« les Belles lettres »

RÉPUBLIQUE DES LETTRES

  • Écrit par 
  • Alain BRUNN
  •  • 1 045 mots

Le terme dessine ainsi un espace imaginaire pour la littérature (au sens que celle-ci a alors de connaissance érudite des belles-lettres), et concerne particulièrement les philologues, éditeurs, critiques, archéologues et érudits : il s'agit de reprendre l'héritage antique, de le publier et de le diffuser. Cette république se répand hors d'Italie avec les œuvres éditées par Alde Manuce à Venise, avec les travaux d'Érasme, tandis que se nouent, sous le signe de l'amitié privée, des contacts de plus en plus étroits dans la société des érudits et des savants. […] Lire la suite

Le média de la recherche « les Belles lettres » :

Cartouches royaux dessinés par Champollion

Cartouches royaux dessinés par Champollion
Crédits : Renaud de Spens

photographie

LETTRES DE LA RELIGIEUSE PORTUGAISE

  • Écrit par 
  • François TRÉMOLIÈRES
  •  • 780 mots

Il saisit le lecteur le plus exigeant, à qui il offre une des plus belles monodies d'amour et d'abandon jamais proférées. Qu'on en juge par ces quelques lignes de la première des cinq lettres : « Il me semble que j'ai quelque attachement pour des malheurs dont vous êtes la seule cause : je vous ai destiné ma vie aussitôt que je vous ai vu, et je sens quelque plaisir en vous la sacrifiant. […] Lire la suite

JOURNAL DES SAVANTS

  • Écrit par 
  • Olivier CORPET
  •  • 603 mots

À partir de 1723, le Journal des savants est ainsi publié sous le patronage de l'Académie des sciences et de celle des inscriptions et belles-lettres. Ce véritable privilège royal devait en principe le protéger de la concurrence. Mais l'intérêt et le succès de cette nouvelle forme de périodique, bien différente par exemple de la Gazette de Renaudot, suscitèrent des concurrents et des imitateurs, voire des contrefaçons, tant en France (Journal de Verdun, Mercure. […] Lire la suite

ROMILLY JACQUELINE DE (1913-2010)

  • Écrit par 
  • Gilles QUINSAT
  •  • 773 mots

Elle est alors l'élève de Paul Mazon, premier président de la société Les Belles-Lettres. Après avoir obtenu l'agrégation de lettres, elle enseigne dans des lycées de Montpellier et Bordeaux. Elle épouse en 1940 Michel Worms de Romilly – un nom qu'elle conservera après son divorce. Écartée de l'enseignement par les lois antijuives édictées par le régime de Vichy, elle doit vivre dans la clandestinité avec son mari durant la guerre. […] Lire la suite

PIRAZZOLI-T'SERSTEVENS MICHÈLE (1934-2018)

  • Écrit par 
  • Alain THOTE
  •  • 703 mots

Sa thèse de doctorat d’État, soutenue en 1971, paraît en 1974 sous le titre La Civilisation du royaume de Dian à l’époque Han (École française d’Extrême-Orient, prix Delalande-Guérineau 1976 de l’Académie des inscriptions et belles-lettres). Nommée conservatrice au musée Guimet en 1966, Michèle Pirazzoli-t’Serstevens a formé ses premiers étudiants à l’École du Louvre. […] Lire la suite

RÉFLEXIONS SUR LA RÉSOLUTION ALGÉBRIQUE DES ÉQUATIONS (J. L. Lagrange)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 195 mots
  •  • 1 média

Joseph Louis Lagrange (1736-1813) publie en 1770 les Réflexions sur la résolution algébrique des équations dans les Mémoires de l'Académie royale des sciences et belles-lettres de Berlin, académie où il avait succédé à Leonhard Euler comme directeur des mathématiques. Ce texte commence par un hommage appuyé aux travaux des fondateurs de l'analyse : « La théorie des équations est de toutes les parties de l'analyse celle qu'on eût cru devoir acquérir les plus grands degrés de perfection et par son importance et par la rapidité des progrès que les premiers inventeurs y ont faits. […] Lire la suite

