« Savoir communiquer »

LA COLONISATION DU SAVOIR. UNE HISTOIRE DES PLANTES MÉDICINALES DU « NOUVEAU MONDE » 1492-1750 (S. Boumediene) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 144 mots

Un savoir ancien, étendu, mais imprécis, accompagnait la route des épices. En allant vers l’ouest, on savait aussi ce que l’on cherchait, mais ce que Colomb et ceux qui viennent après lui trouvent représente une nouveauté inimaginable pour laquelle les auteurs anciens ne sont d’aucune utilité. Avec La Colonisation du savoir. Une histoire des plantes médicinales du « Nouveau Monde » (1492-1750), ouvrage publié aux Éditions des mondes à faire, en 2016, Samir Boumediene, chercheur du CNRS à l’université de Lyon-II, relate comment l’Espagne – il est peu question du Portugal – va s’attacher à maîtriser cette nouveauté absolue, puis à se l’approprier, en collectant avec méthode les savoirs des Indiens sur les plantes et en les intégrant dans des réseaux de distribution voire de contrôle, car tout n’est pas bon pour en faire commerce. […] Lire la suite

Le média de la recherche « Savoir communiquer » :

Bar des sciences, Villejuif

Bar des sciences, Villejuif
Crédits : Moneron/ Hôpital Paul Brousse AP-HP

photographie

TRAVAIL

  • Écrit par 
  • Denis CLERC
  •  • 1 623 mots
  •  • 1 média

Enfin, pour accéder aux emplois qui se créent, il ne s'agit plus d'être endurant ou d'avoir un coup de main acquis à force d'expérience, mais de savoir communiquer, expliquer, proposer, diagnostiquer les dysfonctionnements, respecter les procédures garantissant une qualité constante, etc. Tout cela implique une formation de bon niveau, sésame indispensable pour entrer sur le marché du travail. […] Lire la suite

THIBAUDET ALBERT (1874-1936)

  • Écrit par 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 408 mots

Selon lui, la critique correspond au plaisir de lire, et c'est d'abord ce plaisir que le critique doit communiquer, pour que chacun puisse ainsi goûter la littérature. Chez cet homme d'une immense érudition, et qui a écrit des essais sur Thucydide, sur Bergson, sur les partis politiques en France, le savoir s'efface complètement derrière la sympathie dès qu'il s'agit de littérature. […] Lire la suite

FRANCHISAGE

  • Écrit par 
  • Y. BRISSY
  •  • 535 mots

Si les entreprises françaises n'ont découvert que vers 1970 l'importance du rôle joué aux États-Unis par le franchising, certaines pratiquaient pourtant depuis longtemps cette technique sans le savoir, comme le groupe Lainière de Roubaix-Prouvost avec les chaînes de distribution Pingouin et Rodier ; d'autres utilisaient la formule très voisine du contrat de concession commerciale, comme les principaux réseaux de distribution automobile ou de carburant. […] Lire la suite

LEPRINCE-RINGUET LOUIS (1901-2000)

  • Écrit par 
  • Henri VIDEAU
  •  • 1 071 mots

On connaît son goût de communiquer son savoir par des livres ou lors d'entretiens. Il était également passionné par l'enseignement. Non seulement il a remis à la page le contenu de l'enseignement de la physique à l'École polytechnique, mais il a complètement modernisé, en concertation avec Laurent Schwartz pour les mathématiques, ses structures, introduisant avec Grégory le travail en équipe avec d'autres professeurs et les maîtres de conférences, ébauchant ainsi le département de physique de Polytechnique. […] Lire la suite

PRESSE Mythes et réalités de la liberté de la presse

  • Écrit par 
  • Francis BALLE
  •  • 3 364 mots
  •  • 2 médias

Cette double constatation n'est nullement exclusive de l'idée selon laquelle le journalisme est un métier, c'est-à-dire à la fois un savoir et un savoir-faire, s'apprenant sur le tas ou dans une école. Journalisme qu'aucun autre pays mieux que les États-Unis n'a consacré comme métier, avec ses rites, ses procédures, ses dogmes. À un moindre degré, l'Europe a fait du journalisme une discipline à part entière. […] Lire la suite

