« Vers �� soie »

ROUTES DE LA SOIE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 2 743 mots
  •  • 6 médias

Apprenant que ce pays ne produisait pas de soie, elle aurait fait sortir de Chine des vers à soie et des graines de mûrier en les cachant dans sa coiffe et aurait formé, avant son départ, ses suivantes à la sériciculture. La Perse, bientôt dans le secret, prit garde de ne pas le dévoiler pour ménager ses propres intérêts commerciaux. Vers 550, deux moines nestoriens y furent envoyés en « mission d’espionnage » et ramenèrent des œufs de vers à soie à Byzance en les dissimulant dans des cannes de bambou. […] Lire la suite

Les médias de la recherche « Vers �� soie » :

Ver à soie

Ver à soie
Crédits : De Agostini/ Getty Images

photographie

Bannière en soie, Chine

Bannière en soie, Chine
Crédits : D.R.

photographie

Caravane sur la Route de la soie

Caravane sur la Route de la soie
Crédits : Leemage/ Corbis Historical/ Getty Images

photographie

Caravane sur la Route de la soie

Caravane sur la Route de la soie
Crédits : Leemage/ Corbis/ Getty Images

photographie

Afficher les médias de « Vers �� soie »

VERS, invertébrés

  • Écrit par 
  • Andrée TÉTRY
  •  • 2 791 mots
  •  • 7 médias

Dans le langage courant, le terme « ver » désigne des animaux caractérisés essentiellement par une forme allongée, une certaine mollesse, le corps ne comprenant aucun élément dur, ni extérieur ni intérieur, et enfin l'absence de pattes ou la présence de pattes très réduites. C'est pourquoi des animaux aussi différents qu'un ver plat (Ténia), un ver rond (Ascaris), un ver de terre (Lombric), un ver-flèche (Sagitta), un ver à soie (larve de Papillon) et même un ver luisant (Insecte adulte) ont reçu le nom de Vers, mot qui a perdu toute signification zoologique et qui devrait être rayé du vocabulaire scientifique. […] Lire la suite

"OUVERTURE" DE LA ROUTE DE LA SOIE

  • Écrit par 
  • Alain THOTE
  •  • 260 mots

Principale marchandise, mais non la seule, du commerce vers l'ouest, la soie était, comme l'attestent les découvertes archéologiques, échangée contre des produits et des animaux (chevaux en particulier) appréciés en Chine. C'est par cette voie que fut introduit le bouddhisme en Chine au ier siècle de notre ère. La première des deux expéditions vers l'ouest conduites par Zhang Qian, parti en — 139 de la capitale Chang'an, devait le conduire jusqu'en Bactriane, et attirer l'attention de l'empereur et de la cour sur l'existence des pays si différents de l'Asie centrale. […] Lire la suite

NOUVELLES ROUTES DE LA SOIE

  • Écrit par 
  • Nashidil ROUIAÏ
  •  • 4 923 mots
  •  • 3 médias

Avec les Nouvelles Routes de la soie, la politique chinoise du Go West a désormais aussi pour objectif de faire de ces métropoles des relais stratégiques vers l’Asie centrale. Chongqing, par exemple, dispose, en plus d’importantes ressources naturelles, d’une position stratégique sur la route du Tibet et de l’Asie centrale. Cette situation géographique propice a fait d’elle l’un des centres névralgiques du volet ferroviaire du programme BRI. […] Lire la suite

ROUTES DE LA SOIE (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Alain THOTE
  •  • 535 mots

— 117 Création par les Han de la commanderie de Dunhuang (Gansu), poste clé de la Route de la soie. — 115 Deuxième expédition de Zhang Qian en Asie centrale ; il passe par la vallée de l'Ili, pays des Wusun. ier siècle de notre ère Début de la pénétration du bouddhisme en Chine depuis l'empire kushan qui englobe la partie occidentale du bassin du Tarim (actuel Xinjiang). […] Lire la suite

