« Sicile (Italie) »

COLONISATION GRECQUE EN ITALIE DU SUD ET EN SICILE

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 194 mots

Le grand mouvement de colonisation qui, à partir de — 750, va donner en deux siècles à la civilisation grecque une dimension pan-méditerranéenne résulte de deux facteurs : la croissance démographique, qui bouscule une société autarcique dirigée par une aristocratie de grands propriétaires terriens, et la familiarisation tardive des Grecs avec les activités maritimes. […] Lire la suite

Les médias de la recherche « Sicile (Italie) » :

Site hydrothermal d'Ischia (Sicile, Italie)

Site hydrothermal d'Ischia (Sicile, Italie)
Crédits : J. Hall-Spencer

photographie

Cefalù, Italie

Cefalù, Italie
Crédits : H. Champollion/ AKG

photographie

Taormina : le théâtre grec

Taormina : le théâtre grec
Crédits : Peter Adams/ Stone/ Getty Images

photographie

Temple des Dioscures

Temple des Dioscures
Crédits : Joe Cornish/ Getty Images

photographie

Afficher les médias de « Sicile (Italie) »

SICILE

  • Écrit par 
  • Maurice AYMARD, 
  • Michel GRAS, 
  • Claude LEPELLEY, 
  • Jean-Marie MARTIN, 
  • Pierre-Yves PÉCHOUX
  •  • 17 925 mots
  •  • 10 médias

Il échoua et quitta la Sicile honni de tous. Or, l'île était en train de devenir le champ clos des luttes entre Rome et Carthage. Jusqu'au iiie siècle avant J.-C., Rome avait borné son impérialisme à l'Italie. En Sicile, elle se heurta à Carthage et, de 260 à 241, au cours de la première guerre punique, la lutte fut acharnée sur terre et sur mer. La victoire des îles Aegates donna la Sicile à Rome. […] Lire la suite

ITALIE

  • Écrit par 
  • André CHASTEL
  •  • 5 011 mots
  •  • 2 médias

L'apport de l'Italie à la culture occidentale est finalement si ramifié, si intime qu'elles ne se conçoivent pas l'une sans l'autre. L'Empire romain a provoqué la concentration de toutes les ressources morales, intellectuelles, techniques du monde méditerranéen dans les provinces qui s'enchaînent de la Lombardie à la Sicile. Il est revenu à l'Italie, chaotique mais inlassablement féconde du Moyen Âge, de la Renaissance et des temps classiques, de faire communiquer l'Occident avec tout ce fonds méridional à travers le double appareil de l'Église et de la culture profane. […] Lire la suite

ITALIE, économie

  • Écrit par 
  • Jacques LE CACHEUX, 
  • Siro LOMBARDINI, 
  • Janine MENET-GENTY
  •  • 13 205 mots
  •  • 2 médias

L'Italie a réussi, au prix d'une rigueur imposée par des gouvernements de « techniciens » et d'importants sacrifices pour ses citoyens, à faire de l'intégration économique et monétaire à l'Europe une réalité en 2002. Dès 1996, la lire a réintégré le SME qu’elle avait quitté en 1992. La coalition de l'Olivier est parvenue à faire participer l'Italie au premier groupe de pays adoptant l'euro (1998). […] Lire la suite

ITALIE Histoire

  • Écrit par 
  • Michel BALARD, 
  • Paul GUICHONNET, 
  • Jean-Marie MARTIN, 
  • Jean-Louis MIÈGE, 
  • Paul PETIT
  •  • 27 498 mots
  •  • 42 médias

Le Midi, carrefour des civilisations À la fin du viiie siècle, Byzance ne garde en Italie que la Calabre et la Sicile ; la côte napolitaine, byzantine en droit, est en fait indépendante ; le reste du Midi obéit au prince lombard de Bénévent ; au vrai, à part la Sicile orientale hellénisée, la côte apulienne et Naples, le pays est peu peuplé, sans cités, sans hiérarchie religieuse. […] Lire la suite

