« Ontologique+-+Epistémique »

MODALITÉS, logique

  • Écrit par 
  • Pascal ENGEL
  •  • 7 599 mots
  •  • 1 média

néanmoins toujours la nécessité comme apodicticité, qui qualifie le lien entre les prémisses et la conclusion d'un raisonnement syllogistique, et qui est une relation entre des propositions, de la nécessité ontologique, qualifiant des relations d'inhérence entre les entités […] Lire la suite

MOI

  • Écrit par 
  • Catherine CLÉMENT, 
  • Henry DUMÉRY
  •  • 12 471 mots

le tout (dans ce sens, le cogito serait le monde, il ferait le monde, il épuiserait et prescrirait la totalité de l'être : cogito, ergo totum) ; à la rigueur, on peut suspendre l'affirmation ontologique du tout : même alors, on ne méconnaît pas que sa référence […] Lire la suite

CONCEPT

  • Écrit par 
  • Jean LADRIÈRE
  •  • 3 815 mots

dans le réel), c'est une propriété, non toutefois en tant qu'existant à l'état séparé, mais en tant qu'appartenant réellement à des individus. La relation exprimée par la proposition entre le prédicat et le sujet a pour fondement ontologique l'appartenance réelle de la propriété (visée […] Lire la suite

SCIENCES - Sciences et discours rationnel

  • Écrit par 
  • Jean LADRIÈRE
  •  • 6 601 mots

fait qu'illustrer : qu'en est-il du rapport de l'homme au « logos » ? Cette question appelle sans doute un horizon d'élucidation ontologique ; c'est seulement dans un tel horizon que la question du « logos » reçoit sa véritable dimension. La « philosophie des sciences », au sens strict du terme […] Lire la suite

ÉPISTÉMOLOGIE DES SCIENCES SOCIALES (dir. J.-M. Berthelot) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Francis AFFERGAN
  •  • 918 mots

épistémique commun à toutes les sciences sociales. À quel titre la sociologie, la démographie, la géographie, l'histoire, l'économie, les sciences du langage sont-elles fondées à traiter du social et de l'humain ? Pour répondre à cette interrogation, J. M. Berthelot commence méthodiquement par affirmer […] Lire la suite

OPPOSÉS

  • Écrit par 
  • Alain DELAUNAY
  •  • 937 mots

), soit de façon strictement ontologique (sur la base de l'opposition être-non être de Parménide), soit encore dialectique (selon le mélange du même et de l'autre chez Platon), ou épistémique et cognitive (toute opposition étant rapportable au couple un-multiple selon Aristote). Ni empirique […] Lire la suite

POSITIVISME

  • Écrit par 
  • Angèle KREMER-MARIETTI
  •  • 5 246 mots
  •  • 2 médias

l'époque de « la mémorable crise où l'ensemble du régime ontologique a commencé à succomber, dans tout l'Occident européen » (Discours sur l'esprit positif). Francis Bacon s'impose aux yeux de Comte par ses préceptes et par son vœu de voir construire une scala […] Lire la suite

SOCIOLOGIE - La démarche sociologique

  • Écrit par 
  • Louis PINTO
  •  • 5 426 mots

partir de procédures méthodiques de recueil des données considérées. Il en va de même dans d'autres univers, l'économie, la religion, l'école. Le principe épistémique de l'extériorité du social, qui fait partie des conditions de possibilité de la discipline sociologique, n'a rien à voir […] Lire la suite

Rejoignez-nous

Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire et recevez en cadeau un ebook au choix !