FERGANA

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 404 mots

L'égrenage du coton, le dévidage des cocons de vers à soie et la mise en conserve des fruits et légumes ont, de tout temps, assuré la prospérité des villes nées au long de l'antique route de la soie qu'empruntaient les caravanes pour se rendre dans l'Empire du Milieu tout proche. Le pétrole et le gaz naturel extraits du sous-sol de la plaine ainsi que la houille, le mercure et l'antimoine, l'électricité produite par des centrales hydrauliques aménagées sur le Syr-Daria et ses principaux affluents les ont transformées en centres industriels dont les entreprises travaillent les textiles (la soie en particulier) ou produisent le matériel d'équipement nécessaire aux cultivateurs de la région. […] Lire la suite

LÉPIDOPTÈRES

  • Écrit par 
  • Robert GAUMONT
  •  • 4 680 mots
  •  • 12 médias

La méthode se propagea rapidement, au point que la production de la soie devint très vite une des principales richesses du pays qui en conserva jalousement le secret pendant près de 3 000 ans. Mais, malgré les précautions prises, les moyens d'obtenir la soie furent connus au Japon, puis en Perse. Vers 550, deux moines du mont Athos ramenèrent de Perse en Grèce des œufs de vers à soie et des graines de mûrier. […] Lire la suite

PIXII NICOLAS CONSTANT (1776-1861)

  • Écrit par 
  • Jacques MÉRAND
  •  • 187 mots

Une bobine en fer à cheval (induit), sur laquelle on enroule un fil conducteur gainé de soie, est suspendue, branches vers le bas, entre deux montants. À sa rencontre se dresse l'inducteur : un aimant renversé, pôles vers le haut, fixé sur un socle qu'entraîne une manivelle. Mis en rotation, les pôles de l'aimant passent sous l'une et l'autre branche en fer doux de la bobine. […] Lire la suite

ORSENNA ERIK (1947- )

  • Écrit par 
  • Véronique HOTTE
  •  • 818 mots

L'écrivain nous conduit ainsi sur la Route de la soie, « cette grande entreprise de tissage entre les humains qu'on appelle le commerce », où, se sont croisées, seize siècles durant, les caravanes qui venaient de Chine, transportant vers l'Occident, la soie, le fer, le bronze, les céramiques, les épices, et celles qui venaient d'Europe ou d'Arabie, apportant l'or, le verre, la laine, le lin et les religions. […] Lire la suite

BROUSSE, ville

  • Écrit par 
  • Xavier de PLANHOL
  •  • 368 mots
  •  • 1 média

La richesse de ses eaux, son aspect champêtre et verdoyant au pied de la montagne la firent choisir comme capitale, à proximité directe des voies d'accès vers le haut plateau anatolien, et à distance suffisante du centre, encore menaçant, de l'Empire byzantin. La croissance rapide de la ville et la clientèle de la Cour entraînèrent le développement du tissage des étoffes précieuses, de la soie notamment, avec une matière première importée d'Iran. […] Lire la suite

MAO DUN [MAO-TOUEN] (1896-1981)

  • Écrit par 
  • Michelle LOI
  •  • 1 988 mots

C'est aussi à cette époque que Mao Dun écrit son très fameux roman Minuit (Ziye), considéré comme le roman le plus important de la littérature chinoise moderne, et, à peu près dans le même temps, un certain nombre de nouvelles, tout aussi remarquables par la solidité de la construction et la finesse de l'analyse, dont la fameuse trilogie villageoise qui commence par Les Vers à soie du printemps. […] Lire la suite

ARAIGNÉES ou ARANÉIDES

  • Écrit par 
  • Christine ROLLARD
  •  • 5 386 mots
  •  • 7 médias

L'abdomen mou (non recouvert d'une cuticule, porte vers l'extrémité de sa face ventrale, les filières, appendices articulés excréteurs des soies (en général au nombre de six), ainsi que l'anus (fig. 1). L'appareil séricigène, qui élabore la soie, est composé d'au moins trois types de glandes situées dans l'abdomen pour l'ensemble des araignées (fig. […] Lire la suite

