« le premier empire »

EMPIRE (PREMIER)

  • Écrit par 
  • Jean TULARD
  •  • 8 015 mots
  •  • 12 médias

C'est après Austerlitz et Trafalgar que naît la théorie du grand empire. Talleyrand avait prévenu les Anglais en 1802 : « Le premier coup de canon peut créer subitement l'empire gaulois [...]. Le Premier consul a trente-trois ans et il n'a encore détruit que des États de second ordre. Qui sait ce qu'il lui faudrait de temps, s'il y était forcé, pour changer de nouveau la face de l'Europe et ressusciter l'empire d'Occident ? »Le Blocus continental, machine de guerre économique contre l'Angleterre, servit de prétexte à une série d'annexions, de remaniements territoriaux et dynastiques qui firent passer plus de la moitié de l'Europe sous la domination de Napoléon. […] Lire la suite

Les médias de la recherche « le premier empire » :

Premier Empire

Premier Empire
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Empire colonial français

Empire colonial français
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Empire britannique, 1763

Empire britannique, 1763
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

-2000 à -1000. Les empires du Bronze

-2000 à -1000. Les empires du Bronze
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Afficher les médias de « le premier empire »

PREMIER EMPIRE, en bref

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 217 mots
  •  • 1 média

Le 2 décembre 1804, Napoléon Bonaparte, général glorieux des armées de la Ire République, consul depuis le coup d'État du 18-Brumaire an VIII (9 novembre 1799) et consul à vie depuis 1802, se fait sacrer par le pape Pie VII Empereur des Français, sous le nom de Napoléon Ier. Il met alors en place un régime extrêmement centralisé, despotique, tout entier ordonné autour de sa personne. […] Lire la suite

PREMIER EMPIRE MÉSOPOTAMIEN (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MARGUERON
  •  • 264 mots

Vers — 2360 Lugal-zagesi, roi d'Umma et d'Uruk, engage une politique de conquêtes territoriales qui préfigure le rôle joué par Sargon ; il pourrait avoir brièvement dominé toute la vallée de l'Euphrate. Avant — 2350 Sargon sert comme échanson à la cour du roi de Kish, Ur-zababa. Entre — 2350 et — 2340 Le jeune Sargon, après sa rupture avec le roi de Kish, fonde Agadé (Akkad), base de départ de son offensive contre Lugal-zagesi, de sa mainmise sur le pays sumérien et donc de son expansion territoriale. […] Lire la suite

CONSTRUCTION DU PREMIER EMPIRE BABYLONIEN (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MARGUERON
  •  • 298 mots

— 1822 Début du règne de Rim-Sîn, le dernier roi de Larsa qui tenta vainement de reconstruire, au profit de la Mésopotamie méridionale, l'ancien royaume de la IIIe dynastie d'Ur. — 1813-— 1776 Samsi-Addu construit le royaume de Haute-Mésopotamie centré sur la plaine du Khabur (capitale : Shubat Enlil) et sur le Tigre (capitale : Ekallatum), puis il s'empare du royaume de Mari, ce qui lui permet de contrôler la route de l'Euphrate. […] Lire la suite

DU PREMIER EMPIRE À LA IIIe RÉPUBLIQUE (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 186 mots

1815 Rétablissement de la monarchie. 1830 « Trois Glorieuses » (27-29 juillet) : chute de Charles X, avènement de Louis-Philippe. Février 1848 Chute de Louis-Philippe, proclamation de la IIe République. 2 décembre 1851 Coup d'État de Louis-Napoléon Bonaparte. 2 décembre 1852 Proclamation du second Empire. Septembre 1870 Défaite de Sedan (le 2) ; proclamation de la IIIe République (le 4). […] Lire la suite

EMPIRE DES STEPPES

  • Écrit par 
  • Véronique SCHILTZ
  •  • 786 mots

L'expression « empire des steppes » a été rendue populaire par le titre d'un ouvrage de René Grousset, qui fut le premier à tenter, en langue française, une histoire globale des pasteurs et guerriers nomades du cœur de notre continent. Paru en 1941 et plusieurs fois réédité, son livre L'Empire des steppes demeure une référence irremplaçable par son approche synthétique, même si les fouilles et les recherches historiques effectuées depuis lors ont fait progresser sensiblement nos connaissances et modifié radicalement nombre de points de vue, en particulier pour ce qui est de l'histoire ancienne des steppes, qui y apparaît sous l'intitulé « Scythes et Huns ». […] Lire la suite

