« Tissus »

TISSUS D'ART

  • Écrit par 
  • Anne KRAATZ, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Marie RISSELIN-STEENEBRUGEN
  •  • 22 661 mots
  •  • 8 médias

et les tisserands qui les utilisaient produisirent des étoffes à la technique complexe et au décor élaboré. À cause de leur nature à la fois décorative et utilitaire, les tissus ont constitué à travers les siècles un véhicule privilégié de l'expression d'une esthétique collective ou individuelle […] Lire la suite

TISSUS ANIMAUX

  • Écrit par 
  • Roger MARTOJA, 
  • Jean RACADOT
  •  • 7 226 mots

sont amplifiées grâce à leur nombre : des ensembles fonctionnels pluricellulaires sont ainsi individualisés, leurs caractères morphologiques sont très typiques : ils sont désignés sous le nom de tissus. Ce ne sont pas toujours des regroupements de cellules semblables ; si certains représentent bien […] Lire la suite

TISSUS VÉGÉTAUX

  • Écrit par 
  • Jean-Claude ROLAND
  •  • 3 843 mots
  •  • 8 médias

Dans les organes des plantes, comme dans ceux des animaux, les cellules sont réparties en populations spécialisées, ou tissus. Il s'agit donc d'un ensemble fonctionnel qui réalise une division du travail physiologique. Du point de vue évolutif, les tissus végétaux authentiques – c'est-à-dire […] Lire la suite

GREFFES DE TISSUS CUTANÉS

  • Écrit par 
  • Jean THIVOLET
  •  • 757 mots

Les deux tissus qui constituent la peau – l'épiderme épithélial et le derme conjonctif mésenchymateux – peuvent être reconstitués par culture in vitro, isolément ou ensemble. Épiderme reconstitué. Les feuillets épidermiques sont obtenus en mettant en culture un à deux millions […] Lire la suite

TUMEURS ET GALLES VÉGÉTALES

  • Écrit par 
  • Jean ROUSSAUX
  •  • 6 456 mots
  •  • 5 médias

types de déterminisme différents : le développement et la survie des galles sont liés à la présence permanente de l'agent causal (insecte, champignon, bactérie...), alors que les tissus tumoraux (crown-gall, tumeurs de blessure, tumeurs d'hybrides) acquièrent une capacité de prolifération autonome […] Lire la suite

TEXTILE

  • Écrit par 
  • Eugène AMOUROUX, 
  • Jean-Yves DRÉAN, 
  • Claude FAUQUE, 
  • André PARISOT, 
  • Marc RENNER, 
  • Richard A. SCHUTZ
  •  • 23 395 mots
  •  • 5 médias

utilisé pour désigner tous les tissus traditionnels, tant les matériaux que dans les modes de tissage. C'est un mot au long cours, relativement noble, puisqu'on en arriva à l'expression « avoir de l'étoffe » pour désigner quelqu'un capable de réalisations. Tissu, quant à lui, est dérivé de tissage […] Lire la suite

DÉVELOPPEMENT (biologie) - Le développement végétal

  • Écrit par 
  • Georges DUCREUX, 
  • Hervé LE GUYADER, 
  • Jean-Claude ROLAND
  •  • 19 209 mots
  •  • 14 médias

fixé et donc soumis aux contraintes de l'environnement. Les processus de morphogenèse et d'organogenèse ne sont pas limités, comme chez l'animal, au développement embryonnaire. Ils sont dévolus aux tissus méristématiques qui conservent, tout au long de la vie de la plante, la capacité de se diviser […] Lire la suite

CANCER - Cancer et santé publique

  • Écrit par 
  • Maurice TUBIANA
  •  • 14 713 mots
  •  • 8 médias

Dans les organismes multicellulaires animaux ou végétaux, chaque cellule constitue une entité soumise à des mécanismes de contrôle et de régulation rigoureux. Sa vie est régie par les informations qu'elle reçoit constamment des cellules et tissus qui l'environnent ; inversement, elle émet à […] Lire la suite

