« apport+énergétique »

OLTÉNIE

  • Écrit par 
  • Violette REY
  •  • 296 mots

L'apport énergétique dû au barrage des Portes de Fer constitue un atout certain pour la région. Au cœur de la plaine, à la limite de l'Olténie et de la Munténie, Slatina (80 300 hab.) est un des premiers centres de production d'aluminium de Roumanie. […] Lire la suite

Les médias de la recherche « apport+énergétique » :

Homme adulte : apport et dépense énergétiques

Homme adulte : apport et dépense énergétiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

État nutritionnel et conditions socio-économiques

État nutritionnel et conditions socio-économiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Nutrition: régime alimentaire du Français

Nutrition: régime alimentaire du Français
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

SOLS Biodynamique

  • Écrit par 
  • François TOUTAIN
  •  • 4 636 mots

l'apport énergétique constitué par les débris végétaux qui tombent sur le sol varient avec les conditions de milieu. C'est ainsi que, en milieu tempéré et sur roche mère riche en minéraux phylliteux et en fer, cet apport énergétique va permettre aux organismes efficaces du sol comme les vers de terre et les champignons de la pourriture blanche d'assurer […] Lire la suite

LEHNINGER ALBERT L. (1917-1986)

  • Écrit par 
  • Pierre KAMOUN
  •  • 589 mots

apport énergétique ; le rôle de ces ions dans le métabolisme mitochondrial est aujourd'hui reconnu comme essentiel. Une grande partie de l'œuvre d'Albert L. Lehninger fut effectuée dans la prestigieuse université Johns Hopkins. En effet, après avoir obtenu son Ph. D. à l'université de Chicago, il rejoint en 1945 ce qui fut plus tard appelé la « nursery […] Lire la suite

RATION ALIMENTAIRE

  • Écrit par 
  • Geneviève DI COSTANZO
  •  • 1 074 mots

apport énergétique alimentaire entre les trois grandes catégories d'aliments, et cela d'une façon pratiquement identique : glucides, de 400 à 425 grammes ; lipides, de 55 à 65 grammes ; protides, de 80 à 100 grammes. Les protides. Si l'on établit le bilan azoté chez l'adulte, on constate que l'organisme ne fait pas de réserve d'azote, puisque le bilan […] Lire la suite

NUTRITION ARTIFICIELLE

  • Écrit par 
  • Claude MATUCHANSKY
  •  • 5 540 mots
  •  • 5 médias

l'apport énergétique et l'apport en protéines : l'apport énergétique moyen est, chez l'adulte en phase d'équilibre de la nutrition, de 30 à 40 kilocalories par kilogramme de poids et par 24 heures ; l'apport protéique moyen est, chez l'adulte, de 150 à 300 milligrammes par kilogramme de poids et par 24 heures, le rapport calorico-azoté étant de 150 […] Lire la suite

RÉALITÉ PRINCIPE DE

  • Écrit par 
  • Baldine SAINT GIRONS
  •  • 1 198 mots

d'apport énergétique se compense de lui-même. La « pensée » joue alors un rôle primordial, puisqu'elle n'a plus seulement pour fonction la simple « représentation des objets » comme c'était le cas lorsque l'appareil psychique était réglé par le seul principe de plaisir, mais qu'elle a pour tâche d'opérer la « liaison » entre représentation de mots  […] Lire la suite

ACIDES GRAS INDISPENSABLES

  • Écrit par 
  • Geneviève DI COSTANZO
  •  • 232 mots

apport quantitatif a une valeur énergétique non négligeable. Du point de vue biologique, on peut les comparer aux acides aminés indispensables qui ne sont pas appelés « vitamines ». L'emploi dans l'alimentation des huiles fortement désaturées, telles les huiles de tournesol et de pépins de raisin, est justifié par leur effet hypocholestérolémiant.  […] Lire la suite

ALIMENTATION (Comportement et pratiques alimentaires) Évolution de la consommation

  • Écrit par 
  • Pierre COMBRIS
  •  • 4 325 mots
  •  • 2 médias

l'apport énergétique total et celle d'origine lipidique s'accroît considérablement, passant de 16 p. 100 de l'apport énergétique à 42 p. 100 (fig. 2). – La quatrième phase, qui a commencé en 1985-1990, marque manifestement le terme de ce long processus de transition. En effet, on observe une stabilisation de l'évolution des parts relatives des macronutriments […] Lire la suite

