief des gemmes de cristal, de cornaline et de jaspe ; mais, si le procédé technique du camée est issu de la glyptique pharaonique, c'est aux Grecs qu'il appartiendra, en s'affranchissant des modèles égyptiens, de devenir des novateur […] Lire la suite

CÉRAMIQUE À FIGURES ROUGES (Grèce)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 205 mots
  •  • 1 média

À la fin du vii e  siècle, en Attique, les ateliers de céramique ont adopté la technique corinthienne des figures noires aux détails incisés, en la mettant au service d'une représentation des mythes et de la réalité qui leur permet de supplanter leurs concurrents. Vers — 530, cette suprématie se transforme en quasi-monopole avec le renversement du système de décor bichrome : désormais les figures […] Lire la suite

CHYPRE ANTIQUE (art)

  • Écrit par 
  • Antoine HERMARY
  •  • 1 599 mots

Une visite un peu attentive d'une des grandes collections d'antiquités chypriotes, au Cyprus Museum de Nicosie, au Louvre, au British Museum ou au Metropolitan Museum of Art de New York, suffit pour identifier ensuite assez aisément une œuvre fabriquée dans la grande île de la Méditerranée orientale avant l'époque d'Alexandre le Grand. Mais cette « marque » chypriote bien particulière, déjà évoqué […] Lire la suite

CLASSICISME, art grec

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 1 436 mots

La périodisation de la civilisation grecque remonte à une époque où la connaissance des textes était beaucoup plus avancée que celle des monuments ; ce sont donc les événements relatés par ces textes qui ont fourni le cadre chronologique de ses diverses époques. La période dite classique, qui correspond à l'apogée et au déclin des cités, s'étend ainsi des guerres médiques contre la Perse (490- 479 […] Lire la suite

CONSERVATION DES ŒUVRES D'ART

  • Écrit par 
  • Germain BAZIN, 
  • Vincent POMARÈDE
  •  • 6 744 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre "Apparition du musée" : …  Les trésors des temples grecs, constitués par les ex-voto des fidèles, étaient conservés pieusement. La responsabilité en incombait aux hiéropes, commis à la garde des temples et qui procédaient à toutes les opérations de gestion et de conservation d'une collection : inventaires, réparations, réforme ou envoi à la fonte des objets irréparables. Considérés comme vétustes et pourtant remplacés, les […] Lire la suite

COULEURS, histoire de l'art

  • Écrit par 
  • Manlio BRUSATIN
  •  • 10 328 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre "Perception, représentation et production de la couleur dans les civilisations antiques" : …  Chez les Égyptiens, la notion des couleurs et de leur représentation est gouvernée par un principe fondé sur la nature des pierres précieuses qui donnent un sens précis aux couleurs et aux gemmes. Les matières colorantes utilisées en Égypte pour la fabrication des fards – le kheśebedh ( bleu lapis-lazuli), le khenemet ( rouge rubis), le nešemet (bleu azur), le mefekat ( vert émeraude) et le k […] Lire la suite

CRITIQUE D'ART, Antiquité gréco-romaine

  • Écrit par 
  • Agnès ROUVERET
  •  • 4 815 mots

Dans le chapitre "« Xénocrate » ou l'« invention » de l'histoire de l'art" : …  C'est au début du iii e  siècle avant notre ère qu'on situe le sculpteur en bronze, Xénocrate d'Athènes, dont nous avons conservé la signature sur une base de statue et que B. Schweitzer a appelé avec justesse le « Galilée de l'histoire de l'art antique ». Certes, on ne peut nier l'historicité du personnage. Il n'empêche que le contenu de ses traités sur la sculpture en bronze et sur la peinture n […] Lire la suite

