« Sociologie d'aujourd'hui »

SOCIOLOGIE Histoire

  • Écrit par 
  • Michel LALLEMENT
  •  • 6 413 mots

Tous ces événements bousculent un monde qu'à travers des catégories comme celles de réseau (Ronald Burt), de subjectivation (Alain Touraine), de risque (Ulrich Beck), de postmodernité (John Urry, Zygmunt Bauman) ou encore de reconnaissance (Axel Honneth), la sociologie d'aujourd'hui tente de décrypter. […] Lire la suite

SOCIOLOGIE La démarche sociologique

  • Écrit par 
  • Louis PINTO
  •  • 5 454 mots

Sociologie et rationalité Contre ceux qui s'empressent de mettre en avant le fossé entre les sciences de la nature et les sciences de l'homme, il faut soutenir que celles-ci, quelle que puisse être la façon de penser leur (incontestable) spécificité, relèvent d'un régime commun de rationalité. La sociologie est située, selon Max Weber, du côté des « sciences généralisantes » : elle s'occupe de lois, de types, s'appuie sur la validité du raisonnement statistique, etc. […] Lire la suite

SOCIOLOGIE Les méthodes

  • Écrit par 
  • Frédéric LEBARON
  •  • 7 640 mots
  •  • 6 médias

Une part importante des débats scientifiques en sociologie a porté, jusqu'à aujourd'hui, sur les questions de méthode. Depuis 1895 et l'ouvrage fondateur d'Émile Durkheim Les Règles de la méthode sociologique, on peut même dire que la méthodologie, entendue comme l'ensemble des règles d'investigation et d'administration de la preuve, continue d'occuper le centre des enjeux de la discipline. […] Lire la suite

SOCIOLOGIE DE L'ART

  • Écrit par 
  • Nathalie HEINICH
  •  • 4 943 mots
  •  • 2 médias

C'est dans une inspiration analogue que s'inscrivent les recherches de Hubert Damisch (Théorie du nuage, 1972) ou de Jean Duvignaud (Sociologie du théâtre, 1965 ; Sociologie de l'art, 1972). Des perspectives novatrices se sont ainsi ouvertes par rapport à l'esthétique traditionnelle. Mais, par rapport aux progrès de la sociologie de l'art depuis le milieu du xxe siècle, l'esthétique sociologique paraît aujourd'hui passablement datée, et affectée des mêmes faiblesses, par-delà les différences entre courants : tout d'abord, un fétichisme de l'œuvre, qui place celle-ci – de préférence sous ses formes les plus reconnues – au point de départ de la réflexion ; d'autre part, un substantialisme du « social », qui, sous quelque aspect qu'on le considère (économique, technique, catégoriel, culturel), tend à être considéré comme une donnée préalable, extérieure aux réalités étudiées ; enfin, une tendance au causalisme, qui fait de l'explication des effets par les causes le cœur de toute réflexion sur l'art, au détriment de conceptions plus descriptives ou analytiques. […] Lire la suite

SOCIOLOGIE Les grands courants

  • Écrit par 
  • Claude DUBAR
  •  • 7 732 mots
  •  • 4 médias

Manières différentes de faire de la sociologie, d'interpréter des matériaux empiriques très divers, ces orientations de la sociologie actuelle donnent des réponses différentes à la même question clé qui est au cœur du projet de la sociologie : comment rendre compte des relations entre les conduites individuelles et les structures sociales ? Ou plus simplement : comment analyser les rapports entre le « social » et l'« individuel », entre les structures et les agents ?On a ainsi distingué quatre types de réponses à cette question structurante :1. […] Lire la suite

SOCIOLOGIE HISTORIQUE

  • Écrit par 
  • Laurent WILLEMEZ
  •  • 3 039 mots
  •  • 5 médias

Histoire et sociologie sont alors « épistémologiquement indiscernables », et en ce sens, toute sociologie est ou devrait être une sociologie historique. L'autonomisation d'un sous-champ disciplinaire Alors que le retour sur ces quelques grands noms de la sociologie a permis de souligner la pluralité des méthodes et des rapports à l'histoire de la sociologie historique, il faut maintenant en montrer l'actualité dans les sciences sociales d'aujourd'hui. […] Lire la suite

