« U. Histoire (Paris) »

TCHICAYA U TAM'SI GÉRALD-FÉLIX TCHICAYA dit (1931-1988)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis JOUBERT
  •  • 804 mots

, à Paris, des postes qui lui permettent de poursuivre son œuvre littéraire. Tchicaya U Tam'si est bientôt devenu le témoin passionné du passage à l'âge adulte de la littérature africaine de langue française. Dès les premiers vers du poème qui ouvre son premier recueil publié (Le Mauvais Sang, 1955), la note fondamentale de la poésie de Tchicaya U Tam’si est bien reconnaissable : Pousse ta chanson / Mauvais sang / comment vivre / l'ordure à fleur de l'âme, être à chair regret. […] Lire la suite

THERMODYNAMIQUE Histoire

  • Écrit par 
  • Arthur BIREMBAUT
  •  • 8 826 mots
  •  • 3 médias

Parmi les multiples formes de l'énergie, la chaleur est celle à laquelle les savants ont mis le plus de temps à donner un statut scientifique. Or toute discipline qui a pour objet l'étude d'une catégorie déterminée de phénomènes ne devient effectivement une science qu'à partir du moment où la mesure y est introduite. La physique est en définitive parvenue à englober l'étude de la chaleur grâce à trois types de travaux : tout d'abord, la construction d'instruments de mesure, dont l'élaboration a été particulièrement tardive, ensuite la recherche expérimentale à l'aide de ces instruments, enfin l'expérimentation étayée par une théorie mathématique à la suite des réflexions provoquées par l'utilisation de la machine à vapeur. […] Lire la suite

SPORT (Histoire et société) Sport et argent

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 7 942 mots
  •  • 3 médias

Sport et argent constituent un couple des plus soudés que la crise financière et économique mondiale de la fin des années 2000 et du début des années 2010 semble, en surface du moins, ne pas avoir affecté – peuvent en témoigner les montants des transferts des joueurs de football (94 millions d'euros versés en juin 2009 par le Real Madrid à Manchester United pour recruter le Portugais Cristiano Ronaldo, 58 millions d'euros payés par Chelsea au F. […] Lire la suite

ATLANTIQUE HISTOIRE DE L'OCÉAN

  • Écrit par 
  • Jacques GODECHOT, 
  • Clément THIBAUD
  •  • 13 670 mots
  •  • 12 médias

On rencontre, dès l'Antiquité, le mot « Atlantique » pour désigner le grand océan qui se trouve à l'ouest de l'Europe. Selon Hérodote, ce nom lui viendrait du peuple des Atlantes, qui habitait le Maroc. La dénomination disparut au Moyen Âge. On lui préféra alors celle de « mer Occidentale » ou quelquefois de « mer du Nord ». Mais le géographe Mercator fit revivre le mot « Atlantique » en le plaçant sur sa célèbre mappemonde, en 1569, et ce terme se substitua dès lors, peu à peu, à celui de « mer Océane » des vieux cartographes français. […] Lire la suite

JUDAÏSME Histoire du peuple juif

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 11 244 mots
  •  • 9 médias

À elle seule l'histoire contemporaine impose la notion de peuple juif : s'il n'est de génocide que de peuples, il n'est pas de libération nationale sans peuple pour la réaliser. En fait, dès ses origines, l'historiographie hébraïque est nationale : elle constitue même la première définition d'une nation.Le développement présenté ici limite son éclairage aux aires géographiques qui furent déterminantes pour l'histoire juive : il ne traite ni des Juifs de Chine, ni des principautés juives médiévales du Yémen, ni même des agitations messianiques purement locales. […] Lire la suite

DÉRIVÉES PARTIELLES (ÉQUATIONS AUX) Théorie linéaire

  • Écrit par 
  • Martin ZERNER
  •  • 5 367 mots

Inversement, si la transformée de Fourier û de u décroît à l'infini comme ∥ξ∥-k, u a des dérivées jusqu'à l'ordre k − n − 1 qui sont continues et bornées. Le décalage disparaît, grâce au théorème de Parseval, si on considère les fonctions de carré intégrable. Ainsi u appartient à l'espace de Sobolev H1(Rn) (cf. chap. 2 Le type elliptique in équations aux dérivées partielles - Sources et applications) si et seulement si sa transformée de Fourier est de carré intégrable pour la mesure (1 + ∥ξ∥2) dξ. […] Lire la suite

