« Traduction »

TRADUCTION

  • Écrit par 
  • Jacqueline GUILLEMIN-FLESCHER
  •  • 3 792 mots
  •  • 1 média

traduction, souvent sous forme de préface à l'œuvre traduite ou de lettre polémique. Théorie de la traduction Tout au long de l'histoire, la réflexion sur la traduction a été centrée sur des oppositions binaires : langue source/langue cible ; texte original/texte traduit ; littéralisme/traduction libre ; traduction de la lettre/traduction de l'esprit […] Lire la suite

Les médias de la recherche « Traduction » :

Spécificité des inhibiteurs de la traduction

Spécificité des inhibiteurs de la traduction
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Traduction de l'ARNm en protéines

Traduction de l'ARNm en protéines
Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

vidéo

Programme de traduction à transfert

Programme de traduction à transfert
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Traduction ribosomale de l'ARN messager

Traduction ribosomale de l'ARN messager
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Afficher les médias de « Traduction »

BIBLE Les traductions

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 3 135 mots

traduction de saint Jérôme. […] Lire la suite

VULGATE DE SAINT JÉRÔME (391-405 env.)

  • Écrit par 
  • Jean-Urbain COMBY
  •  • 257 mots
  •  • 1 média

traduction de Vetus latina, (« vieille latine »). Au ive siècle, cette Bible latine est jugée imparfaite. Jérôme, au cours de son séjour à Rome (382-385), avait déjà entrepris une révision de la traduction des Évangiles. Installé à Bethléem, en 386, Jérôme entend tout d'abord réviser la traduction latine de la Septante à partir des Hexaples d'Origène […] Lire la suite

LE MOT ET LA CHOSE, Willard van Orman Quine - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre COMETTI
  •  • 962 mots

traduction radicale » débouche-t-elle sur la mise en évidence d'une « indétermination de la traduction » et de l'« inscrutabilité de la référence ». « Comprendre une phrase, c'est comprendre un langage. » Dans une situation de traduction radicale, en effet, nul ne peut relier à un mot une référence univoque. Aucun manuel de traduction, d'autre part […] Lire la suite

MESCHONNIC HENRI (1932-2009)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 524 mots

traduction des Psaumes, 2001), Au commencement (traduction de la Genèse, 2002), Et il a appelé (traduction du Lévitique, 2003), Dans le désert (traduction des Nombres, 2008). Pareil travail de traduction lui permet de donner forme sensible à un élément clé de son travail, la non-distinction entre vers et prose, le rythme, comme mis en musique par le […] Lire la suite

GRESSET MICHEL (1936-2005)

  • Écrit par 
  • André BLEIKASTEN
  •  • 643 mots

traduction, Michel Gresset eut à cœur de le transmettre. En 1981, il crée le prix Maurice-Edgar Coindreau, qui récompense chaque année le meilleur livre américain en traduction, et il est un des membres fondateurs de l'association Atlas qui organise chaque année les assises de la traduction littéraire en Arles. Mais autant que traducteur, Michel Gresset […] Lire la suite

OSTY ÉMILE (1887-1981)

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 675 mots

traduction, les Épîtres de saint Paul, aux éditions Siloé. Il devait faire paraître ensuite les Évangiles synoptiques, puis les Quatre Évangiles pour aboutir à l'ouvrage qui devait asseoir sa notoriété, le Nouveau Testament, souvent réédité à partir du début des années 1950. Entre-temps, il avait collaboré à la Bible de Jérusalem, avec sa traduction […] Lire la suite

AL-KHWARIZMI

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 183 mots

traduction de nombreux manuscrits scientifiques grecs. Son traité intitulé Hisab al-jabr w'al-muqabala est considéré comme le premier manuel d'algèbre. Le terme « algèbre » vient ainsi du titre de cet ouvrage, tandis que le terme « algorithme » provient d'une traduction latine du nom de son auteur. On y trouve des méthodes algébriques et géométriques […] Lire la suite

ROSENZWEIG FRANZ (1886-1929)

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 388 mots

traduction anglaise par William Hallo (New York, 1971) et une traduction hébraïque par Joshua Amir (Jérusalem, 1970). […] Lire la suite

DARMESTETER JAMES (1849-1894)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 233 mots

traduction de chansons afghanes ainsi qu'un essai remarquable sur la langue et la littérature afghanes. Sa traduction anglaise de l'Avesta, livre saint du zoroastrisme, préparée en collaboration avec L. H. Mills, paraît dans les Sacred Books of the East (vol. 4, 23 et 31, 1883-1887), édités par l'orientaliste et linguiste anglo-allemand Max Müller. […] Lire la suite

