« Paris (France) (1789-1799, R��volution) »

PARIS

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BABELON, 
  • Michel FLEURY, 
  • Frédéric GILLI, 
  • Daniel NOIN, 
  • Jean ROBERT, 
  • Simon TEXIER, 
  • Jean TULARD
  •  • 32 119 mots
  •  • 21 médias

Paris est connu pour être en France le premier centre industriel, la première place de commerce, la première place bancaire et le premier centre de gestion des affaires, le cœur du réseau routier et ferroviaire, le premier port fluvial, la plaque tournante du réseau aérien ; autant de qualifications qui pèsent lourdement sur l'activité des départements français en établissant l'autorité, si souvent dénoncée, du « Parisien ». […] Lire la suite

Les médias de la recherche « Paris (France) (1789-1799, R��volution) » :

Déclaration des droits de l'homme

Déclaration des droits de l'homme
Crédits : Erich Lessing/ AKG-images

photographie

Principe de la modulation par impulsions et codage

Principe de la modulation par impulsions et codage
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

CITOYENNETÉ ET NATIONALITÉ EN FRANCE ET EN ALLEMAGNE (R. Brubaker)

  • Écrit par 
  • Henri MÉNUDIER
  •  • 1 302 mots

Professeur de sociologie à l'université de Californie à Los Angeles (U.C.L.A.), Rogers Brubaker considère que la définition juridique de la nationalité joue un rôle central dans le développement et le fonctionnement de l'État. Pour ne pas en rester au niveau des généralités, il étudie deux cas très différents, celui de la France et celui de l'Allemagne (Citoyenneté et nationalité en France et en Allemagne, trad. […] Lire la suite

COMMUNE DE PARIS

  • Écrit par 
  • Édith THOMAS
  •  • 6 497 mots
  •  • 8 médias

La Commune de Paris se défend de vouloir, comme l'en accuse le gouvernement de Versailles, imposer sa dictature aux autres communes de France, ou poursuivre la destruction du pays. Elle refuse, au contraire, la centralisation « despotique, inintelligente, arbitraire ou onéreuse » qui a été imposée à la France par la monarchie, l'Empire et la république parlementaire. […] Lire la suite

PROSTITUTION DE 1789 À 1949

  • Écrit par 
  • Yannick RIPA
  •  • 2 198 mots
  •  • 3 médias

En France métropolitaine, les maisons closes, souvent déconsidérées parce que les tenancières ont collaboré avec l’ennemi, sont fermées en avril 1946, à la suite de la promulgation de la loi Marthe Richard, du nom d’une ancienne prostituée devenue conseillère municipale de Paris qui a mené campagne pour la fermeture de ces établissements. Enfin, en 1949, les Nations unies, dans la Convention pour la répression de la traite des êtres humains et de l’exploitation de la prostitution d’autrui, déclarent que « la prostitution et le mal qui l’accompagne, à savoir la traite des êtres humains en vue de la prostitution, sont incompatibles avec la dignité et la valeur de la personne humaine ». […] Lire la suite

GRANDE PEUR (1789)

  • Écrit par 
  • Jean TULARD
  •  • 399 mots

La peur a joué un rôle important dans le déroulement de la Révolution française : peur du complot aristocratique à la veille du 14 juillet 1789, peur des partageux et des anarchistes au moment de Brumaire 1799, mais le terme de Grande Peur a été réservé aux insurrections paysannes de 1789. Dans les campagnes où sévit la disette, conséquence des mauvaises récoltes, se propagent alors d'étranges rumeurs : des bandes de vagabonds sont transformées par l'imagination populaire en armées de brigands ; les nouvelles les plus inquiétantes viennent de Paris où l'on parle d'une « Saint-Barthélemy des patriotes ». […] Lire la suite

PÂRIS PIERRE ADRIEN (1745-1819)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 878 mots

Rentré en France, auréolé d'un prestige rare pour un jeune artiste, Pâris retrouve la protection du duc d'Aumont et décore les appartements de son hôtel (l'actuel hôtel Crillon, place de la Concorde ) ; mais il n'oublie pas son ancien protecteur et envoie au prince-évêque de Bâle un superbe projet de reconstruction de sa résidence de Porrentruy (1776). […] Lire la suite