JOSEPH HA-COHEN D'AVIGNON (1496-1578)

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 1 030 mots

L'œuvre maîtresse de Joseph ha-Cohen demeure le Livre des chroniques des rois de France et des rois de la maison d'Ottoman le Turc (Sefer Dibré ha Yamim le malkhé Ṣarfat u-le-malkhé Bet Ottoman ha-Togar), publié à Sabbioneta en 1554. C'est la première histoire générale médiévale et moderne de la littérature hébraïque. Les deux premières parties, publiées au xvie siècle, traitent respectivement de l'histoire de l'empire turc (c'est-à-dire de l'Islam) et de celle du royaume de France (c'est-à-dire la Chrétienté) depuis la chute de l'Empire romain jusqu'en 1520, et pour la période qui s'étend entre 1520 et 1553. […] Lire la suite

PERRET AUGUSTE (1874-1954)

  • Écrit par 
  • Joseph ABRAM
  •  • 1 667 mots

Il en sera tout autrement en 1903, avec l'immeuble de la rue Franklin, à Paris, qui constitue un jalon important dans l'histoire de l'architecture. Cette œuvre, dont le plan en U s'adapte aux contraintes de la parcelle, tire son esthétique de la mise en représentation de la structure. Des plaques de grès cérame, différenciées selon qu'elles recouvrent les parties porteuses ou les remplissages, assurent une protection des bétons. […] Lire la suite

ORS Y ROVIRA EUGENIO D' (1882-1954)

  • Écrit par 
  • Sylvie LÉGER
  •  • 1 168 mots

Ses livres Trois Heures au musée du Prado (1924), Coupole et monarchie (Paris, 1929) et Du baroque (Paris, 1936) sont les plus marquants dans son œuvre. Il y traite des aspects historiques de l'art, vus sous l'angle conceptuel de la « tectonique » et de la « morphologie » de la culture. Son mépris pour l'histoire, entendue comme science de ce qui est contingent, est manifeste, surtout dans Du baroque, texte où il résume un colloque qui se tint à l'abbaye de Pontigny en Bourgogne. […] Lire la suite

HERBIER

  • Écrit par 
  • Gérard AYMONIN
  •  • 2 426 mots
  •  • 2 médias

Les cinq plus anciens herbiers institutionnels semblent être ceux du Muséum de Kassel (1569), des universités de Bologne (Italie), Bâle (Suisse) et Oxford (Grande-Bretagne) et celui du Muséum national d'histoire naturelle de Paris. Les plus anciennes collections conservées sont celles de l'école italienne de Lucca Ghini, dont un petit herbier (Hortus siccus de G. […] Lire la suite

KAPITSA PIOTR LEONIDOVITCH (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Vladimir CHEVTCHENKO
  •  • 1 065 mots

-U.), l'Académie royale des sciences et des lettres du Danemark, l'Académie royale des sciences de Suède, l'Académie des sciences polonaise, etc. Il était docteur honoris causa de onze universités de divers pays et membre honorifique de l'Académie internationale d'histoire des arts de Paris. Piotr Kapitza est mort à Moscou, le 8 avril 1984, trois mois avant son quatre-vingt-dixième anniversaire. […] Lire la suite

BIRMANIE (MYANMAR)

  • Écrit par 
  • Denise BERNOT, 
  • Pierre-Arnaud CHOUVY, 
  • Renaud EGRETEAU, 
  • Bernard Philippe GROSLIER, 
  • Jean PERRIN, 
  • Universalis
  •  • 29 114 mots
  •  • 18 médias

Malgré un apaisement de la rébellion après 1954, U Nu fut confronté aux divers problèmes intérieurs et notamment à celui du fédéralisme. C'est pourquoi il fut amené en octobre 1958 à confier les rênes du pouvoir au commandant en chef de l'armée, le général Ne Win, qui avait joué un rôle important dans la résistance. Le premier régime militaire dura jusqu'aux élections de février 1960, qui consacrèrent la victoire du groupe d'U Nu et de son Parti de l'Union (Pyidaungzu), face aux opposants de la faction dite stable de la Ligue antifasciste (groupe d'U Ba Swe et U Kyaw Nyein). […] Lire la suite

