« Religion »

RELIGION - Sociologie religieuse

  • Écrit par 
  • Olivier BOBINEAU
  •  • 6 053 mots
  •  • 3 médias

sociologique (Karl Marx et Friedrich Engels, Alexis de Tocqueville, Max Weber, Émile Durkheim) qui portent une attention toute particulière à la religion remise en cause dans les sociétés industrielles. Puis il s'agira de caractériser l'objet d'étude singulier que constitue le fait religieux […] Lire la suite

RELIGION - Religion et psychanalyse

  • Écrit par 
  • Antoine VERGOTE
  •  • 3 718 mots
  •  • 1 média

N'étant pas une vision du monde, la psychanalyse, pour Freud, est en principe neutre par rapport à la religion ; celui-ci affirme cependant aussi qu'« en tant que doctrine de l'inconscient psychique elle peut devenir indispensable à toutes les sciences traitant de la genèse de la civilisation […] Lire la suite

RELIGION (notions de base)

  • Écrit par 
  • Philippe GRANAROLO
  •  • 2 998 mots

Deux hypothèses sont en concurrence à propos de l’étymologie du mot « religion ». Pour certains, comme Cicéron (106-43 av. J.-C.), il viendrait du latin religere, qui signifie « relire attentivement », « revoir avec soin ». Pour d’autres, le mot trouverait son origine dans un […] Lire la suite

RELIGION - Religion et idéologie

  • Écrit par 
  • Henry DUMÉRY
  •  • 3 556 mots

L'histoire des religions indique assez bien, quoique à gros traits, comment naît une religion, comment elle meurt. Mais elle ne montre que des religions qui se succèdent, les cultes nouveaux recouvrant ou transformant les anciens. Elle ne montre nulle part un arrêt de la religion, une coupure […] Lire la suite

RELIGION - Religion et État

  • Écrit par 
  • Louis de NAUROIS
  •  • 8 429 mots

On entend ici par Église toute communauté d'adeptes d'une même religion, sans exclure, comme on le fait parfois, les religions non chrétiennes, ou les religions dépourvues plus ou moins complètement de structure hiérarchisée, avec distinction des simples fidèles et des ministres du culte […] Lire la suite

RELIGION - L'histoire des religions

  • Écrit par 
  • Dario SABBATUCCI
  •  • 5 132 mots

Le premier problème que pose l'étude des religions concerne la définition même du concept de religion, lequel, étant exclusivement occidental, ne peut directement désigner des faits culturels appartenant à d'autres civilisations. Il suffit toutefois de se rendre compte du relativisme de ce concept […] Lire la suite

RELIGION - L'anthropologie religieuse

  • Écrit par 
  • Roger BASTIDE
  •  • 6 598 mots
  •  • 1 média

ou de l'essence de la religion ; de là, le discrédit où elle est tombée et dont elle ne se relève que maintenant, par un changement de perspectives. Aujourd'hui, elle apparaît soit comme un chapitre de l'anthropologie sociale (on localise les institutions religieuses dans des structures sociales et on […] Lire la suite

RELIGION - La sécularisation

  • Écrit par 
  • François-André ISAMBERT
  •  • 3 409 mots
  •  • 1 média

Les vicissitudes du mot « sécularisation », si fréquemment employé de nos jours en matière de religion, sa circulation entre le français, l'anglais et l'allemand ont réussi à lui donner un sens apparemment récent et emprunté. De plus, ce prétendu néologisme, anglicisme ou germanisme, est affligé […] Lire la suite

RELIGION GUERRES DE

  • Écrit par 
  • Jean DELUMEAU
  •  • 4 619 mots
  •  • 1 média

En France, on appelle d'ordinaire « guerres de religion » les conflits armés qui opposèrent, dans le royaume, catholiques et calvinistes entre 1562 et 1598. La perspective historique impliquée par cette géographie et par cette chronologie est à tous égards trop étroite. En effet la lutte armée […] Lire la suite

RELIGION - La religion populaire

  • Écrit par 
  • Jacques MAÎTRE
  •  • 1 970 mots

Le concept de religion populaire prend sa signification dans des sociétés où fonctionnent des autorités religieuses assurant une forte régulation de l'orthodoxie et de l'orthopraxie ; la religion populaire est alors une religiosité vécue – au niveau des représentations, affects et coutumes […] Lire la suite

SACRÉ, religion

  • Écrit par 
  • Dominique CASAJUS, 
  • André DUMAS, 
  • Universalis
  •  • 10 203 mots
  •  • 2 médias

défini. Cette formule provient, au prix d'un gauchissement significatif, des travaux que l'anthropologue écossais William Robertson Smith a, à la fin du xixe siècle, consacrés à la religion des sémites. Cet auteur avait remarqué que, chez les anciens […] Lire la suite

