« La Femme en chemin »

HIER EN CHEMIN (P. Handke) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Julien HERVIER
  •  • 1 076 mots

Hier en chemin, Carnets, novembre 1987-juillet 1990 (trad. franç. O. Le Lay, Verdier, 2011) a paru en Autriche en 2005, Kali, Une histoire d'avant-hiver (trad. franç. G.-A. Goldschmidt, Gallimard, 2011) en Allemagne en 2007, et La Nuit morave (trad. franç. O. Le Lay, Gallimard, 2011) en 2008. L'ensemble propose une image complète et cohérente de l'art de Handke, sous son double aspect de diariste et d'auteur de récits. […] Lire la suite

L'ÉCOLE DES FEMMES (mise en scène J. Lassalle)

  • Écrit par 
  • Christian BIET
  •  • 1 117 mots

L'École des femmes, de Molière. À peine a-t-on prononcé ces quelques mots que tout se met en place. Le premier combat de Molière travesti en Arnolphe, les Maximes du mariage comme passage obligé du tyran domestique, le jeu des quiproquos. Et une pièce jugée éclatante, une comédie autobiographique, un mélange des genres efficace – de la farce à la grande comédie –, organisant le passage des types aux caractères. […] Lire la suite

PLATONIQUE AMOUR

  • Écrit par 
  • Marie-Odile MÉTRAL-STIKER
  •  • 733 mots

Les « dames » et les « troubadours », en s'inspirant de l'amitié homosexuelle des philosophes grecs, déplacent cette amitié en un amour bienveillant entre un homme et une femme. L'amour est une sorte de moteur spirituel qui permet d'accéder à l'expérience métaphysique. L'amour, dès le départ idéalisé, se porte sur un objet impossible : une femme inaccessible, parfois morte. […] Lire la suite

ASHFORD EVELYN (1957- )

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 934 mots

Olga Connolly la persuade de ne pas se décourager, et la jeune femme reprend le chemin de l'entraînement, réalise de belles performances, remporte les 100 et 200 mètres lors de la Coupe du monde des nations en 1981. Le travail continue de porter ses fruits : le 3 juillet 1983, à Colorado Springs, elle court le 100 mètres en 10,79 s, améliorant de 0,02 s le record du monde établi un mois plus tôt par Marlies Göhr. […] Lire la suite

ROMANS ANTIQUES

  • Écrit par 
  • Jean-Charles HUCHET
  •  • 1 076 mots

De même, Benoît de Sainte-Maure recherche l'origine de la chute de Troie dans le rapt et le viol d'une femme, antérieurs à l'enlèvement d'Éloine par Pâris. À l'origine : un forfait, dont le meurtre du père et la violence sexuelle constituent les deux faces. La voie du père met toujours sur le chemin d'une femme. Et ce sont précisément les personnages féminins, nombreux et contrastés, qui, outre l'abandon de la laisse assonancée, distinguent les romans antiques des chansons de geste, et les arrachent à l'orbe antique. […] Lire la suite

PARLE AVEC ELLE (P. Almodóvar)

  • Écrit par 
  • Frédéric STRAUSS
  •  • 989 mots

Il est tout à la fois l'homme qui rétrécit et celui qui ne cesse de grandir, la femme blessée et la femme guérie. Sa vision de la vie n'a jamais été si ample, et son regard si proche de ses personnages. Il est avec eux, il leur parle, il nous parle. […] Lire la suite

HATHOR

  • Écrit par 
  • Yvan KOENIG, 
  • Universalis
  •  • 594 mots
  •  • 5 médias

Elle est parfois représentée sous les traits d’une jeune femme coiffée d’une perruque volumineuse surmontée de deux cornes enserrant le disque solaire. La déesse Hathor peut tenir un sistre et la menat, symbole de protection. Elle revêt aussi l’aspect d’une lionne et se confond alors avec Tefnout. Une représentation la montre sous quatre facettes : vache, lionne, femme et serpent. […] Lire la suite

HARRISON JIM (1937-2016)

  • Écrit par 
  • Aurélie GUILLAIN
  •  • 1 099 mots
  •  • 1 média

La veine des sagas et celle des récits burlesques se rejoignent par leur traitement paradoxal du thème de la dépression : les personnages de Farmer (1976, Nord-Michigan), de « The man who gave up his name » (« L'homme qui abandonna son nom », dans Légendes d'automne), de La Femme aux lucioles, de Sorcier, ceux de Dalva et du Chemin du retour retrouvent vers quarante-cinq ans les flottements de leurs dix-neuf ans. […] Lire la suite