SOCIOLOGIE COGNITIVE

  • Écrit par 
  • Fabrice CLÉMENT
  •  • 2 964 mots
  •  • 1 média

Avant d’imaginer ce que pourrait être le cahier des charges de la sociologie cognitive, il importe par conséquent de comprendre la résistance des sociologues face au paradigme cognitif. La sociologie et le rejet de la psychologie À vrai dire, la sociologie s’est en grande partie constituée « contre » les sciences expérimentales de l’esprit qui se sont développées à la fin du xixe siècle. […] Lire la suite

SOCIOLOGIE CLINIQUE

  • Écrit par 
  • Vincent DE GAULEJAC
  •  • 2 762 mots

Cette expression nouvelle renvoie soit à la sociologie médicale, soit à la sociologie pratique (practical sociology). À partir des années 1980, la sociologie clinique apparaît en Europe et en Amérique latine comme une orientation spécifique dans le champ des sciences sociales. En France, son histoire est récente quand bien même ses sources nous conduisent aux débuts de l'histoire de la sociologie. […] Lire la suite

SOCIOLOGIE WEBERIENNE

  • Écrit par 
  • Isabelle KALINOWSKI
  •  • 2 388 mots

La sociologie des religions de Max Weber porte la marque de la tension évoquée plus haut entre un extrême raffinement érudit (les spécialistes des religions concernées jugent, aujourd'hui encore, frappante la pertinence de ses synthèses) et une part de « matérialisme primitif » qui lui fit désigner les religions comme des instruments de « domestication des masses ». […] Lire la suite

FAMILLE Sociologie

  • Écrit par 
  • Rémi LENOIR
  •  • 5 325 mots
  •  • 3 médias

De sorte que les sciences de la famille (sociologie, démographie, psychologie) enregistrent peut-être moins les évolutions de la famille que celles des discours que les spécialistes tiennent sur elle, discours quasi automatiques dont les positions sont comme déjà fixées dès la formation d'une problématique très largement partagée. Si l'on présente la théorie de la famille de Talcott Parsons, c'est qu'elle constitue cette sorte de matrice intellectuelle à partir de laquelle les multiples travaux français et étrangers de toutes disciplines conçoivent et perçoivent la famille et les « problèmes » qui lui sont liés encore aujourd'hui. […] Lire la suite

CAPITALISME Sociologie

  • Écrit par 
  • Michel LALLEMENT
  •  • 3 521 mots
  •  • 2 médias

N'est-ce pas là une faute de raisonnement tant il est vrai que même les espaces dominés par le féodalisme participent aussi du phénomène capitaliste ? Hier comme aujourd'hui, l'économie-monde relie différentes régions du globe à l'aide d'une division internationale du travail qui spécialise chacune dans des activités différentes à l'aide de modes de contrôle de la main-d'œuvre également variés (salariat, métayage, servage. […] Lire la suite

MORALE (sociologie)

  • Écrit par 
  • Gérôme TRUC
  •  • 1 332 mots

Ils se tournent, pour ce faire, vers des objets d’études jusque-là délaissés par la sociologie : dilemmes moraux, conflits éthiques, controverses et disputes publiques. Invitant à reconsidérer les rapports entre sociologie et philosophie (Paul Ladrière, Pour une sociologie de l’éthique, 2001 ; Patrick Pharo, Morale et sociologie, 2004), ce renouveau de la sociologie morale ouvre en outre à un dialogue avec la psychologie et les sciences naturelles, en quête d’un fondement inné du sens moral que l’homme partagerait avec certains animaux (Vanessa Nurock, Sommes-nous naturellement moraux ?, 2011). […] Lire la suite

AUTONOMIE (sociologie)

  • Écrit par 
  • Romain PUDAL
  •  • 822 mots

Aujourd’hui, le travail de Vincent Descombes poursuit cette réflexion en montrant comment tout individu est plongé dans un monde social composé de ce qu’il appelle les institutions du sens dont il est intimement dépendant. Nicolas Mariot quant à lui développe une sociologie du conformisme, héritière de cette tradition critique à l’égard de cette notion d’autonomie : « l’objectif de réaffirmation de l’autonomie de la volonté des acteurs peut avoir des arrière-plans politiques de nature très différente : ils vont du fait de mettre en lumière l’autonomie des classes populaires même dans des fêtes orchestrées et verrouillées par les dominants – comme dans l’analyse du charivari par Edward P. […] Lire la suite

MONDIALISATION (sociologie)