APOLLON, religion romaine

  • Écrit par 
  • Catherine SALLES
  •  • 1 048 mots

Dieu hellénique, Apollon fit son entrée dans la religion romaine comme médecin (fonction attribuée par les Grecs à Apollon Paian) : lors d'une épidémie en ~ 433, les Romains vouent à Apollon Medicus, « pour la santé du peuple », un temple construit aux prés Flaminiens, en bordure du champ de Mars […] Lire la suite

SOMA, religion védique

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 918 mots

Mot sanskrit qui signifie simplement « jus » (obtenu par pressurage d'une substance végétale) et qui désigne dans la religion védique l'élixir d'immortalité, le nectar, l'ambroisie (amṛta). C'est parce qu'ils consomment quotidiennement le soma qui leur est offert en sacrifice […] Lire la suite

RÉVEILS, religion

  • Écrit par 
  • Jean-Louis KLEIN
  •  • 675 mots

Dans l'histoire religieuse moderne, le terme de réveil — traduction de l'expression anglaise revival of religion (renaissance ou renouvellement de la religion) — désigne des mouvements qui, à partir du xviiie siècle, dans certaines […] Lire la suite

VÉNUS, religion romaine

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BRISSON
  •  • 849 mots

la vision traditionnelle de la religion romaine. Certes, à Rome un acte religieux vise toujours à conclure avec les dieux un contrat engageant réciproquement les deux parties ; mais les Romains n'en savaient pas moins que rien ne pouvait contraindre les dieux à se plier au jeu de ces conventions […] Lire la suite

VESTA, religion romaine

  • Écrit par 
  • Catherine SALLES
  •  • 822 mots

pas de représentation figurée, suivant en cela les habitudes primitives de la religion romaine (le feu à lui seul matérialise sa présence) ; elle n'est pas servie par des prêtres masculins mais par le collège des vestales, dont la chasteté garantit la protection accordée par la déesse à la ville (à […] Lire la suite

NEPTUNE, religion romaine

  • Écrit par 
  • Catherine SALLES
  •  • 342 mots

 : soit référence au couple Poséidon-Athéna, divinités de l'Acropole ; soit la proximité du lit où étaient étendus Jupiter et Junon, unis par la religion romaine traditionnelle et la mythologie grecque à Minerve (triade capitoline) et à Neptune (frère de Jupiter). Dans le panthéon classique […] Lire la suite

PÉCHÉ, religion

  • Écrit par 
  • Jacques POHIER
  •  • 6 302 mots

morale. On peut donc dire qu'il n'y a pas de place pour l'expérience ni pour la notion de péché là où il n'y a pas référence à un principe divin, que leur contenu varie d'une religion à l'autre selon la conception qu'on a de la divinité et de la situation de chaque homme et de l'humanité en général […] Lire la suite

PLUTON, religion romaine

  • Écrit par 
  • Catherine SALLES
  •  • 290 mots

paraissent cependant pas avoir marqué profondément la religion romaine, et c'est la littérature qui a consacré leur existence sous l'apparence hellénique du couple régnant sur les Enfers. […] Lire la suite

SATURNE, religion romaine

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BRISSON
  •  • 789 mots

du ~ iiie siècle, c'est-à-dire à une époque où les influences grecques s'exerçaient déjà profondément sur la religion romaine. À l'origine, la fête proprement dite ne dure qu'un jour, le 17 décembre, anniversaire du temple de Saturne : est-ce, comme on l'a […] Lire la suite

APOPIS, religion égyptienne

  • Écrit par 
  • Florence GOMBERT
  •  • 143 mots

Apopis (Apophis en grec) est représenté sous les traits d'un serpent gigantesque, toujours ligoté ou transpercé par des couteaux ou par une lance.La première attestation d’Apopis se trouve dans les textes de la tombe d’Ankhtifi sous la XIe dynastie.Dans les Textes des sarcophages, sous le Moyen Empire, il est l’ennemi de […] Lire la suite

BÈS, religion égyptienne

  • Écrit par 
  • Florence GOMBERT
  •  • 113 mots

Bès est un dieu égyptien représenté sous les traits d’un nain barbu, de face, hirsute, grimaçant, emplumé, et souvent vêtu d’une peau de lion.L’origine de ce dieu reste incertaine. Elle est peut être étrangère (Nubie ?).Il écarte les influences malignes, les reptiles, les êtres malfaisants, les cauchemars. Il protège les femmes enceintes ou en couches.À la Basse Époque (1085-333 av. J.-C.), de nom […] Lire la suite