PROBABILITÉ SUBJECTIVE

  • Écrit par 
  • John COHEN
  •  • 4 697 mots
  •  • 1 média

On peut représenter cette situation en disant que le délinquant prend sa décision en évaluant :contre :ce qui suppose toutefois que le délinquant fasse tacitement le produit de ψ et de u. Aspects génétiques Les idées se rapportant au registre de la probabilité subjective ne surgissent pas toutes faites du cerveau de l'adulte, mais connaissent une longue histoire dont les débuts se situent dans la première enfance. […] Lire la suite

THERMODYNAMIQUE Lois fondamentales

  • Écrit par 
  • Paul GLANSDORFF, 
  • Ilya PRIGOGINE
  •  • 3 688 mots
  •  • 5 médias

Le premier principe Pour un système fermé, le principe d'équivalence conduit à l'expression générale suivante du premier principe (dans un système unifié d'unités) : La quantité U2 − U1 correspond à l'accroissement de l'énergie U du système entre l'état initial 1 et l'état final 2. La quantité Q est la chaleur reçue par le système, et W est le travail fourni au milieu extérieur. […] Lire la suite

RETZ JEAN FRANÇOIS PAUL DE GONDI cardinal de (1613-1679)

  • Écrit par 
  • Marie-Thérèse HIPP
  •  • 1 619 mots

Retz est historiographe et autobiographe : il s'agit pour lui de « donner l'histoire de [sa] vie ». Le titre, Vie du cardinal de Rais, est écrit bellement, de sa main, dans le manuscrit. Et, ô paradoxe ! Narcisse se mirant a besoin du poids de l'histoire : d'où le point de perspective personnel, le gauchissement des faits, les silences. Car cet énorme livre recèle des lacunes : l'information semble abondante, elle est incomplète : sans archives, Retz puise dans ses souvenirs fatalement pâlis, et ne fait rien pour pallier les blancs. […] Lire la suite

PROBABILITÉS CALCUL DES

  • Écrit par 
  • Daniel DUGUÉ
  •  • 11 838 mots
  •  • 6 médias

Linnik a établi que, si ϕX(u) est fonction caractéristique de Laplace-Gauss, il en est de même de ϕX1(u) et de ϕX2(u), et D. Dugué a montré le même résultat en remplaçant la loi de Laplace-Gauss par celle de Poisson. Enfin, Yu. Linnik a donné le théorème suivant qui regroupe tous ces résultats : dans l'égalité ci-dessus, si ϕX(u) est un produit d'une fonction caractéristique de Laplace-Gauss par une fonction caractéristique de Poisson, il en est de même pour ϕX1(u) et ϕX2(u). […] Lire la suite

LEBESGUE HENRI (1875-1941)

  • Écrit par 
  • Lucienne FÉLIX
  •  • 2 230 mots

Ce sont celles dont la variation totale dans un intervalle ouvert U tend vers zéro avec la mesure de U (fonctions absolument continues de Vitali). Enfin, les généralisations préparent à la notion de mesure de Radon qui englobe l'intégrale de Lebesgue et l'intégrale de Stieljes. Dès 1903, Lebesgue prouve l'efficacité de ses conceptions en renouvelant la théorie des séries de Fourier. […] Lire la suite

MINIATURE

  • Écrit par 
  • Roseline BACOU
  •  • 2 137 mots
  •  • 1 média

Le nombre élevé des ouvrages consacrés à la miniature depuis la fin du xixe siècle atteste l'intérêt de son étude, non seulement pour l'histoire des mœurs, du costume et de la décoration, mais aussi dans le cadre le plus large de l'histoire de l'art et de la civilisation. Les techniques Il convient d'exclure ici la miniature à l'huile, sur bois ou sur métal, qui relève directement de la peinture. […] Lire la suite

EINSTEIN CARL (1885-1940)

