« médecine »

MÉDECINE - Relation malade-médecin

  • Écrit par 
  • Bernard GLORION, 
  • Lucien ISRAËL
  •  • 7 756 mots

Par quelle aberration la médecine a-t-elle méconnu que porter la main sur le corps d'un autre, geste que l'« acte médical » implique toujours, suscite chez cet autre des réactions qui ne se limitent pas à la matérialité physique de l'homme ? Comprendre le sens d'un tel oubli révélera la nature […] Lire la suite

MÉDECINE - Histoire

  • Écrit par 
  • Charles COURY
  •  • 8 938 mots
  •  • 19 médias

Si la médecine compte plusieurs millénaires d'existence, elle n'a atteint son âge adulte que depuis moins de deux cents ans. Cela tient à ce qu'elle est à la fois un art et une science. Un art, elle pouvait l'être dès l'origine des civilisations, à la mesure de l'intuition, de l'empirisme […] Lire la suite

MÉDECINE ET INTERNET

  • Écrit par 
  • Philippe MARREL, 
  • Elisabeth PARIZEL, 
  • René WALLSTEIN
  •  • 5 384 mots
  •  • 3 médias

). Leur irruption dans le domaine très réglementé de la médecine change la donne : sites, serveurs, logiciels et objets connectés dédiés aux applications médicales se multiplient. Internet s’insinue jusqu’au cœur même du système de soins dont il bouscule l’organisation et la pratique. Le rapport […] Lire la suite

MÉDECINE - Médecine prédictive

  • Écrit par 
  • Jean-Yves NAU
  • , Universalis
  •  • 4 072 mots
  •  • 1 média

majeure de la biologie est encore tout juste émergente dans le champ de la thérapie humaine (cf. thérapeutique-Thérapie génique), elle commence à prendre corps dans un domaine nouveau, passionnant et hautement problématique, celui de la médecine dite « prédictive […] Lire la suite

MÉDECINE MÉDIÉVALE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 231 mots

Vers 850 Hunayn ibn Ishaq, à Bagdad, traduit du grec en arabe les œuvres de Galien. 865-923 Rhazès (al-Razi), remarquable clinicien, inscrit la médecine dans une vaste fresque encyclopédique. 1000 Avicenne, esprit universel […] Lire la suite

MÉDECINE INTERNE

  • Écrit par 
  • François BOURNÉRIAS
  •  • 198 mots

Terme d'origine allemande (innere Medizin), la médecine interne définit l'ensemble du domaine médical où puisse s'appliquer une thérapeutique non chirurgicale. Dans les pays de langue allemande et aux États-Unis s'est constituée une spécialité de médecine interne reconnue […] Lire la suite

MÉDECINE - Médecine préventive

  • Écrit par 
  • Maurice CLOAREC
  •  • 3 414 mots
  •  • 4 médias

Bien que l'idée de médecine préventive soit fort ancienne, il a fallu attendre le début du xxe siècle et l'instauration au plan international des échanges scientifiques pour qu'elle commence à être réellement organisée tant sur le plan national […] Lire la suite

MÉDECINE ANTIQUE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 180 mots

. 131-201 Galien enseigne la médecine expérimentale à Rome et invente la thériaque. 386-403 Oribase écrit les soixante-dix livres de la Collecteana artis medicae. 502-575 Aetius d'Amide rassemble en seize […] Lire la suite

MÉDECINE EXPÉRIMENTALE : CLAUDE BERNARD

  • Écrit par 
  • Pascal DURIS
  •  • 229 mots

Mise en œuvre dès le xviie siècle dans les sciences physiques puis dans les sciences chimiques à la fin du xviiie siècle, la méthode expérimentale fut appliquée à la médecine par le physiologiste français […] Lire la suite

MÉDECINE - Droits des malades

  • Écrit par 
  • Chantal GUÉNIOT
  •  • 2 787 mots

En France, plus de deux années ont été nécessaires pour que le projet de loi sur le droit des malades prenne forme et soit adopté par l'Assemblée nationale en octobre 2001, avant de devenir la loi du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé. À l'origine de cette gestation laborieuse, on retrouve l'éternelle question de l'indemnisation de l'aléa thérapeutique, […] Lire la suite

COLPOSCOPIE, médecine

  • Écrit par 
  • Paul-François LEROLLE
  •  • 696 mots

est donc le procédé de choix pour l'étude précise de la morphologie du col utérin avant d'effectuer une biopsie ; elle permet de découvrir des lésions encore minimes, ce qui en fait une méthode de dépistage et de médecine préventive de premier plan. […] Lire la suite