ITALIE Géographie

  • Écrit par 
  • Dominique RIVIÈRE
  •  • 9 083 mots
  •  • 16 médias

Une « Italie des cent villes » aux identités composites La décentralisation italienne met enfin en évidence d'une façon nouvelle la diversité historique et culturelle de « l'Italie des cent villes » car, comme dans d'autres pays européens, l'une se nourrit en partie de l'autre. Mais, là encore, la problématique identitaire locale et régionale joue de façon complexe. […] Lire la suite

ITALIE Langue et littérature

  • Écrit par 
  • Dominique FERNANDEZ, 
  • Pierre LAROCHE, 
  • Angélique LEVI, 
  • Jean-Paul MANGANARO, 
  • Philippe RENARD, 
  • Jean-Noël SCHIFANO
  •  • 29 062 mots
  •  • 16 médias

On a trop tendance, à l'étranger, à insister sur l'Italie sanguine et optimiste, expansive et oratoire, l'Italie de Véronèse et de Bernin, de Manzoni et de Verdi, de Carducci et de D'Annunzio. C'est oublier l'autre Italie, secrète et crispée, contemplative et orgueilleuse, dont la plainte sourde retentit d'âge en âge, l'Italie hautaine, renfermée, dédaigneuse de sentiments aussi vulgaires que la soif du bonheur ou le désir du succès. […] Lire la suite

CONQUÊTE NORMANDE DE LA SICILE MUSULMANE

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 224 mots

Ainsi, depuis deux siècles et demi, la Sicile vit à l'heure de l'Islam. À la fin du xie siècle, les divisions politiques parmi les musulmans facilitent la conquête normande. Robert Guiscard, un seigneur normand du Cotentin, de la famille des Hauteville, arrive en 1046 en Italie du Sud. En 1057, il devient, avec son frère Roger, duc de Calabre. Dès 1060, il entreprend la conquête de la Sicile musulmane et s'empare de Palerme en 1072. […] Lire la suite

ITALIE La vie politique depuis 1945

  • Écrit par 
  • Geneviève BIBES, 
  • Marc LAZAR, 
  • Universalis
  •  • 31 412 mots
  •  • 12 médias

La Résistance a été le fait d'une élite bourgeoise et ouvrière de l'Italie du Nord, les grandes masses paysannes, surtout celles de l'Italie du Sud, étant restées à l'écart. Et le « vent du Nord », face aux pesanteurs sociales et culturelles de l'Italie profonde, se révèle vite impuissant à faire place nette à une Italie nouvelle. On le voit lors du référendum institutionnel du 2 juin 1946 lorsque la république ne l'emporte que par 12 718 641 voix contre 10 718 502 à la monarchie, majoritaire dans toutes les provinces au sud de Rome, sauf une, Trapani. […] Lire la suite

LE VOYAGE EN ITALIE DE GOETHE (J. Lacoste)

  • Écrit par 
  • Lionel RICHARD
  •  • 924 mots

Le livre-bilan qui s'intitule Voyage en Italie n'est pas un témoignage direct. C'est une construction élaborée plusieurs années après-coup. En novembre 1816, la première partie en est publiée, décrivant le trajet de Carlsbad à Rome. En octobre 1817 paraît le second volume, où Goethe relate son séjour à Naples et son périple en Sicile. C'est pourquoi Jean Lacoste prend en compte moins le côté biographique de cette escapade italienne que la nouveauté qui en découle dans sa vision du monde. […] Lire la suite

MANFRED (1231-1266) roi de Sicile (1258-1266)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie MARTIN
  •  • 351 mots

(Le mariage de sa fille Constance avec le fils du roi d'Aragon, le futur Pierre III, est à l'origine de la domination aragonaise en Sicile après les Vêpres siciliennes en 1282.) Mais, en 1262, le pape Urbain IV investit Charles d'Anjou du royaume de Sicile et fait financer son expédition par les banques toscanes. Charles, arrivé à Rome en 1265, bat Manfred Bénévent, le 26 février 1266 ; Manfred est tué dans la bataille et Charles s'empare du royaume, modifiant profondément l'organisation politique de l'Italie. […] Lire la suite

