« Matière+organique »

SOLS Biodynamique

  • Écrit par 
  • François TOUTAIN
  •  • 4 636 mots

Matière organique d'insolubilisation, matière organo-argillique et matière organique d'origine microbienne sont des matières organiques très réactives, à forte capacité d'échange et qui ont de ce fait un rôle important dans l'élaboration des structures et de la porosité. Rôle de la matière organique dans les sols La présence de matière organique dans les sols a des conséquences multiples sur la pédogenèse et le fonctionnement des sols. […] Lire la suite

Les médias de la recherche « Matière+organique » :

Pluton vue par New Horizons

Pluton vue par New Horizons
Crédits : NASA/ Johns Hopkins University Applied Physics Laboratory/ Southwest Research Institute

photographie

Transferts d'énergie dans un sol de prairie

Transferts d'énergie dans un sol de prairie
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Cellules et chaîne alimentaire

Cellules et chaîne alimentaire
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Les deux principaux puits de CO2

Les deux principaux puits de CO2
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Afficher les médias de « Matière+organique »

OCÉAN ET MERS (Vie marine) L'écosystème marin

  • Écrit par 
  • Lucien LAUBIER
  •  • 1 825 mots
  •  • 3 médias

En d'autres termes, la totalité de la biomasse vivante des océans représente le quart de la matière organique morte, particulaire et dissoute. Bien entendu, cette situation a conduit les biochimistes à s'interroger sur le fonctionnement du cycle de la matière organique dans l'océan. Cette quantité importante de matière organique est-elle exploitée par des animaux, et si oui, lesquels ? Jusqu'à présent, on ne dispose que de rares informations sur ce sujet. […] Lire la suite

PÉTROLE Le pétrole brut

  • Écrit par 
  • Bernard TISSOT
  •  • 3 439 mots
  •  • 6 médias

De la matière organique au pétrole La partie superficielle des sédiments est le siège d'une activité microbiologique intense. Dans un sol subaérien, ou bien dans un sédiment subaquatique perméable (sable) où les eaux chargées d'oxygène circulent librement, cette activité se poursuit jusqu'à destruction complète de la matière organique (« minéralisation » du carbone sous forme de dioxyde, CO2). […] Lire la suite

TRANSFERT ÉNERGÉTIQUE & TROPHIQUE

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 183 mots

Il existe donc une circulation de matière organique qui, partant des plantes vertes, traverse les maillons consécutifs de l'écosystème. Cette matière organique est de l'énergie chimique potentielle qui se trouve ainsi transférée des producteurs aux consommateurs. Du fait de la déperdition nutritionnelle qui a lieu à chaque stade de consommation, le flux énergétique s'amoindrit progressivement, et c'est pourquoi on représente souvent le réseau des transferts écosystémiques sous la forme d'une pyramide, dont la base correspond aux producteurs et le sommet au superprédateur éventuel qui s'alimente par un ou plusieurs niveaux de consommateurs interposés entre producteurs primaires et lui. […] Lire la suite

HUMUS

  • Écrit par 
  • Philippe DUCHAUFOUR
  •  • 4 685 mots
  •  • 3 médias

L'évolution de la matière organique du sols La matière première de l'humus ainsi défini est la matière organique fraîche (M.O.F.), végétale ou animale, qui est incorporée périodiquement au sol, soit naturellement (cas des litières de feuilles ou rameaux morts en forêt), soit artificiellement (sols cultivés : engrais verts, résidus de récolte, fumier). […] Lire la suite

NUTRITION AZOTÉE DES VÉGÉTAUX

  • Écrit par 
  • Claude LANCE
  •  • 256 mots

On savait que la matière organique du sol (humus) est une source importante d'azote, mais pas toujours suffisante. On devait démontrer par la suite que l'azote organique doit d'abord être transformé en nitrate (nitrification) pour pouvoir être absorbé par les plantes. Par la méthode des bilans (différence entre l'état initial et l'état final), Boussingault a montré, en 1838, que des plants de légumineuses, cultivés sur un sol dépourvu de matière organique, sont capables de s'enrichir en azote, ce dernier ne pouvant alors provenir que de l'air. […] Lire la suite