MALAVAL ROBERT (1937-1980)

  • Écrit par 
  • Maïten BOUISSET
  •  • 788 mots

Installé alors en Haute-Provence, Malaval y élève des chèvres et des vers à soie ; il tente de transposer dans le tableau, avec tout ce qui lui tombe sous la main, sable, sciure de bois, papier froissé, morceaux de jute, les mouvements secrets du monde minéral et végétal qu'il observe à longueur de journée. Les formes y semblent sur le point de se défaire, pour se recomposer différemment sous l'action du temps. […] Lire la suite

TISSUS D'ART

  • Écrit par 
  • Anne KRAATZ, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Marie RISSELIN-STEENEBRUGEN
  •  • 22 617 mots
  •  • 8 médias

Avant cette période, les grandes caravanes qui suivaient les routes de la soie convoyaient vers l'Occident, dès le iiie siècle, les écheveaux de soie brute ou les précieuses étoffes qui représentaient une valeur d'échange extrêmement prisée. Les tissus de soie byzantins étaient très recherchés par l'Occident, mais l'exportation de certains d'entre eux hors de l'Empire était interdite. […] Lire la suite

JUSTINIEN Ier (482-565)

  • Écrit par 
  • José GROSDIDIER DE MATONS
  •  • 2 247 mots
  •  • 1 média

Mais ce n'est qu'à partir des années 552-554, quand des vers à soie exportés clandestinement de Chine eurent été introduits dans l'Empire, que celui-ci commença à se libérer du monopole perse en produisant la soie lui-même. À l'activité économique de l'Empire sous Justinien correspond une vie intellectuelle et artistique tout aussi brillante, que l'empereur, comme il arrive souvent à Byzance, a stimulée et marquée de son influence personnelle. […] Lire la suite

NĀSERODDIN SHĀH (1831-1896)

  • Écrit par 
  • Jean CALMARD
  •  • 1 043 mots

De plus, le redressement économique relatif noté depuis le début des années 1860 est arrêté par diverses calamités ou circonstances néfastes : la fréquence des épidémies de choléra, qui s'accroît avec la plus grande rapidité de déplacements des personnes ; la muscardine, maladie du vers à soie, qui réduit considérablement la production séricole ; la dévaluation de l'argent (métal) à la fin des années 1860 ; la chute des prix mondiaux des matières premières dans les années 1870 ; la série de périodes de sécheresse qui eut pour résultat la grande famine de 1872. […] Lire la suite

TEXTILE

  • Écrit par 
  • Eugène AMOUROUX, 
  • Jean-Yves DRÉAN, 
  • Claude FAUQUE, 
  • André PARISOT, 
  • Marc RENNER, 
  • Richard A. SCHUTZ
  •  • 23 437 mots
  •  • 5 médias

La première circulation de la soie se fera de la Chine vers le monde antique de la Méditerranée. En effet, la soie fut le fondement de l'économie chinoise et surtout constitua sa monnaie d'échange avec les populations nomades des steppes, qui l'acheminèrent au gré de divers itinéraires et au long des siècles jusqu'à l'Empire romain. Jules César, après sa victoire sur Cléopâtre, avait lui aussi rapporté des étoffes mystérieuses et brillantes qui servirent de dais pour ses triomphes. […] Lire la suite

POURPRE

  • Écrit par 
  • Marie GUILLET
  •  • 405 mots

Ces villes ne furent pas seulement des étapes de la route de la soie pour les nécessités du transit vers le monde occidental, mais aussi parce que la soie pouvait y être teinte. Pour extraire le colorant, les Anciens cassaient la coquille des murex et laissaient macérer les mollusques dans des bassins. La teinture ainsi obtenue pouvait varier du rose au violet en passant par le cramoisi au moyen de différents procédés, parmi lesquels le séchage des tissus au soleil. […] Lire la suite

