« Organisation du travail »

O.I.T. (Organisation internationale du travail)

  • Écrit par 
  • Victor-Yves GHEBALI
  •  • 3 394 mots

de mieux remplir l'une de ses missions traditionnelles vit le jour en 1976 : le programme international pour l'amélioration des conditions et du milieu de travail (P.I.A.C.T.). Procédant d'une approche globale, multidisciplinaire, promotionnelle et pratique, celui-ci comprenait trois grands volets : la sécurité et l'hygiène du travail, la durée et l'aménagement du temps du travail, le contenu et l'organisation du travail. […] Lire la suite

Les médias de la recherche « Organisation du travail » :

Frederick-Winslow Taylor

Frederick-Winslow Taylor
Crédits : Bettmann/ Getty Images

photographie

États-Unis : la prospérité, 1920-1929

États-Unis : la prospérité, 1920-1929
Crédits : The Image Bank

vidéo

Les débuts de l'automobile

Les débuts de l'automobile
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

TRAVAIL La fin du travail ?

  • Écrit par 
  • Dominique MEDA
  •  • 7 671 mots

Réduction ou flexibilité du temps de travail ? D'après les enquêtes Conditions de travail de la D.A.R.E.S. (1991, 1998), les horaires des salariés étaient devenus plus irréguliers au cours des années 1980 car les entreprises recourraient à de nouvelles formes d'organisation du travail (adaptation de l'activité à la demande, normes de qualité, etc. […] Lire la suite

TRAVAIL DIVISION DU

  • Écrit par 
  • B. BREVAN
  •  • 938 mots
  •  • 1 média

La grande industrie bouleverse constamment les techniques de production, le travail des ouvriers et l'organisation du travail. Elle renforce ainsi ces rapports conflictuels qui, selon Marx, devaient amener la destruction de la société capitaliste. Quelques décennies plus tard, E. Durkheim (De la division du travail social, Paris, 1893), loin de considérer la division du travail comme une source permanente de conflits sociaux, y voit plutôt un moyen facilitant l'intégration des individus dans la société et assurant ainsi l'unité du corps social et la solidarité entre ses membres. […] Lire la suite

TRAVAIL SOCIOLOGIE DU

  • Écrit par 
  • François VATIN
  •  • 4 464 mots
  •  • 4 médias

Entre-temps un nouveau discours avait pris le devant de la scène : celui de l'« organisation du travail ». C'est en réaction à celui-ci que se développera finalement, à partir de 1945, la sociologie du travail proprement dite. De l'organisation du travail à l'organisation scientifique du travail L'idée d'« organisation » est issue du saint-simonisme ; l'expression « organisation du travail » est popularisée par Louis Blanc qui, dans un opuscule portant ce titre, régulièrement réédité entre 1839 et 1848, promouvait un ordre social du travail en lieu et place de l'anarchie marchande (ce qui inspira en partie l'expérience malheureuse des Ateliers nationaux de 1848). […] Lire la suite

ORGANISATION, économie

  • Écrit par 
  • Claude MÉNARD
  •  • 1 779 mots

Une grande partie des problèmes de l’organisation émergent en effet ex post, au moment de la mise en œuvre des contrats. On touche ici à la question de l’enforcement, c’est-à-dire des « dispositifs d’application ». Ceux-ci sont en partie interne à l’organisation, par exemple un comité d’entreprise chargé d’ajuster les clauses contractuelles ; ils peuvent aussi lui être extérieurs, par exemple les arbitres régulant les relations interorganisationnelles, les tribunaux chargés de l’application du droit du travail, etc. […] Lire la suite

ORGANISATION SOCIALE

  • Écrit par 
  • Jean CUISENIER
  •  • 5 281 mots
  •  • 5 médias

Principes de l'organisation sociale Comment une collection d'individus peut-elle constituer une société ? À cette question, source de la théorie de l'organisation sociale, Durkheim répond par la distinction entre deux formes de solidarité (De la division du travail social). Les deux formes de solidarité La première, qu'il appelle mécanique, est une solidarité par similitude. […] Lire la suite

