« Notation »

NOTATION MUSICALE

  • Écrit par 
  • Mireille HELFFER, 
  • Alain PÂRIS
  •  • 5 199 mots
  •  • 14 médias

notation musicale datant du xviiie siècle avant J.-C. ont été identifiés sur des tablettes cunéiformes (tablettes d'Ur au British Museum, U. 7/80).En Occident, il faut attendre le ve siècle avant J.-C. et, dans le monde chrétien, le ixe siècle après J.-C. pour trouver les premières traces de notation. Le but de tout système de notation est de transcrire […] Lire la suite

Les médias de la recherche « Notation » :

Notation mesurée

Notation mesurée
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Notation contemporaine

Notation contemporaine
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Notation neumatique

Notation neumatique
Crédits : AKG

photographie

Neumes et notation carrée

Neumes et notation carrée
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Afficher les médias de « Notation »

NOTATION MATHÉMATIQUE

  • Écrit par 
  • Hans FREUDENTHAL
  •  • 10 338 mots
  •  • 1 média

notation dont on n'a pas besoin, mais cette notation demeure fort utile en physique, et il n'y a pas d'autre possibilité pour les physiciens. Le mode de notation des grandeurs peut être aussi rigoureux que le mode fonctionnel si l'on s'abstient de contaminations. Au xixe siècle, les mathématiciens, en particulier Jacobi, ont fait un mélange des deux […] Lire la suite

AGENCES DE NOTATION

  • Écrit par 
  • Patrick JOLIVET
  •  • 3 415 mots
  •  • 1 média

notation des activités de conseil, notamment pour la création de produits structurés. Michel Prada, président de l'A.M.F., soulignait ainsi en décembre 2007 que si, dans le cas d'une notation de dette d'entreprise ou souveraine, la notation intervient a posteriori comme évaluation du risque de défaut, dans le cas de la titrisation la notation est un […] Lire la suite

NOTATION EXTRA-FINANCIÈRE

  • Écrit par 
  • Patrick JOLIVET
  •  • 931 mots

notation. Le marché de l'I.S.R. s'est fortement développé en Europe et en France dans les années 2000, pour atteindre par exemple 68,3 milliards d'euros à la fin de 2010 en France. Néanmoins, les agences de notation extra-financière sont encore loin d'avoir la stabilité financière de leurs aînées. La notation extra-financière n'influe pas encore sur […] Lire la suite

NOTATION MUSICALE MODERNE

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 180 mots
  •  • 1 média

notation musicale – doublé d'une méthode pédagogique – dans lequel les notes sont chantées sur des syllabes. La solmisation utilise les premières syllabes des six premiers vers d'un hymne à saint Jean-Baptiste (ut, ré, mi, fa, sol, la), la dernière, SI (pour Sancte Iohannes), étant une sorte de signature. Les six notes s'enchaînent les unes aux autres […] Lire la suite

PHILIPPE DE VITRY (1291-1361)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 379 mots
  •  • 1 média

notation et de composition. Il explique notamment les nouveaux principes de la notation proportionnelle (nota mensurabilis), détaille les différents usages et significations de la notation bicolore (notes noires et notes rouges) et ajoute des divisions de valeur (prolations) au nouveau système de notation musicale. Sur les vingt-quatre chapitres que […] Lire la suite

ORTHOGRAPHE

  • Écrit par 
  • Liselotte BIEDERMANN-PASQUES, 
  • Fabrice JEJCIC
  •  • 4 616 mots
  •  • 1 média

notation de phonèmes, d'autres correspondent plus précisément à la notation de marques grammaticales (morphogrammes grammaticaux) qui assurent la cohésion du syntagme : il s'agit de marques de genre, de nombre, de flexions verbales (personne/temps/mode), de notation de suffixes ou de préfixes. Les morphogrammes lexicaux correspondent à la notation  […] Lire la suite

FEUILLET RAOUL AUGER (1675-env. 1730)

  • Écrit par 
  • Jane PATRIE
  •  • 184 mots

notation des pas de danse, Chorégraphie ou l'Art de décrire la danse, par caractères, figures et signes démonstratifs avec lesquels on apprend facilement de soy-même toutes sortes de danses. Le système Feuillet, première écriture de la danse par signes inventés, inspiré de la notation musicale, repose sur la codification des cinq positions à partir […] Lire la suite

