« Maladies de l'appareil digestif »

DIGESTIF APPAREIL

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques BERNIER, 
  • Jean-Louis FRESLON, 
  • Claude GILLOT, 
  • Universalis
  •  • 15 502 mots
  •  • 10 médias

L'appareil digestif est l'un des premiers à se différencier dans l'échelle animale puisqu'il existe déjà, sous forme d'un sac s'ouvrant à l'orifice buccal, chez les Cœlentérés. C'est aussi l'un des appareils dont la différenciation est la plus précoce au cours du développement d'un organisme, puisqu'il dérive de l'un des deux feuillets primitifs de l'embryon ; ce feuillet, nommé endoderme, apparaît en dedans de l'ébauche embryonnaire, évoquant ainsi une sorte de tube digestif primordial. […] Lire la suite

PARASITOLOGIE ET MALADIES PARASITAIRES

  • Écrit par 
  • Yves GOLVAN, 
  • Universalis
  •  • 8 241 mots
  •  • 1 média

En règle générale, la présence du parasite ne met pas en danger la vie de l'hôte, mais peut y causer de sérieuses atteintes, les maladies parasitaires. Pour des raisons liées au caractère flou de la notion de parasitisme et aussi à la manière dont leur agent pathogène, parasite virus ou bactérie et leur vecteur ont été identifiés, en général entre 1875 et 1925, on tend à regrouper, dans l'enseignement et la pratique, des maladies parasitaires stricto sensu comme le paludisme avec des maladies virales ou bactériennes transmises par des insectes (maladies à vecteurs, parasitaires ou non, comme les risckettioses ou la fièvre jaune), voire certaines zoonoses. […] Lire la suite

BĪMĀRISTĀN ou MĀRISTĀN

  • Écrit par 
  • Nikita ELISSÉEFF
  •  • 647 mots

On y soigne essentiellement les maladies des yeux, de l'appareil digestif et les troubles mentaux, et l'on y pratique la réduction des fractures. Les malades viennent en consultation externe, certains sont hospitalisés. « Les administrateurs ont des registres sur lesquels sont inscrits les noms des malades, les dépenses qui sont nécessaires pour les remèdes et la nourriture. […] Lire la suite

AIL

  • Écrit par 
  • Pierre LIEUTAGHI
  •  • 650 mots

L'ail frais est même actif à distance, par la diffusion de son essence ; l'habitude très ancienne d'en mâcher constamment pendant les épidémies ne doit rien à la magie blanche : s'en souvenir en temps de grippe et de maladies infectieuses. L'ail, bon désinfectant de l'appareil digestif, utilisable spécialement dans les dysenteries, est un antispasmodique efficace dans les crampes de l'estomac. […] Lire la suite

JUSQUIAME

  • Écrit par 
  • Pierre LIEUTAGHI
  •  • 315 mots

), aux maladies mentales avec agitation, au délire éthylique, à la manie, aux névroses avec insomnie, aux convulsions, aux névralgies (trijumeau en particulier), aux spasmes de l'appareil digestif, aux dysménorrhées, à la toux spasmodique, etc. Elle figure au tableau A des substances toxiques, d'où la surveillance médicale indispensable pendant l'utilisation éventuelle de cette plante. […] Lire la suite

INTESTIN, pathologie

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques BERNIER
  •  • 3 790 mots
  •  • 1 média

4, et appareil digestif, chap. 2). Enfin, les entéropathies exsudatives représentent un type tout à fait différent de maladies. On sait qu'une partie des aliments absorbés par l'intestin grêle circule ensuite dans la lymphe. Normalement, il existe sous la muqueuse de l'intestin de nombreux petits vaisseaux lymphatiques qui « captent » les aliments. […] Lire la suite