  • Écrit par 
  • Denis COLOMBI
  •  • 2 364 mots

À l’image d’une force économique inéluctable, la sociologie oppose l’attention à son caractère construit, contingent et, souvent, inégalitaire. […] Lire la suite

INTÉRÊT (sociologie)

  • Écrit par 
  • François VATIN
  •  • 1 332 mots

Dans son article séminal : « La sociologie de l’intérêt est-elle intéressante ?», il soutenait la thèse d’une convergence vers une topique de l’intérêt des trois grands courants sociologiques français de l’époque : l’individualisme méthodologique de Raymond Boudon, la théorie des champs de Pierre Bourdieu et la sociologie des organisations de Michel Crozier. […] Lire la suite

VALEURS, sociologie

  • Écrit par 
  • Patrick PHARO
  •  • 2 324 mots
  •  • 1 média

Plus encore que les normes, les valeurs font aujourd'hui partie de ce vocabulaire de la sociologie qui s'est progressivement imposé dans le langage courant pour désigner des idéaux ou principes régulateurs des meilleures fins humaines, susceptibles d'avoir la priorité sur toute autre considération. Ce sens actuel de la valeur s'écarte des usages économiques ou mathématiques plus classiques du terme, mais ne contredit pas son étymologie : valere qui, en latin, signifie « être fort », puisque c'est bien la puissance de certains idéaux qui semble devoir assurer leur prévalence. […] Lire la suite

SUICIDE (sociologie)

  • Écrit par 
  • Philippe RIUTORT
  •  • 1 019 mots

Le fondateur de l'école française de sociologie l'a, en effet, érigé en cas exemplaire du fait social, énoncé dans Les Règles de la méthode sociologique deux années plus tôt. En définissant le suicide comme « tout cas de mort qui résulte directement d'un acte positif ou négatif, accompli par la victime elle-même et qu'elle savait devoir produire ce résultat », Durkheim se démarque volontairement de la signification commune pour s'attacher à l'intentionnalité de l'acte : les « suicides » d'aliénés ne sont ainsi pas retenus par la définition préalable du sociologue alors que, par exemple, les sacrifices de saints le sont. […] Lire la suite

ÉCONOMIE SOCIOLOGIE DE L'

  • Écrit par 
  • Frédéric LEBARON
  •  • 4 595 mots
  •  • 1 média

Jusqu'à aujourd'hui, la sociologie du travail et de l'emploi, la sociologie des organisations ou encore la sociologie des relations professionnelles apparaissent comme des domaines frontaliers de la sociologie économique qui participent d'une mise en contexte sociologique des réalités et des pratiques économiques, en intégrant d'ailleurs, de plus en plus, les mêmes dimensions que la sociologie économique (comme les trajectoires biographiques, la socialisation, etc. […] Lire la suite

PERCEPTION (sociologie)

  • Écrit par 
  • Gauthier FRADOIS
  •  • 891 mots

Dans un ouvrage qui a révolutionné la théorie de la connaissance, Critique de la raison pure, Emmanuel Kant expose l'existence de deux formes pures de l'intuition sensible, l'espace et le temps, comme fondements a priori de la connaissance du sujet. Ces cadres formels de l'expérience, inhérents à l'esprit humain, sont la condition de possibilité de nos intuitions empiriques, la seule forme sous laquelle les objets sensibles peuvent nous apparaître. […] Lire la suite

ASSOCIATION (sociologie)

  • Écrit par 
  • Matthieu HELY
  •  • 2 146 mots

Considérée comme un délit selon le code pénal de 1810 (pour un groupement non autorisé de plus de 20 personnes), la pratique associative a longtemps représenté un foyer d’agitation ouvrière et suscité la méfiance du pouvoir politique. À la suite des révoltes des artisans lyonnais de la soie, la loi du 10 avril 1834 limitera fortement le droit d’association et menacera d’interdiction les sociétés ouvrières de secours mutuel nées au début du xixe siècle. […] Lire la suite

CROYANCES (sociologie)

  • Écrit par 
  • Romain PUDAL
  •  • 1 228 mots
  •  • 1 média

Dans son acception la plus simple, la notion de croyance sert à désigner l’adhésion à des idées, des opinions, des valeurs sans qu’une démonstration rationnelle, empirique ou théorique n’ait conduit à l’élaboration et l’adoption des croyances en question. Classiquement donc, la croyance reposerait sur une parole d’autorité, un ouï-dire, des raisons non vérifiées en elles-mêmes : croire, c’est se fier à quelqu’un ou quelque chose (texte, récit, mythe, etc. […] Lire la suite