ROME ET EMPIRE ROMAIN Le Haut-Empire

  • Écrit par 
  • Yann LE BOHEC, 
  • Paul PETIT
  •  • 35 262 mots
  •  • 17 médias

Après la séparation survenue entre l'Orient et l'Occident en 395, de nouvelles invasions allaient ruiner et morceler en royaumes barbares l'Occident, tandis que l'empire d'Orient poursuivait une longue carrière : l'Empire byzantin, à bien des égards héritier de l'Empire romain, devait durer jusqu'au milieu du xve siècle. Auguste et son temps L'organisation du régime À la fin de la période troublée du second triumvirat, qui fait suite à la mort de César en 44 avant J. […] Lire la suite

EMPIRE SECOND (1852-1870)

  • Écrit par 
  • Stella ROLLET
  •  • 12 843 mots
  •  • 9 médias

« L’Empire c’est la paix » : la politique étrangère de l’Empire dans les années 1850 En matière de politique étrangère, le premier souci de Napoléon III est de faire accepter son régime à l’étranger et de rassurer tant la population que ses voisins européens sur ses intentions, raison pour laquelle il proclame, dans son discours de Bordeaux : « L’Empire, c’est la paix » (9 octobre 1852). […] Lire la suite

ÉLECTEURS D'EMPIRE

  • Écrit par 
  • Anne BEN KHEMIS
  •  • 980 mots

En 1038, une assemblée de princes et d'archevêques se réunit avant le Reichstag (diète d'Empire ou assemblée des nobles) et lui propose son candidat. Le collège des Électeurs s'est créé pour l'élection du premier Hohenstaufen. Il est constitué des ducs de Franconie, de Saxe, de Souabe et de Bavière et des trois archevêques de Mayence, de Cologne et de Trèves. […] Lire la suite

RÉVOLUTION & EMPIRE, armée

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BERTAUD
  •  • 8 894 mots
  •  • 1 média

Les officiers, des notables Ces officiers qui étaient appelés à jouer dans l'Empire le rôle jadis dévolu aux soldats dans la République, celui de modèles, devaient être considérés comme des notables quand bien même leur fortune n'atteignait pas celle des Perier ou des Richard-Lenoir, les capitalistes de l'époque. Napoléon leur donna donc un statut qui les plaça au premier rang de la société. […] Lire la suite

EMPIRE HITTITE (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MARGUERON
  •  • 253 mots

— 1680-— 1650 Labarna, premier roi de l'ancien empire, en fait un royaume circonscrit à l'Anatolie centrale jusqu'à la plaine de Konya et débordant un peu sur le Taurus. — 1650-— 1620 Hattusili Ier engage l'expansion du domaine hittite vers la Syrie. Vers — 1630 Hattusili Ier détruit Alalakh (niv. VII) en Syrie, mais échoue dans sa tentative de s'emparer d'Alep. […] Lire la suite

SAINT EMPIRE ROMAIN GERMANIQUE

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 3 818 mots
  •  • 5 médias

Au cours du xviiie siècle se joua donc, selon ces données, le dernier acte de la vie de l'Empire, directement liée au destin des Habsbourg. Dans un premier temps, ceux-ci purent croire encore qu'ils allaient rétablir leur hégémonie en Europe en renforçant les droits de leur dynastie sur la couronne d'Espagne. Mais, à l'issue de la guerre de la Succession d'Espagne, ils durent, au traité de Rastatt (1714), non seulement renoncer au trône de Madrid mais aussi abandonner l'électorat de Bavière et l'électorat de Cologne. […] Lire la suite

OTTOMAN EMPIRE

  • Écrit par 
  • François GEORGEON, 
  • Robert MANTRAN
  •  • 9 905 mots
  •  • 19 médias

Ahmed Ier (Ahmet, 1604-1617), connu surtout pour être le constructeur de la « mosquée bleue » d'Istanbul, doit faire face à des révoltes dans l'Empire, premier signe de la désagrégation qui se manifeste beaucoup plus nettement avec le meurtre par les janissaires du sultan Osman II (mai 1622), jeune souverain désireux de rénover l'Empire. Dans les années qui suivent, le pouvoir est détenu en fait par la sultane mère Keussem (Kösem) ; après quelques années de désordres, Murad IV reprend l'Empire en main. […] Lire la suite