MYRTE

  • Écrit par 
  • Pierre LIEUTAGHI
  •  • 350 mots
  •  • 1 média

Dans l'usage interne, la plante s'utilise encore (infusion) contre les catarrhes des voies génito-urinaires, comme tonique de l'appareil digestif, hémostatique, emménagogue (contre-indiqué dans la grossesse). Administré traditionnellement dans les Charentes contre les traumatismes, le myrte peut être employé en usage externe (infusion des feuilles : 30 g/l ; en lotions et compresses) sur l'eczéma sec, le psoriasis, les plaies, les ulcères, ou en injections dans la leucorrhée. […] Lire la suite

PIN

  • Écrit par 
  • Pierre LIEUTAGHI
  •  • 661 mots
  •  • 2 médias

Sa macération dans l'eau donne « l'eau de goudron », autrefois réputée comme tonique de l'appareil digestif, diurétique, dépuratif, anticatarrhal. En usage externe, il s'emploie contre certaines dermatoses (sous surveillance médicale). Les bourgeons ont les propriétés de la térébenthine sans en avoir les inconvénients aux doses médicinales (à proscrire cependant chez les jeunes enfants). […] Lire la suite

SIPHONAPTÈRES ou APHANIPTÈRES

  • Écrit par 
  • Robert GAUMONT
  •  • 1 211 mots
  •  • 7 médias

Les Siphonaptères vecteurs de maladies Outre le désagrément et la gêne que les puces causent à l'homme et aux animaux par leurs piqûres, elles peuvent transmettre plusieurs maladies microbiennes (parmi lesquelles la peste bubonique est la plus redoutable) et servent d'hôte intermédiaire à plusieurs vers parasites. La peste bubonique causée par le bacille de Yersin (Yersinia pestis) est connue depuis la plus haute antiquité. […] Lire la suite

PNEUMONIE

  • Écrit par 
  • Chantal GUÉNIOT
  •  • 3 234 mots
  •  • 4 médias

La mucoviscidose, qui altère le fonctionnement de l’appareil mucociliaire, favorise, elle aussi, la survenue de pneumonies liées à des germes inhabituels, tels que Pseudomonias aeruginosa ou Staphylococcus aureus. Les pneumonies liées à l’aspiration de liquides ou d’aliments présents dans le tube digestif ont également des caractéristiques particulières. […] Lire la suite

THÉRAPEUTIQUE Thermalisme

  • Écrit par 
  • François BESANÇON
  •  • 3 393 mots
  •  • 1 média

En revanche, c'est la cure de boisson qui joue le rôle principal dans les affections de l'appareil digestif, de l'appareil urinaire, dans les maladies de la nutrition, dans certains cas de pédiatrie et de gériatrie. Dans bien des cas enfin, cures thermales et cures climatiques se complètent, notamment en pathologie respiratoire, cutanée et pédiatrique. […] Lire la suite

LYSOSOMES

  • Écrit par 
  • Christian de DUVE
  •  • 2 048 mots
  •  • 1 média

Les lysosomes primaires, ou vierges, sont les formations qui renferment des hydrolases lysosomiales – ou leurs précurseurs – nouvellement synthétisées et n'ayant pas encore joué un rôle digestif. Représentés le plus souvent par de petites vésicules peu apparentes détachées de l'appareil de Golgi, les lysosomes primaires peuvent exceptionnellement prendre la forme de vacuoles de stockage de grande dimension, semblables à des grains de sécrétion. […] Lire la suite

AMPHIBIENS ou BATRACIENS

  • Écrit par 
  • Pierre CLAIRAMBAULT, 
  • Philippe JANVIER, 
  • Jean-Claude RAGE
  •  • 6 177 mots
  •  • 19 médias

Bouche Elle sert autant à conduire l'air vers l'appareil respiratoire que les aliments vers le tube digestif. En effet, les quelques glandes intermaxillaires qui y débouchent ne sécrètent pratiquement pas d'enzymes digestifs, et les faibles dents qui la garnissent peuvent tout juste jouer un rôle préhenseur. C'est donc une simple ouverture, destinée à la capture des proies qui viennent s'engluer sur le mucus abondant qui couvre la langue. […] Lire la suite