SORDI ALBERTO (1920-2003)

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 798 mots

Et s'il ne s'est jamais soucié de savoir si les gens allaient rire ou non, par contre il s'est toujours préoccupé de savoir si le film allait ou non refléter la réalité de la vie, si les gens allaient se reconnaître dans les situations et, par voie de conséquence, se divertir. La galerie de portraits composée par Alberto Sordi renvoie à un archétype unique, celui de l'Italien avec ses défauts – l'égoïsme, la trahison, la lâcheté, le transformisme permanent – et ses qualités – la capacité d'adaptation, la volonté de vivre – qui permettent de surmonter toutes les crises : « Je donne toujours à mes personnages – note Sordi – ces caractéristiques, cette force qui font que, si un personnage subit une humiliation, un échec, il peut avoir un moment d'abandon mais ensuite il se reprend : son énergie frustrée finit par l'emporter. […] Lire la suite

LA LOGIQUE DU VIVANT (F. Jacob) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Antonine NICOGLOU
  •  • 910 mots

Tout au long de ce cheminement intellectuel dans lequel Jacob accompagne le lecteur, il n’a de cesse de faire communiquer la biologie avec les autres sciences – chimie, médecine, physique ou cybernétique – soulignant ainsi que toute compréhension de la « logique du vivant » ne peut se faire hors d’une compréhension unifiée des phénomènes de la nature. […] Lire la suite

ENTREPRISE Communication d'entreprise

  • Écrit par 
  • Jean-Marc DÉCAUDIN
  •  • 6 742 mots
  •  • 3 médias

De plus, dans une société souvent qualifiée de société de communication, ne pas communiquer revient à ne pas exister. Pas de savoir-faire sans faire savoir, pour reprendre une formule caricaturale. Le rôle de la communication institutionnelle est quadruple. Il s'agit de : – Créer la notoriété de l'entreprise auprès de ses cibles et parties prenantes ; de plus, une forte notoriété contribue à améliorer l'impact de la communication ; il existe donc une relation réciproque entre notoriété et communication. […] Lire la suite

CONVENTION EUROPÉENNE DE SAUVEGARDE DES DROITS DE L'HOMME & DES LIBERTÉS FONDAMENTALES

  • Écrit par 
  • Jacqueline DEMALDENT
  •  • 1 022 mots

En l'absence de règlement amiable, la Commission rédige à l'attention du Comité un rapport exposant les faits et exprimant son avis sur le point de savoir s'il y a ou non violation de la Convention. Si la Commission en décide ainsi et si l'État mis en cause a accepté la juridiction de la Cour européenne (art. 48), celle-ci peut être saisie dans un délai de trois mois. […] Lire la suite

PRODUCTION DE MOTS (psycholinguistique)

  • Écrit par 
  • Patrick BONIN
  •  • 1 618 mots

Une question qui préoccupe les chercheurs est celle de savoir si les informations phonologiques jouent un rôle dans la production de l'orthographe. La conception traditionnelle stipule qu’avant de pouvoir écrire un mot sa forme sonore serait d’abord récupérée et qu’ensuite elle serait convertie en lettres avant de faire l’objet d’une activité d’écriture manuscrite ou d’une succession de frappes sur les touches d’un clavier. […] Lire la suite

VIGNES ET VINS

  • Écrit par 
  • Michel BETTANE, 
  • Jean BRANAS, 
  • Pascal RIBEREAU-GAYON, 
  • Universalis
  •  • 9 669 mots
  •  • 3 médias

Il leur faut d'abord savoir communiquer bien autrement que par l'affirmation arrogante d'une supériorité naturelle : partout, les nouveaux consommateurs sont avides de savoir et, par la confrontation constante de la production de tous les pays et de tous les continents, ils apprennent vite. Sur ce point, la France a pris beaucoup de retard en raison de la diminution de l'influence de sa langue et de sa culture dans le monde. […] Lire la suite