ROME ET EMPIRE ROMAIN La République

  • Écrit par 
  • Raymond BLOCH
  •  • 10 958 mots
  •  • 9 médias

Jusqu'à l'établissement de l'Empire, ils s'affrontent, triomphent, puis disparaissent tour à tour. Les chefs d'armée vont ainsi dicter leurs lois. L'ancienne République, fondée sur l'équilibre des pouvoirs et le goût des citoyens pour les affaires publiques, n'est bientôt plus qu'un souvenir et qu'un vain mot. Lucius Cornelius Sylla est le premier qui accède au pouvoir personnel. […] Lire la suite

ROME ET EMPIRE ROMAIN Les origines

  • Écrit par 
  • Raymond BLOCH
  •  • 5 651 mots
  •  • 1 média

Le départ dans l'histoire d'une ville ou bien d'un peuple destiné à un haut avenir est, le plus souvent, entouré d'un halo qui le dérobe à un examen et à une vision précise. On comprend aisément pourquoi. L'historien est mal armé pour l'étude d'une période, très reculée dans le temps, qui n'est connue que par des sources très postérieures. De plus, une tendance naturelle porte l'imagination du peuple et des écrivains à enjoliver et donc à déformer la naissance de leur patrie. […] Lire la suite

ANGEVIN EMPIRE

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 1 510 mots
  •  • 4 médias

Époux depuis 1152 de la duchesse Aliénor d'Aquitaine, il se trouve à la tête d'un véritable empire qui menace de son hégémonie le royaume de France. Celui-ci bénéficie du miracle de l'affaiblissement rapide, en un demi-siècle, d'un rival qu'il contribue d'ailleurs de son mieux à réduire. Le premier souverain Plantagenêt, Henri II, a régné trente-cinq ans et il a tenté la gageure de vouloir centraliser le gouvernement de ses possessions. […] Lire la suite

MONOMOTAPA EMPIRE DU

  • Écrit par 
  • Alfred FIERRO
  •  • 366 mots
  •  • 1 média

Ces bâtisseurs subjuguent les mineurs et établissent les bases d'un État qui apparaît dans les récits de voyageurs portugais de la fin du xve siècle sous le nom d'Empire du Monomotapa (« seigneur des mines »). Le territoire de cet empire est situé entre le Zambèze, le Sabi et l'océan Indien, et lors de sa plus grande extension, à la mort du souverain Matopé, vers 1480, il englobe le Zimbabwe d'aujourd'hui et la partie méridionale du Mozambique. […] Lire la suite

GUPTA EMPIRE

  • Écrit par 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 3 281 mots
  •  • 3 médias

Ayant réussi à mettre fin à la confusion qui régnait en Inde depuis que des envahisseurs occidentaux, implantés au nord-ouest du pays aux alentours de l'ère chrétienne, avaient progressé vers le centre, elle édifia un puissant empire englobant à son apogée (320-455 env.) les contrées situées entre la chaîne de l'Himālaya au nord et le fleuve Narmadā au sud. […] Lire la suite

ANCIEN EMPIRE HITTITE, en bref

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MARGUERON
  •  • 170 mots
  •  • 1 média

, d'un premier royaume considéré par la tradition mythique comme l'ancêtre du royaume hittite, une séquence dynastique mène au roi Labarna, généralement considéré comme le fondateur de l'ancien empire (— 1680-— 1500) établi au cœur même du plateau anatolien. Une vigoureuse politique d'expansion vers l'Euphrate et la Syrie caractérise les trois premiers règnes. […] Lire la suite

GHANA EMPIRE DU

  • Écrit par 
  • Yves PERSON
  •  • 2 642 mots
  •  • 1 média

L'empire à son apogée avait ainsi atteint son extension maximale. En raison de son étendue et de la domination militaire qu'il a exercée, il paraît légitime d'employer le mot d'empire pour désigner le Ghāna. Il s'agissait d'un État soninké, car son homogénéité ethnique paraît avoir été très grande ; les seuls éléments allogènes étaient les commerçants arabo-berbères et, probablement, des pasteurs peuls. […] Lire la suite

