« RUSSE ART »

RUSSIE (Arts et culture) L'art russe

  • Écrit par 
  • Michel ALPATOV, 
  • Olga MEDVEDKOVA, 
  • Cécile PICHON-BONIN, 
  • Andreï TOLSTOÏ
  •  • 18 897 mots
  •  • 22 médias

Par art russe ancien les historiens de l'art désignent la période d'activité artistique qui débute en Russie par l'adoption du christianisme, en l'an 988, et se poursuit jusqu'à la réforme de Pierre le Grand, au début du xviiie siècle, moment où l'art religieux d'inspiration byzantine est remplacé par un art profane qui participera à tous les grands c […] Lire la suite

Les médias de la recherche « RUSSE ART » :

À l'auberge du Monastère, A. I. Korzukhin
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Architectonique picturale, L. Popova
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Aviateur, K. Malévitch
Crédits : AKG

photographie

Buste à la chemise jaune, K. Malévitch
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Afficher les médias de « RUSSE ART »

SAINTE RUSSIE. L'ART RUSSE DES ORIGINES À PIERRE LE GRAND (exposition)

  • Écrit par 
  • Olga MEDVEDKOVA
  •  • 914 mots

L'exposition Sainte Russie. L'art russe des origines à Pierre le Grand ouverte au public du 5 mars au 24 mai 2010 est la première présentation de cette ampleur de l'art russe médiéval au musée du Louvre à Paris. La décision de montrer cette période de l'histoire de l'art en Russie est d'autant plus importante qu'elle ne pouvait pas s'appuye […] Lire la suite

AFFICHE

  • Écrit par 
  • Michel WLASSIKOFF
  •  • 6 817 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre "Les avant-gardes" : …  L'art de l'affiche en vient à bouleverser le regard communément porté sur la représentation picturale. Ainsi, à partir de 1910, Braque et Picasso, attentifs à la réalité du quotidien, et en particulier aux trouvailles plastiques de l'affichage mural, inscrivent des lettres peintes au pochoir et introduisent des éléments de textes découpés dans des journaux et autres imprimés, directement sur la […] Lire la suite

ALTMAN NATHAN (1888-1970)

  • Écrit par 
  • Anatole KOPP
  •  • 447 mots

Artiste soviétique. Après des études au collège artistique d'Odessa (1903-1907), Altman part en 1910 pour Paris, où il découvre le cubisme. Il rentre dès 1911 en Russie et s'installe à Saint-Pétersbourg, foyer de l'avant-garde russe. Sans se rallier totalement à un mouvement précis, il participe parallèlement aux manifestations du Monde de l'art et de l'Union de la jeunesse, défendant très honorab […] Lire la suite

ANNEAU D'OR

  • Écrit par 
  • Olga MEDVEDKOVA
  •  • 4 054 mots

L'Anneau d'or ( Zolotoe kol'co ) est le nom donné, par convention, à un itinéraire touristique qui relie entre elles plusieurs villes anciennes situées à proximité de Moscou , essentiellement au nord-est de la capitale russe. Cette expression a été élaborée, à la fin des années 1960, par la Société nationale pour la sauvegarde des monuments historiques, créée en 1966 sur l'ordre du Conseil des mi […] Lire la suite

APOCALYPSE DE JEAN

  • Écrit par 
  • Jean HADOT
  •  • 6 538 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre "Les icônes russes" : …  Certains pensent que l'influence de Dürer s'étendit jusqu'à la Russie. À Iaroslav, des thèmes tirés de l'Apocalypse apparaissent dans les icônes des églises du prophète Élie (1680) et de Saint-Jean-Baptiste (1695). Le message de Dürer y serait parvenu par l'intermédiaire de la Bible hollandaise de Piscator (1650). Mais il faut évoquer ici l'existence en Russie de plusieurs œuvres contemporaines d […] Lire la suite

BAJENOV VASSILI (1737-1799)

  • Écrit par 
  • Olga MEDVEDKOVA
  •  • 664 mots

Vassili Ivanovitch Bajenov est l'une des figures les plus intéressantes de l'architecture russe du xviii e  siècle. Esprit puissant, original et mystique, il fut aussi fécond dans ses projets que malchanceux dans ses réalisations. Bajenov est né à Moscou d'un père prêtre. Ses études au gymnase de l'Université alternèrent avec des travaux pratiques dans l'équipe de l'architecte moscovite Dimitri Ou […] Lire la suite

BAKST LÉON (1866-1924)

  • Écrit par 
  • Universalis 
  •  • 288 mots
  •  • 1 média

Peintre et décorateur russe né le 27 janvier 1866 (8 février du calendrier grégorien) à Saint-Pétersbourg, mort le 28 décembre 1924 à Paris. De son vrai nom Lev Samoïlovitch Rosenberg, Léon Bakst suit des cours à l'Académie impériale des beaux-arts de Saint-Pétersbourg, dont il est renvoyé pour avoir peint une Pietà trop réaliste. Il poursuit ses études à Paris, puis retourne en Russie et devien […] Lire la suite