NUTRITION

  • Écrit par 
  • René HELLER, 
  • Raymond JACQUOT, 
  • Alexis MOYSE, 
  • Marc PASCAUD
  •  • 13 655 mots
  •  • 17 médias

énergétique pour l'enfant ; il est de l'ordre de 1 p. 100 du total énergétique pour l'adulte, soit un apport quotidien de 3 g ; le temps de renouvellement (vie moyenne) des acides polyinsaturés est en effet très long. L'acide linolénique est spécifiquement indispensable aux cellules nerveuses et rétiniennes. Sous-consommés en France, les poissons gras […] Lire la suite

LYOPHILISATION

  • Écrit par 
  • Charles ROMOND
  •  • 3 601 mots
  •  • 3 médias

l'apport énergétique d'une chaîne du froid continue jusqu'à sa consommation. De plus, son transport est alourdi par une quantité d'eau fort importante. Au contraire, un produit lyophile est stocké et manipulé sans précautions à la température ambiante, et son poids est réduit au minimum. Cette comparaison entre lyophilisation et surgélation montre  […] Lire la suite

MÉTABOLISME

  • Écrit par 
  • Paul DI COSTANZO, 
  • Charles KAYSER, 
  • Jo NORDMANN
  •  • 8 424 mots
  •  • 11 médias

apport énergétique. Mais cette formule a aussi un fondement théorique rationnel car elle traduit une réalité biologique : la dépense d'énergie d'un être vivant a la dimension physique d'une puissance. Le métabolisme intermédiaire Le métabolisme intermédiaire a été souvent défini comme l'ensemble des phénomènes de dégradation (catabolisme) et de  […] Lire la suite

SAISONS

  • Écrit par 
  • François DURAND-DASTÈS
  •  • 3 001 mots
  •  • 1 média

l'apport énergétique des rayons solaires en hiver permet évidemment un refroidissement très net. D'autre part, les phénomènes de stockage jouent un rôle important. Les masses océaniques ont accumulé une grande quantité d'énergie thermique, qu'elles cèdent à l'atmosphère. Enfin, les contrastes thermiques entre hautes et basses latitudes sont particulièrement […] Lire la suite

OBÉSITÉ

  • Écrit par 
  • Arnaud BASDEVANT, 
  • Cécile CIANGURA
  •  • 5 965 mots
  •  • 1 média

d'apport, aggravée par la diminution de la dépense énergétique liée à la sédentarité et, éventuellement, à une « amélioration » des rendements énergétiques, d'origine génétique ou acquise. L'inné et l'acquis chez l'obèse Il existe manifestement une prédisposition génétique à prendre du poids, ce dont témoignent le caractère familial de certaines  […] Lire la suite

BACTÉRIES

  • Écrit par 
  • Jean-Michel ALONSO, 
  • Jacques BEJOT, 
  • Patrick FORTERRE
  •  • 11 052 mots
  •  • 3 médias

L'apport énergétique nécessaire à la construction des macromolécules, à partir des monomères précurseurs, se fait par l'adénosine triphosphate (ATP) synthétisé par la bactérie. Selon les groupes bactériens, différentes sources d'énergie et de substrats carbonés sont utilisées, définissant le type trophique de la bactérie. Les bactéries et cyanobactéries […] Lire la suite

ARCHÉOLOGIE (Méthodes et techniques) L'archéologie environnementale

  • Écrit par 
  • Stéphanie THIÉBAULT
  •  • 4 223 mots

l'apport énergétique solaire. On ne sait pas pour le moment dans quel sens vont ces actions, dont certaines, mis à part l'effet de serre, tendraient vers une glaciation. L'augmentation des précipitations en zone arctique atlantique, conforme aux prédictions de plusieurs modèles, pourrait aussi avoir pour conséquence de faire basculer brutalement le […] Lire la suite

ÉNERGIES RENOUVELABLES

  • Écrit par 
  • Daniel CLÉMENT
  •  • 15 637 mots
  •  • 21 médias

l’apport énergétique du Soleil. Le vent et la pluie contribuent au cycle de l’eau, les êtres vivants à celui du carbone. L’énergie éolienne L’énergie éolienne résulte de la conversion de l’énergie cinétique du vent (due aux mouvements des masses d’air) en énergie mécanique puis électrique grâce à des éoliennes équipées d’un générateur (aérogénérateurs […] Lire la suite