CARDIOPATHIES, médecine

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 186 mots

Les maladies du cœur ou cardiopathies sont habituellement classées selon plusieurs critères. Selon le tissu atteint, on distinguera les cardiopathies qui affectent le péricarde (péricardites), celles qui touchent le myocarde (myocardites) ou l'endocarde (endocardites). On peut aussi opposer cardiop […] Lire la suite

DÉSHYDRATATION, médecine

  • Écrit par 
  • François BOURNÉRIAS
  •  • 398 mots

On distingue trois grands types de déshydratation.La déshydratation globale, où la perte en eau et en sodium est proportionnelle, provoquée souvent par des pertes d'origine digestive : diarrhées, vomissements, fistules. Dans ce type de déshydratation, la natrémie est souvent peu modifiée. La déshydratation extracellulaire […] Lire la suite

FRACTURE, médecine

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 767 mots

Rupture de la continuité normale d'un os causée par un traumatisme. Certaines conditions peuvent prédisposer aux fractures : la calcification incomplète des os chez les enfants, l'ostéoporose chez les sujets âgés ; les états pathologiques (endocriniens, carentiels, infectieux) qui touchent le squelette peuvent aussi fragi […] Lire la suite

MÉTASTASES, médecine

  • Écrit par 
  • Brigitte BOYER
  •  • 7 537 mots
  •  • 4 médias

Le terme « métastase » fut proposé en 1829 par Joseph Claude Récamier qui fut le premier, dans son traité Recherches du cancer, à montrer, par des observations anatomiques, que les métastases provenaient de l'émigration des cellules cancéreuses hors de la tumeur primaire et de leur greffe dans des organes distants de celui qui abrite le cancer primitif. Bien que ce soit seuleme […] Lire la suite

ROUGET, médecine vétérinaire

  • Écrit par 
  • Louis JOUBERT
  •  • 371 mots

Maladie infectieuse, virulente, inoculable, enzootique et faiblement contagieuse, commune à de très nombreuses espèces animales et transmissible à l'homme, surtout dans un cadre professionnel (vétérinaires, éleveurs, bouchers, équarrisseurs, poissonniers). Le rouget est dû à une bactérie spécifique, Erysipelothrix rhusiopathiae, également dénomméeErysipelothrix i […] Lire la suite

CHINOISE (CIVILISATION) - La médecine en Chine

  • Écrit par 
  • Florence BRETELLE-ESTABLET
  •  • 8 506 mots
  •  • 8 médias

Depuis le début des années 1980, plusieurs facteurs ont conduit historiens et anthropologues à développer et renouveler le champ des études sur la médecine chinoise. D'une part, les travaux menés par les historiens ou philosophes, comme Foucault, sur la médecine européenne ont montré combien […] Lire la suite

VÉTÉRINAIRE MÉDECINE

  • Écrit par 
  • Joseph FROGET
  •  • 2 883 mots

(« propre à porter les fardeaux »). Il qualifie ce qui a rapport aux soins des animaux. Auparavant, on appelait hippiatre l'homme de l'art s'occupant du bétail ; d'origine grecque, ce vocable s'était substitué au mulomedicus latin. À la croisée des chemins de la médecine humaine […] Lire la suite

LA MÉDECINE DU XXe SIÈCLE

  • Écrit par 
  • Jean BERNARD
  •  • 558 mots

La médecine a plus changé pendant les soixante dernières années du xxe siècle que pendant les soixante siècles précédents. Deux révolutions se sont succédé, la révolution thérapeutique qui commence avec les sulfamides en 1937, la révolution biologique […] Lire la suite

NUCLÉAIRE MÉDECINE

  • Écrit par 
  • Jean-Louis BARAT, 
  • Dominique DUCASSOU, 
  • Nathalie VALLI
  •  • 5 878 mots
  •  • 8 médias

La découverte de la radioactivité artificielle en 1934 par Irène et Frédéric Joliot-Curie a été à l'origine de l'émergence d'une discipline médicale nouvelle, la médecine nucléaire. Cette découverte a conduit à la production des isotopes radioactifs des éléments constituants de la matière vivante […] Lire la suite

INTRODUCTION À L'ÉTUDE DE LA MÉDECINE EXPÉRIMENTALE (C. Bernard)