FOUILLES D'HERCULANUM ET DE POMPÉI (Italie)

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 239 mots
  •  • 1 média

Les artistes étudiant in situ au cours de leur séjour en Italie jouèrent aussi un rôle décisif dans cette vision renouvelée et élargie de l'art antique qui devait aboutir, dans la seconde moitié du xviiie siècle, à l'épanouissement du néo-classicisme. […] Lire la suite

GUILLAUME II LE BON (1154-1189) roi de Sicile (1166-1189)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 318 mots

Roi normand de Sicile (1166-1189), né en 1154, mort le 18 novembre 1189 à Palerme. Guillaume II de Sicile, dit « Guillaume le Bon », règne sous la régence de sa mère Marguerite de Navarre (après 1131-1182) de 1166 à 1171. Il doit son épithète à sa politique de tolérance et de justice envers les villes et les barons normands de l'Italie méridionale qui se démarque de celle de son père Guillaume Ier le Mauvais (1120 env. […] Lire la suite

GUILLAUME Ier LE MAUVAIS (1120 env.-1166) roi de Sicile (1154-1166)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 413 mots

Il échappe de peu à une déposition, et de nombreuses rébellions éclatent en Sicile et en Italie. Le palais royal de Palerme est pillé. Parmi les objets de valeur disparus se trouve le planisphère en argent du grand géographe arabe al-Idr̄is̄i (1100 env.-1165), contraint de fuir la Sicile et l'hostilité du peuple envers les musulmans. Cependant, Guillaume Ier est prompt à rétablir l'ordre. […] Lire la suite

ALPHONSE V LE MAGNANIME (1396-1458) roi d'Aragon et de Sicile (1416-1458)

  • Écrit par 
  • Charles LESELBAUM
  •  • 376 mots

À son arrivée, le roi d'Aragon et de Sicile intervient dans les conflits avec la Castille et avec le connétable Alvaro de Luna (batailles d'Ariza et de Jadraque). Une trêve est signée en 1430 pour cinq ans et le traité de paix sera ratifié en 1436. En 1432, Alphonse le Magnanime repart pour l'Italie. Il annonce qu'il part en guerre contre la Tunisie et contre Naples à nouveau. […] Lire la suite

FERDINAND II LE CATHOLIQUE (1452-1516) roi d'Aragon et de Sicile (1479-1516)

  • Écrit par 
  • Tarsicio de AZCONA, 
  • Universalis
  •  • 776 mots

Roi d'Aragon et de Castille (1479-1516), de Sicile (sous le nom de Ferdinand II, 1468-1516) et de Naples (Ferdinand III, 1504-1516), né le 10 mars 1452 à Sos (Aragon), mort le 23 janvier 1516 à Madrigalejo (Espagne), Ferdinand II le Catholique réalisa l'unité territoriale de l'Espagne, créant un État moderne qui se lancera dans la conquête d'un véritable empire. […] Lire la suite

CHARLES Ier D'ANJOU (1226-1285) comte de Provence (1246-1285) et roi de Naples et de Sicile (1266-1285)

  • Écrit par 
  • Jean FAVIER
  •  • 303 mots

Malgré les réticences de Saint Louis, il accepta finalement les propositions du pape, qui, dès 1253, offrait de lui inféoder le royaume de Sicile. Charles d'Anjou se constitua un parti en Italie, devint sénateur de Rome en 1263 et prit la tête de la Ligue guelfe. Vainqueur de Manfred à Bénévent, il fut reconnu en 1266 comme roi de Sicile. Vicaire impérial en Toscane et podestat de Florence, maître de l'Italie méridionale et de la Sicile, Charles d'Anjou ne s'estima pas satisfait et reprit contre Byzance la politique traditionnelle des souverains siciliens. […] Lire la suite