CHORÉGRAPHIE L'art d'écrire la danse

  • Écrit par 
  • Marie-Françoise CHRISTOUT
  •  • 2 169 mots
  •  • 1 média

notation » (en anglais dance notation, en italien notazione di danza, en allemand Tanzschrift). Les systèmes de notation Selon quelques hypothèses, les Égyptiens auraient eu recours à certains hiéroglyphes et les Romains auraient connu un procédé permettant d'indiquer les différents saluts. Seuls les sculptures, les fresques et les vases grecs peints […] Lire la suite

PHRASÉ, musique

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 218 mots

notation ne peut préciser l'art du phrasé. C'est à la manière de ponctuer le discours musical, d'en rendre sensibles les oppositions, les enchaînements, d'en marquer les silences et les accents, manière qui caractérise finalement le style personnel de l'interprète, que l'on reconnaît le talent du musicien. […] Lire la suite

LEIBNIZ : CALCUL DIFFÉRENTIEL

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 212 mots
  •  • 1 média

notation moderne d'une intégrale dès 1675, calculé les dérivées des fonctions usuelles en 1676 et démontré les règles de dérivation des produits, quotients et composés de fonctions en 1677. Conscient de la nécessité d'une notation claire et précise, Leibniz considère les variables x, y comme choisies parmi des suites de valeurs infiniment proches et […] Lire la suite

FELDMAN MORTON (1926-1987)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 543 mots

notation traditionnelle. Né à New York, il travaille le piano avec Vera Maurina-Press, une amie de Scriabine et disciple de Ferrucio Busoni. Puis il se tourne vers la composition, qu'il étudie avec Wallingford Riegger, l'un des premiers défenseurs du dodécaphonisme aux États-Unis, et Stefan Wolpe. Il fréquente les galeries de peinture new-yorkaises […] Lire la suite

Super flumina Babylonis, CHANT GRÉGORIEN

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 524 mots

notation dite carrée, qui permettra le développement de la polyphonie. Au XVe siècle, la notation se constituera enfin telle que nous la connaissons, grâce, en particulier, à l'invention de l'imprimerie et aux progrès de la gravure. Esthétique Le chant grégorien est plus qu'un accompagnement de l'office religieux : il est aux textes liturgiques ce […] Lire la suite

SOLFÈGE

  • Écrit par 
  • Robert SIOHAN
  •  • 2 520 mots
  •  • 1 média

notation musicale. Cette prise de conscience, longtemps réalisée, empiriquement et très imparfaitement, par la tradition orale, imprécise par nature, ne put être acquise de façon rationnelle qu'au bout de plusieurs siècles de recherches, et cela par suite de lacunes inhérentes aux systèmes successifs de notation. Histoire du solfège En manière de […] Lire la suite

ARS ANTIQUA

  • Écrit par 
  • Edith WEBER
  •  • 1 876 mots
  •  • 2 médias

notation Les manuscrits sont notés en notation noire, de forme carrée, qui sera mesurée ou proportionnelle vers le xiiie siècle. Les valeurs utilisées sont la longue (longa), la brève (brevis) écrites sur le parchemin sans lever la plume d'oie, des notes d'ornement et des silences. Peu à peu, les valeurs plus petites seront nécessaires ; la semi-brève […] Lire la suite

ARS NOVA (P. de Vitry)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 308 mots

notation et de composition. Philippe de Vitry, qui a déjà collaboré au Roman de Fauvel, veut sortir la musique des modes rythmiques ternaires dont elle prisonnière depuis l'école de Notre-Dame, représentée notamment par Léonin et Pérotin (dans ce système, les temps d'une mesure sont divisibles par trois). Il impose, à côté de ce système ternaire, le […] Lire la suite

CHORÉGRAPHIE Vue d'ensemble

  • Écrit par 
  • Agnès IZRINE
  •  • 925 mots
  •  • 1 média

notation de la danse. Dès son invention, la notation est prévue à des fins de transmission et non de création, comme le signifie Louis XIV à Pierre Beauchamps en 1674, lorsqu'il le charge d'écrire un système de codification et de transmission de la « belle dance », et comme en atteste le titre même de l'ouvrage de Feuillet (reprenant les travaux de […] Lire la suite

ARS NOVA

  • Écrit par 
  • Roger BLANCHARD
  •  • 6 358 mots
  •  • 2 médias

notation L'essentiel des innovations reprochées aux musiciens par Jean XXII trouve sa source dans les progrès de la notation. Depuis l'époque des neumes jusqu'à l'école de Notre-Dame, la notation musicale était restée imprécise. C'est aux disciples de Pérotin qu'il faut attribuer les premières réformes qui furent à l'origine de la notation dite proportionnelle […] Lire la suite