ZHANGJIAKOU [TCHANG-KIA-K'EOU], anc. KALGAN

  • Écrit par 
  • Pierre TROLLIET
  •  • 215 mots

Par Zhangjiakou transitent les peaux et la laine de Mongolie vers la Chine du Nord, et le thé, le sucre, le tabac, les cotonnades de Chine vers la Mongolie. La ville est dotée de diverses industries, notamment agroalimentaires, textiles (laine, coton, soie artificielle), sidérurgiques, métallurgiques, mécaniques (matériel minier), pétrochimiques et joue le rôle de centre viticole. […] Lire la suite

MARV

  • Écrit par 
  • Jean CALMARD
  •  • 391 mots
  •  • 1 média

Centre important de vie intellectuelle islamique, sa richesse reposait sur une mise en valeur très policée des cultures irriguées (coton, soie, soie grège, tissus exportés). Saccagée par les Ghuz, la ville fut détruite par les Mongols et son barrage d'irrigation démoli. En dépit des efforts du Timouride Shāh Rukh (reconstruction du barrage et d'une nouvelle ville au xve s. […] Lire la suite

EUGENIDES JEFFREY (1960- )

  • Écrit par 
  • Liliane KERJAN
  •  • 1 133 mots
  •  • 1 média

Partie de Grèce où sa famille a un élevage de vers à soie sur les pentes de l’Olympe, puis fuyant Smyrne embrasée et pillée par les Turcs en 1922, elle est, à son arrivée aux États-Unis, épouillée et vaccinée à Ellis Island, accueillie à New York par une Grecque de l’Antiquité, la statue de la Liberté. Tout le roman, qui court sur trois générations, s’inscrit ainsi sous le signe du cocon et de la métamorphose. […] Lire la suite

URTICALES

  • Écrit par 
  • Jacques MIÈGE
  •  • 3 276 mots
  •  • 3 médias

Morus alba, le mûrier blanc, a été introduit, en provenance d'Asie, d'abord en Sicile au xiie siècle, puis en France au xvie siècle, pour l'élevage des vers à soie. Le mûrier noir, M. nigra, venu de Perse dès l'Antiquité, a des feuilles plus grossières et moins appréciées des vers à soie. Les infrutescences de ces deux mûriers sont composées d'akènes et de calices devenus charnus et soudés les uns aux autres en un complexe induvial ; elles sont riches en sucres (25 p. […] Lire la suite

CÉVENNES

  • Écrit par 
  • Jean-Paul VOLLE
  •  • 753 mots
  •  • 1 média

Grâce au mûrier, l'arbre d'or, l'élevage du ver à soie va révolutionner dès le xviiie siècle l'économie cévenole. Chaque ferme avait sa magnanerie et son atelier de filature dépendant des marchands de Nîmes et de Lyon. Au xixe siècle, l'usine prend le relais dans les petites villes qui drainent la production de cocons, mais l'activité s'effondre à la suite de la maladie du ver à soie (la pébrine) et en raison de la concurrence des textiles de synthèse. […] Lire la suite

LYON

  • Écrit par 
  • Franck SCHERRER
  •  • 1 725 mots
  •  • 1 média

Après la relance spectaculaire du négoce et de la fabrique de la soie sous le premier Empire, c'est sur les pentes de la Croix-Rousse que s'érige rapidement une étonnante ville-atelier d'immeubles verticaux dédiée à l'industrie de la soie où les canuts vivent et travaillent, concentration ouvrière propice aux révoltes et à la lutte des classes (1831 et 1834). […] Lire la suite

AVED JACQUES ANDRÉ JOSEPH (1702-1766)