RAWLINSON sir HENRY CRESWICKE (1810-1895)

  • Écrit par 
  • Valentin NIKIPROWETZKY
  •  • 714 mots
  •  • 2 médias

traduction de la première colonne. L'exactitude du déchiffrement proposé sera confirmée par la traduction d'une inscription inédite de Tiglatpiléser Ier, que, sur l'invitation de la Société asiatique, Rawlinson procure de conserve avec J. Oppert, E. Hincks, H. Fox Talbot. La traduction concordante à laquelle les quatre savants, qui ont travaillé indépendamment […] Lire la suite

TRAITEMENT AUTOMATIQUE DES LANGUES

  • Écrit par 
  • Anne ABEILLÉ
  •  • 8 460 mots
  •  • 5 médias

traduction assistée par ordinateur, sachant qu'il sera nécessaire de faire relire la traduction à une personne, ou de traduction interactive si la machine peut interroger l'utilisateur au fur et à mesure des difficultés rencontrées. Même sans automatisation intégrale, ces systèmes de traduction restent avantageux par rapport à la traduction humaine […] Lire la suite

GÉRARD DE CRÉMONE (1114-1187)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 130 mots

traduction arabe. […] Lire la suite

LEMAISTRE DE SACY LOUIS ISAAC (1613-1684)

  • Écrit par 
  • Jean MESNARD
  •  • 652 mots
  •  • 1 média

traduction, la première en français qui fût tout à fait indépendante de celle de Lefèvre d'Étaples (1530), a remporté un succès qui durera deux siècles. En elle se manifestent les qualités de justesse, de sobriété, d'élégance discrète qui caractérisent les écrits des « messieurs de Port-Royal ». […] Lire la suite

BURNOUF EUGÈNE (1801-1852)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 189 mots

traduction française (Le Bhâgavata Purâna ou Histoire poétique de Krichna, 3 vol.). Les derniers travaux de Burnouf furent une Introduction à l'histoire du bouddhisme indien (1844) et une traduction : Le Lotus de la bonne loi (1852). […] Lire la suite

ZHI QIAN [TCHE K'IEN] (IIIe s.)

  • Écrit par 
  • Jean-Christian COPPIETERS
  •  • 183 mots

traduction, s'attachant particulièrement aux textes du Grand Véhicule. Outre de nombreux petits textes dont beaucoup sont extraits des Āgama, on lui doit surtout une version de l'Aśtasāhasrikāprajnāpāramitā (Prajnāpāramitā en huit mille vers) et une première traduction du Vimalakīrtinirdeśasūtra (Sutra de l'enseignement de Vim à la Kīrti) et du Sukhāvatīvyuha […] Lire la suite

AMYOT JACQUES (1513-1593)

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 912 mots

traduction de Plutarque par Amyot. […] Lire la suite

FESTUGIÈRE ANDRÉ-JEAN (1898-1982)

  • Écrit par 
  • Pierre HADOT
  •  • 711 mots

traduction. Traduction de textes païens, comme les huit volumes des Commentaires de Proclus sur le Timée et La République, comme aussi la Clef des songes d'Artémidore, les Prédications païennes de Télès et de Musonius, les Discours sacrés d'Aelius Aristide. Traduction de textes chrétiens, tels les nombreux recueils monastiques qui ont retenu son attention […] Lire la suite

CHÂTELET MADAME DU (1706-1749)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 468 mots

traduction des Principia Mathematica d’Isaac Newton. Partiellement publiée en 1756 sous la direction du mathématicien français Alexis Claude Clairaut (1713-1765), cette traduction comporte une préface rédigée par Voltaire. L’ouvrage complet, publié en 1759, demeurera longtemps la seule traduction française des Principia. On présume qu’une grande partie […] Lire la suite

FRAGMENTS, Héraclite - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Francis WYBRANDS
  •  • 788 mots
  •  • 1 média

traduction M. Conche). Instabilité générale, mobilisme universel ! Les contraires ne peuvent être dominés par une volonté, qu'elle soit humaine ou divine. « Le Temps est un enfant qui joue en déplaçant les pions : la royauté d'un enfant » (fragment 52, traduction M. Conche). Héraclite dit la souveraineté du temps qui n'a aucun maître au-dessus de lui […] Lire la suite