JÉRUSALEM ÉCOLE BIBLIQUE & ARCHÉOLOGIQUE DE

  • Écrit par 
  • André LEMAIRE
  •  • 206 mots

Le 15 octobre 1920, l'Académie des inscriptions et belles-lettres y a rattaché l'École archéologique française de Jérusalem, qui s'est illustrée dans les fouilles de Tell al-Farah, de Khirbet Qumrān, de Tell Keisan, de Khirbet es-Samra et de Gaza. […] Lire la suite

LA MÉSANGÈRE PIERRE DE (1761-1831)

  • Écrit par 
  • Françoise TÉTART-VITTU
  •  • 312 mots

Professeur de belles-lettres et de philosophie au collège de La Flèche, Pierre de La Mésangère est un de ces abbés lettrés qui, sans emploi pendant la Révolution, vécut en écrivant des ouvrages de géographie, des considérations sur les mœurs et fort prudemment une Histoire des quadrupèdes et des reptiles en 1794 pour enfin s'associer en 1797 avec Sellèque, autre professeur de collège devenu libraire, pour la rédaction d'un journal de modes. […] Lire la suite

LARONDE ANDRÉ (1940-2011)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 232 mots

En 2002, il entre à l’Académie des inscriptions et belles-lettres. Il meurt en 2011 à Paris. […] Lire la suite

SADOLET JACQUES, ital. IACOPO SADOLETO (1477-1547)

  • Écrit par 
  • Jean-Robert ARMOGATHE
  •  • 252 mots

Disgracié par Adrien VI, qui goûte peu les belles-lettres, il se rend à Carpentras en 1523, mais l'élection de Clément VII lui permet de revenir à Rome. Sadolet prend le parti de Charles Quint, contre l'avis du pape ; en 1527, il parvient à échapper au sac de Rome par les Impériaux et revient à Carpentras (il avait sauvé sa bibliothèque, mais elle semble avoir disparu en mer avec le naufrage du bateau qui la transportait). […] Lire la suite

BLOCH RAYMOND (1914-1997)

  • Écrit par 
  • Charles GUITTARD
  •  • 868 mots
  •  • 1 média

Ayant présidé de nombreuses sociétés savantes, en particulier la société Ernest Renan qu'il aimait à fréquenter, membre du Conseil supérieur de la recherche archéologique de 1963 à 1978, Raymond Bloch a été élu à l'Académie des inscriptions et belles-lettres en 1982. L'épée qui lui fut remise à cette occasion portait en exergue une devise exprimant son amour de l'Antiquité classique et son idéal humaniste : Justitiam cole et pietatem (« Cultive la justice et la piété »). […] Lire la suite

JOFFROY RENÉ (1915-1986)

  • Écrit par 
  • Henri DELPORTE
  •  • 1 025 mots

Toutes ces études ont fait l'objet de plusieurs ouvrages, dont un mémoire richement illustré des Monuments et Mémoires de l'Académie des inscriptions et belles-lettres (1954). Déjà apprécié par les archéologues les plus éminents, Joffroy, grâce à la découverte de Vix, devait être connu du grand public et recevoir de nombreuses promotions et distinctions : il fut, en particulier, conservateur en chef (1964) du musée des Antiquités nationales de Saint-Germain-en-Laye et membre correspondant de l'Académie des inscriptions et belles-lettres, président d'honneur de la Société préhistorique de France. […] Lire la suite

GASTON III dit PHÉBUS (1331-1391) comte de Foix (1343-1391)

  • Écrit par 
  • Jean FAVIER
  •  • 314 mots

Il dut son surnom à son goût pour les belles-lettres, ainsi qu'à sa chevelure blonde. Il composa lui-même un Traité de l'art de la chasse. Gaston Phébus légua, faute d'héritier, ses domaines au roi de France ; son plus proche parent, Mathieu de Castelbon, les racheta. […] Lire la suite

BONAPARTE JOSEPH (1768-1844) roi de Naples (1806-1808) puis d'Espagne (1808-1813)

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 406 mots
  •  • 1 média

Après Waterloo, il achève sa vie aux États-Unis sous le nom de comte de Survilliers ; il écrit alors beaucoup (aspiration velléitaire à être un homme de lettres qui se retrouve chez la plupart des Bonaparte), et notamment de belles lettres à Victor Hugo (qui les prendra fort au sérieux), où il explique que Napoléon était le démocrate le plus convaincu et le plus conséquent du monde. […] Lire la suite

