« potentiel+transmembranaire »

ÉLECTROPHYSIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Max DONDEY, 
  • Jean DUMOULIN, 
  • Alfred FESSARD, 
  • Paul LAGET, 
  • Jean LENÈGRE
  •  • 17 313 mots
  •  • 14 médias

transmembranaire à l'aide d'une tension qui s'oppose au transit ionique jusqu'à annuler la f.é.m. correspondante (potentiel d'équilibre). C'est particulièrement dans ce domaine des biopotentiels variables que les enregistrements électrophysiologiques sont précieux. Ils aident à comprendre […] Lire la suite

AUDITION - Acoustique physiologique

  • Écrit par 
  • Pierre BONFILS, 
  • Yves GALIFRET, 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 14 763 mots
  •  • 16 médias

) transmembranaire, la mobilité ayant été enregistrée jusqu'à 3,5 kHz sur cellule isolée et 15 kHz sur organe de Corti en culture. In vivo, ce potentiel transmembranaire est le potentiel de récepteur résultant de la transduction mécanoélectrique laquelle entraîne donc une transduction inverse, électromécanique […] Lire la suite

MYOCARDE ou MUSCLE CARDIAQUE

  • Écrit par 
  • Édouard CORABOEUF, 
  • Didier GARNIER, 
  • Bernard SWYNGHEDAUW
  •  • 6 192 mots
  •  • 12 médias

, au contraire, une repolarisation. Le courant électrique transmembranaire iA dû à un ion A est, à chaque instant, égal au produit de la conductance de la membrane pour cet ion (gA) par la différence entre EA et le potentiel électrique […] Lire la suite

NERVEUX (SYSTÈME) - Neurobiologie

  • Écrit par 
  • Jean-Marc GOAILLARD, 
  • Michel HAMON, 
  • André NIEOULLON, 
  • Henri SCHMITT
  •  • 13 735 mots
  •  • 11 médias

en activité, en réponse à une stimulation – ce qui représente la propriété d'excitabilité –, il est le siège d'une activité électrique constituant le potentiel d'action. La propagation des potentiels d'action dans les réseaux neuronaux communique ainsi des informations en provenance des organes […] Lire la suite

MITOCHONDRIES

  • Écrit par 
  • Roger DURAND
  •  • 10 941 mots
  •  • 20 médias

le plus important est l'ATP, le potentiel électrochimique formé au niveau des membranes. Nous verrons que les mitochondries constituent un remarquable exemple de l'interconvertibilité de ces différentes formes d'énergie libre : L'énergie d'oxydoréduction La plupart des réactions chimiques rencontrées […] Lire la suite

CANAUX IONIQUES

  • Écrit par 
  • Laurent COUNILLON, 
  • Mallorie POËT
  •  • 4 294 mots
  •  • 8 médias

intracellulaires (fig. 1). Du fait de l'activité de cette pompe à sodium, les cellules peuvent donc être comparées à de petites batteries électriques, dont le potentiel est régulé de façon extrêmement fine. Pour ce faire, les cellules disposent des canaux ioniques, qui sont des protéines membranaires […] Lire la suite

NERVEUX (SYSTÈME) - Le neurone

  • Écrit par 
  • Michel HAMON, 
  • Clément LÉNA
  •  • 5 729 mots
  •  • 2 médias

au potassium va provoquer la sortie de cet ion, ce qui va augmenter la différence de potentiel : on parle alors d'hyperpolarisation. L'ouverture des canaux est commandée soit par des signaux chimiques, soit par des variations de la différence de potentiel électrique transmembranaire. Grâce à ces différents […] Lire la suite

ABSORPTION VÉGÉTALE

  • Écrit par 
  • René HELLER, 
  • Jean-Pierre RONA
  •  • 4 470 mots
  •  • 6 médias

la valeur du potentiel électrique transmembranaire (Em) : Ainsi, lorsque Δμ ion, qui s'exprime en joules par mole, est proche de 0, le transport de l'ion est passif. Quelques exemples de concentrations ioniques dans le cytoplasme et la vacuole de cellules d'érable sycomore âgées […] Lire la suite