MULTITUDE, philosophie

  • Écrit par 
  • Victor Manuel MONCAYO
  •  • 1 062 mots

Si nous ne sommes pas devenus égaux, nous pouvons communiquer et agir ensemble sur la base de nos différences. Le nouvel état des choses a conduit Toni Negri à reprendre le concept de Multitude (titre d'un ouvrage publié en collaboration avec Michael Hardt, 2004), et à avancer que la multitude contemporaine n'est composée ni de « citoyens » ni de « producteurs », puisque la distinction entre l'individuel et le collectif, le public et le privé est désormais rompue. […] Lire la suite

CHAMOUN CAMILLE (1900-1987)

  • Écrit par 
  • Ghassan SALAMÉ
  •  • 1 032 mots

À chacun de ces moments, Chamoun réussissait à communiquer son intransigeance à de jeunes dirigeants de milice qu'il paraissait savoir habilement manipuler. Contrairement à la majorité des dirigeants libanais, Chamoun était resté au fait de la situation internationale. Il a écrit, d'ordinaire en francais, sa part de vérité sur les événements qui ont secoué son pays. […] Lire la suite

DODES'KADEN, film de Akira Kurosawa

  • Écrit par 
  • Jacques AUMONT
  •  • 1 008 mots

Dans les quelques semaines que dure la fiction, certains personnages demeurent égaux à eux-mêmes (les deux amis qui aiment également le saké et leurs femmes, et les mélangent joyeusement, ou la femme enceinte sans savoir de qui, et bien sûr le garçon toqué qui se prend pour un tram). Mais la plupart vivent une épreuve décisive : viol et grossesse, mort d'enfant, cambriolage, retour de l'épouse infidèle. […] Lire la suite

LA CONFESSION IMPUDIQUE, Tanizaki Jun.ichirō - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Anne BAYARD-SAKAI
  •  • 1 023 mots

Œuvre de vieillesse, La Confession impudique témoigne ainsi d'une éclatante créativité et de l'incontestable savoir-faire d'un romancier qui a toujours placé l'histoire au cœur de son univers romanesque. On retrouve certes ici les thèmes de prédilection de l'auteur (le fétichisme, le sadomasochisme, la femme fatale), mais organisés de manière originale. […] Lire la suite

BROKEN FLOWERS (J. Jarmusch)

  • Écrit par 
  • Raphaël BASSAN
  •  • 1 042 mots

Dora, l'ancienne hippie, est devenue une bourgeoise collet monté et ne peut communiquer qu'à un niveau très superficiel avec Don, ce qui accroît son malaise. Le cas de Carmen est plus complexe : elle est psychologue pour animaux. Jarmusch ne manque pas d'égratigner férocement ces Américains moyens qui ont abdiqué tout idéal au profit de lubies dérisoires. […] Lire la suite

KRUGMAN PAUL R. (1953- )

  • Écrit par 
  • Françoise PICHON-MAMÈRE, 
  • Universalis
  •  • 1 944 mots
  •  • 1 média

Paul Krugman est, à n'en pas douter, un auteur prolifique qui sait communiquer. Il lui a cependant fallu attendre 1991 pour être véritablement reconnu par ses pairs et recevoir la médaille John Bates Clark, décernée tous les deux ans aux économistes de moins de quarante ans par l'American Economic Association. Cette récompense ne l'empêche pas de cultiver un esprit caustique. […] Lire la suite

LE COMTE DE MONTE-CRISTO, Alexandre Dumas - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Philippe DULAC
  •  • 1 090 mots
  •  • 1 média

Désespéré, oublié de tous, celui-ci songe à mourir lorsqu'il se découvre un compagnon d'infortune, l'abbé Faria, vieux savant qu'on croit fou, avec lequel il réussit à communiquer. Jour après jour, l'abbé lui transmet son prodigieux savoir, l'aide à comprendre la machination dont il est victime et lui révèle le secret d'un fabuleux trésor, caché sur l'île de Monte-Cristo. […] Lire la suite