GÉOLOGIE DES HYDROCARBURES CONVENTIONNELS

  • Écrit par 
  • Pierre THOMAS
  •  • 356 mots

Les hydrocarbures résultent de la dégradation à long terme de la matière organique (d'origine biologique) piégée dans des sédiments. Cette transformation s'effectue au cours de l'enfouissement des roches dans le bassin sédimentaire sous l'effet de l'augmentation de la température et de la pression. La roche renfermant la matière organique est appelée roche mère. […] Lire la suite

OCÉAN ET MERS (Vie marine) Vie dans les grandes profondeurs

  • Écrit par 
  • Lucien LAUBIER
  •  • 3 869 mots
  •  • 3 médias

Il existe dans les grandes profondeurs une série d'invertébrés opportunistes, capables de coloniser rapidement et de tirer parti d'une source de matière organique ponctuelle. Ainsi, une grande polychète à élytres, appartenant à un genre nouveau pour la science, Peinaleopolynoe, a été découverte dans des sédiments artificiellement enrichis en matière organique, exposés plusieurs mois à 4 600 mètres dans le golfe de Gascogne. […] Lire la suite

JURASSIQUE

  • Écrit par 
  • Jean-François DECONINCK
  •  • 1 091 mots

Plusieurs épisodes de sédimentation organique ont émaillé le Jurassique. À la fin du Lias, les sédiments toarciens contiennent fréquemment une quantité importante de matière organique. À l'échelle du globe, les sédiments de la zone à Falciferum (Toarcien inférieur) se présentent sous forme d'argiles noires riches en matière organique et en pyrite (black-shales). […] Lire la suite

FERMENTATIONS (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 513 mots

Tout ferment serait une matière organique en décomposition ou en putréfaction. 1857 Louis Pasteur (1822-1895) établit que la fermentation alcoolique est due à l'activité métabolique de la levure de bière. 1858 Pasteur étudie la fermentation lactique des sucres du lait par les bactéries lactiques. 1860 Pasteur formule sa théorie générale des fermentations : toute fermentation d'une solution de sucre ou de matière organique résulte de l'activité métabolique d'un micro-organisme spécifique, et s'accompagne de la formation de produits caractéristiques (alcools, acides, cétones et gaz carbonique). […] Lire la suite

CRÉTACÉ

  • Écrit par 
  • Jean-François DECONINCK
  •  • 1 050 mots

Ces événements, enregistrés dans les séries sédimentaires par des intervalles enrichis en matière organique, coïncident avec des périodes de réduction des plates-formes carbonatées. Le passage C/T (aussi appelé Oceanic Anoxic Event 2) se marque par des niveaux constitués d'argiles noires riches en matière organique correspondant à des roches-mères d'hydrocarbures. […] Lire la suite

EUTROPHISATION

  • Écrit par 
  • Roger CHESSELET
  •  • 525 mots

À la fin de la poussée saisonnière de productivité, on assiste, du fait de la décomposition du surcroît de matière organique, à une consommation rapide de l'oxygène dissous dans l'eau, ce qui rend impossible toute vie autre que celle des bactéries anaérobies. Cette situation peut finalement induire sur le fond une prolifération de bactéries qui réduisent les sulfates et produisent du sulfure d'hydrogène. […] Lire la suite

CATABOLISME

  • Écrit par 
  • Geneviève DI COSTANZO
  •  • 211 mots

Anabolisme et catabolisme constituent les deux aspects complémentaires du métabolisme : destruction et construction de la matière organique apparaissent interdépendantes et étroitement liées, interférant l'une sur l'autre par l'intermédiaire de systèmes de régulation extrêmement complexes. Eux-mêmes dépendent d'une organisation biochimique globale dont la biologie moléculaire a démontré l'existence au sein des ultrastructures des cellules. […] Lire la suite

BAGOMBÉ RÉACTEUR NUCLÉAIRE NATUREL DE

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 574 mots

Comment des réacteurs nucléaires naturels ont-ils pu se former puis s'activer, et pourquoi présentent-ils un réel intérêt ? Les réacteurs d'Oklo sont localisés dans des grès datant du Précambrien moyen (environ 2 milliards d'années) ; ces sédiments contiennent de la matière organique (des algues) et de l'uranium. Au fil des temps, les eaux de ruissellement ont lessivé la silice du grès et dissous l'uranium. […] Lire la suite