  • Écrit par 
  • Liliane MEFFRE
  •  • 3 041 mots

Son œuvre, par son engagement radical et ses multiples facettes, constitue une étape essentielle dans l'histoire des idées du xxe siècle.Juif allemand, familier des cercles littéraires et artistiques aussi bien de Paris que de Berlin, lié à tout ce que l'Europe comptait alors d'esprits originaux et féconds, Carl Einstein a joué un rôle exemplaire de médiateur culturel à une époque difficile, marquée par des affrontements de tous ordres. […] Lire la suite

GÉOTECHNIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre HABIB
  •  • 5 298 mots
  •  • 4 médias

Le critère de rupture doit être appliqué aux forces qui s'exercent sur le squelette solide, et les contraintes sont celles qui existent en moyenne entre les grains ; il faut donc soustraire des contraintes totales σi la pression interstitielle u, et Hvorslev a réécrit le critère de Coulomb sous la forme t = C + (n − u) tg ϕ. Sous l'effet des déformations qui précèdent la rupture, le squelette des grains d'un sable sec subit des variations de volume. […] Lire la suite

PITTORESQUE, art et esthétique

  • Écrit par 
  • Monique MOSSER
  •  • 1 649 mots
  •  • 2 médias

Mais toute affirmation doit être nuancée, et il ne faut pas négliger l'apport d'un peintre comme Louis Moreau qui introduit le pittoresque à l'anglaise dans ses petites vues des environs de Paris, ou les plus célèbres représentants de la « peinture de ruines » qui surent donner une expression différente de l'idéal pittoresque, qu'il s'agisse de Giovanni Ghisolfi, Michele Marieschi, Giovanni Paolo Panini ou Hubert Robert. […] Lire la suite

GARES, architecture

  • Écrit par 
  • Karen BOWIE
  •  • 5 339 mots
  •  • 2 médias

Ces édifices permettent une approche particulièrement riche de l'histoire de l'architecture moderne, depuis le xixe siècle. Histoire qui retrace l'évolution de la pensée architecturale affrontée à un même problème, depuis l'apparition du phénomène ferroviaire jusqu'à nos jours. Mais l'histoire des gares présente à l'historien des difficultés spécifiques. […] Lire la suite

TOULOUSE-LAUTREC HENRI DE (1864-1901)

  • Écrit par 
  • Jean CASSOU
  •  • 2 875 mots
  •  • 7 médias

Plus tard, la fête montmartroise descend vers le Paris de luxe, les Champs-Élysées sous les feuillages desquels scintillent le Jardin de Paris, les Folies-Bergère où la Loïe Fuller jette tous ses feux, les bars anglais du quartier de la Madeleine que fréquentent les jockeys, les lads, les cochers et les clowns Footit et Chocolat. De nouveaux personnages illustrent la comédie de Lautrec : la clownesse Cha-u-kao, la chanteuse irlandaise May Belfort en qui il retrouve quelque chose de l'étrange charme acide de Jane Avril, la danseuse anglaise May Milton, l'extraordinaire Marcelle Lender, qu'il immortalise dans une de ses plus fougueuses grandes compositions : Marcelle Lender dansant le boléro de Chilpéric (1895-1896). […] Lire la suite

RADIOACTIVITÉ

  • Écrit par 
  • Bernard SILVESTRE-BRAC
  •  • 5 420 mots
  •  • 4 médias

D'une certaine façon, il faut connaître et la genèse et l'histoire. Les évaluations se font en général par recoupement de plusieurs méthodes. L'utilisation de la radioactivité a ainsi permis aux géologues de dater l'âge de la Terre, en mesurant les plus vieilles roches terrestres et météoritiques. En plus des méthodes fondées sur les trois familles naturelles U/Pb et Th/Pb, on utilise fréquemment des « horloges » fondées sur les rapports 40K/40Ar et 87Rb/87Sr. […] Lire la suite

KEMPFF WILHELM (1895-1991)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 1 649 mots
  •  • 1 média

Il mène simultanément des études universitaires (philosophie et histoire de la musique). En 1916, il remporte les prix Mendelssohn de piano et de composition qui lui ouvrent les portes de la carrière : il débute en 1918 avec l'Orchestre philharmonique de Berlin sous la direction d'Arthur Nikisch dans le Quatrième Concerto pour piano de Beethoven. Il se produira régulièrement avec cet orchestre jusqu'en 1979. […] Lire la suite