MESSINE

  • Écrit par 
  • Pierre-Yves PÉCHOUX
  •  • 276 mots
  •  • 1 média

Située dans le nord-est de la Sicile sur le détroit qui sépare celle-ci de l'Italie continentale, Messine est le point de passage obligé des liaisons entre l'île et la péninsule. Son rôle économique s'est affirmé au cours des siècles, malgré les catastrophes qui ont perturbé sa croissance : peste de 1743, séismes de 1783 et de 1908. Centre méditerranéen sous les Normands, carrefour régional avant le rattachement de la Sicile à l'Italie, Messine a vu son rôle d'escale décliner ; mais ses activités de redistribution intéressent toute la Sicile et une partie de la Calabre. […] Lire la suite

LAMPEDUSA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 427 mots

Avec une superficie de 21 kilomètres carrés, Lampedusa est la plus grande des îles Pelagie (qui incluent les îlots de Linosa et Lampione), situées en mer Méditerranée, entre Malte et Tunis, à 170 kilomètres au sud-ouest de Licata (Sicile). L'archipel est rattaché administrativement à la province d'Agrigente (Sicile, Italie). L'île mesure environ 11 kilomètres de longueur et 3 kilomètres de largeur. […] Lire la suite

ROBERT GUISCARD (1015 env.-1085)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie MARTIN
  •  • 359 mots

En 1057, il succède à Onfroy comme duc et partage la Calabre avec son frère Roger, futur comte de Sicile. Il jure fidélité au pape réformateur Nicolas II à Melfi (1059), s'empare de Reggio en 1060 et de Bari, capitale de l'Italie byzantine, en 1071. Dès 1060, il a entrepris avec Roger la conquête de la Sicile musulmane ; Palerme est prise en 1072. Il étend aussi sa domination sur les Abruzzes, au détriment de Grégoire VII, avec qui il se réconcilie en 1080. […] Lire la suite

DENYS L'ANCIEN (431-367 av. J.-C.) tyran de Syracuse (405-367 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 411 mots

Après 390, il dirige une expédition contre Rhégion et d'autre cités grecques d'Italie méridionale, et avec l'aide des Lucaniens, il ravage les territoires de Thourioi, Crotone et Locres. Quand Rhégion tombe (386 av. J.-C.), Denys l'Ancien est devenu le plus grand dirigeant de l'Italie grecque. Grâce à ses conquêtes en Sicile et dans le sud de l'Italie, Syracuse devient la plus puissante ville grecque à l'ouest de la Grèce continentale. […] Lire la suite

INNOCENT IV, SINIBALDO FIESCHI (1195 env.-1254) pape (1243-1254)

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 278 mots

La vacance du Saint-Siège avait alors duré presque vingt mois du fait de difficultés politiques : l'empereur Frédéric II, en même temps roi de Sicile, avait entrepris de contrôler toute l'Italie et de faire passer sous sa coupe les États de l'Église. Pontife politique avant tout, Innocent IV se montra intransigeant. Pour échapper à Frédéric, il quitta l'Italie et se fixa à Lyon en 1244. […] Lire la suite

L'IMMORALISTE, André Gide - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Guy BELZANE
  •  • 1 774 mots
  •  • 1 média

Au bout de quelques mois, le couple quitte Biskra pour un long voyage de retour, en passant par Malte, la Sicile, l’Italie… Devant les vestiges antiques, Michel, guéri, peine à retrouver sa passion ancienne. Il se rase, laisse pousser ses cheveux. Pour la première fois, il a une relation charnelle, avec sa femme. Rentré en France, le couple s’installe en Normandie, dans une propriété appartenant à la mère de Michel, la Morinière, Là, Marceline annonce qu’elle est enceinte. […] Lire la suite

SPARTACUS (mort en 71 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Claude LEPELLEY
  •  • 1 256 mots

La concentration de très nombreux esclaves sur les immenses latifundia qui se constituaient en Sicile et en Italie du Sud allait permettre cependant de grands mouvements de révolte. Dans la seconde moitié du iie siècle avant J.-C., la Sicile fut agitée de façon endémique par des mutineries serviles. En 135, ce fut une véritable guerre qui éclata : l'esclave Eunous le Syrien souleva et arma des milliers de ses compagnons et prit le titre de roi. […] Lire la suite