OS

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CAMUS, 
  • Armand de RICQLÈS
  • , Universalis
  •  • 15 856 mots
  •  • 7 médias

Seuls constituants du corps des vertébrés qui soient normalement préservés après la mort grâce à leur minéralisation élevée, les tissus du squelette (os, dents, cartilages) ont été longtemps considérés comme formant la charpente inerte de l'organisme. Toute l'évolution de la biologie s'inscrit […] Lire la suite

RÉGÉNÉRATION ET CICATRISATION

  • Écrit par 
  • Alan H. CRUICKSHANK, 
  • André PARAF, 
  • Catherine ZILLER
  •  • 6 101 mots

normales, l'hydre d'eau douce renouvelle constamment ses tissus. Les cellules usées sont éliminées à la base du tronc, tandis que des éléments nouveaux se forment au sommet, dans la région hypostomiale. Ainsi, l'hydre se régénère tout au long de sa vie. De même, l'épiderme humain se renouvelle […] Lire la suite

TUMEURS ANIMALES

  • Écrit par 
  • Jean-Charles FRIEDMANN, 
  • Rémi GÉRARD-MARCHANT, 
  • Charles GOSSE
  • , Universalis
  •  • 5 583 mots
  •  • 3 médias

L'organisme d'un animal est en renouvellement continuel. Au cours de la croissance, les cellules de la plupart des tissus se multiplient et se différencient. Ces deux stades de l'organisation histologique se succèdent à court ou à long terme. C'est ainsi que dans le cas des cellules nerveuses […] Lire la suite

CIRCULATOIRES (SYSTÈMES) - Appareil circulatoire humain

  • Écrit par 
  • Claude GILLOT, 
  • Jean PAUPE, 
  • Henri SCHMITT
  • , Universalis
  •  • 16 946 mots
  •  • 13 médias

Au cours du développement humain, l'appareil circulatoire est l'un des premiers à s'ébaucher. Ce fait traduit l'importance vitale du flux circulatoire dès le début de l'embryogenèse. Il alimente en effet les tissus en formation et draine les résidus de la nutrition. Très vite le cœur […] Lire la suite

CROISSANCE, biologie

  • Écrit par 
  • André MAYRAT, 
  • Raphaël RAPPAPORT, 
  • Paul ROLLIN
  • , Universalis
  •  • 14 748 mots
  •  • 7 médias

par exemple. Inversement, il peut y avoir multiplication sans croissance en volume et en poids, comme au début de l'embryogenèse. Il convient aussi de préciser à quel niveau d'organisation est étudiée la croissance : organites, cellules, tissus, organes, organisme. On peut en effet observer, dans la peau […] Lire la suite

DENTS

  • Écrit par 
  • Armand de RICQLÈS
  •  • 6 075 mots
  •  • 8 médias

les dents comme des organes extrêmement durs, destinés à saisir, à retenir et à broyer les aliments. Toutefois, l'étude détaillée des dents (et des tissus dentaires) révèle qu'elles ont une signification morphologique beaucoup plus générale : une définition purement fonctionnelle des dents inclurait […] Lire la suite

HORMONES

  • Écrit par 
  • Jacques DECOURT, 
  • Yves-Alain FONTAINE, 
  • René LAFONT, 
  • Jacques YOUNG
  • , Universalis
  •  • 14 348 mots
  •  • 11 médias

L'un de ces systèmes est dit endocrinien, parce qu'il agit par l'intermédiaire de substances chimiques, les hormones, spécifiquement produites par certains tissus (îlots de Langerhans du pancréas par exemple) ou par des structures glandulaires individualisées (thyroïde par exemple […] Lire la suite

MYCOSES

  • Écrit par 
  • Patrick JOLY, 
  • Gabriel SEGRETAIN
  • , Universalis
  •  • 6 989 mots

, et concurremment d'ailleurs à des champignons peu virulents, que sur des tissus mourants ou morts pour achever d'en dégrader la structure et la substance. Les mycoses sont fondamentalement des associations pathologiques entre les plantes et leurs parasites. Leurs caractéristiques propres sont infiniment variées […] Lire la suite

