« Mécanisme »

MÉCANISME, philosophie

  • Écrit par 
  • Joseph BEAUDE
  •  • 5 210 mots
  •  • 1 média

En somme, le mécanisme est une réforme fondamentale de l'entendement, grâce à quoi le monde se trouve autrement perçu et connu.Son éclosion a été assez brusque et inattendue. L'époque précédente ne l'avait guère laissé prévoir. Le mécanisme paraît au contraire introduire dans l'histoire de l'idée de nature une discontinuité. Il n'a pas eu de précurseurs immédiats. […] Lire la suite

Les médias de la recherche « Mécanisme » :

Mécanisme articulé

Mécanisme articulé
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Piano : mécanisme

Piano : mécanisme
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Mécanisme d'écoulement visqueux

Mécanisme d'écoulement visqueux
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Mécanisme d'homéostasie rétroactif

Mécanisme d'homéostasie rétroactif
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Afficher les médias de « Mécanisme »

HIGGS MÉCANISME DE

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 376 mots
  •  • 2 médias

En 1964, les physiciens belges Robert Brout et François Englert, d'une part, et leur collègue écossais Peter Higgs, d'autre part, introduisent le concept de symétrie de jauge spontanément brisée. Dans deux articles aux titres quasi identiques « Symétrie brisée et la masse des mésons vecteurs de jauge » et « Symétries brisées, particules de masse nulle et champs de jauge », publiés presque simultanément, le premier dans la revue Physical Review Letters de la Société américaine de physique, le second dans la revue européenne Physics Letters, ils proposent de concilier, d'une part, le concept d'invariance d'une théorie physique par rapport à l'action d'un groupe de transformations, et, d'autre part, l'existence de particules médiatrices massives. […] Lire la suite

MÉCANIQUE Mécanismes

  • Écrit par 
  • Robert LE BORZEC
  •  • 1 816 mots
  •  • 9 médias

Loi fondamentale des mécanismes Un mécanisme est formé d'un nombre p de pièces assemblées entre elles et à l'élément principal, le bâti O ; les assemblages sont au nombre de a ; chacun d'eux est caractérisé par |Li,j| équations de liaison. On dispose de :équations pour définir |6 p| paramètres, et l'équation caractéristique du mécanisme est : Si toutes les équations sont indépendantes, s'il n'existe aucune particularité géométrique, d représente le degré de liberté du mécanisme : si d = 0, le mécanisme est stable et tous les paramètres sont définis, si d = 1, c'est un mécanisme de transformation de mouvement, car on peut obtenir une relation interne entre un paramètre de la pièce d'entrée et de la pièce de sortie ; si d > 1, il y a plusieurs degrés de liberté et si d < 0, le mécanisme est dit hyperstatique. […] Lire la suite

DÉFENSE MÉCANISMES DE

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 663 mots
  •  • 1 média

 » En 1915, par « mécanisme de défense » Freud désigne l'ensemble du processus de défense qui caractérise une névrose particulière ; il se sert aussi de l'expression pour caractériser l'utilisation défensive de certains processus psychiques tels que le refoulement, le retournement sur soi, le renversement dans le contraire. Anna Freud, dans son ouvrage Le Moi et les mécanismes de défense (1946), énumère quelques-uns des principaux procédés défensifs : le refoulement, la régression, la formation réactionnelle, l'isolation, l'annulation rétroactive, la projection, le retournement contre soi, la transformation dans le contraire, la sublimation (cette dernière appartenant, selon l'auteur, plutôt au domaine du normal qu'à celui de la névrose). […] Lire la suite

RÉACTION, chimie

  • Écrit par 
  • Pierre LASZLO
  •  • 2 707 mots

Mécanisme réactionnel Se poser la question du mécanisme, en chimie, c'est postuler que la transformation observée au bout du compte, et qu'on dénomme « réaction », a une dynamique intrinsèque. Le mécanisme d'une réaction chimique est la trajectoire qu'elle suit durant son déroulement. C'est, tout au moins, l'ensemble des trajectoires spatiotemporelles suivies par les atomes, qui se sont réorganisés au cours de cette transformation. […] Lire la suite

PURPURAS

  • Écrit par 
  • Jacques CAEN, 
  • Jacques DELOBEL
  •  • 1 991 mots

Le mécanisme reste imprécis, un mécanisme auto-immun étant le plus souvent admis. Il existe des purpuras d'évolution courte guérissant en moins de trois mois soit spontanément, soit sous l'influence de la thérapeutique (par hormones corticosurrénales ou par splénectomie), et des purpuras d'évolution chronique parfois réfractaires à toute thérapeutique. […] Lire la suite