HAYWARD SUSAN (1919-1975)

  • Écrit par 
  • Jacques SICLIER
  •  • 339 mots

Rousse aux yeux bruns, douée pour la comédie et possédant une piquante séduction, Susan Hayward suivit alors le chemin classique d'une actrice, passant progressivement des petits rôles aux grands rôles (Beau Geste, La Famille Stoddard, Les Naufrageurs des mers du Sud, Ma femme est une sorcière, Au pays du rythme, La Vie aventureuse de Jack London, Le bonheur est pour demain, Le Pas-sage du canyon). […] Lire la suite

BODHISATTVA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 502 mots
  •  • 3 médias

Le bouddhisme cependant, spécialement sous sa forme du « Grand Chemin » (Mahāyāna), enseigne que certains buddhas suspendent, par compassion pour leurs semblables, leur entrée dans le nirvāṇa et veillent sur les hommes à la façon des anges gardiens. Ces « êtres d'éveil » sont donc, si l'on peut dire, des « buddhas en sursis » dont l'action bienfaisante se fait sentir dans le monde spirituel. […] Lire la suite

OCHIKUBO MONOGATARI (Xe s.)

  • Écrit par 
  • René SIEFFERT
  •  • 396 mots

Le conseiller Tadayori a, d'un premier mariage avec une dame de la famille impériale, une fille que sa seconde femme chasse de la maison pour l'obliger à vivre dans une sorte de cave (ochikubo), tandis que ses quatre filles à elle sont l'objet de tous ses soins. Un jeune et beau capitaine de la garde du corps, cousin du prince héritier, vient en secret rendre visite à la belle infortunée, l'enlève et l'épouse. […] Lire la suite

LES ÉGAREMENTS DU CŒUR ET DE L'ESPRIT, Claude-Prosper Jolyot de Crébillon - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Michel DELON
  •  • 1 073 mots

Il détaille ses hésitations et ses gaucheries en société ou en tête à tête avec une femme, ses réflexions et ses frustrations quand il est livré à lui-même. Il laisse supposer que Mmes de Senanges et de Mongennes seront les prochaines maîtresses du héros, mais il ne précise jamais si la jeune Hortense doit être cette « femme estimable » chargée de le ramener dans le chemin de la vertu et de l'estime de soi. […] Lire la suite

RACHEL

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 198 mots

, xxxi, 38) qui, dans l'histoire des Patriarches, est la fille de l'Araméen Laban et la femme préférée de Jacob (Gen., xxix, 6-30). Elle est la mère de Joseph (Gen., xxx, 22-24) et de Benjamin (xxxv, 16-18). Elle mourut en mettant au monde ce dernier et fut enterrée « sur le chemin d'Éphrata ». Jérémie (xxxi, 15-20) évoque poétiquement la mémoire de Rachel : mère éponyme d'Éphraïm et Manassé (fils de Joseph), elle est imaginée encore vivante près de sa tombe ; elle pleure sur ses enfants, massacrés ou dispersés par les Assyriens environ un siècle auparavant, en ~ 721. […] Lire la suite

KELLY GRACE (1928-1982)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 646 mots
  •  • 1 média

C'est ainsi que la jeune Grace Kelly – découverte dans Quatorze Heures de Henry Hathaway, en 1950 – incarne une jeune mariée sans ambiguïté dans Le train sifflera trois fois (de Fred Zinnemann), remise paradoxalement sur le droit chemin par la « pécheresse » Kathy Jurado, type de femme auquel semblait aller pourtant la sympathie du réalisateur. Grace Kelly se tire fort bien de cet exercice somme toute ingrat et se retrouve dans la même position inconfortable dans le film de John Ford, Mogambo (1953) – remake de La Belle de Saigon tourné dans les années 1930 –, où elle représente la dignité face à une Ava Gardner resplendissante qui assume sans fausse honte son personnage de « viveuse ». […] Lire la suite

MIOU-MIOU (1950- )

