« Sully »

SULLY MAXIMILIEN DE BÉTHUNE duc de (1560-1641)

  • Écrit par 
  • Jean MEYER
  •  • 466 mots

Au-delà de ces mesures techniques, Sully est un terrien ne voyant de prospérité que par la terre : il encourage les réformes de l'agriculture et l'élevage du ver à soie préconisés par Olivier de Serres. Sully se méfie des innovations commerciales, mais facilite la circulation des marchandises par l'abolition de nombreux péages et la construction de ponts et de routes. […] Lire la suite

Le média de la recherche « Sully » :

Lampourde : contrôle de la floraison

Lampourde : contrôle de la floraison
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

MAURICE dit DE SULLY (mort en 1196)

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG
  •  • 398 mots
  •  • 1 média

Né à Sully-sur-Loire, près d'Orléans, Maurice de Sully entra dans les ordres ; il fut rapidement nommé chanoine puis archidiacre de Paris. Il professait la théologie à l'université lorsqu'il fut nommé évêque de Paris le 12 octobre 1160. D'exceptionnelles qualités morales et intellectuelles unanimement reconnues l'avaient porté à cette haute charge. […] Lire la suite

LAFFEMAS BARTHÉLEMY DE (1545 env.-1612)

  • Écrit par 
  • Jean MEYER
  •  • 339 mots

Laffemas est loin d'avoir les idées de Sully : c'est un mercantiliste convaincu, compensant par là ce que la politique de Sully a de trop systématique et d'étriqué. Outre de nombreux mémoires sur le mercantilisme, il écrit : Du commerce de la vie du loyal marchand et bien qu'il faict au peuple du royaume (1606). Il ne songe certes pas à négliger l'agriculture française, comme le prouve l'appel aux techniciens hollandais chargés d'assécher les marais vendéens et bretons. […] Lire la suite

PARNASSE, mouvement littéraire

  • Écrit par 
  • Pierre FLOTTES
  •  • 2 526 mots

En 1891, dans un recueil de « morceaux choisis », l'inspecteur Merlet donne trente textes de Sully Prudhomme et vingt-six de Coppée. En 1908, l'inspecteur général Cahen, dans un autre recueil de textes, réserve quinze pages à Sully Prudhomme, neuf à Leconte de Lisle, huit à Coppée, sept à Manuel. C'est seulement après 1920 que le Parnasse reculera dans l'instruction de la jeunesse, quand le xixe siècle aura vraiment pris fin, et que, dans les ruines de la guerre, les lois de la prosodie seront ensevelies comme bien d'autres. […] Lire la suite

FÉCAMP NOTRE-DAME-DE-LA-TRINITÉ DE

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG
  •  • 247 mots

L'abbé Henri de Sully (1168-1188) commença par édifier le chœur, le chevet, le transept (la tour-lanterne est plus tardive) et amorça la nef. L'architecte responsable montre à la fois son attachement aux traditions normandes auxquelles se mêlent les traditions anglo-normandes (murs de fond du transept) et au style qui régnait en Île-de-France dans la seconde moitié du xiie siècle. […] Lire la suite

NOTRE-DAME, Paris

  • Écrit par 
  • Arnaud TIMBERT
  •  • 966 mots
  •  • 6 médias

Sur les ruines de la cathédrale Saint-Étienne, les travaux de la cathédrale Notre-Dame de Paris, sur l'île de la Cité, débutent par le chevet peu avant ou dès l’accession de Maurice de Sully à l’évêché en 1160. En 1177, Robert de Torigny constate le bon avancement du chantier que confirme la consécration du maître-autel en 1182. En 1198, les toitures du transept sont posées sous l’épiscopat d’un nouvel évêque, Eudes de Sully (1197-1208). […] Lire la suite

PAULETTE

  • Écrit par 
  • Frédéric BLUCHE
  •  • 342 mots

L'édit de Paulet instaure un impôt nouveau, le droit annuel ou paulette, droit qui doit davantage à Sully qu'à Paulet. Chaque année, l'officier paiera une somme précise, le droit annuel ; en échange de quoi, il deviendra libre de faire ce qu'il veut de son office. Il peut résigner en faveur d'un tiers ou résigner à survivance. En échange de cet impôt régulier, il est désormais dispensé de la clause restrictive des quarante jours. […] Lire la suite