POLYNÔMES

  • Écrit par 
  • Jean-Luc VERLEY
  •  • 2 265 mots

notation (3) justifie la terminologie de polynôme « à une indéterminée » et la notation A[X] que l'on utilise pour désigner l'anneau des polynômes à une indéterminée à coefficients dans A. Il est clair que la lettre X que l'on utilise pour désigner le polynôme (0, 1, 0, ...) est arbitraire, en ce sens que, si, dans un texte mathématique, les lettres […] Lire la suite

BROWN EARLE (1926-2002)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 846 mots

notation graphique, des formes semi-aléatoires ou le retour à des formes structurées et à la notation traditionnelle à la fin des années 1960 et au début des années 1970, la quasi-totalité de la musique de Brown témoigne du souci, sans doute illusoire, de fournir à l'auditeur des sensations comparables à celles que l'on éprouve devant un tableau abstrait […] Lire la suite

NEUMATIQUE, musique

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 490 mots

notation a connu notamment les accents, dérivés des accents grammaticaux, les points superposés et une combinaison des deux. Les scribes du Moyen Âge utilisèrent des signes (en grec : neuma) pour fixer le chant liturgique de l'Église romaine. On rencontre ailleurs (Inde, Tibet, Japon) des signes analogues. Une espèce primitive de neumes vint d'Orient […] Lire la suite

DU BUS GERVAIS (fin XIIIe-déb. XIVe s.)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 502 mots

notation mesurée franconienne, notation noire. L'œuvre se termine par un explicit qui a posé un grave problème musicologique : il contiendrait le premier accord parfait connu de la musique française (fondamentale, tierce, quinte), ce qui aurait été assez surprenant, car il faut attendre l'époque de Josquin Des Prés, postérieure de deux cents ans, pour […] Lire la suite

YA‘QŪBĪ AL- (mort en 897)

  • Écrit par 
  • André MIQUEL
  •  • 539 mots

notation concrètes (‘iyān) qui vont peu à peu se tailler une place décisive dans la géographie. Pour être directement inspiré par des vues utilitaires, par le souci de fournir un compendium commode aux administrateurs ou aux voyageurs, l'ouvrage géographique de Ya‘qūbī ne s'en caractérise pas moins, de-ci de-là, par une certaine gratuité de l'information […] Lire la suite

SYLLOGISME FIGURES & MODES DU

  • Écrit par 
  • Françoise ARMENGAUD
  •  • 117 mots

Notation : A désigne la proposition universelle affirmative, E l'universelle négative, I la particulière affirmative, O la particulière négative. Des soixante-quatre paires de prémisses possibles pour les quatre figures, seules dix-neuf permettent d'inférer validement une conclusion. […] Lire la suite

SPIRANTE CONSONNE

  • Écrit par 
  • Louis-Jean CALVET
  •  • 118 mots

notation unique à l'aide de ce dernier symbole. […] Lire la suite

MUSIQUE CONTEMPORAINE Vue d'ensemble

  • Écrit par 
  • Michel CHION
  •  • 1 757 mots

notation conventionnelle, bien que très efficace, ne suffit plus ; chaque compositeur est amené à inventer des signes de notation nouveaux pour des actions instrumentales nouvelles – signes qu'il doit souvent recréer et spécifier pour chaque nouvelle partition. La notation moderne fait songer de plus en plus à une tour de Babel. Certains en viennent […] Lire la suite

MASSIN BÉATRICE (1953- )

  • Écrit par 
  • Agnès IZRINE
  •  • 1 082 mots
  •  • 1 média

notation Laban avant de s’intéresser à la notation Feuillet (à qui on attribue le premier système de notation du mouvement) utilisée pour reconstituer des pièces de danse baroque. À travers ces partitions de danse, elle découvre une plus grande liberté d’interprétation et milite pour la diffusion de cet outil de connaissance. Dans son souci de comprendre […] Lire la suite

INDE (Arts et culture) Les mathématiques

  • Écrit par 
  • Agathe KELLER
  •  • 5 429 mots
  •  • 3 médias

notation positionnelle décimale utilisant les signes employés en brāhmī pour les chiffres et un petit cercle (bindu) pour désigner un espace vide (śunya) dans cette notation, à l’image du « zéro de Gwalior », qui daterait du xe siècle de notre ère. La plus ancienne de ces inscriptions (à distinguer de ce qu’on trouve dans des textes manuscrits) se  […] Lire la suite