DÉDALIQUE ART

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 698 mots

Si Dédale est bien l'inventeur des techniques de la représentation du mouvement, c'est par un curieux paradoxe qu'on donna le nom de dédalisme à un style de représentation encore rigide et vue de face, qui caractérise le décor céramique, dit orientalisant, mais surtout la plastique de la fin de la période géométrique, à partir du milieu du ~ viii e  siècle et au ~ vii e  siècle. L'art dédalique ma […] Lire la suite

DÉLOS

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 2 194 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre "Le sanctuaire d'Apollon" : …  Délos doit sa fortune antique au fait d'avoir été le théâtre d'un mythe majeur, que raconte l' Hymne homérique à Apollon , poème archaïque anonyme : Létô, engrossée par Zeus et de ce fait en butte à la vindicte d'Héra, son épouse, parvient à persuader Délos, île errante et désolée, de l'y laisser accoucher, ce qui lui procurera à jamais renommée et prospérité, car on y viendra de partout adorer Ap […] Lire la suite

DEVAMBEZ PIERRE (1903-1980)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 1 125 mots

Le 14 janvier 1980 disparaissait Pierre Devambez, qui fut conservateur des antiquités grecques et romaines du musée du Louvre de 1937 à 1973. Fils d'un peintre membre de l'Institut, Pierre Devambez grandit dans un milieu où le culte de l'art tenait lieu de religion. Des études classiques brillantes – lycées Montaigne et Louis-le-Grand, École normale supérieure, agrégation de lettres – laissaient a […] Lire la suite

ÉGÉEN MONDE

  • Écrit par 
  • Olivier PELON
  •  • 11 199 mots
  •  • 15 médias

L'archéologie du monde égéen est de création récente. Elle est née entre 1870 et 1880 avec les célèbres fouilles de Schliemann sur les sites de Troie et de Mycènes. D'un seul coup, les héros d'Homère acquéraient une dimension historique : Agamemnon, Priam, Ulysse avaient existé au sein d'une brillante civilisation dont les archéologues lentement exhumaient les vestiges. Que Schliemann ait pris ses […] Lire la suite

ÉROTISME

  • Écrit par 
  • Frédérique DEVAUX, 
  • René MILHAU, 
  • Jean-Jacques PAUVERT, 
  • Mario PRAZ, 
  • Jean SÉMOLUÉ
  •  • 19 774 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre "Antiquité gréco-romaine" : …  Peu de gens se rendent compte aujourd'hui qu'à l'origine de ce qui a été jusqu'à hier un des fondements de notre art, le nu, il y eut une disposition psychologique particulière des Grecs. Le culte de la nudité absolue était pour les Grecs une conséquence de leur idée de la perfection humaine ; il revêtait donc un aspect éthique, et non seulement physique ; conscients de ce qui était implicite dans […] Lire la suite

ESSAIS FLORENTINS, Aby Warburg - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Martine VASSELIN
  •  • 1 207 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre "L'invention d'une méthode et la foi d'un humaniste" : …  Warburg a révisé la vision idéale de l'Antiquité selon Winckelmann, comme « noble simplicité et calme grandeur ». Pour lui, l'intérêt que les hommes de la Renaissance ont porté à la culture gréco-romaine a concerné tout autant la capacité à maîtriser la gestuelle expressive du corps humain, les « formules de pathos », les croyances superstitieuses dans les « démons » planétaires et astraux et les […] Lire la suite

ÉTRUSQUES

  • Écrit par 
  • Françoise-Hélène MASSA-PAIRAULT
  •  • 13 400 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre "Mutations et conservation : produits artistiques, modèles et destinataires" : …  La complexité de cette société, à la fois conservatrice et modérément ouverte, permet d'envisager également des nouveautés dans l'organisation des ateliers et la conception même du travail artisanal et artistique. Et d’abord dans la relation artisan-commanditaire qui n’est plus exclusivement aristocratique. La tombe, découverte à Sarteano (proche de Chiusi), du « Quadrige infernal » (330-320) est […] Lire la suite