MARAIS LE, quartier parisien

  • Écrit par 
  • Guy BELOUET
  •  • 993 mots
  •  • 1 média

Après une déchéance de plus de deux siècles, le Marais se trouve ranimé aujourd'hui par d'importants travaux de restauration de nombreux hôtels (Lamoignon, Aumont, Sully, Sens, Guénégaud), par l'installation d'artistes, d'antiquaires et la création de musées (musée Carnavalet, musée Picasso) qui en font un quartier privilégié de Paris. […] Lire la suite

FAIRBANKS DOUGLAS (1883-1939)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 327 mots

(9 décembre 1901, New York – 7 mai 2000, New York), issu d'un premier mariage avec Anna Beth Sully, tient à l'écran, dans les années 1930 et 1940, l'emploi du jeune premier fringant, dans la lignée paternelle. Il deviendra par la suite producteur indépendant pour la télévision britannique et administrateur de société aux activités internationales. […] Lire la suite

DERNIÈRE MODE LA

  • Écrit par 
  • Françoise TÉTART-VITTU
  •  • 407 mots

Mallarmé s'était assuré la collaboration de ses amis parnassiens : Sully Prudhomme, Théodore de Banville, E. des Essarts. Ce qui frappe dès l'abord, c'est la nouveauté de la mise en pages. Il est indéniable que Mallarmé voulait faire partager son goût pour la typographie. Il y fait allusion et vante le garamond ou l'italique employé dans certaines rubriques. […] Lire la suite

HENRI IV (1553-1610) roi de France (1589-1610) et de Navarre (1572-1610)

  • Écrit par 
  • Jean MEYER
  •  • 3 877 mots
  •  • 1 média

On y trouve le fidèle Sully, entré en 1596 au Conseil des finances (en droit seulement en 1601), grand voyer et grand maître de l'artillerie en 1599. Il n'occupe pas encore la première place au Conseil. À ses côtés, l'autre personnage protestant de marque est Barthélemy de Laffemas qui, dès 1596, exposait ses vues mercantilistes à l'assemblée des notables de Rouen. […] Lire la suite

BINGHAM GEORGE CALEB (1811-1879)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 499 mots
  •  • 1 média

Il s'installe peu de temps à Philadelphie où il étudie les œuvres de Benjamin West, Thomas Lawrence et Thomas Sully. Il s'exerce au dessin, prenant pour modèle des statues antiques. Ses œuvres de maturité datent de son retour dans le Missouri en 1838. Dans The County Election (1851-1852, « Élections dans le comté ») et The Verdict of the People (1855, « Le Verdict du peuple »), Bingham laisse un témoignage vivant de l'effervescence de la vie politique à la « frontière », celle des terres encore inexplorées. […] Lire la suite

BATAILLE HENRY (1872-1922)

  • Écrit par 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 559 mots

Mais, féru de théâtre, il écrit un drame fortement inspiré par le romantisme dont Sully Prudhomme a fait l'éloge. Cependant, après l'échec de la première pièce qu'il a fait jouer, une féerie symboliste, La Belle au bois dormant (1894), Bataille se met à la poésie et publie en 1895 un recueil de vers, La Chambre blanche, qui obtient un certain succès. […] Lire la suite

BOUDINET DANIEL (1945-1990)

  • Écrit par 
  • Elvire PEREGO
  •  • 542 mots

De nombreuses expositions personnelles et collectives ainsi que des commandes artistiques avaient confirmé le talent de Daniel Boudinet : à La Remise du parc (galerie Samia Saouma), chez Viviane Esders, Agathe Gaillard, Maximilien Guiol, au Centre Georges-Pompidou, à la Bibliothèque nationale, au musée Sainte-Croix de Poitiers, à l'hôtel Sully. La fondation Cartier a, en 1987, passé commande à Daniel Boudinet d'un travail sur le jardin de Ian Hamilton Finlay, et, en 1989, d'un travail sur le paysage. […] Lire la suite