POLICE SOUS LA RÉVOLUTION ET L'EMPIRE

  • Écrit par 
  • Vincent DENIS
  •  • 3 221 mots
  •  • 1 média

Cette couverture s'adapte par la suite à l'extension de l'Empire pour pallier les faiblesses du maillage initial : s'y ajoutent à partir de 1809 dans les grandes villes (Turin, Florence, Amsterdam, Rome, puis Hambourg) des directeurs généraux de police qui représentent le ministre, des commissaires généraux supplémentaires créés dans les ports et certains grands nœuds routiers de l'Empire comme Strasbourg (vingt et un en 1813), et de nombreux commissaires spéciaux. […] Lire la suite

BYZANCE L'Empire byzantin

  • Écrit par 
  • José GROSDIDIER DE MATONS, 
  • Universalis
  •  • 13 315 mots
  •  • 17 médias

Cette conception, qui survécut longtemps aux règnes des deux frères (puisque le Code de Théodose II, en 438, fut promulgué aussi au nom de Valentinien III), explique l'énergie avec laquelle les empereurs orientaux de cette période, Justinien le tout premier, s'accrochèrent au passé, rêvèrent de reconstituer l'Empire universel. Ils ne portaient pas encore le titre grec de basileus et ne se considéraient pas comme des souverains grecs : au vrai, ils ne l'étaient guère. […] Lire la suite

ROME ET EMPIRE ROMAIN L'Antiquité tardive

  • Écrit par 
  • Yann LE BOHEC, 
  • Paul PETIT
  •  • 5 454 mots
  •  • 7 médias

Constance, premier empereur byzantin, et Julien dit l'Apostat À la mort de Constantin régnèrent ensemble, chacun dans une préfecture, ses trois fils. Dès 340 l'Empire était de nouveau partagé en deux, l'Occident sous Constant, l'Orient sous Constance. Constant fut victime, en 350, de l'usurpateur Magnence, éliminé lui-même en 353 par Constance, qui resta seul empereur. […] Lire la suite

ROME ET EMPIRE ROMAIN L'art romain

  • Écrit par 
  • Gilbert-Charles PICARD
  •  • 14 634 mots
  •  • 35 médias

, élève au champ de Mars le premier théâtre permanent ; bien que la tradition prétende qu'il a imité un modèle grec, cet édifice est le premier dont la cavea (hémicycle des gradins) au lieu d'être taillée dans la pente d'une colline fut construite sur des galeries voûtées rayonnantes ; un temple de Vénus lui était accolé, et de grands jardins encadrés de portiques s'étendaient derrière la scène. […] Lire la suite

ROME ET EMPIRE ROMAIN La religion romaine

  • Écrit par 
  • Pierre GRIMAL
  •  • 7 011 mots

Il est remarquable que le restaurateur de l'Empire, à la fin du iiie siècle, Aurélien, s'assimila au dieu Soleil. Il était dieu pour les peuples, qui trouvaient dans sa divinité solaire un principe d'unité qui, de plus en plus, faisait défaut au monde romain. La religion impériale apparaissait de plus en plus nécessaire, et lorsque Dioclétien, le fondateur de la « tétrarchie », voulut réorganiser l'Empire, il commença par proclamer la divinité des princes et établit une hiérarchie théologique : les empereurs (Augustes) sont de rang « jovien », les Césars sont « herculéens ». […] Lire la suite

DÉBUT DE L'EMPIRE CHINOIS (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Alain THOTE
  •  • 130 mots

— 359 Première série de grandes réformes administratives dans le royaume de Qin par Shang Yang, à l'origine de l'État centralisé en Chine. — 316 Conquête du Sichuan par le royaume de Qin. — 278 Destruction de Ying, la capitale du royaume de Chu, située près de l'actuelle Jiangling (Hubei) et expansion du royaume de Qin dans le bassin du moyen fleuve Bleu. […] Lire la suite

FRANÇAIS EMPIRE COLONIAL

  • Écrit par 
  • Jean BRUHAT
  •  • 16 688 mots
  •  • 19 médias

Le premier empire colonial Formation Certains des facteurs que l'on vient de mentionner se modifient au xviie siècle ; entre l'avènement d'Henri IV (1589) et la mort de Colbert (1683), la monarchie fonde un premier empire colonial. Premières expériences Au départ, il n'y a aucun dessein d'ensemble, et l'orientation s'explique par les changements qui sont intervenus. […] Lire la suite