BARANOFF-ROSSINÉ VLADIMIR (1888-1944)

  • Écrit par 
  • Cécile GODEFROY
  •  • 776 mots

Figure importante de l’histoire de l’art du xx e  siècle, Vladimir Baranoff-Rossiné est né à Kherson en 1888, dans une famille juive ukrainienne. Musicien, peintre et sculpteur, l’artiste est également connu pour ses inventions synesthésiques consacrées à l’union du son, de la forme et de la couleur. Après des études de peinture à Odessa, il suit les cours de l’Académie des beaux-arts de Saint-Pé […] Lire la suite

BAROQUE

  • Écrit par 
  • Claude-Gilbert DUBOIS, 
  • Pierre-Paul LACAS, 
  • Victor-Lucien TAPIÉ
  •  • 20 831 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre "Pologne et Russie" : …  Au-delà de l'Europe centrale, la Pologne catholique et la Russie orthodoxe (y compris l'Ukraine) présentent un autre domaine du baroque. On a parlé d'un monde slave du baroque : mais comme il n'a pas d'unité, il vaudrait mieux parler d'un baroque des expériences slaves. Ces pays d'aristocratie seigneuriale, d'Église et de paysannerie réunissaient les conditions sociologiques les plus favorables à […] Lire la suite

BENOIS ALEXANDRE NIKOLAÏEVITCH (1870-1960)

  • Écrit par 
  • Universalis 
  •  • 304 mots

Peintre, décorateur et librettiste de ballet russe né le 21 avril 1870 (4 mai du calendrier grégorien) à Saint-Pétersbourg, mort le 9 février 1960 à Paris. Alexandre Nikolaïevitch Benois veut opérer une synthèse entre les nouvelles tendances occidentales et certains éléments de l'art populaire russe. Il fonde avec Léon Bakst et Sergueï Diaghilev la revue Mir Iskusstva ( Le Monde de l'Art ) en 18 […] Lire la suite

CHAGALL, LISSITZKY, MALÉVITCH. L'AVANT-GARDE RUSSE À VITEBSK 1918-1922 (exposition)

  • Écrit par 
  • Elitza DULGUEROVA
  •  • 1 210 mots
  •  • 1 média

Près de quarante ans après l’emblématique Paris-Moscou 1900-1930 (1979), l’exposition Chagall, Lissitzky, Malévitch : l’avant-garde russe à Vitebsk, 1918-1922 (Paris, Musée national d’art moderne – Centre Georges-Pompidou, 18 mars - 16 juillet 2018) adopte un angle d’approche inédit face à un corpus désormais célèbre. Au lieu de livrer un récit global sur les expériences artistiques en Russie, l […] Lire la suite

CHAGALL MARC (1887-1985)

  • Écrit par 
  • Francine-Claire LEGRAND
  •  • 909 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre "Le poids de la religion et du folklore" : …  Cet enchanteur est né en 1887 à Vitebsk (Russie) dans une modeste famille juive très religieuse et très attachée au folklore. Il reçoit sa première formation artistique à Saint-Pétersbourg. Élève de Léon Bakst, qui s'oppose à tout académisme, Chagall admire les icônes anciennes et s'en imprègne. Il séjourne à Paris de 1910 à 1913. Le poète Blaise Cendrars est son meilleur ami. Il s'inspire d'A […] Lire la suite

CLOCHE

  • Écrit par 
  • Universalis 
  •  • 1 876 mots
  •  • 1 média

Une cloche est un instrument à percussion idiophone (c'est-à-dire sonnant par la vibration d'un matériau solide résonant) en forme de récipient, généralement en métal – mais parfois en corne, en bois, en verre ou en argile –, qui est frappé près de son bord par un battant interne, ou par un marteau ou une mailloche externes pour produire un son retentissant. La forme des cloches dépend de l'enviro […] Lire la suite

COSTAKIS GEORGE (1912-1990)

  • Écrit par 
  • Yve-Alain BOIS
  •  • 1 095 mots

Fils d'un commerçant grec installé à Moscou, George Costakis est né dans cette ville en 1912. Modeste employé à l'ambassade de Grèce à partir de 1929 puis à l'ambassade du Canada à partir de 1943, George Costakis était avant tout collectionneur ; attaché aux héros de l'avant-garde russe des années 1920 (en particulier Malévitch, El Lissitzky, Popova, Rodtchenko, Klioun), il avait tapissé de leurs […] Lire la suite

DIAGHILEV SERGE DE (1872-1929)

  • Écrit par 
  • Elisabeth HENNEBERT
  •  • 1 955 mots
  •  • 4 médias

Sergeï Pavlovitch Diaghilev, qui s'est fait appeler Serge de Diaghilev en France, a été l'un des plus importants promoteurs de l'art russe à l'étranger. Il s'est d'abord tourné vers la France pour faire découvrir, à Paris, à partir de 1906, la peinture puis la musique russes. Se révélant un organisateur clairvoyant et un animateur audacieux, il est devenu un véritable « entrepreneur d'art », mont […] Lire la suite

DOBOUJINSKI ROSTISLAV (1903-2000)