SAUSSURE HORACE BÉNÉDICT DE (1740-1799)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 315 mots
  •  • 1 média

Dans ses Voyages dans les Alpes (1794), il écrit : « J'ai traversé quatorze fois les Alpes par huit passages différents, parcouru le Jura, les Vosges, les montagnes de la Suisse, de l'Italie, de la Sicile, de l'Angleterre, de l'Allemagne et visité les anciens volcans de l'Auvergne. J'ai fait tous ces voyages le marteau de mineur à la main. » […] Lire la suite

LE GUÉPARD, film de Luchino Visconti

  • Écrit par 
  • Michel CHION
  •  • 1 191 mots
  •  • 2 médias

La Sicile est annexée à l'Italie. Le prince Salina décline la fonction de sénateur qui lui est proposée, acceptant de passer le flambeau à la jeunesse. Au cours d'un grand bal qui voit l'entrée d'Angelica dans l'aristocratie de Palerme, nous le voyons danser une dernière fois, avant de se retirer. Dans la ville, on fusille des révolutionnaires sans que personne ne s'en soucie. […] Lire la suite

GOETHE JOHANN WOLFGANG VON (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Jean-François PÉPIN
  •  • 330 mots

Septembre 1786-juin 1788 Voyage en Italie (Rome, Naples, Sicile). 1787 Publication de la seconde version des Souffrances du jeune Werther. Septembre 1788 Première rencontre avec Schiller. C'est le début d'une grande amitié. 1791 Prend la direction du théâtre de la cour de Weimar. 1792 Participe à la campagne de France et assiste à la bataille de Valmy. […] Lire la suite

GARIBALDI GIUSEPPE (1807-1882)

  • Écrit par 
  • Pierre MILZA
  •  • 2 655 mots
  •  • 2 médias

Il meurt le 2 juin 1882, au retour d'un voyage triomphal en Sicile et à Naples. Entré vivant dans la légende, ce capitaine courageux ne fut ni un grand stratège, ni un habile politique. Il ne fut pas non plus tout à fait ce naïf berné par les politiciens de profession que l'on a parfois décrit. Conscient de ses limites et des manœuvres dont il était l'objet, il a choisi de faire taire ses convictions démocratiques et socialisantes (en se prêtant même à des actions répressives, comme en Sicile en 1860) pour « faire l'Italie ». […] Lire la suite

GRÉGOIRE IX, UGOLINO comte de SEGNI (1145 env.-1241) pape (1227-1241)

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 307 mots

Politiquement, il eut à s'opposer à l'empereur Frédéric II, roi de Sicile, qui se montrait très entreprenant en Italie. Il l'excommunia en 1227 et dut faire face à une offensive impériale contre les États pontificaux. En 1230, après de longues négociations, il conclut avec lui la paix de San Germano. Mais le conflit se ranima avec violence à la fin du pontificat de Grégoire, qui excommunia de nouveau l'empereur en 1239. […] Lire la suite

ROBERT D'ANJOU (1278-1343) comte de Provence et roi de Naples (1309-1343)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 457 mots

La ligue que Robert rejoint, constituée de membres des deux factions, chasse le roi Jean d'Italie en 1336. Durant la fin de son règne, Robert assiste à la défection des villes qu'il possède en Italie du Nord et se révèle incapable de reprendre la Sicile après la mort de Frédéric III en 1337. L'autorité et l'influence de la maison d'Anjou ne cesseront alors de décliner dans la région. […] Lire la suite

XÉNOPHANE DE COLOPHON (VIe-Ve s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Barbara CASSIN
  •  • 767 mots