  • Écrit par 
  • René PRÉDAL
  •  • 680 mots

comme Fairbanks (1976) puis incarne au Canada, en duo avec Carole Laure, une jeune femme de son temps (Au revoir... à lundi, 1979). Chez Claude Miller, elle ne parvient pas à sauver son voisin (Gérard Depardieu) littéralement fou d'amour de son amie d'enfance (Dites-lui que je l'aime, 1977). En jeune inspectrice de police, émouvante et convaincante, brisée par les potentats d'une ville du Nord (La Femme flic, Yves Boisset, 1979), elle surprend car son personnage prend soudain plus de poids. […] Lire la suite

CAMBINI GIOVANNI GIUSEPPE (1746-1825)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 469 mots

Il est capturé avec sa fiancée sur le chemin du retour par des pirates barbaresques qui les vendent tous deux comme esclaves. « Ce n'est pas encore le plus cruel de ses malheurs », commentera Grimm dans sa Correspondance littéraire. « Attaché au mât du vaisseau, il vit cette maîtresse, qu'il avait respectée jusqu'alors avec une timidité digne de l'amant de Sophronie, il la vit violer en sa présence par ces brigands, et fut le triste témoin. […] Lire la suite

CHURCHILL CARYL (1938- )

  • Écrit par 
  • Elisabeth ANGEL-PEREZ
  •  • 664 mots

Jusque dans les années 1990, son travail se place dans le sillage du théâtre féministe, en montrant la schizophrénie de la femme moderne (avec le conflit mère-femme) ou encore la situation économique qui est la sienne dans la société. Caryl Churchill évite toujours le naturalisme : les thèmes réalistes lui fournissent l'occasion d'une expérimentation théâtrale qui va de la farce provocante, à la manière de Joe Orton (Owners, 1972), au théâtre fragmentaire (Fen, 1983) ou recourant à la parabole (Cloud Nine, 1979 ; Top Girls, 1982), dans la logique des dramaturges post-brechtiens. […] Lire la suite

LULU (mise en scène S. Braunschweig)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 941 mots

Soixante ans plus tard, le metteur en scène Peter Zadek reprenait l'œuvre au théâtre dans sa version originelle, et jouait sur le même registre de la fascination, en faisant cette fois apparaître sa Lulu, interprétée par Susan Lothar, sous les traits d'une femme enfant à la fausse innocence perverse. Et pourtant, si la vraie Lulu était ailleurs ? Si, l'héroïne de cette « tragédie-monstre » n'était en réalité qu'une femme ordinaire, amorale certes, sans tabous ni scrupules, mais ni plus belle, ni plus « infernale » qu'une autre ; moins sulfureuse séductrice en elle-même que par ce que les hommes projettent sur elle, comme ils pourraient le faire avec n'importe quelle autre femme pourvu qu'elle accepte leur jeux. […] Lire la suite

NARUSE MIKIO (1905-1969)

  • Écrit par 
  • Josiane PINON
  •  • 1 046 mots

Chiba Sachiko, qui en était la vedette, devint sa femme. Il réalisa avec elle : Femme, sois comme une rose ! et La Femme dont on parle la même année. Son style y est déjà défini : Naruse bouge peu sa caméra, sinon pour de légers mouvements ; c'est ainsi qu'il capte les imperceptibles mouvements psychologiques de ses personnages. À cette fluidité très circonstanciée vient s'ajouter celle de son utilisation du fondu et du fondu enchaîné. […] Lire la suite

SCHLUMBERGER JEAN (1877-1968)

  • Écrit par 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 342 mots

Des essais sur Corneille (Plaisir à Corneille), sur Retz, une étude affectueuse sur Gide et sa femme, Madeleine et André Gide (1956), quelques nouvelles, Passion (1956) témoignent de la même autorité et de la même paix. […] Lire la suite

JONES HOWARD W. (1910-2015)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 337 mots
  •  • 1 média

Après avoir travaillé avec Robert Edwards, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 2010 pour ses travaux sur la reproduction humaine, Jones s’engage sur le même chemin. Après son départ à la retraite en 1975, il fonde auprès de l’université de Virginie un centre d’études sur la reproduction humaine. Le programme de fécondation in vitro qu’il y lance aboutit en 1981 à la naissance d’Elizabeth Carr, le premier bébé-éprouvette des États-Unis. […] Lire la suite

MAAR DORA (1907-1997)

