« Optimum »

MANUEL D'ÉCONOMIE POLITIQUE, Vilfredo Pareto - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Sébastien LENFANT
  •  • 1 058 mots

Le concept d'optimum de Pareto joue un rôle encore plus important parce qu'il justifie l'intérêt des théoriciens pour l'équilibre concurrentiel. L'analyse en a été développée par Allais dans son Traité d'économie pure (1943). La position centrale du concept d'optimum dans la théorie économique tient à ce qu'il sert de référence aux deux théorèmes fondamentaux de l'économie du bien-être. […] Lire la suite

Le média de la recherche « Optimum » :

Le Dénombrement de Bethléem, Pieter Bruegel l'Ancien (bois, Musées royaux des beaux-arts, Bruxelles).

Le Dénombrement de Bethléem, Pieter Bruegel l'Ancien (bois, Musées royaux des beaux-arts, Bruxelles).
Crédits : DeAgostini/ Getty Images

photographie

SAUVY ALFRED (1898-1990)

  • Écrit par 
  • Alain GIRARD
  •  • 1 206 mots

En matière de peuplement, l'idéal est celui d'un « optimum », c'est-à-dire du nombre d'hommes le plus favorable pour assurer à tous et à chacun le maximum de bien-être, le niveau de vie le plus élevé. Difficile à préciser, l'optimum peut varier en fonction des objectifs – économique, politique, militaire, religieux ou autre –, des circonstances et de l'état des techniques. […] Lire la suite

KALECKI MODÈLE DE

  • Écrit par 
  • Alain-Pierre RODET
  •  • 226 mots

En comparant la décision d'investir et le niveau de l'investissement idéal, c'est-à-dire nécessaire pour maintenir constante la capacité d'équipement, Kalecki déduit qu'il y a expansion lorsque la décision d'investir est supérieure à l'optimum supposé, et récession dans l'hypothèse inverse. Cette explication a le mérite de faire comprendre l'amplitude des fluctuations et leur périodicité. […] Lire la suite

MICROÉCONOMIE Économie du bien-être

  • Écrit par 
  • Emmanuelle BÉNICOURT
  •  • 4 772 mots

L'état réalisable tel que chacun obtient ce qu'il demande après avoir fourni ce qu'il offre – aux prix d'un équilibre de concurrence parfaite – est un optimum de Pareto. Chacun réalise alors ses plans, et il ne subsiste aucun échange mutuellement avantageux possible. On appelle ce résultat premier théorème de l'économie du bien-être et on le résume en général en disant que « tout équilibre de concurrence parfaite est un optimum de Pareto ». […] Lire la suite

TECTONIQUE ET CLIMAT

  • Écrit par 
  • Robin LACASSIN
  •  • 1 205 mots
  •  • 2 médias

Sommairement, l’évolution de la chaîne des Andes sur le long terme (sur 50 Ma) et le refroidissement planétaire (depuis l’optimum climatique de l’Éocène inférieur) seraient gouvernés par la tectonique des plaques à l’échelle globale. Mais les épisodes morphotectoniques sur des durées typiques d’environ 10 Ma seraient pilotés par des épisodes d’accélération bien connus du refroidissement global, vers la fin de l’Éocène (il y a environ 33 Ma) et au Miocène moyen (il y a de 15 à 10 Ma). […] Lire la suite

POINT MORT, comptabilité

  • Écrit par 
  • Pierre LASSÈGUE
  •  • 421 mots

Le raisonnement du point mort, fait par les praticiens, est donc beaucoup plus approximatif que le calcul à la marge des économistes, qui ne linéarise pas le problème ; il est aussi moins ambitieux, puisqu'il cherche seulement à déterminer la position d'un minimum et non pas celle d'un optimum. Cependant, il est susceptible d'applications nombreuses et commodes. […] Lire la suite