EUPHRANOR (actif entre 370 av. J.-C. et 325 av. J.-C. env.)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 324 mots

Artiste aux activités multiples – peintre, sculpteur en bronze et en marbre, auteur d'ouvrages sur les proportions et les couleurs – Euphranor n'est pourtant pas de ceux qui ont rénové l'art grec du iv e  siècle avant J.-C. Continuateur plutôt que novateur, il est peut-être élève de Céphisodote, le père de Praxitèle. Les commandes officielles ne lui manquèrent pas, en peinture (compositions murale […] Lire la suite

FOUILLES D'HERCULANUM ET DE POMPÉI (Italie)

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 239 mots
  •  • 1 média

Menées à l'initiative du roi de Naples et de Sicile, Charles de Bourbon, les fouilles sur le site d'Herculanum (depuis sa découverte, en 1709, jusqu'à la fouille proprement dite, en 1738) et sur celui de Pompéi (fouillé à partir de 1748) eurent de profondes conséquences sur l'idée que l'on avait de l'art antique. À une connaissance très partielle, fondée sur des témoignages écrits et quelques chef […] Lire la suite

GLYPTIQUE

  • Écrit par 
  • Mathilde AVISSEAU, 
  • Josèphe JACQUIOT
  •  • 5 306 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre "La glyptique en Grèce aux Ve et IVe siècles" : …  Cette forme particulière de l'expression artistique connut un extraordinaire engouement, comme en témoignent les inventaires du trésor du Parthénon de l'an 400, dans lesquels il est mentionné un grand nombre d'intailles serties d'or et d'argent, montées en bagues, qui servaient de sceaux. Ce fut précisément sous l'impulsion de nombreux lithoglyphes que les intailles se transformèrent dans leur for […] Lire la suite

GOÛT, esthétique

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 4 590 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre "L'Antiquité : les données de l'archéologie" : …  Cette démarche doit tenir compte évidemment des caractères, parfois exceptionnels, de la destination particulière de tel ou tel édifice, de telle ou telle sculpture. La vie des pharaons que révèlent les peintures et les reliefs de leurs tombes n'était pas celle de tous les Égyptiens. Les objets précieux, d'or, de bronze ou d'ivoire qui entouraient leurs momies n'étaient pas accessibles à tous . Ma […] Lire la suite

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) Fonctions de l'image

  • Écrit par 
  • François LISSARRAGUE
  •  • 4 767 mots
  •  • 1 média

On a pu décrire la civilisation grecque comme une civilisation de la parole politique, et bien des auteurs, en particulier Platon, insistent sur la primauté du logos , de la parole vivante, opposée à l'écrit, inerte, et à l' image, muette. Mais la Grèce est en même temps à nos yeux, et déjà aux yeux des Romains qui l'ont conquise, la terre des arts, le pays où fleurissent peinture et sculpture, p […] Lire la suite

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) La religion grecque

  • Écrit par 
  • André-Jean FESTUGIÈRE, 
  • Pierre LÉVÊQUE
  •  • 20 084 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre "La religion, source globale d'inspiration" : …  La religion vivifie toute la civilisation des âges sombres, mais surtout de l'époque archaïque, et se révèle la source primordiale d'inspiration. La littérature est profondément imprégnée par la religion, comme il apparaît déjà chez Homère, dont pourtant l'œuvre est surtout faite de récits : mais le monde des dieux leur sert constamment de toile de fond. En raison de leur succès incomparable, les […] Lire la suite

HOMÈRE (exposition)

  • Écrit par 
  • Hervé DUCHÊNE
  •  • 1 268 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre "Homère au fil des siècles" : …  Cette grande machine, qui s’avance masquée comme le cheval de Troie, a trois objets assez différents : elle s’interroge sur la personnalité d’Homère et sur la nature de son œuvre ; elle souligne l’originalité de deux textes : l’un qui chante la guerre et qui a le goût du sang ; l’autre qui raconte le retour d’Ulysse dans son royaume et dont le récit des aventures permet de définir le héros comme […] Lire la suite