ORGANISATION DES ENTREPRISES

  • Écrit par 
  • Pierre ROMELAER
  •  • 4 966 mots

On se trouve alors en présence d'une « organisation virtuelle ». Chacun des cinq principaux types d'organisations, que nous avons vus, peut être plus ou moins virtuel ; tout dépend du volume d'activités externalisées. Une organisation est d'autant plus virtuelle qu'une partie importante du travail consiste à piloter des relations externes. Tous ces éléments diffèrent d'une organisation à une autre. […] Lire la suite

AUTO-ORGANISATION

  • Écrit par 
  • Henri ATLAN
  •  • 6 255 mots
  •  • 1 média

Dans ce travail, qui n'existe encore qu'à l'état de projet de recherche, un tel principe d'architecture et d'organisation se fonde sur l'idée qu'un modèle d'auto-organisation intentionnelle tel que celui que nous avons discuté pourrait être généralisé encore plus. Nous sommes partis de la capacité de créer un projet, en transformant une conséquence-effet d'une séquence d'événements, en cause déclenchant une procédure (le trou dans le sol, effet, est transformé après mémorisation et rappel, en cause déclenchant une procédure permettant de le produire). […] Lire la suite

BOURSES DU TRAVAIL

  • Écrit par 
  • Paul CLAUDEL
  •  • 308 mots

À la même époque, onze Bourses du travail se fédèrent lors du Congrès de Saint-Étienne. Dirigée à l'origine par les possibilistes, la fédération devient très rapidement le fief des anarchistes, qui contrebalancent ainsi le quasi-monopole que les guesdistes détiennent à la fédération des syndicats. Sous l'impulsion de Fernand Pelloutier, les Bourses jouent un rôle très important dans l'organisation de la classe ouvrière française. […] Lire la suite

DIVISION DU TRAVAIL SOCIAL

  • Écrit par 
  • Claude JAVEAU
  •  • 1 290 mots

La division du travail est l'un des concepts les plus anciens des sciences du social. Il concerne toute organisation stable ayant pour effet de coordonner des individus ou des groupes se livrant à des activités différentes, mais intégrées les unes par rapport aux autres. Selon l'économie politique classique, la division du travail productif augmente considérablement, pour une société donnée, sa capacité de créer des richesses, pourvu qu'elle ne soit pas bridée par des réglementations politiques ou administratives. […] Lire la suite

LES DÉSORDRES DU TRAVAIL (P. Askenazy)

  • Écrit par 
  • Denis CLERC
  •  • 999 mots

Heureusement, espérait-on, le déclin de cette forme d'organisation du travail et l'essor d'un nouveau système productif, fondé sur la polyvalence et la responsabilité des acteurs, allaient modifier la donne. Or, nous explique Philippe Askenazy dans Les Désordres du travail (coll. La République des idées, Seuil, Paris, 2004), c'est l'inverse qui s'est passé : le nombre des accidents de travail et celui des maladies professionnelles ont explosé. […] Lire la suite

PLAN D'ORGANISATION DES VERTÉBRÉS

  • Écrit par 
  • Bertrand FAVIER
  •  • 5 774 mots
  •  • 6 médias

Chez les vertébrés, l'embryon a une organisation qui n'est que transitoirement et partiellement segmentée, les signes les plus évidents de cette segmentation se trouvant dans les dérivés du neuroderme (dont dérivent le rhombencéphale et la moelle épinière) et le mésoderme (en particulier les somites, dont dérivent les vertèbres, les côtes, les muscles. […] Lire la suite

CGT (Confédération générale du travail)

  • Écrit par 
  • Jean BRUHAT, 
  • René MOURIAUX, 
  • Universalis
  •  • 4 429 mots
  •  • 1 média

Dès lors, un certain nombre de dirigeants démissionnent du bureau confédéral et constituent une nouvelle centrale : la Confédération générale du travail-Force ouvrière (C.G.T.-F.O.) dont Léon Jouhaux devient le secrétaire général. Afin de sauvegarder son unité, une organisation représentative, la Fédération de l'éducation nationale, décide de se constituer en fédération autonome. […] Lire la suite

COMMERCE INTERNATIONAL Division internationale du travail

  • Écrit par 
  • Lionel FONTAGNÉ
  •  • 3 945 mots

La gestion de ces différentes contraintes débouche sur une organisation globale de la firme. Vers une organisation globale des firmes La pression concurrentielle des importations impose aux firmes de rechercher de nouvelles sources de gains de productivité, de se recentrer sur les activités où elles sont le plus efficaces, enfin d'appliquer le progrès technique. […] Lire la suite