  • Écrit par 
  • Brigitte LÉAL
  •  • 945 mots

Allégories de la situation politique (La Femme qui pleure, 1937, liée à la guerre d'Espagne ; Femme se coiffant, 1940, reflet grimaçant de l'Occupation) ou miroirs de sa relation orageuse avec l'artiste, ses portraits aux couleurs violentes et aux formes tourmentées incarnent l'idéal de « beauté convulsive » prôné par Breton. Tout en se livrant avec Picasso à des expériences photographiques qui déboucheront sur la série de portraits d'elle – à mi-chemin entre le photogramme et le cliché-verre –, publiés par Cahiers d'Art en 1937, elle se remet à peindre. […] Lire la suite

NORRIS FRANK (1870-1902)

  • Écrit par 
  • Marc BLOCH
  •  • 638 mots

La Pieuvre raconte la lutte des fermiers de l'Ouest contre les forces du mal symbolisées par la compagnie de chemin de fer Pacific and Southern Railroad. Avec La Corbeille, Norris semble abandonner sa technique naturaliste en composant un roman sentimental. Saisi par le démon de la spéculation (sur le blé), passant ses journées à vendre et à acheter du grain à la Bourse de Chicago, Curtis Jadwin délaisse sa femme, qui succombe presque aux charmes d'un artiste. […] Lire la suite

BECQUE HENRI FRANÇOIS (1837-1899)

  • Écrit par 
  • Hélène LACAS
  •  • 416 mots

Successivement employé dans les bureaux du Chemin de fer du Nord, à la chancellerie de la Légion d'honneur, commis d'agent de change, Becque débute à l'Opéra avec le livret de Sardanapale (1867). Il écrit ensuite un vaudeville appliqué mais sans grand intérêt, L'Enfant prodigue (1868), puis Michel Pauper (1870), drame symbolique diffus, à caractère social. […] Lire la suite

COSMOPOLIS (D. DeLillo) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Pierre-Yves PÉTILLON
  •  • 1 035 mots
  •  • 1 média

Dans une grande baraque solitaire, sur la côte du Maine, un cinéaste de soixante-quatre ans et sa jeune femme prennent le petit déjeuner. Ils l'ignorent, mais c'est leur dernier matin. Rentré à Manhattan, l'homme se tire une balle dans la tête. Le récit se passe dans l'interzone du deuil, entre présence et absence. Restée seule, la jeune femme, au milieu de la nuit, scrute sur l'écran de télévision des scènes et des signes étranges, comme venus d'ailleurs. […] Lire la suite

HUPPERT ISABELLE (1953- )

  • Écrit par 
  • Frédéric STRAUSS
  •  • 1 010 mots
  •  • 1 média

Avec une capacité inégalée à multiplier les expériences, elle a tracé un chemin fait d'exigence et d'inventivité, ne fuyant pas les feux de la célébrité, mais brillant d'abord par des qualités d'interprète qui lui ont valu la reconnaissance des cinéastes et du public. Longtemps jugée trop « intellectuelle », Isabelle Huppert a fini par réaliser son désir : ne pas plaire en tant que femme, mais en tant qu'actrice. […] Lire la suite

STEPHENSON GEORGE (1781-1848)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 718 mots

Il construit ainsi de nombreuses autres voies ferrées dans les Midlands et apportera ses conseils pour de nombreux projets de chemin de fer en Grande-Bretagne et à l'étranger. […] Lire la suite

ÉPOPÉE DE GILGAMESH

  • Écrit par 
  • Florence BRAUNSTEIN
  •  • 725 mots
  •  • 1 média

Un chemin dont le parcours est sans retour. » […] Lire la suite

DIACRE

  • Écrit par 
  • Hervé LEGRAND
  •  • 794 mots

Un point est objet de controverse : l'Église ancienne avait ordonné sacramentellement des femmes au diaconat, surtout en Orient (mais les fonctions diaconales dévolues à la femme étaient moins nombreuses que celles des hommes, notamment pour le service de l'autel, où elles n'avaient pas accès) ; pourquoi l'Église catholique réserve-t-elle ce ministère aux seuls hommes ? Les raisons semblent en résider moins dans la théologie que dans l'image de la femme que conserve une Église à direction, jusqu'ici, exclusivement masculine. […] Lire la suite

BRIGITTE sainte, BIRGITTA PERSSON (1303 env.-1373)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 1 141 mots