ROME ET EMPIRE ROMAIN Rome et la pensée grecque

  • Écrit par 
  • Pierre AUBENQUE
  •  • 1 509 mots
  •  • 2 médias

Le « déchirement infini », par quoi Hegel caractérise l'esprit de l'Empire romain, trouvera dans le christianisme un dépassement moins formel que celui que pouvait fournir, à travers ses disciples romains, la prédication morale du stoïcisme. Il reste que Rome et, alors même que l'Empire aura disparu, la langue latine serviront encore pour une grande part d'intercesseurs entre la pensée grecque et la culture chrétienne. […] Lire la suite

ROYAUME-UNI L'empire britannique

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 21 770 mots
  •  • 46 médias

Cette dichotomie originelle a eu des conséquences jusqu'à l'époque contemporaine, lors de l'édification du premier Commonwealth « britannique » des nations ou lorsque les années 1960 ouvrent l'ère des discriminations dans l'immigration de citoyens « du Commonwealth » au Royaume-Uni. En outre, l'empire britannique sans ignorer zones incultes et désertiques, contraste avec l'empire français par l'étendue remarquable des zones fertiles ou riches en produits minéraux. […] Lire la suite

DES PRINCIPAUTÉS À L'EMPIRE CHINOIS (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Alain THOTE
  •  • 538 mots

Vers — 1050 Début de la dynastie des Zhou dits « occidentaux » parce que la première capitale des Zhou se trouve à proximité de Xi'an dans le Shaanxi, à l'ouest de Luoyang, qui fut leur seconde capitale. — 771 Mise à mort du roi You (règne : — 781-— 771). À quelque 500 kilomètres à l'est de Xi'an, Chengzhou, près de Luoyang, devient la capitale. […] Lire la suite

SPECTACULAIRE SECOND EMPIRE 1852-1870 (exposition)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 1 013 mots
  •  • 2 médias

Les événements dynastiques, tels le mariage des souverains (1853) puis le baptême du prince impérial (1856), célébrés à Notre-Dame de Paris, sont autant d’occasions de susciter l’adhésion des Français à un régime encore fragile et qui se veut digne du premier Empire. Dessiné par Baltard, le somptueux berceau du petit prince (1856, musée Carnavalet), chef-d’œuvre des arts décoratifs, est offert par la Ville de Paris en vertu d’un usage immémorial. […] Lire la suite

MALI EMPIRE DU (XIe-XVIIe s.)

  • Écrit par 
  • Alfred FIERRO
  •  • 530 mots
  •  • 1 média

Aussitôt après son règne, l'empire se décompose. Les États vassaux se proclament indépendants, comme le Songhaï, tandis que les Mossi et les Touareg envahissent l'est du pays. À la fin du xve siècle, le Mali est réduit à sa partie occidentale, du haut Niger à la Gambie.  […] Lire la suite

L'ÂGE D'OR DE L'INDE CLASSIQUE. L'EMPIRE DES GUPTA (exposition)

  • Écrit par 
  • Éléonore FOURNIÉ
  •  • 936 mots

Fondée vers 319-320 par Candragupta Ier sur les ruines de l'empire Kushāna, la dynastie des Gupta (ive-vie siècles) est considérée à juste titre comme l'apogée de la civilisation indienne. La majestueuse et inédite exposition présentée au Grand Palais à Paris du 4 avril au 8 juillet 2007, en a dévoilé, à travers 110 chefs-d'œuvre, la genèse, la maturité et le rayonnement. […] Lire la suite

ISLAM (Histoire) De Mahomet à la fin de l'Empire ottoman

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 10 424 mots
  •  • 10 médias

Après la parenthèse d'Ankara, l'essor reprend, et cette fois c'est la chute de Constantinople, la fin de l'Empire byzantin, la constitution d'un grand empire musulman à cheval sur l'Europe et l'Asie, les Européens convaincus de la supériorité ottomane par trois graves défaites subies lors des croisades antiturques à Kossovo (1389), Nicopolis (1396) et Varna (1444). […] Lire la suite

BRUNE GUILLAUME MARIE ANNE (1763-1815) maréchal d'Empire (1804)

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 474 mots

(Parmi les autres maréchaux d'Empire, on pourrait citer encore le cas de Gouvion-Saint-Cyr, artiste peintre jusqu'en 1792.) Au début de la Révolution, Brune se lance dans le journalisme et dans la politique militante. Ami de Danton et de Marat, il est l'un des fondateurs du club des Cordeliers. Puis il s'engage parmi les volontaires de 1791 ; en août 1793, il est général de brigade après avoir battu la petite armée des fédéralistes à Pacy-sur-Eure. […] Lire la suite

