« Nathan »

NATHAN

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 257 mots

Cette figure est le reflet de celles des grands prophètes israélites du ~ viiie siècle : dans le message de Nathan, la dimension religieuse et la dimension éthique se croisent, mais elles ont beaucoup moins de relief que la dimension politique. Le prophète est connu surtout par ladite « prophétie de Nathan », dans II Samuel, vii. C'est là que son nom est pour la première fois mentionné. […] Lire la suite

Les médias de la recherche « Nathan » :

Région Asie-Pacifique :structures de coopération

Région Asie-Pacifique :structures de coopération
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Gotthold Ephraim Lessing

Gotthold Ephraim Lessing
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

NATHAN JEAN-JACQUES (1920-1987)

  • Écrit par 
  • Bernard LECHERBONNIER
  •  • 540 mots

Petit-fils de Fernand Nathan, créateur de l'entreprise en 1881, Jean-Jacques Nathan, né en 1920, a développé, d'abord au côté de son père, Pierre Nathan, et de son cousin, Raymond Basch, puis seul à la tête d'une équipe homogène, un groupe diversifié, aux ramifications multiples. En effet, si le cœur des activités est toujours resté centré autour des secteurs fondamentaux que constituent l'édition scolaire et la littérature de jeunesse, son expansion s'est par contre organisée en tirant parti des transformations du marché et des possibilités offertes par les technologies nouvelles. […] Lire la suite

NATHAN LE SAGE, Gotthold Ephraim Lessing - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Louis BESSON
  •  • 834 mots
  •  • 1 média

À la suite de cet entretien, une amitié naît entre Nathan et Saladin. Entre-temps, le Templier a rencontré Recha dont il est tombé amoureux et qu'il veut épouser. Mais Nathan refuse de donner son consentement. Il soupçonne l'existence d'un lien de parenté entre la jeune fille et le Templier. Daja, une chrétienne, dame de compagnie de Recha, avoue à ce dernier les véritables origines de la fille adoptive de Nathan. […] Lire la suite

MILSTEIN NATHAN (1903-1992)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 1 121 mots

Dernier survivant de la fameuse école de Saint-Pétersbourg – illustrée par des élèves de Leopold Auer, au premier rang desquels Mischa Elman, Efrem Zimbalist, Samuel Dushkin, Jascha Heifetz, Toscha Seidel –, Nathan Milstein est entré dans la légende duviolon tant par la longévité de sa carrière que par la noblesse de son approche musicale. De l'U.R. […] Lire la suite

ALTMAN NATHAN (1888-1970)

  • Écrit par 
  • Anatole KOPP
  •  • 447 mots

Artiste soviétique. Après des études au collège artistique d'Odessa (1903-1907), Altman part en 1910 pour Paris, où il découvre le cubisme. Il rentre dès 1911 en Russie et s'installe à Saint-Pétersbourg, foyer de l'avant-garde russe. Sans se rallier totalement à un mouvement précis, il participe parallèlement aux manifestations du Monde de l'art et de l'Union de la jeunesse, défendant très honorablement son titre de cubiste chez les premiers, mais largement dépassé, chez les seconds, par les extrémistes du suprématisme, comme en témoigne son Portrait d'Anna Akhmatova (1914). […] Lire la suite

SÖDERBLOM NATHAN (1866-1931)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis KLEIN
  •  • 249 mots

Théologien luthérien et historien des religions. Né à Trönö, Söderblom fait ses études de théologie à Uppsala et à Paris où il obtient, en 1901, le doctorat en théologie. Professeur d'histoire des religions à Uppsala (1901) et à Leipzig (1912), il est nommé archevêque d'Uppsala en 1914. Vivement attiré par l'œcuménisme, il en devient l'un des promoteurs avant même la Première Guerre mondiale. […] Lire la suite

NATHANS DANIEL (1928-1999)

  • Écrit par 
  • Vincent BARGOIN
  •  • 508 mots

Après avoir obtenu son diplôme de médecin en 1954, Daniel Nathans a commencé à exercer au Columbia Presbyterian Medical Center de New York. Très tôt cependant, il s'oriente vers la recherche, et entame sa nouvelle carrière au National Institute of Health. Après un bref passage auprès de Fritz Lipmann, au Rockefeller Institute, il rejoint en 1962 la Johns Hopkins University, à Baltimore, dont il dirigera le département de microbiologie de 1972 à 1982. […] Lire la suite