KIMHI LES

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 480 mots

traduction des Devoirs des cœurs de Bahya Ibn Paquda, dont les fragments conservés sont inclus dans la traduction de Samuel ibn Tibbon éditée par Benjacob I. A. (1846). Nombre de ses poésies liturgiques ont été intégrées dans les livres de prières. Il est l'auteur du premier traité polémique antichrétien écrit en Europe (Sefer ha-Berit, Constantinople […] Lire la suite

ORTA GARCIA DE (1499 ou 1501-1568)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 464 mots
  •  • 2 médias

traduction française, Colloques des simples et des drogues de l'Inde, est disponible depuis 2004 chez Actes Sud. […] Lire la suite

LIVIUS ANDRONICUS LUCIUS (env. 278-env. 204 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 235 mots

traduction de L'Odyssée d'Homère, fut peut-être conçue comme ouvrage scolaire : Horace la lut à l'école. Écrite en mètres saturniens italiens primitifs, elle a peu de qualités poétiques à en juger par les quelque cinquante lignes qui subsistent et par les commentaires de Cicéron et d'Horace. C'était cependant le premier poème important en latin, le […] Lire la suite

LANGAGE FORTRAN

  • Écrit par 
  • Pierre MOUNIER-KUHN
  •  • 248 mots

traduction, les compilateurs. Il y a donc, depuis lors, au moins deux « couches » de logiciels (software) entre la machine et l'homme : le code binaire, seul langage que comprend l'ordinateur, et des langages plus accessibles à l'homme, la machine assurant la traduction de l'un à l'autre. Le premier langage évolué, le Fortran (formula translation), […] Lire la suite

BOUDDHISME (Histoire) Littératures et écoles bouddhiques

  • Écrit par 
  • André BAREAU
  •  • 5 970 mots

traduction javanaise d'une de leurs œuvres. […] Lire la suite

ANQUETIL-DUPERRON ABRAHAM HYACINTHE (1731-1805)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 865 mots

traduction persane des Upaniṣads établie en 1656 à Delhi sur l'ordre du prince mogol Darah Shakoh. Par chance, cette traduction était extrêmement fidèle et, surtout, Anquetil-Duperron avait su se garantir en en discutant chaque mot avec des pandits (lettrés hindous). Dans ses Recherches sur l'Inde (1786), il écrivait : « La plupart des voyageurs se […] Lire la suite

RACINE LOUIS (1692-1763)

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 263 mots

traduction en vers du Paradis perdu de Milton. Le tremblement de terre de Lisbonne provoque la mort de son fils — et sa retraite définitive, tout entière consacrée à la piété : sa dernière œuvre est une traduction en vers des Psaumes (1762). […] Lire la suite

VIGENÈRE BLAISE DE (1523-1596)

  • Écrit par 
  • Françoise JOUKOVSKY
  •  • 939 mots

traduction. En 1579, un volume regroupe la version française de trois dialogues consacrés à l'amitié, œuvres de Platon, de Cicéron et de Lucien, avec une Préface qui définit de nouveau sa conception de la traduction. La littérature religieuse n'est pas négligée, puisqu'il donne en 1585 et en 1587 des textes des Psaumes et de saint Bonaventure. Enfin […] Lire la suite

DE L'ESSENCE DE LA VÉRITÉ et PLATON LE SOPHISTE (M. Heidegger) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Francis WYBRANDS
  •  • 599 mots

traduction des tomes 19 et 34 de la Gesamtausgabe, qui rassemblent les cours des semestres d'hiver 1924-1925 et 1931-1932 : Platon « Le Sophiste » (Gallimard, 2001) et De l'essence de la vérité. Approche de l'« allégorie de la caverne » et du « Théétète » de Platon (ibid.), marqueront un nouveau point de départ dans la traduction des œuvres de Heidegger […] Lire la suite

CASSIN BARBARA (1947- )

  • Écrit par 
  • Jean-Baptiste GOURINAT
  •  • 995 mots
  •  • 1 média

traduction. Ce parcours, tout entier consacré à l’étude de ce que peut la langue, l’a amenée à être élue à l’Académie française le 3 mai 2018. Le 27 septembre de la même année, elle a également reçu la médaille d’or du CNRS. L’aventure de la traduction Née le 24 octobre 1947 à Boulogne-Billancourt, elle est d’abord l’élève des philosophes Michel  […] Lire la suite

ADÉLARD DE BATH (XIIe s.)

