« Sens et sensations chez l'enfant »

SENS UNIQUE, Walter Benjamin - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Yve-Alain BOIS
  •  • 1 709 mots
  •  • 1 média

enfant qui glisse sur sa petite chaise à travers l'appartement. » Mais, là encore, il ne faut pas s'y tromper : cette plongée au cœur de la matière urbaine conduit Benjamin, dans les sensations ténues qu'il enregistre, à lire les drames sociaux qui s'y trament. En un sens, comme le voulait Benjamin de son grand livre inachevé, tous les textes de ce […] Lire la suite

ÉMILE OU DE L'ÉDUCATION, Jean-Jacques Rousseau - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Éric LETONTURIER
  •  • 1 236 mots
  •  • 1 média

sensations, de la « raison sensitive » et de la « raison intellectuelle ». Le passage à l'état moral que signe chez le jeune enfant l'apparition du langage et de la mémoire ne saurait faire de lui un être de raison. Essentiellement guidée par les passions, le moment présent et la dépendance à l'égard des choses, sa conduite appelle sa protection contre […] Lire la suite

OBJET, psychanalyse

  • Écrit par 
  • Carlos MAFFI
  •  • 1 357 mots

sensations corporelles sont investies d'animisme par l'enfant : lorsque l'enfant ressent une douleur – la faim par exemple –, il ne voit pas là la poussée d'une pulsion insatisfaite mais le résultat de l'action d'un « mauvais objet » dont la motivation est de lui faire du mal. Ainsi, le manque d'un objet de satisfaction – la nourriture dans l'exemple […] Lire la suite

PSYCHOLOGIE HISTOIRE DE LA

  • Écrit par 
  • Serge NICOLAS
  •  • 4 964 mots
  •  • 2 médias

chez les philosophes ni chez les médecins, mais plutôt chez les physiciens et les physiologistes intéressés par les problèmes liés aux questions portant sur les sensations et les perceptions. C’est sur la base de ces travaux que Wundt va fonder en 1879 le premier laboratoire de psychologie expérimentale à l’université de Leipzig où il développera ces […] Lire la suite

WINTER SLEEP (N. B. Ceylan)

  • Écrit par 
  • Jacques KERMABON
  •  • 954 mots
  •  • 1 média

enfant contre le pare-brise de son pick-up. Son portrait s'étoffe au gré des confrontations avec les personnages que les événements font surgir peu à peu. C'est Hidayet, chauffeur, contremaître et homme à tout faire, qui rattrape l'enfant qui a lancé la pierre et le ramène à son père, Ismail, homme fier et ombrageux. Celui-ci tout juste sorti de prison […] Lire la suite

PLAISIR

  • Écrit par 
  • Henri VAN LIER
  •  • 3 278 mots

sens prend, dans une systématique opérationnelle, l'affirmation que le « plaisir » est un facteur renforçant essentiel ? Ces flottements de méthode sont particulièrement sensibles quand certains invoquent chez l'animal un « correspondant » du plaisir vécu chez l'homme. Et, à propos de ce dernier, y a-t-il moyen d'introduire dans une théorie un affect […] Lire la suite

WORDSWORTH WILLIAM (1770-1850)

  • Écrit par 
  • Louis BONNEROT
  •  • 1 494 mots
  •  • 1 média

sens du rousseauisme, mais plus loin ; la « philosophie de l'organisme », commune à Whitehead et à Jean Wahl, confirme l'intuition qu'il existe « un sentiment de conformation avec le monde extérieur ». Si certains travaux mettent en évidence la profondeur de la pensée chez Wordsworth, il serait grave de négliger l'exigeante probité de l'artiste ; partageant […] Lire la suite

DÉVELOPPEMENT DU TEMPS, psychologie

  • Écrit par 
  • Sylvie DROIT-VOLET
  •  • 2 097 mots

sensations, ses comportements et ses représentations. Aussi, il n’existe pas un seul temps, mais de multiples formes de temps psychologiques, chacune impliquant des mécanismes différents. Parler du développement du temps, c’est donc évoquer l’évolution avec l’âge des différentes formes du temps. Un sens précoce du temps Lorsqu’il s’agit de l’évaluation […] Lire la suite