BERRY

  • Écrit par 
  • Gabriel LLOBET
  •  • 577 mots
  •  • 1 média

Après les malheurs des guerres de religion, Sully, qui acheta la terre de ce nom, puis Colbert, qui intégra la généralité dans la zone de libre-échange des « cinq grosses fermes », enfin les intendants, qui établirent des manufactures à Châteauroux et à Bourges, s'efforcèrent de réveiller l'économie d'un pays avant tout agricole. Les parlementaires exilés sous Louis XV et Louis XVI considéraient le Berry comme la province-où-l'on-s'ennuie, avec « des nobles qui meurent aux trois quarts de faim, entichés de leur origine [. […] Lire la suite

TURGOT ANNE ROBERT JACQUES, baron de l'Aulne (1727-1781)

  • Écrit par 
  • Louis TRENARD
  •  • 658 mots

Selon Mme du Deffand, le « nouveau Sully » réalise quelques économies. Reprenant les idées de Bertin et de Laverdy, il proclame la liberté de circulation des grains et de leur importation en 1774. Il supprime les corporations et la corvée royale, il institue une subvention territoriale sans privilèges pour l'entretien du réseau routier. Il crée une Caisse d'escompte. […] Lire la suite

BOURGES CATHÉDRALE DE

  • Écrit par 
  • Arnaud TIMBERT
  •  • 604 mots
  •  • 1 média

Ce monument de 125 mètres de longueur, de 41 mètres de largeur et de 37,15 mètres de hauteur est érigé à l’initiative de l’évêque Henry de Sully à partir de 1195. L’église basse (crypte) est bâtie entre 1195 et 1206. Comme l’indiquent les épures tracées au sol (dessin représentant les projections d'un objet à trois dimensions), elle servit de loge aux tailleurs de pierre pendant la durée du chantier. […] Lire la suite

SAINT-LOUIS ÎLE, Paris

  • Écrit par 
  • Guy BELOUET
  •  • 614 mots

Seuls, les deux hôtels placés à l'extrémité orientale de l'île (Lambert et de Bretonvilliers, détruit de 1840 à 1866) possédaient des jardins allant jusqu'à la Seine (sacrifiés depuis pour le percement en diagonale du pont de Sully). Les plus beaux hôtels s'élèvent le long des quais du fleuve, sur la rive nord notamment (quais de Bourbon et d'Anjou), et le xixe siècle d'Haussmann, qui a cruellement ravagé la Cité, les a presque tous épargnés, sauf pour l'ouverture de la rue Jean-du-Bellay à l'ouest, percée au débouché du pont Louis-Philippe. […] Lire la suite

CAPPIELLO LEONETTO (1875-1942)

  • Écrit par 
  • Marc THIVOLET
  •  • 748 mots

Cappiello va désormais hanter les coulisses des théâtres où se produisent Sarah Bernhardt, Réjane, Mounet-Sully, Marguerite Moreno... Cette même année 1898 sort son album, Nos Actrices. Cette tendance à l'arabesque dans laquelle Cappiello verra le secret de l'affiche réussie se manifeste déjà dans certaines de ses caricatures, et c'est un grand talent qui commence à s'affirmer dans les portraits-charges de la Belle Otero (1898), puis de la chanteuse Polaire (1900), de Sarah Bernhardt (1903). […] Lire la suite

RICHELIEU, Indre-et-Loire

  • Écrit par 
  • Claude MIGNOT
  •  • 666 mots

En 1631, le fief de Richelieu est érigé en duché-pairie, et le cardinal obtient d'y bâtir un « bourg clos », comme Sully à Henrichemont ; il décide alors de donner au château une ampleur qui réponde à son nouveau titre. Jacques Le Mercier fournit les plans (1631). Il lie au château orienté est-ouest la ville nouvelle orientée nord-sud, les deux axes de cette composition grandiose se coupant devant le portail d'entrée du château. […] Lire la suite

ANNENSKI INNOKENTI FEDOROVITCH (1856-1909)

  • Écrit par 
  • Alexandre BOURMEYSTER
  •  • 763 mots

 Müller mais surtout de parnassiens et de symbolistes français : Baudelaire, Leconte de Lisle, Verlaine, Sully Prudhomme, Rimbaud, Mallarmé, Charles Cros, Tristan Corbière. Chansons douces (Tikhie Pesni, 1904), son premier recueil d'œuvres originales et de traductions, connaît un succès d'estime auprès des maîtres du symbolisme russe, Blok et Brioussov. […] Lire la suite