FLAGELLÉS

  • Écrit par 
  • Robert GAUMONT
  •  • 4 582 mots
  •  • 9 médias

Le cytoplasme et ses éléments figurés Le cytoplasme renferme les organites caractéristiques de toutes les cellules, c'est-à-dire les mitochondries, l'appareil de Golgi, les vacuoles digestives, auxquels s'ajoutent les vacuoles pulsatiles et (pour les formes à affinité végétale) les plastes. Chez certaines espèces comme les Trichomonas, quelques-uns de ces organites revêtent un aspect tout à fait particulier ; c'est ainsi que l'appareil de Golgi n'est pas formé de dictyosomes, mais se présente sous forme d'un organite unique, parfois très gros, connu depuis longtemps sous le nom d'« appareil parabasal ». […] Lire la suite

COPÉPODES

  • Écrit par 
  • Jacques FOREST
  •  • 3 459 mots
  •  • 7 médias

Chez Haemocera danae par exemple, les adultes, mâles et femelles, mènent une vie planctonique ; leur aspect est assez voisin de celui des formes libresa, mais leur tube digestif est incomplet. Les jeunes éclosent à l'état de nauplius (b'). Privés de tube digestif, armés de fortes mandibules en crochet, ils se fraient un passage à travers les tissus d'une annélide, perdent leur cuticule et se trouvent réduit à l'état d'une masse cellulaire (c′) qui passe dans le système vasculaire de l'hôte. […] Lire la suite

PHYSIOLOGIE ANIMALE

  • Écrit par 
  • Jean-Gaël BARBARA
  •  • 4 277 mots
  •  • 2 médias

Une troisième étape majeure concerne la perspective plus large adoptée dans l’étude des fonctions de l’organisme, en considérant différents systèmes d’intégration et de régulation des fonctions à différentes échelles : molécules, cellules, tissus, organes, appareil ou système, organisme (appareil digestif, système nerveux car ses éléments sont de même nature nerveuse). […] Lire la suite

GANGRÈNES

  • Écrit par 
  • Henri-Hubert MOLLARET
  •  • 1 693 mots

), vivant en saprophytes normaux dans la cavité buccale, le tube digestif, l'appareil génital de la femme et les voies urinaires de l'homme. Dans certaines conditions locales ou générales (traumatisme localisé, intoxication ou surinfection, baisse de la résistance de l'organisme), ces germes initialement commensaux manifestent soudain leur potentiel pathogène. […] Lire la suite

ESTOMAC

  • Écrit par 
  • Miguel LEWIN
  •  • 4 235 mots
  •  • 2 médias

Fonctions mécaniques de l'estomac La capacité de l'estomac de retenir, malaxer et expulser les aliments est due à l'activité contractile d'un important appareil de fibres musculaires. Comme dans le reste du tube digestif, ces fibres sont organisées en deux couches superposées, longitudinales et circulaires, permettant tous les mouvements possibles. […] Lire la suite

DIPTÈRES

  • Écrit par 
  • Robert GAUMONT
  •  • 6 261 mots
  •  • 9 médias

Anatomie L'appareil digestif comporte un jabot formé d'un sac bilobé ventral. L'intestin moyen est très long et présente une région antérieure (ventricule chilifique) et une région postérieure mince. L'intestin postérieur qui se termine par une ampoule rectale donne insertion à quatre tubes de Malpighi. L'appareil respiratoire est caractérisé par l'existence de sacs aériens, particulièrement développés dans l'abdomen. […] Lire la suite

FOIE

  • Écrit par 
  • Jean ANDRE, 
  • Jacques CAROLI, 
  • Yves HECHT
  •  • 15 675 mots
  •  • 7 médias