CRÉATINE & CRÉATININE

  • Écrit par 
  • Geneviève DI COSTANZO
  •  • 470 mots

énergétique pour le muscle. L'origine de la créatine est double. La créatine exogène (alimentaire) est absorbée au niveau de l'intestin, diffuse dans le sang et se localise dans les tissus : muscle strié, myocarde et cerveau surtout. La créatine endogène est synthétisée en deux temps : la première réaction (transamidination), qui aboutit à la glycocyamine […] Lire la suite

RÉSERVES PHYSIOLOGIQUES Réserves animales

  • Écrit par 
  • Marc PASCAUD, 
  • Jean-Marie VERNIER
  •  • 7 487 mots
  •  • 7 médias

d'apport à court terme de protéines alimentaires. Au contraire, les glucides et surtout les lipides à finalité énergétique sont susceptibles d'être mis en réserve.À l'animal adulte, on peut opposer le jeune au début de son développement. L'embryon d'oiseau dispose de réserves protéiques et lipidiques prédéposées dans l'œuf. Le fœtus de Mammifère et […] Lire la suite

PRIX NOBEL DE PHYSIOLOGIE OU MÉDECINE 2019

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 180 mots
  •  • 3 médias

énergétique, contrairement aux organismes anaérobies, comme certaines bactéries – sont naturellement exposés à des variations de la quantité d’oxygène disponible, que ce soit dans l’air, dans les fluides biologiques comme le sang, ou dans l’eau pour les organismes aquatiques. Certaines réponses physiologiques à la diminution de la pression partielle […] Lire la suite

AUTOTROPHIE & HÉTÉROTROPHIE

  • Écrit par 
  • Alexis MOYSE
  •  • 2 503 mots
  •  • 2 médias

l'apport matériel et énergétique que les virus utilisent à leur multiplication. La phototrophie et l'auxotrophie se retrouvent conjuguées, comme chez les euglènes déjà citées, chez diverses bactéries chlorophylliennes : Rhodospirillum, Rhodopseudomonas. Elles peuvent assimiler le gaz carbonique par photosynthèse, mais à la double condition de disposer […] Lire la suite

SEIGLE

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CHARVET
  •  • 867 mots
  •  • 1 média

énergétique et une teneur en protéines comparables à celles des blés courants. Depuis les années 1980, les agriculteurs ont la possibilité de cultiver le triticale. Cette nouvelle céréale, qui ressemble davantage au seigle qu'au blé, est uniquement utilisée pour l’alimentation animale. Elle est cultivée, comme le seigle, dans des secteurs où les conditions […] Lire la suite

ALIMENTATION (Aliments) Prise alimentaire

  • Écrit par 
  • Jacques LE MAGNEN, 
  • Jean-Louis SCHLIENGER
  •  • 4 285 mots
  •  • 2 médias

énergétique déclenche un automatisme réflexe, qui supplante le conditionnement par l'apprentissage. L'alliesthésie est positive lorsque la composante affective liée aux stimuli alimentaires s'accroît chez un sujet dont le déficit énergétique augmente. L'alliesthésie est négative au cours d'un repas puisque la sensation de plaisir se commue progressivement […] Lire la suite

PHOTOSYNTHÈSE

  • Écrit par 
  • Jean LAVOREL, 
  • Paul MAZLIAK, 
  • Alexis MOYSE
  •  • 10 290 mots
  •  • 14 médias

l'énergétique lumineuse se substituant à l'énergétique chimique fournie par les oxydations mitochondriales. De plus, il s'établit à la lumière un type de respiration particulier, appelé photorespiration (Pr). Il en découle, sur le plan quantitatif, le fait suivant : l'émission photosynthétique d'O2 ainsi que l'absorption de CO2 observées à la lumière […] Lire la suite

CHIMIOSYNTHÈSES

  • Écrit par 
  • Alexis MOYSE
  •  • 2 593 mots
  •  • 3 médias

énergétique des chimiosynthèses Le rendement énergétique le plus fréquemment déterminé concerne l'ensemble des synthèses réalisées par un organisme en croissance et non un processus de synthèse particulier. Il peut être calculé de deux manières, selon que l'on considère les chaleurs de combustion (▵H) des constituants formés et des composés oxydés […] Lire la suite

AÉROBIOSE & ANAÉROBIOSE

  • Écrit par 
  • Claude LIORET
  •  • 2 734 mots
  •  • 1 média

énergétique liée à des réactions d'oxydation faisant intervenir obligatoirement l'oxygène atmosphérique ; que les aérobies ou anaérobies facultatifs ont une énergétique pouvant faire intervenir l'oxygène atmosphérique ; que les anaérobies stricts ont une énergétique ne faisant certainement pas intervenir l'oxygène, ce gaz leur étant, de plus, toxique […] Lire la suite