RÉGENCE

  • Écrit par 
  • Louis TRENARD
  •  • 822 mots

Dans les salons parisiens, la marquise de Lambert inaugure ses réunions philosophiques, le duc de Sully réunit Fontenelle, spirituel vulgarisateur scientifique, la savante helléniste Mme Dacier, Voltaire, le président Montesquieu. Partout, on cherche moins la grandeur que le charme et la fantaisie. Dans le costume, l'architecture, le mobilier, la décoration est reine, le style « rocaille » fleurit. […] Lire la suite

MATÉGOT MATHIEU (1910-2001)

  • Écrit par 
  • Pierre-Emmanuel MARTIN-VIVIER
  •  • 802 mots

Mathieu Matégot est né le 4 avril 1910 en Hongrie à Tapio-Sully, village situé à une vingtaine de kilomètres de Budapest. Il débute comme décorateur au Théâtre national de la capitale après avoir suivi une formation artistique à l'Académie Jaschick et à l'école des Beaux-Arts. Âgé de dix-neuf ans, il quitte son pays pour découvrir l'Europe de l'Ouest, le continent américain et choisit de s'installer à Paris. […] Lire la suite

COMÉDIEN (PARADOXE DU)

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 996 mots

 » Et, de fait, la plupart des acteurs qui sont intervenus dans la controverse, durable et toujours actuelle, soulevée par le Paradoxe ont récusé l'analyse qui y est présentée (Mounet-Sully, Sarah Bernhardt, Louis Jouvet, Ludmilla Pitoëff, Pierre Brasseur, Béatrix Dussane, auteur d'un Comédien sans paradoxe), parfois parce que leur jeu reste pour eux-mêmes, de leur propre aveu, sinon un secret, du moins un mystère ; souvent parce que l'opinion de Diderot leur paraît être « une opinion de spectateur » (J. […] Lire la suite

LES VISAGES ET LES CORPS (exposition)

  • Écrit par 
  • Monique LE ROUX
  •  • 971 mots

Ce livre magnifique restera la seule trace d'un rêve inimaginable pour l'enfant familier des lieux, d'une traversée nocturne magique pour les spectateurs des quelques représentations, de la découverte d'une salle en rupture avec toute logique muséographique pour les visiteurs de l'aile Sully. L'ouvrage associe un journal, des entretiens avec Clément Hervieu-Léger, des textes du conservateur Sébastien Allard et de Vincent Huguet, autre partenaire de l'exposition, et une très belle iconographie : clichés de répétitions, photographies du salon Denon, choisi pour Rêve d'automne de Jon Fosse et La Nuit juste avant les forêts de Bernard-Marie Koltès, reproductions des œuvres présentées dans les deux expositions Les Visages et les corps et Derrière les images. […] Lire la suite

EASTWOOD CLINT (1930- )

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 3 693 mots
  •  • 3 médias

Vérité, mensonges, pouvoir… Ces trois thèmes eastwoodiens sont de nouveau à la base de Sully (2016). Chesley « Sully » Sullenberger est un nouveau « héros » américain depuis son amerrissage en catastrophe sur le fleuve Hudson aux commandes d’un A320. Mais c’est sur le cauchemar de l’échec d’une telle opération qui réveille Sully qu’Eastwood ouvre son film. […] Lire la suite

MAC-MAHON MARIE EDME PATRICE MAURICE DE, duc de Magenta (1808-1893)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 1 048 mots
  •  • 1 média

Fils d'un émigré qui servit l'Ancien Régime, puis le premier Empire, en qualité de lieutenant général, neveu d'un pair de France sous la Restauration, Mac-Mahon fut élevé en effet dans les traditions de la noblesse française au château de Sully en Saône-et-Loire. Il se destina tout naturellement à la carrière des armes et sortit de Saint-Cyr comme sous-lieutenant en 1827. […] Lire la suite

OFFENBACH JACQUES (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Timothée PICARD
  •  • 914 mots
  •  • 7 médias

