« Sciences cognitives »

COGNITIVES SCIENCES

  • Écrit par 
  • Daniel ANDLER
  •  • 19 262 mots
  •  • 4 médias

Les sciences cognitives ont pour objet de décrire, d'expliquer et le cas échéant de simuler voire d'amplifier les principales dispositions et capacités de l'esprit humain – langage, raisonnement, perception, coordination motrice, planification, décision, émotion, conscience, culture... En un sens, les sciences cognitives ne sont rien d'autre que la psychologie scientifique. […] Lire la suite

Les médias de la recherche « Sciences cognitives » :

L'hexagone des sciences cognitives

L'hexagone des sciences cognitives
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Les regroupements au sein des sciences cognitives

Les regroupements au sein des sciences cognitives
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

SCIENCES Sciences et société

  • Écrit par 
  • Federico MAYOR, 
  • Evry SCHATZMAN
  •  • 9 687 mots
  •  • 4 médias

Nombre d'observateurs professionnels du monde scientifique sont assurément d'accord pour prévoir des progrès importants dans le domaine de l'environnement, de la biologie moléculaire, de la bio-informatique et des sciences cognitives dans les prochaines décennies. Quelles doivent donc être, dans les prochaines années, les principales caractéristiques de la science pour qu'elle réponde aux besoins et aux aspirations de l'humanité sur toute la planète ? Il faut, en premier lieu, reconnaître que l'homme est, sur Terre, la principale force qui s'exerce sur l'environnement, où il induit des changements planétaires. […] Lire la suite

NEUROSCIENCES COGNITIVES

  • Écrit par 
  • Michèle FABRE-THORPE, 
  • Simon THORPE
  •  • 4 899 mots
  •  • 2 médias

Le but des neurosciences cognitives est d'identifier les processus cérébraux à l'origine de nos capacités mentales et d'évaluer, en termes neurobiologiques, la plausibilité des modèles proposés en sciences cognitives. Comment le fonctionnement de notre cerveau peut-il sous-tendre notre esprit immatériel ? Percevoir, reconnaître, décider, agir, mémoriser, parler, raisonner, être conscient de, faire attention à… Quelle organisation cérébrale, quels processus neuraux, quel codage neuronal permettent de rendre compte des grandes capacités cognitives de l'homme et de l'animal ? Les neurosciences cognitives sont à l'interface entre neurosciences, psychologie, neurosciences computationnelles, sciences cognitives et philosophie. […] Lire la suite

SCIENCES Sociologie

  • Écrit par 
  • Yves GINGRAS
  •  • 5 557 mots
  •  • 2 médias

La sociologie des intérêts et l'étude des controverses Pour la nouvelle génération de sociologues des sciences qui entre en scène au début des années 1970, l'ouvrage de Thomas Kuhn, La Structure des révolutions scientifiques, paru en 1962, servira de tremplin pour dépasser la sociologie mertonienne. En proposant la notion de paradigme scientifique, expression assez vague et regroupant des composantes à la fois cognitives et sociales, Kuhn a ouvert la voie à une lecture plus explicitement sociologique de l'histoire des sciences. […] Lire la suite

ARCHITECTURE (Thèmes généraux) Architecture, sciences et techniques

  • Écrit par 
  • Antoine PICON
  •  • 7 914 mots
  •  • 6 médias

Cet écart est-il désormais inévitable ? Les réflexions visant à renouer des liens riches de sens entre architecture, sciences et techniques empruntent actuellement trois directions. Certains veulent faire de la pratique du projet le prototype des processus de conception auxquels s'intéressent tant les sciences cognitives. Dans cette hypothèse, l'architecture aurait beaucoup à apprendre aux scientifiques qui réfléchissent aux mécanismes mentaux mis en jeu dans la production des artefacts. […] Lire la suite