KING RECORDS

  • Écrit par 
  • Charlie GILLETT, 
  • Universalis
  •  • 336 mots

Propriétaire d'un magasin de disques, Syd Nathan fonde King Records à Cincinnati (Ohio) en 1943 et implante ses bureaux au bord de la rivière Ohio. Le studio de Syd Nathan se spécialise dans les artistes de country qui viennent en ville pour se produire dans le programme Midwestern Hayride sur les ondes de la station WLW ainsi que dans les chanteurs et groupes noirs itinérants qui font escale dans la ville. […] Lire la suite

LA CONTREVIE, Philip Roth - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Pierre-Yves PÉTILLON
  •  • 1 254 mots
  •  • 1 média

Ensuite, leurs trajectoires ont divergé : pendant que Nathan le rebelle faisait le « zoulou » et « cannibalisait » les secrets de famille pour les exhiber sur la place publique, Henry, bon fils et bon époux, a fait une respectable carrière de dentiste. Si leur père est mort en 1970 d'une crise cardiaque, nul doute, pour Henry, que c'est la parution de Carnovsky, le roman écrit par Nathan, qui l'a tué. […] Lire la suite

SABBATAI TSEVI (1626-1676)

  • Écrit par 
  • Bernard DUPUY
  •  • 4 415 mots

C'est, de fait, en 1665 à Gaza, que Nathan Ashkenazi, dit Nathan de Gaza, proclama officiellement Sabbatai Tsevi comme le messie attendu en appliquant à sa personne les titres et les critères élaborés par certains des disciples d'Isaac Louria. Sabbatai Tsevi et Nathan de Gaza La figure personnelle de Sabbatai Tsevi n'avait en elle-même rien de particulièrement exaltant ; elle est insolite et même plutôt déroutante. […] Lire la suite

MARLEAU DENIS (1954- )

  • Écrit par 
  • Raymonde TEMKINE
  •  • 1 304 mots

En fait Recha, adoptée par Nathan, n'est ni juive, ni chrétienne. Coup de théâtre ! Elle est la nièce de Saladin, donc musulmane, et musulman aussi est le templier qui se révèle être son frère. Dans cette scène frôlant le mélodrame, Marleau sait créer l'émotion par le simple face-à-face muet des jeunes gens. Il donne à réfléchir aussi, simplement, en plaçant Nathan, oublié et exclu des embrassades, en retrait. […] Lire la suite

ROTH PHILIP (1933-2018)

  • Écrit par 
  • Pierre-Yves PÉTILLON
  •  • 1 798 mots
  •  • 1 média

Le couple dédoublé est constitué cette fois par deux frères : Nathan et son aîné Henry. Henry est le bon fils, celui qui a tout fait « comme il faut ». L'autre, Nathan, est le « sale gosse » incapable de se fixer et qui n'a pas hésité à cannibaliser l'histoire de sa famille pour l'étaler sur la place publique. Chacun des deux frères accomplit à sa manière une même extrapolation imaginaire vers un lieu – Israël pour Henry, l'Angleterre pour Nathan – où le moi ne serait pas scindé, mais intégré, sans ce fatal écart qui existe entre soi et soi. […] Lire la suite

QUAND ON A 17 ANS (A. Téchiné)

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 1 099 mots

Alors que Damien puis Tom acceptent ce qu’ils sont, Marianne s’engage, après la mort de Nathan, dans une longue reconstruction... Au cours de la première moitié du film surtout, André Téchiné privilégie les regards haineux ou inquiets, entre Damien et Tom ou ceux que porte Tom sur Marianne, utilisant un format large pour confronter les visages à l’intérieur d’un même cadre. […] Lire la suite

RIESMAN DAVID (1909-2002)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 163 mots

Il accède à la notoriété en 1950, lorsque paraît The Lonely Crowd (La Foule solitaire), qu'il signe avec Reuel Deney et Nathan Glazer. Bien que conçu d'abord comme manuel universitaire, l'ouvrage connaît vite un succès grand public et international. S'inspirant des travaux de Tocqueville, Durkheim et Erich Fromm, les auteurs élaborent une typologie des « personnalités de base » qui se manifestent au sein des sociétés, en fonction des diverses conditions socio-économiques. […] Lire la suite