  • Écrit par 
  • Jean-Gaël BARBARA
  •  • 982 mots
  •  • 1 média

L’Introduction à l’étude de la médecine expérimentale est une œuvre importante de méthodologie scientifique publiée en 1865 par Claude Bernard, professeur au Collège de France, considéré comme le fondateur de l’école de physiologie française. De manière […] Lire la suite

PRIX NOBEL DE PHYSIOLOGIE OU MÉDECINE 2020

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 159 mots
  •  • 1 média

Le 5 octobre 2020, l’assemblée Nobel de l’institut Karolinska a attribué conjointement le prix Nobel de physiologie ou médecine aux Américains Harvey J. Alter et Charles M. Rice ainsi qu’au Britannique Michael Houghton « pour la découverte du virus de l’hépatite C ». Après avoir honoré, en 1976 […] Lire la suite

PRIX NOBEL DE PHYSIOLOGIE OU MÉDECINE 2015

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 818 mots
  •  • 3 médias

Le prix Nobel de physiologie ou médecine a été décerné à William C. Campbell, Satoshi Ōmura et Youyou Tu pour leurs travaux sur les maladies parasitaires, qui ont permis le développement de nouveaux traitements. Environ trois milliards et demi d’humains vivent dans des zones géographiques […] Lire la suite

SALERNE ÉCOLE DE MÉDECINE DE

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 452 mots

Entre la chute de l'Empire romain et la Renaissance, l'école de Salerne joua un rôle inestimable dans l'histoire de la médecine. Si l'on ignore la date précise de sa création, les noms de ses fondateurs (ils seraient au nombre de quatre : un Latin, un Grec, un Arabe et un Juif), l'endroit […] Lire la suite

PRIX NOBEL DE PHYSIOLOGIE OU MÉDECINE 2019

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 176 mots
  •  • 3 médias

Le 7 octobre 2019, le comité Nobel a attribué conjointement le prix Nobel de physiologie ou médecine aux Américains William Kaelin et Gregg Semenza ainsi qu’au Britannique Peter Ratcliffe « pour leurs découvertes sur la manière dont les cellules perçoivent et s’adaptent à la quantité d’oxygène […] Lire la suite

TRAITÉ DU DÉLIRE, APPLIQUÉ À LA MÉDECINE, À LA MORALE ET À LA LÉGISLATION

  • Écrit par 
  • Arianna SFORZINI
  •  • 972 mots

Publié à Paris en 1816 chez Crapelet puis en 1817 chez Croullebois, le Traité du délire est, avec le Traité de médecine légale et d'hygiène publique ou de police de santé (1813), l’œuvre la plus importante de François-Emmanuel Fodéré (1764-1835), botaniste […] Lire la suite

PRIX NOBEL DE PHYSIOLOGIE OU MÉDECINE 2017

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 442 mots
  •  • 3 médias

Le prix Nobel de physiologie ou médecine a été attribué en 2017 à trois scientifiques américains, Jeffrey C. Hall, Michael Rosbash et Michael W. Young pour « leurs découvertes des mécanismes moléculaires qui règlent le rythme circadien ». L’assemblée Nobel résume ainsi leurs recherches […] Lire la suite

PRIX NOBEL DE PHYSIOLOGIE OU MÉDECINE 2012

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 638 mots
  •  • 2 médias

Le prix Nobel de physiologie ou médecine 2012 a été attribué au Britannique John B. Gurdon (né en 1933) et au Japonais Shinya Yamanaka (né en 1962) pour leurs travaux sur les cellules souches. Depuis la fin du xixe siècle on admet, sans d'ailleurs […] Lire la suite

LA MÉDECINE NAZIE ET SES VICTIMES (E. Klee)

  • Écrit par 
  • Marcela IACUB
  •  • 932 mots

Lorsque l'on entame la lecture du stimulant ouvrage d'Ernst Klee La Médecine nazie et ses victimes (traduit de l'allemand par Olivier Mannoni, Solin-Actes sud, 1999), on peut penser que l'objectif de l'auteur est de décrire l'implication des médecins allemands dans l'entreprise […] Lire la suite

PRIX NOBEL DE PHYSIOLOGIE OU MÉDECINE 2018

  • Écrit par 
  • Emmanuel DONNADIEU
  •  • 1 194 mots
  •  • 1 média

Le prix Nobel de physiologie ou médecine a été attribué le 1er octobre 2018 à l’Américain James P. Allison et au Japonais Tasuku Honjo pour leurs travaux ayant permis de faire avancer la connaissance dans le traitement du cancer. Ces deux chercheurs ont montré […] Lire la suite