SQUELETTE

  • Écrit par 
  • Yves FRANÇOIS, 
  • Armand de RICQLÈS
  • , Universalis
  •  • 5 761 mots
  •  • 2 médias

, leur minéralisation éventuelle, et notamment l'ossification sont des phénomènes biologiques complexes qui dépendent tout à la fois du milieu extra-cellulaire et des cellules qui appartiennent à ces tissus. On parle de squelette externe lorsqu'il est formé à la surface du corps par des cellules […] Lire la suite

THÉRAPEUTIQUE - Radiothérapie

  • Écrit par 
  • François ESCHWEGE, 
  • Maurice TUBIANA
  •  • 3 182 mots
  •  • 1 média

de différentes fréquences. Très rapidement, l'expérience clinique démontra qu'il était possible de guérir un cancer par les radiations ionisantes, c'est-à-dire de détruire une masse de 10 à 100 grammes (1010 à 1011 cellules) située au milieu des tissus sains […] Lire la suite

VAISSEAUX SANGUINS ET LYMPHATIQUES

  • Écrit par 
  • Claude ELBAZ, 
  • Didier REINHAREZ
  •  • 14 783 mots
  •  • 4 médias

de la pression. Conséquences de l'arrêt circulatoire L'interruption de la circulation dans une artère entraîne l'ischémie du territoire dépendant de cette artère. Cette ischémie évolue de deux façons. Si la circulation est rétablie à temps, les tissus retrouvent leur intégrité, et il ne subsiste […] Lire la suite

DÉVELOPPEMENT (biologie) - Le développement animal

  • Écrit par 
  • Marc-Yves FISZMAN, 
  • Thomas HEAMS, 
  • Lieba LAZARD, 
  • Andras PALDI, 
  • Alain PRIVAT, 
  • Patricia SIMPSON
  •  • 16 177 mots
  •  • 10 médias

 : c'est l'organogenèse. La formation des organes, à partir d'un état initial indifférent et non structuré, implique une spécialisation très précise des tissus, qui les rendra aptes à accomplir leur fonction particulière dans la grande unité de l'organisme : c'est la […] Lire la suite

MATRICE INTERCELLULAIRE ou MATRICE EXTRACELLULAIRE

  • Écrit par 
  • Jacqueline LABAT-ROBERT, 
  • Ladislas ROBERT
  •  • 2 395 mots
  •  • 6 médias

La matrice intercellulaire est une substance qui se trouve chez les animaux pluricellulaires dans les espaces intercellulaires, et les tissus riches en matrice ont été désignés comme « tissus conjonctifs ». Cette matrice est composée de quatre familles de macromolécules, les collagènes […] Lire la suite

MICROSCOPIE

  • Écrit par 
  • Christian COLLIEX, 
  • Jean DAVOUST, 
  • Étienne DELAIN, 
  • Pierre FLEURY, 
  • Georges NOMARSKI, 
  • Frank SALVAN, 
  • Jean-Paul THIÉRY
  •  • 19 723 mots
  •  • 15 médias

. Elle est généralement petite ou très petite (entre 20 et 0,2 mm). Les objets examinés peuvent être inclus dans des préparations qu'on observe par transparence : coupes très minces de tissus animaux ou végétaux, moulages de surfaces solides (répliques) ou encore gouttes liquides […] Lire la suite

BIOLOGIE - Les pratiques interventionnelles

  • Écrit par 
  • François GROS
  •  • 6 551 mots
  •  • 3 médias

. Cette approche biologique tire cependant parti, contrairement à celle des greffes classiques de tissus ou d'organes, de la pluripotence de ces cellules souches. Face à l'émergence d'une biologie désormais apte à modifier le destin cellulaire des êtres vivants – donc « interventionnelle […] Lire la suite

SÈVES

  • Écrit par 
  • René HELLER
  •  • 7 359 mots
  •  • 10 médias

du phloème, véhicule les substances organiques provenant des tissus assimilateurs ou des réserves. Si la migration de la sève brute est assez bien expliquée par une poussée venant de la racine et surtout une traction due à un appel d'eau foliaire consécutif à la transpiration, les constituants […] Lire la suite