 » (fragment 8, Diels et Krank) ; né en ~ 520 environ, il aurait quitté l'Ionie au moment de l'invasion des Mèdes, puis, de Sicile à l'Italie, mené la vie du rhapsode errant, avant de s'éteindre, à Élée peut-être, à plus de quatre-vingt-douze ans. Sans doute récitait-il ses propres vers dans les banquets : Élégies en vers iambiques et Parodies en vers épiques — dont les Silles seraient, plutôt qu'un ouvrage distinct, l'autre nom qui fut donné à celles-ci après Timon le Sceptique. […] Lire la suite

RÉVOLTES SERVILES DANS L'ANTIQUITÉ (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Xavier LAPRAY
  •  • 298 mots

— 139-— 132 Première guerre servile de Sicile durant laquelle, sous la conduite du Syrien Eunous, les insurgés battent successivement quatre préteurs romains et forment un État sur le modèle des monarchies hellénistiques ; ils sont finalement écrasés. — 104-— 100 Deuxième guerre servile de Sicile, dirigée par Salvius puis Athénion, qui organisent à leur tour un royaume avant d'être battus. […] Lire la suite

MICHEL VIII PALÉOLOGUE (1224-1282) empereur d'Orient (1261-1282)

  • Écrit par 
  • Deno John GEANAKOPLOS, 
  • Universalis
  •  • 933 mots

Afin de conquérir l'empire d'Orient, Charles a noué de nombreuses alliances avec la Sicile, certaines régions d'Italie, les dissidents grecs partisans des Lascaris, plusieurs territoires slaves des Balkans, Baudouin II, la France, Venise (qui cherche à supplanter son ennemi de longue date, Gênes) ainsi que le Saint-Siège. La lutte diplomatique entre Charles d'Anjou et Michel s'intensifie. […] Lire la suite

CHALCIS

  • Écrit par 
  • Claude MOSSÉ
  •  • 318 mots
  •  • 1 média

C'est peut-être la recherche des métaux qui amena les gens de Chalcis à fonder dès le milieu du ~ viiie siècle un établissement à Pithécusses (Ischia), puis une série de colonies en Italie du Sud et en Sicile, contrôlant en particulier le détroit de Messine avec la fondation de Rhégion et de Zancle. Dans le même temps, les Chalcidiens étaient présents à Al Mina, sur les rives de l'Oronte, et, un peu plus tard, on les trouve à Naucratis, parmi les cités qui contrôlent l'Hellenion, le sanctuaire qui rassemblait une partie des Grecs présents dans le comptoir de Naucratis. […] Lire la suite

ROME ET LA GRANDE-GRÈCE (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Xavier LAPRAY
  •  • 538 mots

— 272 Rome assiège Tarente, qui capitule, ainsi que les autres cités grecques d'Italie du Sud ; respectant leur autonomie interne, Rome devient la protectrice de l'hellénisme en Occident. — 266 Rome soumet les Sallentins et les Messapiens ; désormais l'ensemble de la péninsule, à l'exception de la plaine du Pô, est sous domination romaine. — 264 Rome débarque en Sicile : déclenchement de la première guerre punique contre Carthage. […] Lire la suite

GUERRES PUNIQUES (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Xavier LAPRAY
  •  • 271 mots

— 272 Prise de Tarente : fin de la conquête de l'Italie par Rome. — 264 Une armée romaine, répondant à l'appel de la cité de Messine, débarque en Sicile ; début de la première guerre punique. — 260 « Naissance » de la flotte romaine. — 241 Victoire navale romaine devant les îles Égates : fin de la première guerre punique ; la Sicile devient la première province romaine. […] Lire la suite

MESSINE SÉISME DE (1908)

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 502 mots

Cet arc, qui se poursuit vers l'ouest au-dessus de Tunis à travers les Maghrébides (arc kabyle), traverse la Sicile immédiatement au sud de l'Etna : les monts Iblei au sud de la Sicile sont établis sur le socle continental africain, tandis que le nord de la Sicile est géodynamiquement européen. Vers l'est, l'arc calabro-sicilien contourne la Calabre dans le bassin ionien (croûte océanique) avant de remonter dans le golfe de Tarente et de traverser l'Italie continentale du sud-est vers le nord-ouest (Pouilles, Abruzzes). […] Lire la suite