FERTILITÉ DES SOLS

  • Écrit par 
  • Louis GACHON
  •  • 2 810 mots
  •  • 2 médias

fn des fonctions variant de 0 à 1 (optimum pour chacun des facteurs techniques x1, x2, x3, xn) et A le rendement maximal obtenu lorsque toutes les variables x sont à l'optimum, c'est-à-dire le potentiel de production lié aux facteurs fonciers. Inversement, la fertilité devient nulle dès qu'un facteur de production tend vers zéro. On conçoit alors que les composantes de la fertilité occupent une hiérarchie fluctuante selon les milieux et les cultures, et même selon les époques, hiérarchie qui s'appuie essentiellement sur des données économiques. […] Lire la suite

BARONE ENRICO (1859-1924)

  • Écrit par 
  • Guy CAIRE
  •  • 427 mots

Cette étude se situe parmi d'autres qui sont consacrées aux controverses modernes sur l'optimum et le welfare (en particulier sous la forme du principe de compensation). Ce dernier écrit de Barone a été repris par F. A. von Mayer dans Collectivist Economic Planning (1935) et traduit en français, en 1939, sous le titre L'Économie dirigée en régime collectiviste. […] Lire la suite

RATIO

  • Écrit par 
  • Alain-Pierre RODET
  •  • 518 mots

De ce fait, la méthode des ratios permet de rapprocher la gestion d'une affaire d'un optimum d'efficacité dans la perspective du moyen et du long terme. Les ratios sont faits dans cet esprit pour renseigner prioritairement le chef d'entreprise et pour l'aider à prendre des décisions cohérentes, mais ils fournissent aussi des informations au banquier (auprès de qui l'entrepreneur sollicite un crédit) et à l'analyste financier qui doit détecter les entreprises dont les actions sont promises à d'intéressantes progressions. […] Lire la suite

ARCHÉOLOGIE (Méthodes et techniques) L'archéologie environnementale

  • Écrit par 
  • Stéphanie THIÉBAULT
  •  • 4 223 mots

Les variations climatiques remarquées au cours du dernier millénaire en Europe sont l'optimum climatique médiéval, daté entre environ 1000 et 1400, suivi du « petit âge glaciaire », qui a duré jusqu'en 1850. Au cours de l'optimum climatique, les conditions météorologiques étaient clémentes. La vigne poussait en Angleterre comme en France et les vignobles se développaient en Normandie et en Picardie. […] Lire la suite

TINBERGEN JAN (1903-1994)

  • Écrit par 
  • Philippe LE GALL
  •  • 694 mots

Surtout, l'optimum social est l'objectif d'un nouvel ordre mondial : Tinbergen plaide pour une division internationale du travail, pour des transferts internationaux de revenus et pour l'ouverture des pays industrialisés aux produits des pays en développement. Pionnier de l'économétrie, théoricien subtil, excellent technicien, Tinbergen est avant tout un humaniste. […] Lire la suite

WALLIS-ET-FUTUNA

  • Écrit par 
  • Jean-Christophe GAY
  •  • 760 mots
  •  • 2 médias

Depuis cet optimum démographique, l’excédent des naissances sur les décès ne compense plus l’émigration vers la Nouvelle-Calédonie et, secondairement, vers la métropole. Ce mouvement a débuté dans les années 1950 et s’est renforcé avec le boom du nickel de la fin des années 1960 et du début des années 1970. À partir du milieu des années 1980, il y a plus d’habitants de Nouvelle-Calédonie se déclarant Wallisiens et Futuniens que de personnes recensées à Wallis-et-Futuna ; aujourd’hui ils sont presque deux fois plus nombreux. […] Lire la suite

PRIEST CHRISTOPHER (1943- )