DUCLOS CHARLES PINOT (1704-1772)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 430 mots

En 1739, il avait été nommé à l'Académie des inscriptions et belles-lettres grâce à la protection de Maurepas. En 1747, il est élu à l'Académie française, dont il devient secrétaire perpétuel en 1755. Un de ses principaux titres de gloire est d'avoir conservé l'estime de J.-J. Rousseau qui le définissait : « Un homme droit et adroit. » En revanche, il semble n'avoir pas été apprécié de tout le monde, en raison de son humeur caustique et de son franc-parler. […] Lire la suite

MASPERO GASTON (1846-1916)

  • Écrit par 
  • Jean LECLANT
  •  • 1 030 mots
  •  • 1 média

À son retour à Paris, Gaston Maspero fut élu le 24 juillet 1914 secrétaire perpétuel de l'Académie des inscriptions et belles-lettres ; il était membre des principales académies d'Europe et d'Amérique, docteur honoris causa de nombreuses universités, commandeur de la Légion d'honneur, mais aussi, depuis 1909, reçu dans l'ordre britannique des Saints-Michel-et-Georges – ce qui lui donnait le droit à l'appellation de « sir ». […] Lire la suite

DUCHESNE LOUIS (1843-1922)

  • Écrit par 
  • Émile POULAT
  •  • 348 mots

L'accueil des milieux savants fut tout différent : en 1885, il obtenait une chaire d'enseignement sur les Antiquités chrétiennes à l'École pratique des hautes études ; en 1889, il était élu à l'Académie des inscriptions et belles-lettres ; en 1895, il fut nommé par le gouvernement directeur de l'École française de Rome, et il conserva ce poste jusqu'à sa mort ; enfin, en 1911, il entra à l'Académie française. […] Lire la suite

AMPÈRE JEAN-JACQUES (1800-1864)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 329 mots

Nommé à l'Académie des inscriptions et belles-lettres en 1842, puis élu à l'Académie française en 1847, Ampère occupe le poste de conservateur de la bibliothèque Mazarine de 1848 à 1850. Il entreprend de grands voyages au Moyen-Orient en compagnie de Prosper Mérimée, puis aux États-Unis et au Mexique (Promenade en Amérique : États-Unis, Cuba, Mexique, 1855). […] Lire la suite

ANTIPHON DE RHAMNONTE (480 av. J.-C.?-411 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 397 mots

Une édition en grec ancien avec la traduction française a été établie en 1923 par Louis Gernet dans la Collection des universités de France, aux éditions Les Belles Lettres. […] Lire la suite

HEINSIUS DANIEL (1580-1655)

  • Écrit par 
  • Paul DIBON
  •  • 383 mots

Son nom figure à deux reprises, le 30 septembre 1598 et le 11 octobre 1600, sur l'Album studiosorum de l'université de Leyde, toujours comme étudiant en droit : en fait, contre le vœu de son père, le jeune Daniel s'est passionné pour les belles-lettres, auxquelles il se consacre entièrement. Protégé par Joseph Juste Scaliger (1540-1609), qui lui léguera par testament une partie de sa bibliothèque, Daniel Heinsius est nommé en mai 1603 professeur de poésie à l'université de Leyde. […] Lire la suite

CALONNE CHARLES ALEXANDRE DE (1734-1802)

  • Écrit par 
  • Louis TRENARD
  •  • 435 mots

Finalement brouillé avec les princes, il s'occupe de belles-lettres et revient mourir à Paris. Ses ouvrages ont eu quelque notoriété, surtout son Tableau de l'Europe en 1795. […] Lire la suite

MÂLE ÉMILE (1862-1954)

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 401 mots

Quittant Paris, où il avait été élu en 1918 à l'Académie des inscriptions et belles-lettres, pour l'Italie, il abandonna momentanément l'art médiéval pour celui de la Contre-Réforme. De ces nouvelles recherches devait naître un quatrième livre important : L'Art religieux après le concile de Trente. Étude sur l'iconographie de la fin du XVIe siècle (1932). […] Lire la suite

MIGNET AUGUSTE (1796-1884)