OMC (Organisation mondiale du commerce)

  • Écrit par 
  • Marie-France BAUD-BABIC, 
  • Georges LABAKI, 
  • Universalis
  •  • 6 214 mots
  •  • 4 médias

Enfin, l'essor du commerce international met indirectement en cause les divergences entre les principes fondamentaux de l'organisation sociale des différents pays. C'est particulièrement le cas en matière de réglementation du travail. Mais, au-delà de la frustration qui s'est exprimée à Seattle, la prise de conscience de l'inquiétude des citoyens et de la défiance que suscite l'OMC dans les opinions publiques auront permis d'imposer une réflexion sur l'organisation des débats et la représentativité, dans les réunions restreintes, des pays en développement, devenus largement majoritaires. […] Lire la suite

OMS (Organisation mondiale de la santé)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre ALMÉRAS, 
  • Universalis
  •  • 2 292 mots

Au cours des réunions publiques de ces sessions sont arrêtés la politique, les orientations, les programmes et le budget de l'organisation. L'Assemblée mondiale est aidée dans son travail par un conseil exécutif composé d’une trentaine de personnes désignées par autant d'États membres, élues pour trois ans. Ces experts en santé publique se réunissent en janvier pour préparer l'Assemblée et immédiatement après celle-ci pour donner suite à ses travaux. […] Lire la suite

O.M.I. (Organisation maritime internationale)

  • Écrit par 
  • Françoise ODIER, 
  • Universalis
  •  • 718 mots

, avec pour mandat d'étudier « la création d'une organisation intergouvernementale des transports maritimes ». Mais l'organisation n'a pourtant commencé à agir que dix ans plus tard, le 17 mars 1958, lorsque le traité qui lui donnait naissance est entré en vigueur. Ce retard s'explique par les entraves que les pays scandinaves ont opposées à la mise en place d'une organisation maritime mondiale dont la vocation était en principe très large. […] Lire la suite

CFDT (Confédération française démocratique du travail)

  • Écrit par 
  • René MOURIAUX
  •  • 2 015 mots
  •  • 1 média

Le processus qui aboutit en 1964 à l'apparition de la Confédération française démocratique du travail (C.F.D.T.) passe en partie par la suppression de l'hégémonie de la Fédération intersectorielle des employés, symbolisée par la désignation d'un ouvrier métallurgiste, Eugène Descamps, au secrétariat général. Après l'abandon de la référence chrétienne et la scission qui l'accompagne, la C. […] Lire la suite

O.M.P.I. (Organisation mondiale de la propriété intellectuelle)

  • Écrit par 
  • Victor-Yves GHEBALI
  •  • 1 065 mots

, un travail sur la reconnaissance et la protection des savoirs traditionnels dans le système des brevets. […] Lire la suite

C.G.T.-F.O. (Confédération générale du travail-Force ouvrière)

  • Écrit par 
  • René MOURIAUX, 
  • Universalis
  •  • 1 828 mots
  •  • 1 média

intervenue en décembre 1947 et consacrée par un congrès constitutif en avril 1948, la Confédération générale du travail-Force ouvrière se déclare continuatrice du syndicalisme réformiste de la « vieille C.G.T. » de l'entre-deux-guerres. Depuis ses origines, l'organisation a connu une lente mais assez régulière progression et son ambition reste de reconquérir la première place dans la pluralité syndicale française. […] Lire la suite

MELBOURNE (JEUX OLYMPIQUES DE) [1956] Contexte, organisation, bilan

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 3 254 mots

Le comité d'organisation se met officiellement en place en septembre 1951 ; Wilfried Kent Hughes, un homme politique influent, est nommé président exécutif de ce comité d'organisation des Jeux de Melbourne, ce qui ravit Avery Brundage, le nouvel homme fort du C.I.O., alors mécontent des atermoiements australiens et qui le fait savoir. Robert Menzies, le Premier ministre, est fait président d'honneur du comité d'organisation, lequel sera bientôt placé sous le haut patronage de Sa Gracieuse Majesté Élisabeth II, représentée par le duc d'Édimbourg. […] Lire la suite