  • Écrit par 
  • Olga MEDVEDKOVA
  •  • 818 mots

Fils aîné de Mstislav Doboujinski, peintre et décorateur de théâtre, membre du groupe pétersbourgeois Le Monde de l'art , Rostislav (Stiva) Doboujinski fait partie de la deuxième génération des artistes russes qui ont su brillamment développer en Europe occidentale la tradition des Ballets russes. C'est dans une ambiance de création flamboyante que Rostislav Doboujinski est né en 1903 à Saint-Péte […] Lire la suite

ÉCRITS, Kasimir Malévitch - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Marcella LISTA
  •  • 1 303 mots
  •  • 2 médias

Lorsque Kasimir Malévitch (1878-1935) présente au printemps 1915 un ensemble de toiles dites « alogistes » à l'exposition Tramway V (à Saint-Pétersbourg, alors Petrograd), il lance dans le catalogue cette boutade : « Le contenu de ces tableaux n'est pas connu de l'auteur. » Quelques mois plus tard la même année, alors qu'il dévoile sa nouvelle esthétique, le suprématisme, au public de la fameuse […] Lire la suite

EXTER ALEXANDRA ALEXANDROVNA (1882-1949)

  • Écrit par 
  • Cécile GODEFROY
  •  • 772 mots

« Amazone » de l'avant-garde russe, Alexandra Alexandrovna Exter est connue pour ses peintures, dessins, décors de théâtre, créations de textiles et de vêtements, et illustrations de livres. Née sous le patronyme Grigorovitch en 1882 à Biélostok, elle se forme à l'école des Beaux-Arts de Kiev jusqu'en 1907. Elle organise l'année suivante en compagnie de David Bourliouk l'exposition Le Maillon à […] Lire la suite

FABERGÉ KARL (1846-1920)

  • Écrit par 
  • Olga MEDVEDKOVA
  •  • 1 008 mots
  •  • 1 média

Karl (prénoms russes Karl Goustavovitch, prénoms allemands Peter Karl) Fabergé est né à Saint-Pétersbourg en 1846. Il descendait de huguenots français émigrés en Allemagne. Son père Gustave Fabergé (1814-1893), né à Parnau, fonda en 1842 dans la capitale impériale une firme de joaillerie. En 1870, à l'âge de vingt-quatre ans, Karl reprit l'affaire de son père et transforma le modeste atelier qui n […] Lire la suite

FUTUR ANTÉRIEUR. L'AVANT-GARDE ET LE LIVRE YIDDISH (exposition)

  • Écrit par 
  • Rachel ERTEL
  •  • 1 289 mots
  •  • 1 média

L'exposition Futur antérieur. L'avant-garde et le livre yiddish (1914-1939) qui s'est tenue au musée d'Art et d'Histoire du judaïsme (M.A.H.J.) à Paris, du 11 février au 17 mai 2009, fut une révélation à bien des égards. Elle permit de réfuter l'image folkloriste qui colle à la littérature et à l'art du yiddishland, en révélant leur inscription dans les mouvements modernistes qui naissent à la fi […] Lire la suite

FUTURISME

  • Écrit par 
  • Jean-Louis COMOLLI, 
  • Claude FRONTISI, 
  • Claude KASTLER
  •  • 5 031 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre "Le futurisme russe" : …  Le futurisme russe va connaître son apogée dans les années 1912-1914. À l'origine, on trouve la personnalité de David Bourliouk qui, à partir de 1907, reçoit peintres et poètes dans une propriété du nord de la Crimée (antique Hylée). Une amitié se noue entre Bourliouk et Mikhaïl Larionov, rapprochés par des convictions communes : « À bas le grand art » ; « À bas l'imitation de la nature, l'art e […] Lire la suite

GONTCHAROVA NATALIA SERGUEÏEVNA (1883-1962)

  • Écrit par 
  • Jane PATRIE
  •  • 256 mots

Natalia Gontcharova, qui, en 1898, est entrée à l'École de peinture, de sculpture et d'architecture de Moscou y rencontre Mikhaïl Larionov et, à dater de cette époque, leur destin et leur œuvre sont indissociables. Après avoir subi les influences de la peinture européenne du début du siècle, tout en adhérant au rayonnisme de Larionov, elle est surtout attirée par l'art populaire russe et l'express […] Lire la suite

IAROSLAVL

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 306 mots

Capitale de la région homonyme de la fédération de Russie, Iaroslavl est une cité de la haute Volga au passé prestigieux. Fondée par Iaroslav le Sage au début du xi e  siècle sur la rive droite de la Volga, dans un site rappelant celui de Moscou, la ville a été longtemps une étape cardinale sur la route reliant la capitale au port d'Arkhangelsk. Elle connut son âge d'or au xvii e siècle lorsque s […] Lire la suite

ICÔNE

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT, 
  • Catherine JOLIVET-LÉVY
  •  • 4 805 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre "Les icônes russes" : …  En Russie, dont l'art religieux, comme celui des Balkans, tire ses origines de Byzance, l'icône connut un exceptionnel essor. Là, mieux qu'ailleurs, s'affirmèrent les caractères distinctifs d'écoles locales, de nouveaux thèmes iconographiques furent créés (les saints Boris et Gleb, le Pokrov – voile – de la Vierge, par exemple) et des peintres de talent développèrent un style souvent original. Les […] Lire la suite