L'importance biologique du foie humain est attestée par son volume et par sa densité cellulaire ; il pèse environ 1,5 kg chez l'adulte et représente le 1/50 du poids du corps, formant ainsi la masse viscérale la plus volumineuse de l'organisme, avec près de trois cents milliards de cellules. Sa situation lui permet d'accomplir des fonctions indispensables à la vie : il est placé sur le trajet du courant sanguin qui provient de l'intestin, de telle sorte qu'il peut contrôler tout l'apport alimentaire. […] Lire la suite

SÉQUENÇAGE HAUT DÉBIT DE L'ADN

  • Écrit par 
  • Véronique BLANQUET, 
  • Nathalie DUPRAT, 
  • Lionel FORESTIER
  •  • 5 662 mots
  •  • 8 médias

Une meilleure connaissance du microbiome apparaît de plus en plus essentielle, puisque des modifications de celui-ci pourraient contribuer au développement de nombreuses maladies comme le diabète, la maladie de Crohn et même la sclérose en plaques. De même, le microbiote digestif chez les animaux de rente semble jouer un rôle central dans la nutrition de son hôte, conditionnant directement la production laitière et la santé de l’animal. […] Lire la suite

NANOTECHNOLOGIES (enjeux et risques)

  • Écrit par 
  • Francelyne MARANO
  •  • 5 969 mots
  •  • 2 médias

La peau, l'appareil digestif et l'appareil respiratoire sont les voies d'entrée potentielles des nanoparticules manufacturées ; cependant, les études publiées concernent pour l'essentiel la voie respiratoire. C'est elle qui est la plus probable pour les travailleurs dans les usines de fabrication et dans l'environnement général si les nanoparticules se détachent de leur support au cours des processus d'usure. […] Lire la suite

ODONTOSTOMATOLOGIE

  • Écrit par 
  • Michel BENOIST, 
  • Frédéric CHABOLLE, 
  • Michel DECHAUME, 
  • Bernard MEYER, 
  • Jacques ROUOT
  •  • 11 319 mots
  •  • 4 médias

Les maladies de la dent Les maladies des dents comprennent la pathologie de la dent, celle de la pulpe dentaire, celle du ligament alvéolo-dentaire. Pathologie des tissus calcifiés Aperçu nosologique Il importe de distinguer les maladies congénitales et les maladies acquises. Les maladies congénitales comprennent : des anomalies dentaires congénitales non évolutives, qui touchent le siège et la direction, le volume, la forme ou le développement, le nombre des dents (polydysplasie ectodermique héréditaire ou syndrome de Christ Siemens, mésiodens) ; des maladies spécifiquement héréditaires (hypoplasie brune héréditaire de l'émail, dentine opalescente héréditaire ou maladie de Capdepont). […] Lire la suite

PHARYNX

  • Écrit par 
  • Marcel AUBRY, 
  • Bernard MEYER, 
  • Universalis
  •  • 5 699 mots

On appelle pharynx l'espace anatomique sur lequel s'ouvre le fond de la cavité buccale, comme on peut le voir dans la figure 1 de l'article digestif (appareil). Pour simplifier, on a l'habitude de dire qu'il correspond au carrefour aérodigestif où se croisent les trajets du flux respiratoire (des fosses nasales à la trachée) et du bol alimentaire (qui doit s'engager dans l'œsophage à la suite de la déglutition). […] Lire la suite

CHIRURGIE

  • Écrit par 
  • Claude d' ALLAINES, 
  • Jean-Édouard CLOTTEAU, 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 8 668 mots
  •  • 5 médias

Certains secteurs de la pathologie médicale ont disparu, comme certaines maladies contagieuses, d'autres sont en plein remaniement. En revanche, des maladies nouvelles sont apparues, soit qu'elles aient été méconnues jusqu'alors, soit qu'elles aient été créées par les progrès dus à notre mode de vie. On peut citer notamment les maladies dues à l'irradiation radioactive, à certains médicaments ou encore à des virus. […] Lire la suite

