« didier r »

J'ACCUSE (R. Polanski)

  • Écrit par 
  • Pierre EISENREICH
  •  • 934 mots

Est-ce un signe que la plus grande affaire d’État française ait eu lieu en 1894, à l’orée de la naissance du cinéma ? Est-ce un signe que Roman Polanski s’empare de l’affaire Dreyfus pour réaliser un film majeur sur son instruction, convoquant une multitude d’interprètes masculins qui représentent la fine fleur de l’actorat français ? Réalisateur issu d’une famille d’origine juive, survivant du ghetto de Cracovie, Polanski ne pouvait rester indifférent au sort d’Alfred Dreyfus, victime d’un antisémitisme d’État. […] Lire la suite

120 BATTEMENTS PAR MINUTE (R. Campillo)

  • Écrit par 
  • René PRÉDAL
  •  • 1 115 mots
  •  • 1 média

« On voit à l’œuvre une parole incroyablement directe, et aussi le fait de vivre des choses très dures dans une sorte d’élan de vie très fort » (R. Campillo, entretien avec J.-M. Lalanne et G. Sarratia, « Du sang et des armes », Les Inrockuptibles, 23 août 2017). L’affirmation de la vie Un quatuor se détache progressivement : Thibault (Antoine Reinartz), président largement inspiré de Didier Lestrade, habile porte-parole privilégié des médias ; Sophie, la stratège des actions (Adèle Haenel) ; Sean (Nahuel Pérez Biscayart), le malade révolté contre les atermoiements (dans lequel on peut reconnaître Cleews Vellay, mort à trente ans) et Nathan (Arnaud Valois, fraîchement arrivé à Act Up, alter ego de Campillo lui-même). […] Lire la suite

MONSÙ DESIDERIO (1re moitié XVIIe s.)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 768 mots

Puis, une inscription relevée par R. Causa au revers d'une Vue de Naples : « Desiderius Barra, ex civitate Metensi in Lotharingia F : 1647 » (musée de San Martino, Naples), orienta les recherches vers les archives lorraines. On put établir alors que Monsù Desiderio était fils d'un hôtelier de Metz, qu'il était né vers 1590 et parti pour l'Italie en 1608. […] Lire la suite

BRIALY JEAN-CLAUDE (1933-2007)

  • Écrit par 
  • René PRÉDAL
  •  • 1 030 mots

 Godard), Alain Delon (Plein Soleil, R. Clément), Jean-Pierre Cassel (Les Jeux de l'amour, P. de Broca), Philippe Noiret (Zazie dans le métro, L. Malle), Laurent Terzieff (Les Tricheurs, M. Carné). Chacun suivra son propre parcours, Jean-Claude Brialy étant pour sa part rapidement identifié à l'esprit Nouvelle Vague qu'il incarne en jeune premier chez quelques tenants du mouvement (C. […] Lire la suite

FANTASY

  • Écrit par 
  • Anne BESSON
  •  • 2 811 mots
  •  • 3 médias

R. R. Tolkien et de C. S. Lewis, qui furent collègues à Oxford et un temps proches amis : l'un catholique, l'autre protestant, tous deux voient dans le mythe une expression éternelle de la croyance et le moyen de la faire éprouver, plus ou moins directement, aux enfants (Bilbo le Hobbit de Tolkien, 1937 ; Narnia de Lewis, 1950-1956) comme aux plus grands (Le Seigneur des anneaux, 1954-1955 ; Till We Have Faces, 1956). […] Lire la suite

ENFANCE (Les connaissances) La petite enfance

  • Écrit par 
  • Hélène STORK
  •  • 8 741 mots
  •  • 2 médias

R. A. Spitz et A. Gesell ont été des pionniers dans cette méthode, le premier pour la mise en lumière des stades de la relation objectale (le « sourire du troisième mois », l'« angoisse du huitième mois »), le second pour le repérage des étapes de la croissance et des acquisitions cognitives. Les éthologues utilisent très largement, désormais, les ressources de l'enregistrement, par l'image et par le son, des comportements enfantins, mais le plus souvent selon un protocole expérimental (R. […] Lire la suite