PSYCHOLOGIE COGNITIVE

  • Écrit par 
  • Michel DENIS
  •  • 4 747 mots

Plus généralement, la psychologie a joué un rôle fédérateur décisif dans le développement des sciences cognitives, en se montrant attentive à l'égard de toutes les disciplines dont une partie rejoignait cette entreprise pluridisciplinaire, de l'intelligence artificielle aux neurosciences, en passant par la philosophie, la linguistique et la modélisation. […] Lire la suite

SOCIOLOGIE COGNITIVE

  • Écrit par 
  • Fabrice CLÉMENT
  •  • 2 964 mots
  •  • 1 média

Elle laisse donc de côté les découvertes des sciences cognitives, qui ont largement mis en évidence l’importance des phénomènes non conscients dans la détermination des comportements et des pensées humaines. Plus fidèle aux enseignements des sciences cognitives, une autre approche ascendante est toutefois envisageable ; elle a été nommée par Dan Sperber « l’infra-individualisme méthodologique ». […] Lire la suite

ANTHROPOLOGIE COGNITIVE

  • Écrit par 
  • Arnaud HALLOY
  •  • 5 810 mots

Son intérêt pour la cognition la rapproche de la psychologie, à laquelle elle est parfois assimilée, tandis que sa situation au sein des sciences sociales et/ou des sciences cognitives fait toujours débat. Mais, plus significativement, l’anthropologie cognitive se démarque des approches interprétatives en anthropologie par son ambition de rendre compte scientifiquement (explications causales) de l’influence réciproque entre la diversité culturelle et ses structures cognitives sous-jacentes. […] Lire la suite

PSYCHOLOGIE COGNITIVE ET CONSCIENCE

  • Écrit par 
  • Axel CLEEREMANS
  •  • 1 623 mots

Enfin, dans une perspective plus théorique, on peut également établir une distinction entre les conséquences cognitives, fonctionnelles, d’une représentation consciente et ses qualités phénoménologiques (les qualia). Quand une représentation mentale est consciente, elle est disponible globalement pour le contrôle de l’action : on peut la rapporter ; cette représentation peut constituer un objectif que je cherche à atteindre ; elle peut déterminer quelles actions j’effectue. […] Lire la suite

LE CERVEAU ET LA PENSÉE (J.-F. Dortier) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Michel BERTHELOT
  •  • 924 mots

Ce n'est pas le moindre mérite de cet ouvrage attrayant et riche, qui vient heureusement et justement prendre sa place dans la littérature déjà fournie que le développement des sciences cognitives suscite. […] Lire la suite

COGNITION

  • Écrit par 
  • Chrystel BESCHE-RICHARD, 
  • Raymond CAMPAN
  •  • 2 626 mots

La notion de cognition est aujourd'hui au carrefour entre sciences humaines, informatique et biologie. Elle réunit les neurosciences et les sciences du comportement (neuropsychologie, psychophysique, psychologie, éthologie), la sociologie et la psychologie sociale, la linguistique et les sciences de l'artificiel (intelligence artificielle, modélisation et robotique), dans le cadre coopératif des sciences cognitives. […] Lire la suite

COGNITION MUSICALE

  • Écrit par 
  • Emmanuel BIGAND
  •  • 1 298 mots

Leur étude scientifique s’inscrit dans le champ des sciences cognitives et relève directement de la psychologie cognitive, des neurosciences et des sciences du traitement de l’information. D’autres disciplines s’y adjoignent parfois, telles que la musicologie systématique et l’ethnomusicologie. Deux ouvrages marquent la naissance des sciences cognitives de la musique en France : La Musique et les sciences cognitives (S. […] Lire la suite

LE CERVEAU INTIME (M. Jeannerod) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Pierre-Marie LLEDO
  •  • 1 021 mots

Nous découvrons au fur et à mesure de notre lecture que les approches des sciences cognitives, de la psychanalyse et de l'observation clinique se trouvent confrontées aux modèles expérimentaux, à la neurobiologie et à l'imagerie médicale, le tout sous le couvert parfois prégnant des théories de l'évolution. Marc Jeannerod est un spécialiste des sciences de la conscience ou neurosciences cognitives. […] Lire la suite