PERSONNALITÉ

  • Écrit par 
  • Jérôme ROSSIER
  •  • 5 274 mots

l’enfant de décrire sa réaction. Le test de Patte-Noire, quant à lui, est un test projectif à l’image du TAT, mais avec des scènes dont le héros est un petit cochon ou un mouton. Les tests projectifs sont appréciés chez les enfants, car ceux-ci ont de la difficulté à se décrire. On considère souvent que l’enfant n’est capable de se décrire de manière […] Lire la suite

ENFANCE (Les connaissances) La petite enfance

  • Écrit par 
  • Hélène STORK
  •  • 8 741 mots
  •  • 2 médias

chez le jeune enfant, le développement de « compétences » déjà présentes virtuellement chez lui à la naissance (T. B. Brazelton, 1961, 1971, 1981 ; T. G. R. Bower, 1977). On peut aisément imaginer les implications de telles découvertes dans le domaine de la thérapeutique et dans celui des apprentissages.Il reste à espérer que la connaissance du psychisme […] Lire la suite

WISSA WASSEF RAMSÈS (1911-1974)

  • Écrit par 
  • Raymond MORINEAU
  •  • 750 mots

sensations visuelles chez des êtres ingénument créateurs. Que, dans sa volonté de régénérer l'artisanat en l'intégrant à l'art majeur de l'architecture, Ramsès Wissa Wassef ait été conduit, du fait qu'il avait commencé par là, à magnifier la tapisserie, fécondant cet art traditionnel par l'extraordinaire faculté d'invention plastique des enfants, ne […] Lire la suite

GESTALTISME

  • Écrit par 
  • Georges THINÈS
  •  • 6 590 mots
  •  • 2 médias

chez l'enfant une ségrégation précoce des formes privilégiées, il n'est guère possible d'établir avec certitude la part respective du constitutionnel et de l'acquis dans les phénomènes courants de structuration. L'analyse d'ensembles qui sont appris comme tels, à l'instar des lettres de l'alphabet par exemple, permet toutefois de saisir certains aspects […] Lire la suite

MIRÓ GABRIEL (1879-1930)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 1 560 mots

sens à la fois sont chez lui aux aguets ; de la nature qui le fascine on dirait qu'il ne veut rien laisser échapper ; c'est que dans la contemplation des choses Miró perçoit la promesse du bonheur : « ... sa vie s'ouvrait avec jouissance pour recevoir les fines brises et les longues contemplations du bonheur promis ». Cependant, dans cette exultation […] Lire la suite

AUTISME

  • Écrit par 
  • Jacques HOCHMANN
  •  • 3 367 mots
  •  • 1 média

l'enfant en lui renvoyant une image cohérente de lui-même. Cependant, Didier Houzel a mis en évidence le « monde tourbillonnaire » de l'autiste luttant contre des angoisses de précipitation. Nous avons, pour notre part, suggéré une difficulté chez l'enfant autiste à se raconter à lui-même sa propre histoire, en évoquant et en reliant ses souvenirs  […] Lire la suite

JAPON (Arts et culture) La langue

  • Écrit par 
  • Bunkichi FUJIMORI
  •  • 2 766 mots
  •  • 3 médias

sens, tandis que chacune des particules est la marque d'une fonction. Par exemple, Kodomo-ga kinō koko-e ko-nakatta-deshō-ka (« Un enfant ne serait-il pas venu ici hier ? ») est une phrase analysable en quatre groupes (cf. tableau). Comme on le voit, le groupe verbal (« ne serait-il pas venu ? ») peut présenter une véritable suite de particules (quelquefois […] Lire la suite

VALLÈS JULES (1832-1885)

  • Écrit par 
  • Pierre PILLU
  •  • 1 486 mots

sens de ses propres exigences. Parce qu'il ne s'embarrasse pas de théorie et refuse l'abstraction, il a le goût du concret et du naturel : la fréquence des images tirées de l'expérience quotidienne et des thèmes en rapport avec elle, l'importance des sensations dans son œuvre révèlent une extrême sensibilité à l'aspect extérieur des choses et des êtres […] Lire la suite

ENFANCE (Les connaissances) Développement psychomoteur

  • Écrit par 
  • Didier-Jacques DUCHÉ
  •  • 6 703 mots
  •  • 1 média

enfant à un autre. Harmonieux chez certains, les mouvements peuvent chez d'autres avoir l'allure de véritables « décharges » motrices. – À seize semaines, l'enfant couché sur le dos tente de se retourner sur le côté. Posé sur le ventre, il se dresse sur les bras et essaie de se renverser sur le dos. Il acquiert le contrôle des muscles qui supportent […] Lire la suite