GLYCÉMIE

  • Écrit par 
  • Jack BAILLET, 
  • Universalis
  •  • 3 654 mots
  •  • 2 médias

énergétique (fig. 1) qui permet à la cellule de payer ses dettes énergétiques avec cette « petite monnaie » (A.Szent-Györgyi) que représente l'hydrolyse de l'ATP.  C'est par l'intermédiaire de l'acide pyruvique et de substances immédiatement dérivées comme l'acétylcoenzyme A que sont possibles les interconversions glucides ⇌ lipides. Si le shunt en […] Lire la suite

ALIMENTATION (Aliments) Classification et typologie

  • Écrit par 
  • Ambroise MARTIN
  •  • 4 590 mots
  •  • 1 média

énergétique (kilocalories/100 g) généralement faible, car ils sont riches en eau, et une haute densité nutritionnelle (teneur en nutriments indispensables – vitamines et minéraux – par 100 kilocalories). Les fruits se différencient cependant des légumes par une teneur plus élevée en sucres simples, augmentée encore dans les fruits secs. Les fruits  […] Lire la suite

AGRICULTURE Agriculture et industrialisation

  • Écrit par 
  • François PAPY
  •  • 7 421 mots
  •  • 3 médias

énergétique que nous connaissons maintenant avec ses répercussions sur le changement climatique. Les questions du présent vont guider notre façon de voir l'évolution de l'agriculture depuis le début de l'industrialisation.Les sociétés européennes n'ont pas connu les mêmes rythmes d'industrialisation. C'est en Grande-Bretagne qu'a débuté le processus […] Lire la suite

CELLULE L'organisation

  • Écrit par 
  • Pierre FAVARD
  •  • 11 028 mots
  •  • 10 médias

apport énergétique qui est fourni cette fois par l'oxydation de nutriments organiques, surtout glucidiques ou lipidiques, qui représentent en quelque sorte des « combustibles » bioénergétiques. Les oxydations se déroulent principalement dans la matrice mitochondriale qui contient de nombreuses enzymes catalysant ces réactions ; le couplage énergétique […] Lire la suite

ÉCOLOGIE

  • Écrit par 
  • Patrick BLANDIN, 
  • Denis COUVET, 
  • Maxime LAMOTTE, 
  • Cesare F. SACCHI
  •  • 20 635 mots
  •  • 15 médias

l'apport énergétique du rayonnement lumineux capté à l'aide de la chlorophylle présente chez les végétaux supérieurs. Diverses bactéries également autotrophes utilisent d'autres sources d'énergie, diverses substances minérales notamment. Les hétérotrophes utilisent la matière organique ainsi formée et se bornent à la transformer. Ils sont représentés […] Lire la suite

ROBOTIQUE HUMANOÏDE ET SANTÉ

  • Écrit par 
  • Fethi BEN OUEZDOU
  •  • 2 621 mots
  •  • 2 médias

énergétique. Ceci est essentiellement dû aux différentes technologies employées pour réaliser les divers constituants mécaniques du robot humanoïde. La démarche suivie pour le développement de ce type de machines a été principalement fondée sur l'assemblage de composants robotiques classiques, ce qui a abouti à des systèmes souvent très compliqués  […] Lire la suite

VIEILLISSEMENT

  • Écrit par 
  • Claude JEANDEL, 
  • Marc PASCAUD
  •  • 11 869 mots
  •  • 7 médias

énergétique fixé au début de son existence, et la durée de vie est inversement proportionnelle à l'intensité du métabolisme énergétique de l'animal. La fécondité serait antagoniste de la longévité : les espèces animales qui consacrent un fort investissement métabolique à la reproduction ont une durée de vie plus courte que celles dont le potentiel  […] Lire la suite

ÉCLAIRAGE DOMESTIQUE

  • Écrit par 
  • Georges ZISSIS
  •  • 8 154 mots
  •  • 12 médias

l'apport de la lumière du jour et, d'autre part, choisir les appareillages les plus performants en termes d'efficacité énergétique. En aucun cas, la qualité de l'éclairage, le niveau d'éclairement et le confort visuel ne doivent être sacrifiés. Avec cette disparition, quelle technologie va remplacer la lampe à incandescence qui a dominé le marché pendant […] Lire la suite