L'HOSPITAL GUILLAUME DE (1661-1704)

  • Écrit par 
  • Jacques MEYER
  •  • 166 mots

notation différentielle dans son ouvrage sur le calcul infinitésimal, Analyse des infiniments petits pour l'intelligence des lignes courbes (1696). Cette œuvre contient aussi la méthode, dite « règle de L'Hospital », pour trouver la limite d'une fraction dont les deux termes tendent vers zéro. L'Hospital a mené des travaux en collaboration avec Leibniz […] Lire la suite

NEUME, musique

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 166 mots

notation neumatique dérive soit des accents grammaticaux, soit du système des points superposés. Cette graphie se perfectionna peu à peu en précision ; le scribe écrivit les neumes à des hauteurs différentes, puis apparurent les lignes (de une à quatre). Au xiiie siècle, l'écriture carrée (notes simples, notes composées) se répandit. Le neume peut  […] Lire la suite

DÉVELOPPEMENT ET APPRENTISSAGE DU DESSIN

  • Écrit par 
  • Delphine PICARD
  •  • 1 245 mots

notation externe créé par l’humain, présentant un développement caractéristique au cours de l’enfance ; ce développement implique un apprentissage du code graphique en partie propre à la culture dans laquelle grandit l’enfant. Le dessin : un système de notation externe créé par l’humain Comme l’écriture, le dessin est un objet singulier, bidimensionnel […] Lire la suite

NUCLIDE ou NUCLÉIDE

  • Écrit par 
  • Georges KAYAS
  •  • 165 mots

notation 126C indique que Z = 6 et qu'il s'agit de l'isotope à 12 nucléons. Le nuclide le plus simple est 11H, noyau d'hydrogène à 1 proton. On connaît actuellement 111 éléments chimiques, dont chacun possède plusieurs isotopes, stables ou radioactifs, totalisant environ un millier de nuclides. Il en existe probablement d'autres. […] Lire la suite

LE CALCUL DES FLUXIONS (I. Newton)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 201 mots
  •  • 1 média

notation le rapport y'/x' mesure la tangente de la courbe définie par l'équation f(x,y) = 0. Newton discute également le problème inverse : déterminer y connaissant la relation entre y'/x' et x. Newton résout ce problème par antidifférentiation et montre que cette méthode permet de calculer des aires. Le manuscrit circulera parmi les mathématiciens […] Lire la suite

FONCTION, mathématiques

  • Écrit par 
  • Jean-Marie PRUVOST-BEAURAIN
  •  • 1 227 mots

notation y = f (x) par Gottfried Wilhelm Leibniz en 1692, à propos de parties de droites dépendant d'un point variable sur une courbe, cette notion, déjà présente implicitement dans la pensée de mathématiciens du xviie siècle comme René Descartes (1596-1650), a été précisée en évoluant vers une plus grande généralité, jusqu'à ce que Maurice Fréchet […] Lire la suite

ÉTAT, physique atomique et nucléaire

  • Écrit par 
  • Pierre MOYEN
  •  • 216 mots

notation que pour le niveau, c'est-à-dire une lettre indiquant la valeur du nombre quantique orbital L (S pour L = 0, P pour L = 1, ...), un exposant à gauche donnant la valeur de 2 S + 1 (S nombre quantique de spin), un indice pour la valeur de j (j = L + S), auquel on ajoute un exposant à droite qui donne la valeur de mj, projection de j sur un axe […] Lire la suite

QIN, musique

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 191 mots

notation de l'instrument comporte à la fois l'indication des notes et celle des mouvements des mains. Les cordes sont pincées, leur longueur étant réduite avec les doigts. Cet instrument a toujours été considéré comme un symbole de culture par les intellectuels chinois, particulièrement chez les confucianistes ; il figure souvent sur des représentations […] Lire la suite

WELLESZ EGON (1885-1974)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 191 mots

notation neumatique byzantine des xiiie, xive et xve siècles. Bien qu'il ait été influencé par la technique dodécaphonique de Schönberg, la tonalité continue de façonner son œuvre de compositeur. Celle-ci compte des opéras, des ballets, neuf symphonies, de la musique de chambre et des pièces sacrées pour la liturgie catholique. Egon Wellesz meurt le […] Lire la suite