  • Écrit par 
  • Yvonne KNIBIEHLER
  •  • 424 mots

Lauréat de l'Académie des inscriptions et belles-lettres pour une étude sur les institutions féodales, il partit en 1821 pour Paris, où il se fit aussitôt remarquer par des articles vigoureux dans Le Courrier français, quotidien libéral, et par des cours d'histoire donnés à l'Athénée devant un public enthousiaste. Mais c'est son Histoire de la Révolution française qui, en 1824, le porte au sommet de la gloire : il y propose une explication rationnelle des sursauts révolutionnaires par la lutte des classes (Chateaubriand voit là du « fatalisme historique ») et tire de son analyse des préceptes qui constituent comme un bréviaire des révolutions bourgeoises. […] Lire la suite

NOUGAYROL JEAN (1900-1975)

  • Écrit par 
  • André PARROT
  •  • 429 mots

En 1968, il est élu membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres. Une des principales lignes directrices de la pensée de Jean Nougayrol est l'étude de la divination babylonienne, de l'haruspicine et des textes hépatoscopiques et il devient le meilleur connaisseur en cette spécialité. Assyriologues étrangers et conservateurs de musée lui demandent souvent un avis sur les documents entrés en leur possession. […] Lire la suite

BERNIS FRANÇOIS JOACHIM DE PIERRE cardinal de (1715-1794)

  • Écrit par 
  • Louis TRENARD
  •  • 485 mots

Et ce charmant abbé de cour, ami des belles-lettres et des jolies femmes, se trouve au centre d'une action bien lourde de conséquences. Alors que le pape Pie VI se montre d'abord assez disposé à rechercher par la négociation un compromis avec la Constituante, Bernis se fait l'âme du parti hostile à la Révolution, pousse le pape à l'intransigeance et l'amène enfin, contre le vœu de la grande majorité du clergé français, à refuser et à condamner la constitution civile du clergé. […] Lire la suite

CHAPPUIS PIERRE (1930- 2020)

  • Écrit par 
  • Gilles QUINSAT
  •  • 576 mots

Après une licence de lettres à l’université de Genève, il enseigne la littérature à Neuchâtel, de 1952 à 1993. Dès 1969, il publie un premier recueil de poésie, Ma femme ô mon tombeau et collabore par la suite à diverses revues : La Nouvelle Revue française, La Quinzaine littéraire, Conférence, et surtout La Revue de belles-lettres, une référence en matière de poésie contemporaine, à laquelle il sera étroitement attaché. […] Lire la suite

CORDIER MATHURIN (1479 ou 1484-1564)

  • Écrit par 
  • Paul DIBON
  •  • 459 mots

Berthaut, auteur d'une thèse latine sur Cordier et l'étude des belles-lettres (De Corderio et litterarum studiis, 1875). Dans l'article qu'il lui a consacré dans son Dictionnaire historique et critique, Pierre Bayle caractérise ainsi Mathurin Cordier : « Il fut l'un des meilleurs régents de classe que l'on eût pu souhaiter, il avoit beaucoup de vertu et il s'appliquoit diligemment à ses fonctions, aussi soigneux de former ses écoliers à la sagesse qu'à la bonne latinité. […] Lire la suite

BLACHÈRE RÉGIS (1900-1973)

  • Écrit par 
  • André MIQUEL
  •  • 577 mots

Docteur ès lettres (1936). Membre de l'Institut (Académie des inscriptions et belles-lettres, 1972). Directeur d'études à l'Institut des hautes études marocaines de Rabat (1930-1935). Professeur d'arabe littéral à l'École nationale des langues orientales vivantes (1935-1950). Professeur de philologie et de littérature arabes du Moyen Âge à la Sorbonne (1950-1970). […] Lire la suite

CAMPS GABRIEL (1927-2002)

  • Écrit par 
  • Georges SOUVILLE
  •  • 743 mots

Ses travaux lui valurent plusieurs distinctions, il fut notamment membre de l'Académie des sciences d'outre-mer, et correspondant de l'Institut (Académie des inscriptions et belles-lettres). […] Lire la suite

LOMONOSSOV MIKHAÏL VASSILIEVITCH (1711-1765)