CHARBON Industrie charbonnière

  • Écrit par 
  • Michel BENECH, 
  • Pierre BERTE, 
  • Jacques BONNET, 
  • Robert PENTEL
  •  • 11 928 mots
  •  • 4 médias

apport énergétique significatif pour les pays qui les produisent (Allemagne : 182 Mt ; ex-U.R.S.S. : 90 Mt ; États-Unis : 75 Mt ; Pologne : 58 Mt). Principaux pays producteurs charbonniers Chine À la fin de 2004, les gisements de charbon connus en Chine étaient estimés à plusieurs centaines de milliards de tonnes. Quatre provinces (Shaanxi, Shanxi […] Lire la suite

CHAMPIGNONS

  • Écrit par 
  • Jacques GUINBERTEAU, 
  • Patrick JOLY, 
  • Jacqueline NICOT, 
  • Jean Marc OLIVIER
  •  • 10 958 mots
  •  • 17 médias

apport énergétique, ils fournissent à l'alimentation un appoint appréciable. Toutefois, si le nombre des espèces comestibles est considérable, on trouve parmi les champignons quelques toxiques alimentaires redoutables. Quelques espèces vénéneuses provoquent des accidents mortels : en premier lieu l'amanite phalloïde, mais aussi les amanites vireuse […] Lire la suite

ÉCONOMUSÉES

  • Écrit par 
  • Denis CHEVALLIER
  •  • 2 500 mots
  •  • 1 média

énergétique en Ardèche, des pâtisseries ailleurs...). On relance la production du sel à Guérande ou à Noirmoutier en développant de nouveaux produits comme la fleur de sel et en ouvrant les marais salants aux visiteurs. Chacune de ces initiatives se caractérise par ses multiples facettes : une nouvelle organisation qui favorise l'accès du public au […] Lire la suite

DORSALES OCÉANIQUES

  • Écrit par 
  • Jean FRANCHETEAU
  •  • 5 389 mots
  •  • 10 médias

énergétique. La chambre magmatique définie par ces données est néanmoins beaucoup plus petite que ne le laissaient supposer les études des ophiolites ; même pour ces dorsales rapides, la variabilité géochimique est forte. À l'axe de la dorsale du Pacifique est, où les expériences sismiques ont été les plus détaillées et aussi les plus convaincantes […] Lire la suite

ÉCOSYSTÈMES

  • Écrit par 
  • Luc ABBADIE
  •  • 6 409 mots
  •  • 7 médias

énergétique d'une grande variété d'écosystèmes. Cette vision des écosystèmes, fondée sur les échanges d'énergie et de matière, présente l'immense avantage d'être applicable à n'importe quel type d'objets – tout n'est-il pas d'abord matière et énergie ? –, ce qui permet d'aborder la diversité des composantes et des processus de n'importe quel écosystème […] Lire la suite

SUPRACONDUCTIVITÉ

  • Écrit par 
  • Julien BOK
  •  • 5 849 mots
  •  • 13 médias

énergétique le plus élevé qu’un électron puisse occuper à 0 K). Bardeen, Cooper et Schrieffer ont montré que dans l’état supraconducteur les paires se condensent dans l’état fondamental. Il s’ouvre alors un « gap » au niveau de Fermi, c’est-à-dire qu’il faut fournir une énergie minimum pour briser une paire, et créer des électrons non appariés. Ce  […] Lire la suite

ATMOSPHÈRE Thermodynamique

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHALON
  •  • 7 607 mots
  •  • 7 médias

énergétique, plus vaste. L’atmosphère : un mélange d’air sec et de vapeur d’eau En météorologie, pour réduire le nombre de paramètres à considérer et pour tenir compte des particularités associées au comportement des molécules d’eau, l'air est considéré comme un mélange de deux gaz : d’un côté la vapeur d'eau et de l’autre l'air sec qui contient  […] Lire la suite

CHOLESTÉROL

  • Écrit par 
  • Marc PASCAUD, 
  • Jacques ROUFFY
  •  • 5 932 mots
  •  • 11 médias

énergétique. L'étape catabolique capitale du chylomicron dont la demi-vie est courte (inférieure à une heure) est une délipidation par perte de triglycérides sous l'influence du système enzymatique de la lipoprotéine-lipase extra-hépatique (LPL) : cf. fig. 8. La LPL hydrolyse les triglycérides du cœur des chylomicrons en glycérol et acides gras libres […] Lire la suite