  • Écrit par 
  • Denis GUIOT
  •  • 879 mots

Cette fuite en avant, cette quête de l'optimum sont rendues plausibles par un éblouissant exercice de mathématique-fiction. Dans un tel contexte de mouvement perpétuel, exprimer l'âge d'un individu par la distance parcourue devient dès lors la logique même. Cette volonté de brouiller les repères de l'espace et du temps est emblématique de l'œuvre de Christopher Priest, qui se place sous le signe de la relativité et de l'ambiguïté de nos perceptions. […] Lire la suite

NASH JOHN FORBES (1928-2015)

  • Écrit par 
  • Françoise PICHON-MAMÈRE
  •  • 903 mots
  •  • 1 média

On ne peut s'empêcher de rapprocher ce principe d'équilibre de Nash du célèbre optimum de Pareto, selon lequel est optimale une situation dans laquelle on ne peut améliorer le sort d'un individu sans détériorer celui d'au moins un autre. À cette différence importante près que l'équilibre de Nash ne constitue pas nécessairement une situation optimale pour les joueurs. […] Lire la suite

HARSANYI JOHN CHARLES (1920-2000)

  • Écrit par 
  • Françoise PICHON-MAMÈRE
  •  • 910 mots

) ne serait pas forcément un optimum (une situation telle que la situation d'aucun agent ne puisse être améliorée sans que celle d'un autre en pâtisse) ; en conséquence, une stratégie concertée pourrait conduire à un meilleur résultat. John Harsanyi a transposé ce type de raisonnement aux applications industrielles offrant ainsi un cadre nouveau à l'étude des secteurs économiques, surtout lorsque le nombre des opérateurs s'est réduit au fur et à mesure des alliances ou des fusions (par exemple l'aéronautique, l'électronique ou le transport aérien, mais aussi, plus récemment, la banque et l'assurance). […] Lire la suite

ANALYSE TRANSACTIONNELLE

  • Écrit par 
  • Olivier JUILLIARD
  •  • 1 083 mots

Chaque état du moi peut avoir deux fonctions : celle de direction ou de contrôle, et celle d'action ou d'expression ; ainsi l'individu parvient-il à un comportement optimum quand il peut donner à son « adulte » la direction et le contrôle de sa vie. Ainsi, l'analyse structurale fonde la démarche thérapeutique de l'analyse des transactions. Celle-ci n'a pas pour seul but de permettre à l'individu d'identifier ses états du moi et leurs relations, mais aussi de remédier à certaines déformations structurelles de sa personnalité (« contamination » de l'« adulte » par l'« enfant », exclusion de l'« enfant », etc. […] Lire la suite

PRINCIPES D'ÉCONOMIE POLITIQUE, Alfred Marshall - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Sébastien LENFANT
  •  • 1 054 mots

Cette perspective cardinaliste est abandonnée par la nouvelle économie du bien-être (Abraham Bergson, Kenneth Arrow) qui s'appuie sur la notion d'optimum de Pareto. La postérité de Marshall tient aussi à l'importance reconnue aux organisations économiques, un thème de recherche qu'il développe particulièrement dans les Elements of Economics of Industry (1892) et dans Industry and Trade (1919). […] Lire la suite

PALÉOGÈNE

  • Écrit par 
  • Marie-Pierre AUBRY
  •  • 1 082 mots

Les températures culminent à l'Éocène inférieur, vers 53 Ma : c'est l'Early Eocene climatic optimum [EECO]. Puis la tendance s'inverse et la Terre se refroidit progressivement durant le reste de l'éocène. Ce refroidissement climatique à long terme entraîne une diminution des aires de distribution des espèces qui tendent à disparaître des latitudes les plus élevées. […] Lire la suite

LA DÉMOCRATIE ET LE MARCHÉ (J.-P. Fitoussi)

  • Écrit par 
  • Jézabel SOUBEYRAN
  •  • 1 112 mots

 Hammond, in Choice, Welfare and Development, Clarendon Press, 1995), sur lesquels Fitoussi appuie sa réflexion, se sont attachés à montrer que l'équilibre auquel on parviendrait sans cette hypothèse impliquerait la disparition d'une partie de la population, tandis que l'optimum serait préservé parmi les survivants. Le propos est moins abstrait qu'il n'y paraît et ses implications sont cruciales. […] Lire la suite