  • Écrit par 
  • André CANTIN
  •  • 339 mots

traduction, sur l'arabe, des Éléments d'Euclide, qui restera le texte de base en géométrie pendant des siècles ; un traité, De l'astrolabe une traduction de l'Arithmétique d'al-Khuwārizmi (éd. Suter, 1914) ; un traité, De l'abaque (éd. Boncompagni, 1881) ; un traité plus général de physique, fondé sur la science arabe et composé entre 1105 et 1116  […] Lire la suite

CAREY WILLIAM (1761-1834)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 314 mots

traduction, totale ou partielle, de la Bible en de nombreuses langues (notamment en hindi, en bengali, en sanskrit) et rédige des ouvrages de philologie. Il encourage aussi les rencontres et la coopération entre missionnaires d'origines diverses. Ses travaux de traduction et d'édition lui ont valu le titre de « Père de la prose bengali ». Carey s'intéressa […] Lire la suite

DELILLE JACQUES (1738-1813)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 976 mots

traduction des Géorgiques, qu'il publie en 1769. Voltaire en est si frappé que, sans connaître le poète en aucune façon, il écrit à l'Académie française pour le recommander chaudement. Delille y est en effet présenté en 1772 ; jugé trop jeune, il est admis deux ans plus tard. Peu de temps après (1780), il publie son grand poème des Jardins, bientôt […] Lire la suite

NOVEMBRE 1918 et BERLIN ALEXANDERPLATZ (A. Döblin)

  • Écrit par 
  • Nicole BARY
  •  • 1 050 mots

traduction fort réussie qu'en donne Olivier Le Lay (Gallimard, Paris, 2009). Tout comme il convient de saluer l'heureuse initiative des éditions Agone qui viennent de publier la traduction intégrale – tout aussi réussie – de l'une des œuvres capitales de cet écrivain si méconnu du public français : Novembre 1918. Une révolution allemande, traduction […] Lire la suite

HOGGART RICHARD (1918-2014)

  • Écrit par 
  • Cécile RABOT
  •  • 743 mots

traduction française de ses textes et à leur présentation, mais aussi à leur rayonnement et à leur lecture. La traduction de The Uses of Literacy par La Culture du pauvre est symptomatique de cette appropriation. Lu à travers la question du rapport des intellectuels aux classes populaires, Hoggart est érigé en exemple d’une démarche ethnographique  […] Lire la suite

RUFIN D'AQUILÉE (340 env.-410)

  • Écrit par 
  • Richard GOULET
  •  • 371 mots

traduction, qui supprimait les passages dangereux (Rufin croyait en fait qu'ils avaient été interpolés par des ennemis d'Origène) et en édulcorait bien d'autres, souleva la colère de Jérôme, lequel se hâta de publier une traduction plus exacte qui soulignait toutes les audaces de l'ouvrage d'Origène. Rufin fut obligé de comparaître devant le pape Anastase […] Lire la suite

MESROP saint (360 env.-440)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 367 mots

traduction des écrits patristiques, ainsi que des prières et hymnes liturgiques composées sur la base de l'octave. Autant d'éléments qui viennent conforter sa réputation de fondateur des bases de la liturgie nationale arménienne. […] Lire la suite

YIJING [YI-TSING] (635-713)

  • Écrit par 
  • Jean-Christian COPPIETERS
  •  • 337 mots

traduction des ouvrages qu'il a rapportés. C'est à Shrîvijaya qu'il rédige le Nanhai jigui neifa zhuan (Relation sur le bouddhisme, envoyée des mers du Sud) et le Xiyu qiufa gaoseng zhuan (Relation sur les moines éminents qui sont allés chercher la Loi dans les contrées occidentales), ouvrages qu'il envoie en Chine en 692. En 695, il rentre dans ce […] Lire la suite

LAPLANCHE JEAN (1924-2012)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 781 mots

traduction des Œuvres complètes de Freud, traduction qu'il voulait « extrêmement fidèle, en même temps qu'elle essaye d'être bien française, au mot pour mot y compris aux impropriétés, aux erreurs, aux achoppements de Freud lui-même » (conférence à la faculté de médecine de Louvain-en-Woluwé, 2006). Son œuvre s'inscrit d'ailleurs elle aussi sous le […] Lire la suite

FIEDLER KONRAD (1841-1895)

  • Écrit par 
  • François-René MARTIN
  •  • 769 mots

traduction française des Essais sur l'art (2002), « Fiedler n'a rien d'un pur spéculateur, et sa philosophie se nourrit au contact de la pratique, dans l'atelier ». Elle relève ainsi d'une « poétique vécue », intensément partagée avec ses amis artistes. À ces années italiennes, au cours desquelles il ne cesse de voyager en compagnie de ces mêmes amis […] Lire la suite