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 266 mots

Le tableau nous montre une bourgeoise chez elle, assise devant son métier à tapisserie ; sa robe de soie, son bonnet de dentelle, le bijou qui orne sa main soignée indiquent l'aisance. Mais ce qui frappe le plus est, dans un visage un peu gras, le pincement léger de la bouche et des narines, ou l'acuité du regard, dirigé non pas vers le spectateur mais vers quelque interlocuteur que l'on ne voit pas. […] Lire la suite

DIAPAUSE, zoologie

  • Écrit par 
  • Catherine BLAIS, 
  • René LAFONT
  •  • 1 154 mots

Pour un grand nombre d'espèces, la diapause est induite par une durée d'éclairement inférieure à douze heures (diapause hivernale), pour d'autres, (par exemple le ver à soie), ce sont, à l'inverse, les jours longs qui vont déclencher ce phénomène (cf. rythmes biologiques). Dans tous les cas, l'indication photopériodique est perçue par un stade sensible, précédant le plus souvent le stade diapausant. […] Lire la suite

QIN, musique

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 191 mots

Les cordes, en soie, sont tendues sur une table d'harmonie étroite et légèrement convexe ; le dessous concave de cette table est constitué par une base plate qui est souvent munie de quatre petits pieds. La notation de l'instrument comporte à la fois l'indication des notes et celle des mouvements des mains. Les cordes sont pincées, leur longueur étant réduite avec les doigts. […] Lire la suite

DANDONG [TAN-TONG], anc. ANDONG [NGAN-TONG]

  • Écrit par 
  • Pierre TROLLIET
  •  • 211 mots

Puis des industries se sont installées, alimentées par l'exploitation des belles forêts des montagnes de la Mandchourie méridionale, dont le bois est envoyé vers Dandong par flottage sur le Yalu. Au cours des années 1950, un complexe d'industries textiles travaillant la soie sauvage (spécialité des collines de Liaodong), de nouvelles papeteries et une aciérie firent de la ville un important centre industriel ; sa diversification a vu l'implantation de nouvelles industries (chimiques, pharmaceutiques, mécaniques, caoutchouc). […] Lire la suite

ORIFLAMME

  • Écrit par 
  • Hervé PINOTEAU
  •  • 906 mots

Le vitrail de saint Denis à Chartres (vers 1210/1220), les descriptions et les meilleures peintures des xiiie et xive siècles montrent que l'oriflamme était une bande de soie légère, rouge uni (couleur impériale ou encore celle du martyr, en l'honneur des saints Denis, Rustique et Éleuthère), assez longue, découpée de cinq, trois ou deux queues, ornée de houppes vertes, attachée par des anneaux à une lance dorée pouvant tuer l'ennemi. […] Lire la suite

MATÉRIAUX

  • Écrit par 
  • François DAGOGNET
  •  • 6 626 mots
  •  • 1 média

La route vers les « matériaux synthétiques » est ponctuée d'imprévus et de détours. Nous ne pouvons pas ne pas évoquer ici la démarche insolite du comte de Chardonnet qui le conduit vers « la soie artificielle » à la suite de fausses évaluations. Les élevages de « vers à soie » sont décimés par la maladie. On manque donc de leurs « fils ». Cet amateur s'imagine que le ver métabolise le bois, après dissolution de sa lignine, c'est-à-dire de la cellulose qui vient des feuilles, des tiges et de l'écorce qu'il dévore ; il en résulterait une sorte de substance pâteuse qu'il étirerait. […] Lire la suite

INVENTION DU PAPIER EN CHINE

  • Écrit par 
  • Olivier LAVOISY
  •  • 229 mots

Se substituant aux lamelles de bambou ou de bois et à la soie, le papier devient un support d'écriture, entraînant des conséquences capitales pour le développement de la civilisation de l'écrit en Chine (culture, administration, etc.). Sa fabrication est transmise au Moyen-Orient par des ouvriers chinois faits prisonniers par les Arabes à la bataille du Talas en 751. […] Lire la suite