ESQUISSE, art

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 833 mots

notation préparatoire. […] Lire la suite

HAÏK-VANTOURA SUZANNE (1912-2000)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 207 mots

notation millénaire décryptée (Robert Dumas). La même année, un disque portant ce titre, interprété par Esther Lamandier, est édité par Harmonia Mundi. Elle produira ou supervisera six autres enregistrements. Ses recherches sont poursuivies par Gilles Tiar en Israël, à l'institut Shir Hashirim. […] Lire la suite

SYMPHONIE POUR UN HOMME SEUL (P. Schaeffer et P. Henry)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 244 mots

notation classique, en l'occurrence impossible. […] Lire la suite

SILENCE, musique

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 271 mots

notation musicale). Pause ou ponctuation, le silence sera longtemps utilisé comme un des moyens expressifs dont dispose le compositeur, sans pour autant atteindre en importance celle de la dynamique, du timbre, de l'harmonie ou de la mélodie. Il faudra attendre Claude Debussy pour qu'à l'aube du xxe siècle le silence devienne un paramètre à part entière […] Lire la suite

NOTKER BALBULUS ou LE BÈGUE (840 env.-912)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 258 mots

notation dite sangallienne (litterae significativae ajoutées aux neumes). […] Lire la suite

IMPLICATION, logique

  • Écrit par 
  • Françoise ARMENGAUD
  •  • 285 mots

notation p ⊃ q, ou p → q, se lit : « p implique q » ou « si p alors q ». La vérité ou la fausseté de la proposition complexe exprimée par l'énoncé conditionnel ne dépend pas des affinités sémantiques entre les propositions élémentaires (notions intuitives et obscures de dépendance, de causalité), mais seulement des valeurs de vérité des propositions […] Lire la suite

ACALCULIES

  • Écrit par 
  • Mauro PESENTI
  •  • 985 mots

notation numérique à une autre –, le calcul mental et écrit, y compris l'identification des opérateurs, et, plus rarement, l'accès à la signification des nombres. De nombreuses doubles dissociations existent : atteinte des mécanismes de compréhension avec préservation des mécanismes de production et des procédures de calcul, atteinte des mécanismes […] Lire la suite

SÉRIES, spectroscopie

  • Écrit par 
  • Pierre MOYEN
  •  • 292 mots

notation des termes spectraux (S, P, D...). Outre le rôle fondamental qu'elles ont joué pour la compréhension de la structure des atomes (travaux de Rydberg et de Balmer), les séries restent un instrument indispensable dans l'étude et la classification des spectres atomiques. […] Lire la suite

PIERRE DE LA CROIX (2e moitié XIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 265 mots

notation mensuraliste. Dans le Speculum musicae du pseudo-Jean des Murs, aujourd'hui restitué à Jacques de Liège, on lit l'incipit de deux motets à trois voix de Pierre de la Croix, où le compositeur divise la brève parfaite (temps musical) en plus de trois semi-brèves. On a retrouvé ces deux motets dans le manuscrit de Montpellier (H. 196) et dans […] Lire la suite

MILLÉRITE

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 306 mots

notation cristallographique. La millérite apparaît dans des veines hydrothermales de basse température, dans des calcaires et des dolomies. Bien que sa teneur en nickel soit d'environ 65 p. 100, elle n'est généralement pas exploitée en raison de la faible importance de ses gisements. C'est essentiellement une pièce de collection minéralogique. Elle […] Lire la suite

ITÉRATION, mathématique

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DELAHAYE, 
  • Universalis
  •  • 830 mots

notation L[2..nops(L)] représente la liste L sans son premier élément.) […] Lire la suite

CARRILLO JULIAN (1875-1965)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 296 mots

notation et fait construire des instruments appropriés à l’exécution de ses œuvres micro-tonales. Sur les six symphonies composées par Carrillo, trois sont micro-tonales, de même que deux de ses cinq messes et six œuvres pour solo et orchestre. Il a également composé de la musique de chambre et pour instruments solistes en modes tonal et micro-tonal […] Lire la suite

CONCATÉNATION, linguistique

  • Écrit par 
  • Louis-Jean CALVET
  •  • 322 mots

notation semblable à celui des mathématiques, la concaténation est indiquée par le signe +. Ainsi, on écrira : SN ⇌ art. + N (le syntagme nominal se réécrit sous la forme : article suivi du nom), ou P ⇌ SN + SV (la phrase se réécrit sous la forme : syntagme nominal suivi de syntagme verbal). Si la concaténation est facultative, c'est-à-dire si la présence […] Lire la suite

Rejoignez-nous

Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire et recevez en cadeau un ebook au choix !