PRIX NOBEL DE PHYSIOLOGIE OU MÉDECINE 2016

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 810 mots
  •  • 1 média

Le prix Nobel de physiologie ou médecine a été attribué le 3 octobre 2016 au microbiologiste japonais Yoshinori Ohsumi pour ses découvertes sur les mécanismes de l’autophagie, qui ont conduit à un nouveau paradigme dans notre compréhension de la manière dont la cellule recycle son contenu […] Lire la suite

PRIX NOBEL DE PHYSIOLOGIE OU MÉDECINE 2014

  • Écrit par 
  • Chantal GUÉNIOT
  •  • 892 mots

Le prix Nobel de physiologie ou médecine 2014 a été décerné à l’Anglo-Américain John O´Keefe et au couple norvégien May-Britt et Edvard Moser, pour leurs travaux qui éclairent la manière dont le cerveau nous permet de nous repérer dans l’espace, de définir un itinéraire et de le garder en mémoire […] Lire la suite

PRIX NOBEL DE PHYSIOLOGIE OU MÉDECINE 2013

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 613 mots
  •  • 3 médias

Le prix Nobel de physiologie ou médecine 2013 consacre les travaux en biologie cellulaire de trois chercheurs américains, James Rothman, Randy W. Schekman et Thomas C. Südhof (d'origine allemande). Cette distinction s'inscrit dans la lignée de prix Nobel antérieurs, en particulier de celui qui a […] Lire la suite

HOMÉOPATHIE

  • Écrit par 
  • Olivier FAURE
  •  • 7 626 mots
  •  • 5 médias

de la médecine, qu’il qualifia d’allopathie (allos, « autre ») pour bien signifier qu’il s’agissait de deux médecines opposées avec chacune leurs représentations de l’individu malade et de sa prise en charge. Traiter sereinement de l’homéopathie n’est pas chose aisée, tant elle est et a […] Lire la suite

INDE (Arts et culture) - Les sciences

  • Écrit par 
  • Francis ZIMMERMANN
  •  • 14 263 mots
  •  • 2 médias

, sinon sous une forme purement spéculative. À bien des égards, la médecine, qui n'est pas sans parenté avec la médecine hippocratique fondée sur la théorie des humeurs, reste préscientifique, mais elle a suscité une masse considérable d'observations et les méthodes de classification biologique […] Lire la suite

HIPPOCRATE DE COS (460-env. 370 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Jacques JOUANNA
  •  • 6 889 mots
  •  • 1 média

, Hippocrate, originaire de Cos et issu de la famille des Asclépiades, était un médecin contemporain de Socrate et des sophistes, qui enseignait la médecine moyennant salaire ; à la fin du ve siècle, il était déjà aussi célèbre comme médecin […] Lire la suite

HYGIÈNE

  • Écrit par 
  • Philippe HARTEMANN, 
  • Maurice MAISONNET
  •  • 9 482 mots
  •  • 2 médias

que leur santé soit protégée vis-à-vis des innovations techniques. On perçoit en particulier les limites d'une médecine curative, autrefois sûre d'elle-même. L'hygiéniste est chargé d'évaluer les risques et de proposer des mesures préventives si les connaissances sont acceptables institutionnellement […] Lire la suite

SOURNIA JEAN-CHARLES (1917-2000)

  • Écrit par 
  • Alain LARCAN
  •  • 1 101 mots

Jean-Charles Sournia, disparu le 8 juin 2000, était né à Bourges le 24 novembre 1917. Fils d'officier, c'est comme élève du service de santé des armées qu'il accomplit ses études de médecine à la faculté de Lyon où il fut successivement externe, puis interne, et soutint sa thèse en 1945 […] Lire la suite

SOCIOLOGIE DE LA SANTÉ

  • Écrit par 
  • Patrice PINELL
  •  • 3 421 mots

« académique », vise à la production de connaissances sociologiques sur la médecine, les pratiques de santé et les politiques publiques, c’est d’elle dont il sera question ici. L’autre a pour objectif de mettre les outils de la sociologie au service des institutions de santé et de répondre ainsi à […] Lire la suite

SANTÉ - Le système de santé français

  • Écrit par 
  • Chantal GUÉNIOT, 
  • Jean-François NYS
  • , Universalis
  •  • 7 347 mots
  •  • 7 médias

des professionnels de la santé. Cette crise de la médecine résulte d'une situation qui ne peut se comprendre que par rapport au système de santé lui-même et à son mode de régulation des dépenses. Les conditions d'exercice de la médecine ont changé au cours des dernières années en raison de l'évolution […] Lire la suite