  • Écrit par 
  • Michel CADOT
  •  • 1 483 mots

À Marbourg, il étudia la physique avec Christian Wolff (1679-1754), et cultiva en même temps les belles lettres. En 1739, à Freyberg, il s'initia à la chimie, à la géologie et à l'industrie minière. Rentré en Russie en 1741, il ne tarda pas à être remarqué par la nouvelle impératrice Élisabeth Pétrovna, et fut nommé professeur de chimie à l'Académie des sciences, en août 1745. […] Lire la suite

MARTIN ROLAND (1912-1997)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 644 mots

Archéologue actif en Grèce (à Thasos, mais aussi à Délos, Épidaure et Gortyne d'Arcadie), en Turquie (Claros) et en Italie (Sélinonte), spécialiste éminent de l'architecture grecque, Roland Martin fit une carrière brillante, qui le mena de l'École normale supérieure (1934) à l'Académie des inscriptions et belles-lettres (1976), en passant par l'École française d'Athènes (1939-1946), les universités de Dijon (1946-1971) et de Paris-I (1971-1980) et la IVe section de l'École pratique des hautes études (1965-1980). […] Lire la suite

VITTORINO DA FELTRE VITTORINO DEI RAMBOLDONI dit (1378-1446)

  • Écrit par 
  • Charles BALADIER
  •  • 726 mots

L'originalité de Vittorino da Feltre fut d'étendre le programme des études classiques et de faire de la rhétorique et des belles-lettres les moyens essentiels de la formation du citoyen. L'homme cultivé de la fin du Moyen Âge était d'abord curieux de mathématiques, de physique, de cosmologie et cherchait à harmoniser ses connaissances avec l'enseignement de l'Église. […] Lire la suite

ESTERHÁZY PÉTER (1950-2016)

  • Écrit par 
  • Fridrun RINNER, 
  • Universalis
  •  • 1 320 mots
  •  • 1 média

Dans son livre Introduction aux belles-lettres (1981, trad. franç. 1988), Esterházy réunit plusieurs textes en prose, contenant des citations imbriquées d'œuvres d'autres auteurs européens (Deszö Kosztolányi, Géza Ottlik, Alain-Fournier, Cocteau, Nietzsche, Kafka, Musil, Rilke, Bernhard, Handke). Si Esterházy frappe son œuvre du sceau de la révolte contre la société communiste, son regard reste toujours satirique et moqueur. […] Lire la suite

RICHELIEU LOUIS FRANÇOIS ARMAND DE VIGNEROT duc de (1696-1788) maréchal de France

  • Écrit par 
  • Louis TRENARD
  •  • 624 mots

Après son ambassade à Vienne, où il se fait remarquer par ses bonnes fortunes et quelques succès diplomatiques, il jouit d'un certain crédit auprès de Fleury en 1729 ; en 1732, il devient membre honoraire de l'Académie des inscriptions et belles-lettres. Pendant la guerre de succession de Pologne, le duc de Richelieu participe au siège de Kehl, puis à celui de Philippsburg ; il est soupçonné de se livrer aux sciences occultes. […] Lire la suite

MARIETTE AUGUSTE (1821-1881)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 534 mots

Après une carrière de journaliste et d'enseignant, il occupe un petit emploi au département égyptien du musée du Louvre en 1849 et, dès l'année suivante, se rend sur son terrain d'étude avec l'appui de l'Académie des inscriptions et belles-lettres afin d'acquérir des manuscrits anciens. Sur place, il entreprend de son propre chef des fouilles à Saqqarah, dans une zone qui recouvre une partie de la nécropole de la cité de Memphis. […] Lire la suite

GARCIN DE TASSY JOSEPH HÉLIODORE SAGESSE VERTU (1794-1878)

  • Écrit par 
  • Jean-Luc PINARD-LEGRY
  •  • 528 mots

Élu en 1838 à l'Académie des inscriptions et belles-lettres au fauteuil de Talleyrand, il enseigna jusqu'en 1877 et a été président de la Société asiatique. Il possédait une très importante bibliothèque, qui fut dispersée à sa mort, mais dont une partie, demeurée non répertoriée, se trouve actuellement à la bibliothèque municipale de Marseille. On doit à Garcin de Tassy d'innombrables traductions de textes arabes, perses et turcs, des Rudiments de la langue hindoustanie (1829) et des Rudiments de la langue hindouie (1847), deux volumes consacrés à La Rhétorique des nations musulmanes (1844-1848), un travail sur La Poésie philosophique et religieuse chez les Persans (1864), un important ouvrage sur La Langue et la littérature hindoustanies (9 vol. […] Lire la suite

LITTÉRATURE D'ÉRUDITION (XVIIe s.)