17 décembre 1864 La Belle Hélène, opéra bouffe en trois actes sur un livret d'Henri Meilhac et Ludovic Halévy, est créé triomphalement au Théâtre des Variétés, avec Hortense Schneider (Hélène), José Dupuis (Pâris) et Léa Sully (Oreste) dans les rôles principaux. 5 février 1866 Barbe-Bleue, opéra bouffe en trois actes sur un livret d'Henri Meilhac et Ludovic Halévy, est créé au théâtre des Variétés, avec José Dupuis (Barbe-Bleue) et Hortense Schneider (Boulotte). […] Lire la suite

ART POUR L'ART

  • Écrit par 
  • Florence FILIPPI
  •  • 1 084 mots

Ces deux parutions fusionnent pour laisser place à une revue hebdomadaire, L'Art, qui s'inspire des théories exposées par Leconte de Lisle dans Le Nain jaune (1864) et regroupe une première génération de poètes parnassiens : Leconte de Lisle, Banville, Heredia, Ménard, Coppée, Baudelaire, Catulle Mendès, Léon Dierx, Sully Prudhomme, mais aussi Verlaine, Mallarmé. […] Lire la suite

DUCHENNE DE BOULOGNE (exposition)

  • Écrit par 
  • Jean-François POIRIER
  •  • 1 064 mots

On pouvait voir à Paris, en même temps que l'exposition Duchenne, une présentation des photographies d'Albert Londe (1858-1917) du 2 avril au 6 juin 1999 à l'hôtel de Sully. À cette occasion a paru un volume de la collection Photo Poche de Nathan (texte d'André Gunthert). Engagé à partir de 1882 comme préparateur chimiste à la Salpêtrière, celui-ci ne tarde pas à mettre ses compétences photographiques au service du professeur Charcot. […] Lire la suite

NOBEL FONDATION

  • Écrit par 
  • Pierre SPITZ
  •  • 1 173 mots
  •  • 2 médias

En septembre 1898, le gouvernement ratifia les accords conclus par ces instituts pour participer aux tâches de la fondation, mais c'est seulement en 1901 que les cinq prix furent distribués pour la première fois : les seules critiques vinrent alors de la gauche littéraire, qui protesta publiquement contre l'attribution à Sully Prudhomme du prix de littérature, qu'elle aurait voulu voir attribuer à Zola. […] Lire la suite

BROSSE SALOMON DE (1571 env.-1626)

  • Écrit par 
  • Rosalys T. COOPE
  •  • 1 182 mots

En 1608 encore, il fournit les dessins des maisons et édifices de la ville de Henrichemont (Cher), fondation du duc de Sully. Les commandes se multiplient ; à Paris, des hôtels : de Bouillon (1612) et du Lude (1618) ; en province, des châteaux : Blérancourt (1612) dans l'Aisne et Coulommiers-en-Brie (1613). À la mort de son oncle, en 1614, il lui succède comme architecte du roi ; bientôt il sera nommé architecte du nouveau palais du Luxembourg commencé par Marie de Médicis en 1615. […] Lire la suite

DELACROIX (1798-1863) (exposition)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 1 175 mots
  •  • 1 média

D’autres œuvres encore étaient présentes dans les salles de l’aile Sully, comme la Bataille de Poitiers (1830). « La gloire, écrivait Delacroix, n’est pas un vain mot pour moi » (1824). Cet aveu devait servir de devise au premier acte de l’exposition, les années 1822 à 1834, où l’artiste confronte sa vision à la critique et à l’opinion publique dans l’arène des Salons, à un moment, il est vrai, où le départ de David en exil, la loyauté de Gros envers ce dernier et la mort prématurée de Géricault lui ouvrent la voie. […] Lire la suite

PRIX NOBEL DE LITTÉRATURE (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 974 mots