COMMUNES

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 1 312 mots

Une autre démarche peut consister à favoriser la collaboration entre les collectivités, de façon que l'action de celles-ci, inscrite dans un « optimum dimensionnel », bénéficie de plus de moyens. Cette coopération s'inscrit dans des cadres juridiques variables allant de la simple convention (Suisse) jusqu'à la création de personnes morales distinctes (établissements publics). […] Lire la suite

NÉOGÈNE

  • Écrit par 
  • Marie-Pierre AUBRY
  •  • 1 108 mots

Au cours du Miocène, de grandes calottes glaciaires croissent périodiquement sur le continent Antarctique malgré un optimum climatique entre 16 et 15 Ma. La formation de la calotte de l'Est-Antarctique remonte à 14 Ma (glaciation Mi3). Le Pliocène ancien est de climat doux puis un refroidissement abrupt s'installe et conduit à la formation de la calotte glaciaire arctique, à 2,5 Ma. […] Lire la suite

ENVIRONNEMENT ÉCONOMIE DE L'

  • Écrit par 
  • Sylvie FAUCHEUX
  •  • 6 175 mots
  •  • 1 média

Ils reviennent tous à situer les externalités par rapport à l'optimum parétien, défini comme la situation hors de laquelle nul ne peut accroître ses gains sans diminuer ceux d'un autre. En d'autres termes, il s'est agi de discuter des mesures correctives prises pour supprimer (pour « internaliser ») les externalités et garantir le retour à l'optimum. […] Lire la suite

SIMON HERBERT ALEXANDER (1916-2001)

  • Écrit par 
  • Claude MÉNARD
  •  • 1 366 mots

D'où la nécessité d'un critère de choix différent de l'optimum cher aux économistes : les agents se contentent de rechercher un certain degré de satisfaction (satisficing), déterminé par comparaison des quelques solutions qu'ils ont pu identifier et obtenu en suivant des règles assez simples, souvent basées sur l'expérience passée. Cette conception de la rationalité, synthétisée dans l'ouvrage Models of Man, paru en 1957, est cependant restrictive par l'accent qu'elle met sur les contraintes. […] Lire la suite

ALLAIS MAURICE (1911-2010)

  • Écrit par 
  • Françoise PICHON-MAMÈRE, 
  • Universalis
  •  • 1 317 mots

Disciple de Léon Walras et de Vilfredo Pareto, il donne une place nouvelle à l'analyse mathématique dans l'étude de l'équilibre de l'économie et l'applique à tous les problèmes de choix individuels, de décision de l'entreprise, de formation des prix et d'optimum. C'est aussi la défense du capitalisme libéral traduite par la démonstration du théorème du rendement social : « Toute économie quelle qu'elle soit, collectiviste ou de propriété privée, doit s'organiser sur une base décentralisée et concurrentielle. […] Lire la suite

BOUTHOUL GASTON (1896-1980)

  • Écrit par 
  • Hervé SAVON
  •  • 1 271 mots

Refusant la notion d'optimum de population, à laquelle il reproche d'être à la fois statique et a priori, il lui substitue la notion « relativiste et a posteriori » de surpopulation. « Tout se passe comme s'il y avait surpopulation », selon lui, dans les trois cas suivants : stagnation du niveau de vie coincidant avec une hausse de la production, baisse du niveau de vie et production stationnaire, baisse du niveau de vie et production en progrès. […] Lire la suite

HYBRIDATION

  • Écrit par 
  • Georges BARSKI, 
  • Yves DEMARLY, 
  • Simone GILGENKRANTZ
  •  • 5 925 mots
  •  • 2 médias