APPRENTISSAGE DE LA LECTURE

  • Écrit par 
  • Jonathan GRAINGER, 
  • Johannes ZIEGLER
  •  • 1 847 mots

On parle alors d’un mécanisme d’auto-apprentissage, car c’est l’acte même de la lecture qui renforce la lecture. Ce mécanisme est très puissant puisqu’il permet à l’enfant de décoder des mots qu’il a déjà entendus mais jamais lus auparavant, et cela de façon autonome. Un argument fort en faveur d’un tel mécanisme a été fourni grâce à la modélisation computationnelle. […] Lire la suite

APOPTOSE : UN CONCEPT NOVATEUR

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 300 mots
  •  • 1 média

Il ne reste aucune trace de la cellule morte et aucune réaction inflammatoire n'apparaît : ce phénomène d'apoptose (un nom attribué en 1972 qui évoque la chute des feuilles) constitue un mécanisme homéostatique général. L'apoptose, encore appelée mort cellulaire programmée, est devenue le compagnon inséparable de la différenciation et de la division cellulaire dans la morphogenèse et la physiologie, ce qu'on peut résumer en disant que ce mécanisme élimine les cellules incorrectes ou anormales sans toucher les cellules avoisinantes. […] Lire la suite

ENZYMES Cinétique enzymatique

  • Écrit par 
  • Christophe LÉGER
  •  • 5 143 mots
  •  • 8 médias

Examiner cette dépendance permet de déterminer quel mécanisme est opérationnel. Pour une réaction à deux substrats, on peut ainsi distinguer entre le mécanisme qui fait intervenir comme intermédiaire un complexe ternaire, dans lequel sont associés l'enzyme et ses deux substrats, et un autre mécanisme, appelé « ping-pong », dans lequel un premier substrat est transformé, ce qui produit une forme modifiée de l'enzyme, puis le deuxième substrat est transformé et la forme initiale de l'enzyme est régénérée. […] Lire la suite

PROJECTION, psychanalyse

  • Écrit par 
  • Jacques POSTEL
  •  • 1 776 mots

On a pu remarquer au passage la lacune sémantique qui fait que le même terme de projection définit à la fois un mécanisme projectif de l'activité psychique normale et un mécanisme projectif délirant très régressif correspondant à son inverse, l'introjection : cette projection pathologique devrait pouvoir être distinguée de l'autre par un qualificatif comme le font H. […] Lire la suite

CONVENTION EUROPÉENNE DES DROITS DE L'HOMME

  • Écrit par 
  • Wanda MASTOR
  •  • 202 mots

L'originalité du texte réside dans le mécanisme de garantie juridictionnelle des droits qui y sont proclamés, une cour permanente étant créée à cette fin. Celle-ci constate seulement une violation de la Convention, l'État étant libre dans le choix des moyens d'exécution de l'arrêt. Ce mécanisme très sophistiqué, qui repose principalement sur un droit de recours individuel, a permis le développement d'une jurisprudence abondante et très écoutée, contraignant de plus en plus les États à harmoniser leur législation pour respecter les droits garantis par la Convention. […] Lire la suite

SANDMEYER RÉACTION DE

  • Écrit par 
  • Dina SURDIN
  •  • 222 mots

Le mécanisme n'en est pas connu avec certitude ; on pense que le premier stade est une réduction de l'ion diazonium par l'ion cuivreux, donnant un radical aryle, et que, dans une deuxième étape, ce radical aryle arrache l'halogène de l'ion cuivrique en le réduisant. L'halogénure cuivreux est régénéré, et il s'agit donc bien d'un catalyseur : On peut aussi dans la réaction remplacer le groupement diazoïque par un groupement cyano : Cette réaction est aussi appelée une réaction de Sandmeyer : elle a les mêmes applications et le même mécanisme supposé. […] Lire la suite

SUTHERLAND EARL W. (1915-1974)