"IDOLES" DES CYCLADES

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 195 mots
  •  • 1 média

La civilisation mal connue (« culture de Kéros-Syros ») qui s'épanouit dans les îles du centre de la mer Égée durant le III e  millénaire est caractérisée par la production d'ustensiles en obsidienne de Mélos (Milo), mais aussi de récipients et surtout de statuettes en marbre communément appelées « idoles cycladiques », bien que leur signification, sans doute variable, reste mystérieuse. La plupar […] Lire la suite

LA COSTE-MESSELIÈRE PIERRE DE (1894-1975)

  • Écrit par 
  • Gilbert-Charles PICARD
  •  • 845 mots

Archéologue français, Pierre Frotier, marquis de La Coste-Messelière, est né et mort aux Ousches, dans les Deux-Sèvres. Issu d'une famille de noblesse poitevine remontant au xi e  siècle (un de ses ancêtres, qui s'appelle aussi Pierre Frotier, joua un rôle politique important dans l'entourage de Charles VII), Pierre de La Coste-Messelière, après avoir brillamment servi comme officier de cavalerie […] Lire la suite

LE MYTHE DE LA GRÈCE BLANCHE. HISTOIRE D'UN RÊVE OCCIDENTAL (P. Jockey) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • François QUEYREL
  •  • 1 327 mots
  •  • 1 média

L’essai de Philippe Jockey, Le Mythe de la Grèce blanche . Histoire d’un rêve occidental (Belin, 2013), propose une réflexion sur les couleurs de la statuaire grecque antique, les perceptions et déformations dont elles ont pu faire l’objet à travers les siècles. Le style enlevé de Philippe Jockey permet de lire facilement cette présentation de questions liées à la polychromie. Une idée directric […] Lire la suite

MACÉDOINE ANTIQUE

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN, 
  • Claude MOSSÉ
  •  • 10 554 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre "Les découvertes de Verghina" : …  Tant que la découverte de la nécropole royale n'avait pas permis de comprendre que Verghina était le site de la première capitale de la Macédoine, Aighai, on s'expliquait mal la présence là d'un grand palais (104,5 m × 88,5 m), repéré par L. Heuzey dès 1861 – le premier qui ait été entièrement dégagé et étudié dans le monde grec. Organisé autour d'une cour carrée à péristyle dorique, il aligne sur […] Lire la suite

MÉCÉNAT

  • Écrit par 
  • Nathalie HEINICH, 
  • Luigi SALERNO
  •  • 6 952 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre " Les premières collections" : …  Les plus anciens mécènes connus furent les souverains et les prêtres, qui se servirent de l'art pour créer les symboles du pouvoir et du culte. En Égypte, les pharaons menèrent une politique de construction et de création artistique qui s'inscrivait dans une vision rigoureuse du pouvoir. En Grèce, les tyrans éclairés (Polycrate de Samos, Hiéron de Syracuse, Périclès) favorisèrent non pas tant les […] Lire la suite

MÉTAL ARTS DU

  • Écrit par 
  • Catherine ARMINJON
  •  • 11 108 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre "Le cuivre, le bronze, le laiton" : …  Le cuivre pur est à l'origine des alliages que sont le bronze et le laiton. Il a été mis en forme au repoussé à toutes les époques, mais il a souvent été doré, émaillé, recouvert ou incrusté d'autres matières. Il a beaucoup servi à la fabrication d'objets de la vie quotidienne. La chaudronnerie regroupe ce type de production et certains pays, comme ceux de l'Orient musulman, ont préféré ce trait […] Lire la suite