ELIASSON OLAFUR (1967- )

  • Écrit par 
  • Bénédicte RAMADE
  •  • 736 mots

 » La subjectivité est d'ailleurs dans l'air du temps : plusieurs artistes manipulent eux aussi les sciences cognitives afin de stimuler la perception physique et mentale comme chez Carsten Höller. Mais, à la différence de ce dernier, Eliasson mène une campagne de sensibilisation douce et légère, jouant avec la dimension magique des expériences qu'il élabore avec des éléments naturels. […] Lire la suite

DEHAENE STANISLAS (1965- )

  • Écrit par 
  • Xavier SERON
  •  • 424 mots
  •  • 1 média

Il travaille ensuite comme chargé de recherches au sein du Laboratoire de sciences cognitives et psycholinguistique de Paris et il devient pour quelques années directeur d’une unité INSERM. À partir de 2008, il dirige l’unité mixte INSERM-CEA de neuro-imagerie cognitive à Orsay. En 2005, Stanislas Dehaene est nommé professeur au Collège de France à la chaire de psychologie cognitive expérimentale. […] Lire la suite

INTELLIGENCE ARTIFICIELLE (IA)

  • Écrit par 
  • Jean-Gabriel GANASCIA
  •  • 5 080 mots
  •  • 5 médias

Avec le temps, les sciences cognitives s’autonomisent et évoluent de manière indépendante, en s’éloignant du cœur de l’intelligence artificielle et en établissant des liens avec d’autres sciences touchant au substrat physiologique de l’intelligence, en particulier avec les neurosciences (étude de la structure et du fonctionnement du système nerveux). […] Lire la suite

BARSALOU LAWRENCE W. (1951- )

  • Écrit par 
  • Guillaume VALLET, 
  • Rémy VERSACE
  •  • 376 mots

Ces notions de symboles perceptifs et de simulateurs révolutionnent la manière de considérer la cognition et s’inscrivent dans une approche des sciences cognitives en plein développement, la grounded cognition. La cognition est « enracinée » (grounded), car elle est ancrée dans le corps et émerge dans ses interactions (son incarnation) avec le monde extérieur : on parlera, en français, de « cognition incarnée » ou « située ». […] Lire la suite

DÉVELOPPEMENT DES FONCTIONS EXÉCUTIVES (psychologie)

  • Écrit par 
  • Olivier HOUDÉ
  •  • 1 278 mots

Or les travaux de sciences cognitives, après Piaget, ont montré que la permanence de l’objet est bien plus précoce (quatre-cinq mois). Pour comprendre ce paradoxe, il a été démontré que l’erreur A-non-B tient au défaut d’inhibition motrice du geste préprogrammé vers A (l’habitude motrice, l’automatisme), en raison de la maturation encore insuffisante du cortex préfrontal. […] Lire la suite

ANDERSON JOHN ROBERT (1947- )

  • Écrit par 
  • Denis ALAMARGOT
  •  • 374 mots

 Anderson a reçu de nombreux prix dont, en 2011, la médaille Benjamin Franklin en sciences cognitives et de l’information. […] Lire la suite

ROBOTIQUE ET PSYCHOLOGIE

  • Écrit par 
  • Philippe GAUSSIER
  •  • 2 154 mots
  •  • 2 médias

La robotique et les sciences cognitives (psychologie, neurobiologie…) ont un passé commun qui remonte à la création de la cybernétique en 1947 par Norbert Wiener. La cybernétique s’intéresse à la régulation de systèmes complexes et à l’émergence de propriétés liées aux interactions d’un très grand nombre d’éléments. Ces premiers travaux ont montré l’importance des rétroactions : le système agit sur lui-même pour maintenir un état d’équilibre ou au contraire prendre une décision. […] Lire la suite