FLAUBERT GUSTAVE

  • Écrit par 
  • Pierre-Marc de BIASI
  •  • 9 824 mots
  •  • 1 média

En 1970, le Flaubert de R. Debray-Genette (éd. Didier) favorisait cette prise de conscience en retraçant, textes à l'appui, la lente émergence critique de l'œuvre de 1870 à 1970. En fait, à quelques exceptions près (Maupassant, Théodore de Banville, George Sand, Baudelaire), les contemporains de Flaubert n'ont pas compris le sens et la nouveauté de son travail. […] Lire la suite

CHANSON DE GESTE

  • Écrit par 
  • Italo SICILIANO
  •  • 5 056 mots
  •  • 1 média

Une nouvelle vague amène à la surface l'ancienne théorie de la genèse lointaine, avec le phalanstère populaire et l'improvisation jongleresque (Menéndez Pidal, R. Louis, Rita Lejeune, Rychner). Enfin des sceptiques, autrement appelés éclectiques, refusent et concilient les extrêmes. Le débat continue. […] Lire la suite

JEUNESSE LITTÉRATURE POUR LA

  • Écrit par 
  • Jean PERROT
  •  • 7 646 mots
  •  • 9 médias

R. R. Tolkien (1892-1973), et, plus loin encore en remontant le temps, par la « fantasy » inaugurée par Edward Lear et par Lewis Carroll dans Les Aventures d'Alice au pays des merveilles (1865), mêlant fiction merveilleuse et réalité. Tolkien, professeur d'Oxford, spécialiste de littérature médiévale, a remis au goût du jour la passion des temps médiévaux, qui s'est vu amplifiée par le merveilleux des Lettres du Père Noël adressées à ses propres enfants et publiées en 1976. […] Lire la suite

EXOBIOLOGIE

  • Écrit par 
  • François RAULIN
  •  • 6 957 mots
  •  • 16 médias

Signalons toutefois qu'une étude de John R. Cronin et Sandra Pizzarello publiée en 1997 semble montrer la présence d'un léger excès d'acides aminés L par rapport à leur énantiomère D, d'origine non biologique, dans la météorite carbonée de Murchison. L'étude de ces matériaux primitifs présente donc un intérêt considérable pour l'exobiologie et reste d'ailleurs tout à fait d'actualité, en parallèle avec l'exploration spatiale. […] Lire la suite

THÉÂTRE OCCIDENTAL L'interprétation des classiques

  • Écrit par 
  • Christian BIET
  •  • 7 271 mots
  •  • 2 médias

 Christie), Molière-politique (R. Planchon, J.-P. Vincent, A. Mnouchkine, J.-M. Villégier...), etc. Essayons de relever quelques tendances fortes. D'abord, que Molière figure l'image du théâtre contemporain, dans sa complexité et son morcellement, avec deux pôles : celui de la théâtralité « pure » et de la performance (le farcesque et la gestuelle) et celui de l'exigence du sens (la portée philosophique, l'historicité, l'impact politique). […] Lire la suite

FRANCE (Arts et culture) La langue française

  • Écrit par 
  • Gérald ANTOINE, 
  • Jean-Claude CHEVALIER, 
  • Loïc DEPECKER, 
  • Françoise HELGORSKY
  •  • 15 699 mots
  •  • 1 média

Pour rendre compte de l'évolution d'une langue, le linguiste distingue traditionnellement deux sortes de facteurs : des facteurs internes, c'est-à-dire des mécanismes de changements proprement linguistiques, dus aux modifications et au réaménagement des systèmes, et des facteurs externes, à savoir les modifications de la société, des techniques, etc. […] Lire la suite

BANDE DESSINÉE

  • Écrit par 
  • Dominique PETITFAUX
  •  • 20 364 mots
  •  • 11 médias

Toute bande dessinée est fondée sur une juxtaposition d'images, organisée en séquences narratives. Chaque image – dite « vignette » – se trouve généralement à l'intérieur d'un cadre rectangulaire, la « case ». Un alignement de cases forme un « registre » ou « strip ». Une superposition de registres occupant toute une page d'une revue ou d'un album constitue une « planche ». […] Lire la suite

POLICIER ROMAN

  • Écrit par 
  • Claude MESPLÈDE, 
  • Jean TULARD
  •  • 16 394 mots
  •  • 10 médias

L'expression « roman policier » a toujours constitué une dénomination réductrice, et les multiples tentatives faites pour le définir ou le codifier n'ont jamais été satisfaisantes – Edgar Allan Poe dans « Genèse d'un poème », S. S. Van Dine, en 1928, dans un article de l'American Magazine. Dès sa naissance, ce genre littéraire est vite devenu insaisissable parce que multiforme et indéfinissable globalement. […] Lire la suite