ÉCOSYSTÈMES

  • Écrit par 
  • Luc ABBADIE
  •  • 6 409 mots
  •  • 7 médias

De ce fait, la matière organique – qui est à la base de la fertilité chimique des sols et un facteur majeur de leur structuration – s'accumule dans les sols pour une durée de l'ordre de la centaine ou du millier d'années. Dans une perspective environnementale, cette matière organique des sols et des sédiments, y compris océaniques, correspond à un stockage de dioxyde de carbone, gaz dont l'excédent atmosphérique est la cause principale du réchauffement climatique en cours. […] Lire la suite

BIOSPHÈRE

  • Écrit par 
  • Paul DUVIGNEAUD, 
  • Maxime LAMOTTE, 
  • François RAMADE
  •  • 3 431 mots
  •  • 5 médias

Composition et structure de la biosphère Composition chimique Les éléments chimiques qui sont présents dans la biosphère, c'est-à-dire qui constituent la matière des êtres vivants, sont nombreux, mais leur importance quantitative est très variable. Le carbone est l'élément de base de la matière organique, qui renferme aussi en quantités non négligeables de l'azote, du phosphore et, dans une moindre mesure, du soufre et du fer. […] Lire la suite

MIVART SAINT GEORGE JACKSON (1827-1900)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 304 mots

Dans On the Genesis of Species (1871), il admet la théorie de l'évolution, mais réfute la sélection naturelle et distingue nettement la matière organique de la matière inorganique, l'homme de l'animal. Toutefois cette position — qu'il exprime dans de nombreux articles et dans ses ouvrages : Lessons from Nature ; Contemporary Evolution (1876) ; Nature and Thought (1882), où il rejette l'idée d'évolution de l'intelligence de l'homme ; The Origin of Human Reason (1889), où il déclare que lorsque la science est en contradiction avec la religion, celle-ci doit s'effacer devant celle-là — lui vaut l'anathème de l'Église catholique. […] Lire la suite

PÁRAMO

  • Écrit par 
  • Olivier DOLLFUS
  •  • 236 mots

Les sols humiques sont riches en matière organique ; les tourbières sont à sphaignes. Dans les secteurs plus secs, où les sols s'égouttent bien, on peut, après défrichement, cultiver de la pomme de terre, de l'orge ; les pâturages à bovins sont souvent envahis par des bambous et des fougères. Le páramo d'altitude, parfois plus sec, où les températures moyennes sont de l'ordre de 5 à 6 0C, où les gelées nocturnes sont fréquentes, forme une prairie à graminées, piquetée de séneçons et de frailejones (espeleta), plantes de 1,5 mètre, aux grandes feuilles laineuses. […] Lire la suite

ANIMAUX MODES D'ALIMENTATION DES

  • Écrit par 
  • René LAFONT, 
  • Martine MAÏBECHE
  •  • 4 312 mots

Chez les détritivores (dépositivores et limivores) Ces animaux participent au recyclage de la matière organique en cours de décomposition : par prélèvement de la matière organique déposée sur le fond ou le sol, dans le cas des dépositivores ; par ingestion de la matière organique en cours d'intégration au substrat (sol ou sédiment), dans le cas des limivores. […] Lire la suite

GUACHARO DES CAVERNES

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 317 mots

La femelle pond entre deux et quatre œufs blancs sur un coussin de matière organique situé sur une saillie bien haute de la paroi de la grotte. Les poussins, qui peuvent rester dans le nid pendant 120 jours, sont nourris par régurgitation jusqu'à ce qu'ils aient atteint un poids de 70 à 100 p. 100 supérieur à celui de l'adulte. Ils sont recherchés pour leur graisse utilisée par les Indiens pour la cuisine et l'éclairage, d'où le nom scientifique de l'oiseau (steatornis signifiant « oiseau à huile »). […] Lire la suite

TOURBIÈRES

  • Écrit par 
  • Marcel BOURNÉRIAS
  •  • 3 131 mots
  •  • 4 médias

Celle-ci a joué naguère, dans certains pays nordiques, un grand rôle économique : combustible médiocre, mais abondant et bon marché, litière pour le bétail, amendement organique, et même matériau de construction isolant, précieux dans les pays froids. Les besoins en tourbe ont beaucoup diminué, bien qu'elle reste irremplaçable en horticulture et que l'appauvrissement des sols en matière organique nécessite de plus en plus son utilisation en agriculture. […] Lire la suite

URANINITE

  • Écrit par 
  • Philippe ROSSI
  •  • 561 mots

L'uraninite apparaît aussi sous forme de masses pulvérulentes dans la zone d'altération des gisements uranifères, et on la rencontre parfois dans certaines roches sédimentaires formées en milieu réducteur ou riches en matière organique ; les réserves en uranium de ces gisements sont importantes, mais peu exploitables en raison de leur teneur très faible en uraninite. […] Lire la suite