ÉMIGRATION (1789-1814)

  • Écrit par 
  • Ghislain de DIESBACH
  •  • 1 260 mots

De Turin, le centre de la France émigrée se transporte à Coblence, où, en juillet 1791, s'installent le comte d'Artois et son frère aîné, le comte de Provence, échappé sans encombres de Paris. Tous deux y tiennent, jusqu'à l'été de 1792, une sorte de cour dénoncée par ceux qui n'en partagent ni les plaisirs ni les honneurs comme un foyer d'intrigues, un lieu de corruption et un gouffre d'argent. […] Lire la suite

RÉPUBLICAINS (1789-1870)

  • Écrit par 
  • André Jean TUDESQ
  •  • 997 mots
  •  • 1 média

Le nom de républicains a été donné aux partisans de la république, avec une signification différente selon les pays et selon les époques. En France, sous la Révolution et la Ire République, le terme de « patriote » est davantage utilisé. Bien que la République ait continué nominalement à exister sous le Consulat, on peut considérer comme républicains, au lendemain du coup d'État du 18-Brumaire, tous ceux qui vont freiner l'évolution du régime napoléonien vers l'Empire. […] Lire la suite

MUSÉE, NATION, PATRIMOINE 1789-1815 (D. Poulot)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 1 521 mots

Parmi les nombreuses études qu'il a consacrées à ce domaine, il faut citer notamment « L'Avenir du passé, les musées en mouvement » (in Le Débat, mai 1981), « La Naissance du musée », in Aux Armes et aux arts ! Les arts de la Révolution, 1789-1799, ouvr. coll. sous la dir. de R. Michel, Paris, 1988), « Les Finalités des musées du xviie au xixe siècle » (in Quels musées pour quelles fins aujourd'hui, ouvr. […] Lire la suite

TÖPFFER RODOLPHE (1799-1846)

  • Écrit par 
  • Nelly FEUERHAHN
  •  • 905 mots

Ils étaient très en vogue au début du xixe siècle, sous l'influence du pasteur zürichois Johann Caspar Lavater, dont les Physiognomonische Fragmente (1775-1778) furent traduits et diffusés avec grand succès en France dès 1818-1820. Le docteur Craniôse dans l'Histoire de Monsieur Crépin caricature l'engouement pour la physiognomonie ; une critique déjà manifestée graphiquement avec la plus virulente dérision dès 1777 par Georg Lichtenberg (1742-1799), cet autre grand admirateur d'Hogarth. […] Lire la suite

VERNET JOSEPH (1714-1789)

  • Écrit par 
  • Viviane MARKHAM
  •  • 199 mots

Fils du peintre et décorateur Antoine Vernet, Joseph Vernet s'imposa rapidement comme peintre de marines. En 1734, il accomplit son premier voyage en Italie où il admire l'art ample et lumineux de Claude Lorrain et les œuvres dramatiques et pittoresques de Salvator Rosa. Après différents séjours à Rome et à Naples, il quitte définitivement l'Italie en 1753. […] Lire la suite

CAILLIÉ RENÉ (1799-1838)

  • Écrit par 
  • Alfred FIERRO
  •  • 436 mots

Après une enfance passée à Rochefort, où son père est détenu au bagne pour vol, René Caillié, apprenti cordonnier attiré par l'aventure, s'embarque en 1816 pour le Sénégal comme domestique ; il quitte ensuite Saint-Louis pour la Guadeloupe, où il reste six mois, avant de revenir en France. À la fin de 1818, il est de nouveau à Saint-Louis et, l'année suivante, il fait partie de la caravane qui porte secours au major Gray, à Boundou. […] Lire la suite

PARSIFAL (R. Wagner)

  • Écrit par 
  • Timothée PICARD
  •  • 1 642 mots
  •  • 1 média

Parsifal de Richard Wagner, festival scénique sacré (« Bühnenweihfestspiel ») sur un texte du compositeur d'après des sources médiévales (au premier chef desquelles le Parzival de Wolfram d'Eschenbach), envisagé dès 1857, a été composé entre 1877 et 1882, et créé à Bayreuth le 26 juillet 1882, sous la direction de Hermann Levi, avec Amalia Materna (Kundry), Hermann Winkelmann (Parsifal), Theodor Reichmann (Amfortas), Emil Scaria (Gurnemanz) et Karl Hill (Klingsor) dans les rôles principaux. […] Lire la suite