NATAL, Brésil

  • Écrit par 
  • Michel ROCHEFORT
  •  • 228 mots
  •  • 1 média

Cet accroissement est, certes, dû en partie à l'essor démographique général du Brésil et aux migrations des campagnes vers les villes, mais aussi à l'implantation de quelques petites unités industrielles, textiles (soie et coton, cuirs et peaux) et agroalimentaires (sel et canne à sucre) notamment. Natal a perdu le rôle de ville relais qu'elle avait trouvé lors des débuts de l'aviation bien qu'elle soit dotée d'un aéroport international. […] Lire la suite

GANT, histoire du costume

  • Écrit par 
  • Annie SAGALOW
  •  • 1 030 mots
  •  • 1 média

En Occident, c'est vers le viie siècle que les gants deviennent des accessoires de luxe et donc de mode. Les comptes d'Isabeau de Bavière mentionnent en 1408 des gants « brodés tout autour » (Franklin, 1895), Montaigne ne s'en serait pas plus passé que de sa chemise et Catherine de Médicis les offre en cadeau très apprécié aux dames de la cour ; ils sont alors en soie ou en cuir, si fins qu'ils peuvent être roulés dans une coque de noix, usage qui persistera encore au xixe siècle, en Angleterre surtout, où la noix est pendue ostensiblement à la taille pour bien marquer la faveur royale. […] Lire la suite

CALLIGRAPHIE (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Alain THOTE
  •  • 388 mots

Vers — 1200 Invention de l'écriture en Chine. Vers — 1000 Recherches d'ordre esthétique dans les inscriptions sur bronze. Fin — ive-début — iiie siècle La soie est déjà utilisée comme support d'écriture, comme l'a révélé le Manuscrit de Chu, découvert en 1942 à Changsha (province du Hunan). — 221 Le Premier empereur, Qin Shi Huangdi, unifie l'écriture. […] Lire la suite

COMMERCE EXTÉRIEUR CHINOIS, en bref

  • Écrit par 
  • Marc PÉNIN
  •  • 270 mots

Depuis le xviie siècle, l'Occident importe de Chine des produits de luxe (soie, porcelaine, thé, etc.). Marginal pour l'empire chinois, le commerce avec les pays européens est, au début du xixe siècle, pratiquement confiné à Canton, très taxé et cadenassé : contraints de résider dans leurs « factoreries » (quartiers fermés auto-administrés) très surveillées, les étrangers ne peuvent commercer qu'avec une guilde autorisée de marchands chinois. […] Lire la suite

SHUNSHŌ KATSUKAWA (1726-1792)

  • Écrit par 
  • Chantal VALLUY
  •  • 319 mots

À la même date, il publie un album de douze gravures sur l'élevage du ver à soie. Son œuvre gravé, très riche, domine jusque vers 1790 tous les domaines de l'estampe ; il dénote force et sobriété. Remarquable coloriste, Shunshō excelle dans les noirs profonds, les bruns et l'orange. Dessinateur puissant, comme en témoignent ses études de lutteurs de sumō (lutte japonaise), il n'abandonna jamais complètement la peinture et la poésie auxquelles il consacre ses dernières années. […] Lire la suite

PARAPLUIE, histoire de la mode

  • Écrit par 
  • Annie SAGALOW
  •  • 1 078 mots

Et que dire de l'immense parapluie de soie rouge qui impressionna vivement les populations africaines et permit à l'explorateur Roger Caillé de voyager sans encombre vers Tombouctou en 1828 ; Il devient « objet d'usage » au xixe siècle, grâce aux nombreuses améliorations techniques (plus de cent trois brevets d'invention et de perfectionnement entre 1808 et 1851). […] Lire la suite

TBILISSI, anc. TIFLIS

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE, 
  • Universalis
  •  • 412 mots
  •  • 1 média