CÉRÈS, religion romaine

  • Écrit par 
  • Jean-Claude DUMONT
  •  • 1 054 mots

L'assimilation du panthéon romain au panthéon grec a fait confondre la Cérès latine avec Déméter et prêter à la première — personnalité divine sans histoire et sans visage — aventures et traits humains de la seconde. Pourtant, en dépit de cette hellénisation précoce et poussée, la déesse a conservé dans son culte ses caractères originaux italiques. Que lui s […] Lire la suite

DRAGON, religion

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 447 mots

Mot qui appartient a la langue grecque (dérivé de drakôn, terme venant lui-même du verbe derkomai, « regarder », « fixer du regard ») et qui désigne les serpents géants ou aquatiques. Mais son ampleur sémantique est bien plus large : Cerbère, le gardien des Enfers, n'est-il pas appelé dragon ? Ce terme relève donc aussi du vocabulaire mythique. Les traducteu […] Lire la suite

EVOCATIO, religion romaine

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BRISSON
  •  • 525 mots

Le terme latin « evocatio » désigne, dans le monde romain, l'acte de procédure religieuse par lequel les dieux d'une cité ennemie sont sollicités, au moment de l'assaut final, d'« abandonner le territoire, les temples, les cultes et la ville » de l'ennemi, pour accorder leur préférence « au territoire, aux temples, aux cultes et à la ville » de Rome. Il s'agit là d'une opératio […] Lire la suite

GEB, religion égyptienne

  • Écrit par 
  • Florence GOMBERT
  •  • 170 mots

Geb est un dieu égyptien anthropomorphe représenté couché sous la déesse Nout, personnification du ciel arqué au-dessus de lui. Il peut être associé à l’oie, qui est le hiéroglyphe permettant d’écrire son nom. À la Basse Époque (1085-333 av. J.-C.), il est coiffé de la couronne rouge surmontée de la couronne atef (avec deux plumes d’autruche […] Lire la suite

HARPOCRATE, religion égyptienne

  • Écrit par 
  • Florence GOMBERT
  •  • 198 mots

Harpocrate (ou Hor-Pakhered) est un dieu égyptien représenté sous les traits d’un garçonnet nu, qui porte le doigt à la bouche. Comme les enfants en Égypte, Harpocrate a le crâne rasé avec une simple mèche tressée sur le côté. Il peut aussi être coiffé de la double couronne. À la Basse Époque (1085-333 av. J.-C.) il apparaît, tel le soleil naissant, assis sur une fleur de lotus.Sous l’Ancien Empir […] Lire la suite

HORUS, religion égyptienne

  • Écrit par 
  • Florence GOMBERT
  •  • 224 mots

Le dieu égyptien Horus est un faucon ou un dieu anthropomorphe à tête de faucon. Ses attributs (double couronne atef, disque solaire), ses positions (faucon aux ailes déployées, faucon couché) varient suivant la fonction qu’il occupe. L’Horus d’Edfou peut être représenté comme un simple disque solaire ailé.La victoire des souverains d’Hiérakonpolis sous la I […] Lire la suite

JUNON, religion romaine

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BRISSON
  •  • 424 mots

Le nom de Junon est sans doute à rattacher à la racine qui a donné en latin juvenis et juventus, exprimant une idée de « jeunesse » et donc de « plénitude de force physique ». L'assimilation à la divinité étrusque Uni ne paraît pas s'imposer. Déesse latine plus que romaine, Junon était honorée dans tout le Latium, à Lanuvium et à Tibur en particulier. Divini […] Lire la suite

JUPITER, religion romaine

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BRISSON
  •  • 587 mots

Le nom de « Jupiter » signifie littéralement : « maître du jour lumineux ». Cette étymologie assurée ne doit pas inciter à en faire pour autant un dieu purement naturaliste. Jupiter est, certes, le maître de la foudre et de l'orage, comme l'attestent les épithètes archaïques de Lucetius, « l'éclatant » (par référence à l'éclair), et de Elicius, « qui attire » (la pluie), mais il est avant tout, se […] Lire la suite

KHNOUM, religion égyptienne

  • Écrit par 
  • Florence GOMBERT
  •  • 135 mots

Khnoum est le dieu égyptien à tête ou au corps de bélier, mais aussi crocodile à tête de bélier. Il porte une couronne hemhem(composée de trois couronnes atef).Le culte de Khnoum à Éléphantine remonte aux premiers temps de l’histoire égyptienne.À Éléphantine, où il forme une triade avec Satet et […] Lire la suite