JÉSUS ou JÉSUS-CHRIST

  • Écrit par 
  • Joseph DORÉ, 
  • Pierre GEOLTRAIN, 
  • Jean-Claude MARCADÉ
  •  • 21 165 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre "Entre académisme et mysticisme" : …  En France, pendant le Grand Siècle, la plupart des artistes en vue produisent des christs de commande, académiques et fades du point de vue de l'expression religieuse, bien que toutes les ressources d'une bonne technique soient mises à l'œuvre (Poussin, Le Sueur, Le Brun, Vouet). Deux peintres cependant se distinguent à cette époque par leur interprétation mystique de la figure de Jésus. Chez Phil […] Lire la suite

KABAKOV ILYA (1933- ) et EMILIA (1945- )

  • Écrit par 
  • Bénédicte RAMADE
  •  • 781 mots

Ilya Kabakov (né en 1933 à Dnepropetrovsk, Ukraine, ex-U.R.S.S) partage son temps, depuis les années 1990, entre Moscou et New York. Depuis 1989, il travaille en collaboration avec son épouse Emilia (née en 1945 à Dnepropetrovsk), diplômée en pianio classique de la faculté de musique et ayant étudié la littérature espagnole à l’université de Moscou. Diplômé en illustration en 1957, il commence sa […] Lire la suite

KAZIMIR MALEWICZ, LE PEINTRE ABSOLU (A. Nakov)

  • Écrit par 
  • Guitemie MALDONADO
  •  • 876 mots

Quatre ans après le catalogue raisonné de Malewicz et malgré maintes vicissitudes éditoriales, paraissait enfin en 2006 la somme d'Andréi Nakov, Kazimir Malewicz, le peintre absolu (Thalia Édition). Et l'on ne peut que saluer l'aboutissement d'un projet initié dès la fin des années 1950 par Carl Gutbrot des éditions Du Mont Schauberg et confié à Nakov depuis 1979. Un projet qui, dans la situatio […] Lire la suite

KOBRO KATARZYNA (1898-1951)

  • Écrit par 
  • Cécile GODEFROY
  •  • 586 mots

Si la reconnaissance de Katarzyna Kobro, née à Moscou en 1898, a beaucoup pâti de la disparition de ses œuvres durant la Seconde Guerre mondiale, l'artiste est aujourd'hui reconnue pour la radicalité de ses sculptures géométriques abstraites et pour avoir contribué, avec son époux Wladyslaw Strzeminski, à l'émergence d'un courant avant-gardiste en Pologne. Après avoir suivi une formation à l'Éco […] Lire la suite

LANSKOY ANDRÉ (1902-1976)

  • Écrit par 
  • Maïten BOUISSET
  •  • 645 mots

Peintre français d'origine russe, Andreï Mikhaliovitch Lanskoy est né à Moscou. Élevé à l'École des pages, il se destine tout d'abord au métier militaire, et lorsque éclate la Révolution de 1917, il s'engage dans l'armée blanche à Kiev, où il s'est réfugié. C'est en arrivant à Paris, en 1921, qu'il décide de se consacrer exclusivement à la peinture. Pratiquement autodidacte, il apprend les rudimen […] Lire la suite

LARIONOV MIKHAÏL FEDOROVITCH (1881-1964)

  • Écrit par 
  • Jane PATRIE
  •  • 242 mots

Peintre, décorateur et chorégraphe russe. À l'école de peinture, de sculpture et d'architecture de Moscou, où il se montre turbulent (1891), Mikhaïl Larionov rencontre Natalia Gontcharova qui, à partir de cette époque, partage son existence. Influencé par l'impressionnisme, par le cubisme et par le futurisme, Larionov devient le créateur du rayonnisme ou toutisme. Déjà célèbre par ses divers manif […] Lire la suite

LISSITZKY ELIEZER dit EL (1890-1941)

  • Écrit par 
  • Marcella LISTA
  •  • 2 303 mots
  •  • 1 média

Lazar Mordukhovitch Lissitzky, architecte, peintre, photographe et typographe, est né à Potchinok (province de Smolensk) en 1890, au sein d'une famille juive. Refusé à l'Académie des beaux-arts de Saint-Pétersbourg, en raison des quotas raciaux pratiqués, il s'inscrit en 1909 à l'École polytechnique de Darmstadt, pour être ingénieur architecte. De 1909 à 1914, Lissitzky parcourt la France, l'Itali […] Lire la suite

L'ŒUVRE D'ART TOTALE À LA NAISSANCE DES AVANT-GARDES, 1908-1914 (M. Lista)