HAWTHORNE NATHANIEL (1804-1864)

  • Écrit par 
  • Jean NORMAND
  •  • 2 344 mots
  •  • 1 média

l'enfant sorcière portant en elle la femme future – la Némésis dont parle D. H. Lawrence –, l'inquisiteur tantôt masculin, tantôt féminin, bourreau qu'il avait besoin d'imaginer penché sur lui, sa victime, et à qui il s'identifiait pour éprouver des sensations propres à réveiller l'énergie créatrice. À certains égards, la ressemblance entre Nathaniel […] Lire la suite

PSYCHOSE (psychanalyse)

  • Écrit par 
  • Pierre FÉDIDA, 
  • Pierre JUILLET, 
  • Hélène STORK
  •  • 10 054 mots

chez un enfant, les éléments cliniques pouvant laisser présager une potentialité autistique, tout en veillant à ne pas alarmer ni culpabiliser l'entourage. Un abord thérapeutique approprié, lorsque les troubles sont in statu nascendi, permet des récupérations inattendues. Chez un bébé, les troubles du tonus, du regard et du contact sont parmi les signes […] Lire la suite

SIMON CLAUDE (1913-2005)

  • Écrit par 
  • Christine GENIN
  •  • 3 134 mots
  •  • 2 médias

L’enfant grandit à Perpignan, passant également une partie de l’été chez ses tantes à Arbois. Sa mère, rongée par un cancer, meurt à son tour, et à onze ans il est placé sous la tutelle d’un cousin écrivain, Paul Codet. Il fait ses études secondaires comme interne au collège Stanislas, à Paris, puis s’inscrit au lycée Saint-Louis pour préparer l’École […] Lire la suite

SOMESTHÉSIE

  • Écrit par 
  • Paul LAGET
  •  • 4 276 mots
  •  • 1 média

chez le grand enfant ; leur nombre diminue au cours de la vieillesse et ils se raréfient dans le derme de la main des sujets exerçant des métiers de force. La morphologie des différentes terminaisons encapsulées se modifie dans les zones de transition entre la peau glabre et la peau poilue, entre la peau et les régions recouvertes de muqueuse. Enfin […] Lire la suite

ROUSSEAU JEAN-JACQUES

  • Écrit par 
  • Bernard GAGNEBIN
  •  • 4 968 mots
  •  • 2 médias

enfant a devant lui la possibilité de son devenir, alors que l'humanité s'est embarquée dans une histoire mal commencée et qu'elle ne peut, hélas, rétrograder. Différence capitale, on le voit. Ainsi, pour Rousseau, l'enfant n'est d'abord que sensations, puis « raison sensitive », de là il devient « raison intellectuelle », et enfin conscience morale […] Lire la suite

ANXIÉTÉ

  • Écrit par 
  • Daniel WIDLÖCHER
  •  • 2 626 mots

chez le jeune enfant, ses sources dans la vie réelle avant de s'inscrire dans les fantasmes inconscients à partir de la seconde enfance. Freud, toutefois, ne renonça jamais à la première théorie, et ce balancement entre le rôle d'une « stase » de la vie libidinale et celui de signaux inconscients de danger explique les divergences ultérieures observées […] Lire la suite

ÉPILEPSIE

  • Écrit par 
  • Henri GASTAUT, 
  • François MIKOL
  •  • 6 164 mots
  •  • 3 médias

l'enfant ; accès myocloniques de l'adolescent ; crises tonico-cloniques généralisées (« grand mal ») de l'adulte, qui survient fréquemment au réveil. La composante familiale, inconstante, se traduit par une grande variabilité, à l'intérieur même de la famille, des crises et l'association chez un même sujet de plusieurs types de manifestations. Un grand […] Lire la suite

PERCEPTION (notions de base)

  • Écrit par 
  • Philippe GRANAROLO
  •  • 3 227 mots

sens, et qu’en même temps elle n’existe pas réellement, voilà pour moi une contradiction. » […] Lire la suite

PSYCHANALYSE & CONCEPT D'OPPOSITION

  • Écrit par 
  • Émile JALLEY
  •  • 14 048 mots

chez l'enfant, alors âgé de dix-huit mois. Toutefois, à la différence de ce qui se passe dans le travail du rêve, les deux termes ne sont pas mis en équivalence, ni non plus substitués l'un à l'autre, mais plutôt mis en balance dans un procès d'alternance et de prise de distance. Cette dernière caractéristique représente la marque propre du processus […] Lire la suite