Lors de l'hybridation, tout se passe donc comme si la réalisation du potentiel héréditaire atteignait son optimum lorsque les combinaisons génétiques présentent un niveau précis de diversité. Cet optimum se manifeste par un meilleur rendement métabolique des individus hétérozygotes et s'explique par diverses théories. La première en date, dite théorie de la dominance, s'appuie sur le fait que la plupart des gènes défavorables sont récessifs, donc masqués. […] Lire la suite

CLIMATOLOGIE

  • Écrit par 
  • Frédéric FLUTEAU, 
  • Guillaume LE HIR
  •  • 3 656 mots
  •  • 4 médias

Ces analyses montrent que le climat n'a cessé de se refroidir depuis l'optimum thermique de l'Éocène (il y a environ 50 Ma), les calottes glaciaires de l’Antarctique et du Groenland ne se formant qu'à partir de 34 et 3 millions d'années, respectivement. Prédire le climat Prédire le climat et son évolution est possible à partir d'un ensemble de lois physiques qui régissent le fonctionnement du système climatique. […] Lire la suite

MICROÉCONOMIE Théorie de l'équilibre général

  • Écrit par 
  • Antoine d' AUTUME
  •  • 1 690 mots

Il est démontré, sous certaines conditions, que l'équilibre concurrentiel est un « optimum de Pareto ». Cela signifie que, lorsque l'économie se trouve en équilibre concurrentiel, il n'est pas possible d'augmenter simultanément les niveaux d'utilité de tous les consommateurs. Tout changement qui améliore la situation d'un agent détériore nécessairement celle d'au moins un autre agent. […] Lire la suite

UTILITARISME

  • Écrit par 
  • Philippe DEVAUX
  •  • 1 894 mots

Une tension s'exerce entre le maximum de plaisir désirable et accessible et l'optimum de bonheur compatible avec celui de chacun. Elle se règle spontanément (par le laisser-faire) et systématiquement (par les lois et les coutumes). Au vrai, Bentham ne connaissait qu'une psychologie sommaire : une psychologie sensualiste, atomiste et associationniste, se bornant aux aspirations conformes à l'intérêt, aux désirs et besoins naturels. […] Lire la suite

LYSOSOMES

  • Écrit par 
  • Christian de DUVE
  •  • 2 048 mots
  •  • 1 média

Caractères distinctifs On reconnaît les lysosomes à deux caractères : ils sont entourés par une membrane ; ils contiennent un mélange d'hydrolases acides – enzymes hydrolytiques ayant leur optimum d'activité en milieu acide – de spécificité telle qu'elles peuvent, agissant ensemble, digérer complètement, ou presque, les protéines, les acides nucléiques, les oligo et polysaccharides, les lipides simples et complexes, et bien d'autres constituants biologiques importants. […] Lire la suite

DÉVELOPPEMENT PERCEPTIVO-MOTEUR : POSTURES ET ACTIONS

  • Écrit par 
  • Christine ASSAIANTE
  •  • 2 211 mots

Ainsi, dans le cas d’une perturbation de l’équilibre, provoquée par exemple lors d’une marche sur un support étroit ou par le maintien de la station verticale sur la pointe des pieds, il est important de stabiliser au mieux la tête, pour favoriser un traitement optimum de ces capteurs. Au cours de la première année de vie, la maturation posturale est conçue comme une verticalisation progressive et céphalo-caudale des différents segments du corps jusqu'à l'obtention finale de la station debout. […] Lire la suite

SEN AMARTYA KUMAR (1933- )

  • Écrit par 
  • Samuel FEREY, 
  • Françoise PICHON-MAMÈRE
  •  • 2 400 mots

Ce résultat pessimiste plus connu sous le nom de « théorème d'impossibilité » est repris par Sen qui prouve, de manière mathématique cette fois, qu'il est impossible de parvenir à l'optimum de Pareto (c'est-à-dire à une situation d'équilibre et de satisfaction au sein de la société) en respectant totalement le droit de chaque personne d'exercer sa pleine liberté d'action. […] Lire la suite