  • Écrit par 
  • Philippe JUNOD
  •  • 1 146 mots

Depuis les années 1990, les publications sur la convergence des arts se sont multipliées. Marcella Lista, qui a publié sa thèse sous le titre L'Œuvre d'art totale à la naissance des avant-gardes, 1908-1914 (CNRS-INHA, Paris, 2006), a contribué à cette recherche dans divers catalogues d'exposition ou revues. Son ouvrage tente de saisir le phénomène dans une perspective globale. Il est articulé en […] Lire la suite

MALÉVITCH DANS LES COLLECTIONS DU STEDELIJK MUSEUM D'AMSTERDAM (exposition)

  • Écrit par 
  • Guitemie MALDONADO
  •  • 891 mots

« Nous devons méditer le fait que Malévitch a manqué de n'être qu'une trace mythologique dans l'histoire de l'art. » Comme le rappelle Jean-Claude Marcadé, spécialiste de son œuvre, dans le catalogue de cette exposition, sans d'heureux concours de circonstances et sans la clairvoyance de quelques acteurs du monde de l'art, l'œuvre de Kasimir Malévitch (1878-1935), maillon essentiel de l'histoire […] Lire la suite

MALÉVITCH KASIMIR (1878-1935)

  • Écrit par 
  • Yve-Alain BOIS
  •  • 3 480 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre "Initiation par le cubisme" : …  Né à Kiev en 1878 dans une famille d'origine polonaise, Malévitch part pour Moscou en 1902, où il reçoit ses premiers rudiments d'éducation artistique tout en prenant activement part à la révolution manquée de 1905. Jusqu'en 1913, quoique souvent de qualité exceptionnelle, son œuvre porte surtout la marque de son apprentissage des codes de l' avant-garde européenne  ; que l'on songe au Baigneur f […] Lire la suite

MOSCOU

  • Écrit par 
  • Galia BURGEL, 
  • Catherine GOUSSEFF, 
  • Roger PORTAL
  •  • 8 389 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre "Une capitale vassale des Tatars" : …  Création du prince de Suzdal', Juri Dolgoruki, Moscou, dont le nom apparaît pour la première fois dans les documents en 1147, ne fut jusqu'au xiii e  siècle, dans la Russie féodale, qu'un petit bourg, pourvu d'une fortification ou kremlin de bois, dépendant de la principauté de Vladimir-Suzdal'. Devenue au début du xiii e  siècle le centre d'une principauté autonome, Moscou fut, avec l'ensemble de […] Lire la suite

NOVGOROD

  • Écrit par 
  • Jean BLANKOFF, 
  • Wladimir VODOFF
  •  • 1 041 mots

Les premières mentions de Novgorod, dont le nom signifie « ville neuve », remontent au ix e  siècle ; située sur le Volkhov, près du lac Ilmen, au nord de la voie commerciale reliant « les Varègues aux Grecs », la cité de Novgorod est l'un des deux centres de la Russie kiévienne. Très tôt, des tendances séparatistes à l'égard de Kiev s'y font jour ; un début d'autonomie aurait été accordé par Iaro […] Lire la suite

PETERHOF, Russie

  • Écrit par 
  • Olga MEDVEDKOVA
  •  • 878 mots
  •  • 1 média

L'ensemble des palais et des jardins de Peterhof se trouve sur la côte sud du golfe de Finlande, à mi-chemin entre Saint-Pétersbourg et Cronstadt. La première mention de Peterhof date de 1705. En 1710, Pierre I er y fit construire un petit palais de bois ; pour entreprendre ensuite, quatre ans plus tard, la création d'une grande résidence impériale. Lors de son voyage en France, en 1716, Pierre I […] Lire la suite

PEVSNER LES

  • Écrit par 
  • Georges T. NOSZLOPY
  •  • 2 316 mots

Naum Gabo et son frère aîné Antoine Pevsner sont étroitement liés au constructivisme, auquel ils imprimèrent une orientation originale ; ce mouvement artistique de la Russie révolutionnaire fut de courte durée, mais eut une influence considérable ; les Pevsner en diffusèrent les principes et le style en Europe occidentale et en Amérique. Comme les constructivistes, ils défendaient la conception d […] Lire la suite

PLACE ROUGE

  • Écrit par 
  • Pierre KOVALEWSKY
  •  • 465 mots
  •  • 6 médias

« Belle Place » en ancien russe, et l'une des plus grandes d'Europe (8 ha), la place Rouge est plus vaste que la place de la Concorde. Depuis le xv e siècle, elle fut le théâtre de tous les événements importants dans la vie du pays . Les décrets et lois étaient proclamés d'une tribune qui se trouvait au milieu de la place, et de grandes cérémonies et processions religieuses s'y déroulaient sous […] Lire la suite

POPOVA LIOUBOV SERGUÉIEVNA (1889-1924)

  • Écrit par 
  • Cécile GODEFROY
  •  • 671 mots

Issue d'une famille marchande cultivée, l'artiste Lioubov Serguéievna Popova naît à Krasnovidovo en 1889, près du village d'Ivanovskoïé en Russie. Après des études à Ialta, la jeune femme s'installe à Moscou en 1908 et suit les cours de Joukovski, Youon et Doudine ; ses premières œuvres sont marquées par la découverte de la peinture européenne – Van Gogh, Gauguin et Cézanne en premier lieu –, et […] Lire la suite

