« RUSSIE FÉDÉRATION DE, géographie »

RUSSIE (Le territoire et les hommes) Géographie

  • Écrit par 
  • Pascal MARCHAND
  •  • 8 602 mots
  •  • 11 médias

En 1985, Mikhaïl Gorbatchev engageait l'U.R.S.S. dans la perestroïka, nouvelle politique qui se transforma bien vite en séisme géopolitique pour le continent européen.Après l'effondrement des démocraties populaires en 1989, l'implosion de l'U.R.S.S. en 1991 laissait la place à quinze républiqu […] Lire la suite

Les médias de la recherche « RUSSIE FÉDÉRATION DE, géographie » :

Baïkal : contexte écologique et industriel
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Kamtchatka, Russie
Crédits : Yuri Smityuk / TASS/ Getty Images

photographie

Plate-forme européenne : socle
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Plate-forme européenne : tectonique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Afficher les médias de « RUSSIE FÉDÉRATION DE, géographie »

ALTAÏ

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 382 mots

La république fédérée de l'Altaï occupe, au sud de la Sibérie occidentale, une région essentiellement montagnarde de 92 600 kilomètres carrés où, en 2002, étaient recensés 202 900 habitants. Ce territoire est peuplé par les Oïrotes qui appartiennent à la famille ethnolinguistique altaïque . L'Altaï est formé par un soubassement paléozoïque pénéplané et violemment soulevé à la fin du Tertiaire et a […] Lire la suite

AMOUR, fleuve

  • Écrit par 
  • Laurent TOUCHART
  •  • 2 316 mots

Pour les Russes, l'Extrême-Orient se distingue de la Sibérie par le fait que le premier voit ses fleuves se jeter dans le Pacifique, la seconde, dans l'océan glacial Arctique. Alors que les cours d'eau sibériens, coulant du sud au nord, nécessitaient pour la colonisation russe des transbordements pour avancer d'ouest en est, les fleuves d'Extrême-Orient allaient dans le même sens que la conquête […] Lire la suite

ANGARA

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 382 mots

Émissaire unique du lac Baïkal, l'Angara, après avoir traversé le lac du même nom, change d'appellation et devient la Toungouzka supérieure ; cet organisme fluvial draine un bassin de 1 045 000 kilomètres carrés et se jette, au terme d'un cours de 1 826 kilomètres, dans l'Ienisseï dont il est l'affluent le mieux alimenté avec un débit moyen à la confluence de 4 380 mètres cubes par seconde, ce qui […] Lire la suite

ANNEAU D'OR

  • Écrit par 
  • Olga MEDVEDKOVA
  •  • 4 054 mots
  •  • 2 médias

L'Anneau d'or ( Zolotoe kol'co ) est le nom donné, par convention, à un itinéraire touristique qui relie entre elles plusieurs villes anciennes situées à proximité de Moscou , essentiellement au nord-est de la capitale russe. Cette expression a été élaborée, à la fin des années 1960, par la Société nationale pour la sauvegarde des monuments historiques, créée en 1966 sur l'ordre du Conseil des mi […] Lire la suite

ARKHANGELSK ou ARKHANGUELSK

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 336 mots

Chef-lieu de la région ( oblast ) qui porte son nom, Arkhangelsk a grandi sur la rive droite du débouché de la Dvina septentrionale, en mer Blanche ; sa population était estimée à 349 700 habitants en 2006. Créée en 1584 sous le nom de Novo-Kholmogory, rebaptisée Arkhangelsk en 1613, cette ville portuaire fut dotée, en 1693, par Pierre I er d'une amirauté et d'un chantier de constructions navales […] Lire la suite

ASIE (Géographie humaine et régionale) Espaces et sociétés

  • Écrit par 
  • Philippe PELLETIER
  •  • 23 213 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre "Mots, limites et chevauchements " : …  Asie désigne habituellement un ensemble de terres situées à l'est de l'Europe. Sa délimitation varie selon les auteurs, les critères scientifiques et les surdéterminations géopolitiques. Elle est marquée par son origine européenne qui ne correspond pas aux conceptions locales traditionnelles. Ce problème géographique crucial implique l'appartenance des individus, des sociétés et des pays à une rég […] Lire la suite

ASIE (Structure et milieu) Géographie physique

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE, 
  • Jean DELVERT, 
  • Xavier de PLANHOL
  •  • 34 872 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre "L'Asie septentrionale" : …  L'Asie septentrionale est tout entière contenue à l'intérieur des limites territoriales de l'ex-U.R.S.S. Cette portion de l'Asie ne connaît, des climats chauds, que la nuance aride extrême, dans la dépression d'Asie moyenne, tandis que les climats froids les plus rigoureux de l'hémisphère boréal règnent sur l'immense Sibérie. […] Lire la suite