FRANCE, archéologie

  • Écrit par 
  • Christian GOUDINEAU
  •  • 5 448 mots
  •  • 2 médias

Depuis le xixe siècle jusqu'aux années 1960-1970, la plupart des chantiers et des recherches archéologiques concernant le territoire national ont été conduits en France par des non-professionnels. La première loi réglementant et organisant ces recherches remonte seulement à 1941 et, pendant plus de trente années, c'est une administration squelettique faisant appel à des bénévoles qui fut chargée de l'appliquer. […] Lire la suite

PATRIMOINE ARTISTIQUE DES ÉGLISES DE PARIS

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 2 817 mots

À Paris, ce ne serait pas le cas. Dans les capitales italiennes, le patrimoine des églises est le produit d'une accumulation lente et continue ; aucune catastrophe n'a bouleversé la sédimentation des siècles. En France, au contraire, la Révolution a tout brisé et tout mêlé. Visiter les églises de Paris avec un guide de l'Ancien Régime, c'est un peu comme si l'on partait pour la Grèce muni du seul Pausanias. […] Lire la suite

MARMONTEL JEAN-FRANÇOIS (1723-1799)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 525 mots

Peut-être le meilleur élève de Voltaire, même s'il n'a pas le génie de son maître. Né d'une famille obscure et pauvre, d'abord instruit par un prêtre, puis par les Jésuites, il écrit à Voltaire, qui lui promet sa protection, et vient à Paris. Ses débuts sont difficiles, il connaît la misère avant la gloire. On est bien renseigné là-dessus par les Mémoires pour servir à l'éducation de ses enfants, rédigés dans sa vieillesse, riches d'ailleurs en renseignements de tous ordres sur la vie littéraire et mondaine du xviiie siècle. […] Lire la suite

HEY GIRL ! (R. Castellucci)

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 1 090 mots

Présentée en novembre 2006 dans le cadre du festival d'Automne aux Ateliers Berthier de l'Odéon-Théâtre de l'Europe, Hey Girl ! marque une nouvelle étape du parcours artistique de la Societas Raffaello Sanzio. Fondée en 1981 à Cesena, en Émilie-Romagne, par Romeo Castellucci, metteur en scène, plasticien et scénographe, Chiara Guidi, dramaturge, et Claudia Castellucci, écrivain, la compagnie s'oriente dès son origine vers une recherche théâtrale qui assemble différentes expressions artistiques pour élaborer de nouvelles formes dramatiques. […] Lire la suite

TRISTAN ET ISOLDE (R. Wagner)

  • Écrit par 
  • Timothée PICARD
  •  • 1 910 mots
  •  • 1 média

Tristan und Isolde(Tristan et Isolde), « action musicale » en trois actes de Richard Wagner, sur un livret du compositeur d'après plusieurs sources médiévales (au premier rang desquelles le poème inachevé de Gottfried de Strasbourg), a été composé entre 1857 et 1859 et créé le 10 juin 1865 au Königliches Hof- und Nationaltheater de Munich grâce à l'intervention de Louis II de Bavière, sous la direction de Hans von Bülow, avec Ludwig Schnorr von Carolsfeld (Tristan), Malvina Schnorr von Carosfeld (Isolde), Ludwig Zottmayer (le roi Marke), Anna Possart-Deinet (Brangäne), Anton Mitterwurzer (Kurwenal) et Karl Samuel Heinrich (Melot) dans les rôles principaux. […] Lire la suite

GRIBEAUVAL JEAN-BAPTISTE VAQUETTE DE (1715-1789)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 352 mots

À sa mort, le 9 mai 1789 à Paris, il avait le grade de général En 1757, sa connaissance de l'artillerie prussienne lui vaut d'être invité en Autriche par Marie-Thérèse et il sert dans l'armée autrichienne comme général d'artillerie pendant la guerre de Sept Ans (1756-1763). Après son retour en France, il devient premier inspecteur de l'artillerie en 1776. […] Lire la suite