SYDNEY (JEUX OLYMPIQUES DE) [2000] Contexte, organisation, bilan

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 4 061 mots

Une fois la victoire acquise, il convient de se mettre vite au travail et de matérialiser le concept de « Jeux verts ». Le comité d'organisation (Sydney Une fois la victoire acquise, il convient de se mettre vite au travail et de matérialiser le concept de « Jeux verts ». Le comité d'organisation (Sydney Organizing Committee for the Olympic Games, S. […] Lire la suite

INNSBRUCK (JEUX OLYMPIQUES D') [1964] Contexte, organisation, bilan

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 1 425 mots
  •  • 1 média

Ce travail de forçat porte ses fruits et tout est prêt pour le jour J. Les Jeux d'Innsbruck passionnent les spectateurs, qui se déplacent en nombre (plus d'un million de personnes assistent aux compétitions). Ils sont retransmis à la télévision : l'Eurovision s'acquitte d'1,5 million de francs de droits de retransmission pour l'Europe ; la chaîne A. […] Lire la suite

PARIS (JEUX OLYMPIQUES DE) [1924] Contexte, organisation, bilan

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 2 048 mots

Mais, dans l'instabilité politique chronique de la IIIe République, le soutien de l'État s'avère quelque peu aléatoire, et les interlocuteurs gouvernementaux du comité d'organisation se succèdent. Coubertin, inquiet, envisage une solution de repli et prend discrètement contact avec Los Angeles au cas où l'administration française trop tatillonne mettrait le projet en péril. […] Lire la suite

LONDRES (JEUX OLYMPIQUES DE) [1948] Contexte, organisation, bilan

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 2 750 mots

Dès avant la désignation officielle de Londres, le comité d'organisation des Jeux est créé en mars 1946 ; lord Burghley, marquis d'Exeter, est nommé président de ce comité, lequel se met rapidement au travail. Lord Burghley doit en effet vaincre de multiples obstacles, notamment la tiédeur de ses compatriotes vis-à-vis de ces Jeux, car le Royaume-Uni doit reconstruire nombre de ses villes détruites par l'aviation allemande, la population est touchée par de multiples restrictions et le pays connaît donc une période d'austérité qui paraît bien incompatible avec l'organisation dispendieuse d'un événement sportif, fût-il olympique. […] Lire la suite

MEXICO (JEUX OLYMPIQUES DE) [1968] Contexte, organisation, bilan

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 3 037 mots
  •  • 1 média

Enfin, le Mexique est alors un pays en développement : pourra-t-il faire face à ses engagements ? Le Mexique est certes un pays en développement, mais il se trouve en pleine évolution économique et se met vite au travail. En juin 1965, Gustavo Díaz Ordaz, président de la République mexicaine, adresse un symbolique message d'unité nationale autour du projet olympique : il nomme son prédécesseur, Adolfo López Mateos, président du comité d'organisation. […] Lire la suite

ATHÈNES (JEUX OLYMPIQUES D') [1896] Contexte, organisation, bilan

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 2 517 mots
  •  • 1 média

Timoléon Philémon se met au travail et s'attaque à l'épineux problème du financement des Jeux. Pragmatique, il renonce d'emblée à toute magnificence et décide que les Jeux seront organisés dans une certaine sobriété. Il fait appel à la fibre patriotique, organise des collectes auprès de riches particuliers, des municipalités et même dans les monastères. […] Lire la suite

PÉKIN (JEUX OLYMPIQUES DE) [2008] Contexte, organisation, bilan

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 4 339 mots

On peut ainsi lire dans le Beijing Youth Daily au lendemain des Jeux que, « grâce à l'organisation sans faille des Jeux de Pékin et à l'atmosphère conviviale, l'image d'un grand pays nouveau est apparue au reste de la planète ». La Chine propose en effet une manifestation à l'échelle de sa démesure (40 milliards d'euros investis en infrastructures), une armada de volontaires contribue à une organisation impeccable. […] Lire la suite