BATES ELIZABETH (1947-2003)

  • Écrit par 
  • Michèle KAIL
  •  • 436 mots

Elizabeth Bates, nommée professeur de psychologie en 1983 à l’université de Californie à San Diego, est cofondatrice, en 1988, du premier département de sciences cognitives aux États-Unis. Elle y crée et dirige le prestigieux Center for Research in Language. En trente années, Liz Bates a produit une œuvre de pionnière dont la cohérence et l’envergure expliquent le rayonnement : acquisition du langage, développement de l’enfant, langage et cognition, aphasie de l’adulte, dysfonctionnements neurocognitifs, plasticité cérébrale sont autant de domaines où les contributions théoriques et empiriques de Liz Bates (dix ouvrages et plus de 250 articles) ont été décisives. […] Lire la suite

TATON RENÉ (1915-2004)

  • Écrit par 
  • Claire SALOMON-BAYET
  •  • 833 mots

Il est un des pôles parisiens de la discipline, axé principalement sur l'histoire des mathématiques, de la physique et de la chimie, des sciences naturelles, alors que « la rue du Four », Institut d'histoire et de philosophie des sciences, dépendant de Paris-I, est axé sur la biologie et la médecine, sur les sciences cognitives... De 1964 à 1985, Taton assure la direction du centre et le conçoit, avec Pierre Costabel, comme un lieu de formation, de travail collectif et ouvert, sans frontières nationales, dans la rigueur de l'archive et des sources. […] Lire la suite

TURING ALAN MATHISON (1912-1954)

  • Écrit par 
  • B. Jack COPELAND
  •  • 1 561 mots
  •  • 1 média

Mathématicien et logicien britannique, Alan Turing apporta une contribution majeure aux mathématiques, au décryptage, à la logique, à la philosophie, à la biologie et à de nouveaux domaines du savoir qui allaient par la suite être baptisés informatique, sciences cognitives, intelligence artificielle et vie artificielle. Jeunesse et études universitaires Alan Mathison Turing naît le 23 juin 1912 à Londres. […] Lire la suite

ACQUISITION DE LA SYNTAXE

  • Écrit par 
  • Michèle KAIL
  •  • 1 217 mots
  •  • 1 média

Ce courant intègre les apports des sciences cognitives, de la modélisation connexionniste et de la théorie des systèmes dynamiques. Des mécanismes inductifs généraux d’apprentissage (perception, attention, mémoire) orchestrent l’acquisition de la syntaxe. La vision épigénétique engage ce courant dans une conception intégrée où le développement du cerveau (avec ses contraintes d’architecture) s’effectue en interaction avec les capacités cognitives et communicatives et l’offre linguistique environnementale. […] Lire la suite

TONEGAWA SUSUMU (1939- )

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN, 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 675 mots
  •  • 1 média

consacré aux sciences cognitives. Il le dirige jusqu’en 2006 après avoir, entre-temps, créé et dirigé un des laboratoires des Frontiers Research Programs de l’Institut Riken à Wako-shi, au Japon, consacré également à la neurobiologie. Le Picower Institute est d’ailleurs associé à l’Institut Riken. Après son retrait du poste de directeur, Tonegawa continue à travailler sur les mécanismes de la mémoire en particulier et à diriger un laboratoire en propre dans le cadre Riken-M. […] Lire la suite

DAVIDSON DONALD (1917-2003)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre COMETTI
  •  • 778 mots

On peut y voir une limite opposée à la réduction du mental au physique, et par conséquent aux théories qui, dans les sciences cognitives, s'orientent vers un matérialisme réductionniste qui s'achèverait dans une explication physique du mental. Pour Davidson, le mental « survient » sur le physique ; en ce sens, ce qui appartient au mental dépend certes de lois et d'épisodes physiques, mais cette dépendance interdit toute réduction. […] Lire la suite

CULIOLI ANTOINE (1924-2018)