BERNARD CLAUDE (1813-1878)

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 4 110 mots

Xavier Bichat (1771-1802) donnait encore la prédominance à l'anatomie sur la physiologie puisqu'il attribuait une fonction différente à chacun des tissus de l'organisme. Claude Bernard montra qu'une même fonction (la respiration, par exemple) peut se retrouver dans plusieurs tissus […] Lire la suite

CHOLESTÉROL

  • Écrit par 
  • Marc PASCAUD, 
  • Jacques ROUFFY
  •  • 5 931 mots
  •  • 11 médias

O2. Biosynthèse du cholestérol Le cholestérol de l'organisme a une origine double : exogène par l'apport alimentaire, endogène par biosynthèse . L'apport alimentaire étant généralement faible, moins de 1 g par jour, l'activité de biosynthèse est déterminante. La plupart des tissus […] Lire la suite

CONJONCTIF TISSU

  • Écrit par 
  • Albert POLICARD
  •  • 3 015 mots

, avec les microscopes optiquement satisfaisants, on put voir que ces sortes de « tissus conjonctifs » étaient constitués de cellules, de fibres variées et d'une lymphe amorphe, dont la disposition relative caractérisait diverses variétés histologiques. L'adjonction de matériaux tels que graisse, substances […] Lire la suite

RÉACTION INFLAMMATOIRE

  • Écrit par 
  • Jean-Marc CAVAILLON
  •  • 4 578 mots
  •  • 5 médias

(bactéries, virus, parasites, champignons). L'inflammation est un mécanisme de défense dont la fonction est le retour « à la normale » après une lésion tissulaire, en éliminant les tissus lésés et les agents infectieux. La réponse inflammatoire et la réponse immunitaire innée sont deux phénomènes […] Lire la suite

THÉRAPEUTIQUE - Thérapies substitutives et régénératives

  • Écrit par 
  • Didier HOUSSIN
  •  • 4 332 mots

La substitution d'éléments du corps humain en vue de traiter des maladies trouve sa justification, au tout début du xixe siècle avec François-Xavier Bichat, dans la mise en évidence que certains organes ou tissus sont précisément le support corporel […] Lire la suite

EMBRYOLOGIE

  • Écrit par 
  • Maurice PANIGEL, 
  • Josselyne SALAÜN, 
  • Denise SCHEIB, 
  • Jean SCHOWING
  •  • 13 231 mots
  •  • 17 médias

l'embryologie actuelle de s'édifier. Les feuillets évoluent toujours de la même manière : l'ectoderme donne naissance d'une part à l'épiderme et à ses annexes et d'autre part au système nerveux ; le mésoderme et le mésenchyme produisent les tissus de type conjonctif, les éléments du squelette, les glandes […] Lire la suite

ODONTOSTOMATOLOGIE

  • Écrit par 
  • Michel BENOIST, 
  • Frédéric CHABOLLE, 
  • Michel DECHAUME, 
  • Bernard MEYER, 
  • Jacques ROUOT
  •  • 11 329 mots
  •  • 4 médias

d'origine dentaire qui agit soit sur des éléments épithéliaux embryonnaires (kystes péricoronaires, kystes gubernaculaires), soit sur les débris épithéliaux de Malassez (granulomes ou kystes radiculo-dentaires), soit sur les tissus de la dent adulte (hypercémentose). Elles se manifestent presque uniquement […] Lire la suite

CONNECTIVITES

  • Écrit par 
  • Ladislas ROBERT
  •  • 1 752 mots

On désigne par le terme connectivite ou collagénose un ensemble de maladies ou de syndromes qui touchent plus particulièrement certains tissus riches en matrice intercellulaire (tissus conjonctifs). Le terme connectivite évoque un processus inflammatoire […] Lire la suite

ANIMAUX MODÈLES, biologie

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN, 
  • Emmanuelle SIDOT
  •  • 9 535 mots
  •  • 8 médias

pas nécessairement la même que chez l’homme. Comme en outre l’expérimentation animale a mauvaise presse dans l’opinion publique, on cherche activement des substituts aux modèles animaux, utilisant directement des cellules et des tissus humains normaux et pathologiques. Le recours à l’animal reste […] Lire la suite