Le travail de la laine, de la soie et du cuir, le commerce du vin et des denrées alimentaires font la fortune de la ville et, vers 1860, on y dénombre 70 000 habitants. Les voies ferrées, puis les conduites de pétrole et de gaz, que l'on met en place autour de la cité, renforcent son rôle de place de commerce et expliquent qu'elle compte un quart de million d'habitants en 1913, puis un demi-million en 1939. […] Lire la suite

DUNHUANG [TOUEN-HOUANG], site archéologique

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre DRÈGE
  •  • 1 052 mots
  •  • 1 média

Dunhuang s'était révélée bientôt comme la plus importante de ces places fortes qui permirent d'entreprendre la colonisation de l'actuelle région du Xinjiang et d'assurer l'expansion de la Chine vers l'Asie centrale. Étape de la célèbre route de la soie et d'une des principales voies de circulation du bouddhisme de l'Inde vers la Chine, Dunhuang et ses environs devinrent, dès le ive siècle, un site remarquable pour ses activités religieuses : au cours des âges, près de cinq cents grottes furent creusées, sculptées et décorées pour vénérer le bouddhisme et de nombreux monastères y furent établis. […] Lire la suite

BAUMÉ ANTOINE (1728-1804)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 345 mots

Baumé rédigea des ouvrages très représentatifs de la chimie de son temps et de nombreuses publications sur des sujets variés et d'intérêt pratique parmi lesquels on peut citer la teinture des draps, le blanchiment de la soie, la purification du salpêtre, la distillation de l'alcool (pour laquelle il mit au point un alambic) et un aréomètre qui porte son nom, et qui fut gradué en « degrés Baumé » avant que ne soit adoptée la graduation en densités vraies. […] Lire la suite

HATA CHITEI (XIe s.)

  • Écrit par 
  • Chantal KOZYREFF
  •  • 1 259 mots

Il ressort des recherches aux rayons X et à l'infrarouge que la composition de l'œuvre a été très peu altérée par les restaurations successives, que la soie originale est conservée dans l'ensemble et que là où le coloris sur la soie d'origine a disparu, le dessin de Hata Chitei subsiste toujours. Aussi, en dépit des restaurations, cette œuvre reste-t-elle majeure pour la peinture du xie siècle : c'est, dans l'évolution stylistique, un jalon qui permet de suivre le départ, déjà amorcé, entre la tradition chinoise et les progrès d'une expression proprement japonaise. […] Lire la suite

ZARZUELA

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 2 933 mots
  •  • 2 médias

L'action se situe dans le milieu de l'élevage du ver à soie dans la province de Murcie, aux traditions populaires tenaces ; les travailleurs jouent de leurs instruments régionaux et chantent en chœur pour empêcher les vers à soie d'entendre le tonnerre, dont le bruit, selon une vieille croyance, leur cause beaucoup de mal. La zarzuela aux XIXe et XXe siècles La première moitié du xixe siècle est sombre pour l'Espagne, appauvrie par les conflits et les luttes politiques : guerre d'indépendance, règnes ou régence remis en cause par des guerres civiles, république éphémère, soulèvement des colonies d'Amérique, qui coûtent très cher. […] Lire la suite

PEINTURE Les techniques

  • Écrit par 
  • Marie MATHELIN, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Jean RUDEL, 
  • Pierre RYCKMANS
  •  • 13 160 mots
  •  • 12 médias

L'Extrême-Orient Les supports Le papier Le papier, inventé en Chine vers la fin du Ier siècle de notre ère, connut rapidement une large diffusion, car il se présentait comme un substitut bon marché de la soie. Quelques siècles s'écoulèrent toutefois avant que peintres et calligraphes ne commencent à l'utiliser comme support pour leurs œuvres, précisément parce qu'il était tenu à l'origine pour une matière de moindre prix. […] Lire la suite