TRAVAIL SOCIOLOGIE DU

  • Écrit par 
  • François VATIN
  •  • 4 464 mots
  •  • 4 médias

La sociologie doit poursuivre, aujourd'hui comme hier, l'analyse sur le terrain des transformations concrètes du travail pour saisir les transformations de sa signification anthropologique. C'est à cette condition que l'on pourra comprendre comment et sous quelles formes le travail reste au cœur de nos sociétés, qui, plus que jamais, sont dominées par l'institution salariale, dont l'émergence il y a deux siècles a été à l'origine de la réflexion sociologique sur le travail. […] Lire la suite

PROFESSIONS SOCIOLOGIE DES

  • Écrit par 
  • Jean-Michel EYMERI-DOUZANS
  •  • 3 415 mots
  •  • 5 médias

Aussi convient-il de rendre justice à la richesse de la sociologie anglophone des professions, avant de rendre raison du positionnement compliqué de la sociologie française à l'égard de cet objet, passé du déni à la (re)découverte. La notion de profession En français, le mot profession revêt quatre significations principales, comme l'expliquent Claude Dubar et Pierre Tripier. […] Lire la suite

CAPITAL, sociologie

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre DURAND
  •  • 1 292 mots

Aujourd'hui, le concept de capital a gagné une forte audience en sociologie grâce aux travaux de Pierre Bourdieu qui a repris le concept de capital culturel chez Durkheim, tout en l'associant au capital économique de Marx. À partir de la fin des années 1970, Bourdieu a eu pour projet de construire une « théorie générale de l'économie des pratiques ». […] Lire la suite

MODE, sociologie

  • Écrit par 
  • Philippe BESNARD, 
  • Olivier BURGELIN
  •  • 5 691 mots
  •  • 1 média

Au début du xxe siècle, quand la sociologie se constituait comme discipline, la mode, qu'on en traite directement ou qu'on l'évoque à des fins d'illustration, était quasiment la référence obligée qui permettait de manifester, de la manière la plus commune, la part du social dans les comportements individuels. Comme forme de régulation sociale, comme mécanisme ou expression du changement et de la stratification, ses rapports avec les problèmes centraux de la sociologie paraissaient aller de soi. […] Lire la suite

EXPLICATION, sociologie

  • Écrit par 
  • Frédéric LEBARON
  •  • 981 mots

En sociologie, cette perspective culmine avec la « sociologie des variables » qui entend établir le fondement des grandes relations entre phénomènes sociaux, comme la relation entre origine, éducation et position sociale. Cette démarche s'appuie sur un usage explicatif de la statistique, et en particulier sur des modèles causaux censés permettre de déterminer quelles variables exercent effectivement un « effet toutes choses égales par ailleurs » et de quantifier celui-ci. […] Lire la suite

DÉCLASSEMENT, sociologie

  • Écrit par 
  • Camille PEUGNY
  •  • 997 mots

Dans Les Désillutions du progrès (1969), Raymond Aron évoque ainsi la possible diffusion d’un sentiment de déclassement au sein des premières cohortes de la massification scolaire puisque « probablement des diplômés devront-ils occuper demain des emplois qu’ils jugent aujourd’hui indignes d’eux ». Dans un article de 1978, Pierre Bourdieu prévoit quant à lui le « désenchantement » probable de certains diplômés. […] Lire la suite

ÉVÉNEMENT, sociologie

  • Écrit par 
  • Roger BASTIDE
  •  • 3 191 mots

Peut-être même, au-delà d'une histoire événementielle, peut-on entrevoir une « sociologie de l'événementiel », que J. Chevalier pressentait lorsqu'il réclamait, dans une thèse de doctorat venue trop tôt, une « science de l'individuel », et que Braudel nous suggère aujourd'hui quand il réclame une sociologie « du monde en train de se faire » et qu'il compare le fait divers à un sociodrame. […] Lire la suite

PAUVRETÉ SOCIOLOGIE DE LA

  • Écrit par 
  • Nicolas DUVOUX
  •  • 3 451 mots
  •  • 1 média

Cette mesure a été inventée par Charles Booth dans l'Angleterre de la fin du xixe siècle et prévaut dans les statistiques officielles aujourd'hui encore aux États-Unis. La pauvreté peut également être considérée comme relative : on mesure la pauvreté par l'écart avec le revenu médian. En Europe sont considérées comme pauvres les personnes qui vivent dans des ménages dont les revenus sont inférieurs à 60 p. […] Lire la suite