Paradoxalement, cette femme extraordinaire était peu cultivée. Il s'ensuit que ses idées ne sont pas nouvelles. Mais c'est à la femme elle-même et à la sainte que va notre intérêt. La femme est ambitieuse, consciente du sang qu'elle porte, on l'imagine assez peu accommodante. Mais quel regard sur la vie ! Un style vigoureux, émaillé de splendides images concrètes jusqu'à choquer dans ce contexte, un réalisme impérieux, une ardeur de charité qui transparaît jusque dans la phrase dressent sous nos yeux la rude statue, non d'une mystique transie, mais, en quelque sorte, d'un prophète selon l'Ancien Testament. […] Lire la suite

FEUILLET OCTAVE (1821-1890)

  • Écrit par 
  • France CANH-GRUYER
  •  • 430 mots

Julia de Trécœur (1872), Un mariage dans le monde (1875), Le Journal d'une femme (1877), Histoire d'une Parisienne (1881) connaissent de beaux succès, alors que son théâtre accuse un net déclin avec L'Accolade, Le Sphinx, Chamillac. […] Lire la suite

SANS TOIT NI LOI, film de Agnès Varda

  • Écrit par 
  • Michel MARIE
  •  • 929 mots

Une femme errante Une jeune routarde est découverte morte de froid dans un fossé. Comment ont réagi ceux qui l'avaient croisée sur leur chemin dans les dernières semaines ? Le récit d'Agnès Varda suit l'errance du personnage, ses brèves rencontres et ses haltes prolongées avec un autre routard qui squatte une vieille demeure, une bonne généreuse, un Marocain qui l'initie à la culture de la vigne, un couple de bergers ex-soixante-huitards, des « zonards » dans des gares, une botaniste spécialiste des platanes qui la prend en auto-stop. […] Lire la suite

LADY MACBETH DE MZENSK (D. Chostakovitch)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 431 mots

L'opéra est une peinture sombre de l'ennui dans la province russe et de la condition pénitentiaire tsariste : une jeune femme, Katerina Ismaïlova, déçue par son mari, le trompe avec Sergueï, assassine son beau-père puis son mari, est condamnée au bagne avec son amant ; sur le chemin de la Sibérie, Sergueï trompe Katerina avec une autre prisonnière ; folle de jalousie, Katerina attire sa rivale sur les berges d'un fleuve dans l'intention de la noyer mais les deux femmes tombent à l'eau et périssent ensemble. […] Lire la suite

BESSON COLETTE (1946-2005)

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 688 mots
  •  • 1 média

La jeune femme pense renoncer à la compétition. Mais les nombreuses lettres d'encouragement qu'elle reçoit à la suite d'un article d'Antoine Blondin publié dans L'Équipe l'en dissuadent. Elle part pour Font-Romeu en compagnie d'Yves Durand Saint-Omer, pour préparer les Jeux de Mexico. Quand Colette Besson arrive à Mexico, personne n'envisage pourtant une victoire de la jeune femme. […] Lire la suite

SAAR FERDINAND VON (1833-1906)

  • Écrit par 
  • Lore de CHAMBURE
  •  • 697 mots

Et dès Innocence, qu'il ne cessera au reste de récrire, se dessine le domaine où Saar va exceller, les portraits de femme. Sur ce plan, aucun de ses contemporains ne le vaut. Quant au fond, cette nouvelle donne également une ébauche de l'œuvre entière : face à une vie dénuée de sens, le renoncement paraît être la seule issue possible. Autre exemple, Marianne (1873) : inspiré ici encore par un fait divers, Saar raconte l'histoire d'une jeune femme mal mariée. […] Lire la suite

PUIG MANUEL (1932-1990)

  • Écrit par 
  • Albert BENSOUSSAN
  •  • 684 mots

Dramaturge, Manuel Puig a adapté avec succès Le Baiser de la femme-araignée, qui a fait le tour du monde. Deux autres pièces complètent sa production : Bajo un manto de estrellas (1983) et Misterio del ramo de rosas. Ajoutons-y deux scénarios publiés : La Cara del villano et Recuerdo de Tijuana (1985). […] Lire la suite

LEWIS SINCLAIR (1885-1951)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 666 mots
  •  • 1 média