BERBÈRES

  • Écrit par 
  • Salem CHAKER, 
  • Lionel GALAND, 
  • Paulette GALAND-PERNET
  •  • 7 639 mots

 Meki traduit par U Yah'ia. […] Lire la suite

HILBERT DAVID (1862-1943)

  • Écrit par 
  • Rüdiger INHETVEEN, 
  • Jean-Michel KANTOR, 
  • Christian THIEL
  •  • 14 727 mots
  •  • 1 média

, xm ; on en déduit une transformation linéaire U(s) dans l'espace CN, au polynôme f correspondant le polynôme fs défini par :on dit alors que le polynôme f est un invariant si :pour toute transformation unimodulaire s. Sous les hypothèses précédentes, les invariants forment un anneau. On peut généraliser la situation en considérant, à la place du groupe des transformations unimodulaires, un groupe G abstrait et une représentation linéaire s ↦ U(s) de G dans l'espace CN (cf. […] Lire la suite

LOMBARDIE

  • Écrit par 
  • Franco MAZZINI
  •  • 3 753 mots
  •  • 9 médias

Mais cette forme banale de la peinture d'histoire est de peu d'intérêt. À cette époque, l'art lombard trouve ses plus prestigieux et ses plus valables représentants en Giovanni Carnevali, dit le Piccio, dans les maîtres de la Scapigliatura (parmi lesquels on peut au moins citer D. Ranzoni) et dans le sculpteur Medardo Rosso, qui travailla à Paris avec Rodin et les peintres impressionnistes. […] Lire la suite

FRANCOPHONES LITTÉRATURES

  • Écrit par 
  • Jean-Marc MOURA
  •  • 7 220 mots
  •  • 5 médias

Les études postcoloniales, venues du monde anglophone, nées d’un sens politique de la critique littéraire, abordent ces littératures selon quatre perspectives complémentaires, l’histoire littéraire, l’analyse linguistique, les études culturelles et la poétique, organisant une philologie d’un nouveau type, plus avertie des phénomènes d’hégémonie que la traditionnelle histoire littéraire. […] Lire la suite

GÉODÉSIE

  • Écrit par 
  • Anny CAZENAVE, 
  • Pascal WILLIS
  •  • 7 312 mots
  •  • 3 médias

Pour étudier le potentiel W, il est utile de considérer un potentiel de référence proche de W, noté U et appelé potentiel normal. Il suffit donc ensuite de s'intéresser au potentiel perturbateur, noté T. Expression mathématique du champ de gravité terrestre On exprime classiquement le potentiel gravitationnel U dont dérive l'accélération de la gravité g par une série infinie de paramètres : où r, ϕ, λ représentent les coordonnées sphériques du point où est exprimé U (r : distance au centre de la Terre ; ϕ : latitude ; λ : longitude) ; G est la constante de la gravitation ; R, M sont respectivement le rayon moyen et la masse de la Terre ; Pnm (sinϕ) est la fonction dite de Legendre, dépendant de la latitude du point ; Cnm, Snm sont les paramètres représentatifs de la répartition des masses à l'intérieur de la Terre ; n, m, les indices du développement en série (n : degré ; m : ordre). […] Lire la suite

INDUSTRIELLE ARCHITECTURE

  • Écrit par 
  • Françoise HAMON, 
  • Universalis
  •  • 4 855 mots
  •  • 4 médias

Mais il ne faut pas perdre de vue que la technicité des bâtiments devenait alors une donnée générale, touchant tous les programmes : les halles de Paris avec leurs réseaux souterrains complexes, les immeubles d'habitation traversés par des systèmes de circulation des fluides, les théâtres avec leur machinerie sophistiquée sont aussi « fonctionnels » que la halle des locomotives du Creusot. […] Lire la suite

JEUX OLYMPIQUES Le coût des Jeux

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 3 012 mots

En définitive, entre la construction d’infrastructures sportives flambant neuves, d’un aéroport, de deux gares ferroviaires, de 200 kilomètres de voies ferrées, de 400 kilomètres de routes, la facture se monte à 37 milliards d’euros, ce qui fait de ces Jeux les plus chers de l’histoire. Des bénéfices indirects difficiles à quantifier Organiser les jeux Olympiques ne peut plus se traduire par des bénéfices opérationnels directs ; néanmoins, derrière un bilan financier négatif se cachent des bénéfices indirects. […] Lire la suite