  • Écrit par 
  • Catherine FUCHS
  •  • 817 mots

Véritable précurseur dans le domaine des sciences cognitives, Antoine Culioli conçoit le langage comme « un système ouvert ». Il développe dès les années 1960 des collaborations avec des représentants des mathématiques et de la logique (Jean-Blaise Grize), de la psychologie (François Bresson) et de la psychanalyse (Jean Laplanche). Le programme de recherche linguistique qu’il dessine se signale par l’importance accordée à la réflexion épistémologique, ainsi que par son originalité. […] Lire la suite

DOCTOROW EDGAR LAWRENCE (1931-2015)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 692 mots
  •  • 1 média

Dans Andrew’s Brain (2014), un chercheur en sciences cognitives discute du deuil et de la nature de la conscience avec un psychiatre. Les essais de Doctorow sont réunis dans plusieurs volumes, dont Reporting the Universe (2003) et Creationists : Selected Essays, 1993-2006 (2006), qui met en contraste les manières dont le processus créatif se manifeste dans la littérature et dans la science. […] Lire la suite

TROUBLES SOMATIQUES FONCTIONNELS

  • Écrit par 
  • Cédric LEMOGNE, 
  • Victor PITRON
  •  • 3 343 mots

Les sciences cognitives offrent une opportunité de mieux comprendre les mécanismes qui sous-tendent les sensations corporelles et leurs anomalies. En particulier, ils montrent comment la perception du corps peut être affectée par des biais cognitifs qui modèrent l’influence du signal sensoriel périphérique. Si beaucoup reste encore à comprendre, les sciences cognitives permettent de tracer les contours d’une physiopathologie cognitive des troubles somatiques fonctionnels. […] Lire la suite

DISTRIBUTIONNALISME

  • Écrit par 
  • Catherine FUCHS
  •  • 964 mots

Par ailleurs, on ne s'étonnera pas de voir resurgir actuellement, sur le terrain des sciences cognitives, la problématique dite de la « relativité linguistique » (ou relativité des modes de représentation du monde selon les langues et les cultures), soulevée par les pionniers ethno-linguistes que furent Edward Sapir ou Benjamin Lee Whorf, en lien avec l'émergence même du distributionnalisme. […] Lire la suite

LANGAGE (FONCTIONS DU)

  • Écrit par 
  • Catherine FUCHS
  •  • 1 512 mots

L'approche cognitive Mais c'est surtout dans le cadre des approches cognitives du langage que la dimension représentationnelle du langage a trouvé ses défenseurs les plus ardents. En linguistique, comme en philosophie et en psychologie, la question des liens entre le langage et la pensée a en effet resurgi à la faveur du développement des sciences cognitives. […] Lire la suite

LA LÉGITIMITÉ DES TEMPS MODERNES (H. Blumenberg)

  • Écrit par 
  • Michel NARCY
  •  • 916 mots

Cette actualité retrouvée de la pensée antique et médiévale a eu naturellement pour conséquence immédiate de relativiser la notion même de modernité : qu'est-ce qu'être moderne, dès lors que l'espace logique des dialogues de Platon est le même que celui des articles de Frege, que le débat relancé par les sciences cognitives en théorie de la connaissance peut être rapporté à la définition de la science donnée par Théétète dans l'œuvre de Platon, et que les développements de la philosophie du langage ramènent sous les feux de la rampe sophistes, stoïciens et scolastiques ? Cette sorte de péremption de l'idée de modernité, chose inouïe dans la philosophie française depuis trois siècles, rend peut-être la conjoncture favorable à la réception d'un ouvrage dont on comprend vite qu'il n'ait pas plus tôt trouvé audience dans notre pays. […] Lire la suite