Elmer Gantry (1927) se situe dans la même veine, avec une attaque en règle contre les prédicateurs ignorants, grossiers et cupides qui ont réussi à faire leur chemin au sein de l'Église protestante. Dodsworth (1929), qui relate le voyage en Europe d'un homme d'affaires retraité et de son épouse, fait quelque peu évoluer ce schéma. Lewis y tire parti d'un double contraste : entre les valeurs américaines et les valeurs européennes, mais aussi entre les deux caractères très différents du mari et de la femme. […] Lire la suite

CORRESPONDANCE DE CAMILLE CLAUDEL

  • Écrit par 
  • Thierry DUFRÊNE
  •  • 905 mots

Connaître Camille Claudel par ses écrits, c'est apprécier la densité de cette femme de passion et d'action, et retrouver ce don d'observation, ce sens de la formule qui caractérisent sa sculpture. […] Lire la suite

HANDEL-MAZZETTI ENRICA VON (1871-1955)

  • Écrit par 
  • Lore de CHAMBURE
  •  • 823 mots

Dans sa vie, toutefois, comme femme et comme écrivain, Enrica von Handel-Mazzetti se tient à mi-chemin des deux croyances, appliquant avec zèle la devise : Magna res est caritas, la charité est bien grande chose. Née à Vienne d'une mère protestante et d'un père catholique, tous deux de vieille noblesse, Enrica von Handel-Mazzetti passe au couvent des religieuses de Saint-Pölten l'année qui sera, pour son œuvre, décisive. […] Lire la suite

DONLEAVY JAMES PATRICK (1926-2017)

  • Écrit par 
  • Pierre-Yves PÉTILLON
  •  • 886 mots

Américain expatrié, Sébastien Dangerfield, qui est censé faire des études de droit à Trinity College, vit, accablé de dettes et de soucis domestiques, avec femme et enfant dans des meublés de bohème qu'il a l'art de transformer en porcheries. Clodo, pique-assiette, arnaqueur, force de la nature, Sébastien va d'aventures en mésaventures, filoutant les épiciers, esquivant les créanciers, copulant à tout-va jusques et y compris sur le tas de charbon, cassant les meubles à coups de hache, battant sa femme, une Anglaise trop bien élevée pour lui (précisément ce qui en elle le fascine), écrivant lettre sur lettre pour narrer ses misères et quémander sans vergogne, insultant et vilipendant tout ce qui a le malheur de se trouver sur le chemin en zigzag qui le mène d'un pub à l'autre, forban iconoclaste et mal léché que tarabuste secrètement, pourtant, comme une nostalgie de la respectabilité. […] Lire la suite

SIODMAK ROBERT (1900-1973)

  • Écrit par 
  • Michael BARSON, 
  • Universalis
  •  • 1 146 mots

Le succès est moindre pour Passion fatale (The Great Sinner, 1949), adaptation du Joueur de Dostoïevski, dans laquelle un écrivain russe (Gregory Peck) se laisse entraîner par sa passion pour le jeu ; Ava Gardner interprète la femme dont il est amoureux. Siodmak se retrouve en terrain plus familier avec le film noir La Femme à l’écharpe pailletée (The File on Thelma Jordan, 1949), qui vaut à Barbara Stanwyck des éloges pour sa composition d’un personnage soupçonné de meurtre ; Wendell Corey joue le rôle du procureur qui tombe amoureux d’elle. […] Lire la suite

MÈRE ET FILS (A. Sokourov)

  • Écrit par 
  • Michel ESTÈVE
  •  • 1 402 mots

Les blancs : les falaises, les épis de blé, le voilier, le sable du chemin, le papillon. Les verts : la plaine, les collines, les forêts. Les bruns : le châle de la mère, les troncs d'arbre, la terre unie au sable sur le chemin. Mère et fils nous touche au plus profond de nous-mêmes comme une œuvre d'art qui défierait le temps : « Petit à petit, dit Sokourov, je vais vers un cinéma où il n'y aurait plus de mots. […] Lire la suite

LE NŒUD DE VIPÈRES, François Mauriac - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Claude-Henry du BORD
  •  • 978 mots

En même temps, l'analyse de son ressentiment est pour Louis une manière, détournée, de lancer un appel désespéré à Isa, femme chérie, haïe, délaissée, et dont l'amour fut cependant constant. Louis ne change pas aisément de chemin, le travail de la grâce le pousse de retranchements en désillusions. Il existe heureusement une faille par où l'amour divin pourra s'infiltrer : le dépouillement et l'oubli de soi. […] Lire la suite