VISION - Photoréception rétinienne

  • Écrit par 
  • Yves GALIFRET
  •  • 5 924 mots
  •  • 14 médias

(Crustacé Cirripède). L'ocelle étant à l'obscurité, on mesure avec une microélectrode intracellulaire un potentiel de repos transmembranaire de l'ordre de 40 millivolts, l'intérieur de la cellule étant négatif par rapport à l'extérieur. La lumière provoque une diminution de cette négativité interne […] Lire la suite

ESTOMAC

  • Écrit par 
  • Miguel LEWIN
  •  • 4 215 mots
  •  • 2 médias

la plus élevée, soit trois cycles par minute. On pense que cette région joue le rôle d'une horloge centrale (pacemaker). Au-dessous d'un certain seuil de polarisation, la cellule musculaire se contracte. Au niveau du fundus, ce seuil est inférieur au potentiel transmembranaire de base ; il en résulte […] Lire la suite

PHOTOSYNTHÈSE

  • Écrit par 
  • Jean LAVOREL, 
  • Paul MAZLIAK, 
  • Alexis MOYSE
  •  • 10 334 mots
  •  • 14 médias

d'électron. A est une phéophytine (ou une chlorophylle). Ce schéma est général et se vérifie chez tous les organismes photosynthétiques. La conversion photochimique consiste donc à transformer l'énergie d'un photon en la différence de potentiel d'oxydoréduction existant entre les couples P […] Lire la suite

CELLULE - Les mouvements

  • Écrit par 
  • Michel BORNENS, 
  • Matthieu PIEL
  •  • 6 558 mots
  •  • 3 médias

ou un facteur de croissance par exemple, et d'un complexe protéique transmembranaire capable de la reconnaître. La liaison de la molécule-ligand à la partie extracellulaire du récepteur entraîne un changement de conformation dans son domaine transmembranaire (entraînant par exemple l'ouverture d'un […] Lire la suite

MORTS CELLULAIRES

  • Écrit par 
  • Jean-Luc PERFETTINI
  •  • 5 784 mots
  •  • 2 médias

apoptogéniques et à l'activation des caspases, la PMM cause une chute du potentiel transmembranaire mitochondrial et déclenche une catastrophe bioénergétique causée par un arrêt de la phosphorylation oxydative et une accumulation des espèces oxygénées réactives (ROS). La PMM peut également survenir […] Lire la suite

POLARITÉ, biologie

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 1 080 mots

de transfert actif à travers ces membranes. Le passage transmembranaire des substances a pour corollaire l'existence de gradients de concentration au niveau des membranes. Au contact du milieu ambiant, c'est-à-dire au niveau de la membrane péricellulaire, un gradient essentiellement ionique […] Lire la suite

IMMUNITÉ, biologie

  • Écrit par 
  • Joseph ALOUF, 
  • Michel FOUGEREAU, 
  • Dominique KAISERLIAN-NICOLAS, 
  • Jean-Pierre REVILLARD
  •  • 21 516 mots
  •  • 11 médias

20 molécules d'immunoglobulines ne sont pas toutes différentes, et on estime qu'elles se regroupent en moins de 108 espèces moléculaires d'anticorps de spécificités distinctes. Le nombre potentiel d'antigènes étant considérablement plus élevé […] Lire la suite

GÉNÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Axel KAHN, 
  • Philippe L'HÉRITIER, 
  • Marguerite PICARD
  •  • 25 812 mots
  •  • 33 médias

Au cœur des sciences biologiques, la génétique se préoccupe de comprendre le mécanisme de la reproduction biologique, à tous les niveaux où elle se manifeste : individu, cellule, molécule. Mais, plus encore peut-être que par cet objectif, cette discipline est caractérisée par la démarche suivie pour l'atteindre, qui passe toujours par l'étude de la variation.L'aptitude à varier au cours de la repr […] Lire la suite

SUPRAMOLÉCULAIRE (CHIMIE)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie LEHN
  •  • 9 092 mots
  •  • 12 médias

sont aux atomes et à la liaison covalente. De la chimie moléculaire à la chimie supramoléculaire Pour que le récepteur « reconnaisse » un substrat potentiel et s'y fixe, les deux espèces doivent être complémentaires tant en ce qui concerne la taille et la forme (géométrie) que les sites de fixation […] Lire la suite

Rejoignez-nous

Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire et recevez en cadeau un ebook au choix !