SOTCHI (JEUX OLYMPIQUES DE) [2014] Contexte, organisation, bilan

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 3 093 mots

), réuni à Guatemala pour sa cent dix-neuvième session, confie l’organisation des XXIIes jeux Olympiques d’hiver à la ville de Sotchi, en Russie. Celle-ci est élue au second tour de scrutin, avec cinquante et une voix, contre quarante-sept à Pyeongchang (Corée du Sud), qui était pourtant en tête au premier tour, lequel avait vu l’élimination de Salzbourg (Autriche). […] Lire la suite

LOS ANGELES (JEUX OLYMPIQUES DE) [1984] Contexte, organisation, bilan

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 3 252 mots

Peter Ueberroth se met au travail et assure le financement des Jeux, notamment en négociant à la hausse les droits de retransmission télévisée : la chaîne américaine A.B.C. verse 225 millions de dollars, l'Eurovision 22 millions de dollars, la chaîne japonaise N.H.K. 11 millions de dollars. Une trentaine de firmes (Coca-Cola, I.B.M., Canon...), moyennant un droit d'entrée de 4 millions de dollars au minimum, associent leur nom aux Jeux : pour cette somme, elles sont autorisées à utiliser le sigle olympique et la mascotte, l'aigle Sam, dans leurs publicités. […] Lire la suite

SALT LAKE CITY (JEUX OLYMPIQUES DE) [2002] Contexte, organisation, bilan

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 2 404 mots

Le comité d'organisation (Salt Lake Olympic Committee, S.L.O.C.) se met au travail dès la fin de 1995. Mais, en décembre 1998, le Suisse Marc Hodler, vice-président du C.I.O., jette un pavé dans la mare olympique : il révèle que Salt Lake City a acheté les votes de plusieurs membres du C.I.O. La corruption est avérée, la communauté mormone se dit choquée par ces pratiques contraires aux principes religieux, Juan Antonio Samaranch, président du C. […] Lire la suite

ORGANISATIONS THÉORIE DES

  • Écrit par 
  • René DAVAL
  •  • 5 326 mots

Il a, de ce point de vue, ouvert l'entreprise aux chercheurs des sciences humaines et aux études sur le comportement de l'homme au travail. On peut néanmoins lui adresser plusieurs reproches. Taylor a traité l'organisation comme un milieu clos, sans tenir compte des relations que l'entreprise, qui est une micro-organisation, entretient avec la société globale, macro-organisation dans laquelle elle se trouve placée. […] Lire la suite

INTERNATIONALES ORGANISATIONS

  • Écrit par 
  • Patrick RAMBAUD
  •  • 11 307 mots
  •  • 7 médias

de l'application des conventions internationales du travail ou inspection par l'A.I.E.A. des installations nucléaires par exemple). Les États concernés n'ont plus alors d'autre faculté que de conformer leur conduite à ce qu'exige d'eux l'organisation. Statut, structures, compétences Chaque organisation est régie par sa charte constitutive qui est adoptée, sous forme d'un traité, par les États fondateurs. […] Lire la suite

ORGANIQUE CHIMIE

  • Écrit par 
  • Jacques METZGER, 
  • Charles PRÉVOST
  •  • 7 017 mots
  •  • 1 média

En dehors des deux thèmes de recherche fondamentaux, la pierre philosophale et l'élixir, les alchimistes avaient réussi, grâce à des recettes plus ou moins rationnelles, à élaborer de nombreuses substances (qui sont, à quelques impuretés près, ce qu'on appelle aujourd'hui composés définis), dont quelques-unes avaient déjà des applications pratiques. […] Lire la suite

TRANSPLANTATION D'ORGANES

  • Écrit par 
  • Henri BISMUTH, 
  • Jean-François DELFRAISSY, 
  • Jean DORMONT, 
  • Jean HAMBURGER, 
  • Didier SAMUEL
  •  • 5 612 mots
  •  • 1 média

Comme toute thérapeutique nouvelle et aléatoire, les premières transplantations d'organes ont soulevé des problèmes éthiques difficiles. Le caractère spectaculaire de cette entreprise a fait que les débats se sont généralement déroulés dans une atmosphère passionnée qui n'a pas facilité la confrontation des points de vue. Certains ont même soutenu qu'il était illégitime de procéder à une transplantation d'organe tant que ne serait pas complètement résolu le problème fondamental de la tolérance des greffes. […] Lire la suite