VERHOEVEN PAUL (1938- )

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 1 064 mots
  •  • 1 média

Il observe que, dans ce chaos, chacun se fraie seul son propre chemin, le plus souvent au détriment des autres (Basic Instinct ; Showgirls, 1995). Ce qu’il fustige en revanche, ce sont les leurres qui détournent l’homme comme la femme de la réalisation de leurs désirs : religion, fanatisme, volonté de puissance, nazisme… La Seconde Guerre mondiale obsède le cinéma de Verhoeven et, trente ans après Le Choix du destin, il y revient avec Black Book. […] Lire la suite

PIERRE ET JEAN, Guy de Maupassant - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Guy BELZANE
  •  • 1 005 mots
  •  • 1 média

Enquête sur un secret de famille Monsieur Roland, ancien bijoutier parisien passionné de navigation, s'est retiré au Havre avec sa femme et ses deux fils : Pierre, l'aîné, jeune diplômé de médecine, et Jean, son cadet de cinq ans, qui vient de terminer son droit. Au cours d'une partie de pêche familiale en compagnie d'une jeune veuve, Mme Rosémilly, les deux frères, pour plaire à la jeune femme, se livrent à une frénétique compétition à la rame qui révèle, sous une apparence d'union et d'affection, la rivalité qui les oppose. […] Lire la suite

RĀKṢASA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 570 mots

Leur origine est mal définie : on dit parfois que ce sont des dieux déchus, punis pour quelque faute grave ; plus souvent, les textes les tiennent pour des hommes « grands pécheurs » et condamnés à assumer pour un temps la fonction démonielle (dans ce cas le rākṣasa s'acharne à découvrir celui qui doit le remplacer et, pour cela, à détourner les hommes du droit chemin) ; il est rare que l'on tienne les démons pour des êtres qui sont destinés à le rester pendant toute la durée du cycle cosmique. […] Lire la suite

LA DAME AUX CAMÉLIAS (mise en scène A. Arias)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 815 mots

Un personnage romantique comme le public les aime – une femme perdue qui se perd plus encore par amour, pour connaître du même coup la rédemption. Une héroïne dont le destin allait trouver son accomplissement artistique avec La Traviata de Verdi, avant d'être transposé au cinéma par Abel Gance, Bolognini, Mizoguchi (Le Destin de madame Yuki) ou George Cukor (Le Roman de Marguerite Gautier, avec Greta Garbo). […] Lire la suite

DENIS MAURICE (1870-1943)

  • Écrit par 
  • Paul-Louis RINUY
  •  • 1 499 mots

 » Dès 1890, il crée un vitrail, Le Chemin de la vie (1895, musée départemental du Prieuré, Saint-Germain-en-Laye) et un ensemble en sept parties la Légende de saint Hubert (1897, collection particulière) pour la décoration de l'hôtel particulier du baron Denys Cochin à Paris. En 1910, les 370 mètres carrés de la coupole du théâtre des Champs-Élysées à Paris lui permettent, en accord avec l'architecte Auguste Perret, d'orchestrer une « synthèse de l'histoire de la musique », depuis Orphée et Apollon jusqu'aux temps modernes. […] Lire la suite

CIVEYRAC JEAN-PAUL (1964- )

  • Écrit par 
  • René PRÉDAL
  •  • 853 mots
  •  • 1 média

Elle saura néanmoins tracer son chemin dans le renoncement, traduit par les non-dits et les pistes brisées de son éprouvant récit. Poursuivant la mise à distance des spectres familiers amorcée dans ses deux précédentes réalisations, Mes Provinciales (2017) est un hymne lyrique à la vie confrontant les romans d’apprentissage d’un groupe d’étudiants en cinéma. […] Lire la suite

BRION MARCEL (1895-1984)

  • Écrit par 
  • Marcel SCHNEIDER
  •  • 906 mots

Le lecteur ne sait jamais si la femme aimée est morte ou vivante, s'il s'agit de son souvenir ou du rêve d'une ombre. Dans Le Journal du visiteur (1980), Marcel Brion va plus loin encore dans son exigence et sa négation du temps : le visiteur aime une femme disparue de ce monde depuis trois siècles et par la ferveur de sa passion parvient à la ressusciter pour de brefs instants. […] Lire la suite