  • Écrit par 
  • Jacques HANOUNE
  •  • 228 mots

Sutherland a été de démontrer que ce phénomène de glycogénolyse, bien connu chez l'animal entier, et que l'on pouvait reproduire dans des systèmes de foie perfusé, des tranches ou des cellules isolées de foie, était un mécanisme biochimique complexe certes, mais dont on pouvait analyser et reconstituer in vitro les étapes. Dans cette glycogénolyse, le mécanisme d'action de l'adrénaline par l'intermédiaire d'un second messager pouvait être scindé en étapes distinctes, analysables et quantifiables. […] Lire la suite

CHIME

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 956 mots

À partir du xiiie siècle, ce jeu se pratiquait manuellement en tirant des cordes attachées aux battants, ce qui est devenu rare de nos jours ; à partir de la fin du xviiie siècle, elles ont été actionnées à partir d'un clavier de levier et parfois grâce à des pédales ; au xxe siècle est apparu un clavier en ivoire doté d'un mécanisme électrique, souvent relié à un mécanisme à rouleau (tambour) automatique. […] Lire la suite

ROUX WILHELM (1850-1924)

  • Écrit par 
  • Michel PRIVAT DE GARILHE
  •  • 357 mots

En 1894, Roux fonda les Archiv für Entwicklungsmechanik der Organismen (« Archives pour le mécanisme de développement des organismes »), le premier journal d'embryologie expérimentale. […] Lire la suite

PSYCHANALYSE & CONCEPT D'OPPOSITION

  • Écrit par 
  • Émile JALLEY
  •  • 14 048 mots

En particulier, le mécanisme de transformation dans le contraire, s'il suppose d'une certaine manière, à l'instar du mécanisme de l'identification des opposés, une certaine vacuité de la négation, n'en fonctionne pas moins comme le prototype d'une forme primaire de l'acte de nier. Ce n'est pas d'ailleurs le cas de l'autre mécanisme, celui de l'identification des opposés. […] Lire la suite

FORCLUSION, psychanalyse

  • Écrit par 
  • Jacques SÉDAT
  •  • 705 mots

Tiré du vocabulaire juridique, où il désigne la déchéance d'un droit qui n'a pas été exercé dans les délais prescrits, le terme de forclusion a été introduit dans le langage psychanalytique contemporain par Jacques Lacan pour traduire le mot freudien Verwerfung, très précisément dans le cadre d'une théorie de la psychose, la forclusion constituant même le mécanisme originaire de cette dernière. […] Lire la suite

PHOTOSYNTHÈSE ET FIXATION DU CO2 (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Claude LANCE
  •  • 344 mots

 Osmond donnent une description complète du mécanisme, connu sous le nom de métabolisme crassulacéen (CAM, crassulacean acid metabolism), de fixation du CO2 chez les plantes grasses (Cactées, Crassulacées). […] Lire la suite

ANÉMIES

  • Écrit par 
  • Bruno VARET
  •  • 3 091 mots
  •  • 5 médias

Ces anémies peuvent être consécutives : a) à un défaut de production de l'érythropoïétine ; c'est le mécanisme essentiel de l'anémie de l'insuffisance rénale ; b) à un défaut de la sensibilité des érythroblastes à l'érythropoïétine ; c'est le mécanisme probable de l'érythroblastopénie constitutionnelle de Blackfan-Diamond ; c) à l'inhibition immunologique de l'érythropoïèse ; c'est le mécanisme probable des érythroblastopénies chroniques acquises ; d) à une diminution de l'espace myéloïde fonctionnel : l'anémie n'est pratiquement jamais isolée et habituellement associée à une atteinte des autres lignées myéloïdes ; c'est l'explication essentielle des anémies des envahissements médullaires malins ; e) à une diminution de la synthèse de l'ADN ; celle-ci est souvent révélée par l'anémie, mais l'atteinte des autres lignées myéloïdes est la règle ; l'anomalie de la synthèse de l'ADN peut être très pure, et elle résulte, en général, d'un défaut d'acide folique ou de vitamine B12 ; l'anémie est alors dite « mégaloblastique » ; elle peut être aussi un des éléments d'un mécanisme physiopathologique plus complexe : c'est ce que l'on observe en cas d'administration de drogues antimitotiques ou dans les « dysmyélopoïèses primitives », appelées aussi « anémies réfractaires » ; les érythroblastes prennent alors un aspect morphologique anormal, mais différent de la mégaloblastose des carences vitaminiques ; f) à un défaut de synthèse de l'hémoglobine, ce qui est le mécanisme le plus fréquent d'anémie, qui résulte donc : – d'une anomalie du métabolisme du fer : la plus fréquente est l'hyposidérémie, surtout par déplétion des réserves de fer (généralement due à des pertes de globules rouges par saignements peu abondants et répétés) ; ailleurs, par stockage du fer dans les macrophages, comme cela est observé au cours de l'inflammation – les autres anomalies du métabolisme du fer sont très graves ; – d'une anomalie de la synthèse de la globine : ces anomalies sont pratiquement toujours constitutionnelles (thalassémies), exceptionnellement acquises ; – d'une anomalie de la synthèse du noyau tétra-pyrrolique de l'hème : généralement constitutionnelles (porphyries), ces anomalies ne retentissent que rarement sur l'érythropoïèse ; seule la porphyrie érythropoïétique s'accompagne d'une anémie qui est de mécanisme hémolytique. […] Lire la suite