THERMODYNAMIQUE Thermodynamique technique

  • Écrit par 
  • Paul GLANSDORFF
  •  • 2 497 mots
  •  • 3 médias

Ainsi que le montre la figure, le cycle réversible de Carnot qui assure le rendement optimum d'une machine fonctionnant entre deux températures données T1 et T2, y est représenté par un simple rectangle. En outre, l'aire de ce rectangle mesure le travail accompli au cours du cycle, alors que l'aire 1-2-5-6, étendue jusqu'au zéro absolu, mesure la chaleur fournie par la source chaude T2. […] Lire la suite

ONDELETTES

  • Écrit par 
  • Alexandre GROSSMANN, 
  • Bruno TORRESANI
  •  • 5 725 mots

En revanche, dans certains cas bien précis, il est nécessaire de rechercher des techniques permettant de s'approcher plus encore de l'optimum, tout en essayant de conserver les atouts des ondelettes. Une approche possible consiste à rechercher des décompositions en ondelettes généralisées. La motivation peut se résumer comme suit : les ondelettes peuvent être vues comme un ensemble de signaux élémentaires, suffisant pour exprimer n'importe quel signal. […] Lire la suite

PINCEVENT

  • Écrit par 
  • Michèle JULIEN
  •  • 2 840 mots
  •  • 3 médias

Lorsqu'on considère que l'optimum de décapage est atteint et que tous les éléments paraissent reposer sur leur base comme s'ils venaient d'y être déposés, il convient non seulement d'observer avec soin l'organisation du sol, mais aussi d'en conserver l'image par divers moyens d'enregistrement. En effet, l'étude des vestiges découverts nécessite une manipulation qui ne peut se faire qu'en laboratoire et il n'est pas possible de les laisser en place. […] Lire la suite

MONTAGNES Le milieu montagnard

  • Écrit par 
  • Pierre BARRERE
  •  • 2 863 mots
  •  • 5 médias

La notion d'optimum pluviométrique situé à altitude moyenne semble très discutable aux latitudes tempérées. Beaucoup plus important est le rôle de barrière climatique des chaînes, surtout lorsqu'elles s'opposent de front aux perturbations. Sur la façade occidentale de l'Alaska, Yakutat reçoit 4 318 mm alors qu'à 175 km de là, sur le piémont nord-est, Kluane ne reçoit que 380 mm. […] Lire la suite

PHOTOSYNTHÈSE

  • Écrit par 
  • Jean LAVOREL, 
  • Paul MAZLIAK, 
  • Alexis MOYSE
  •  • 10 290 mots
  •  • 14 médias

Lorsque les trois facteurs sont à l'optimum, l'intensité atteint un plafond absolu qui dépend de l'équipement pigmentaire et enzymatique d'un végétal, donc de facteurs propres à l'organisme. De fait, la vitesse optimale n'est jamais atteinte dans les conditions naturelles, et il en est de même du rendement énergétique défini par le rapport entre le CO2 assimilé, ou l'oxygène émis, et l'énergie lumineuse absorbée. […] Lire la suite

STRESS

  • Écrit par 
  • Robert DANTZER
  •  • 3 248 mots

La théorie du stress rejoint là les théories de l'activation qui ne postulent que pour une tâche donnée, par exemple atteindre une cible se déplaçant de façon aléatoire sur un écran ; il y a un optimum d'activation ou d'éveil physiologique en deçà et au-delà duquel les performances se dégradent. La dimension biologique du stress La réaction de stress fait intervenir deux grandes catégories de médiateurs chimiques : les catécholamines qui sont libérées par la médullosurrénale (l'adrénaline) et les terminaisons nerveuses des neurones orthosympathiques du système nerveux autonome (la noradrénaline principalement) ; les glucocorticoïdes qui sont des hormones libérées par le cortex surrénalien sous l'action d'une autre hormone d'origine hypophysaire, l'ACTH (adreno cortico trophic hormone), elle-même placée sous le contrôle d'un autre médiateur, d'origine nerveuse cette fois, la corticolibérine (CRF, ou corticotrophin releasing factor). […] Lire la suite