ONG (organisations non gouvernementales)

  • Écrit par 
  • Emmanuel DECAUX
  •  • 3 015 mots

, associant les États, les employeurs et les syndicats dans l'élaboration et le suivi du droit international du travail. Mais les O.N.G. internationales sont désormais reconnues comme des acteurs à part entière d'un « multilatéralisme ouvert », permettant d'associer de manière souple la société civile à une gouvernance mondiale en quête de légitimation collective. […] Lire la suite

FAYOL HENRI (1841-1925)

  • Écrit par 
  • Guy CAIRE
  •  • 308 mots

Frappé par les insuffisances que présente l'organisation du travail dans ce groupe, il s'attache à définir de nouvelles règles de gouvernement de l'entreprise et livre, en 1916, ses réflexions dans Administration industrielle et générale, prévoyance, organisation, commandement, coordination, contrôle. Dans cette œuvre où l'accent est mis sur l'organisation plus que sur la tâche, sur l'ensemble plus que sur le détail, l'approche comporte en fait deux volets. […] Lire la suite

PRINCIPLES OF SCIENTIFIC MANAGEMENT, Frederick Winslow Taylor - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Francis DEMIER
  •  • 1 036 mots
  •  • 2 médias

Au tournant des années 1970, la remise en question des cadences et l'éclatement de la chaîne préconisé par le „Toyotisme“ amorceront le déclin de l'organisation taylorienne du travail. […] Lire la suite

NOS TEMPS MODERNES (D. Cohen) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Anne DEMARTINI
  •  • 1 051 mots

Parallèlement aux modifications structurelles de l'emploi induites par la révolution informatique émerge une nouvelle organisation du travail. Cette dernière prend l'exact contre-pied de l'organisation taylorienne. Ainsi, la polyvalence des salariés, rendue possible par la banalisation de certaines activités du fait du progrès technique, a permis d'améliorer la coordination des tâches, maillon faible du travail à la chaîne. […] Lire la suite

DE RE METALLICA (G. Agricola)

  • Écrit par 
  • Florence DANIEL
  •  • 207 mots
  •  • 1 média

Il y développe les questions de prospection et d'exploitation des mines (organisation du travail, sécurité, abattage, soutènement, transport et extraction des minerais, etc.) ; il y expose toutes ses observations sur l'élaboration et la transformation des métaux ; il y propose, pour la première fois, une description des minéraux fondée sur leurs propriétés physiques (couleur, éclat, dureté, densité, goût, odeur. […] Lire la suite

NAVETTE VOLANTE, en bref

  • Écrit par 
  • Olivier LAVOISY
  •  • 218 mots

Plus généralement, le textile est au carrefour des innovations relevant des automates (développés notamment par Jacques Vaucanson), de l'énergie (la machine à vapeur est utilisée dès 1785 grâce à Edmund Cartwright) et de l'organisation du travail (la manufacture). […] Lire la suite

OBSOLESCENCE

  • Écrit par 
  • Gérard DESTANNE DE BERNIS
  •  • 498 mots

L'organisation du travail est modifiée : les entrepreneurs cherchent à faire coïncider les périodes de l'usure physique et de l'obsolescence en élargissant sans cesse la pratique du « travail par postes ». Cette pratique, qui par ailleurs diminue le capital engagé par travailleur employé et permet de maintenir, voire d'élever, le taux de profit, constitue à son tour un facteur entraînant de l'évolution des techniques. […] Lire la suite

FOURIER CHARLES (1772-1837)

  • Écrit par 
  • François BURDEAU
  •  • 391 mots

Les analyses qu'il fait des contradictions du système capitaliste, les conceptions qu'il a de l'organisation du travail, sa volonté de résoudre pour l'épanouissement des facultés humaines le conflit entre l'individu et la société font de cet utopiste un précurseur original du socialisme français. […] Lire la suite

RIMAILHO ÉMILE (1864-1954)

  • Écrit par 
  • Pascale GRUSON
  •  • 431 mots

Diverses expériences (dans les chemins de fer à Nevers par exemple, auprès de l'entreprise Bat'a en Tchécoslovaquie) mais aussi les conséquences de la crise de 1929 l'amenèrent à élaborer une théorie d'organisation scientifique du travail, connue sous le nom d'« organisation à la française ». Pour améliorer le rendement, on doit intéresser les ouvriers à l'entreprise et les « rendre joyeux dans leur travail ». […] Lire la suite