SOULT NICOLAS JEAN DE DIEU (1768-1851) duc de Dalmatie et maréchal d'Empire

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 604 mots

Fils d'un notaire du Tarn, engagé dès 1785, Soult conquiert ses grades successifs aux armées de la Moselle puis de Sambre et Meuse ; c'est seulement à l'armée d'Helvétie que, nommé général de division en avril 1799, il s'acquitte avec succès de tâches importantes sous les ordres de Masséna. Pendant le Consulat, il proclame avec ardeur en toute occasion son dévouement à Bonaparte ; en est-il simplement récompensé par le bâton de maréchal ? Ou plutôt l'Empereur n'a-t-il pas discerné à juste titre ses talents ? En tout cas, Soult ne tarde pas à justifier sa promotion : à Austerlitz, c'est lui qui enfonce le centre ennemi sur le plateau de Pratzen et Napoléon le salue alors comme « le premier manœuvrier de l'Europe ». […] Lire la suite

CAMBACÉRÈS JEAN-JACQUES RÉGIS DE (1753-1824) deuxième consul (1799-1804) archichancelier d'Empire (1804)

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 625 mots

Compétent, il prend une part importante à l'élaboration du Code civil et en rédige le discours préliminaire ; serviable et empressé, il est le premier à pousser à la proclamation du Consulat à vie puis de l'Empire. Napoléon le trouve de bon et discret conseil ; il considère un peu légèrement ce demi-régicide comme le gage d'une persistance de la Révolution dans son régime ; il le comble de titres et de faveurs. […] Lire la suite

ALBERT DE BRANDEBOURG (1490-1568) premier duc de Prusse (1525-1568)

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 576 mots

Troisième fils du margrave d'Ansbach en Franconie, Albert de Brandebourg est destiné à une brillante carrière ecclésiastique. Dès l'âge de seize ans, il devient chanoine à Cologne, ce qui ne l'empêche pas de participer en 1508 à une campagne militaire de l'empereur Maximilien en Italie. C'est en 1510 que se situe sa fortune, lorsque, grâce aux manœuvres de son frère aîné, il est élu grand maître de l'ordre Teutonique. […] Lire la suite

DAVOUT LOUIS NICOLAS D'AVOUST ou (1770-1823) maréchal d'Empire (1804) duc d'Auerstaedt (1806) prince d'Eckmühl (1809)

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 692 mots
  •  • 1 média

Issu d'une famille noble de Bourgogne, sous-lieutenant de cavalerie en 1788, Davout montre bien par son exemple qu'il ne faut pas confondre les nobles en tant que classe sociale et les aristocrates en tant que parti politique opposé aux patriotes. Ardent patriote justement, le jeune Davout est mis aux arrêts à la suite d'un toast révolutionnaire, puis emprisonné en raison d'une mutinerie de son régiment. […] Lire la suite

MYTHOLOGIES Premiers panthéons

  • Écrit par 
  • Jean BOTTERO, 
  • Yvan KOENIG, 
  • Dimitri MEEKS, 
  • Universalis
  •  • 7 006 mots
  •  • 3 médias

Ce type d'assimilation remonte au Moyen Empire. Ce fut le cas des dieux thébains, Montou et Amon, qui s'assimileront à Rê. Cependant, les systèmes théologiques les plus influents furent ceux d'Héliopolis, la « ville du soleil », de Memphis, la capitale des bâtisseurs de pyramides, et d'Hermopolis de Moyenne Égypte, la cité du dieu Thot, patron des lettrés. […] Lire la suite

ASIE DU SUD-EST (art et archéologie) Les grands empires

  • Écrit par 
  • Bernard Philippe GROSLIER
  •  • 4 138 mots
  •  • 5 médias

Le premier fut l'empire de Śrīvijaya, successeur de fait du Fou Nan et qui, à partir de Palembang en Sumatra, entre le viie et le xe siècle, étendit son emprise sur la mer de Chine méridionale. Il prit le relais de l'influence indienne et contribua à l'asseoir, notamment comme foyer du bouddhisme. Mais il manquait de terres cultivables. Le pouvoir devait donc passer sur Java, dont la fertilité fit le centre de peuplement le plus dense d'Indonésie. […] Lire la suite

SARGON L'ANCIEN

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MARGUERON
  •  • 196 mots
  •  • 1 média