TEMPLIERS

  • Écrit par 
  • Laurent DAILLIEZ
  •  • 3 015 mots

Au mois de mars 1139, le pape Innocent II confirme l'institution des moines combattants par sa bulle Omne datum optimum. Cette confirmation favorisa le développement temporel de l'ordre, auquel s'ajoutèrent de nombreux privilèges et exemptions. Il en résulta, aussi bien en Orient qu'en Occident, un accroissement considérable des biens et du nombre des frères. […] Lire la suite

AGROMÉTÉOROLOGIE

  • Écrit par 
  • Emmanuel CHOISNEL, 
  • Emmanuel CLOPPET
  •  • 6 627 mots
  •  • 7 médias

En effet, les plantes en C3 (plantes qui, par photosynthèse, fixent le dioxyde de carbone [CO2] en formant un composé à trois atomes de carbone) auront la capacité de mieux valoriser la hausse de la concentration de CO2 à travers leur cycle photosynthétique, les plantes en C4 étant déjà, dans le climat actuel, plus proches de leur optimum de fonctionnement. […] Lire la suite

TARDE GABRIEL (1843-1904)

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 3 515 mots

En y considérant la société comme la distribution changeante, mais logiquement réglée, de croyances et de désirs dans différents canaux, Tarde posait les questions très modernes des rapports qu'entretiennent l'action individuelle et l'action collective, de l'optimum social et de l'équilibre général. Comment « arranger » les individus ? Comment harmoniser les croyances et les désirs ? Ces problèmes, comme celui de la tradition et du changement, se posent dans un espace social en « constant élargissement ». […] Lire la suite

NOMADISME

  • Écrit par 
  • Xavier de PLANHOL
  •  • 3 908 mots
  •  • 4 médias

/km2, dans le milieu relativement favorable de la Mongolie, peut-être 3 ou 4, au plus, en milieu montagnard méditerranéen, comme le Zagros iranien qui représente un optimum). Dans ces conditions, la société nomade a dû s'organiser en fonction d'un état de crise permanente, d'un déséquilibre toujours menaçant entre les ressources du pâturage et une population rapidement croissante. […] Lire la suite

NOUVELLE ÉCONOMIE POLITIQUE, analyse économique du vote

  • Écrit par 
  • Jean-François LASLIER
  •  • 7 178 mots
  •  • 1 média

Ainsi, dans un modèle de vote, le montant des retraites est supérieur à l'optimum utilitariste, puisque seuls les jeunes internalisent toutes les conséquences du financement des retraites. Le vote individuel est supposé traduire sans myopie l'intérêt personnel ; il s'ensuit que tout le monde a intérêt à ce que le montant des retraites soit élevé : les retraités bien sûr, mais aussi les actifs, qui savent qu'ils sont les retraités de demain ; par contre, l'intérêt direct des actifs n'est défendu que par ceux-ci. […] Lire la suite

POLÉMOLOGIE

  • Écrit par 
  • Michel-Henri GIÈS
  •  • 3 849 mots

Freund), une relation sociale non violente peut être conflictuelle, de même qu'une violence purement hétérophobe et irraisonnée est susceptible de se déclencher sans aucune des motivations justificatrices qui caractérisent le conflit ; quant au concept de paix, il s'applique aussi bien à un optimum abstrait qu'à l'état de non-guerre pendant lequel se déroule le processus étiologique du conflit armé. […] Lire la suite