BAÏKAL LAC

  • Écrit par 
  • Laure ARJAKOVSKY, 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 4 073 mots
  •  • 2 médias

Le lac Baïkal , situé au sud de la région géographique de Sibérie orientale, est l'un des plus vastes lacs du monde : il se place au septième rang pour sa surface (31 500 km 2 ), au deuxième pour le volume des eaux (23 000 km 3 ), qui est égal à celui de la mer Baltique. Le lac, qui s'étend, du sud-ouest au nord-est, sur 634 km de longueur, avec une largeur moyenne de 48 km, variant de 25 à 79,5 […] Lire la suite

EUROPE Géographie

  • Écrit par 
  • Jacqueline BEAUJEU-GARNIER, 
  • Catherine LEFORT, 
  • Pierre-Jean THUMERELLE
  •  • 16 414 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre "Le climat continental" : …  Ce climat est sous la dépendance des influences venues de l'Asie : aussi est-il particulièrement dur et bien marqué en Russie où les hautes pressions hivernales provoquent de grands froids (— 11  0 C en janvier). L'amplitude thermique devient très élevée : 29  0 C à Moscou (18  0 C de moyenne en juillet), mais les pointes exceptionnelles sont beaucoup plus prononcées : on a enregistré, à Moscou, d […] Lire la suite

IENISSEÏ

  • Écrit par 
  • Laurent TOUCHART
  •  • 2 432 mots
  •  • 1 média

L'Ienisseï, qui draine toute la Sibérie centrale vers l'océan glacial Arctique, est le premier fleuve de la zone tempérée avec le Mississippi. Coulant à peu près le long du méridien de 90 0  est, l'Ienisseï sépare la Sibérie occidentale, celle des plaines marécageuses gorgées d'hydrocarbures, de la Sibérie orientale, celle des plateaux vides aux terribles froids hivernaux. De l'Angara à Norilsk, […] Lire la suite

IRKOUTSK

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 276 mots

Capitale de la région homonyme de la fédération de Russie qui rassemblait 2 446 300 habitants en 2002 sur 767 900 kilomètres carrés, la cité d'Irkoutsk comptait 578 000 habitants en 2006. Elle grandit depuis 1652 sur les rives de l'Angara, au niveau d'un carrefour naturel qui commande l'accès au bassin de la Lena et à la Mongolie, en même temps qu'il contrôle la grande route ouest-est longeant le […] Lire la suite

IVANOVO

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 322 mots

Capitale de la région homonyme de la fédération de Russie qui s'étend sur 21 800 kilomètres carrés, Ivanovo réunit deux agglomérations séparées par l'Ouvod, affluent de la Kliazma, et comptait 409 000 habitants en 2007. Située au cœur de l'ancienne Moscovie, épargnée par les invasions venues de l'ouest, la ville joua un grand rôle dans l'essor économique comme dans l'histoire révolutionnaire du pa […] Lire la suite

KAZAN, ville

  • Écrit par 
  • Universalis 
  •  • 544 mots

La ville de Kazan est la capitale de la République du Tatarstan, en Russie occidentale. Elle se situe sur la Volga, à son confluent avec la Kazanka (rive nord du réservoir de Samara) et s'étend sur 25 kilomètres environ en bordure d'un ensemble de collines ravinées. L'ancienne Kazan (Iske Kazan) fut fondée à la fin du xiii e   siècle, vraisemblablement par les Mongols (Tatars) de la Horde d'Or […] Lire la suite

KHABAROVSK

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 225 mots

Capitale du territoire homonyme de la Fédération de Russie (788 600 km 2 , 1 436 570 hab. au recensement de 2002), Khabarovsk, dont le nom a pour origine celui d'un explorateur du xvii e  siècle, fut fondée en 1858 et comptait 578 000 habitants en 2006. La ville, située au point de convergence de plusieurs voies de communication, a une zone d'influence étendue. Construite sur la rive droite du fle […] Lire la suite

KOLA PRESQU'ÎLE DE

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 386 mots

Située à de hautes latitudes, la presqu'île russe de Kola qui forme, du point de vue administratif, l' oblast ou région administrative de Mourmansk (144 900 km 2 ), était, en 1914, peuplée par moins de 20 000 habitants : la plupart étaient des Lapons, les Saami, auprès desquels vivaient quelques groupes de pêcheurs russes, les Pomori (gens de la mer). Dotée en 1916 d'un port libre de glaces en hi […] Lire la suite