DÉVELOPPEMENT DE LA COGNITION SPATIALE

  • Écrit par 
  • Yannick COURBOIS
  •  • 1 310 mots

La cognition spatiale, domaine des sciences cognitives, analyse la façon dont les organismes mobiles interagissent avec les propriétés spatiales de leur environnement. Elle étudie les processus neurologiques et mentaux impliqués dans l’acquisition, la mémorisation, la récupération et la manipulation des connaissances spatiales. Ces connaissances portent sur des espaces plus ou moins grands. […] Lire la suite

ÉDUCATION Les nouvelles technologies au service de l'éducation

  • Écrit par 
  • Gilles BRAUN
  •  • 4 731 mots
  •  • 1 média

Ainsi, un nouveau champ de recherche à caractère technologique et interdisciplinaire se dessine actuellement à la croisée de l'informatique, des sciences de l'ingénieur, du design industriel, des sciences cognitives, des sciences du langage, des sciences de l'éducation, de la psychologie... Il vise à transformer l'information en « connaissances » et en « savoirs ». […] Lire la suite

PSYCHOLOGIE ANIMALE ou ZOOPSYCHOLOGIE

  • Écrit par 
  • Jacques VAUCLAIR
  •  • 4 757 mots
  •  • 3 médias

Psychologie animale et sciences cognitives La psychologie animale rencontre de sérieux obstacles dans sa tentative de comprendre les processus cognitifs des animaux qu'elle étudie. Ces barrières tiennent, entre autres, au problème de la transmission de la consigne et de sa compréhension par l'animal et, plus généralement, à l'adéquation entre les représentations éventuelles que les animaux construisent et nos propres représentations de ce qu'ils font. […] Lire la suite

PENSÉE

  • Écrit par 
  • Pascal ENGEL
  •  • 8 304 mots
  •  • 1 média

Mais Fodor énonce une « loi » selon laquelle les sciences cognitives doivent nécessairement en savoir plus sur les systèmes modulaires que sur ceux de la pensée. Il s'ensuit que les sciences cognitives sont, à la fois, fondées sur la psychologie des attitudes propositionnelles et partiellement ignorantes du fonctionnement des processus centraux qui les constituent. […] Lire la suite

BIOLOGISME

  • Écrit par 
  • Sébastien LEMERLE, 
  • Carole REYNAUD-PALIGOT
  •  • 2 772 mots

En France, l’essor des discours autour des neurosciences et des sciences cognitives éveille un intérêt grandissant, dans un contexte intellectuel de plus en plus sensible aux approches centrées sur l’individu et la façon dont l’esprit fonctionne. Émanant de nombreux « savants », les appels à « biologiser » nos conceptions de l’homme et de la société rencontrent un large écho dans l’espace médiatico-intellectuel. […] Lire la suite

MATHÉMATIQUE ÉPISTÉMOLOGIE DE LA

  • Écrit par 
  • Jean-Michel SALANSKIS
  •  • 2 878 mots

On peut considérer que, sur un mode à la fois mathématisant et spéculatif, les idées de René Thom ont largement anticipé le grand mouvement contemporain des sciences cognitives, s'attachant à expliquer scientifiquement les faits de cognition : le processus d'adaptation intelligente à l'environnement dont la connaissance scientifique est le couronnement, mais qui commence visiblement dans l'automatisme vital, dans la perception et dans la motricité. […] Lire la suite

TRANSHUMANISME

  • Écrit par 
  • Gérard CHAZAL
  •  • 2 170 mots
  •  • 1 média

On parle aussi à propos de cette convergence des technologies NBIC, champ interdisciplinaire où collaborent nano- et biotechnologies, informatique et sciences cognitives : On y trouve d’abord le génie génétique, et la possibilité qu’il offre d’intervenir directement sur les mécanismes de l’hérédité. Vient ensuite la prothétique, où la prothèse – l’appareillage remplaçant un membre manquant depuis la naissance ou après accident – permettra de passer de l’homme réparé à l’homme « augmenté ». […] Lire la suite

KOSSLYN STEPHEN (1948- )