FRANCE (Arts et culture) Le patrimoine

  • Écrit par 
  • Nathalie HEINICH
  •  • 6 813 mots
  •  • 2 médias

En ce qui concerne, enfin, les régions, elles se partagent inégalement les 42 310 monuments protégés hors de Paris : la mieux pourvue est l'Île-de-France (3 748), suivie par la Bretagne (2 959), l'Aquitaine, le Centre, Midi-Pyrénées, Rhône-Alpes. Viennent ensuite, à peu près à égalité, l'Auvergne, la Bourgogne, Poitou-Charentes, Provence-Alpes-Côte d'Azur, le Languedoc-Roussillon, les Pays-de-Loire. […] Lire la suite

BEAUMARCHAIS PIERRE-AUGUSTIN CARON DE (1732-1799)

  • Écrit par 
  • Pierre FRANTZ
  •  • 4 172 mots
  •  • 1 média

Beaumarchais est incarcéré, libéré de justesse au milieu des massacres de septembre 1792 ; il ne renonce pas à défendre ses intérêts et, en pleine Terreur, quitte Londres où il s'était réfugié et vient à Paris où il publie un Mémoire justificatif. Sa tactique réussit : il se rétablit, quitte la France comme commissaire de la République mais se retrouve émigré. […] Lire la suite

FRANCE (Histoire et institutions) Le temps des révolutions

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 6 926 mots
  •  • 8 médias

Si l'on doit chercher une unité dans la période qui, en France, s'étend de 1789 à 1944, c'est bien dans ce sentiment d'une déchirure dans le cours du temps qu'on la trouvera. Cette conscience d'une rupture a un nom, proposé dès 1789 : la révolution. Le mot désigna d'abord, tout au long de la période, l'événement fondateur de 1789. Puis il servit à plus que cela. […] Lire la suite

FRANCE (Arts et culture) Le cinéma

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre JEANCOLAS, 
  • René PRÉDAL
  •  • 11 103 mots
  •  • 6 médias

Si on considère que le cinéma s'est défini comme une suite cohérente d'images animées projetées sur un écran face à un espace destiné à accueillir des spectateurs, il est admis qu'il est né en France, le 22 mars 1895, quand la première « vue » des frères Auguste et Louis Lumière a été projetée à Paris devant un public de photographes et de journalistes. […] Lire la suite

FRANCE (Le territoire et les hommes) Géologie

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Jean COGNÉ, 
  • Michel DURAND-DELGA, 
  • François ELLENBERGER, 
  • Jean-Paul von ELLER, 
  • Jean GOGUEL, 
  • Charles POMEROL, 
  • Maurice ROQUES, 
  • Étienne WINNOCK
  •  • 16 692 mots
  •  • 26 médias

L'Europe centrale et occidentale contraste avec la plupart des autres masses continentales par le compartimentage de son relief et du tracé de son littoral, compartimentage qui traduit celui de sa structure géologique et explique sans doute certains aspects de son développement historique. On peut cependant, malgré les irrégularités de leurs tracés, distinguer de grandes zones, correspondant aux phases successives de plissement, chaque phase reprenant d'ailleurs en partie les terrains affectés par les précédentes (fig. […] Lire la suite

120 BATTEMENTS PAR MINUTE (R. Campillo)

  • Écrit par 
  • René PRÉDAL
  •  • 1 115 mots
  •  • 1 média

Les années terribles Au début des années 1990, Robin Campillo a milité à Act Up Paris, participant avec passion à la « boîte noire », réunion hebdomadaire où le collectif génère son énergie propre et ses vives tensions. Ce sera l’axe central du film, lieu d’échange, mais aussi de drague et de violence, qui s’efforce par tous les moyens de rendre visibles les séropositifs et la communauté gay. […] Lire la suite

FRANCE (Histoire et institutions) L'État monarchique

  • Écrit par 
  • Jehan de MALAFOSSE
  •  • 7 592 mots
  •  • 1 média

Liberté, égalité, ces deux principes constituent, en 1789, les fondements de l'ordre nouveau, mais plus encore la négation radicale de l'ancien droit français, en ce qui concerne tant la conception de l'État que celle des droits individuels. L'explosion individualiste de la Révolution française a gagné toute l'Europe, tandis qu'elle a profondément retenti en France. […] Lire la suite