1901 Sully Prudhomme (1839-1907) [France] 1902 Theodor Mommsen (1817-1903) [Allemagne] 1903 Bjørnstjerne Bjørnson (1832-1910) [Norvège] 1904 Frédéric Mistral (1830-1914) [France] et José Echegaray (1832-1916) [Espagne] 1905 Henryk Sienkiewicz (1846-1916) [Pologne] 1906 Giosuè Carducci (1835-1907) [Italie] 1907 Rudyard Kipling (1865-1936) [Royaume-Uni] 1908 Rudolf Eucken (1846-1926) [Allemagne] 1909 Selma Lagerlöf (1858-1940) [Suède] 1910 Paul von Heyse (1830-1914) [Allemagne] 1911 Maurice Maeterlinck (1862-1949) [Belgique] 1912 Gerhart Hauptmann (1862-1946) [Allemagne] 1913 Rabindranath Tagore (1861-1941) [Inde] 1914 non décerné 1915 Romain Rolland (1866-1944) [France] 1916 Verner von Heidenstam (1859-1940) [Suède] 1917 Karl Gjellerup (1857-1919) [Danemark] et Henrik Pontoppidan (1857-1943) [Danemark] 1918 non décerné 1919 Carl Spitteler (1845-1924) [Suisse] 1920 Knut Hamsun (1859-1952) [Norvège] 1921 Anatole France (1844-1924) [France] 1922 Jacinto Benavente (1866-1954) [Espagne] 1923 William Butler Yeats (1865-1939) [Irlande] 1924 Władysław Stanisław Reymont (1867-1925) [Pologne] 1925 George Bernard Shaw (1856-1950) [Irlande] 1926 Grazia Deledda (1871-1936) [Italie] 1927 Henri Bergson (1859-1941) [France] 1928 Sigrid Undset (1882-1949) [Norvège] 1929 Thomas Mann (1875-1955) [Allemagne] 1930 Sinclair Lewis (1885-1951) [États-Unis] 1931 Erik Axel Karlfeldt (1864-1931) [Suède] 1932 John Galsworthy (1867-1933) [Royaume-Uni] 1933 Ivan Bounine (1870-1953) [apatride, domicilié en France] 1934 Luigi Pirandello (1867-1936) [Italie] 1935 non décerné 1936 Eugene O'Neill (1888-1953) [États-Unis] 1937 Roger Martin du Gard (1881-1958) [France] 1938 Pearl Buck (1892-1973) [États-Unis] 1939 Frans Eemil Sillanpää (1888-1964) [Finlande] 1940 non décerné 1941 non décerné 1942 non décerné 1943 non décerné 1944 Johannes V. […] Lire la suite

COMÉDIE-FRANÇAISE

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 1 411 mots

Parmi ceux-ci, on peut citer François Joseph Talma, Sarah Bernhardt, Rachel, Mounet-Sully, Jean-Louis Barrault, Béatrix Dussane, ou encore, dans la seconde moitié du xxe siècle, Jacques Charon et Robert Hirsch. Avec cette troupe et le personnel de ses différents services, la Comédie-Française doit notamment répondre à l'alternance des œuvres présentées, propre à son fonctionnement. […] Lire la suite

FAURÉ GABRIEL (1845-1924)

  • Écrit par 
  • Marie-Claire BELTRANDO-PATIER
  •  • 1 363 mots
  •  • 1 média

L'année 1875 marque une réussite dans sa jeune carrière : achèvement de la 1re Sonate pour piano en la majeur opus 13, 1er Nocturne pour piano en mi bémol mineur opus 33 no 1 et deux mélodies d'après Sully Prud'homme Ici-Bas ! et Au bord de l'eau. De grandes œuvres seront bientôt mises en chantier : les 2 quatuors avec piano, les 6 Nocturnes pour piano et de nombreuses mélodies. […] Lire la suite

DEUTSCHE GRAMMOPHON

  • Écrit par 
  • Philippe DULAC
  •  • 1 312 mots
  •  • 1 média

Mais Sarah Bernhardt, Mounet-Sully, la Melba, le jeune Caruso, Francesco Tamagno, créateur d'Otello, Victor Maurel, créateur de Falstaff, et bien d'autres, mesurèrent l'importance du legs discographique que la Deutsche Grammophon leur offrait soudain de laisser. Non sans hésitation : à l'entrée du studio, Chaliapine se signait, comme si on allait lui arracher l'âme ! Ainsi, d'emblée, le disque assumait sa mission la plus noble : conserver une part du patrimoine culturel et constituer une mémoire sonore. […] Lire la suite

EIFFEL GUSTAVE (1832-1923)