POLITIQUE La sociologie politique

  • Écrit par 
  • Delphine DULONG
  •  • 1 399 mots

Expliquer ce qu'est lasociologie politique serait assez simple si cette sous-discipline des sciences sociales était née dans des laboratoires de sociologie et si ceux qui s'en réclament aujourd'hui partageaient la même conception de leur travail. On pourrait alors se contenter de dire, sans nulle autre précision, qu'il s'agit d'une approche sociologique des phénomènes politiques. […] Lire la suite

RURAUX SOCIOLOGIE DES

  • Écrit par 
  • Patrice MANN, 
  • Henri MENDRAS
  •  • 5 617 mots
  •  • 1 média

Aujourd'hui encore, sur le pourtour méditerranéen, des villes entières sont peuplées d'agriculteurs qui vont cultiver leurs champs dans un rayon de 20 kilomètres alentour. À l'opposé, le haut Moyen Âge, comme beaucoup d'autres périodes ou régions du monde, l'Afrique, par exemple, a connu une société totalement rurale, dépourvue de villes. Les nomades, enfin, qu'ils fréquentent ou non des villes, ne peuvent être traités de ruraux. […] Lire la suite

QUESTIONNAIRE, sociologie

  • Écrit par 
  • Christophe LE DIGOL
  •  • 1 350 mots

Dès cet ouvrage, on retrouve certains éléments qui définissent encore aujourd’hui un questionnaire. D’une part et comme son nom l’indique, il s’agit d’un ensemble de questions ordonnées en fonction des préoccupations du chercheur. D’autre part, il exprime une relation entre deux mondes étrangers l’un à l’autre avant cette opération de recherche : celui de l’enquêteur et celui des enquêtés. […] Lire la suite

ÉDUCATION Sociologie de l'éducation

  • Écrit par 
  • François DUBET
  •  • 4 109 mots
  •  • 3 médias

Les théories et les méthodes de la sociologie de l'éducation sont des plus diverses. Cependant, le champ de cette sociologie est loin d'être désorganisé et sans principe car, si les points de vue sont multiples, ses objets et ses questions se ramènent à quelques thèmes essentiels où les intérêts de connaissance le partagent au désir, plus ou moins affirmé, d'améliorer l'école. […] Lire la suite

CULTURE Sociologie de la culture

  • Écrit par 
  • Vincent DUBOIS
  •  • 4 267 mots

La sociologie de la culture ayant constitué historiquement un domaine privilégié pour l'affirmation d'orientations et de théories sociologiques, on comprend qu'elle soit aujourd'hui un domaine d'élection pour la discussion des outils et concepts de cette discipline. Ces discussions, abondantes et touffues, renvoient le plus souvent à la question centrale des rapports entre activités culturelles et structures sociales. […] Lire la suite

ÉLECTIONS Sociologie électorale

  • Écrit par 
  • Patrick LEHINGUE
  •  • 5 412 mots
  •  • 2 médias

Sous-discipline autrefois royale de la science politique, la sociologie électorale a même été parfois considérée, à travers les travaux d'André Siegfried en France ou de Paul Lazarsfeld aux États-Unis, comme sa branche originelle et son terreau fondateur. Cette domination, probablement idéalisée, a sans doute pris fin : la sociologie électorale est aujourd'hui victime d'un certain discrédit, ce que signale assez la désaffection dont elle est l'objet auprès des jeunes chercheurs : ainsi en France, le pourcentage de thèses de doctorat en science politique s'intéressant de près ou de loin au terrain électoral est-il tombé dans les années 1990 à moins de 0,5 p. […] Lire la suite

ENTREPRISE Sociologie de l'entreprise

  • Écrit par 
  • Jean-Michel MORIN
  •  • 3 556 mots

La sociologie du travail permet d'approcher du travailleur sans s'occuper trop du propriétaire et encore moins du client. La sociologie des organisations permet d'étudier certes l'entreprise mais aussi les administrations et les associations pour en établir le dénominateur commun. C'est à partir des années 1980 qu'une synthèse spécifiquement consacrée à la sociologie de l'entreprise est amorcée. […] Lire la suite