FRANCE (Histoire et institutions) Le droit français

  • Écrit par 
  • Jean-Louis HALPÉRIN
  •  • 7 154 mots
  •  • 2 médias

Dans un pays dit moniste comme la France, c'est-à-dire intégrant droit national et droit international dans un ordre juridique unique, les traités ratifiés viennent prendre place dans cette hiérarchie au-dessus des lois.L'ordre juridique français est ainsi identifié et localisé dans l'espace : il s'applique sur le territoire français aux nationaux – dont le statut personnel reste régi par la loi française lorsqu'ils sont à l'étranger –, ainsi qu'aux étrangers résidant en France. […] Lire la suite

NEOTU GALERIE, Paris

  • Écrit par 
  • Constance RUBINI
  •  • 1 937 mots

À la fin de l'année 1984, Pierre Staudenmeyer et Gérard Dalmon ouvrent à Paris la galerie Neotu, dans le quartier traditionnel des antiquaires, rue de Verneuil, avant de s'installer définitivement, en 1985, rue du Renard, à quelques pas du Centre Georges-Pompidou. Ils se sont rencontrés à travers un intérêt commun pour la psychanalyse, qui nourrit leur analyse de l'art et des objets. […] Lire la suite

FRANCE (Arts et culture) La langue française

  • Écrit par 
  • Gérald ANTOINE, 
  • Jean-Claude CHEVALIER, 
  • Loïc DEPECKER, 
  • Françoise HELGORSKY
  •  • 15 699 mots
  •  • 1 média

Ses caractères dominants sont ceux des variétés écrites et parlées en Île-de-France, par suite de circonstances historiques et politiques (unification du pays par les rois de France autour de Paris, leur capitale). Le premier texte en langue romane qui nous soit parvenu est celui des Serments de Strasbourg (842). Depuis la conquête de César, en 51 avant J. […] Lire la suite

FRANCE (Histoire et institutions) Formation territoriale

  • Écrit par 
  • Yves DURAND
  •  • 12 902 mots
  •  • 7 médias

Au traité de Cambrai, en août 1529, les tentatives de démembrement échouèrent, mais le roi de France dut céder au nord le Tournésis et le bailliage de Hesdin, et surtout abandonner sa suzeraineté sur la Flandre et l'Artois, qui, en possession de Charles Quint, relevaient pourtant de la France depuis le ixe siècle. La frontière entre les Pays-Bas espagnols et la France n'était qu'à 150 km de Paris. […] Lire la suite

FRANCE (Le territoire et les hommes) Un siècle de politique économique

  • Écrit par 
  • Pascal GAUCHON, 
  • Philippe LÉGÉ
  •  • 21 153 mots
  •  • 3 médias

Jean-François Gravier le perçoit bien, lui qui dénonce en 1947, dans Paris et le désert français, les effets pervers du plan Monnet. Le même plan est mis en question à travers la formule ironique « Monnet-monnaie » : l'inflation persiste en effet tout au long de la IVe République, malgré les efforts du gouvernement d'Antoine Pinay (1952-1953). Il est possible d'y voir une conséquence du refus du plan Mendès France en 1945 ; il s'agit également d'un moyen commode de financer la croissance : les entreprises, sont encouragées à s'endetter puisqu'elles savent qu'elles rembourseront plus tard avec une monnaie dépréciée. […] Lire la suite

HOLBACH PAUL HENRI DIETRICH baron d' (1723-1789)

  • Écrit par 
  • Jean-Robert ARMOGATHE
  •  • 441 mots

Philosophe et savant français, l'un des collaborateurs de l'Encyclopédie de Diderot. D'origine allemande (du Palatinat, région frontière bilingue), le baron d'Holbach fait ses études à Leyde, en Hollande, et s'y lie d'amitié avec le poète anglais Akenside et avec le politicien whig John Wilkes. Il rentre en France lors de la paix d'Aix-la-Chapelle et retrouve à Paris la famille de son oncle ; il épouse sa cousine Basile d'Aine, puis, après sa mort en 1754, la sœur de celle-ci, Charlotte. […] Lire la suite