SOLS Microbiologie

  • Écrit par 
  • Yvon DOMMERGUES
  •  • 7 138 mots
  •  • 5 médias

énergétique et de source de carbone. Étant donné que ces composés constituent le principal facteur limitant de l'activité microbienne et qu'ils sont apportés au sol essentiellement par la végétation, on comprend l'importance de l'étude des relations entre la microflore du sol et les plantes qui y vivent. Ces relations peuvent se manifester avec une […] Lire la suite

THERMIQUE

  • Écrit par 
  • Bruno CHÉRON
  •  • 4 551 mots
  •  • 7 médias

énergétique donnée en une autre : par exemple, les accumulateurs et les piles convertissent l’énergie chimique en énergie électrique alors que l’électrolyse réalise l’opération inverse. D’autres mécanismes produisent (Pth > 0) ou absorbent (Pth < 0) l’énergie d’agitation thermique des systèmes. Pth est nulle dans les systèmes « passifs » comme les […] Lire la suite

JEU Le jeu chez l'enfant

  • Écrit par 
  • Jean CHATEAU
  •  • 5 500 mots
  •  • 1 média

énergétique par une expansion de soi, d'autre part, de contrôler ce surplus sans se laisser entraîner par lui. Du premier but dépendent toutes les inventions de jeu ; si l'enfant, à partir d'un certain âge, innove rarement en ce qui concerne les règles, il se réserve toute liberté à l'intérieur de ces règles : qu'il s'agisse de manifester son adresse […] Lire la suite

CARBURANTS

  • Écrit par 
  • Daniel BALLERINI, 
  • Jean-Claude GUIBET, 
  • Xavier MONTAGNE
  •  • 10 527 mots
  •  • 9 médias

énergétique, utilisés dans des moteurs de rendement élevé et peu polluants (tabl. 9). Contrairement à ce qui est souvent affirmé, la filière gazole est moins pénalisante en matière d'effet de serre que la filière essence, en raison essentiellement de l'excellent rendement énergétique du moteur Diesel. La teneur en carbone des deux types de carburants […] Lire la suite

ENVIRONNEMENT GLOBAL

  • Écrit par 
  • Robert KANDEL
  •  • 8 114 mots
  •  • 10 médias

énergétique, elles détaillent en même temps les déséquilibres qui existent en fonction du lieu, de la date et de l'heure. Ces déséquilibres proviennent avant tout des facteurs astronomiques gouvernant les cycles jour-nuit et été-hiver, et la répartition de l'apport d'énergie solaire entre le Nord et le Sud, les pôles et l'équateur. Sauf près des pôles […] Lire la suite

OSMORÉGULATION

  • Écrit par 
  • Brahim LAHLOU
  •  • 3 304 mots
  •  • 3 médias

énergétique que la cellule transporteuse effectue en permanence ; on dit que le transport est actif. Ce dernier cas correspond à des «  pompes biologiques », dont la plus répandue et la plus étudiée est la « pompe à sodium », qui refoule les ions Na+ hors des cellules. Les mécanismes biochimiques qui régissent ces transports sont encore mal connus. […] Lire la suite

COP 21

  • Écrit par 
  • Catherine AUBERTIN
  •  • 3 293 mots
  •  • 4 médias

énergétique et technologique, d'infrastructures, de dynamique démographique, d'enjeux territoriaux et de développement (lutte contre les inégalités et la pauvreté, politiques agricoles, urbaines, de santé). Les actions d'atténuation, plus techniques, sont présentées au même niveau que celles d'adaptation, locales et plus sociales. Ces contributions […] Lire la suite

FROTTEMENT

  • Écrit par 
  • Jacques-Jean CAUBET, 
  • Jean POLTI
  •  • 3 362 mots
  •  • 4 médias

énergétique...) toutes sortes de pièces mécaniques (engrenages, palettes de pompes, jupes de pistons...) ; – les matériaux composites, qui offrent en général une bonne résistance au grippage, ce qui autorise certains frottements secs, dont les caractéristiques mécaniques sont tout à fait acceptables (tenue au fluage, à la compression...) et dont on […] Lire la suite

MICROBIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Corinne DOREL, 
  • Philippe LEJEUNE, 
  • Jean-Michel PANOFF
  •  • 3 878 mots
  •  • 9 médias

énergétique nécessaire à sa propulsion. Lorsque le biofilm gagne en épaisseur et donne lieu à la fixation d'êtres pluricellulaires, les processus de corrosion et les pertes d'énergie rendent l'immobilisation du bateau et le nettoyage de sa coque obligatoires. […] Lire la suite