BETHSABÉE

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 172 mots

Son premier enfant mourut ; le second, Salomon, succéda à son père et devint roi à la place d'Adonias, sur les instances du prophète Nathan. Le Ier Livre des Chroniques, qui suit pas à pas le IIe Livre de Samuel, omet curieusement le récit de la faute de David, dont le personnage, devenu la figure du Messie royal d'Israël, avait été idéalisé par les traditions tardives. […] Lire la suite

KOGAN LEONID (1924-1982)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 697 mots
  •  • 1 média

n'avait en effet engendré aucun nouveau talent d'envergure depuis la génération des émigrés (Jascha Heifetz, Nathan Milstein, Efrem Zimbalist, Mischa Elman, Toscha Seidel). La « percée » de Leonid Kogan apparut comme un événement majeur qui sera confirmé par la suprématie soviétique dans les grands concours internationaux de violon. Leonid Borisovitch Kogan voit le jour à Dniepropetrovsk (Ukraine) le 14 novembre 1924. […] Lire la suite

LESSING GOTTHOLD EPHRAIM (1729-1781)

  • Écrit par 
  • Pierre GRAPPIN
  •  • 1 372 mots
  •  • 1 média

Son dernier ouvrage dramatique, Nathan le Sage (Nathan der Weise), publié en 1779, dut attendre vingt ans avant d'être créé. C'est une pièce philosophique sur l'idée de la tolérance, symbolisée dans la parabole des trois anneaux. La pièce demeure au répertoire ; elle vaut par la belle figure de Nathan, marchand philosophe, habile et généreux, qui s'applique à faire coexister, au temps des croisades, juifs, musulmans et chrétiens à Jérusalem. […] Lire la suite

SUN SIMO [SOUEN SSEU-MO] (581?-? 682)

  • Écrit par 
  • Kristofer SCHIPPER
  •  • 321 mots

Les préoccupations de Sun concernant l'alchimie opératoire se retrouvent dans un autre livre de lui, intitulé Dangjing yaojue ; cet ouvrage est si explicite que les expériences qu'il décrit ont pu être reconstituées dans un laboratoire moderne (Nathan Sivin, Chinese Alchemy : Preliminary Studies, Harvard, 1968). […] Lire la suite

SAMUEL LIVRES DE

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 943 mots

Les tristes expériences qu'a connues Israël durant l'histoire de la monarchie ont fait se tourner les auteurs vers le personnage fondateur, David : leurs espérances, messianiques, allaient s'enraciner dans la promesse faite au premier grand monarque d'Israël par le prophète Nathan (II Sam., vii). […] Lire la suite

SYNAGOGUE GRANDE

  • Écrit par 
  • Roland GOETSCHEL
  •  • 363 mots

 Nathan, I, 2), paraît avoir dirigé les destins du judaïsme palestinien à l'époque persane. On a pourtant peu de certitudes à son sujet. Les sources talmudiques soutiennent que les derniers prophètes Aggée, Zacharie et Malachie en faisaient partie, en même temps que Zorobabel, Néhémie et Mardochée. Esdras leur paraissait en être le dirigeant (Levit. […] Lire la suite

120 BATTEMENTS PAR MINUTE (R. Campillo)

  • Écrit par 
  • René PRÉDAL
  •  • 1 115 mots
  •  • 1 média

L’affirmation de la vie Un quatuor se détache progressivement : Thibault (Antoine Reinartz), président largement inspiré de Didier Lestrade, habile porte-parole privilégié des médias ; Sophie, la stratège des actions (Adèle Haenel) ; Sean (Nahuel Pérez Biscayart), le malade révolté contre les atermoiements (dans lequel on peut reconnaître Cleews Vellay, mort à trente ans) et Nathan (Arnaud Valois, fraîchement arrivé à Act Up, alter ego de Campillo lui-même). […] Lire la suite

YSAYE EUGÈNE (1858-1931)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 393 mots
  •  • 1 média