LOUÉS SOIENT NOS SEIGNEURS. UNE ÉDUCATION POLITIQUE (R. Debray)

  • Écrit par 
  • Jean-Noël JEANNENEY
  •  • 1 455 mots

Au service d'une histoire des sensibilités françaises, des livres émergent de temps en temps dont on peut gager aussitôt qu'ils aideront plus tard à comprendre l'itinéraire, les tensions, les déchirements d'une génération de clercs. Ainsi de Loués soient nos seigneurs. Une éducation politique (Gallimard, Paris, 1996), où la maturité de Régis Debray se penche sur sa jeunesse. […] Lire la suite

MUSÉE DES ARTS ET MÉTIERS, Paris

  • Écrit par 
  • Bruno JACOMY
  •  • 1 540 mots
  •  • 1 média

Créé en 1794 sous la Révolution française et installé depuis 1800 dans l’ancien prieuré de Saint-Martin-des-Champs, à Paris, il a servi de modèle, dès le milieu du xixe siècle, aux autres grands musées techniques nationaux (Science Museum de Londres, Deutsches Museum de Munich…). Il conserve un patrimoine exceptionnel de plus de 80 000 objets et 15 000 dessins, remontant pour certains au xviie siècle. […] Lire la suite

L'OPÉRA DE QUAT'SOUS (mise en scène R. Wilson)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 857 mots

Comment réconcilier théâtre d'art et théâtre populaire ? Comment réinventer une œuvre qui marqua le xxe siècle en en conservant toute la violence et le pouvoir dérangeant ? C'est le pari tenu par Robert Wilson avec L'Opéra de Quat'sous programmé à Paris, à la double enseigne du Théâtre de la Ville et du festival d'Automne 2009. Écrit en 1928 par Kurt Weill et Bertolt Brecht, jeune auteur révolutionnaire adepte de Marx et de Rimbaud, L'Opéra de Quat'sous, adapté de L'Opéra du gueux de John Gay, se voulait une double charge contre la culture bourgeoise et l'ordre social établi. […] Lire la suite

UN ANTISÉMITISME ORDINAIRE. VICHY ET LES AVOCATS JUIFS (R. Badinter)

  • Écrit par 
  • Marc Olivier BARUCH
  •  • 1 198 mots

La photo – tristement célèbre – est reproduite dans deux journaux parisiens : on y voit côte à côte sept des avocats parisiens les plus réputés, l'air grave. Le commentaire, certes étroitement contrôlé par la censure allemande, évoque, à l'exemple de Paris-Soir, « ces Juifs millionnaires, ex-célébrités du barreau parisien, internés dans un camp proche de la capitale ». […] Lire la suite

ROME. PORTRAIT D'UNE VILLE, 312-1308 (R. Krautheimer)

  • Écrit par 
  • Françoise CHOAY
  •  • 1 122 mots

Alors que, en France, comme dans la plupart des pays européens, l'enseignement du latin est menacé, la traduction de Rome, Profile of a City (1980), Rome. Portrait d'une ville, 312-1308 (Le Livre de poche, Paris, 1999), venait à point nommé rappeler que cette menace vise du même coup une identité culturelle plus de deux fois millénaire. L'ouvrage de Richard Krautheimer (1897-1994) met en effet à nu la profondeur et l'extraordinaire ampleur des racines développées à Rome même, dans le sol de la romanité antique, par l'Europe chrétienne, durant le millénaire qui s'étend du règne de Constantin (312-337) à la déposition de Boniface VIII en 1303 et à l'installation en 1308 de la papauté en Avignon. […] Lire la suite

TROIS FERMIERS S'EN VONT AU BAL (R. Powers) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Pierre-Yves PÉTILLON
  •  • 729 mots

Le roman américain, qu'en France on aime tant, c'est souvent la traque au cerf dans les grands bois, ou encore la dérive crépusculaire jusqu'aux bas-fonds des zones urbaines. Reste un pan, un peu moins connu, qui s'aventure sur un tout autre territoire : l'Ouest mental que, presque chaque jour, la science nous ouvre par ses explorations. On pourrait appeler cela le roman « cognitif » : ou comment je découvre le monde et son espace-temps ; comment je le perçois et, tant bien que mal, m'y repère. […] Lire la suite