MOBILIER

  • Écrit par 
  • Colombe SAMOYAULT-VERLET
  •  • 4 416 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre "L'Antiquité" : …  Bien que l'usage du mobilier remonte à la plus haute antiquité, peu d'exemples anciens en sont conservés. Seuls les meubles royaux ou religieux, construits pour un roi ou une divinité, donc plus beaux et plus solides, ont survécu. Par chance, l'Égypte, ayant eu dès la préhistoire l'habitude de placer dans les tombes un mobilier funéraire très varié, rappel du mobilier utilisé par le défunt pendan […] Lire la suite

MOSAÏQUE, art

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre DARMON, 
  • Henri STERN
  •  • 4 181 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre "Mosaïque de galets" : …  La mosaïque de galets est née au nord de l'Asie Mineure (Gordion) au viii e  siècle avant J.-C. Des galets de deux (blanc et noir) ou de trois (blanc, noir et rouge) couleurs, de 1 à 2 centimètres de longueur, fichés verticalement dans un lit de pose de ciment, formaient des tapis à décor géométrique. La technique a dû passer en Grèce au vi e  siècle ; on a trouvé un échantillon de cette époque à […] Lire la suite

MUSÉE

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 11 416 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre "Trésors, collections, musées" : …  Les premiers rassemblements historiques d'objets précieux furent, en Occident comme en Égypte ou en Chine, les trésors des temples, constitués d'offrandes remises aux dieux en reconnaissance de leurs bienfaits, et les trésors funéraires. La pinacothèque des Propylées à Athènes, qui contenait, selon le témoignage de Pausanias, des tableaux de Polygnote, était certes un lieu public, mais investi d […] Lire la suite

NU

  • Écrit par 
  • Mario PRAZ
  •  • 2 136 mots
  •  • 5 médias

Une comparaison entre les sculptures paléolithiques qui représentent le nu féminin et certaines peintures modernes comme le Nu bleu de Matisse, la Femme dans un fauteuil de Picasso ou des sculptures comme la Femme couchée de Henry Moore conduit à admettre que, quoique le but des images préhistoriques soit autre que celui des artistes modernes (la Vénus stéatopyge était un symbole de fertilité), o […] Lire la suite

ORFÈVRERIE

  • Écrit par 
  • Gérard MABILLE
  •  • 5 556 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre "De l'Antiquité au Moyen Âge" : …  L'existence de l'orfèvrerie est attestée dans le monde antique à la fois par le témoignage des textes et par les découvertes de l'archéologie. L'histoire de l'orfèvrerie semble débuter vers le milieu du III e  siècle avant J.-C., avec l'exploitation des gisements d'or et d' argent d'Anatolie. En Égypte, les sépultures ont livré un matériel suffisamment abondant pour nous permettre de juger de la […] Lire la suite

PAUSANIAS, écrivain voyageur (IIe s.)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 1 243 mots

Aucun auteur antique ne mentionne l'écrivain grec Pausanias, et il ne parle guère de lui-même : de son livre unique, la Périégèse de la Grèce , c'est à peine si l'on peut tirer quelques notions de sa personne. Né au début du ii e  siècle après J.-C. en Asie Mineure, peut-être à Magnésie du Sipyle, Pausanias a dû faire ses études dans l'une des grandes villes grecques de la côte égéenne, prospères […] Lire la suite

PÉRIÉGÈSE DE LA GRÈCE, Pausanias - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 1 028 mots

Dans le chapitre "Un guide orienté" : …  Le texte de Pausanias est hybride. C'est bien un guide : un livre que l'on emporte avec soi pour visiter à meilleur escient une région ou un lieu. Outre des indications routières (« à partir de là, le grand chemin de Delphes commence à monter davantage et devient plus pénible pour qui voyage à pied » ; X, 5, 5), Pausanias donne la position respective des monuments qu'il mentionne et parfois un co […] Lire la suite

POMPÉIENNE (peinture)