Il a formé d'innombrables élèves et de grands violonistes ; Jacques Thibaud, Fritz Kreisler ou Nathan Milstein ne peuvent renier son influence, sans pourtant avoir été véritablement ses élèves. L'essentiel de la littérature violonistique française de la fin du xixe siècle lui est dédiée : Sonate pour violon et piano de Franck, Concert et Poème de Chausson, Sonate pour violon et piano de Lekeu, Quatuor de Debussy, Quintette no 1 de Fauré, etc. […] Lire la suite

HALE EDWARD EVERETT (1822-1909)

  • Écrit par 
  • Marc BLOCH
  •  • 436 mots

Né dans le Massachusetts, à Boston, au cœur de la Nouvelle-Angleterre, Edward Everett Hale appartient à une vieille famille du Nouveau Monde, puisqu'il est le petit-neveu de Nathan Hale, héros de la révolution américaine. Il fait ses études à Harvard, se spécialise en théologie et devient pasteur en 1846. Il se passionne pour les réformes sociales et est très actif au sein de nombreuses œuvres philanthropiques. […] Lire la suite

GROTESQUES, histoire de l'art

  • Écrit par 
  • Peter FUHRING
  •  • 552 mots

Plus tard, les artistes renouèrent avec les modèles de la Renaissance, en particulier ceux de Raphaël et de ses élèves (Juste-Nathan Boucher par exemple). Depuis le début du xviiie siècle, le mot arabesque a été utilisé pour décrire les grotesques modernes, alors même que la stylisation des arabesques est à l'opposé de l'utilisation des éléments de la nature et de l'extrême fantaisie dont ils font l'objet dans les grotesques. […] Lire la suite

KORTNER FRITZ (1892-1970)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 475 mots

Fritz Kortner, de son vrai nom Fritz Nathan Kohn, se fit connaître comme acteur de théâtre et de cinéma d'avant-garde dans l'Allemagne des années 1920. Après son retour d'exil en 1949, il contribua, par ses talents d'innovateur, à redonner vie à la scène allemande. On lui doit notamment des interprétations particulièrement originales de grands chefs-d'œuvre classiques. […] Lire la suite

PARSONS GEOFFREY (1929-1995)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 526 mots
  •  • 1 média

Parmi les instrumentistes, le violoniste Nathan Milstein et le violoncelliste Paul Tortelier font souvent appel à lui. Il se consacre en outre à l'enseignement et donne des cours d'interprétation à Londres (à partir de 1977), en Suède, en Autriche, en Australie et aux États-Unis. En 1977, il est fait commandeur du British Empire. Entre 1982 et 1984, il anime au Barbican Centre de Londres une série de récitals de chant, Geoffrey Parsons and Friends, qui attire les plus grandes voix du monde entier. […] Lire la suite

LONDON GEORGE (1919-1985)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 528 mots

Il travaille tout d'abord à Los Angeles avec Richard Lert, Hugo von Strelitzer et Nathan Stewart. En 1942, il débute à Hollywood sous le pseudonyme de George Burnson dans le rôle du docteur Grenvil (La Traviata). À New York, il poursuit ses études avec Enrico Rosati et Paola Novikova. Il se produit alors dans de nombreuses opérettes et comédies musicales. […] Lire la suite

LEBAS RENÉE (1917-2009)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 501 mots

Elle fait la connaissance de Nathan Korb, qui se fera connaître sous le nom de Francis Lemarque. En 1937, elle remporte un radio-crochet organisé par Radio-Cité. Elle commence à se produire au cabaret La Conga, à Paris, où elle rencontre Raymond Asso, auteur de Mon Légionnaire et Pygmalion d'Édith Piaf. Elle enregistre son premier 78-tours en 1939 et signe un contrat avec Pathé-Marconi en mai 1940. […] Lire la suite

FISCHER ERNST KUNO BERTHOLD (1824-1907)

  • Écrit par 
  • Louise LAMBRICHS
  •  • 580 mots

Fischer fit paraître d'autre part : Schiller (Francfort, 1858) ; Frédérik Schiller, discours académique pour la fête du poète (Leipzig, 1860) ; Jean Gottlieb Fichte, Les deux écoles de Kant à Iéna (Stuttgart, 1862) ; Nathan le Sage, de Lessing (Heidelberg, 1864) ; Vie et caractère de Baruch Spinoza (Heidelberg, 1865). […] Lire la suite