  • Écrit par 
  • Michel DENIS
  •  • 482 mots

Cette même année, il est retourné à Stanford comme directeur du Center for Advanced Study in the Behavioral Sciences. À partir de 2013, il a assuré à San Francisco les fonctions de doyen et fondateur du projet Minerva, composante du Keck Graduate Institute. Kosslyn a introduit une conception des images comme représentations mentales entretenant avec les objets représentés une correspondance analogique non arbitraire. […] Lire la suite

PHILOSOPHIE

  • Écrit par 
  • Jacques BILLARD, 
  • Jean LEFRANC, 
  • Jean-Jacques WUNENBURGER
  •  • 21 137 mots
  •  • 10 médias

Nul ne se demande « pourquoi des mathématiciens ? », dès lors que les mathématiques sont reconnues comme science. Mais « pourquoi des philosophes ? » ne revient pas à la question beaucoup plus classique « pourquoi la philosophie ? » à laquelle il est habituellement répondu par quelques variations sur un thème aristotélicien : argumenter contre une philosophie est encore philosopher. […] Lire la suite

LIBERTÉ (notions de base)

  • Écrit par 
  • Philippe GRANAROLO
  •  • 2 520 mots

Liberté et déterminisme Tout au long du xxe siècle, les sciences humaines puis les neurosciences n’ont cessé de mettre à jour les déterminismes qui influent sur nos existences : poids de l’enfance, mis en évidence par la psychanalyse ; influence déterminante du groupe, pointée par la sociologie ; rôle essentiel des langues que nous parlons sur les pensées que nous émettons, souligné par la linguistique… Puis la biologie et l’exploration en sciences cognitives ont multiplié les découvertes, mettant en évidence le poids des mécanismes cérébraux sur nos émotions et nos conduites. […] Lire la suite

LINGUISTIQUE Le langage au carrefour des disciplines

  • Écrit par 
  • Catherine FUCHS
  •  • 10 063 mots
  •  • 6 médias

Malgré des avancées importantes dans ce domaine, force est de constater que l’on est encore loin d’avoir constitué au cœur des sciences cognitives une véritable neuropsycholinguistique, permettant d’observer et de décrire l’ensemble des processus sous-tendant l’activité de langage, depuis l’activation de circuits neuronaux jusqu’à la constitution de représentations mentales, en passant par les divers types de calcul sur les formes linguistiques. […] Lire la suite

PSYCHOLOGIE DES ÉMOTIONS

  • Écrit par 
  • David SANDER
  •  • 5 832 mots
  •  • 1 média

Grâce à ces fondements et aux développements récents de la psychologie, de la philosophie de l’esprit, des neurosciences, de l’informatique et, plus largement, des disciplines formant les sciences cognitives et affectives, l’étude de l’émotion s’est fortement développée au xxe siècle. Les questions ayant guidé les études conceptuelles et empiriques sont nombreuses : comment nos émotions sont-elles déclenchées, exprimées et régulées ? Comment les mesurer ? Quelles sont leurs fonctions ? À quel point sont-elles partagées avec les autres animaux ? Comment se développent-elles au cours de la vie ? Comment sont-elles représentées dans le cerveau et dans le reste du corps ? S’opposent-elles à la raison ? Sont-elles un moteur de l’action ? Comment caractériser les troubles émotionnels et leurs liens avec des psychopathologies telles que la dépression, l’anxiété ou encore l’autisme ?Cette synthèse expose les conceptions principales portant sur la nature de l’émotion et ses fonctions. […] Lire la suite

SERVAN-SCHREIBER DAVID (1961-2011)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 336 mots

Médecin et docteur ès sciences français spécialisé dans les neurosciences et la psychiatrie, David Servan-Schreiber publia plusieurs livres proposant des approches non conventionnelles dans le traitement de la dépression et du cancer, et témoignant de sa propre lutte contre la maladie pendant près d'une vingtaine d'années. David Servan-Schreiber, fils aîné du journaliste et homme politique Jean-Jacques Servan-Schreiber, naît le 21 avril 1961 à Neuilly-sur-Seine. […] Lire la suite