BROUT ROBERT (1928-2011)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 382 mots

Ce mécanisme de brisure spontanée de symétrie, imaginé quasi simultanément par le physicien britannique Peter Higgs (né en 1929), donne aux propriétés de symétrie du vide quantique un rôle essentiel. Brout cependant participera peu aux progrès subséquents de la construction de la théorie des interactions fondamentales. La découverte des bosons électrofaibles W et Z (dont les masses sont plusieurs dizaines de fois supérieures à celle du proton) en 1983 puis celle du « boson de Higgs » en 2012 justifient, aux yeux des physiciens des particules, la pertinence du mécanisme de Brout-Englert-Higgs. […] Lire la suite

CRISTOFORI BARTOLOMEO (1655-1731)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 391 mots

Cristofori arrive à ce résultat en remplaçant le mécanisme de frottement du clavecin par des marteaux qui frappent les cordes avec plus ou moins de force. On ne connaît pas grand-chose de la vie de Cristofori et son invention n’eut pas de succès de son vivant. Cristofori quitte Padoue pour Florence vers 1690 à la demande du prince Ferdinand de Médicis, claveciniste talentueux, ce qui laisse à penser qu’il avait déjà établi sa réputation de facteur. […] Lire la suite

PRÉCIPITATIONS, météorologie

  • Écrit par 
  • Léopold FACY
  •  • 5 286 mots
  •  • 4 médias

Un mécanisme de départ analogue au mécanisme de Bergeron a été proposé lorsque Henri Dessens, en 1947, a mis en évidence la présence dans l'atmosphère de très gros noyaux de condensation, formés de chlorure de sodium, et pouvant atteindre des dimensions de l'ordre du micromètre. Ces particules salines, provenant de la dessiccation des microgouttelettes d'embruns arrachés à la mer, se rencontrent effectivement dans les masses d'air maritime, même à grande distance des côtes au-dessus des continents. […] Lire la suite

HOBBES THOMAS (1588-1679)

  • Écrit par 
  • Raymond POLIN
  •  • 2 669 mots
  •  • 1 média

Cette conclusion suppose qu'au mécanisme naturel se trouve substitué, par le contrat, sous la forme du commonwealth, de l'État, un mécanisme tout artificiel dont le souverain est l'ingénieur et le maître. La souveraineté en est l'âme artificielle qui donne la vie et le mouvement au corps tout entier. Chaque citoyen, mû par ce mécanisme, accomplit son devoir. […] Lire la suite

HASTINGS JOHN WOODLAND dit WOODY (1927-2014)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 368 mots

Il a pu ainsi identifier un mécanisme nouveau de contrôle de l’activité des gènes appelé quorum sensing, qui permet la coordination de la production de substances ou de mouvements au sein de populations de cellules isolées, bactéries mais également cellules eucaryotes. Ce mécanisme constitue une sorte d’horloge biologique interne à une population. Il est également à l’œuvre dans la production brutale de toxines bactériennes lors d’une infection. […] Lire la suite

GURALNIK GERALD (1936-2014)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 374 mots

 Sakurai pour « l’élucidation des propriétés de la brisure spontanée en théorie de jauge et du mécanisme de la génération uniforme des masses de bosons vecteurs ». Il s’éteint le 26 avril 2014 à Providence.  […] Lire la suite

