« Lamartine, Alphonse de (1790-1869) »

LAMARTINE ALPHONSE DE (1790-1869)

  • Écrit par 
  • Henri GUILLEMIN
  •  • 4 513 mots
  •  • 1 média

Ni un langoureux, un pleurard (Musset), un « femmelin » (Proudhon), en poésie, ni, en politique, un rêveur égaré hors de son domaine et promis aux fatales bévues de l'innocent, c'est un mâle, au contraire. Lamartine, compromis, certes, en littérature, par un vocabulaire désuet, mais un « voyant », dira Rimbaud ; et, dans les affaires civiques, un de ces très grands qui, les pieds sur terre, savent en même temps regarder loin et apprécier avec exactitude la quantité d'idéal que l'on doit pouvoir, à telle date, insérer dans le réel ; un de ceux qui, « politiques » pour de bon, restent « mystiques ». […] Lire la suite

Le média de la recherche « Lamartine, Alphonse de (1790-1869) » :

Lamartine

Lamartine
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

MÉDITATIONS POÉTIQUES, Alphonse de Lamartine - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Yves LECLAIR
  •  • 947 mots

Les Méditations poétiques d'Alphonse de Lamartine (1790-1869) sont publiées le 11 mars 1820, à 500 exemplaires, sans nom d'auteur, avec un « avertissement » liminaire signé E[ugène] G[enoude], chez l'éditeur Charles Nicolle, alors bien connu des cercles catholiques et royalistes. Soigneusement lancé dans les salons aristocratiques, ce mince recueil de 24 poèmes rencontre aussitôt un immense succès et provoque une révolution dans la vie de l'auteur comme dans la poésie du xixe siècle. […] Lire la suite

FRANÇAISE LITTÉRATURE, XIXe s.

  • Écrit par 
  • Marie-Ève THÉRENTY
  •  • 7 758 mots
  •  • 6 médias

Dans un siècle où les hommes de lettres se sont impliqués dans la chose publique au point que le poète Alphonse de Lamartine (1790-1869) devint en 1848 chef effectif du gouvernement provisoire, l’histoire de la littérature ne peut manquer d’être étroitement rattachée à celle des événements politiques dont le siècle fut témoin. Il connaît deux empires, deux monarchies et deux républiques. […] Lire la suite

TEMPS / MÉMOIRE (notions de base)

  • Écrit par 
  • Philippe GRANAROLO
  •  • 2 724 mots

« Ô temps suspends ton vol ! » : l’apostrophe d’Alphonse de Lamartine (1790-1869), dans le célèbre poème de ses Méditations poétiques (1820) « Le lac », symbolise peut-être mieux que toute autre parole le désir illusoire d’une pause de l’écoulement universel. Seul un individu atteint d’une amnésie totale vivrait dans un instant perpétuel et ne serait jamais confronté à la fuite des jours. […] Lire la suite

 
 

Recevez les offres exclusives Universalis