  • Écrit par 
  • Marie-Madeleine FRAGONARD
  •  • 1 235 mots

Perrot d'Ablancourt (1606-1664) : avocat, il se consacre aux lettres, et entre à l'Académie en 1637 ; sa spécialité est l'esthétique de traductions (dites « belles infidèles »), où il met au goût du lecteur moderne des auteurs parfois rudes (Tacite, Thucydide, Xénophon). Aux antipodes, on trouve l'absence de carrière des ecclésiastiques voués au labeur absolu des éditions de textes. […] Lire la suite

DUPONT-SOMMER ANDRÉ (1900-1983)

  • Écrit par 
  • Marc PHILONENKO
  •  • 764 mots

Membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres en 1961, il en sera, de 1968 à sa mort, le secrétaire perpétuel. L'œuvre scientifique d'André Dupont-Sommer est considérable, tant par son étendue que par son originalité. Elle s'est développée dans trois domaines que le bibliographe peut distinguer, mais qui étaient vivifiés par des échanges constants qui en assuraient l'unité. […] Lire la suite

CHAMPOLLION JEAN-FRANÇOIS (1790-1832)

  • Écrit par 
  • Annie FORGEAU
  •  • 1 685 mots
  •  • 2 médias

Le 27 septembre est officiellement lue la lettre, signée du 22, qu'il a rédigée à l'intention de « Monsieur Dacier, secrétaire perpétuel de l'Académie des inscriptions et belles-lettres relative à l'alphabet des hiéroglyphes phonétiques employés par les Égyptiens pour inscrire sur leurs monuments les titres, les noms et les surnoms des souverains grecs et romains ». […] Lire la suite

DÉCRYPTAGE DES PAPYRUS D'HERCULANUM

  • Écrit par 
  • Daniel DELATTRE
  •  • 667 mots
  •  • 1 média

 Seales a pu scanner à Paris, avec l’accord de l’Académie des inscriptions et belles-lettres (A.I.B.L.), deux autres rouleaux entiers grâce à la générosité de la firme SkyScan. Si l’opération a fourni des informations précieuses sur leur structure interne, elle n’a pas permis de détecter de trace d’écriture sur les fibres, pourtant bien visibles. À la fin de 2013, le prêt d’un des rouleaux déjà scannés est autorisé cette fois pour une expérience à mener au Synchrotron européen de Grenoble (European Synchrotron Radiation Facility, E. […] Lire la suite

MURMELLIUS JOHANNES (1480-1517)

  • Écrit par 
  • Paul DIBON
  •  • 576 mots

Pédagogue et moraliste, il entend éveiller la jeunesse à la pratique de la vertu aussi bien qu'à l'exercice des belles lettres et lui « faciliter ainsi l'accès à la vraie théologie ». La réforme des artes doit, selon lui, aller de pair avec celle de la théologie. L'instauration des Bonae litterae pour laquelle il combat doit conduire tout à la fois à la rénovation de l'homme et du chrétien. […] Lire la suite

BARÈRE DE VIEUZAC BERTRAND (1755-1841)

  • Écrit par 
  • Jean TULARD
  •  • 593 mots

Avocat au parlement de Toulouse à la veille de la Révolution, Barère partage son temps entre le droit et les belles-lettres, toujours attentif aux courants nouveaux. Le Bigorre l'envoie siéger aux États généraux. « C'était le seul homme que j'aie vu arriver du fond de sa province avec un ton et des manières qui n'auraient jamais été déplacés dans le grand monde et à la Cour », notera Mme de Genlis. […] Lire la suite

JARRIGE JEAN-FRANÇOIS (1940-2014)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 593 mots

En 1997, il est élu membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres, qu’il préside en 2008. Secrétaire général de la commission consultative des recherches archéologiques à l’étranger (ministère des Affaires étrangères) pendant vingt ans, il contribue au rayonnement de la France dans ce domaine. De 1986 à 2008, il occupe successivement les postes de conservateur en chef, conservateur général du patrimoine (1988) et directeur du Musée national des arts asiatiques Guimet. […] Lire la suite