MODÈLE

  • Écrit par 
  • Raymond BOUDON, 
  • Hubert DAMISCH, 
  • Jean GOGUEL, 
  • Sylvanie GUINAND, 
  • Bernard JAULIN, 
  • Noël MOULOUD, 
  • Jean-François RICHARD, 
  • Bernard VICTORRI
  •  • 24 464 mots
  •  • 2 médias

Le langage de la philosophie aiderait peu à éclairer l'origine de la notion de modèle, qui a reçu un emploi très large dans la méthodologie des sciences. Cette origine est technologique : le modèle est d'abord la « maquette », l'objet réduit et maniable qui reproduit en lui, sous une forme simplifiée, « miniaturisée », les propriétés d'un objet de grandes dimensions, qu'il s'agisse d'une architecture ou d'un dispositif mécanique ; l'objet réduit peut être soumis à des mesures, des calculs, des tests physiques qui ne sont pas appliqués commodément à la chose reproduite. […] Lire la suite

NEUROBIOLOGIE (HISTOIRE DE LA)

  • Écrit par 
  • Jean-Gaël BARBARA
  •  • 3 889 mots
  •  • 3 médias

Ces nouvelles techniques d’imagerie sont d’un emploi généralisé en sciences cognitives, mais l’interprétation des données en termes physiologiques demeure parfois délicate, en raison de limitations techniques et aussi conceptuelles. Il a cependant été possible de mettre en évidence l’activation de régions très localisées du cerveau au cours de certaines tâches spécifiques comme le langage, le calcul ou la lecture et l’activation de régions corrélées à celle du cerveau entier à très grande échelle via des « circuits neuronaux à grande échelle ». […] Lire la suite

MÉMOIRE CHEZ L'ENFANT

  • Écrit par 
  • Francis EUSTACHE
  •  • 2 454 mots

D’autres hypothèses explicatives à l’amnésie infantile ont été établies dans le domaine des sciences cognitives. En premier lieu, elles insistent sur l’importance du langage dans le développement de la mémoire épisodique. Dès l’acquisition du langage, les enfants peuvent partager leurs souvenirs avec autrui en leur donnant une forme spécifique, ce qui permet de les consolider à long terme et de les récupérer ultérieurement. […] Lire la suite

PRIX NOBEL DE PHYSIOLOGIE OU MÉDECINE 2014

  • Écrit par 
  • Chantal GUÉNIOT
  •  • 897 mots

Ce système de navigation mis au jour par les trois Prix Nobel démontre l’importance du dialogue entre différentes populations de cellules spécialisées pour la mise en œuvre de fonctions cognitives élaborées. Ces découvertes offrent des perspectives formidables pour la recherche dans les autres domaines du fonctionnement cognitif, comme la mémoire ou la pensée. […] Lire la suite

CONTROVERSE

  • Écrit par 
  • Fernando GIL
  •  • 1 069 mots

En philosophie des sciences, la même approche inspire la dialectique mathématique d'A. Lautman, la thèse de R. Thom selon laquelle chaque science est tributaire d'apories fondatrices, l'analyse « thématique » de G. Holton. Dans leur signification profonde, les controverses renvoient à des oppositions catégoriales apparemment indépassables, qui, d'une part, sont indispensables à la compréhension des phénomènes et jouent comme autant de contraintes cognitives, et qui, d'autre part, pourtant, sont l'occasion de stratégies toujours différentes et sans cesse renouvelées — par exemple, continu/discret (en mathématiques, notamment) ; force/champ et matière/énergie (en physique) ; forme/fonction et structure/transmission (en anthropologie, en biologie, en linguistique, dans la psychologie du développement) ; évolution/catastrophe et fixisme/mobilisme (en cosmologie, géologie, biologie). […] Lire la suite