AUXINES

  • Écrit par 
  • Catherine PERROT-RECHENMANN
  •  • 5 002 mots
  •  • 6 médias

est l'acide indole-3-acétique (AIA), mais d'autres molécules naturelles présentent aussi une activité auxinique. L'auxine est synthétisée principalement dans les jeunes feuilles et est activement transportée vers les autres tissus de la plante pour en coordonner la croissance et faciliter […] Lire la suite

ENDOCRINOLOGIE

  • Écrit par 
  • Jacques DECOURT
  •  • 3 846 mots

réserve aujourd'hui le nom d'hormones à des substances de nature organique, élaborées par certaines glandes ou certains tissus spécialisés et déversées dans le milieu sanguin, avec l'unique effet d'exercer une action spécifique sur des parties éloignées du même organisme jouant le rôle d'« effecteurs […] Lire la suite

GANGRÈNES

  • Écrit par 
  • Henri-Hubert MOLLARET
  •  • 1 691 mots

D'une façon générale, la gangrène est un processus pathologique caractérisé par la mortification des tissus privés de vitalité, de circulation sanguine et de sensibilité, à la suite de maladies vasculaires (gangrène sèche), ou d'une infection (gangrène humide) qui domine […] Lire la suite

BOURGEONS

  • Écrit par 
  • Louis GENEVÈS, 
  • Paul ROLLIN
  •  • 2 964 mots

qu'elles acquièrent leurs dimensions et leurs structures définitives. Les tissus de la tige et de la feuille dérivent de l'activité du point végétatif enfermé dans le bourgeon. Parmi eux, le parenchyme médullaire provient de la prolifération du méristème médullaire, dans la région profonde du point végétatif […] Lire la suite

ÉCOLOGIE

  • Écrit par 
  • Patrick BLANDIN, 
  • Denis COUVET, 
  • Maxime LAMOTTE, 
  • Cesare F. SACCHI
  •  • 20 606 mots
  •  • 15 médias

ayant toutes les caractéristiques fondamentales des êtres vivants est la cellule. Des cellules, associées en tissus et en organes, sont intégrées en organismes pluricellulaires, animaux ou végétaux. À un niveau d'intégration supérieur, les individus de certaines espèces peuvent constituer des […] Lire la suite

HYBRIDATION

  • Écrit par 
  • Georges BARSKI, 
  • Yves DEMARLY, 
  • Simone GILGENKRANTZ
  •  • 5 921 mots
  •  • 2 médias

, de tissus ou de protéines, les chimères sont des hybrides, comme l'était la Chimère de la mythologie grecque, à la fois lionne, chèvre et dragon. Le terme lui-même est actuellement utilisé en biologie pour nommer des entités très diverses, survenant soit spontanément, soit du fait des nombreux artifices […] Lire la suite

MÉRISTÈMES

  • Écrit par 
  • Arlette NOUGARÈDE
  • , Universalis
  •  • 3 233 mots
  •  • 2 médias

Autant les cellules souches de l'animal sont discrètes (surtout lorsque le niveau d'organisation de celui-ci est élevé) donc difficiles à localiser et à séparer des tissus dans lesquels elles sont incluses, autant les cellules juvéniles de végétaux ont été faciles à identifier par la simple […] Lire la suite

MODE - Le phénomène et son évolution

  • Écrit par 
  • Valérie GUILLAUME
  •  • 11 192 mots
  •  • 23 médias

de collection », c'est-à-dire la définition des matières, des couleurs, des tissus, des formes des vêtements, l'étude des marchés et des ventes, etc. Dans un processus de collection, qui s'étend sur deux ans environ, le salon Première vision demeure essentiel, car il lie l'amont et l'aval […] Lire la suite