PRIGOV DMITRI ALEXANDROVITCH (1940-2007)

  • Écrit par 
  • Universalis 
  •  • 348 mots

Poète et artiste russe. Né le 5 novembre 1940 à Moscou, Dmitri Alexandrovitch Prigov est, avec Lev Rubinstein, Vsevolod Nekrassov et Ilya Kabakov, l'un des principaux membres de l'avant-garde artistique russe et du mouvement conceptualiste de Moscou dans les années 1970-1980. Parallèlement à ses études de sculpture à l'Institut d'art Stroganov à Moscou, il commence à écrire des textes qui se mo […] Lire la suite

PSKOV

  • Écrit par 
  • Jean BLANKOFF
  •  • 573 mots
  •  • 1 média

Située à la limite du domaine russe, non loin du lac de Tchoud (Čudskoe ozero), la ville de Pskov était originellement un « bourg » ( prigorod ) de Novgorod. Elle s'en détacha en 1348, restant cependant soumise à la juridiction de l'archevêque de Novgorod. Semblable en bien des points par sa structure socio-politique à Novgorod, Pskov en diffère cependant par l'absence de très grandes propriétés f […] Lire la suite

QUARENGHI GIACOMO (1744-1817)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 987 mots
  •  • 1 média

Le refus de Catherine II de réaliser les projets de Charles Louis Clérisseau, peu après, d'ailleurs, que l'architecte Vallin de La Mothe eut quitté Saint-Pétersbourg, est à l'origine d'un ralentissement momentané de l'influence française dans l'activité artistique russe de la seconde moitié du xviii e  siècle. La tsarine, qui a déjà fait appel à l'Écossais Charles Cameron, charge son ministre à Ro […] Lire la suite

RODTCHENKO ALEXANDER MIKHAÏLOVITCH (1891-1955)

  • Écrit par 
  • Marc-Emmanuel MÉLON
  •  • 1 362 mots

Né à Saint-Pétersbourg, A. M. Rodtchenko est une figure importante de l'avant-garde russe, non pas tant peut-être pour son « œuvre » picturale que pour son enseignement, sa personnalité d'animateur, de polygraphe. Après avoir subi l'influence de Malévitch, il se retrouve du côté de Tatline dans leurs éternelles querelles, pour devenir ensuite l'une des têtes du mouvement « productiviste » et aband […] Lire la suite

ROSSI CARLO (1775-1849)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 254 mots
  •  • 1 média

Russe d'adoption, Carlo (ou Karl Ivanovitch) Rossi fait partie de la dernière génération des grands architectes néo-classiques de Saint-Pétersbourg ; sous les règnes d'Alexandre I er (1801-1825) et de Nicolas I er (1825-1855), et aux côtés de l'architecte russe Stassov et de Ricard de Montferrand, architecte d'origine française auteur de la cathédrale Saint-Isaak, cette ville se transforme en un […] Lire la suite

ROUBLEV ANDREÏ (1370 env.-env. 1430)

  • Écrit par 
  • Jean BLANKOFF
  •  • 715 mots
  •  • 4 médias

Quoique nous n'ayons aucune preuve qu'il ait été son élève, on considère parfois le peintre russe Andreï Roublev (prononcer Roubliov) comme le « continuateur » de Théophane le Grec. Il serait originaire de Pskov, selon une hypothèse que rien n'est venu confirmer. La vie et l'œuvre de Roublev sont liées à l'école de Moscou, dont il fut le représentant le plus génial . La réputation de Roublev était […] Lire la suite

ROZANOVA OLGA VLADIMIROVNA (1886-1918)

  • Écrit par 
  • Cécile GODEFROY
  •  • 424 mots

L'artiste Olga Vladimirovna Rozanova est née à Melenki en 1886. Elève des écoles d'art Bolchakov et Stroganov de Moscou de 1904 à 1910, elle suit les cours d'Elizaviéta Zvantséva en 1912-1913. Alors qu'elle participe depuis 1911 aux événements du groupe avant-gardiste L'Union de la jeunesse, la jeune femme rencontre le poète transmental Alexeï Elisseievitch Kroutchenykh, et réalise ce qui compte […] Lire la suite

ROZANOV VASSILI VASSILIEVITCH (1856-1919)

  • Écrit par 
  • Alexandre BOURMEYSTER
  •  • 496 mots

Issu de famille pauvre, étudiant à Moscou, puis professeur en province, Vassili Vassilievitch Rozanov écrit De la compréhension ( O ponimanii ) en 1886, mais il n'acquiert la notoriété qu'en 1894 après son installation à Saint-Pétersbourg et son entrée à Temps nouveau grâce à un ouvrage sur Dostoïevski, La Légende du Grand Inquisiteur ( Legenda o Velikom Inkvizitore , 1891). Il donne ensuite Da […] Lire la suite