OISEAUX

  • Écrit par 
  • Michel CUISIN
  •  • 8 696 mots
  •  • 31 médias

À l'inverse, en été, les oiseaux évitent toute élévation excessive de leur température en appliquant les plumes contre le corps et, si nécessaire, en ouvrant le bec pour augmenter la quantité d'air qui circule dans l'appareil respiratoire. Appareil digestif et aliments L'appareil digestif comprend : la cavité buccale avec la langue et les glandes salivaires, l'œsophage, l'estomac, l'intestin et les glandes annexes. […] Lire la suite

PROTISTES

  • Écrit par 
  • Robert GAUMONT
  •  • 4 277 mots
  •  • 1 média

Ces dernières sont localisées dans des régions déterminées de la cellule et s'exercent par l'intermédiaire d'organites spécialisés qui joueront le rôle d'appareil locomoteur (flagelles, cils), d'appareil musculaire (myonème), de système digestif et excréteur. Aussi doit-on comparer le Protiste avec un métazoaire tout entier et non avec l'une de ses cellules. […] Lire la suite

MUCOVISCIDOSE ou FIBROSE KYSTIQUE DU PANCRÉAS

  • Écrit par 
  • Gabriel BELLON, 
  • Robert GILLY, 
  • Georges SIMON
  •  • 3 138 mots

Les techniques immunocytochimiques localisent la protéine CFTR au niveau de la membrane apicale des cellules épithéliales et aussi au niveau des membranes intracytoplasmiques (réticulum endoplasmique et appareil de Golgi). Les mutations du gène CFTR les plus fréquentes induisent des anomalies de la synthèse de la protéine et de son routage à l'intérieur de la cellule. […] Lire la suite

MYCOBACTÉRIES

  • Écrit par 
  • Carlo COCITO, 
  • Gabriel GACHELIN, 
  • Universalis
  •  • 4 331 mots
  •  • 3 médias

Parmi les tissus affectés préférentiellement, on peut citer les articulations (arthrite tuberculeuse), les reins (néphrite tuberculeuse), l'appareil digestif (entérite tuberculeuse) et les méninges (méningite tuberculeuse). Le diagnostic de la tuberculose est avant tout clinique. La mise en évidence de mycobactéries dans l'expectorat, dans les différents liquides d'élimination (selles, urines, etc. […] Lire la suite

VIROSES VÉGÉTALES

  • Écrit par 
  • Pierre-Yves TEYCHENEY
  •  • 4 025 mots
  •  • 2 médias

La transmission est différente selon que le virus a la capacité de se multiplier dans le vecteur (mode persistant) ou non (mode non persistant), ou de persister dans l'appareil digestif de celui-ci sans pour autant s'y multiplier (mode semi-persistant). Certains virus végétaux se propageant sur le mode persistant, comme le virus de l'enroulement de la pomme de terre, font également l'objet d'une transmission transovarienne de l'œuf à la descendance de leur insecte vecteur. […] Lire la suite

INSECTES

  • Écrit par 
  • René LAFONT, 
  • Jean-Yves TOULLEC
  •  • 12 885 mots
  •  • 35 médias

La structure de ce tube digestif détermine également la fréquence des repas. Ainsi, un phytophage, qui a en permanence de la nourriture à sa disposition, ne possédera pas une capacité de stockage importante et aura un transit rapide avec un tube digestif court. Mais un prédateur qui, par définition, est tributaire de la réussite de sa chasse possédera un tube digestif avec une forte capacité de stockage. […] Lire la suite

ACARIENS

  • Écrit par 
  • Jean-Louis CONNAT, 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 6 631 mots
  •  • 4 médias

Acariens et maladies Les acariens sont à l'origine de nombreuses maladies ou nuisances chez l'homme, les animaux et les plantes. Chez l'homme, les deux maladies les plus connues sont la maladie de Lyme et la gale. La première, rencontrée essentiellement dans les zones tempérées, est une infection bactérienne dont les atteintes chroniques peuvent être redoutables. […] Lire la suite