ACADÉMIE DE FRANCE À ROME

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 3 052 mots
  •  • 2 médias

 Coustou, R. Le Lorrain, L. S. Adam, Slodtz, Bouchardon, Pigalle, Pajou et Houdon, les architectes Soufflot et De Wailly. Le phénomène est remarquable : il ne devait plus se reproduire avec une telle envergure. Après la Révolution, qui ouvre une parenthèse dans son histoire – à l'instar de toutes les académies de l'Ancien Régime, elle est supprimée de 1793 à 1795 et ne « redémarre » guère avant 1803, date de son installation à la Villa Médicis –, l'Académie de France est plus que jamais l'une des pièces maîtresses de l'organisation officielle des beaux-arts. […] Lire la suite

ÉTATS GÉNÉRAUX, France

  • Écrit par 
  • Yves DURAND
  •  • 3 106 mots

Le rétablissement de l'autorité royale dans Paris, le retour d'exil de Mazarin et la proclamation de la majorité de Louis XIV marquèrent la fin de la Fronde. On recula encore la réunion à novembre 1652, puis on fit le silence sur cette convocation. Pendant l'été 1652, les nobles d'Ile-de-France, d'Orléanais et de Normandie se rassemblèrent pour demander les états, mais le rapport des forces s'était modifié à leur désavantage et leur résistance ne servit à rien. […] Lire la suite

GAUCHE SOCIALISTE EN FRANCE DEPUIS 1945

  • Écrit par 
  • Rémi LEFEBVRE
  •  • 10 121 mots
  •  • 8 médias

Interviewé en février par The Guardian, François Hollande répond au journaliste britannique qui s’inquiète de l’arrivée de la gauche au pouvoir en France : « Aujourd’hui, il n’y a pas de communistes en France. La gauche a gouverné pendant 15 ans, pendant lesquels elle a libéralisé l’économie et ouvert les marchés à la finance et à la privatisation. […] Lire la suite

LES COMPOSITRICES EN FRANCE AU XIXe SIÈCLE (F. Launay)

  • Écrit par 
  • Gérard CONDÉ
  •  • 1 040 mots

Florence Launay, qui a consacré une thèse de doctorat à ce sujet (Les Compositrices françaises de 1789 à 1914, université de Rennes-II, 2004), a livré l'ouvrage qu'on attendait, Les Compositrices en France au XIXe siècle (Fayard, Paris, 2006), sur un sujet qui a parfois donné lieu à des simplifications polémiques. La première partie est consacrée à des approches biographiques : comment devient-on compositrice en France au xixe siècle ? Pour les filles de musiciens ou d'artistes, la chose est relativement naturelle ; pour les femmes issues de l'aristocratie, le statut de l'Ancien Régime, plus favorable à l'égalité des sexes, joue en faveur de l'épanouissement de leurs dons ; en revanche, dans la bourgeoisie, où l'inactivité professionnelle de la femme mariée est conçue comme un critère de réussite, il faut choisir entre célibat et amateurisme de façade. […] Lire la suite

CENT ANS DE PRESSE YIDDISH EN FRANCE (exposition)

  • Écrit par 
  • Yitzhok NIBORSKI
  •  • 1 378 mots

L'année 1996 a vu s'éteindre à Paris ce qui fut le dernier quotidien yiddish non seulement en France, mais dans le monde entier. En effet, après le 28 juin de cette année, date du dernier numéro de Unzer Vort, il ne restait sur la planète aucun des innombrables journaux qui, rédigés souvent par de grands journalistes et tirant parfois à des centaines de milliers d'exemplaires, avaient accompagné depuis presque un siècle l'apogée et le déclin des communautés juives yiddishophones, de Varsovie à New York, de Saint-Pétersbourg à Montréal, de Vilna à Paris ou à Johannesburg, de Londres à Buenos Aires ou à Melbourne. […] Lire la suite