JEUX DE PIONS

  • Écrit par 
  • Thierry DEPAULIS
  •  • 4 084 mots
  •  • 4 médias

Jean-Marie Lhôte, auteur d'une monumentale Histoire des jeux de société (Paris, 1994), a lui aussi tenté de classer les jeux de pions. Il propose de les « lire » dans une séduisante matrice à double entrée à partir de quatre critères principaux, symétriquement répétés : position, gain, combat, parcours. Chaque famille de jeux s'inscrit donc dans l'une des seize cases du tableau et se définit par la proportion de chaque critère. […] Lire la suite

UKRAINE

  • Écrit par 
  • Annie DAUBENTON, 
  • Iryna DMYTRYCHYN, 
  • Lubomyr A. HAJDA, 
  • Georges LUCIANI, 
  • Yann RICHARD, 
  • Universalis
  •  • 37 259 mots
  •  • 14 médias

Si l'on excepte la Russie, l'Ukraine est le plus vaste pays d'Europe. C'est aussi un des plus peuplés. En raison de sa situation géographique, l’Ukraine fut longtemps un État tampon, aux confins d'aires d'influences politiques et culturelles variées, voire antagonistes, comme l'atteste par exemple la géographie religieuse, linguistique et électorale. […] Lire la suite

CORÉE Arts

  • Écrit par 
  • Laurence DENÈS, 
  • Arnauld LE BRUSQ, 
  • Madeleine PAUL-DAVID
  •  • 11 380 mots
  •  • 4 médias

Proche de la Chine, la Corée a été de bonne heure attirée dans l'orbite de sa puissante voisine. Elle en a reçu de nombreux apports, sans jamais vraiment complètement les assimiler, tout comme elle a constitué une importante tête de pont pour leur transmission vers le Japon. Dans une dynamique paradoxale de rejet dû à cette confrontation, la Corée a su tirer profit des diverses influences auxquelles elle était exposée, en développant un art aux caractéristiques propres. […] Lire la suite

AFRIQUE NOIRE (Culture et société) Littératures

  • Écrit par 
  • Jean DERIVE, 
  • Jean-Louis JOUBERT, 
  • Michel LABAN
  •  • 16 567 mots
  •  • 1 média

Les littératures traditionnelles africaines revêtent différentes formes, du récit appartenant au patrimoine identitaire d'un groupe ou d'une ethnie à la production d'œuvres entièrement nouvelles, inscrites dans les préoccupations les plus actuelles de cette ethnie ou de ce groupe. De la même façon, ces littératures empruntent des voies diverses, de la littérature orale, toujours bien implantée en raison du spectacle auquel elle recourt, à des textes transcrits dans une langue tardivement transcodée. […] Lire la suite

NOMENCLATURE BOTANIQUE RÈGLES INTERNATIONALES DE

  • Écrit par 
  • Jean-Marie PRUVOST-BEAURAIN
  •  • 9 853 mots
  •  • 6 médias

En 1867 à Paris, les Règles internationales de nomenclature botanique établies par Alphonse de Candolle (1806-1893) ont été adoptées. Depuis le « premier » Congrès international de botanique (nouvelle série), à Paris en 1900 lors de l'Exposition universelle, dix-sept congrès internationaux de botanique se sont tenus et ont précisé ou modifié ces règles. […] Lire la suite

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) L'architecture

  • Écrit par 
  • Claude MASSU
  •  • 12 026 mots
  •  • 9 médias

L'architecture privée n'est pas en reste et adopte le style néo-grec, comme en témoigne parmi bien d'autres exemples le puissant portique dorique de la résidence Andalusia près de Philadelphie (vers 1797 et 1834) construite par Thomas U. Walter. Le pittoresque L'austérité de l'architecture néo-grecque a provoqué une réaction en faveur de formes jugées moins intimidantes. […] Lire la suite