KAHN ALBERT (1869-1942)

  • Écrit par 
  • Louis BERGERON
  •  • 1 199 mots

C'est ainsi que Kahn a été conduit à imaginer une standardisation des modèles d'usines à livrer, ainsi qu'une organisation du travail de ses propres employés propre à réduire au maximum les délais de livraison – abaissés à quelques mois seulement. Le principe général consistait à diviser rigoureusement les tâches entre des départements spécialisés, mais en même temps à les contraindre à avancer tous du même pas et non point à intervenir dans un ordre de succession rigoureux. […] Lire la suite

CHEVALIER MICHEL (1806-1879)

  • Écrit par 
  • Bernard DUCROS
  •  • 309 mots

Intéressé par tous les aspects de la civilisation industrielle alors naissante, Chevalier écrivit également des lettres sur l'organisation du travail (1848) et un ouvrage sur les brevets d'invention (1878). Saint-simonien, il le resta aussi dans la mesure où il défendit le rôle de gestionnaire de l'État dans l'industrie. Par son interventionnisme, on peut le comparer à des libéraux tels que Stuart Mill, qu'il félicita, d'ailleurs, dans son cours au Collège de France, « d'avoir restauré les gouvernements dans l'exercice des pouvoirs qui leur appartiennent ». […] Lire la suite

TAYLOR FREDERICK WINSLOW (1856-1915)

  • Écrit par 
  • Guy CAIRE
  •  • 385 mots
  •  • 2 médias

Il est le créateur de l'organisation scientifique du travail, couramment désignée par le sigle O.S.T. Ses vues ont été exprimées dans Shop Management, 1904, et dans Principles of Scientific Management, 1911 (trad. Principes d'organisation scientifique, Paris, 1927, ou La Direction scientifique des entreprises, Paris, 1967). Impressionné par les restrictions volontaires de productivité de la part des travailleurs, Taylor estime qu'il convient de définir une norme de travail, travail fait, il s'entend, par un « homme de première classe », dans des conditions favorables et selon des façons d'opérer qui lui ont été enseignées au terme d'une analyse soigneuse (the one best way). […] Lire la suite

SOCIOLOGIE DE LA SANTÉ

  • Écrit par 
  • Patrice PINELL
  •  • 3 436 mots

Analysant dans une perspective interactionniste les processus sociaux à l’œuvre dans la maladie chronique, Anselm Strauss élabore la notion de « trajectoire de maladie » pour rendre compte de l’organisation du travail mise en œuvre depuis le diagnostic et tout au long de l’évolution du cours de la maladie pour la contrôler. Cette organisation du travail, qui exige une coopération entre plusieurs groupes professionnels au sein et à l’extérieur de l’hôpital, mais aussi la participation active du malade (et de son entourage) au suivi de sa maladie, ne peut fonctionner sans que s’instaurent des relations de négociation entre les différents acteurs. […] Lire la suite

PÉDAGOGIE INSTITUTIONNELLE

  • Écrit par 
  • Jacques PAIN
  •  • 905 mots
  •  • 1 média

On mesure alors la complexité du savoir aujourd'hui requis pour enseigner ou éduquer, car la pédagogie institutionnelle déborde l'école et la classe, et s'est installée dans le travail social et les institutions de remédiations. Sa force de cadrage et d'organisation en font une pédagogie de contention de la violence autant que de protection des personnes, autorisant et libérant l'apprentissage, la formation, le travail. […] Lire la suite

FRIEDMANN GEORGES (1902-1977)

  • Écrit par 
  • Jean-Daniel REYNAUD
  •  • 979 mots

Aidé dans cette voie par son séjour au Centre de documentation sociale de l'École normale supérieure (1931-1934), il se tourne vers les problèmes du travail, qu'il touche directement par son activité dans l'enseignement technique (il fait même un apprentissage de mécanicien à l'école Diderot). La Crise du progrès (1936) marque une première étape de ses réflexions sur l'organisation du travail et sur les rapports sociaux. […] Lire la suite