CAVENDISH HENRY (1731-1810)

  • Écrit par 
  • Jacques GUILLERME
  •  • 1 852 mots

Expérimentant avec des procédés de mesure très frustes, savoir l'intensité subjective du choc électrique, il parvient à des résultats corrects dans la comparaison des résistances de divers conducteurs métalliques ou électrolytiques. Il évalue ainsi, par rapport à celle du fer, la résistivité de l'eau pure, de l'eau de fontaine, de solutions diverses de sel marin. […] Lire la suite

GOOD BYE SOUTH, GOOD BYE (Hou Hsiao-Hsien)

  • Écrit par 
  • Marie-Anne GUÉRIN
  •  • 1 277 mots

Hou Hsiao-hsien astreint sa caméra à cadrer cet espace, comme pour lui communiquer l'énergie nécessaire à sa rémanence. La fréquence des plans-séquences ajoutée au choix d'un angle de vue permettant une profondeur de champ considérable, et à une façon de regarder plutôt contemplative, (frontale, à hauteur d'homme, ou encore vue de haut, surplombante), construisent une poétique de la persistance, de la réminiscence. […] Lire la suite

LE JARDIN DES PLANTES (C. Simon) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Didier WAGNEUR
  •  • 1 339 mots

Que nous dit Claude Simon ou, plutôt que nous rappelle-t-il ici ? D'abord l'exigence de la littérature et sa perpétuelle déroute : « Il est impossible de communiquer la sensation vivante d'aucune époque donnée de son existence – ce qui fait sa vérité, son sens – sa subtile et pénétrante essence. C'est impossible. Nous vivons comme nous rêvons – seuls » (Conrad). […] Lire la suite

INTERPRÉTATION

  • Écrit par 
  • Pierre FÉDIDA
  •  • 6 825 mots
  •  • 3 médias

D'une part, le moment où l'analyste interprète n'est pas immédiatement consécutif à celui où il a compris : une différence s'introduit qui garantit l'interprétation contre la compulsion « sauvage » à communiquer au patient, sur un mode systématique, le sens devenu objet de savoir pour l'analyste, à le lui « jeter brusquement à la tête ». C'est pourquoi le savoir de l'analyste ne peut être acquis ni dans les livres ni à l'Université : la part pulsionnelle de l'interprétation ne s'entend que sur le fond d'une formation analytique personnelle. […] Lire la suite

POUND EZRA (1885-1972)

  • Écrit par 
  • Laurette VÊZA
  •  • 2 206 mots
  •  • 1 média

Pour sa part, Hulme, l'auteur du recueil posthume Speculations (1924), annonce une nouvelle forme d'art qui serait fondée sur le refus de la facilité : ardu, volontaire, tout tendu vers l'expression exacte de l'émotion ou de l'idée à communiquer, l'art renonce aux lignes fluides de l'impressionnisme pour satisfaire à l'exigence d'une plus grande austérité. […] Lire la suite

LOCKE JOHN (1632-1704)

  • Écrit par 
  • Geneviève BRYKMAN
  •  • 3 988 mots
  •  • 1 média

Bien plus, pour Locke, notre savoir véritable ne coïncide pas avec nos idées : « Notre connaissance n'atteindra jamais tout ce que nous voudrions savoir concernant les idées que nous avons. » Toute l'expérience de l'homme ne peut devenir connaissance pour l'homme. C'est là l'aspect pessimiste de l'Essai, car l'impossibilité de la connaissance n'est pas encore envisagée d'un point de vue « critique », et le constat de la finitude humaine ne donne pas celle-ci comme condition de possibilité du savoir. […] Lire la suite