KOLYMA

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 360 mots

Fleuve de la Sibérie nord-orientale, la Kolyma draine, sur les 2 130 kilomètres de son cours, un bassin de 650 000 kilomètres carrés environ situé sur les territoires de la région administrative ( oblast ) de Magadan et de la république de Iakoutie, puis elle déverse annuellement dans la mer de Sibérie orientale 123 kilomètres cubes ; son débit moyen à l'embouchure est de 3 900 mètres cubes par se […] Lire la suite

KRASNODAR

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 338 mots

Capitale d'un territoire homonyme de la Fédération de Russie (76 000 km 2 , 5 125 220 hab. au recensement de 2002), Krasnodar, construite sur les rives du Kouban à l'endroit où le fleuve devient navigable, comptait 710 400 habitants en 2006. Fondée en 1793 sous le nom d'Ekaterinodar par les Cosaques Zaporogues émigrés au Kouban, la ville acquit quelque importance lorsqu'elle devint en 1860 la capi […] Lire la suite

KRASNOÏARSK

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 334 mots

Capitale du territoire administratif homonyme de la fédération de Russie situé en Sibérie orientale (2,3 millions de kilomètres carrés, 2 908 550 hab. au recensement de 2002), Krasnoïarsk, construite sur les deux rives de l'Ienisseï, comptait 920 000 habitants en 2006, alors qu'elle n'en avait que 190 000 en 1939. La ville, créée sous le nom de Krasnyi Iar en 1628 pour servir de forteresse russe a […] Lire la suite

LADOGA LAC

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 371 mots

Situé au nord-est de Saint-Pétersbourg, le lac Ladoga est le plus vaste des lacs européens : son plan d'eau couvre 17 700 kilomètres carrés — 18 400 kilomètres carrés s'il est tenu compte de la superficie des six cent soixante îles de plus d'un hectare qui le parsèment — et renferme 908 kilomètres cubes d'eau, ce qui représente trente et une fois la superficie du lac Léman et vingt-quatre fois son […] Lire la suite

LENA

  • Écrit par 
  • Igor Vladimirovich POPOV
  •  • 1 880 mots

La Lena est l'un des principaux fleuves de Russie et l'un des plus longs au monde. Entre sa source, située dans les montagnes qui longent les rives occidentales du lac Baïkal, dans le sud-est de la Sibérie, et son delta, construit dans la mer des Laptev (mer bordière de l'océan Arctique), elle parcourt 4 400 kilomètres, drainant au passage un bassin de 2 490 000 kilomètres carrés. […] Lire la suite

MAGNITOGORSK

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 339 mots

Située dans l'oblast de Tcheliabinsk (fédération de Russie), Magnitogorsk fut, durant les années 1930 et 1940, la plus célèbre des villes-champignons de l'Union soviétique. Située au pied du versant oriental de l'Oural du Sud, à proximité du gisement de fer à forte teneur de la Magnitnaïa Gora (Montagne Magnétique), la ville a grandi en même temps que l'entreprise sidérurgique qui est à son origin […] Lire la suite

MOSCOU

  • Écrit par 
  • Galia BURGEL, 
  • Catherine GOUSSEFF, 
  • Roger PORTAL
  •  • 8 389 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre "Le nouveau Moscou" : …  À la suite de l'effondrement de l'U.R.S.S. en décembre 1991, Moscou est devenue la capitale de la fédération de Russie. La nouvelle Constitution de décembre 1993 lui confère le statut de « sujet de la fédération », ce qui n'est pas sans conséquences, notamment en ce qui concerne le financement, pour partie fédéral, du budget de la ville. Les bouleversements politiques intervenus dans le pays ont c […] Lire la suite

MOURMANSK

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 332 mots

Ville de Russie, capitale de la région administrative (oblast) homonyme (144 900 km 2 , 864 600 hab. en 2006), Mourmansk, située sur la côte est de la presqu’île de Kola, est la ville la plus importante au nord du cercle polaire arctique (320 900 hab. en 2006). Mourmansk n'était, à la fin du xix e  siècle, qu'un camp de pêcheurs russes, les Pomor, qui avaient, pour s'installer, refoulé vers l'inté […] Lire la suite