ENLUMINURE

  • Écrit par 
  • Danielle GABORIT-CHOPIN, 
  • Eric PALAZZO
  •  • 11 812 mots
  •  • 11 médias

L'école de Winchester se caractérise par des gouaches épaisses aux couleurs douces et par des feuillages débordant largement des cadres et formant aux angles des hélices échevelées (Missel de R. de Jumièges, Rouen, ms. 274). Ces différents styles se fondirent dans l'enluminure romane ; l'union de ces éléments donna autant d'importance aux initiales qu'aux scènes figurées, et l'enlumineur roman eut recours à toutes sortes de combinaisons entre les lettres ornées, synthétiques et historiées. […] Lire la suite

MADAGASCAR

  • Écrit par 
  • Marie Pierre BALLARIN, 
  • Chantal BLANC-PAMARD, 
  • Hubert DESCHAMPS, 
  • Bakoly DOMENICHINI-RAMIARAMANANA, 
  • Paul LE BOURDIEC, 
  • David RASAMUEL, 
  • Universalis
  •  • 35 139 mots
  •  • 10 médias

L'île de Madagascar s'étend à l'est de l'Afrique dont elle est séparée par les 400 kilomètres du canal du Mozambique. Quatrième île du monde par sa superficie (590 000 km2), elle mesure 1 580 kilomètres du nord au sud et 570 kilomètres d'est en ouest dans sa partie la plus large. Pays tropical dans son ensemble, l'île présente des reliefs complexes composés des Hautes Terres centrales, d'une côte orientale étroite et, à l'ouest, de grandes plaines déboisées et d'une côte dominée par le sable et les mangroves. […] Lire la suite

CAROLINGIENS

  • Écrit par 
  • Robert FOLZ, 
  • Carol HEITZ
  •  • 12 125 mots
  •  • 7 médias

En Italie, le pape Hadrien Ier, menacé par les manœuvres de Didier, roi des Lombards, ayant appelé Charlemagne à son secours, celui-ci franchit les Alpes en 773 et, après un long siège, s'empara de Pavie et du roi en personne. Il se proclama aussitôt roi des Lombards (774), créant ainsi un régime d'union personnelle entre son premier royaume et celui qu'il venait de conquérir. […] Lire la suite

ROMAN ART

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 20 556 mots
  •  • 19 médias

Le terme d'art roman aurait été employé pour la première fois, en 1818, par l'archéologue normand Charles Duhérissier de Gerville, dans une lettre à son ami Auguste Le Prévost. Jusque-là, on avait qualifié indistinctement de « gothiques » toutes les manifestations de l'art médiéval. Cette meilleure compréhension des choses est à mettre à l'actif du romantisme, car elle répond à l'intérêt spécial que celui-ci accordait au Moyen Âge. […] Lire la suite

STRUCTURALISME

  • Écrit par 
  • Jean-Louis CHISS, 
  • Michel IZARD, 
  • Christian PUECH
  •  • 24 054 mots
  •  • 1 média

Le structuralisme n'est pas une école de pensée facilement identifiable. À la fin des années 1950, la référence au concept de structure est générale dans le champ des sciences humaines, et trois colloques aux titres évocateurs attestent à la fois de cette généralisation de la notion, de sa dispersion... et de son imprécision : en 1959, Sens et usages du terme structure (R. […] Lire la suite

PARIS

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BABELON, 
  • Michel FLEURY, 
  • Frédéric GILLI, 
  • Daniel NOIN, 
  • Jean ROBERT, 
  • Simon TEXIER, 
  • Jean TULARD
  •  • 32 119 mots
  •  • 21 médias

Un certain nombre de villes du monde ont donné naissance à des mythes ; quelques-uns ont acquis une portée universelle, en se détachant des caractères fondamentaux du pays lui-même pour exalter la Ville en tant qu'individu. Il en est ainsi de Rome et de Paris. On a maintes fois signalé cette sorte de familiarité amoureuse, avec ses éclats de haine ou d'adoration, que Paris a toujours suscitée, dans le monde entier, chez les poètes ou les chansonniers notamment, familiarité manifestée par l'usage de « petits noms » : Paname, Pantruche. […] Lire la suite

 
 

Recevez les offres exclusives Universalis