DÉVELOPPEMENT (biologie) Le développement humain

  • Écrit par 
  • Jacques-Michel ROBERT
  •  • 11 132 mots
  •  • 10 médias

Le tube digestif, les annexes digestives et l'appareil respiratoire. À huit semaines la langue est formée, l'œsophage et l'estomac ont leur place définitive. Le fœtus avale le liquide amniotique que le rein commence à sécréter largement. Les lobes et les bronches se segmentent et les mouvements de la cage thoracique aspirent et rejettent ce liquide qui contribue à développer les futures alvéoles. […] Lire la suite

INTOXICATIONS

  • Écrit par 
  • Jacques-Robert BOISSIER, 
  • Claude PIVA
  •  • 4 146 mots
  •  • 2 médias

Tous les systèmes en fonction peuvent être atteints avec toutefois une certaine prédominance pour le système nerveux, pour l'appareil digestif si le poison a été ingéré, l'appareil respiratoire s'il a été inhalé, et les téguments s'il y a eu projection sur la peau. Mais il ne s'agit pas là d'une règle, car le rein, le cœur, le muscle sont parfois touchés. […] Lire la suite

TÉLÉOSTÉENS ET HOLOSTÉENS

  • Écrit par 
  • Yves FRANÇOIS, 
  • Pierre-Antoine SAINT-ANDRÉ
  •  • 7 311 mots
  •  • 19 médias

Les adaptations à ces régimes se manifestent par la conformation de l'appareil buccal, par la denture, par la structure des différents segments du tube digestif. Les mangeurs de plancton ont adopté deux solutions. Ce peuvent être des poissons assez grands nageant avec la bouche largement ouverte, le courant d'eau ainsi créé dans la cavité buccale est filtré au niveau des branchies (Maquereaux. […] Lire la suite

BACTÉRIOPHAGES ou PHAGES

  • Écrit par 
  • Jean-François VIEU
  •  • 3 521 mots
  •  • 1 média

Les bactériophages les plus anciennement décrits, ceux dont la structure a été la plus étudiée, sont constitués schématiquement d'une coque protéinique ou capside (enveloppant et protégeant la molécule centrale d'acide nucléique), et d'un appareil spécialisé à structure complexe (la queue) par lequel le phage se fixe sur la bactérie sensible pour y injecter son acide nucléique. […] Lire la suite

PLANTES

  • Écrit par 
  • Marie POTAGE, 
  • Arnaud VAN HOLT
  •  • 6 787 mots
  •  • 11 médias

Elles facilitent également les sécrétions de l’appareil digestif (effet apéritif ou digestif), la diminution de la pression dans les artères (effet hypotenseur), la cicatrisation et l’apaisement. Par exemple, l’acide salicylique (dont l’aspirine est dérivée), tiré de l’écorce de saule, est un antalgique et un anti-inflammatoire, et la morphine, issue du pavot, un puissant analgésique. […] Lire la suite

ABDOMEN

  • Écrit par 
  • Claude GILLOT
  •  • 6 346 mots
  •  • 9 médias

Ils appartiennent à l'appareil digestif. Certains sont libres dans la cavité (rate, intestin grêle) ; d'autres accolés, c'est-à-dire plaqués sur le péritoine pariétal postérieur, et, par son intermédiaire, sur les éléments rétropéritonéaux (pancréas). Quelques notions d'embryologie éclaireront l'évolution du péritoine. Le tube digestif initial est sagittal (fig. […] Lire la suite

HISTAMINE

  • Écrit par 
  • Serge BONFILS, 
  • Bernard HALPERN
  •  • 3 685 mots
  •  • 4 médias

On peut admettre que, dans les systèmes digestif, de reproduction, respiratoire, cardio-vasculaire, nerveux et sanguin, les deux types de récepteurs histaminiques interviennent de manière concourante à l'état physiologique et probablement pathologique. Ceci semble particulièrement vrai pour les processus immunitaires : libération d'antigènes, cytotoxicité à médiation lymphocytaire, allergie, anaphylaxie. […] Lire la suite