THÉRAPEUTIQUE Thermalisme

  • Écrit par 
  • François BESANÇON
  •  • 3 393 mots
  •  • 1 média

chez l'enfant le lymphatisme. L'héliothérapie se combine avec les cures d'altitude, de plaine et de bord de mer. Les climats d'altitude ont de remarquables effets stimulants chez les malades qui peuvent les supporter. Ils conviennent à certains convalescents, à certains asthmatiques, aux tuberculeux pulmonaires après la cessation de la fièvre et aux […] Lire la suite

KEATS JOHN (1795-1821)

  • Écrit par 
  • Henri PEYRE
  •  • 3 575 mots

sens de la poésie. Chez le poète, il voulait tout d'abord une réceptivité totale, une ouverture presque indolente aux impressions de la nature et du monde extérieur. Dans une lettre du 27 octobre 1818, Keats énonce que le vrai poète n'a aucune identité ; il n'est rien et il est tout, un caméléon. Un an plus tôt déjà, il avait, à propos de Shakespeare […] Lire la suite

PLASTICITÉ CÉRÉBRALE

  • Écrit par 
  • Jean-Claude DUPONT
  •  • 7 548 mots
  •  • 6 médias

chez le fœtus, la consommation de certains toxiques crée des dommages irréversibles. En ce qui concerne le développement du système visuel chez l’enfant, il est patent qu’à la suite d’une absence de vision binoculaire dans les premiers mois ou années les entrées visuelles en provenance d’un œil cessent d’être efficientes (amblyopie). Un manque de stimulation […] Lire la suite

COLERIDGE SAMUEL TAYLOR (1772-1834)

  • Écrit par 
  • Paul ROZENBERG
  •  • 2 848 mots
  •  • 1 média

sens patent ou latent des symboles importe moins que leur violence imaginaire comme plus tard chez Kafka ou Lautréamont. À travers une abrupte succession de cadres et d'épisodes infernaux vacillant aux limites d'un univers de la cruauté où l'intensité des sensations et des forces élémentaires préfigure l'expressionnisme, l'imagination s'oriente, comme […] Lire la suite

PARMESAN (1503-1540)

  • Écrit par 
  • Augusta G. QUINTAVALLE
  •  • 2 117 mots
  •  • 2 médias

chez un artiste de son âge. La Vierge à la rose de la Gemäldegalerie de Dresde suffit à illustrer ces nouveaux progrès : avec un art consommé, l'artiste a lié le mouvement circulaire de la tenture au déploiement des vêtements de la Vierge, à la courbe que forment les membres de l'Enfant posé sur ses genoux, au globe qu'il tient dans la main, et enfin […] Lire la suite

PSYCHOLOGIE

  • Écrit par 
  • Pierre GRÉCO
  •  • 16 253 mots
  •  • 3 médias

chez Freud lui-même, à partir de sa troisième élaboration théorique. Le sens, au demeurant, n'est jamais clos : le psychisme est une histoire ouverte et imprédictible. Une science au sens strict le manquerait en le « chosifiant », etc. On laissera aux spécialistes ce débat : il suffisait ici de montrer qu'on ne pouvait ni l'éluder ni le considérer  […] Lire la suite

COLETTE (1873-1954)

  • Écrit par 
  • Louis FORESTIER
  •  • 2 177 mots
  •  • 1 média

sens que Colette donne à la province dans son œuvre. Il importe peu qu'il s'agisse de la Bourgogne, ou du Morvan, ou de la Provence, des Monts-Boucons ou de la Treille-Muscate. Pour l'écrivain, la maison provinciale est l'arpent de pureté préservée, l'enfance retrouvée ; elle est le lieu privilégié où, comme Antée, elle reprend force. Comme elle le […] Lire la suite

ALIMENTATION (Comportement et pratiques alimentaires) Troubles du comportement

  • Écrit par 
  • Laurence APFELBAUM-IGOIN
  •  • 3 359 mots
  •  • 1 média

chez sa patiente Dora, de la peur d'être mangé-castré chez l'Homme aux Loups ; pour Karl Abraham, il exprime la haine d'un patient schizophrène pour sa mère qui l'abandonnait. Quant à Sandor Ferenczi, il signalait la fréquence dans l'hystérie d'« idiosyncrasies » orales liées à la tendance au « déplacement vers le haut » et à la « génitalisation »  […] Lire la suite