NUTRITION

  • Écrit par 
  • René HELLER, 
  • Raymond JACQUOT, 
  • Alexis MOYSE, 
  • Marc PASCAUD
  •  • 13 673 mots
  •  • 17 médias

anthocyaniques ; le phénomène est favorisé par une élévation, dans les tissus végétaux, du rapport C/N (excès des glucides par rapport aux aminoacides). Les troubles nutritifs sont rapidement mortels. L'azote de l'air, en grande abondance pourtant, n'est pas utilisé directement par les plantes […] Lire la suite

PLANTES

  • Écrit par 
  • Marie POTAGE, 
  • Arnaud VAN HOLT
  •  • 6 779 mots
  •  • 11 médias

. En effet, il faut distinguer les végétaux possédant des organes distincts tels que les tiges, les feuilles et les racines – c’est-à-dire les plantes –, des végétaux qui en sont dépourvus et qui n’ont pas de tissus différenciés – c’est-à-dire les algues. Ces dernières sont majoritairement aquatiques […] Lire la suite

ANIMAUX MODES DE REPRODUCTION DES

  • Écrit par 
  • Catherine ZILLER
  •  • 4 440 mots
  •  • 4 médias

, la majorité de ses cellules sont spécialisées. Elles sont physiologiquement et morphologiquement différenciées ; elles constituent les tissus et les organes dont cet animal a besoin pour survivre : elles forment ce que l'on appelle le soma (corps) de l'animal. Pour se reproduire, cet […] Lire la suite

BACTÉRIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Jean-Michel ALONSO, 
  • Jacques BEJOT, 
  • Michel DESMAZEAUD, 
  • Didier LAVERGNE, 
  • Daniel MAZIGH
  •  • 18 336 mots
  •  • 9 médias

La bactériologie a pris naissance dans le sillage de la chimie, à partir du milieu du xixe siècle. Elle devait devenir en quelques décennies une science autonome sous l'impulsion de trois savants de génie : Louis Pasteur (1822-1895), qui a créé la bactériologie appliquée en ruinant la thèse de la génératio […] Lire la suite

HISTOLOGIE

  • Écrit par 
  • Élodie BOUCHERON, 
  • Dominique CHRIQUI, 
  • Anne GUIVARC'H, 
  • Jacques POIRIER
  •  • 5 324 mots
  •  • 6 médias

Bien que le mot histologie (étymologiquement, science des tissus, du grec histos : « tissu », et logos : « science ») n'ait été créé qu'en 1821 (par Heusinger, en Allemagne), on considère habituellement – et à juste titre – que le concept morphologique […] Lire la suite

IMAGERIE MÉDICALE

  • Écrit par 
  • Maurice LAVAL-JEANTET
  •  • 4 888 mots
  •  • 31 médias

Très longtemps limitée aux rayons X de Roentgen, pour lesquels les tissus fortement minéralisés étaient opaques, l'imagerie intègre aujourd'hui l'élasticité tissulaire et les conséquences de la réflexion des ultrasons, aussi bien […] Lire la suite

LIPIDES

  • Écrit par 
  • Jean ASSELINEAU, 
  • Bernard ENTRESSANGLES, 
  • Paul MANDEL, 
  • Jean-Claude PROMÉ
  •  • 6 808 mots
  •  • 11 médias

). Leur classification est fonction de la nature de l'alcool. Parmi les lipides, on classe, en outre, des composés qui se rapprochent des précédents par leur caractère hydrophobe et qui se retrouvent, de ce fait, dans l'extrait, « fraction lipidique totale », obtenu en traitant, par exemple, des tissus animaux […] Lire la suite

PARASITISME

  • Écrit par 
  • Claude COMBES, 
  • Louis EUZET, 
  • Georges MANGENOT
  •  • 6 249 mots
  •  • 4 médias

vivent dans les tissus (musculaires, nerveux), dans des cavités fermées (hémocœle des insectes, système circulatoire des vertébrés) ou dans des cellules, par exemple comme le fait le Plasmodium, microbe responsable du paludisme. Ils doivent pénétrer et sortir de l'hôte par effraction […] Lire la suite

Rejoignez-nous

Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire et recevez en cadeau un ebook au choix !