CLASSIFICATION, sociologie

  • Écrit par 
  • Michel LALLEMENT
  •  • 1 000 mots

Une classification est une représentation du monde ou d’une partie du monde. Elle est basée sur un principe de division et, le cas échéant, sur un principe de hiérarchie. Dans la préface des Mots et les Choses (1966), Michel Foucault évoque « une certaine encyclopédie chinoise » dans laquelle « les animaux se divisent en a) appartenant à l’Empereur, b) embaumés, c) apprivoisés, d) cochons de lait, e) sirènes, f) fabuleux », etc. […] Lire la suite

RELIGION Sociologie religieuse

  • Écrit par 
  • Olivier BOBINEAU
  •  • 6 066 mots
  •  • 4 médias

La sociologie des religions est non seulement une discipline qui est reconnue aujourd'hui comme un domaine spécifique et important de la sociologie, mais aussi une matière qui suscite de plus en plus de recherches et d'enquêtes variées dès lors qu'il s'agit d'expliquer et de comprendre le fait religieux rapporté à son contexte social. Loin de connaître « le retrait de Dieu » abandonnant « le monde aux hommes et à leurs disputes », comme le remarque Durkheim à la fin du xixe siècle, nos sociétés connaissent la prolifération des croyances et, dit-on, la propagation de « nouvelles religiosités » aussi bien sur le plan individuel que collectif. […] Lire la suite

MÉDIAS Sociologie des médias

  • Écrit par 
  • Jacques GERSTLÉ
  •  • 7 346 mots

Dans les années 1940, Paul Lazarsfeld donne le coup d'envoi des recherches dans ce domaine avec son étude publiée sous le titre The people's choice, qui est à la fois un classique de la sociologie empirique, du comportement électoral et de la sociologie des médias. Partant de l'hypothèse des effets puissants conforme à la quasi-théorie de la propagande dominante à l'époque, il parvient à les invalider grâce à une étude par panel, c'est-à-dire échantillon constant, dans une circonscription américaine lors de la campagne pour l'élection présidentielle de 1940. […] Lire la suite

LITTÉRATURE Sociologie de la littérature

  • Écrit par 
  • Gisèle SAPIRO
  •  • 6 823 mots
  •  • 1 média

Cette double interrogation induit, sur le plan méthodologique, une tension entre analyse externe et analyse interne des textes, tension qui traverse la sociologie de la littérature depuis ses origines. Littérature et sociologie Entre littérature et sociologie, il y a toujours eu des relations de conflit, de concurrence, mais aussi d'échange et d'imprégnation réciproque. […] Lire la suite

CHÔMAGE Sociologie du chômage

  • Écrit par 
  • Didier DEMAZIÈRE
  •  • 2 478 mots

À partir de la fin des années 1970, le chômage s'est durablement installé dans la société française. Ce phénomène a directement contribué au développement d'enquêtes sociologiques destinées à comprendre les chômeurs : parcours biographiques, conditions de vie, activités quotidiennes, adaptations à la privation d'emploi, reconversions identitaires, relations avec les institutions en charge du chômage, etc. […] Lire la suite

CHICAGO ÉCOLE DE, sociologie

  • Écrit par 
  • Christian TOPALOV
  •  • 3 220 mots

La première naissance C'est donc tardivement et rétrospectivement qu'apparaît l'école de sociologie de Chicago, à trois moments successifs auxquels correspondent autant de définitions. Sa première naissance date des années 1951-1952. Le département de sociologie de l'université connaît alors une crise profonde, du fait notamment de la montée en puissance des deux concurrents qui se partagèrent la scène sociologique nord-américaine au moins jusqu'à la fin des années 1970 : à Harvard, la théorie fonctionnaliste de Talcott Parsons et, à Columbia, la sociologie quantitative formalisée de Paul F. […] Lire la suite

DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET SOCIAL Sociologie

  • Écrit par 
  • Georges BALANDIER
  •  • 6 058 mots
  •  • 1 média

Elle impose de procéder à une évaluation de cette sociologie, de mettre en évidence les apports des disciplines voisines et notamment ceux de l'anthropologie sociale et culturelle, de recenser les résultats acquis en matière de théorie dynamique des formations sociales. Sociologie du développement et sous-développement de la sociologie Les problèmes du développement ont été pris en considération au cours des années qui ont suivi la Seconde Guerre mondiale : le refus des dépendances coloniales les a manifestés sur le plan politique ; la nécessité d'interpréter avec rigueur les changements profonds, qui affectent alors toutes les sociétés, a provoqué leur examen sur le plan des sciences économiques et sociales. […] Lire la suite