INFORMATIQUE Principes

  • Écrit par 
  • Jacques HEBENSTREIT
  •  • 3 060 mots
  •  • 2 médias

Sémantique et syntaxe Pour communiquer entre eux, les hommes utilisent essentiellement le langage (parlé et écrit). Tout message peut être étudié sous deux aspects : celui de sa signification, c'est-à-dire des idées qu'il transmet et que l'on appelle son contenu sémantique ; celui de sa structure, c'est-à-dire des règles grammaticales utilisées pour le construire et qui forment l'aspect syntaxique. […] Lire la suite

REPRODUCTION DES ŒUVRES D'ART Copie et reproduction depuis la Renaissance

  • Écrit par 
  • Jacques GUILLERME
  •  • 3 633 mots

] de coloris et de l'effet du clair-obscur », car la gravure au trait oblige à se « renfermer dans les nobles limites de l'art », à savoir « l'invention, le caractère, le mouvement, l'expression... » ; aussi ne peut-on espérer de ce genre de gravure que de communiquer « la pensée de l'artiste, la disposition de la scène, l'ensemble et l'harmonie littéraire », et l'amateur doit renoncer à prendre une « idée satisfaisante des tableaux dont le mérite principal consiste soit dans le coloris, soit dans la finesse du pinceau » ; mais cette dernière qualité ne compte que pour un « mérite secondaire, auquel [. […] Lire la suite

BOEHME JAKOB (1575-1624)

  • Écrit par 
  • Maurice de GANDILLAC, 
  • Universalis
  •  • 2 651 mots

Humble, Boehme ne cesse d'avouer sa propre incapacité et l'insuffisance de son savoir afin de mettre en relief les dons charismatiques dont il était le bénéficiaire. Il a conscience d'avoir reçu, par grâce, une illumination qu'il doit nécessairement communiquer afin d'être fidèle à sa propre vocation.Il écrit : « Par ma propre force, je suis un homme aussi aveugle qu'un autre et ne puis rien, mais par l'Esprit de Dieu, mon esprit inné pénètre tout mais pas toujours avec assez de persévérance. […] Lire la suite

FIGURATIF ART

  • Écrit par 
  • Jacques GUILLERME
  •  • 2 901 mots
  •  • 1 média

La mémoire d'un savoir On s'en tiendra ici à la seule figuration plastique, écartant donc liturgie, cérémonial et théâtre, pour s'attacher à ce qu'il est convenu de nommer art figuratif. Cette dernière expression, à dire vrai, n'est pas très heureuse ; sa définition est incertaine, car elle se constitue polémiquement par opposition au genre indéterminé du non-figuratif. […] Lire la suite

WALL JEFF (1946- )

  • Écrit par 
  • Jacinto LAGEIRA
  •  • 1 494 mots
  •  • 2 médias

Sommes-nous les victimes d'une imposture sociale et existentielle ou la tromperie fait-elle partie intégrante de la réalité humaine ? Les manières de rendre compte de cette réalité, de la percevoir, mais aussi de la dire et de la communiquer, ont toujours intéressé Jeff Wall. Intervenir sur le rôle des images doit aller de pair avec une réflexion sur les narrations qui s'y rapportent, afin de mieux cerner la frontière qui sépare le factice de la vraie vie. […] Lire la suite

BILINGUISME INDIVIDUEL

  • Écrit par 
  • François GROSJEAN
  •  • 4 284 mots

Facteurs qui favorisent le bilinguisme Quels sont les facteurs qui font qu'un enfant acquiert une deuxième langue et devienne bilingue ? Le plus important est tout simplement le besoin qu'il ressent de communiquer, écouter ou participer à des activités. Si le besoin est présent, l'enfant l'acquerra, s'il disparaît, il aura tendance à l'oublier. […] Lire la suite

MÉTAPHYSIQUE

  • Écrit par 
  • Ferdinand ALQUIÉ
  •  • 9 395 mots
  •  • 1 média

Mais cette opinion désolante vient de ce que l'on se refuse toujours à comprendre ce qu'est la métaphysique, et quel genre particulier de savoir elle peut atteindre. En vain les philosophes répètent-ils, depuis Socrate, que leur savoir est un non-savoir. Nul ne se donne la peine de réfléchir à ce qu'ils veulent dire. Pour essayer de le comprendre, il faut remarquer tout d'abord que, s'ils ne peuvent communiquer leur expérience la plus intime, et s'ils diffèrent par leurs systèmes, les philosophes manifestent, par la démarche qu'ils accomplissent, un remarquable accord. […] Lire la suite