Fondateur de l'empire d'Akkad, le premier empire mésopotamien connu par les textes, Sargon l'Ancien (vers — 2340-— 2284) apparaît à bien des égards comme un personnage plus légendaire qu'historique ; même si des inscriptions permettent d'établir certaines de ses actions, il n'est pas possible de connaître avec précision le déroulement chronologique de son règne. […] Lire la suite

FIFRE

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 83 mots

Le fifre est attesté au Moyen Âge et fut très répandu comme instrument militaire de François Ier à Napoléon III, en passant par la garde impériale du premier Empire et par les Cent-Suisses de la Restauration. À ne pas confondre avec le piccolo ou avec les formes du genre galoubet provençal ou du txistu basque. […] Lire la suite

PRINTEMPS DES PEUPLES, en bref

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 222 mots
  •  • 1 média

Le Congrès de Vienne qui, en 1815, avait sanctionné l'échec du premier Empire français, avait remodelé la carte de l'Europe au profit d'une Sainte-Alliance des monarchies autoritaires de Prusse, d'Autriche et de Russie. Alors que la Révolution française avait accéléré le mouvement de constitution des identités nationales amorcé au xviiie siècle, celles-ci ne sont absolument pas prises en compte dans le nouveau tracé des frontières. […] Lire la suite

VICTORIA (1819-1901) reine du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande (1837-1901)

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 227 mots
  •  • 1 média

Le pays a en effet été épargné par les guerres et les révolutions, tout en se taillant le premier empire colonial du monde (Victoria régnait sur un empire « sur lequel le soleil ne se couche jamais ») ; la Royal Navy, la City de Londres sont les symboles d'une réussite qui est d'abord économique, articulée autour de la trilogie sidérurgie, charbon et coton. […] Lire la suite

UN NOUVEL ART IMPÉRIAL MÉSOPOTAMIEN (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MARGUERON
  •  • 348 mots

— 2334-— 2279 Règne de Sargon, qui édifie le premier empire mésopotamien connu par les textes, dont la capitale est la ville d'Agadé. Vers — 2285 Stèle commémorant une victoire de Sargon contre un souverain inconnu (musée du Louvre) : iconographie (le roi conduisant ses soldats, défilé de prisonniers, etc.) et style appartiennent à la tradition de l'époque des Dynasties archaïques. […] Lire la suite

HUGO VICTOR (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Jean-François PÉPIN
  •  • 313 mots

1804-1815 Premier Empire. 12 octobre 1822 Mariage avec Adèle Foucher. 1827 Publication de Cromwell, dont la Préface joue un rôle décisif dans la naissance du romantisme en France. 1828 Publication d'Odes et Ballades. 1829 Marion de Lorme est interdit par la censure. La pièce sera représentée en 1831 (théâtre de la Porte-Saint-Martin). 1830 Bataille d'Hernani (Comédie-Française). […] Lire la suite

PARIS TRAITÉ DE (1763)

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 198 mots

La France, qui ne conserve de son premier empire colonial que ses comptoirs antillais et africains et cinq ports indiens, cède à l'Angleterre le Canada, toutes ses possessions à l'est du Mississippi, et offre la Louisiane à l'Espagne qui perd la Floride au profit de l'Angleterre. La France prendra sa revanche lors de l'indépendance américaine, mais l'Amérique du Nord sera anglo-saxonne. […] Lire la suite

DELHI (SULTANAT DE)

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 401 mots
  •  • 2 médias

Premier empire musulman de l'Inde, baptisé Hindoustan par ses fondateurs (1026-1525), qui ont pris pour capitale celle de leur principal antagoniste hindou : la ville de Delhi (ou Dilli). Turcs et Afghans descendus d'Afghānistān, les conquérants, conduits par le sultan Muhammad de Ghôr, écrasent la résistance indienne à la bataille de Tarain (1192). […] Lire la suite

MACHINE À FILER LE LIN DE GIRARD

  • Écrit par 
  • Bruno CHANETZ
  •  • 477 mots

Au printemps de 1810 paraît dans Le Moniteur, journal officiel du premier Empire, le règlement d'un concours pour la réalisation d'une machine industrielle à filer le lin. Napoléon Ier promet un prix d'un million de francs à celui qui, avant mai 1813, inventera une telle machine. L'opération de filage du lin se faisait encore manuellement à cette époque. […] Lire la suite