GAMALIEL LES

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 621 mots

Il réussit à renforcer au sein du Sanhédrin la position du nassi par des décrets qui lui valurent l'opposition de Meïr et de Nathan le Babylonien. Siméon tint aussi à renforcer l'autorité de sa fonction en rétablissant la dépendance de Babylone vis-à-vis de la Palestine. Là aussi, il se heurta à l'opposition des Sages de Babylone. On trouve dans la Mishna, et plus encore dans les beraitot et la Tosefta des centaines de halakhot rendues en son nom. […] Lire la suite

MENCKEN HENRY LOUIS (1880-1956)

  • Écrit par 
  • Guy Jean FORGUE
  •  • 630 mots

Il dirigea également deux mensuels : The Smart Set (1914-1923, avec George Jean Nathan) et The American Mercury (1924-1933), qui contribuèrent à créer aux États-Unis une atmosphère littéraire et culturelle originale. Ennemi du provincialisme et admirateur des écrivains européens modernes, dont Nietzsche, Shaw et Conrad, Mencken s'est efforcé de lutter contre les stéréotypes sentimentaux en encourageant la jeune littérature réaliste et naturaliste et en se faisant le champion de Theodore Dreiser et de Sinclair Lewis. […] Lire la suite

MENDELSSOHN MOSES (1729-1786)

  • Écrit par 
  • Olivier JUILLIARD
  •  • 713 mots
  •  • 1 média

Fidèle ami de Friedrich Nicolai (1733-1811), avec lequel il collabore à la revue Bibliothek der schönen Wissenschaften und freien Künste, qui diffusa leurs idées esthétiques, Mendelssohn est lié à Lessing, auquel il inspire sans doute la figure principale de Nathan le Sage. Ses nombreuses amitiés intellectuelles dans le monde berlinois lui valent une place très spécifique dans l'essor philosophique de cette époque : ses écrits philosophiques, longtemps injustement négligés, font de lui une sorte d'agent centralisateur des nouvelles tendances de l'esthétique et de la philosophie morale. […] Lire la suite

PRODUCTEUR DE MUSIQUE

  • Écrit par 
  • Florent MAZZOLENI
  •  • 7 263 mots
  •  • 3 médias

Syd Nathan et King Records Hypocondriaque et juif dans une Amérique blanche, pleine d’allant et protestante, le producteur Syd Nathan (1904-1968) a toujours su vaincre l’adversité. Cet ancien vendeur de meubles et quelques autres entrepreneurs indépendants ont favorisé l’émergence du rhythm and blues, juste après la fin de la Seconde Guerre mondiale. […] Lire la suite

WAGNER HEINRICH LEOPOLD (1747-1779)

  • Écrit par 
  • Lore de CHAMBURE
  •  • 653 mots

Malgré une adaptation de Karl Lessing, le frère de l'auteur de Nathan le Sage, la pièce fut interdite à Berlin. C'est en 1778 seulement que, retravaillée par Wagner et transformée en moralité didactique nantie d'une « happy end », elle sera jouée par la Société Seyler. L'auteur dramatique Peter Hacks en a fait en 1960 une adaptation réussie. Sur le conseil de Goethe, Wagner avait traduit, en 1776, Du théâtre de Mercier. […] Lire la suite

LABERTHONNIÈRE LUCIEN (1860-1932)

  • Écrit par 
  • Paul BEILLEVERT
  •  • 687 mots

Ami du pasteur Bœgner (depuis 1912) et bientôt du Dr Nathan Söderblom (archevêque luthérien d'Uppsala), il participe après la guerre à plusieurs réunions œcuméniques privées. Il aide le père Sanson, de l'Oratoire, dans la préparation de ses carêmes de 1925, de 1926 et de 1927 à Notre-Dame de Paris, au point que toutes les conférences — sauf les deux premières — sont de sa plume. […] Lire la suite

AHRONOVITCH YURI (1932-2002)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 640 mots