HÉBRAÏQUES LANGUE & LITTÉRATURE

  • Écrit par 
  • Valentin NIKIPROWETZKY, 
  • René Samuel SIRAT
  •  • 8 474 mots
  •  • 1 média

Les trois voyelles fondamentales du sémitique commun, a, i, u, avec leurs variétés longues ou brèves, ont abouti en hébreu ancien à sept voyelles longues, moyennes ou brèves. L'hébreu, comme l'arabe, accentue plus fortement la fin de phrase. Ce phénomène entraîne un allongement de voyelle dans le vocable qui est suivi d'une ponctuation forte. C'est la forme pausale. […] Lire la suite

SONS Production et propagation des sons

  • Écrit par 
  • Michel BRUNEAU, 
  • André DIDIER, 
  • Jean-Claude RISSET
  •  • 13 305 mots
  •  • 15 médias

La notion de son n'est pas attachée uniquement aux phénomènes aériens responsables de la sensation auditive, mais aussi à tous les autres phénomènes qui sont gouvernés par des principes physiques analogues. C'est ainsi que les perturbations trop « graves » (infrasons) ou trop « aiguës » (ultrasons) pour être perçues par l'oreille humaine sont elles aussi appelées « sons » et que l'on parle de propagation acoustique sous-marine, de propagation acoustique dans les solides (vibrations), etc. […] Lire la suite

OCCITANES LANGUE ET LITTÉRATURE

  • Écrit par 
  • Pierre BEC, 
  • Charles CAMPROUX, 
  • Philippe GARDY
  •  • 7 327 mots
  •  • 1 média

Phonétique Le vocalisme se caractérise par la chute gallo-romane des voyelles finales atones autres que -a : mūru > mur, flōre > flor, mais pǒrta > pòrta, par l'absence de diphtongaison romane « spontanée » : cǒr > còr, pěde > pè mais diphtongaison conditionnée : lěctu > lièit, nǒcte > nuèit ; bǒve > buòu, par le maintien de la diphtongue au : causa > causa, *ausāre > (g)ausar et par la palatalisation gallo-romane du ū latin (> [ü]) : lūna > luna, matūrus > madur. […] Lire la suite

YIDDISH

  • Écrit par 
  • Rachel ERTEL, 
  • Yitzhok NIBORSKI
  •  • 13 906 mots
  •  • 1 média

 Gruss), d'histoire (M. Borwicz). La prose littéraire (romans, nouvelles) a eu quelque mal à s'acclimater à Paris. Par manque de temps pour pousser des racines profondes dans cette terre, elle continua pour l'essentiel à tirer son inspiration de l'Europe de l'Est. Elle parvint néanmoins à intégrer des éléments à la fois formels et thématiques empruntés à son nouveau pays d'insertion (M. […] Lire la suite

SCIENCE-FICTION

  • Écrit par 
  • Roger BOZZETTO, 
  • Jacques GOIMARD
  •  • 7 936 mots
  •  • 4 médias

Dans le décor d’un Londres « gothique » du xixe siècle victorien, ce rétro-futur mêle le fantastique lovecraftien, l’histoire, la fantasy, etc., (James P. Blaylock, Homunculus, 1986) et puise dans tous les lieux et époques, comme Paris au xixe siècle (Fabrice Colin et Mathieu Gaborit, Confessions d’un automate mangeur d’opium, 1999 ; Johan Héliot, La Lune seule le sait, 2000), mêlant alchimistes et dragons (Pierre Pevel, Les Lames du Cardinal, 2007-2010). […] Lire la suite

TYPOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Michel WLASSIKOFF
  •  • 6 595 mots
  •  • 1 média

), qui impulse la floraison de nouveaux types, et lance en 1973 la revue U&lc, donnant le ton à la typographie au plan mondial. L'effervescence des années 1960-1970 dans tous les champs de la création met en cause les hiérarchies, suscitant le mélange des genres et l'appropriation des langages les plus divers. Le mouvement Fluxus fait appel à la typographie pour renouer avec les pratiques subversives des avant-gardes. […] Lire la suite

JÉSUS ou JÉSUS-CHRIST

  • Écrit par 
  • Joseph DORÉ, 
  • Pierre GEOLTRAIN, 
  • Jean-Claude MARCADÉ
  •  • 21 165 mots
  •  • 22 médias