RUSSIE (Le territoire et les hommes) Histoire

  • Écrit par 
  • Michel LESAGE, 
  • Roger PORTAL
  •  • 20 238 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre "Une vie culturelle brillante" : …  La gravité de la situation intérieure, cependant, ne se révélait guère. Le tsarisme maintenait un régime autocratique tempéré de libéralisme, fortement appuyé sur une armée de plus d'un million d'hommes, sur le capitalisme étranger, source d'emprunts, sur un développement économique qui faisait évoluer la Russie dans les mêmes voies que les grands pays industriels. Il présentait, par la vie de cou […] Lire la suite

SAINT-PÉTERSBOURG

  • Écrit par 
  • Elena Matveïevna DOROCHINSKAÏA, 
  • Richard Antony FRENCH, 
  • Grigory IOFFE, 
  • Mary McAULEY, 
  • Universalis 
  •  • 5 502 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre "Le temps de la splendeur" : …  À l'origine, le style architectural de la ville, illustré par la cathédrale de la forteresse Pierre-et-Paul ou le palais d'Été, était, bien qu'élégant, assez sobre. Au milieu du xviii e  siècle, les architectes Bartolomeo Rastrelli, Savva Tchevakinsky et Vassili Stassov, qui travaillaient dans le style baroque russe, alliant des lignes précises, voire austères, à la couleur et à la richesse décora […] Lire la suite

SOCIALISTES ART DANS LES PAYS

  • Écrit par 
  • Robert ABIRACHED, 
  • Louis MARCORELLES, 
  • Jean-Jacques NATTIEZ
  •  • 12 602 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre "L'épanouissement de l'avant-garde russe de 1910 à 1922" : …  Parallèlement au bouillonnement social qui agite la Russie du début du xx e  siècle et qui culmine dans la révolution sociale de 1917, les arts plastiques connaissent en ce pays un développement remarquable, sous l'influence du fauvisme et du cubisme (Matisse, Bonnard, Picasso) introduits par les collectionneurs Stchoukine et Morosov. Kasimir Malevitch, d'abord marqué par l'académisme, fauve de 1 […] Lire la suite

STAROV IVAN EGOROVITCH (1745-1808)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 258 mots

À l'époque où l'Italien Giacomo Quarenghi et l'Écossais Charles Cameron se partageaient les grands travaux de Saint-Pétersbourg et des environs, Starov apparaît, avec N. A. Lvov et F. I. Volkhov, comme un des tout premiers architectes néo-classiques du règne de Catherine II. Moscovite d'origine, comme son contemporain V. Bajenov (qui fera une brillante carrière à Moscou), Starov se fixe à Saint-Pé […] Lire la suite

STÉPANOVA VARVARA FEDOROVNA (1894-1958)

  • Écrit par 
  • Cécile GODEFROY
  •  • 613 mots

Peintre, typographe, décoratrice de théâtre, créatrice de textiles et de vêtements, Varvara Fédorovna Stépanova, née à Kaunas en 1894, est une figure importante de l'avant-garde russe. Médaillée d'or au lycée de Kovno, la jeune fille fréquente en 1911-1912 l'école d'art de Kazan, où elle rencontre Alexandre Rodtchenko. Elle part vivre à Moscou en 1915, étudie dans l'atelier de Youon et de Leblanc […] Lire la suite

STROGANOV ÉCOLE DE

  • Écrit par 
  • Jean BLANKOFF
  •  • 358 mots

À la fin du xvi e siècle naît, au nord-est de la Moscovie, ce que l'on a pris l'habitude de dénommer l'école de peinture de Stroganov, du nom de la famille de marchands qui la protégea, mais dont, en réalité, les caractéristiques apparaissent ailleurs également à la même époque. Cette école, ou plutôt ce courant correspondant à une période, privilégia certains traits qui furent bientôt fatals à l […] Lire la suite

SUPRÉMATISME

  • Écrit par 
  • Andréi NAKOV
  •  • 2 716 mots
  •  • 4 médias

Première théorie de la peinture pure (non objective), le suprématisme apparaît en Russie en 1915. Lié dès sa première manifestation à la personnalité de Malevitch, le suprématisme aura une grande influence sur la génération de peintres cubo-futuristes, qu'il va guider durant les années 1916 et 1917. Malgré ses efforts pour répondre aux exigences matérialistes de la nouvelle société communiste, M […] Lire la suite

TSARSKOÏE SELO, Russie

  • Écrit par 
  • Olga MEDVEDKOVA
  •  • 917 mots
  •  • 4 médias

Tsarskoïe Selo est situé au sud de Saint-Pétersbourg (24 km) sur les terres d'un ancien domaine suédois qui portait le nom de Saari mojs, « lieu élevé » en finnois. Russifié, ce nom fut transformé d'abord en Sarskaïa myza puis en Sarskoïe Selo. Le domaine fut offert, en 1703, par Pierre le Grand au premier gouverneur de Saint-Pétersbourg, Alexandre Menchikov, et, en 1710, à la femme de Pierre, Cat […] Lire la suite

VALLIN DE LA MOTHE JEAN-BAPTISTE MICHEL (1729-1800)