HYDROCARBURES NON CONVENTIONNELS

  • Écrit par 
  • Pierre THOMAS
  •  • 447 mots

Parmi les hydrocarbures non conventionnels, on peut citer : – le gaz de schiste, qui est un mélange d'hydrocarbures constitué essentiellement de méthane (comme le gaz conventionnel) et contenu dans des roches imperméables (contrairement au gaz conventionnel), principalement des argiles et des marnes noires ; – le gaz de charbon, qui est encore contenu dans des couches de charbon trop profondes ou trop minces ou encore trop dispersées pour être exploitées ; – les hydrocarbures de réservoirs ultracompacts (tight gas et tight oil), qui se trouvent dans des roches magasins compactes, quasi imperméables ; – les schistes bitumineux, qui sont des roches mères n'ayant pas été suffisamment enfouies et chauffées pour que la matière organique y ait été transformée en hydrocarbures mobiles ; – les huiles lourdes et les asphaltes, qui sont des pétroles très visqueux, partiellement dégradés et oxydés (notamment par des bactéries), renfermés dans des roches magasins superficielles ; – les hydrates de méthane (encore appelés clathrates de méthane), mélange d'eau et de méthane formant une glace, qui peuvent exister soit à très basse température, soit à une température supérieure à 0 0C mais à haute pression. […] Lire la suite

MÉTEORITE ALLENDE

  • Écrit par 
  • Frances WESTALL
  •  • 1 401 mots
  •  • 1 média

En effet, une grande partie de l’inventaire de la matière organique primordiale, qui a participé aux processus prébiotiques (précédant l’apparition de la vie) et conduit à l’émergence des premières cellules vivantes, provenait de ce type de météorites. Cependant, le groupe des chondrites carbonées est vaste : certaines d’entre elles contiennent plus de 4 p. […] Lire la suite

UTILISATION BIOLOGIQUE DE L'AZOTE DE L'AIR (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Claude LANCE
  •  • 597 mots

Il montre que, après 2 ou 3 mois de culture sur un sol privé de matière organique, le trèfle et le pois (légumineuses) présentent des gains d'azote très nets, alors qu'on n'en n'observe pas chez le froment et l'avoine (graminées). 1840 J. von Liebig ruine la théorie de « l'humus » selon laquelle cette substance, constituant du sol, est incorporée dans la plante, lui fournissant son carbone et ses aliments minéraux. […] Lire la suite

SOLS Microbiologie

  • Écrit par 
  • Yvon DOMMERGUES
  •  • 7 138 mots
  •  • 5 médias

L'oxydation microbienne de la matière organique humifiée est beaucoup plus lente que celle de la matière organique non humifiée. Dans l'écosystème sol-végétation, les gains de carbone résultent essentiellement de l'activité photosynthétique, alors que les pertes proviennent de la respiration (ou des phénomènes de fermentation) des agents (plantes, animaux, micro-organismes) qui constituent la biocénose ; à ces pertes peuvent s'ajouter des pertes d'origine non biologique : exportation par les récoltes et les feux, le lessivage, l'érosion. […] Lire la suite

OURISSON GUY (1926-2006)

  • Écrit par 
  • Pierre LASZLO
  •  • 782 mots

Il fut surtout l'un des pionniers de la géochimie organique. Grâce aux forages pétroliers, on pouvait extraire au moyen de solvants organiques, tels que le méthanol, le chloroforme ou le benzène, la matière organique incluse dans des sédiments, à des niveaux stratigraphiques bien définis. Les molécules isolées de la sorte étaient ensuite analysées par spectrométrie de masse, une technique elle aussi développée par les pétrochimistes. […] Lire la suite

THIOBACTÉRIALES

  • Écrit par 
  • Jacques POCHON
  •  • 1 504 mots
  •  • 1 média

Leurs biotopes électifs sont donc les sources thermales sulfureuses et les eaux proches de vases noires profondes où H2S provient soit de la réduction des sulfates par Desulfovibrio, soit de la minéralisation anaérobie des acides aminés soufrés de la matière organique. Les Beggiatoa, non photosynthétiques, se développent dans les eaux douces ou salées, riches en H2S et en matière organique. […] Lire la suite