KHONSOU ou CHONSOU, religion égyptienne

  • Écrit par 
  • Florence GOMBERT
  •  • 161 mots

Dieu égyptien à tête de faucon portant un disque lunaire ou un crocodile à tête de faucon, Khonsou est représenté à partir du Nouvel Empire, en jeune homme, souvent momiforme, coiffé de la boucle de l’enfance et d’un bandeau. Il tient les sceptres de Ptah et d’Osiris (ouas, djed, ankh, fouet, crosse) e […] Lire la suite

MARS, religion romaine

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BRISSON
  •  • 530 mots

Bien que ses rapports avec les autres divinités majeures se soient modifiés au cours de l'histoire de Rome, le rôle de Mars est toujours resté très clair : il est le dieu de la guerre, le technicien des combats. À la différence de Jupiter qui peut intervenir dans la bataille par des moyens magiques et miraculeux, Mars y patronne les effets de la force physique, des armes et du courage, en un mot l […] Lire la suite

MERCURE, religion romaine

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BRISSON
  •  • 337 mots

L'origine de cette divinité est obscure, italique sans doute à en juger par des témoignages épigraphiques osques et ombriens. Le plus probable est qu'il faut rattacher le nom de Mercurius à la racine qui désigne en latin les marchandises et leur circulation. Une chose est sûre en tout cas : Mercure est le dieu des marchands dès la plus haute antiquité.Il se peut que son culte a […] Lire la suite

MIN, religion égyptienne

  • Écrit par 
  • Florence GOMBERT
  •  • 147 mots

Dieu égyptien ithyphallique (le pénis en érection), représenté le bras droit levé en équerre tenant un fouet (flabellum), son autre bras étant glissé sous son vêtement serré. Min est coiffé de deux hautes plumes tenues par un bandeau. Il est parfois accompagné d’une laitue montée dont le suc blanc symbolise la fertilité masculine. Son corps est noir (symbole de fertilité).Les s […] Lire la suite

MONTOU, religion égyptienne

  • Écrit par 
  • Florence GOMBERT
  •  • 142 mots

Dieu anthropomorphe à tête de faucon coiffé de deux uræi (cobras en fureur) et d’un disque solaire surmonté de deux hautes plumes, Montou est armé d’une lance et d’une harpée.Le culte de Montou apparaît en Thébaïde à Ermant (Hermonthis). Les souverains de la XIe dynastie font de lui un dieu dynastique.Dieu guerrier, il assure la défense de la région théba […] Lire la suite

PARABOLE, religion

  • Écrit par 
  • Henri-Jacques STIKER
  •  • 543 mots

Récit allégorique, habituellement assez bref, sous lequel, dans les textes néo-testamentaires et spécialement dans les Évangiles, se cache un enseignement, selon un procédé populaire et oriental consistant à faire passer un message au moyen d'une comparaison (en grec, parabolè) : « Le royaume de Dieu est semblable à un grain de sénevé, […] Lire la suite

NAZARÉENS, religion

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 395 mots

Les auteurs du Nouveau Testament appellent Jésus soit le « Nazôréen » (nazôraios ; cf. Matth., ii, 23 : « On l'appellera Nazôréen »), soit le « Nazaréen » (nazarênos) : ces deux formes ont la même signification et sont dérivées de Nazareth, le village d'où, selon la […] Lire la suite

NOUT, religion égyptienne

  • Écrit par 
  • Florence GOMBERT
  •  • 144 mots

Déesse anthropomorphe, parfois ailée, Nout porte le signe de son nom (nou, c’est-à-dire « vase ») sur la tête. Nout est souvent représentée le corps courbé au-dessus de la terre. Elle peut également prendre l’aspect d’une vache dont le corps est parcouru par les astres ou celui d’une femme sortant à demi d’un sycomore.Dans la […] Lire la suite

OUADJET, religion égyptienne

  • Écrit par 
  • Florence GOMBERT
  •  • 183 mots

Cobra lové sur une touffe de papyrus ou cobra ailé, la déesse égyptienne anthropomorphe Ouadjet est coiffée de la couronne rouge. Comme presque toutes les déesses, elle tient le signe ouadj, « vert », le papyrus (les dieux tiennent le signe ouas, la force).Avec sa couronne rouge (couronne du pays du delta), Ouadjet symbolise le royaume du Nord, la Basse-Égyp […] Lire la suite