ISLAM (La civilisation islamique) - Les mathématiques et les autres sciences

  • Écrit par 
  • Georges C. ANAWATI, 
  • Roshdi RASHED
  • , Universalis
  •  • 22 470 mots
  •  • 1 média

« Et vous avez en ma personne le meilleur barbier de Bagdad, un médecin expérimenté, un chimiste très profond, un astrologue qui ne se trompe point, un grammairien achevé, un parfait rhétoricien, un logicien subtil, un mathématicien accompli dans la géométrie, dans l'arithmétique, dans l' […] Lire la suite

VARIOLE

  • Écrit par 
  • Robert FASQUELLE, 
  • Jacques MAURIN
  •  • 5 103 mots
  •  • 1 média

. En 1820, Louis xviii, dans l'acte qui crée l'Académie de médecine, lui confie le soin de prendre la succession du comité central et de propager la vaccine. Mais trois faits limitent son expansion, inhérents à la technique jennérienne de la transmission de la vaccine […] Lire la suite

BIOÉTHIQUE ou ÉTHIQUE BIOMÉDICALE

  • Écrit par 
  • Gilbert HOTTOIS
  •  • 7 814 mots
  •  • 2 médias

affectent en profondeur la place et le rôle de la médecine, sollicitée par des intérêts économiques et politiques qui lui sont étrangers et par des demandes d’amélioration et (ou) augmentation des performances individuelles dépourvues de justification thérapeutique. Rapports et avis des comités de (bio […] Lire la suite

ĀYURVEDA

  • Écrit par 
  • Jean FILLIOZAT
  •  • 2 256 mots

L'Āyurveda est le nom sanskrit de la « science de la vie », c'est-à-dire de la médecine indienne conçue comme comprenant toutes les conditions organiques, biologiques et psychologiques de l'existence dans la santé et la maladie, ainsi que les règles de la pratique médicale […] Lire la suite

BERNARD CLAUDE (1813-1878)

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 4 110 mots

Xavier Bichat (1771-1802) donnait encore la prédominance à l'anatomie sur la physiologie puisqu'il attribuait une fonction différente à chacun des tissus de l'organisme. Claude Bernard montra qu'une même fonction (la respiration, par exemple) peut se retrouver dans plusieurs tissus et qu'inversement une seule fonction (la digestion, par exemple) peut mettre en œuvre plusieurs tissus (les muqueuses […] Lire la suite

FODÉRÉ FRANÇOIS-EMMANUEL (1764-1835)

  • Écrit par 
  • Thomas LE ROUX
  •  • 1 596 mots
  •  • 1 média

François-Emmanuel Fodéré est un médecin né à Saint-Jean-de-Maurienne (duché de Savoie) en 1764 et mort à Strasbourg en 1835. Considéré comme « le père de la médecine légale », Fodéré est un fin observateur des transformations de son temps, y portant un regard empreint d’adhésion envers le progrès […] Lire la suite

PSYCHIATRIE

  • Écrit par 
  • Jean AYME, 
  • François CAROLI, 
  • Georges LANTERI-LAURA, 
  • Jean-Michel THURIN
  •  • 17 779 mots

e siècle et désigne alors une branche particulière de la médecine, celle qui concerne cette partie de la « folie », dont la médecine estime pouvoir rendre compte, en y envisageant clinique, diagnostic et thérapeutique. Toutes les cultures connues possèdent des représentations […] Lire la suite

MALADIE, anthropologie

  • Écrit par 
  • Marc AUGÉ
  •  • 3 776 mots

pas pour autant de façon exclusive l'étude de la médecine des autres, des peuples non occidentaux, dans la mesure où elle s'applique aux comportements relatifs à la maladie en général, dans la mesure aussi où le doublet médecine savante/médecine populaire est attesté dans de nombreuses cultures. Une […] Lire la suite

MONTPELLIER UNIVERSITÉ DE

  • Écrit par 
  • Jacques VERGER
  •  • 703 mots

Au xiie siècle, c'est à Montpellier et à Salerne que siégeaient les principales écoles de médecine d'Occident. La grande et prospère cité languedocienne entretenait des contacts avec la médecine hébraïque, représentée dans de nombreuses communautés […] Lire la suite

Rejoignez-nous

Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire et recevez en cadeau un ebook au choix !