URBANISME GRÉCO-ROMAIN

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 1 139 mots

Les fouilles faites dans les colonies grecques de mer Noire, de Sicile et d'Italie du Sud montrent que l'on procédait, simultanément ou successivement suivant les circonstances locales et la vocation de la colonie, à un double lotissement, chaque colon recevant une parcelle de terres arables et une parcelle urbaine pour y construire sa maison. Celles-ci, généralement oblongues, encloses et délimitées par un réseau de rues le plus souvent orthogonal, ne sont pas entièrement occupées par l'habitat, du moins au début : si la trame est d'emblée mise en place, avec des emplacements réservés à l'agora et aux sanctuaires, le tissu urbain reste longtemps lâche. […] Lire la suite

FRANÇOIS DE PAULE saint (1416-1507)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 367 mots

Le nouvel ordre se développa dans l'Italie du Sud et en Sicile. Après de minutieuses enquêtes, le pape Sixte IX l'approuva le 27 mai 1474. En 1483, le roi de France, Louis XI, très malade, demanda au saint de venir près de lui. Celui-ci accepta sur l'ordre formel du pape et vint assister le roi à ses derniers moments. La régente, puis le roi Charles VIII le retinrent en France où il fonda plusieurs maisons de son ordre. […] Lire la suite

SUCCESSION DE POLOGNE GUERRE DE LA (1733-1738)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 434 mots

Les préliminaires de Vienne seront repris et ratifiés en 1738 ; la carte politique est sensiblement modifiée, la puissance autrichienne étant concentrée au nord de la péninsule (Naples et la Sicile sont attribuées à un Bourbon, don Carlos ; la Toscane à la maison de Lorraine ; Parme et Plaisance aux Habsbourg). Ainsi, la guerre de la Succession de Pologne consacre l'échec du Parti national en Pologne, l'annexion de la Lorraine à la France et le partage de l'Italie entre Habsbourg (Milan, Parme, Plaisance, Toscane) et Bourbons (Naples et Sicile) ; elle montre, en outre, l'affaiblissement de la puissance militaire autrichienne et l'effacement de la Pologne en tant que grande puissance (avec Auguste III se renforce le protectorat russe). […] Lire la suite

GAGINI ou GAGGINI LES (XVe-XVIe s.)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 314 mots

Il y meurt en 1492, laissant en Sicile nombre d'autels, de tabernacles et de portails (à Sant'Angelo de Palerme, par exemple), qui contribuent à y diffuser les formules de l'Italie du Nord. Près de lui, on cite également à Palerme, outre son fils Antonello (1478-1536) auteur de la Madonna della Scala, Stefano Gagini (mentionné de 1473 à 1487) et Giovanni III, collaborateur en 1492 de Mancino. […] Lire la suite

CRISPI FRANCESCO (1818-1901)

  • Écrit par 
  • Paul GUICHONNET
  •  • 702 mots
  •  • 1 média

Personnalité complexe, mêlant à la volonté de puissance l'idée mazzinienne de l'Italie, nation élue, Crispi a formulé des thèmes qui seront repris par le fascisme mussolinien. Patriote du Risorgimento, prisonnier d'un monde révolu, il n'a pas su comprendre ni interpréter les aspirations de l'Italie nouvelle. […] Lire la suite

TRÉSORS FATIMIDES DU CAIRE (exposition)

  • Écrit par 
  • Yves PORTER
  •  • 1 274 mots

La dernière salle, consacrée au rayonnement de l'art fatimide, réunissait d'une part des pièces produites en Sicile ou en Italie du Sud sous l'influence fatimide, comme le manteau dit de Roger II (une copie malheureusement, l'original étant conservé au Kunsthistorisches Museum de Vienne) ; d'autre part des objets précieux gardés depuis le Moyen Âge dans les trésors des églises d'Europe, dont l'exceptionnel Voile de sainte Anne, conservé à la cathédrale d'Apt. […] Lire la suite