  • Écrit par 
  • Frédéric SEITZ
  •  • 1 599 mots
  •  • 5 médias

Le point culminant de cette campagne est la célèbre « Protestation des artistes » (Le Temps, 14 février 1887) publiée sous la signature de personnalités réputées, parmi lesquelles le peintre Ernest Meissonier, les poètes Leconte de Lisle et Sully Prudhomme, les écrivains Alexandre Dumas fils et Guy de Maupassant, l'architecte Charles Garnier, le compositeur Charles Gounod, etc. […] Lire la suite

PRÉVOSTIN DE CRÉMONE (fin XIIe-déb. XIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Jean RIBAILLIER
  •  • 1 555 mots

Issu d'une obscure famille lombarde, il étudie la logique, le droit, peut-être à Bologne, et la théologie sans doute à Paris, sous la direction de Maurice de Sully. Homme de grande culture, il connaît la grammaire, la musique, l'astronomie, l'arithmétique ; il est imprégné de la Logica vetus et de la Logica nova d'Aristote. Il sait l'hébreu, non le grec ; il ne fait jamais de citations d'auteurs profanes. […] Lire la suite

JEANNE D'ARC (1412-1431)

  • Écrit par 
  • Jacques LE GOFF
  •  • 4 340 mots
  •  • 3 médias

Jeanne passa l'hiver 1429-1430 dans le Berry, à Bourges et à Sully. À la fin de mars elle se rendit dans le nord de l'Île-de-France avec une petite troupe pour combattre les Bourguignons. Le 23 mai, alors qu'elle tentait de faire lever le siège de Compiègne, elle fut faite prisonnière par les hommes de Jean de Luxembourg, condottiere au service du duc de Bourgogne. […] Lire la suite

ARS ANTIQUA

  • Écrit par 
  • Edith WEBER
  •  • 1 876 mots
  •  • 2 médias

L'ars antiqua évolue pendant le siècle des cathédrales ; en 1163, Maurice de Sully (env. 1120-1196) entreprend la construction de Notre-Dame de Paris, qui sera terminée, dans son ensemble, vers 1245 ; les polyphonies de Léonin et de Pérotin résonneront sous ses voûtes. Le xiiie siècle représente aussi le siècle de l'Université ; en 1215, le pape Innocent III confirme les premiers privilèges concédés par Philippe Auguste (en 1200) à l'université de Paris. […] Lire la suite

RUY BLAS, Victor Hugo - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Guy BELZANE
  •  • 1 762 mots

Elle ne sera reprise qu'en 1872, entrera à la Comédie-Française en 1879, avec, pour la première représentation, les deux comédiens les plus fameux de l'époque – Mounet-Sully et Sarah Bernhardt. Depuis, elle n’a plus guère cessé d'être montée. Elle a notamment fait l'objet de deux adaptations, assez libres parmi lesquelles une version télévisée, très picturale, de Jacques Weber, avec Gérard Depardieu, Carole Bouquet et Weber lui-même (Ruy Blas) et celle, franchement comique, de Gérard Oury, avec Yves Montand et Louis de Funès pour le cinéma en 1971 (La Folie des grandeurs). […] Lire la suite

BACON chancelier FRANCIS (1560 ou 1561-1626)

  • Écrit par 
  • Michèle LE DŒUFF
  •  • 2 170 mots
  •  • 1 média

Dès 1619, il y a en France une vogue baconienne, qui touche la marquise de Rambouillet, Richelieu, Sully, Châteauneuf (futur rival de Mazarin). On trouve en effet chez Bacon un ensemble de vues historiquement fort pertinentes concernant la tolérance et la prudence politique. Jeune homme, il était arrivé à Paris peu après la Saint-Barthélemy ; en 1605, il fut un témoin direct de la Conspiration des poudres. […] Lire la suite

SUPRANATIONALITÉ

  • Écrit par 
  • Jacques TÉNIER
  •  • 2 183 mots

Le « grand dessein » de Henri iv, exposé par Sully (Les Économies royales, 1638), prévoit la création d'une confédération européenne avec six conseils provinciaux réglant les différends entre chaque souverain et ses sujets et un conseil général réglant les différends entre les États membres. Le Projet pour rendre la paix perpétuelle en Europe (1713) de l'abbé de Saint-Pierre propose la formation d'une union européenne afin d'assurer l'arbitrage perpétuel des différends ainsi que la régularité du commerce. […] Lire la suite