FINALITÉ

  • Écrit par 
  • Raymond RUYER
  •  • 6 624 mots

L'appareil s'arrête si l'effet satisfaisant est obtenu. Un tel appareil est si bien finalisé qu'il permet de se passer de la conscience humaine. Il y a effectivement beaucoup de régulations automatiques dans l'organisme. Mais, comme théorie réductrice, la cybernétique méconnaît le caractère toujours vicariant et « encadré » des régulations par bouclage. […] Lire la suite

OBÉSITÉ

  • Écrit par 
  • Arnaud BASDEVANT, 
  • Cécile CIANGURA
  •  • 5 965 mots
  •  • 1 média

Le diabète, l'insulinorésistance, les hyperlipidémies, l'hypertension artérielle, l'insuffisance respiratoire, l'asthme, le syndrome d'apnée du sommeil, l'insuffisance cardiaque et les maladies cardio-vasculaires en général, la stéatose hépatique, la lithiase biliaire, les cancers (endomètre, côlon, prostate, rein, sein après la ménopause) sont les maladies dont le risque est le plus augmenté par excès de poids. […] Lire la suite

PHYSIOLOGIE ANIMALE (histoire de la notion)

  • Écrit par 
  • Georges CANGUILHEM
  •  • 4 771 mots
  •  • 4 médias

L'intérêt spéculatif pour l'explication des mécanismes fonctionnels de l'organisme humain en état de santé s'est greffé sur l'intérêt plus vital, c'est-à-dire plus originaire, suscité par les maladies en tant que perturbations des fonctions de base : respiration, circulation, digestion, excrétions, sommeil, coordinations sensitivo-motrices. Ce sont les maladies qui attirent l'attention sur l'existence de fonctions que leur exercice régulier dérobe à la conscience. […] Lire la suite

MÉDICAMENTS

  • Écrit par 
  • Paul-Étienne BARRAL, 
  • Hélène MOYSE, 
  • Jean-Yves NAU, 
  • Michel PARIS, 
  • René Raymond PARIS, 
  • Universalis
  •  • 9 779 mots
  •  • 4 médias

La version 2007 contient trois cent quarante médicaments répartis en vingt-sept catégories : stimulants et dépresseurs du système nerveux central, médicaments du tissu conjonctif, anesthésiques locaux, médicaments du système nerveux autonome, médicaments cardiaques, vasculaires, agissant sur le sang, sur l'appareil respiratoire, l'appareil digestif, sur le système musculaire, sur l'appareil génito-urinaire, ocytociques, anti-infectieux, hormones, vitamines, enzymes, cytostatiques, etc. […] Lire la suite

VAISSEAUX SANGUINS ET LYMPHATIQUES

  • Écrit par 
  • Claude ELBAZ, 
  • Didier REINHAREZ
  •  • 14 814 mots
  •  • 4 médias

L'angéiologie est une spécialité médicale autonome qui regroupe les études portant sur l'anatomie, la physiologie et la thérapeutique des maladies des vaisseaux périphériques : veines, artères, lymphatiques et capillaires. Cette discipline vise à faire la synthèse des données auxquelles d'autres spécialités se consacraient jadis : la dermatologie en ce qui concerne les ulcères de jambe, la chirurgie qui extirpait les veines variqueuses, la cardiologie qui traitait les artères, l'hématologie dans le domaine des troubles de la crase sanguine et des troubles des capillaires, la neurologie pour certains troubles vaso-moteurs, enfin la médecine générale qui prenait en charge de nombreux syndromes mal définis d'origine circulatoire, depuis les engelures jusqu'aux paresthésies en passant par les troubles lymphatiques et l'athérosclérose. […] Lire la suite

ALLERGIE & HYPERSENSIBILITÉ

  • Écrit par 
  • Bernard HALPERN, 
  • Georges HALPERN, 
  • Salah MECHERI, 
  • Jean-Pierre REVILLARD
  •  • 12 574 mots
  •  • 2 médias