VIOLON

  • Écrit par 
  • Émile LEIPP
  •  • 3 971 mots
  •  • 4 médias

Il est évident que l'habileté du luthier y est pour beaucoup : choix des matériaux, façon de les traiter de tirer les épaisseurs, de « barrer » et de régler l'âme pour obtenir un optimum fonctionnel, favorisant à la fois le grave et l'aigu et « donnant » un timbre agréable. On a beaucoup parlé du rôle prétendument mystérieux du « vernis de Crémone » qu'utilisèrent les luthiers italiens des xviie et xviiie siècles. […] Lire la suite

IMPÔT Économie fiscale

  • Écrit par 
  • Jacques LE CACHEUX
  •  • 4 375 mots
  •  • 1 média

L'intérêt de cette « courbe de Laffer », qui a inspiré aux États-Unis la politique d'allègements fiscaux des premières années du mandat de Ronald Reagan au début des années 1980, est de suggérer que, dans les économies dont le taux de prélèvement aurait dépassé cet « optimum fiscal » – dont on ne connaît toutefois pas la valeur empirique –, une baisse d'impôts entraînera une augmentation, et non une réduction, des recettes fiscales. […] Lire la suite

CHANGEMENT ANTHROPIQUE DU CLIMAT

  • Écrit par 
  • Jean-Louis DUFRESNE, 
  • Céline GUIVARCH
  •  • 8 203 mots
  •  • 7 médias

À l’échelle humaine, par exemple, on estime que la température moyenne pendant l’optimum climatique médiéval (xe-xiie siècle) était de 0,2 0C ± 0,2 plus élevée qu’en 1850 et que, lors du petit âge glaciaire qui a suivi, elle était de 0,1 0C ± 0,2 plus basse qu’en 1850 (c’est-dire de l’ordre de 1,2 0C ± 0,2 plus froide qu’aujourd’hui). Ces faibles différences de la température moyenne étaient vraisemblablement dues à de grosses éruptions volcaniques et des variations du rayonnement solaire. […] Lire la suite

COÛT SOCIAL

  • Écrit par 
  • Xavier GREFFE
  •  • 4 126 mots

Quelle que soit la situation de départ, l'optimum est réalisé par le marché. Plutôt que de faire intervenir l'État, qui peut se tromper au moins dans un cas sur deux, mieux vaut laisser fonctionner le marché qui, lui, ne peut pas se tromper. Le libellé du théorème de Coase est un peu plus complexe : « L'allocation initiale des droits de propriété importe peu du point de vue de l'efficacité dès lors qu'ils peuvent être échangés sur le marché » ; ce qui peut s'exprimer de manière plus simple : quelle que soit l'existence initiale de coûts sociaux, le marché saura conduire à la situation la meilleure dès lors que les agents sauront et pourront négocier entre eux des renonciations mutuelles à leurs droits de propriété. […] Lire la suite

HÉDONISME

  • Écrit par 
  • Henri WETZEL
  •  • 3 994 mots
  •  • 1 média

Jeremy Bentham, par exemple, associe aux thèses hédonistes les premières versions des principes économiques de l'utilité, et John Stuart Mill la doctrine pragmatiste ; dans leur optique, l'homme s'oriente naturellement vers la recherche du plus haut niveau de satisfaction pour un effort donné ; la détermination rationnelle du profit maximal réalise de surcroît un optimum social. […] Lire la suite

SAHUL

  • Écrit par 
  • José GARANGER
  •  • 4 070 mots
  •  • 1 média

Il y a quelque 8 000 ans, au cours d'un optimum climatique, un nouvel outillage se superpose à celui de la période ancienne, et qui correspond aux cultures moyennes précédemment définies dans le sud de l'Australie : Pirrien, Mudukien et Bondéien. À mesure que les fouilles devenaient plus nombreuses, la réalité se montra plus complexe. Après avoir tenté de définir de nouvelles cultures, les préhistoriens se sont résolus, comme ils l'avaient fait pour la période ancienne, à ne parler que d'une tradition culturelle qu'ils nomment « Australian small tool tradition ». […] Lire la suite