NEVA

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 409 mots

Émissaire unique du lac Ladoga, la Neva se classe parmi les fleuves les mieux alimentés de la Russie d'Europe, bien que son cours ne mesure que 74 kilomètres de longueur. Elle draine un bassin de 281 000 kilomètres carrés et déverse dans le golfe de Finlande, où elle débouche, 80 kilomètres cubes d'eau en une année, ce qui représente un débit moyen à l'embouchure de 2 530 mètres cubes par seconde  […] Lire la suite

NOIRE MER

  • Écrit par 
  • Luch Mikhaylovich FOMIN, 
  • Yves GAUTIER, 
  • Vladimir Petrovich GONCHAROV, 
  • Aleksï Nilovitch KOSAREV
  •  • 3 592 mots
  •  • 2 médias

Vaste mer continentale située entre le sud-est de l'Europe et l'Asie Mineure, la mer Noire est délimitée par l'Ukraine au nord, la Russie au nord-est, la Géorgie à l'est, la Turquie au sud et la Bulgarie et la Roumanie à l'ouest. La mer Noire occupe un large bassin qui jouit d'une position stratégique à l'extrême sud-est de l'Europe (cf. carte ). Elle est reliée aux lointaines eaux de l'Atlantique […] Lire la suite

ONEGA LAC

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 431 mots
  •  • 1 média

Dans le nord-ouest de la Russie, en Carélie, le lac Onega occupe une cuvette d'origine tectonique surcreusée par les glaciers quaternaires ; il reçoit les eaux d'un bassin versant de 51 540 kilomètres carrés, s'étend sur 9 720 kilomètres carrés (auxquels il faut ajouter la superficie totale des 1 650 îles et îlots qui le parsèment, soit 260 km 2 ) et renferme 295 kilomètres cubes d'eau : il se cla […] Lire la suite

OUFA

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 309 mots

Capitale de la république de Bachkirie (membre de la fédération de Russie, ex-république socialiste soviétique autonome de Bachkirie), Oufa (1 022 600 hab. en 2007), a grandi le long des rives de la rivière Bielaïa, affluent de la Kama, au voisinage de sa confluence avec la rivière Oufa. Cette dernière, qui descend d'un col donnant accès à Tcheliabinsk, a donné son nom à la ville . Forteresse russ […] Lire la suite

OURAL

  • Écrit par 
  • André BLANC, 
  • Pierre CARRIÈRE, 
  • Pascal MARCHAND, 
  • Guy MENNESSIER
  •  • 4 083 mots
  •  • 2 médias

Le terme « Oural » s'applique aujourd'hui à deux entités qui ne se recouvrent pas. L'Oural est à l'origine un ensemble de chaînons montagneux allongé du nord au sud sur plus de 2 500 kilomètres, qui coupe toute la Russie, de la frontière kazakhe à la mer de Kara et se prolonge en mer par l'archipel de Nouvelle-Zemble. Peu élevé, facilement franchissable par ses cols bas, il est cependant assez vi […] Lire la suite

OUSSOURI, fleuve

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 341 mots

Né de la confluence de deux rivières, l'Oulakhe et la Daoubikhe — descendues de la chaîne de Sikhota-Aline dans l'Extrême-Orient sibérien —, l'Oussouri se jette dans le fleuve Amour, non loin de Khabarovsk, au terme d'un cours de 588 kilomètres (909 km avec l'Oulakhe) et draine un bassin de 187 000 kilomètres carrés. Une partie de son cours moyen sert de frontière entre la Russie et la Chine. La v […] Lire la suite

PYRAMIDE DES ÂGES

  • Écrit par 
  • Laurent TOULEMON
  •  • 2 099 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre "Autres exemples" : …  La population de la France va donc certainement « vieillir » dans les cinquante prochaines années. Elle avait déjà connu un vieillissement entre 1750 et 1950, lors de sa transition démographique. Les pyramides des âges de la population du monde estimées pour 2000 et projetées pour 2050 par les Nations unies, superposées sur la figure 3, montrent que ce phénomène de vieillissement va toucher la pop […] Lire la suite

SAINT-PÉTERSBOURG

  • Écrit par 
  • Elena Matveïevna DOROCHINSKAÏA, 
  • Richard Antony FRENCH, 
  • Grigory IOFFE, 
  • Mary McAULEY, 
  • Universalis 
  •  • 5 502 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre "Le site " : …  Saint-Pétersbourg se trouve sur le delta de la Neva, au fond du golfe de Finlande, et recouvre 42 îles. Le site très plat et à l'origine marécageux a rendu la ville sujette à des inondations récurrentes, particulièrement en automne, lorsque de forts vents cycloniques repoussent les eaux du golfe vers l'amont, ainsi que lors du dégel printanier. Des inondations d'une gravité exceptionnelle se sont […] Lire la suite