  • Écrit par 
  • Mathilde CARRIVE
  •  • 4 137 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre "Le premier style (200-80 av. J.-C. environ)" : …  Le premier style est en réalité une variante régionale de ce que l’on appelle le « style structural » grec, un type de représentation imitant des parois réelles, le plus souvent monumentales. Ce style s’est diffusé dans tout le monde grec et a dû arriver dans les cités du Vésuve en passant par les colonies grecques du sud de l’Italie. Au-dessus d’un soubassement, le bas de la paroi est occupé par […] Lire la suite

PORTRAIT, art grec

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 1 339 mots
  •  • 3 médias

Que l'art grec, si exclusivement attaché à la représentation de la figure humaine, ait tardé à pratiquer le portrait, ce n'est un paradoxe qu'en apparence : durant toute la période archaïque et jusqu'au second classicisme du ~ iv e siècle, les artistes grecs sont restés tributaires des types créés au ~ vii e siècle pour des fins religieuses. Couroi et corés, quand bien même placés sur des tombes […] Lire la suite

POTERIE

  • Écrit par 
  • Colette CROUZET, 
  • Jeanne GIACOMOTTI, 
  • Henri MORISSON
  •  • 9 171 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre "Monde égéen et monde gréco-romain" : …  Depuis l'Anatolie, l'art de la poterie gagna tout le bassin de la mer Égée, qui peut être considéré comme le berceau de la céramique européenne. L'évolution de la poterie égéenne préhellénique correspond aux trois grandes phases proposées par John Evans au début du xx e  siècle, l'Égéen ancien, moyen et récent couvrant une période qui s'étend approximativement de 3000 à 1400 avant J.-C. Un rôle ca […] Lire la suite

RÉALISME, art grec

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 1 429 mots

Depuis la Renaissance jusqu'au milieu du xix e  siècle au moins, l'art grec a fourni aux artistes et aux penseurs de l'Occident le modèle de ce qu'ils ont appelé le « beau idéal » : un art où la réalité est épurée par la recherche d'une perfection formelle résultant d'une démarche intellectuelle. Cette perception de l'art grec, fondée avant tout sur la connaissance de l'architecture et de la sculp […] Lire la suite

RÉFLEXIONS SUR L'IMITATION DES ŒUVRES GRECQUES EN PEINTURE ET EN SCULPTURE, Johann Joachim Winckelmann - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Elisabeth DÉCULTOT
  •  • 1 137 mots

C'est en juin 1755 que Johann Joachim Winckelmann (1717-1768) fait paraître les Réflexions sur l'imitation des œuvres grecques en peinture et en sculpture , son premier livre. Initialement publié en une cinquantaine d'exemplaires, ce court essai attire aussitôt l'attention. Dès le printemps 1756, Georg Conrad Walther, un important éditeur de Dresde, procède à une réédition augmentée. L'ouvrage ne […] Lire la suite

RENOUVELLEMENT DE LA SCULPTURE GRECQUE

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 190 mots
  •  • 1 média

Un type athlétique, nouveau par ses proportions et son attitude, mis au point par Lysippe, le grand bronzier de Sicyone (Péloponnèse) ; des figures rêveuses, d'une sensualité inconnue jusque-là, créées par le maître athénien Praxitèle ; un retour au marbre suscité par l'énorme chantier du mausolée d'Halicarnasse, auquel participent Timothéos, vétéran du maniérisme, mais aussi Bryaxis, Léocharès et […] Lire la suite

RHODES

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 3 086 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre "Rhodes au VIIe siècle avant J.-C." : …  Au moment de la découverte de ces tombes, durant la seconde moitié du xix e  siècle, on a cru que tous les vases qu'elles contenaient étaient, sauf exceptions flagrantes, de production locale. Mais les analyses d'argile réalisées durant le dernier quart du xx e  siècle ont montré que la belle céramique décorée de ce qu'on appelle le Wild Goat Style – un style animalier dont la calligraphie décora […] Lire la suite