Il se tourne vers la direction d'orchestre, qu'il étudie avec Nathan Rakhlin, chef de l'Orchestre symphonique d'État de l'Ukraine, et Kurt Sanderling, chef de l'Orchestre philharmonique de Leningrad. En 1956, il est nommé à la tête de l'Orchestre philharmonique de Saratov ; il enseigne également au conservatoire de cette ville. Puis il dirige l'Orchestre de Iaroslavl (1957-1963) avant de venir à Moscou comme chef permanent de l'Orchestre symphonique de la Radio en 1964. […] Lire la suite

FRÜHBECK DE BURGOS RAFAEL (1933-2014)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 648 mots

Il accueille de prestigieux solistes : la soprano Victoria de Los Angeles, le clarinettiste Karl Leister, les violonistes Yehudi Menuhin et Nathan Milstein, ainsi que les pianistes Arturo Benedetti Michelangeli, Louis Lortie et Alicia de Larrocha. Victime d’un malaise au cours d’un concert de mars 2014 qu’il tint à terminer, Rafael Frühbeck de Burgos avait annoncé sa retraite. […] Lire la suite

FIRKUŠNÝ RUDOLF (1912-1994)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 680 mots

Passionné de musique de chambre, ses partenaires sont Nathan Milstein, Janos Starker ou les membres du Quatuor Juilliard. En 1990, il accepte de retourner à Prague pour un concert triomphal. Il meurt près de New York, à Staatsburg, le 19 juillet 1994. Firkušný était le type même de l'antivirtuose. Il possédait une technique brillante et était l'un des plus illustres représentants de la filiation pianistique d'Europe centrale formée par Leschetizky, au même titre que Rubinstein, Horszowski ou Braïlowski. […] Lire la suite

ROTHSCHILD LES

  • Écrit par 
  • Pauline PREVOST-MARCILHACY
  •  • 2 883 mots
  •  • 1 média

Nathan-James (1844-1881), petit-fils de Nathan chef de la branche anglaise, était établi à Paris et se consacra presque exclusivement aux écrits de l'époque médiévale et de la Renaissance. Son fils Henri (1872-1946) réunit une importante série d'autographes, plus de cinq mille pièces, lettres, manuscrits, documents, concernant l'histoire politique et littéraire de la France, qui fut donnée en 1933 à la Bibliothèque nationale. […] Lire la suite

MUSIQUES DE LA LOUISIANE

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 779 mots

En 1946, son succès Jole Blonde (« Jolie Blonde »), inspiré par une chanson écrite et enregistrée par Amédé Breaux (1900-1973), Ma blonde est partie, fait le tour des États-Unis et contribue à la redécouverte de l'accordéon, qui se prolongera avec Iry LeJeune (1928-1955) et Nathan Abshire (1913-1981). Dans les années 1960, swamp pop et rockabilly cajun réactivent le genre. […] Lire la suite

LEMARQUE FRANCIS (1917-2002)

  • Écrit par 
  • Guy ERISMANN
  •  • 733 mots

Francis Lemarque, de son vrai nom Nathan Korb, est né à Paris le 25 novembre 1917. Dernier chanteur français dont la carrière se rattache à l'avant-guerre, il se situe dans la lignée de Charles Trenet et de Mireille. On peut voir en lui un troubadour des temps modernes, à la fois raffiné et populaire, affirmant très tôt son engagement auprès du Parti communiste, dont il fut un compagnon de route. […] Lire la suite

WILDENSTEIN DANIEL (1917-2001)

  • Écrit par 
  • Philippe PIGUET
  •  • 723 mots

De fait, héritier d'une entreprise fondée à Paris par Nathan Wildenstein au lendemain de la guerre de 1870, dans le contexte de l'émergence de l'impressionnisme, développée par son fils Georges jusqu'à sa mort en 1963, Daniel Wildenstein n'a jamais eu à faire de choix de carrière. Celle-ci lui était imposée par une tradition familiale qu'il a parfaitement assumée, en donnant au nom de Wildenstein un éclat international. […] Lire la suite

KAGAN OLEG (1946-1990)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 732 mots

Cette pépinière d'instrumentistes à cordes se range essentiellement sous deux bannières issues respectivement de Saint-Pétersbourg (dont une partie émigrera aux États-Unis avec Jascha Heifetz, Nathan Milstein et Isaac Stern) et d'Odessa. En s'attachant à former plutôt de réelles personnalités musicales que des bêtes à concours, la seconde a certainement engendré un moins grand nombre de noms illustres. […] Lire la suite