La notion d'allergie a trait au phénomène paradoxal de la nocivité de certaines réactions immunitaires. La paternité de ce concept (apparu en 1906) revient au médecin viennois Clemens von Pirquet. Il cherchait notamment à expliquer par cette « réactivité altérée » (traduction des termes grecs réunis dans le mot allergie) les aléas d'une immuno-thérapie, alors à ses débuts. […] Lire la suite

BACTÉRIES

  • Écrit par 
  • Jean-Michel ALONSO, 
  • Jacques BEJOT, 
  • Patrick FORTERRE
  •  • 11 052 mots
  •  • 3 médias

Ce fut alors l'extraordinaire épanouissement de la bactériologie médicale : le rôle pathogène des microbes se précise peu à peu ; un diagnostic bactériologique des maladies infectieuses devient possible ; une thérapeutique efficace découle de la découverte des vaccins et des sérums, puis des sulfamides et des antibiotiques.Ainsi, pendant des années, la bactériologie resta une science essentiellement utilitaire : lutte contre les maladies de l'homme, des animaux ou des plantes, utilisations agricoles ou industrielles des micro-organismes. […] Lire la suite

HORMONES

  • Écrit par 
  • Jacques DECOURT, 
  • Yves-Alain FONTAINE, 
  • René LAFONT, 
  • Jacques YOUNG, 
  • Universalis
  •  • 14 354 mots
  •  • 11 médias

La sécrétine, la gastrine, la pancréozymine et la cholécystokinine élaborées par le tube digestif agissent respectivement par voie sanguine sur le pancréas exocrine, l'estomac, la vésicule biliaire. La sérotonine, issue du système entérochromaffine, possède une action constrictive locale et une action excitante sur les sécrétions bronchiques. La rénine, enzyme protéolytique déversée dans le sang par l'appareil juxtaglomérulaire du rein, n'est pas à proprement parler une hormone, mais elle stimule indirectement la sécrétion de l'aldostérone en produisant de l'angiotensine, qui entraîne la constriction des artérioles et par suite l'élévation de la pression artérielle. […] Lire la suite

TUMEURS ANIMALES

  • Écrit par 
  • Jean-Charles FRIEDMANN, 
  • Charles GOSSE, 
  • Rémi GÉRARD-MARCHANT, 
  • Universalis
  •  • 5 599 mots
  •  • 3 médias

Tumeurs de l'appareil digestif et de ses glandes annexes Les hépatomes sont fréquents dans certaines souches consanguines de souris (jusqu'à 40 p. 100 des animaux dans la souche C3H). Ces tumeurs se caractérisent par une augmentation du volume du foie. L'aspect microscopique est très variable ; cependant il n'y a pratiquement jamais de métastases. […] Lire la suite

PANCRÉAS

  • Écrit par 
  • Jacques MIROUZE, 
  • Éric RENARD, 
  • André RIBET
  •  • 8 652 mots
  •  • 1 média

La somatostatine Identifiée initialement en 1972 par Guillemin et Brazeau au niveau hypothalamique, ce peptide de quatorze acides aminés est également sécrété par le cellules D des îlots et par les cellules endocrines de la région antro-duodénale du tube digestif. Son action semble complexe au niveau pancréatique, à la fois paracrine, endocrine et neurocrine. […] Lire la suite

TÊTE ET COU

  • Écrit par 
  • Claude GILLOT
  •  • 13 400 mots
  •  • 9 médias

La tête superpose un étage supérieur, le crâne, qui contient l'encéphale, un étage moyen, sensoriel, avec les fosses nasales, les orbites, les oreilles, et un étage inférieur, viscéral, ou aéro-digestif (en avant, fosses nasales et cavité buccale, avec la langue ; en arrière, pharynx, carrefour aéro-digestif et trait d'union entre la tête et le cou). […] Lire la suite

Recevez les offres exclusives Universalis