DIURÈSE

  • Écrit par 
  • Henri SCHMITT
  •  • 3 237 mots
  •  • 2 médias

Toutefois, le mécanisme d'action est encore mal compris. […] Lire la suite

SÉLECTION NATURELLE, biologie

  • Écrit par 
  • Bernard GODELLE
  •  • 1 308 mots

Bien que l'idée d'évolution eût été globalement admise, la sélection naturelle, présentée comme le principal mécanisme à l'œuvre dans l'évolution des formes vivantes, fit scandale : elle ne nécessitait pas l'existence d'un plan d'ensemble de la Création. Un autre débat eut lieu entre les partisans d'une évolution progressive et ceux d'une évolution par sauts (saltationnistes). […] Lire la suite

HUXLEY HUGH (1924-2013)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 402 mots

Le biologiste moléculaire anglais Hugh Huxley proposa en 1954 une théorie expliquant le mécanisme de la contraction musculaire. Hugh Esmor Huxley naît le 25 février 1924, à Birkenhead (Cheshire). Il commence des études de physique à l’université de Cambridge en 1941, mais doit rejoindre les forces armées en 1943. Il travaille alors sur la mise au point d’équipements radar pour la Royal Air Force jusqu’en 1947. […] Lire la suite

INTÉGRON

  • Écrit par 
  • François DENIS, 
  • Marie-Cécile PLOY
  •  • 437 mots

Celles-ci constituent des éléments mobiles capables d'être intégrés ou excisés dans un intégron par un mécanisme de recombinaison, spécifique de site, catalysé par une intégrase. Un intégron se compose d'un gène intI codant pour une intégrase et d'un site spécifique de recombinaison attI. Chaque cassette est formée d'un gène et d'un site spécifique de recombinaison attC. […] Lire la suite

HIGGS PETER (1929- )

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 424 mots
  •  • 2 médias

Ce mécanisme théorique, dénommé depuis lors « mécanisme de Higgs », est proposé de façon indépendante et quasi simultanément par Robert Brout (1928-2011) et François Englert (né en 1932). Sa signature expérimentale est la nécessaire existence d’un boson de spin nul, couramment appelé « boson de Higgs », couplé à toutes les particules avec une intensité proportionnelle à leurs masses. […] Lire la suite

BOÎTE À MUSIQUE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 401 mots

Instrument de musique mécanique dont les sons proviennent de la vibration de dents métalliques montées en ligne sur un peigne plat au contact d'un cylindre tournant ou d'un disque actionné par un mécanisme d'horlogerie. Lorsque le cylindre ou le disque tourne, de petites lames ou autres protubérances montées sur leur surface font vibrer les extrémités des dents métalliques, ce qui produit des notes de musique. […] Lire la suite

MERSENNE MARIN (1588-1648)

  • Écrit par 
  • Françoise ARMENGAUD
  •  • 961 mots

Son intérêt allait à toutes les questions philosophiques et scientifiques de son temps et, s'il n'a pas été un philosophe de premier plan, dit Robert Lenoble dans l'ouvrage qu'il lui a consacré (Mersenne ou la Naissance du mécanisme, Paris, 1943), il est représentatif du public cultivé de l'époque : « Son itinéraire philosophique est celui de toute la génération qui quitte la scolastique pour le mécanisme. […] Lire la suite

NÉO-LAMARCKISME

  • Écrit par 
  • Laurent LOISON
  •  • 4 264 mots
  •  • 3 médias

Les adjectifs « lamarckien » ou « néo-lamarckien » font le plus souvent référence au mécanisme d'hérédité des caractères acquis. Ce mécanisme ayant été progressivement écarté du corpus des connaissances biologiques au cours du xxe siècle, ces termes ont souvent une connotation négative et sont employés à des fins plus ou moins ouvertement polémiques. […] Lire la suite

ATMOSPHÈRE SOLAIRE

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 920 mots
  •  • 2 médias

Bien que le mécanisme spécifique de chauffage de la couronne ne soit pas accessible à cette simulation, ce travail démontre l’importance des ondes d’Alfvén dans le transfert d’énergie vers la couronne.  […] Lire la suite

BLOBEL GÜNTER (1936-2018)

  • Écrit par 
  • Elisabeth BURSAUX
  •  • 461 mots
  •  • 1 média

Le mécanisme commence lors de la synthèse de ces dernières qui inscrit dès le début, dans la molécule en formation, un peptide signal. Celui-ci est destiné à amarrer le ribosome, organite assurant la synthèse des protéines, à une structure canaliculaire appelée le réticulum endoplasmique. Lui seul, dans la cellule, possède sur sa membrane des sites de reconnaissance pour le peptide signal. […] Lire la suite

GRUBBS ROBERT H. (1942- )