VOIX, esthétique

  • Écrit par 
  • Jacques PORTE, 
  • TRAN VAN KHÊ
  •  • 5 158 mots
  •  • 2 médias

sensations produisent, chez l'artiste, un sentiment d'euphorie très particulier. Il existe aussi des techniques vocales qui ont pour but de produire des sons nasalisés. Pendant l'émission de certaines voyelles, le voile du palais s'abaisse, ce qui ramène sur le larynx une impédance énorme. On constate également une décontraction de la musculature laryngée […] Lire la suite

DICK PHILIP K. (1928-1982)

  • Écrit par 
  • Marcel THAON
  •  • 1 879 mots

sens, car il existe une réalité ultime où les Allemands ont perdu la guerre... Au fond du désespoir, il ne reste plus qu'à nier le réel. À la place du vide creusé par le rejet des sensations s'installe un environnement illusoire fait des fantasmes, des craintes et des rêves des personnages. Mais, à fuir dans un quasi-délire le réel insupportable, les […] Lire la suite

ROMAN Le personnage de roman

  • Écrit par 
  • Michel ZÉRAFFA
  •  • 6 232 mots
  •  • 2 médias

sens de la fascination que Flaubert (sa correspondance en témoigne) subit comme une torture, mais auxquels il a attribué en même temps la plus haute valeur. Aussi le lecteur ne verra-t-il jamais Emma Bovary comme il voit le pharmacien Homais ou la vieille servante récompensée d'une médaille lors des comices agricoles : ses sensations, ses rêves, sa […] Lire la suite

SYMBOLISME Littérature

  • Écrit par 
  • Pierre CITTI
  •  • 11 859 mots
  •  • 3 médias

non-sens, de la morale jouet du désir est antérieure à nos auteurs et déjà visible chez Schopenhauer et plus tard Eduard von Hartmann (Philosophie de l'inconscient, 1869). Nos voisins belges, Maeterlinck notamment, sauront retracer jusqu'au romantisme allemand, jusqu'à Novalis ou Hölderlin, l'origine de cette réaction contre un aspect de la civilisation […] Lire la suite

PSYCHOLOGIE DIFFÉRENTIELLE

  • Écrit par 
  • Michel HUTEAU
  •  • 4 678 mots

sensations, émotions positives) ; – agréabilité (confiance, loyauté, altruisme, acquiescement, modestie, attention) ; – conscience (compétence, ordre, sens du devoir, aspiration à la réussite, autodiscipline, réflexion) ; – instabilité émotionnelle (anxiété, agressivité, dépression, centration sur soi, impulsivité, vulnérabilité) ; – ouverture (fantaisie […] Lire la suite

PHYSIOLOGIE ANIMALE

  • Écrit par 
  • Jean-Gaël BARBARA
  •  • 4 277 mots
  •  • 2 médias

sensations et douleurs récurrentes, de ne pas mettre en danger la vie d’un jeune enfant, de prendre la bonne décision d’aller consulter un médecin, et parfois de comprendre l’action thérapeutique nécessaire à la vie. En ce sens, la physiologie fait partie des connaissances ordinaires pour vivre en toute intelligence ; aussi doit-elle occuper une place […] Lire la suite

MYSTIQUE

  • Écrit par 
  • Michel de CERTEAU
  •  • 8 636 mots
  •  • 2 médias

sens la gamme d'un langage propre. Le sens « indicible » et les « phénomènes » psychosomatiques Le mystique fait de tous ces « phénomènes » psychologiques ou physiques le moyen d'épeler un « indicible ». Il parle ainsi de « quelque chose » qui ne peut plus se dire vraiment avec des mots. Il procède donc à une description qui parcourt des « sensations […] Lire la suite

LAETHEM-SAINT-MARTIN

  • Écrit par 
  • Francine-Claire LEGRAND
  •  • 3 938 mots

l'enfant, que ce soit l'image de la mère pleurant son enfant mort ou l'épisode tragique de la Vierge étreignant le corps sans vie du Christ. Par son ami, l'architecte Henri Van de Velde, Minne a des admirateurs en Allemagne. Il exposera régulièrement à Berlin, à Munich, à la sécession de Vienne. La morphologie de L'Agenouillé, cette « chrysalide humaine […] Lire la suite