MONTHERLANT HENRY DE (1895-1972)

  • Écrit par 
  • Pierre SIPRIOT
  •  • 1 502 mots

Dès lors qu'il épousait la fille du comte de Riancey, directeur du journal L'Union, organe du comte de Chambord, Charles Millon, le père de Montherlant, devait faire savoir qu'il était comte. On était en République, sa famille n'eut donc aucune peine à le faire admettre le jour de ses noces. Cette imposture tourna Henry de Montherlant vers le merveilleux. […] Lire la suite

BEETHOVEN LUDWIG VAN

  • Écrit par 
  • Brigitte MASSIN, 
  • Jean MASSIN
  •  • 4 204 mots
  •  • 2 médias

La Symphonie héroïque veut exprimer et communiquer la Stimmung de la révolution, elle se garde bien de proposer une théorie de la révolution. La Messe en ré veut exprimer et communiquer une Stimmung religieuse ; elle se garde bien de proposer une théologie ou une théodicée ; tout au plus se contente-t-elle d'escamoter les articles du credo qui s'accordent le moins avec elle. […] Lire la suite

PATAPHYSIQUE

  • Écrit par 
  • Noël ARNAUD
  •  • 1 833 mots

C'est pourquoi il est fréquent – et prudent – de retenir la concrétion plutôt que son géniteur ou un instant heureux d'explosion pataphysique dans la monotone procession des idées et des vanités humaines, par exemple lord Patchogue en qui s'était incarné (ou désincarné) Jacques Rigaut ; Tancrède, excellent avatar de Léon-Paul Fargue ; Monsieur Plume avec qui nous fait communiquer Henri Michaux ; ou encore Dada. […] Lire la suite

NOMBRES

  • Écrit par 
  • Jean-Marie PRUVOST-BEAURAIN
  •  • 1 762 mots

L'idée intuitive de nombre doit remonter à l'émergence même de la pensée et il est impossible de savoir quel hominidé, et quand, a commencé à compter (ses doigts, les personnes de son groupe, des animaux, les jours...), ou au moins à distinguer un de deux ou de plusieurs. Les nombres interviennent dans la plupart des activités humaines, des langages qu'ils imprègnent aux calculs qui les utilisent, en passant par le commerce, les rites, etc. […] Lire la suite

SOCIOLOGIE La démarche sociologique

  • Écrit par 
  • Louis PINTO
  •  • 5 454 mots

En dévoilant l'écart entre la pratique effective et la représentation de cette pratique, entre l'officieux et l'officiel, entre l'intérêt particulier et la valeur universelle, la sociologie tend à susciter, à la façon de la psychanalyse, un conflit entre le savoir et le refus de savoir. Ainsi, la « vérité » du don réside, d'après les analyses de Marcel Mauss, dans son statut de contre-don à l'intérieur d'un cycle : le don, qui n'est jamais premier, est commandé par d'autres dons, mais cette vérité ne peut apparaître en pleine lumière sans risquer de placer ouvertement l'intérêt économique au principe de toutes les pratiques. […] Lire la suite

RELIGION (notions de base)

  • Écrit par 
  • Philippe GRANAROLO
  •  • 2 991 mots

Ce qui est antihumain, ce qui est seulement animal, c’est de s’enfermer dans le sentiment et de ne pouvoir se communiquer que par le sentiment. Les pensées vraies et la pénétration scientifique peuvent seulement se gagner par le travail du concept. Le concept seul peut produire l’universalité du savoir. » Raison et foi En opposant à la raison le sentiment, l’auteur de la Phénoménologie de l’esprit s’inscrit dans l’héritage cartésien. […] Lire la suite