TURKMÈNES

  • Écrit par 
  • Bernard DUPAIGNE
  •  • 1 786 mots

Les femmes élèvent le ver à soie à Khiva, à Kerki, à Chardju et en Afghanistan, et la soie à confectionner des foulards rouges et des manteaux à Andkhoy, à Aqcha et à Daulatabad de Balkh. Elles se consacrent surtout à la fabrication de tapis, extrêmement réputés, qui sont exportés en Europe et aux États-Unis ; elles foulent aussi des feutres de laine à dessins géométriques, brodent de soie des manteaux et des bonnets. […] Lire la suite

GIVENCHY HUBERT DE (1927-2018)

  • Écrit par 
  • Guillaume GARNIER
  •  • 864 mots
  •  • 1 média

Les ensembles en lainage ou en peau, ceinturés de cuir, les manteaux d'après-midi garnis d'incrustations, les tailleurs composés par soustractions successives cèdent la place, le soir venu, à des robes fluides de mousseline, de tulle ou à des toilettes légères de gazar (tissu de soie très léger qui rappelle l'organza), de crêpe ourlé de fourrure ou de franges de soie. […] Lire la suite

CHONGQING [TCH'ONG-K'ING]

  • Écrit par 
  • Pierre TROLLIET
  •  • 511 mots
  •  • 1 média

Au début du xxie siècle, Chongqing bénéficie de la conjonction de trois éléments : le statut de « municipalité autonome », obtenu en 1997, qui place la ville sous le contrôle direct du gouvernement, la construction du barrage des Trois Gorges (Chongqing est située en amont du grand lac de retenue du barrage) et la politique gouvernementale du « Go West » qui privilégie le développement vers l’ouest et le centre de la Chine. […] Lire la suite

AGNESI MARIA GAETANA (1718-1799)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 393 mots

Née le 16 mai 1718 à Milan, alors territoire de la couronne habsbourgeoise, Maria Gaetana Agnesi est la fille aînée d'un riche marchand qui a fait fortune dans le commerce de la soie. Ce dernier offre ainsi à la jeune Maria les meilleurs précepteurs. Enfant extrêmement précoce, elle maîtrise très tôt le latin, le grec, l'hébreu et plusieurs langues modernes. […] Lire la suite

XIONGNU [HIONG-NOU]

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 1 412 mots
  •  • 1 média

En outre, les Chinois commencent, vers la même époque, à se protéger contre le déferlement des nomades par de hautes murailles fortifiées séparant la steppe des plaines cultivées. Cependant, sédentaires et nomades ont des besoins complémentaires : les premiers pour la remonte de leur cavalerie, les seconds pour leur approvisionnement en céréales et en objets manufacturés de luxe (la soie en particulier), nécessaires à leur classe dirigeante. […] Lire la suite

MUTATIONS // MODE 1960-2000 (exposition)

  • Écrit par 
  • Farid CHENOUNE
  •  • 1 114 mots

Les textiles chimiques avaient, à l'origine, pour vocation de se substituer aux fibres naturelles en les imitant, le Nylon contrefaisant la soie, le polyester le coton, l'acrylique la laine et la fourrure. Si les années 1960-1975 n'ont pas échappé à la pesanteur de la distinction entre vrai et faux, noble et imitation vulgaire, elles ont aussi été pour ces matériaux des années d'expérimentations émancipatrices et d'euphorie stylistique : manteau d'Yves Saint Laurent de 1967 en vison blanc et vinyle noir, trench de Michèle Rosier pour V. […] Lire la suite

ARCHET, musique

  • Écrit par 
  • Josiane BRAN-RICCI
  •  • 511 mots

Il se compose d'une mèche de soie, de crins ou de fibres végétales et d'une baguette de bambou ou de bois, pourvue d'une certaine élasticité. Les formes en sont très variées. La mèche ne « frotte » pas seulement la corde, mais l'écarte de sa position de repos tout en lui imprimant une torsion. Pour éviter le glissement de la mèche sur la corde, une substance telle que la colophane est utilisée. […] Lire la suite