PSYCHANALYSE & PEINTURE

  • Écrit par 
  • Jean-François LYOTARD
  •  • 7 920 mots

chez son débiteur pour tenir les comptes du ménage et se rembourser avec les économies ainsi arrachées, tenant les cordons de la bourse de son fils à peu près de la même façon jusqu'à sa propre mort ; Paul lui-même, enfant naturel, reconnu, puis légitimé par le mariage ultérieur de son père avec sa mère, vivant à son tour avec Hortense dont il a un […] Lire la suite

SWEDENBORG EMANUEL (1688-1772)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 3 317 mots

chez Swedenborg, un amour de la vie, de toute vie, une passion de connaissance – à tous les sens de ce dernier terme – de la vie. Rien d'étonnant à ce qu'il ait fini par découvrir que la seule vraie connaissance est amour et que le seul amour, ineffable quand bien même imaginable, est celui de Dieu. Car ubi caritas et amor, Deus ibi est. […] Lire la suite

ESTHÉTIQUE Esthétique et philosophie

  • Écrit par 
  • Mikel DUFRENNE
  •  • 7 366 mots

sens : cela signifie peut-être que l'expérience esthétique s'accomplit dans un retour à l'être sauvage où le sujet et l'objet ne sont pas encore séparés. Lorsque la phénoménologie prend le relais de cette psychologie, comme elle prend chez Bachelard le relais de la psychanalyse, elle rencontre le même problème : la conscience n'est pas souverainement […] Lire la suite

SARTRE JEAN-PAUL

  • Écrit par 
  • Jacques LECARME, 
  • Juliette SIMONT
  •  • 8 894 mots
  •  • 2 médias

chez Descartes, assimilée aux sensations dont elle est issue, elle est juste bonne à préparer la conversion par quoi la présence des choses se révèle le fruit de nos jugements ; chez Leibniz, elle est un niveau de perception confuse de ce qui doit être amené à aperception claire ; et dans l'associationnisme de Hume où, toute essentialité abandonnée […] Lire la suite

KERTÉSZ ANDRÉ (1894-1985)

  • Écrit par 
  • Christian CAUJOLLE
  •  • 3 032 mots
  •  • 2 médias

L'enfant sera très tôt attiré et intrigué par les images. Il raconte avoir été frappé, à l'âge de six ou sept ans, par des gravures illustrant des magazines et les avoir très vite mises en relation avec les photographies que prenaient ses cousins et cousines. La vie paisible et les études sans histoire de l'adolescent sont bouleversées en 1908 par  […] Lire la suite

ÉDITION ÉLECTRONIQUE

  • Écrit par 
  • Alexandra SAEMMER
  •  • 4 013 mots
  •  • 3 médias

sens et sensations, en représente un autre, lancé cette fois au lecteur. Certes, les formats (PDF, ePub, application…), les supports (ordinateur, tablette, liseuse, téléphone portable…), les outils de conception et de lecture, les circuits de commercialisation, les représentations socialement partagées du livre numérique restent instables, et les maisons […] Lire la suite

PROCRÉATION

  • Écrit par 
  • Bernard JAMAIN, 
  • Paul-François LEROLLE, 
  • Yves MALINAS, 
  • Jacques TESTART
  •  • 12 380 mots
  •  • 15 médias

chez le fœtus les conduits génitaux et les organes génitaux externes. On sait que la différenciation de l'appareil génital s'effectue dans le sens mâle sous l'influence des hormones sécrétées par le testicule fœtal, et que sa différenciation spontanée va dans le sens femelle en l'absence de ces hormones. À l'intérieur de la gonade, la gamétogenèse  […] Lire la suite

BLOK ALEXANDRE (1880-1921)

  • Écrit par 
  • Sophie LAFFITTE
  •  • 6 154 mots

chez les Tziganes. Leur vie riche et instinctive, leur ardeur sans frein, leur sens inné du beau, leurs voix rauques et sauvages l'envoûtent, lui donnent une impression de profonde et intime parenté. L'élément tzigane est une source à laquelle ont puisé tous les grands lyriques russes, depuis Pouchkine et Lermontov, jusqu'à Apollon Grigoriev et Blok […] Lire la suite

Rejoignez-nous

Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire et recevez en cadeau un ebook au choix !