SPORT (Histoire et société) Sociologie

  • Écrit par 
  • Christian POCIELLO, 
  • Universalis
  •  • 9 919 mots
  •  • 3 médias

Terme polysémique, le sport a toutes les apparences d'un paradoxe. Alors qu'il est connu de tous et le sujet des conversations les plus quotidiennes, les meilleurs experts ne parviennent pas à le définir avec précision. Parce qu'il rassemble en lui la libre expression du corps exultant dans la consumation de ses énergies et le travail technique rigoureux visant l'économie des efforts dans la production d'une performance, les gestes volatils et les records dûment enregistrés, les loisirs épanouissants et les activités lucratives, le sport présente, dès ses origines, des dimensions déconcertantes et apparemment contradictoires. […] Lire la suite

INTERVENTION SOCIOLOGIQUE

  • Écrit par 
  • W. ACKERMANN
  •  • 3 853 mots

Le sociologue se trouve confronté encore aujourd'hui au même problème, s'il veut rendre utile sa discipline. […] Lire la suite

OBJECTIVATION SOCIOLOGIQUE

  • Écrit par 
  • Bernard LACROIX
  •  • 1 395 mots

La notion d’objectivation fait partie du trésor partagé en sciences sociales. Elle sert à étudier l’apparition des réalisations, le plus souvent mais pas seulement immatérielles, de l’activité des hommes et la consolidation de celles-ci. On l’emploie le plus souvent sans y penser, bien qu’elle ait une histoire. Et le recours à ce terme semble aujourd’hui moins conflictuel en tant que marqueur de positions intellectuelles qu’il pouvait l’être, au moins dans l’univers francophone, au cours des vingt dernières années du xxe siècle. […] Lire la suite

DROIT ÉCOLE SOCIOLOGIQUE DU

  • Écrit par 
  • Jean-Louis HALPÉRIN
  •  • 1 271 mots

Si la sociologie du droit est aujourd'hui une discipline autonome, l'idée d'introduire de la sociologie dans le droit est caractéristique de courants de la pensée juridique qui se sont affirmés en France, dans plusieurs pays européens et aux États-Unis depuis la fin du xixe siècle. Sans constituer une école homogène, les juristes anti-formalistes soucieux de tenir davantage compte des faits sociaux ont participé, particulièrement entre les années 1890 et 1940, à une tentative de rapprochement entre la théorie du droit et la sociologie. […] Lire la suite

BALANDIER GEORGES (1920-2016)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude PENRAD
  •  • 804 mots
  •  • 1 média

Son laboratoire d'études sociologiques et géographiques africaines du CNRS réunit des chercheurs africanistes qui sont organisés en groupes de travail et étudient des problèmes précis d'anthropologie politique ou de sociologie du développement, avec le souci de les aborder dans une perspective interdisciplinaire. Georges Balandier assure, de 1965 à 2011, la direction des Cahiers internationaux de sociologie, fondés par Georges Gurvitch, et celle des collections Sociologie d'aujourd'hui et Le Sociologue aux Presses universitaires de France. […] Lire la suite

BECK ULRICH (1944-2015)

  • Écrit par 
  • Mohamed NACHI
  •  • 1 606 mots

Il est convaincu que la sociologie est la réponse. Mais quelle est la question que doit se poser la sociologie ? Aujourd’hui, s’agit-il encore de la question sociale telle qu’elle s’était posée à l’aube de la société industrielle ? Non, répond Beck, car nous vivons désormais dans une société post-industrielle. Pour lui, le constat est sans appel : la société industrielle, en tant que modèle d’organisation sociale fondé sur l’interconnexion entre les classes, les sexes et la famille nucléaire, disparaît, cédant la place à un autre visage de la société. […] Lire la suite

DISCOURS

  • Écrit par 
  • Barbara CASSIN
  •  • 382 mots

La psychanalyse et la sociologie font aujourd'hui porter sur tout discours l'éclairage efficace de l'inconscient ou de l'idéologie. Plus généralement, avec la prééminence du modèle linguistique, le discours est, par opposition à une parole commentée ou sacralisée, un objet de science et de critique et le « champ du discours » devient le thème de nombreuses recherches actuelles. […] Lire la suite