Candy, CAMEO

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 712 mots

Le trio constitué par Larry Blackmon, Thomas Jenkins et Nathan Leftenant, noyau du groupe, se replie sur le studio. Remarqué par Miles Davis, Cameo continue dans cette veine, un peu crispée par les préceptes d'un funk technologique qui finit par glacer leur son en bridant la créativité des musiciens.Le morceau Candy, tiré de l'album Word up, met en évidence les particularités musicales de l'electro funk, courant auquel ont adhéré à un certain moment Michael Jackson et Prince, entre autres. […] Lire la suite

CARLU JEAN (1900-1997)

  • Écrit par 
  • Nelly FEUERHAHN
  •  • 850 mots

Soucieuses de dépoussiérer leur image de marque, les éditions Larousse font appel à lui comme conseiller artistique : il s'entoure de graphistes talentueux (Picard Le Doux, Nathan, Jean Colin, Savignac, en particulier). Carlu appartient avec Cassandre, Colin et Loupot à cette équipe familièrement surnommée « les trois mousquetaires » de l'affiche publicitaire moderne. […] Lire la suite

GIACOMELLI MARIO (1925-2000)

  • Écrit par 
  • Elvire PEREGO
  •  • 847 mots
  •  • 1 média

À la même époque, la George Eastman House achète aussi des œuvres de Giacomelli et lui consacrera par la suite une exposition organisée par Nathan Lyons. Le génie de Giacomelli réside sans doute dans son pouvoir de fusion du narratif et du poétique ; c'est à la poésie que l'artiste demande de plus en plus ses sources d'inspiration. Il illustre le poème de Giacomo Leopardi A Silvia (1965-1967), Spoon River Anthology d'Edgar Lee Masters (1960-1973), centrée sur les thèmes du souvenir et de l'amour, et réassemble diverses transpositions emblématiques. […] Lire la suite

MARSEILLE JACQUES (1945-2010)

  • Écrit par 
  • Paul-André ROSENTAL
  •  • 908 mots

 Tout d'abord, l'historien aura placé sa production quasi industrielle au service de son talent pour la vulgarisation du savoir, que ce soit sous la forme de l'enseignement, de la direction de collections – notamment chez Nathan –, de la production de manuels et ouvrages grand public telle sa Nouvelle Histoire de la France en vingt volumes chez France-Loisirs (de 1996 à 1999), ou de chroniques dans la presse (à L'Expansion et Les Échos) voire à la télévision. […] Lire la suite

TAFURI MANFREDO (1935-1994)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis COHEN
  •  • 943 mots

Il avait participé au début des années 1960 à la rédaction de la revue Casabella-Continuità, dirigée par Ernesto Nathan Rogers, qui poursuivait alors le dessein d'une “révision critique” de l'histoire du mouvement moderne. À l'Institut de Venise, où architectes romains et milanais avaient trouvé un terrain neutre de collaboration, la rencontre de Massimo Cacciari, de Francesco Dal Co, de Marco de Michelis et d'autres jeunes historiens encourage Tafuri à radicaliser sa critique de l'“histoire opérative” de Bruno Zevi. […] Lire la suite

TIC

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 911 mots

 Nathan, R. Thomas et M.-M. Duboz, « À propos de la maladie de Gilles de La Tourette », in Psychiatrie de l'enfant, t. XXIX, no 1, 1986). […] Lire la suite

DADELSEN JEAN-PAUL DE (1913-1957)

  • Écrit par 
  • Francis WYBRANDS
  •  • 825 mots

Si c'est en 1930, à l'âge de dix-sept ans, qu'il quitte définitivement l'Alsace, il ne cessera de garder pour sa terre natale et le luthéranisme de son enfance une certaine tendresse (il traduisit en français quatre poèmes de son ami le poète dialectal Nathan Katz qui, le premier, avec Guillevic, l'initia à la poésie). D'abord interne au lycée Louis-le-Grand, à Paris, il est reçu en 1936 premier à l'agrégation d'allemand, il publie, en 1937 dans les Cahiers du Sud, une étude sur Frédéric Schlegel et une autre sur L'Âme romantique et le rêve d'Albert Béguin. […] Lire la suite

Recevez les offres exclusives Universalis