  • Écrit par 
  • Pierre LASZLO
  •  • 469 mots

Chauvin proposa un mécanisme pour la catalyse par les métaux : dans son idée, un atome métallique M s'attache d'abord un groupe terminal CA2 ou CB2, puis un réactant éthylénique, d'où formation d'un cycle à quatre atomes, celui du métal et les trois atomes de carbone, qu'unissent des liaisons simples. Grubbs eut pour modèle et stimulant un autre professeur de Columbia, Thomas J. […] Lire la suite

SAUTEREAU

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 91 mots

Ce mécanisme constitue le jeu mélodique de la vielle, qu'on accorde en orientant les sautereaux. Sur le clavecin, c'est une petite tige de bois mobile qui supporte le bec de plume, lequel va griffer la corde correspondant à la touche. […] Lire la suite

CIRCONSTANCES ATTÉNUANTES

  • Écrit par 
  • Joël GREGOGNA
  •  • 600 mots

Abrogés par la loi du 16 décembre 1992, le mécanisme des circonstances atténuantes et la mention du minimum des peines n'ont pas été repris par le nouveau Code pénal. La disparition du minimum des peines marque la volonté du législateur de reconnaître au juge la plus grande liberté dans le choix de la nature de la peine (parmi celles qui sont encourues pour l'infraction dont il est saisi) et dans celui de son quantum (sous réserve de certaines restrictions en matière de peine de réclusion ou de détention criminelle, notamment) ; en conséquence, le mécanisme des circonstances atténuantes n'avait plus de raison d'être. […] Lire la suite

DORNBUSCH RUDIGER (1942-2002)

  • Écrit par 
  • Jean-Marc DANIEL
  •  • 992 mots

En effet, analyse-t-il, la valeur externe d'une monnaie est théoriquement connue et il est inutile de prétendre la trouver par le mécanisme de marché. À long terme, cette valeur est fixée par la parité des pouvoirs d'achat : le cours de la devise d'un pays par rapport au dollar est celui qui fait que les prix pratiqués dans ce pays, convertis en dollars, sont ceux pratiqués aux États-Unis. […] Lire la suite

FIÈVRE

  • Écrit par 
  • François BOURNÉRIAS
  •  • 184 mots

Le mécanisme de la fièvre, encore mal précisé, associe une élévation de la thermogenèse et une diminution de la déperdition de chaleur. Le facteur commun de toutes les affections fébriles pourrait être une lésion des tissus, et notamment des leucocytes polynucléaires qui semblent sécréter une ou plusieurs substances pyrogènes. Son importance en tant que signe diagnostique n'est plus à souligner, mais elle peut entraîner ses propres manifestations défavorables, notamment la déshydratation, voire la mort si elle dépasse 42 0C (température rectale) ; c'est pourquoi, à titre symptomatique, il est souvent préférable de la faire baisser par l'administration d'acide acétylsalicylique ou par des enveloppements tièdes ou froids, selon les cas, sans oublier la réhydratation éventuelle du malade. […] Lire la suite

MÉIOSE, en bref

  • Écrit par 
  • Pascal DURIS
  •  • 186 mots
  •  • 1 média

Mais, en supposant que les chromosomes d'origine mâle sont simplement éliminés, Van Beneden se méprend sur un mécanisme dont le cytologiste allemand Theodor Boveri (1862-1915) établira le véritable déroulement. Les principaux stades successifs de la méiose sont décrits pour la première fois en 1900 par Hans von Winiwarter (1875-1949), un élève de Beneden. […] Lire la suite

MÉTAMORPHOSE, biologie

  • Écrit par 
  • Andrée TÉTRY
  •  • 765 mots
  •  • 3 médias

Tant chez certains vertébrés (amphibiens, par exemple) que chez les arthropodes (papillons), les métamorphoses expriment donc des changements brusques et irréversibles dont le mécanisme est endocrinien puisque c'est l'équilibre hormonal qui, en se modifiant, déclenche les phénomènes histologiques (histolyse, phagocytose) et constructifs (histogenèse, morphogenèse). […] Lire la suite

ENZYMES Cofacteurs de l'activité enzymatique

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 1 172 mots
  •  • 2 médias

Ils sont invariablement associés au mécanisme réactionnel de l'enzyme considérée. Importance du noyau tétrapyrrole Cette participation à des mécanismes réactionnels est aussi une caractéristique de certains cofacteurs, molécules organiques fixées de manière stable à la protéine, appelées alors groupements prosthétiques : l'enzyme dépourvue du coenzyme est appelée apoenzyme et est souvent dénaturée (perte du repliement fonctionnel) par opposition à l'enzyme active dite holoenzyme. […] Lire la suite