WILLIAMS TENNESSEE (1911-1983)

  • Écrit par 
  • Marie-Claire PASQUIER
  •  • 2 554 mots
  •  • 2 médias

 » Il n'y a pas là souci d'ornement esthétique mais nécessité de communiquer une vision : « Dans une pièce, un symbole n'a qu'un seul but légitime, qui est de dire une chose plus directement, avec plus de simplicité et de beauté qu'il n'est possible de le faire avec des mots. » Ou encore : « Le symbole n'est rien d'autre que la forme naturelle de l'expression dramatique. […] Lire la suite

BÉCQUER GUSTAVO ADOLFO (1836-1870)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 1 952 mots

C'est ce qu'exprime la célèbre Rima II : le poète y est tour à tour comparé à une flèche lancée, au hasard, dans l'air, à une feuille morte qui tombe n'importe où, à une vague qui se brise au gré du vent, aux derniers feux d'une lumière qui s'éteint : « Tel je suis, moi qui, à l'aventure, / traverse le monde sans savoir / d'où je viens ni où / me mèneront mes pas. […] Lire la suite

BIBLIOTHÈQUES

  • Écrit par 
  • Henri-Jean MARTIN
  •  • 8 931 mots
  •  • 3 médias

En France, où la Bibliothèque nationale ne pouvait plus répondre aux demandes du public, et où les plus grandes bibliothèques récemment construites étaient la bibliothèque du Centre Georges-Pompidou (environ 20 000 m2) et les bibliothèques municipales de Lyon et de Bordeaux (27 000 m2 chacune), le président François Mitterrand annonça le 14 juillet 1988 son intention de construire et d'aménager à Paris « l'une ou la plus grande bibliothèque du monde », en précisant : « Je veux une bibliothèque qui puisse prendre en compte toutes les données du savoir dans toutes les disciplines et surtout qui puisse communiquer ce savoir à l'ensemble de ceux qui cherchent, qui étudient, de ceux qui ont besoin d'apprendre, toutes les universités, les lycées, tous les chercheurs qui doivent trouver un appareil modernisé, informatisé et avoir immédiatement le renseignement qu'ils cherchent. […] Lire la suite

NEW AGE

  • Écrit par 
  • Thierry KUBLER
  •  • 3 338 mots
  •  • 2 médias

Les questionnements sur le morcellement du savoir qui agitent, notamment, les astrophysiciens, les interrogations induites en médecine pour une appréhension plus globale des phénomènes sont précieusement recueillis (avec ou sans l'accord des savants concernés) et intégrés aux démonstrations du nouvel âge. L'esprit cosmique anime, bien sûr, les astres autant que les hommes ou la matière. […] Lire la suite

MOREAU GUSTAVE (1826-1898)

  • Écrit par 
  • Pierre-Louis MATHIEU
  •  • 2 071 mots
  •  • 2 médias

Maître libéral et cultivé, il voulut non pas former des peintres selon les principes académiques de l'époque, mais développer les qualités innées de ses élèves en leur transmettant un savoir positif ouvert à toutes les innovations. Respectant leur personnalité au point de leur cacher soigneusement ses propres œuvres afin de ne pas les influencer, il les incita à copier les maîtres au Louvre et surtout à avoir « l'imagination de la couleur ». […] Lire la suite

MILLER HENRY (1891-1980)

  • Écrit par 
  • Gérald ROBITAILLE
  •  • 1 941 mots

Il ne reste d'espoir que pour l'individu, qui peut, dans un combat acharné, arriver à s'affranchir des contraintes sociales et enfin s'épanouir, communiquer avec les dieux, ainsi qu'il le dira lui-même. L'homme a perdu le sens du mystérieux, le sens du miraculeux, le secret de ses propres forces, et la gamme de ses possibilités, qui est presque infinie, a été réduite à une marge bien étroite. […] Lire la suite