SALIENS, religion romaine

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BRISSON
  •  • 281 mots

L'activité guerrière dominait, de mars à octobre, une portion définie de l'année religieuse romaine correspondant à la saison primitivement réservée à ce type d'activité. En mars, sous la tutelle du dieu qui donnait son nom à ce mois, un ensemble de cérémonies visait à inspirer aux combattants sur le départ le délire sacré, le furor, requis par l'état particulier où ils entraie […] Lire la suite

SEKHMET, religion égyptienne

  • Écrit par 
  • Florence GOMBERT
  •  • 154 mots

La déesse égyptienne Sekhmet est représentée sous les traits d'une lionne ou d’une figure anthropomorphe à tête de lion. Elle est parfois coiffée du disque solaire.Elle reçoit un culte à Memphis depuis l’Ancien Empire.« La Puissante » était anciennement associée à Héka, dieu de magie. À Memphis, elle est aussi la parèdre de Ptah et la mère de Nefertoum. Elle es […] Lire la suite

SETH, religion égyptienne

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 854 mots
  •  • 1 média

Dieu de l'Égypte ancienne, Seth (également appelé Set, Setekh ou Setesh) est le patron de Nubt, le xie nome, ou province, de Haute-Égypte. Son culte commence à Nubt (appelée Ombos en grec), dans la région de l'actuelle ville de Tukh, sur la rive gauche du Nil. Avec son grand cimetière dans le faubourg de Naqada, Nubt est le principal centre urbain de […] Lire la suite

SHOU, religion égyptienne

  • Écrit par 
  • Florence GOMBERT
  •  • 155 mots

Shou est un dieu égyptien anthropomorphe agenouillé pour supporter le ciel ou le soleil. Il est coiffé d’une plume d’autruche (qui symbolise son nom) ou de quatre plumes droites. Avec Tefnout, il forme aussi un horizon à deux têtes de lion, par assimilation du couple primordial aux deux lions Routy.Avec Tefnout, il forme le premier couple de l’ennéade des di […] Lire la suite

SOBEK, religion égyptienne

  • Écrit par 
  • Florence GOMBERT
  •  • 149 mots

Crocodile ou dieu égyptien anthropomorphe à tête de crocodile, Sobek est riche en attributs à la suite de syncrétismes subtils.Le culte du dieu est attesté depuis la Ire dynastie à Chédit, l’ancienne Crocodilopolis, dans le Fayoum.Sobek est très tôt associé à Rê, car il émerge de l’eau, de l’océan primordial. Associé à la fertilité en raiso […] Lire la suite

TEFNOUT, religion égyptienne

  • Écrit par 
  • Florence GOMBERT
  •  • 188 mots

Tefnout est une déesse égyptienne représentée sous les traits d'une lionne ou d'une figure anthropomorphe à tête de lion. Elle est coiffée d’un disque solaire ou uniquement d’un uræus (cobra en fureur).Elle apparaît dans la théologie héliopolitaine.La chaude ardeur de Tefnout en fait la main d’ […] Lire la suite

THOT, religion égyptienne

  • Écrit par 
  • Florence GOMBERT
  •  • 153 mots

Thot est représenté sous la forme d’un ibis, d’un babouin tenant l’œil oudjat ou d’un dieu anthropomorphe à tête d’ibis.Thot est le dieu d’Hermopolis Magna (Achmounein) en Moyenne Égypte où il prend le dessus sur le lièvre divin, sur les dieux primordiaux, grenouilles et serpents, et sur le babouin dont il reprend la forme.Thot est considéré comme la langue du dieu memphite cré […] Lire la suite

THOUÉRIS, religion égyptienne

  • Écrit par 
  • Florence GOMBERT
  •  • 196 mots

Cette déesse au corps hybride est représentée debout. Thouéris a le corps d’un hippopotame, souvent pourvu de mamelles pendantes, des pattes de lion et le dos d’un crocodile. Selon le contexte, elle peut arborer la tête d’un hippopotame, d’un crocodile, d’une lionne ou d’une femme. Elle est associée au signe sade protection.Pendant le Nouvel Empire son culte […] Lire la suite

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - La religion grecque

  • Écrit par 
  • André-Jean FESTUGIÈRE, 
  • Pierre LÉVÊQUE
  •  • 20 051 mots
  •  • 8 médias

Les caractères dominants de la religion grecque apparaissent d'emblée : il s'agit d'un polythéisme qui s'est enrichi par l'adjonction progressive de nouvelles divinités ; les dieux sont conçus sous forme anthropomorphisée, encore que les traces de vieux cultes animistes de la pierre, de la plante […] Lire la suite

Rejoignez-nous

Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire et recevez en cadeau un ebook au choix !