LIMONITE

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 588 mots

Roche sédimentaire, la limonite apparaît par précipitation du fer ferrique (Fe3+) à partir d'eaux acides riches en matière organique et en clastes. Ainsi, les oolithes (de 0,5 à 1 mm de diamètre) ou les pisolites (de diamètre supérieur à 2 mm) de limonite se forment dans des marais ou des zones lacustres (de profondeur comprise entre 0 et 12 m), où le fer en suspension précipite en minces couches concentriques autour d'un noyau (claste) sous l'action de bactéries spécifiques – la limonite est aussi appelée « fer des marais ». […] Lire la suite

PROTÉROZOÏQUE

  • Écrit par 
  • Janine BERTRAND-SARFATI, 
  • Renaud CABY
  •  • 3 808 mots
  •  • 1 média

La différence entre la composition isotopique du carbone des carbonates et celle du carbone de la matière organique reflète le métabolisme des écosystèmes vivants. Des valeurs élevées de ce rapport isotopique 13C/12C impliquent un enfouissement accru de la matière organique. Ce sont ces données isotopiques qui ont été analysées : les formations carbonatées sous-jacentes aux tillites ont des rapports 13C/12C extrêmement élevés, mais les cap carbonates de chaque époque glaciaire ont un rapport extrêmement bas. […] Lire la suite

POUCHET FÉLIX-ARCHIMÈDE (1800-1872)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 713 mots
  •  • 1 média

Selon cette théorie, la matière organique inanimée pourrait devenir vivante sous l’influence d’un stimulus comme la lumière ou l’électricité. Pouchet s’inspire visiblement beaucoup de Lamarck et de la « science romantique allemande ». La notion d’hétérogénie va rapidement perdre de son importance après la querelle avec Pasteur, mais son questionnement va persister et d’une certaine manière animer le considérable corpus d’études sur la vie artificielle du début du xxe siècle. […] Lire la suite

LACS

  • Écrit par 
  • Bernard DUSSART
  •  • 9 347 mots
  •  • 9 médias

On parle ainsi d'oligotrophie quand un lac ne possède qu'une quantité insuffisante de matériaux de base destinés à fabriquer de la matière organique. Ce sont souvent des lacs « jeunes » ou situés dans des régions cristallines. Ils sont parfois profonds et, leur productivité étant faible, leurs caractéristiques physiques sont essentiellement une forte transparence, une teneur en oxygène relativement élevée, à toutes les profondeurs et en toutes saisons, et des sédiments pauvres en matière organique en voie de décomposition. […] Lire la suite

SOLS Dégradation des sols

  • Écrit par 
  • Mireille DOSSO
  •  • 4 911 mots
  •  • 10 médias

La dégradation chimique La dégradation chimique des sols concerne aussi bien sa phase minérale que sa phase organique. Les principales manifestations de la dégradation chimique des sols sont les suivantes : – La perte d'éléments nutritifs et/ou de matière organique. Ce phénomène, fréquent, intervient lorsque les exportations de ces substances lors de la récolte des cultures ne sont pas compensées par des apports d'intrants (fumier, compost, engrais. […] Lire la suite

SOLS Propriétés physiques et mécaniques

  • Écrit par 
  • Gérard MONNIER
  •  • 3 377 mots
  •  • 8 médias

C'est ainsi que le test de Hénin permet d'attribuer à la texture, à la teneur en matière organique et (ou) à la teneur en électrolytes la stabilité d'une terre donnée. Pour ce qui concerne l'aptitude à la régénération, le plus souvent par des mécanismes de fissuration, bien que moins connue, elle paraît être sous la dépendance des mêmes facteurs jouant soit dans le sens de leur action sur la stabilité (texture, composition ionique), soit en sens inverse (matière organique). […] Lire la suite

PARTICULES ATMOSPHÉRIQUES

  • Écrit par 
  • Karine DESBOEUFS, 
  • Jean-François DOUSSIN
  •  • 6 950 mots
  •  • 7 médias

Elles contiennent principalement de la matière minérale lorsqu’elles proviennent des sols ou des zones marines, du carbone élémentaire lorsqu’elles sont des suies de combustion, ou encore de la matière organique lorsqu’il s’agit de pollen. Les particules atmosphériques provenant des sols ou des déserts sont produites de façon mécanique, par le choc des grains de sable soulevés par le vent sur les agrégats d’argiles présents dans le sol. […] Lire la suite

