« Renan, Ernest (1823-1892) »

RENAN ERNEST (1823-1892)

  • Écrit par 
  • Jean GAULMIER
  •  • 1 651 mots
  •  • 1 média

De L'Avenir de la science à l'Examen de conscience philosophique (1889), pendant quarante ans, bien qu'il eût paru se livrer avec volupté au jeu des antinomies, Renan est resté fidèle à ses options initiales. Qu'il traite d'histoire, de morale ou de philosophie, de critique littéraire ou religieuse, qu'il médite sur la politique ou sur la réforme de l'enseignement, qu'il adopte la forme d'essai, de lettre, de dialogue, de drame, ce sont toujours les mêmes traits qu'il révèle : négation du surnaturel ; confiance en la Nature dont les lois n'ont jamais subi d'infraction ; affirmation de la primauté de l'esprit et du progrès de la raison, continu, malgré de passagers échecs ; foi en l'homme. […] Lire la suite

Le média de la recherche « Renan, Ernest (1823-1892) » :

Ernest Renan

Ernest Renan
Crédits : Hulton-Deutsch Collection/ Corbis/ Getty Images

photographie

QU'EST-CE QU'UNE NATION ? Ernest Renan - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 1 081 mots
  •  • 1 média

Conférence prononcée le 11 mars 1882 à la Sorbonne et publiée le 26 mars suivant dans le bulletin de l'Association scientifique de France, Qu'est-ce qu'une nation ? apparaît comme le testament politique de Renan (1823-1892). Partagée entre la religion et la science, l'existence de ce dernier aura été marquée par deux événements majeurs : une crise de conscience qui l'amena en octobre 1845 à renoncer à la carrière ecclésiastique, en rompant avec le catholicisme et ses années de formation au petit puis au grand séminaire du diocèse de Paris ; une crise nationale, politique et sociale consécutive à la défaite de Sedan en 1870 et à laquelle il entreprit de trouver une issue dans La Réforme intellectuelle et morale de la France (1871). […] Lire la suite

L'ART RELIGIEUX DE LA FIN DU MOYEN ÂGE EN FRANCE. ÉTUDE SUR L'ICONOGRAPHIE DU MOYEN ÂGE ET SUR SES SOURCES D'INSPIRATION (É. Mâle) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Daniel RUSSO
  •  • 1 035 mots

Dans ce domaine, Émile Mâle a ressenti, quoi qu'il en ait toujours dit, l'influence d'Ernest Renan (1823-1892) et celle de ses écrits sur la Vie de Jésus (1863) ou saint François d'Assise, un saint vu dans l'histoire. C'est alors sous l'influence des franciscains et, surtout, de l'auteur des Méditations sur la vie de Jésus-Christ, qu'il va lire tout l'apport des sentiments à l'art religieux : la tendresse humaine, le désir de voir le Christ de la Passion, la volonté de se rapprocher de Dieu, qui lui paraît « le maître mot, de la fin du xiiie à la fin du xve siècle ». […] Lire la suite

RAISON (notions de base)

  • Écrit par 
  • Philippe GRANAROLO
  •  • 2 947 mots

Même si Socrate avoue sa grande déception de n’avoir plus retrouvé trace de cet « Esprit » dans les explications des phénomènes naturels fournies par Anaxagore et ses contemporains, il n’est pas excessif d’affirmer que ce passage du Phédon résume remarquablement ce qu’au xixe siècle Ernest Renan (1823-1892) qualifia de « miracle grec ». S’agit-il réellement d’une mutation inexplicable de l’esprit humain ? Ou, au contraire, peut-on avancer certaines hypothèses afin de comprendre en quoi la Grèce du ve siècle a pu orienter l’humanité dans une direction qu’elle n’a plus quittée depuis ? Une interrogation sur le langage Restons en compagnie de Platon, lui qui construit le premier grand édifice rationnel de l’histoire des idées. […] Lire la suite

ORIENTALISME, art et littérature

  • Écrit par 
  • Daniel-Henri PAGEAUX, 
  • Christine PELTRE
  •  • 10 995 mots
  •  • 6 médias

Mais le regard savant est souvent partisan, polémique, volontiers condescendant, toujours pro-occidental, qu'il s'agisse d'Edward Lane et de ses travaux sur les Égyptiens modernes (1836), du philosophe Hegel, sévère avec l'islam dans ses cours sur la philosophie de l'histoire et de la religion, ou d'Ernest Renan. Dans sa célèbre conférence sur l'islamisme et la science (1883), celui-ci affirme que les Arabes se sont contentés de piller les Grecs et que leur culture n'est qu'un monde « dégradé ». […] Lire la suite

SPORT (Histoire et société) Histoire

  • Écrit par 
  • Robert PARIENTÉ
  •  • 12 553 mots
  •  • 5 médias

Entre la naissance de l'acte sportif, accompli par l'homme primitif et les épreuves que des centaines de millions de spectateurs suivent avec passion aujourd'hui, quand ils n'y participent pas, subsiste un fil conducteur que les aléas de l'évolution ne sont pas parvenus à rompre.« Le sport, a écrit Jean Giraudoux, est le seul moyen de conserver dans l'homme les qualités de l'homme primitif. […] Lire la suite

 
 

Recevez les offres exclusives Universalis