  • Écrit par 
  • Olga MEDVEDKOVA
  •  • 931 mots

L'œuvre de l'architecte Vallin de la Mothe est un chapitre de l'histoire de l'expansion de l'art français et appartient presque exclusivement à la Russie. Le premier article qui lui fut consacré fut publié par Louis Réau en 1922 dans la revue L'Architecture (n o  12). Des recherches furent ensuite menées par Boris Lossky qui a découvert, au musée de la Société d'archéologie et d'histoire de la Ch […] Lire la suite

VESNINE LES

  • Écrit par 
  • Anatole KOPP
  •  • 850 mots

Architectes russes. La carrière des trois frères, Leonid Alexandrovitch (1880-1933), Viktor Alexandrovitch (1882-1950), Alexandre Alexandrovitch (1883-1959), commence bien avant la révolution ; mais ils ne se distinguent alors en rien des architectes de l'époque, obligés de satisfaire des clients particuliers. La révolution de 1917 permet l'explosion du talent des frères Vesnine. Dès 1919, ils com […] Lire la suite

VKHOUTEMAS ou VHUTEMAS (Ateliers supérieurs d'art et de technique)

  • Écrit par 
  • Anatole KOPP
  •  • 618 mots

Ateliers supérieurs d'art et de technique, les Vkhoutemas ont été créés en 1920 à Moscou par le Narkompros (commissariat à l'Éducation du peuple) à partir de la refonte des Ateliers libres d'État, venus remplacer le Collège de peinture, sculpture et architecture et l'école Stroganov d'art industriel, fermés en 1918 parce que jugés trop académiques. La vocation des Vkhoutemas était de former des ca […] Lire la suite

VLADIMIR-SOUZDAL

  • Écrit par 
  • Jean BLANKOFF
  •  • 582 mots

La région de Vladimir-Souzdal, située au nord-est du premier État russe unifié, la Russie de Kiev, au-delà d'épaisses forêts, fut appelée à devenir le second centre géopolitique du pays. Vladimir (du nom du prince de Kiev, Vladimir Monomaque) fut fondée sur la rive gauche escarpée de la Kliazma, dans une région peuplée de tribus finno-ougriennes auxquelles vinrent se mêler les Slaves aux x e et […] Lire la suite

VORONIKHINE ANDREÏ NIKIFOROVITCH (1759-1814)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 325 mots

Serf du comte Stroganov, Andreï Voronikhine est envoyé par celui-ci étudier l'architecture à Moscou, dans l'agence de V. I. Bajenov (1777). Amateur éclairé et grand voyageur, ce prince est aussi un mécène qui permet à Voronikhine d'accompagner son fils et son précepteur dans un voyage à travers l'Europe (1784-1790). Affranchi en 1786, Voronikhine revient avec des connaissances solides, non seuleme […] Lire la suite

VROUBEL MIKHAÏL ALEXANDROVITCH (1856-1910)

  • Écrit par 
  • Universalis 
  •  • 399 mots
  •  • 1 média

Peintre russe. De 1880 à 1884, Vroubel fait de brillantes études à l'Académie des beaux-arts de Saint-Pétersbourg où il est l'élève de Tchistiakov. En 1884, il est invité à Kiev pour restaurer les peintures murales de l'église Saint-Cyrille ( xii e  s.), puis pour décorer la nouvelle cathédrale Saint-Vladimir (1887). En 1889, il s'installe à Moscou où il rencontre le célèbre mécène Savva Mamontov […] Lire la suite

WEREFKIN MARIANNE VON (1860-1938)

  • Écrit par 
  • Lionel RICHARD
  •  • 968 mots
  •  • 1 média

Appartenant à une famille de l'aristocratie russe, Marianne von Werefkin est née le 29 août 1860 près de Moscou, dans le palais du gouverneur de Toula. Sa mère était peintre d'icônes. Son père, baron comptant parmi les favoris du tsar, commandait un régiment. Huit ans plus tard, il fut nommé en Lituanie, à Vilna (aujourd'hui Vilnius), et l'enfance de sa fille se déroula dans une riche propriété d […] Lire la suite

ZACK LÉON (1892-1980)

  • Écrit par 
  • Maïten BOUISSET
  •  • 478 mots

Né à Nijni Novgorod, Léon Zack décide très jeune de se consacrer à la peinture, et, s'il fait des études universitaires de lettres à Moscou, il suit également des cours de dessin et de peinture. En 1907, il expose pour la première fois au Salon de la Fédération des peintres moscovites, mais la guerre et la révolution ralentissent son activité. Il entreprend alors à travers l'Europe un voyage qui l […] Lire la suite

ZAKHAROV ANDREÏAN DIMITRIEVITCH (1761-1811)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 427 mots

Élève de l'Académie des beaux-arts de Saint-Pétersbourg où des maîtres français et italiens transmettent les préceptes d'un néo-classicisme devenu international, Zakharov obtient une bourse d'étude à l'étranger qui lui permet de découvrir Rome et surtout Paris où, de 1782 à 1786, il fréquente assidûment l'atelier de Chalgrin. De retour à Saint-Pétersbourg, il participe (avec son compatriote Voroni […] Lire la suite