Il est peu de personnages historiques dont l'influence sur l'histoire de l'humanité ait été aussi grande que celle de Jésus, eu égard à la durée exceptionnellement courte de sa prédication. Il n'a pas fondé de religion et sa vie n'est en rien comparable à celle du Bouddha, de Confucius ou de Mahomet dont l'activité s'exerça durant des années. Et pourtant, depuis deux mille ans, son enseignement est sans cesse repris et commenté par ses fidèles, sa personne vénérée comme celle du Fils de Dieu, la foi en lui annoncée en toutes les langues de la terre. […] Lire la suite

CHEMINS DE FER

  • Écrit par 
  • Jean-Philippe BERNARD, 
  • Daniel BRUN, 
  • Universalis
  •  • 12 423 mots
  •  • 9 médias

À la lettre, ce n'est qu'un chemin, un chemin en acier, imaginé à l'origine pour deux raisons essentielles : permettre le guidage et, surtout, réduire la résistance au roulement, donc l'effort de traction nécessaire. Ces deux caractéristiques fondamentales sont encore celles du chemin de fer d'aujourd'hui. En outre, le guidage est un facteur de sécurité. […] Lire la suite

IMPRIMERIE

  • Écrit par 
  • Isabelle ANTONUTTI, 
  • Jean-Pierre DRÈGE, 
  • Henri-Jean MARTIN, 
  • Universalis
  •  • 14 492 mots
  •  • 3 médias

L’histoire de l’imprimerie n’est pas linéaire. Entre l’invention, la mise au point et la demande du marché, il est rare qu'un seul procédé technique, une seule forme d'organisation du travail ou un seul fabricant de matériel règnent sur un secteur d'activité. Les hommes du livre Au xixe siècle, le métier d’imprimeur se dissocie de celui d’éditeur et de libraire. […] Lire la suite

POLOGNE

  • Écrit par 
  • Jean BOURRILLY, 
  • Georges LANGROD, 
  • Michel LARAN, 
  • Marie-Claude MAUREL, 
  • Georges MOND, 
  • Jean-Yves POTEL, 
  • Hélène WLODARCZYK, 
  • Universalis
  •  • 44 235 mots
  •  • 27 médias

La Pologne est le plus important des dix États entrés dans l'Union européenne en mai 2004. Après quarante-cinq années passées sous domination soviétique, les nouveaux dirigeants du pays ont tous présenté cette adhésion comme un « retour » à l'Europe, une « réunification ». C'est dire combien la Pologne se considère enracinée dans la tradition occidentale. […] Lire la suite

THAÏLANDE

  • Écrit par 
  • Jean BOISSELIER, 
  • Achille DAUPHIN-MEUNIER, 
  • Christian LECHERVY, 
  • Christian TAILLARD, 
  • Solange THIERRY, 
  • Universalis
  •  • 24 737 mots
  •  • 17 médias

Partie centrale de la péninsule indochinoise avec un long appendice dans la presqu'île de Malacca, la Thaïlande n'a justifié son appellation moderne de pays des Thais (Thai) qu'à une date relativement récente. C'est en effet au xiiie siècle que, allant du nord vers le sud au long des fleuves et sous la pression des Mongols conquérants de la Chine, les Thais pénétrèrent en Asie du Sud-Est. […] Lire la suite

MOYEN ÂGE La pensée médiévale

  • Écrit par 
  • Alain de LIBERA
  •  • 22 212 mots

Une histoire de la pensée du Moyen Âge ne se réduit pas à une histoire de la philosophie médiévale. Il y a à cela divers motifs. Le premier et le plus évident est que la pensée du Moyen Âge est, pour une large part, le fait de théologiens réfléchissant sur leur foi « sous le toit de l'Église ». Le deuxième est que la philosophie n'est qu'un des modes de la pensée, une manière assurément singulière de se rapporter au monde à travers une histoire spécifique aux allures tempérées par ce qui, dans son champ propre, fait pour elle époque ; à travers un langage aussi, aux couches multiples et aux ressources techniques plus ou moins strictement définies par un lexique et des règles de maniement. […] Lire la suite