MANN HEINRICH (1871-1950)

  • Écrit par 
  • André GISSELBRECHT
  •  • 2 012 mots
  •  • 2 médias

Antidote à Frédéric II, dont il dénonce la légende en même temps dans les scènes dialoguées inachevées, Henri IV vu par Heinrich Mann est le « dictateur de la bonté » qui, « loin de se contenter de penser sait aussi frapper » ; chef légitimé par la confiance populaire, « l'autorité supérieure de l'intellectuel au pouvoir », prophète en même temps des Nations unies par le « grand plan » de paix européenne de Sully ; avec cela personnage de chair et de sang, contrastant avec les sinistres figures des Ligueurs (Guise, Mayenne, Boucher) où tout le monde devait reconnaître Hitler, Göring et Göbbels. […] Lire la suite

CANAUX

  • Écrit par 
  • Pierre PINON
  •  • 5 664 mots
  •  • 5 médias

Le premier est le canal de Briare, joignant la Loire à la Seine par la Trézée et le Loing, voulu par Henri IV et par Sully pour permettre aux produits du bassin de la Loire de parvenir à Paris, afin d'éviter les disettes, politiquement dangereuses. Conçu par l'entrepreneur H. Cosnier, il est le premier canal dont le bief de partage soit alimenté par une rigole captant une source voisine, c'est-à-dire indépendamment des deux fleuves mis en communication. […] Lire la suite

CÉNACLES ROMANTIQUES

  • Écrit par 
  • France CANH-GRUYER
  •  • 2 432 mots
  •  • 1 média

Son appartement de fonction, rue de Sully, était ouvert à tous ses amis. Il y avait là Cailleux et le baron Taylor, des artistes comme Dauzat, des philosophes comme Ballanche et Fourier, et toute la petite troupe de La Muse française. Le maître de maison recevait ordinairement dans la chambre de sa femme et, à l'heure du dîner, des couverts disposés d'avance attendaient les invités de dernière heure. […] Lire la suite

FERMIERS GÉNÉRAUX

  • Écrit par 
  • Jean MEYER
  •  • 2 579 mots

Sully, plus ou moins prisonnier des Rambouillet, Zamet et Moysset, réserve les fermes aux Français. En 1604, Jean de Moysset prend la ferme des gabelles, la ferme générale des aides et les cinq grosses fermes créées en 1584. L'influence de ses successeurs croît proportionnellement aux dépenses de guerre. Les anticipations étant devenues avec les assignations le moyen de gouvernement par excellence, un Gondi, un Herwart (qui devient contrôleur général), un Jabach, un Fouquet occupent les premières places de l'État. […] Lire la suite

PÉROTIN (XIIe-XIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Roger BLANCHARD
  •  • 2 506 mots

Nous possédons quelques jalons : on sait, par exemple, par un texte de l'évêque Eudes de Sully, que le Viderunt omnes fut exécuté en 1198 et le Sederunt principes en 1199 ; comme il s'agit d'œuvres d'une technique avancée, on présume que leur auteur n'était pas un tout jeune homme lorsqu'il les a composées. D'autre part, si l'on suit Leo Schrade dans l'hypothèse ci-dessus mentionnée, Pérotin aurait écrit le « conduit » pour le sacre de Saint Louis, qui eut lieu en 1226. […] Lire la suite

HAUSSMANN GEORGES EUGÈNE baron (1809-1891)

  • Écrit par 
  • Pierre PINON
  •  • 2 652 mots

Il jugeait la rue des Écoles située trop haut dans la montée de la rive gauche, et obtint, contre l’avis de l’empereur, d’ouvrir le boulevard Saint-Germain sur le pont de Sully et que celui-ci ne soit pas perpendiculaire à la Seine. À ces « traversées », il faut rajouter les avenues Foch, Voltaire ou Daumesnil, les boulevards Barbès, Gambetta ou Raspail. […] Lire la suite

Recevez les offres exclusives Universalis