NOVAE ET SUPERNOVAE

  • Écrit par 
  • Jean AUDOUZE
  •  • 3 506 mots
  •  • 9 médias

Le troisième mécanisme est certainement celui qui est le plus intéressant du point de vue des processus physiques qu'il implique. Ce mécanisme fait intervenir les neutrinos, produits à profusion en même temps que les photons lors des réactions thermonucléaires, et qui sont susceptibles de transférer l'énergie des régions centrales de l'étoile vers les régions plus externes qui les absorbent. […] Lire la suite

STALINIENNES PURGES

  • Écrit par 
  • Claudie WEILL
  •  • 790 mots
  •  • 1 média

Dès lors, le mécanisme des purges va s'accélérer sous l'égide du N.K.V.D. (commissariat du peuple aux Affaires intérieures). Il se situe à plusieurs niveaux : les grands procès des vieux dirigeants bolcheviques en sont la facette publique et le véritable début ; Kamenev et Zinoviev, rendus moralement responsables de l'assassinat de Kirov, sont les principaux accusés du premier grand procès de Moscou (1936), celui du « centre unifié ». […] Lire la suite

ÉTAT, sociologie

  • Écrit par 
  • Hervé FAYAT
  •  • 1 733 mots

Se pose ensuite un problème logique et historique que surmonte Norbert Elias lorsqu'il élabore un « mécanisme monopoliste » instaurant une dépendance mutuelle entre l'établissement des divers monopoles, et particulièrement du monopole fiscal et du monopole coercitif. Déclenché en France à la suite d'une concurrence qui ne laissa plus subsister qu'une demi-douzaine de « maisons » rivales dès le xive siècle, ce mécanisme, qu'il nomme « dynamique de l'Occident », fut favorisé par une monétisation des échanges facilitant la levée de l'impôt et fut attisé, comme le note également Charles Tilly, par des guerres « internes » et externes exigeant des moyens inédits. […] Lire la suite

TAXANES

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 158 mots

En raison de leur mécanisme d'action, qui provoque un défaut d'assemblage des microtubules (constituants indispensables à la formation du fuseau nécessaire à la division cellulaire), les taxanes sont des antimitotiques qui présentent l'avantage d'être non seulement dotés d'une très forte activité tumorale dans de nombreux cancers, mais aussi et peut-être surtout de ne pas donner lieu à des résistances croisées avec d'autres médicaments, ce qui offre la possibilité d'associations. […] Lire la suite

EURO

  • Écrit par 
  • Agnès BÉNASSY-QUÉRÉ
  •  • 6 265 mots
  •  • 4 médias

L’union bancaire mise en place à partir de 2014 comporte deux piliers principaux : un mécanisme de supervision unique (MSU) et un mécanisme de résolution unique (MRU). Le MSU est composé de la Banque centrale européenne et des autorités nationales de supervision de la zone euro (en France, l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution), le mécanisme étant en principe ouvert aux vingt-huit États membres. […] Lire la suite

CÉLESTA

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 140 mots
  •  • 1 média

Des marteaux qu'actionnent les touches viennent frapper sur des lames métalliques (acier et cuivre) dont la sonorité cristalline peut être étouffée (mécanisme d'étouffoirs). L'emploi en est fréquent dans la musique contemporaine, depuis Tchaïkovski qui, le premier, l'utilisa dans Casse-noisette (danse de la fée Dragée) et à la suite de Bartók qui en usa pour un de ses chefs-d'œuvre : Musique pour cordes, percussion et célesta (1936). […] Lire la suite

BROWN MICHAEL (1940- )

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 173 mots

Le clonage de ces molécules a permis d'établir le mécanisme de leur expression génétique et le repérage du gène qui code celle-ci, au niveau du chromosome 19. C'est donc l'histoire d'une découverte entièrement cohérente dans une branche fondamentale de la biologie cellulaire qui se trouve ainsi couronnée. Elle ouvre la voie au contrôle du métabolisme du cholestérol et aux anomalies qu'il peut comporter, ce qui lui confère une portée considérable. […] Lire la suite

Recevez les offres exclusives Universalis