MUSÉES DE PROVINCE, France

  • Écrit par 
  • Robert DUPIN
  •  • 2 773 mots

La France a longtemps manqué de musées voués à l'art de ce siècle. Ce n'est plus tout à fait le cas. À côté des Fonds régionaux d'art contemporain (F.R.A.C.) et de leurs présentations temporaires, et des centres d'art implantés dans les lieux les plus inattendus, à l'écart des villes (Oiron, Kerguéhennec...) sous l'impulsion de l'État (Délégation aux arts plastiques), une dizaine d'établissements spécialisés dans l'art moderne et/ou contemporain ont été construits ou aménagés pendant les deux ministères Lang, à commencer par l'achèvement du musée d'Art moderne de Villeneuve-d'Ascq (R. […] Lire la suite

STATUTS DES JUIFS (1940-1944), France

  • Écrit par 
  • Claude SINGER
  •  • 1 254 mots

Sur les 350 000 juifs environ que comptait alors la France, 76 000 ont été déportés entre mars 1942 et juillet 1944. On peut consulter les ouvrages suivants : R. Sarraute & P. Tager, Les Juifs sous l'Occupation : 1940-1944, Recueil des textes officiels français et allemands 1940-1944, C.D.J.C., Paris, 1945, rééd. C.D.J.C.-F.F.D.J.F., Paris, 1982 / S. […] Lire la suite

PISIER MARIE-FRANCE (1944-2011)

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 766 mots
  •  • 1 média

Le jeu à multiples facettes de Marie-France Pisier se confirme en 1976 : un premier césar du second rôle la couronne pour le très déroutant Souvenirs d'en France d'André Téchiné et pour Cousin, cousine de Jean-Charles Tacchella, qui fait un triomphe inattendu aux États-Unis. Sa carrière hollywoodienne tournera court. Marie-France Pisier, d'une exceptionnelle assiduité à la Cinémathèque, n'en aura pas moins été fêtée, dans les années 1960, aussi bien par les jeunes critiques des Cahiers du cinéma sous l'égide de Jacques Rivette que par Positif, pour qui « Louise Brooks et Marlène se penchèrent sur son personnage du Vampire de Düsseldorf [de R. […] Lire la suite

SANTÉ Inégalités territoriales de santé en France

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN, 
  • Emmanuel VIGNERON
  •  • 2 933 mots
  •  • 2 médias

Selon le rapport 2009-2010 sur la santé de la population en France, la diminution des soins d'abord dentaires et optiques, puis généraux a affecté environ 80 p. 100 de la population. La faiblesse de la prévention La prévention est historiquement faible en France, en partie du fait de la croyance dans le progrès médical continu. La prévention est en outre politiquement marquée à gauche, au contraire de la médecine libérale. […] Lire la suite

MARIE DE MÉDICIS (1573-1642) reine de France

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 524 mots

Elle ne reviendra jamais en France et mourra dans le dénuement, onze ans plus tard. Protectrice des arts, Marie de Médicis fit construire le palais du Luxembourg à Paris et commanda une série de tableaux à Rubens pour en décorer les galeries. Marquant le triomphe de la maturité du peintre flamand, ces vingt et une allégories, peintes entre 1622 et 1625, représentent les principaux événements de la vie de la reine. […] Lire la suite

MARIE-ANTOINETTE (1755-1793) reine de France

  • Écrit par 
  • Solange MARIN
  •  • 1 144 mots
  •  • 3 médias

En 1784, Marie-Antoinette soutient les intérêts de son frère Joseph II dans sa querelle avec les Pays-Bas à propos d'Anvers ; Vergennes, appuyé par Louis XVI, refuse de prendre le parti de l'Autriche ; les manœuvres de la reine ayant abouti à un accord désavantageux pour la France, le peuple lui donne son surnom : l'Autrichienne. En 1785 éclate l'affaire du Collier, préface de la Révolution selon Goethe. […] Lire la suite

LOUIS XVI (1754-1793) roi de France (1774-1792)

  • Écrit par 
  • Jean-Clément MARTIN
  •  • 2 160 mots
  •  • 1 média

Il ne sait pas faire face aux demandes du Tiers en mai-juin 1789, sauf à agiter la menace de la répression. Dans cet esprit, il renvoie à nouveau Necker le 11 juillet et accepte la concentration de troupes autour de Paris. La prise de la Bastille, le 14 juillet 1789, ruine tous ses efforts, et il se rallie à un compromis que son frère cadet, le comte d'Artois, rejette violemment en quittant le pays. […] Lire la suite