SCHILTZ VÉRONIQUE (1942-2019)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 829 mots

Son élection à l’Académie des inscriptions et belles-lettres apporte en 2011 la consécration à ses études, accueillies par l’équipe de recherche dirigée par Paul Bernard à l’ENS de la rue d’Ulm. Ce domaine, si vaste fût-il, n’épuisait pas le champ de ses possibles. Pendant de longues années, Véronique Schiltz fut également une collaboratrice assidue de Panorama, émission de France-Culture consacrée journellement à l’actualité des arts et des lettres, jusqu’à ce que la mort tragique de son dernier animateur, Michel Bydlowski, en 1998, l’amène à s’en écarter avec l’éclat que lui dicta la fidélité impérieuse qu’elle vouait à ses amis. […] Lire la suite

NICOLET CLAUDE (1930-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 795 mots

À partir de 1986, il est également membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres. Fervent partisan de la IIIe République, il mène en parallèle une carrière dans les institutions politiques – mais il n'a pas été élu député de la Marne lorsqu'il s'est présenté en 1973 – en étant chargé d'une mission sur l'éducation civique au ministère de l'Éducation nationale (1984-1985) puis chargé d'autres missions aux ministères de la Défense (1989-1991) et de l'Intérieur (1997). […] Lire la suite

WILL ERNEST (1913-1997)

  • Écrit par 
  • Maurice SARTRE
  •  • 781 mots

Il est élu membre libre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres en 1973. Sans se limiter à un seul domaine, Ernest Will aura marqué par ses travaux sur l'art et l'archéologie du Proche-Orient hellénisé. Sa thèse sur le relief cultuel le confrontait au difficile problème des syncrétismes culturels et religieux. Sans renier ce goût pour la sculpture, il fut tôt attiré par les questions d'architecture. […] Lire la suite

AUBIGNAC FRANÇOIS HÉDELIN abbé d' (1604-1676)

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 698 mots

Celui-ci tient cercle : c'est d'abord « l'Académie allégorique » (comme l'appelle Sorel), c'est ensuite, à partir de 1663, l'Académie des Belles-Lettres. Il fait campagne contre la vogue précieuse, contre les romans à la mode, contre Corneille qui, aux exigences trop étroites pour lui de la Pratique, a opposé dans trois Discours ses propres conceptions de l'art dramatique (D'Aubignac lance en 1663 ses Remarques sur la tragédie de Sophonisbe, ses Dissertations contre Sertorius, contre Œdipe et contre « les calomnies de M. […] Lire la suite

BIOT JEAN-BAPTISTE (1774-1862)

  • Écrit par 
  • Georges KAYAS
  •  • 669 mots

Élu vice-président de l'Académie en 1835, il entre, en 1841, à l'Académie des inscriptions et belles-lettres. Commandeur de la Légion d'honneur en 1849, il est élu à l'Académie française en 1856. Biot décède le 3 février 1862 à Paris. […] Lire la suite

HEURGON JACQUES (1903-1995)

  • Écrit par 
  • Charles GUITTARD
  •  • 939 mots

De telles qualités ont valu à Jacques Heurgon les plus hautes distinctions et récompenses qu'un universitaire puisse espérer : invité en 1962-1963 à l'Institute for Advanced Studies de Princeton, il fut élu membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres en 1968 ; il était aussi membre étranger de l'Accademia dei Lincei. Jacques Heurgon suivait avec affection la carrière et la vie des disciples qu'il avait formés. […] Lire la suite

VANDEL ALBERT (1894-1980)

  • Écrit par 
  • Andrée TÉTRY
  •  • 708 mots

En 1957, il sera élu à l'Académie des sciences ; il était déjà membre de l'Académie des sciences, inscriptions et belles-lettres de Toulouse et mainteneur des Jeux floraux. Il s'est éteint à Toulouse le 11 octobre 1980, à quatre-vingt-six ans. Son œuvre est abondante (9 ouvrages, 350 notes et mémoires) et fort importante. Essentiellement individuelle, bien qu'il eût de nombreux élèves, elle présente trois aspects : zoologique, biologique, philosophique. […] Lire la suite