ALAṂKĀRA-ŚĀSTRA

  • Écrit par 
  • Pierre-Sylvain FILLIOZAT
  •  • 2 014 mots

Un troisième sens, à savoir que « la hutte est sainte et pure », s'est donc formé ici. Pour rendre compte de ce phénomène, les théoriciens ont postulé un troisième pouvoir d'expression du mot, pouvoir qu'ils appellent vyañjanā (littéralement « manifestation » ou « suggestion »). C'est ce pouvoir de suggérer qui engendre le dhvani, le sens poétique par excellence. […] Lire la suite

COMTE AUGUSTE (1798-1857)

  • Écrit par 
  • Bernard GUILLEMAIN
  •  • 9 502 mots
  •  • 1 média

On voit donc que les deux formules qui résument la science dans la première leçon du Cours : « Savoir pour pouvoir afin de pourvoir » et « Savoir pour savoir » ne sont pas incompatibles comme un pur pragmatisme et un pur intellectualisme. Le but le plus haut : « Savoir pour savoir », exprime le lien entre les hommes et n'exclut pas une certaine utilité. […] Lire la suite

ROBOTIQUE ET PSYCHOLOGIE

  • Écrit par 
  • Philippe GAUSSIER
  •  • 2 154 mots
  •  • 2 médias

On a ainsi pu montrer grâce à des robots qu’imiter n’était pas qu’un moyen d’apprentissage mais était aussi un bon moyen d’enseigner et de communiquer. Un très grand nombre de questions se posent en robotique cognitive ou développementale et en psychologie sur l’interdépendance ou non du développement sensori-moteur et du développement de capacités de raisonnement plus abstraites liées au langage. […] Lire la suite

SUBLIME

  • Écrit par 
  • Philippe LACOUE-LABARTHE
  •  • 6 156 mots
  •  • 1 média

Il y a là bien entendu un enjeu ontologique, et ce n'est pas un hasard si Aristote, au chapitre iv de la Poétique, indique que la mimèsis est à l'origine du savoir (mathèsis). Cette démarche pourrait se rassembler en trois propositions qui sous-tendent constamment le discours de Longin, dès lors qu'on le prend philosophiquement au sérieux : – la technè, dont la poésie (l'art du langage) est le mode majeur, est la production (poièsis) du savoir (mathèsis) ; – ce savoir prend sa source dans la mimèsis en tant que la mimèsis est la faculté du « représenter » au sens, non pas du « reproduire » (de l'« imiter »), mais du « rendre-présent » – sous-entendu : ce qui a besoin d'être rendu présent, c'est-à-dire, comme on le rappelait à l'instant, ce qui sans cela ne se présenterait pas, resterait caché (c'est la raison pour laquelle nous parlerons, dorénavant, de « présentation » ou, par un artifice graphique, de « (re)présentation » sublime) ; – la mimèsis révèle la phusis, à savoir, d'abord, qu'il y a quelque chose et non pas rien. […] Lire la suite

SWEDENBORG EMANUEL (1688-1772)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 3 317 mots

Le Seigneur « dans sa bonté, a ouvert mon intelligence de façon qu'elle puisse voir le ciel et l'enfer, et savoir quelle est leur nature ». Ce seront donc les Arcana cœlestia (8 vol., Londres, 1749-1756), des manuels comme L'Apocalypse révélée (1785-1789), Le Dernier Jugement, La Nouvelle Jérusalem (1758) et De divino amore et de divina sapientia (1763). […] Lire la suite

INTERPRÉTATION (notions de base)

  • Écrit par 
  • Philippe GRANAROLO
  •  • 3 579 mots

Le latin interpretes désigne le médiateur, celui qui joue le rôle d’intermédiaire entre deux parties, et par extension le traducteur grâce auquel deux personnes parlant des langues différentes peuvent communiquer. Le latin interpretatio a traduit le grec hermênéia, qui a donné « herméneutique » en français. Hermênéia viendrait d’Hermès, le dieu des marchands et des voleurs, qui sert de médiateur entre les hommes et les dieux. […] Lire la suite

Recevez les offres exclusives Universalis