RHAZÈS, arabe ABŪ BAKR MUḤAMMAD IBN ZAKARĪYĀ AL-RĀZĪ (865 env.-env. 925)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 381 mots

traduction arabe du philosophe atomiste grec Démocrite, il adopte une approche similaire dans sa propre conception de la matière. Parmi ses autres ouvrages connus figure le Kit̄ab al-ṭibb al-r̄uh̄an̄i (La Médecine spirituelle), traité d'éthique populaire qui se penche aussi sur l'alchimie. […] Lire la suite

TON VISAGE DEMAIN (J. Marías) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 1 133 mots

traduction de l'anglais en espagnol suggèrent une fervente expérience de la traduction. À cet égard, Javier Marías déclare que ce roman est né du projet de « travailler sur l'interprète, l'interprète de personnes, de vies, de quelque chose, de langues, d'une espèces de „nègres“ (auteurs dans l'ombre) et de rendre compte jusqu'à quel point on peut se […] Lire la suite

FUTABATEI SHIMEI (1864-1909)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 423 mots

traduction d'œuvres littéraires russes, né le 28 février 1864 à Edo (auj. Tōkyō), mort le 10 mai 1909 en mer, dans le golfe du Bengale. Issu d'une famille aristocratique de samouraïs, Shimei Futabatei, de son vrai nom Hasegawa Tatsunosuke, étudie le russe à l'école des langues étrangères de Tōkyō (1881-1886), où il s'intéresse en particulier à Ivan […] Lire la suite

WATSON THOMAS (1557-1592)

  • Écrit par 
  • Henri FLUCHÈRE
  •  • 409 mots

traduction — la plupart du temps de Pétrarque, mais aussi bien Watson va-t-il chercher son inspiration ailleurs, chez Ovide, Politien, le protégé de Laurent de Médicis, bien d'autres auteurs, et même Ronsard. À tout prendre, cette « centurie » passionnée ne l'est guère — chaque poème (qu'il appelle sonnet, mais qui n'en est pas un) est une curieuse […] Lire la suite

JUBILÉS LIVRE DES

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 446 mots

traduction éthiopienne, elle-même établie d'après une traduction grecque faite à partir de l'hébreu. On en possède aussi des fragments de versions hébraïques et grecques. […] Lire la suite

BRIÇONNET GUILLAUME (1472 env.-1534)

  • Écrit par 
  • Jean-Yves POUILLOUX
  •  • 436 mots

traduction française de la Bible, à laquelle son ami Lefèvre d'Étaples travaillait. Ce simple fait le rend suspect aux autorités ecclésiastiques, et notamment à la Sorbonne. Les thèses luthériennes de 1517 provoquent un mouvement de lutte contre l'hérésie, les écrits de Lefèvre sont condamnés, la traduction de la Bible est brûlée. Briçonnet interdit […] Lire la suite

VALADE LÉON (1841-1884)

  • Écrit par 
  • Claude BURGELIN
  •  • 62 mots

traduction de l'Intermezzo de Henri Heine. […] Lire la suite

MOYEN ÂGE L'affirmation des langues vulgaires

  • Écrit par 
  • Emmanuèle BAUMGARTNER
  •  • 2 533 mots

traduction-adaptation en français des textes antiques (littéraires, mais aussi philosophiques, didactiques, historiques, techniques, etc.), dont la justification est bien entendu la vulgarisation multiple du savoir. À la fin du xive siècle, Charles V donne à ce mouvement de la traduction une impulsion décisive. De cette époque date également la pratique […] Lire la suite

JOUKOVSKI VASSILI ANDREÏEVITCH (1783-1852)

  • Écrit par 
  • Jean BONAMOUR
  •  • 1 304 mots

traduction de L'Odyssée (1842-1848), dont la beauté reste insurpassée. En 1812, le vieux poète Gavrila Romanovitch Derjavine léguait sa lyre à Joukovski ; celui-ci, à la parution de Rouslan et Lioudmila (1820) de Pouchkine, envoyait au jeune auteur son portrait, avec la dédicace : « À l'élève vainqueur le maître vaincu. » […] Lire la suite

KNORR VON ROSENROTH CHRISTIAN (1636-1689)

  • Écrit par 
  • Michel GAREL
  •  • 474 mots

traduction, surtout dans les passages difficiles du Zohar, il donne dans l'ensemble au lecteur non hébraïsant une représentation fidèle et juste de la kabbale. […] Lire la suite