SUBSIDENCE, géologie

  • Écrit par 
  • Marie-Françoise BRUNET
  •  • 2 216 mots
  •  • 1 média

L'enfouissement des sédiments et la température à laquelle ils ont été soumis conditionnent la maturation de la matière organique et sa transformation en hydrocarbures ; de plus, la migration est facilitée par un contexte structural extensif. Les géologues pétroliers utilisent des modèles numériques d'évolution des bassins sédimentaires pour tenter d'évaluer les quantités d'huile et de gaz formés à partir de la dégradation du kérogène, en se fondant sur le type de matière organique en présence et sur l'histoire de l'enfouissement et de la température. […] Lire la suite

EXOBIOLOGIE

  • Écrit par 
  • François RAULIN
  •  • 6 957 mots
  •  • 16 médias

L'exobiologie dans le système solaire Météorites et micrométéorites Jusqu'à la mission Apollo-11, en 1969, les seuls échantillons de matière extraterrestre dont nous disposions étaient les météorites. Parmi celles-ci, les chondrites carbonées contiennent des quantités notables de carbone – jusqu'à plusieurs pour-cent –, dont une partie est constituée de matière organique complexe. […] Lire la suite

TELLURIQUE MILIEU

  • Écrit par 
  • Roger DAJOZ
  •  • 4 879 mots
  •  • 14 médias

Il n'existe dans le sol que peu d'organismes producteurs capables de synthétiser la matière organique. Les animaux du sol dépendent donc de la litière organique, produite par les plantes vertes, qui leur arrive sous la forme de débris végétaux. Mac Fadyen a fait une tentative pour évaluer les transferts de matière et d'énergie dans une prairie et dans le sol sous-jacent. […] Lire la suite

VÉGÉTAL Phytosociologie

  • Écrit par 
  • Marcel GUINOCHET
  •  • 5 739 mots
  •  • 2 médias

Ce type de végétation est déjà plus fermé, c'est-à-dire que l'ensemble des parties aériennes des plantes constituantes recouvre une plus grande surface : il en résulte que le processus d'accumulation d'éléments minéraux fins et de matière organique non seulement continue, mais encore s'accentue. En outre, à l'étage alpin des Alpes centrales, la fréquence des précipitations et les faibles moyennes thermiques sont les causes respectives d'un entraînement vertical des cations et d'un ralentissement très considérable de la décomposition de la matière organique brute : il commence, ainsi, à se constituer un sol dont, progressivement, la partie supérieure s'enrichira en matière organique et s'acidifiera. […] Lire la suite

SILURIEN

  • Écrit par 
  • Alain BLIECK
  •  • 1 022 mots

Le Silurien est également connu pour ses dépôts de roches détritiques fines riches en matière organique, comme les « schistes à graptolites ». Ces roches sont souvent des roches mères d'hydrocarbures (pétrole et gaz). Parmi le plancton marin, les graptolites sont bien diversifiés au début du Silurien, mais subissent une forte diminution au Silurien moyen et supérieur. […] Lire la suite

MICROANALYSE CHIMIQUE

  • Écrit par 
  • Alain LAMOTTE
  •  • 1 662 mots

Fritz Pregl est le fondateur de la microanalyse organique, c'est-à-dire du dosage des principaux constituants de la matière organique : carbone, hydrogène, oxygène, azote et soufre. Certains éléments, tels les halogènes, le soufre, le phosphore et même le bore ont été dosés sous l'une ou l'autre des appellations. Le développement de la chimie des composés organométalliques a contribué à la banalisation du terme microanalyse élémentaire, sans distinction entre les branches minérale et organique. […] Lire la suite

ACIDIFICATION DES OCÉANS

  • Écrit par 
  • Paul TRÉGUER
  •  • 2 201 mots
  •  • 5 médias

De même, en automne, il diminue de 0,2 unité du fait de la dégradation de la matière organique qui régénère du CO2. Les organismes calcaires qui se développent dans ce milieu sont donc a priori adaptés à de telles variations de pH. En revanche, les sites hydrothermaux sous-marins qui rejettent du CO2 présentent des conditions beaucoup plus contraignantes. […] Lire la suite