SAKHALINE ÎLE DE

  • Écrit par 
  • Charles URJEWICZ
  •  • 792 mots

D'une superficie totale de 76 400 kilomètres carrés, l'île de Sakhaline s'étend sur une longueur de 948 kilomètres, tandis que sa largeur moyenne est de 100 kilomètres (6 km au nord, 160 km au centre). Elle est baignée par la mer d'Okhotsk et par la mer du Japon. Sa côte nord-occidentale est séparée du continent par le détroit dit la Manche de Tartarie. Si l'immense majorité de sa population est r […] Lire la suite

SAMARA, anc. KOUIBYCHEV, Russie

  • Écrit par 
  • Universalis 
  •  • 400 mots

Située à quelque 900 kilomètres au sud-sud est de Moscou, au confluent de la Volga et de la Samara, la ville de Samara est le chef-lieu de la région ( oblast ). Forteresse édifiée en 1586 afin de protéger la voie commerciale de la Volga, Samara ne tarda pas à se transformer en un grand centre d'affaires, ce qui lui valut de devenir par la suite capitale administrative régionale. En 1935, la ville […] Lire la suite

SARYCHEV, volcan

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 574 mots

Le volcan Sarychev (1 496 m d'altitude) se situe sur l'île de Matua, qui fait partie de l'archipel russe des Kouriles. Cet alignement d'îles correspond à un arc volcanique dû à la subduction de la plaque Pacifique sous la plaque nord-américaine – plus exactement, sous la petite plaque Okhotsk – à une vitesse de 9 cm/an. La fosse des Kouriles est une des plus profondes du monde ; elle atteint au s […] Lire la suite

SIBÉRIE

  • Écrit par 
  • Vadime ELISSEEFF, 
  • Pascal MARCHAND, 
  • Guy MENNESSIER
  •  • 14 170 mots
  •  • 6 médias

De l'Oural à l'océan Pacifique, la Sibérie s'étend sur 12 765 900 kilomètres carrés. Cette partie de la Russie, qui présente des reliefs très variés, trouve son unité dans la rigueur de son hiver. Conquise par les tsars au xvii e  siècle, elle ne fut mise en valeur qu'à la fin du xix e  siècle. Puis, le régime soviétique mit en œuvre plusieurs programmes d'aménagement, à grand renfort de fonds pub […] Lire la suite

TATARSTAN

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 349 mots

Comprise entre la vallée moyenne de la Volga et l'avant-pays ouralien, le Tatarstan, issu de la république socialiste soviétique autonome de Tatarie, rassemblait en 2008, sur un territoire de 68 000 kilomètres carrés, une population de 3 762 809 personnes. Les Tatar, qui appartiennent au rameau turc de la famille ethno-linguistique altaïque, sont surtout nombreux au Kazakhstan et en Ouzbékistan. […] Lire la suite

TCHELIABINSK

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 387 mots

Créée dès 1736, donc avant la plupart des villes de l'Oural d'aujourd'hui, la cité de Tcheliabinsk resta pourtant à l'état de petite bourgade jusqu'au moment où, en 1892, le Transsibérien, prolongé au cours des deux décennies suivantes jusqu'au Pacifique, allait en faire la porte d'entrée de la Sibérie moderne. Dès lors, dans une ville située au pied d'un col donnant accès à l'ouest à la vallée de […] Lire la suite

VOLGA

  • Écrit par 
  • Laurent TOUCHART
  •  • 2 997 mots

Ancienne frontière de l'Europe, la « Petite Mère Volga » est le berceau de la Russie, qui s'est constituée par la fédération progressive des principautés volgiennes autour du pouvoir moscovite. Grande voie d'échange, creuset des minorités ethniques, la Volga a été bouleversée au xx e  siècle par une mise en valeur très prononcée. C'est aujourd'hui une chaîne de lacs artificiels, de centrales hyd […] Lire la suite

VOLGOGRAD, anc. TSARITSYNE puis STALINGRAD (1925-1961)

  • Écrit par 
  • Universalis 
  •  • 317 mots

Située sur la Volga, Volgograd (anc. Tsaritsyne, puis Stalingrad) est une ville du sud-ouest de la Russie, chef-lieu de la région ( oblast ) éponyme. Sa fondation remonte à l'édification de la forteresse de Tsaritsyne en 1589, qui avait pour vocation de protéger les territoires russes récemment acquis dans la vallée de la Volga. Au cours de la guerre civile russe (1918-1920), Joseph Staline or […] Lire la suite