SARCOPHAGE

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 800 mots
  •  • 3 médias

L'épithète sarkophagos , qui signifie « mange-chair », était attribuée aux animaux carnivores et à certaines divinités, telle Hécate. Par une dérivation curieuse, elle semble s'attacher un jour à la pierre d'Assos en Troade, dont la particularité est de consumer rapidement les corps. En fait, le nom de sarcophage paraît désigner dans l'Antiquité tous les réceptacles funéraires, indépendamment de l […] Lire la suite

SATYRES & SILÈNES

  • Écrit par 
  • Universalis 
  •  • 321 mots
  •  • 3 médias

Créatures sylvestres de la mythologie grecque, mi-homme mi-bête, les satyres et les silènes étaient à l'origine représentés sous les traits d'hommes rustres, avec une queue, des oreilles de cheval et un phallus en érection. L'emploi de deux noms a donné naissance à deux explications contradictoires : selon les uns, silène est le terme grec d'Asie Mineure, et satyre le terme grec autochtone, tous d […] Lire la suite

SPARTE

  • Écrit par 
  • Pierre LÉVÊQUE
  •  • 4 693 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre "Une Sparte ouverte, puis fermée sur le monde extérieur" : …  Jusque vers 550 s'épanouit à Sparte une civilisation très brillante, qui lui permet de rivaliser avec les cités grecques les plus florissantes. Elle honore Artémis Orthia dans le sanctuaire du marais (Limnaion), où l'on a retrouvé d'innombrables ex-voto en l'honneur de cette déesse vierge qui veille spécialement sur les rites de passage des adolescents, et Athéna Chalcioicos dans un temple décoré […] Lire la suite

SPHINX, histoire de l'art

  • Écrit par 
  • Monique HALM-TISSERANT
  •  • 966 mots
  •  • 2 médias

Hybride léonin à tête humaine, le sphinx apparut en Égypte sous la IV e  dynastie, avant de se répandre dans l'iconographie orientale, au III e  millénaire avant J.-C. Couché ou passant, il appartient à la grande statuaire (sphinx de Gizeh ), mais sa présence dans les tombes et sur les amulettes indique d'emblée sa double nature, funéraire et prophylactique. Piétinant ses ennemis, il symbolise Pha […] Lire la suite

TANAGRA

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 394 mots

Ville de Béotie, située à l'est de Thèbes, célèbre pour ses ateliers qui produisirent, à partir de ~ 340-~ 330 jusque vers la fin du ~ iii e  siècle, de nombreuses séries de figurines en terre cuite moulée . Le répertoire de Tanagra présente une grande variété de types. À côté des Éros ailés, des jeunes éphèbes ou adolescents debout ou assis, on trouve des figurines féminines à demi-nues, certaine […] Lire la suite

THÈBES DE BÉOTIE

  • Écrit par 
  • Pierre LÉVÊQUE
  •  • 2 656 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre "Le second millénaire" : …  La Cadmée, acropole autour de laquelle s'est constituée la ville de Thèbes, est occupée depuis la fin du III e millénaire, comme en témoignent les trouvailles de céramique dite Urfiniss. Au début du II e millénaire surviennent les premiers envahisseurs grecs, sans doute des Ioniens, qui ont laissé de la céramique minyenne. Vers le milieu du millénaire intervient une nouvelle vague grecque, celle […] Lire la suite

WINCKELMANN JOHANN JOACHIM (1717-1768)

  • Écrit par 
  • Horst RÜDIGER
  •  • 1 824 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre "L'ascension" : …  Johann Joachim Winckelmann naquit à Stendal (Vieille Marche), nom que Henri Beyle prit comme pseudonyme. Fils de cordonnier, il étudia à contrecœur la théologie protestante à Halle, et parvint à devenir aspirant. Il mena tout d'abord une existence misérable comme instituteur et précepteur. Tout changea à Dresde. Après avoir été six ans bibliothécaire chez l'historien von Bünau, l'admirateur de Pi […] Lire la suite