PALÉOSISMOLOGIE

  • Écrit par 
  • Yann KLINGER
  •  • 2 332 mots
  •  • 3 médias

Ces sédiments, provenant directement des rivières côtières, sont généralement riches en matière organique qui peut être datée, ce qui permet de retrouver là encore l'histoire sismique ancienne de la région. La traque des séismes anciens est donc tout d'abord une affaire d'imagination pour pouvoir reconnaître les indices laissés par ces séismes. Même s'il existe des méthodes éprouvées, leur mise en œuvre doit toujours être adaptée au caractère particulier de l'affleurement. […] Lire la suite

AMMONIFICATION ou AMMONISATION

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 1 920 mots
  •  • 1 média

Notons que la production de celles-ci est indispensable à l'entretien de la chaîne trophique qui conduit des plantes aux animaux, consommateurs ou mieux transformateurs de matière organique végétale.Il apparaît donc clairement que l'ammonification est un chaînon obligatoire du cycle que suit l'azote dans la nature, aussi bien à l'échelle de l'ensemble des êtres, la biosphère, qu'à celle du groupe localement constitué, la biocénose. […] Lire la suite

BITUME

  • Écrit par 
  • Bernard TISSOT
  •  • 1 167 mots
  •  • 2 médias

Origine Tous ces produits dérivent de la matière organique, d'origine animale ou végétale, qui est incorporée dans le sédiment lors de son dépôt au fond des mers ou des lacs. Cette matière se transforme progressivement en un produit insoluble, de structure complexe, probablement polymérisée : le kérogène. Sous l'effet de l'enfouissement progressif des couches, et en particulier grâce à l'augmentation de température qui en résulte, une partie du kérogène se transforme en hydrocarbures, résines et asphaltènes. […] Lire la suite

CYCLES BIOGÉOCHIMIQUES

  • Écrit par 
  • Jean-Claude DUPLESSY
  •  • 7 878 mots
  •  • 7 médias

On appelle production primaire brute la quantité totale de carbone organique formée annuellement par assimilation de CO2. Celle des plantes terrestres est voisine de 120 Gt C par an. La moitié toutefois est consommée dans le même temps par la respiration des plantes, de sorte que la production primaire nette (quantité de matière organique formée en excès de la respiration) ne dépasse pas 60 Gt C. […] Lire la suite

PALÉOGÈNE

  • Écrit par 
  • Marie-Pierre AUBRY
  •  • 1 082 mots

Le début de l'Éocène (ou la fin du Paléocène), daté à — 5 Ma est marqué par le dépôt d'une argile marine décarbonatée dont l'analyse de la matière organique qu'elle contient indique un soudain bouleversement du cycle du carbone pendant près de deux cent mille ans. Le début de l'Oligocène (soit la fin de l'Éocène) est moins aisément caractérisé et correspond au niveau d'extinction du genre Hantkenina, foraminifère planctonique. […] Lire la suite

BIODÉPOLLUTION

  • Écrit par 
  • Sylvain CHAILLOU, 
  • Jérôme COMBRISSON
  •  • 3 000 mots

Elle consiste à mettre la matière organique contenue dans les eaux usées au contact d'une masse bactérienne active en présence d'oxygène. Cette biomasse, composée essentiellement de bactéries et de protozoaires, va se nourrir de la matière organique et la dégrader. Elle reproduit, dans des réacteurs spécifiques et de façon beaucoup plus rapide, un phénomène qui se déroule naturellement dans les rivières. […] Lire la suite

BACTÉRIES

  • Écrit par 
  • Jean-Michel ALONSO, 
  • Jacques BEJOT, 
  • Patrick FORTERRE
  •  • 11 052 mots
  •  • 3 médias

Certaines bactéries, photo- ou chimio-lithotrophes notamment, utilisent directement le carbone du gaz carbonique sans que la présence de matière organique préformée soit nécessaire à leur croissance ; on les dit autotrophes. Certaines sont strictement autotrophes et leur croissance peut même être inhibée en présence de matière organique préformée. Pour d'autres bactéries, au contraire, la présence de matière organique est indispensable à la croissance : ce sont les bactéries hétérotrophes. […] Lire la suite

MÉTABOLISME, notion de

  • Écrit par 
  • Dominique de VIENNE
  •  • 1 518 mots

Les organismes vivants sont en permanence le siège d'innombrables réactions chimiques, qui consomment ou produisent de l'énergie en transformant la matière, et dont l'ensemble constitue le métabolisme (du grec metabolê, « changement »). Quelle est la raison d'être de ce flux continu de matière et d'énergie ? La matière est indispensable pour croître, entretenir, réparer, se reproduire. […] Lire la suite