GRÈCE ANTIQUE (Histoire) La colonisation grecque

  • Écrit par 
  • Claude MOSSÉ
  •  • 2 785 mots
  •  • 1 média

Ces premières fondations furent suivies de nombreux autres établissements : Sybaris, Crotone, Locres en Italie du Sud, Gela, Catane, Leontinoi en Sicile. Établissements qui essaimèrent à leur tour : des habitants de Gela fondèrent Agrigente sur la côte méridionale de la Sicile, des gens de Sybaris s'établirent à Métaponte, tandis que Caulonia devait son existence à des Crotoniates. […] Lire la suite

HENRI VI (1165-1197) empereur germanique (1190-1197)

  • Écrit par 
  • Anne BEN KHEMIS
  •  • 335 mots

Sa femme garda en Sicile leur fils Frédéric afin de lui conserver au moins ce royaume et elle chassa tous les ministeriales allemands des Staufen. […] Lire la suite

CEFALÙ CATHÉDRALE DE

  • Écrit par 
  • Louis GRODECKI
  •  • 239 mots
  •  • 1 média

La nef, de proportions moindres et de structure simplifiée, correspond aux techniques locales de l'Italie du Sud. Le cloître de la cathédrale, édifié de 1160 à 1180 environ, est, avec le cloître de Monreale, la plus importante œuvre de sculpture romane en Sicile, d'inspiration surtout provençale. La cathédrale de Cefalù fut encore complétée au cours du xiiie siècle, mais, avec la chute de la dynastie siculo-normande, son rôle diminua au cours des siècles. […] Lire la suite

TRYPHON SALVIUS dit (mort en 102 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 252 mots

La seconde insurrection servile qui éclate en Sicile à partir de ~ 104 rassemble plus de 6 000 esclaves qui se sont donné pour roi un certain Salvius, joueur de flûte, selon Diodore de Sicile, et grand expert en sciences magiques. Salvius prétend que les dieux sont favorables à l'insurrection. Il soumet ses troupes à l'entraînement et à la discipline militaires et leur inculque le maniement des armes. […] Lire la suite

HÉROÏNE

  • Écrit par 
  • Olivier JUILLIARD
  •  • 720 mots

L'héroïne était produite, jusqu'en 1970 environ, dans la région marseillaise et en Italie, où aboutissait la morphine base en provenance du Liban, de Syrie et d'autres pays du Moyen-Orient. Une fois transformée, la drogue était acheminée vers les États-Unis, soit à partir de la France, soit à partir de l'Italie et surtout de la Sicile ; une très faible quantité d'héroïne était consommée sur place, en France ou en Italie. […] Lire la suite

INTERRÈGNE GRAND (1250-1273)

  • Écrit par 
  • Anne BEN KHEMIS
  •  • 425 mots

Chacun des deux vise l'Italie en se faisant élire roi de Germanie. Le premier est lié à la papauté, le second aux gibelins, le parti impérial en Italie, mais le pape n'accepte aucun d'eux. Les Anglais renoncent à conquérir la Sicile, où le frère du roi de France, Charles d'Anjou, reprend les prétentions de Richard de Cornouailles. Celui-ci meurt en 1272, après avoir pu se maintenir quelques mois dans la basse vallée du Rhin où le soutenait l'archevêque de Cologne. […] Lire la suite

CASABLANCA CONFÉRENCE DE (1943)

  • Écrit par 
  • Georges-Henri SOUTOU
  •  • 198 mots
  •  • 2 médias

Ils prirent un certain nombre de décisions d'ordre militaire, rendues urgentes par le succès du débarquement en Afrique du Nord : l'organisation de la conquête de la Sicile et des opérations en Méditerranée. Une tentative pour régler le conflit Giraud-de Gaulle échoua. L'importance politique essentielle de la conférence résida dans l'énoncé par Roosevelt du principe de la reddition inconditionnelle de l'Allemagne, de l'Italie et du Japon. […] Lire la suite