« Japon »

JAPON, chronologie contemporaine

  • Écrit par 
  • Universalis

Tous les événements politiques (élections, conflits, accords, …) et les faits économiques et sociaux qui ont marqué l’histoire contemporaine du pays jusqu’à aujourd’hui. […] Lire la suite

Les médias de la recherche « Japon » :

Grues du Japon

Grues du Japon
Crédits : J. Anon/ Shutterstock

photographie

Yokohama, Japon

Yokohama, Japon
Crédits : Jon Arnold Images/ hemis.fr

photographie

Japon : démographie

Japon : démographie
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Shinkansen, Japon

Shinkansen, Japon
Crédits : J. Leung / Shutterstock.com

photographie

Afficher les médias de « Japon »

JAPON (Le territoire et les hommes) Géologie

  • Écrit par 
  • Michel FAURE
  •  • 3 978 mots
  •  • 11 médias

L'orogenèse mésozoïque Observée depuis Hokkaidō jusqu'à Kyūshū (et sans doute dans la mer de Chine orientale au nord d'Okinawa), l'orogenèse mésozoïque constitue l'événement majeur du Japon. On y distingue un segment principal Okinawa-Japon du Sud-Ouest - Japon central - massifs d'Abukuma et de Kitakami du Japon du Nord-Est, et un segment formé par la chaîne de Hidaka dans le Hokkaidō central. […] Lire la suite

JAPON (Le territoire et les hommes) Histoire

  • Écrit par 
  • Paul AKAMATSU, 
  • Vadime ELISSEEFF, 
  • Valérie NIQUET, 
  • Céline PAJON, 
  • Universalis
  •  • 44 405 mots
  •  • 51 médias

Dans l'histoire de l'Asie, le Japon occupe une place particulière du fait de son insularité. On l'a souvent comparée à celle de l'Angleterre dans l'histoire de l'Europe. Mais cette similitude géographique ne doit pas masquer les dissemblances qui, de fait, ont donné au Japon l'élément essentiel de son originalité et le caractère spécifique de son évolution historique. […] Lire la suite

JAPON (Le territoire et les hommes) Géographie

  • Écrit par 
  • Philippe PELLETIER
  •  • 13 280 mots
  •  • 7 médias

Avec l'ajout de la surface terrestre, le Japon arrive ainsi au douzième rang mondial en surface totale, ce qui fait de lui non pas un petit mais un grand pays. Trois espaces « surinsulaires » font encore l'objet d'un contentieux territorial avec les États voisins : – l'archipel inhabité des Senkaku-shotō (chinois : Diaoyutai), au sud-ouest, contrôlé de facto par le Japon, contesté par la Chine (République populaire et Taïwan) ; – les îlots Takeshima (coréen : Tokto) dans la mer du Japon (mer de l'Est), contestés à la Corée (du Sud et du Nord), actuellement habités par une famille et une garnison sud-coréennes ; – les îles, dites au Japon, des Territoires du Nord (Hoppō ryōdo) ou, en Russie, Kouriles du Sud, habitées par des populations russes que l'État soviétique entré en guerre contre le Japon a substituées à la population japonaise évacuée en 1945. […] Lire la suite

JAPON (Le territoire et les hommes) L'économie

  • Écrit par 
  • Evelyne DOURILLE-FEER
  •  • 10 784 mots
  •  • 2 médias

Le modèle de développement socio-économique se révèle pertinent pour faire du Japon une grande puissance industrielle, commerciale et financière.Devenu deuxième puissance économique mondiale au début des années 1990, le Japon traverse une décennie de crise mettant au jour des fragilités financières, révélatrices de déséquilibres sectoriels et de difficultés d'adaptation de l'économie au nouveau contexte de la mondialisation. […] Lire la suite

JAPON (Arts et culture) Les arts

  • Écrit par 
  • François BERTHIER, 
  • François CHASLIN, 
  • Nicolas FIÉVÉ, 
  • Anne GOSSOT, 
  • Chantal KOZYREFF, 
  • Hervé LE GOFF, 
  • Françoise LEVAILLANT, 
  • Daisy LION-GOLDSCHMIDT, 
  • Shiori NAKAMA, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Universalis
  •  • 56 170 mots
  •  • 35 médias

Lorsque, aux vie et viie siècles, le Japon s'ouvre aux influences continentales sous le couvert du bouddhisme, il se met avec application à l'école des artisans venus de Corée pour l'initier. Dès la fin du viie siècle, les modèles Tang, apportés directement de Chine, sont si fidèlement copiés qu'il est parfois difficile de distinguer les œuvres importées de celles qui sont exécutées sur place. […] Lire la suite

JAPON (Arts et culture) Le cinéma

  • Écrit par 
  • Hubert NIOGRET
  •  • 5 429 mots
  •  • 2 médias

Akagi (Kanzo sensei, 1997), s'inscrit dans le passé – le Japon à la fin de la Seconde Guerre mondiale – tout en proposant une lecture moderne. Avant sa mort, survenue en 2006, Imamura réalisera De l'eau tiède sous un pont rouge (Akai hashi no shita no nurui mizu, 2001), ainsi que le dernier épisode du film collectif 11 minutes, 9 secondes, une image : September 11 (2002). […] Lire la suite

JAPON (Arts et culture) La littérature

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques ORIGAS, 
  • Cécile SAKAI, 
  • René SIEFFERT
  •  • 20 234 mots
  •  • 2 médias

La littérature du Japon moderne est un labyrinthe. Nulle autre ne présente, dans le même espace de temps, une telle diversité, une telle richesse. Très tôt, on en mesura l'ampleur, en entreprenant de publier d'imposantes Anthologies de la littérature moderne. Elles comptent chacune une centaine de volumes, plusieurs centaines d'auteurs y sont représentés. […] Lire la suite

JAPON (Arts et culture) La langue

  • Écrit par 
  • Bunkichi FUJIMORI
  •  • 2 766 mots
  •  • 3 médias

À l'heure actuelle, les micro-ordinateurs, qui envahissent au Japon la quasi-totalité des bureaux et également un nombre impressionnant de foyers, prévoient le traitement d'une variété de plus de 3 000 signes dans leur application courante. Ces caractères sont exploités selon un principe simple, qui consiste à utiliser des codes de deux octets par signe, et qui, théoriquement, permettrait la codification de plus de 16 000 caractères différents avec seulement le double de ce qui est utilisé d'habitude pour les signes alphanumériques (un octet par signe). […] Lire la suite

CONSTITUTION DU JAPON

  • Écrit par 
  • Éric SEIZELET
  •  • 202 mots

La classe politique japonaise s'interroge aujourd'hui sur l'opportunité de toiletter une loi fondamentale qui n'a pas été modifiée depuis plus de cinquante ans et de l'adapter aux nouvelles ambitions du Japon sur la scène internationale. […] Lire la suite

FERMETURE DU JAPON

  • Écrit par 
  • François MACÉ
  •  • 190 mots
  •  • 1 média

La réouverture du Japon ne se fit qu'à partir de 1853, sous la pression américaine. […] Lire la suite

JAPON (Le territoire et les hommes) Droit et institutions

  • Écrit par 
  • Jacques ROBERT, 
  • Universalis
  •  • 9 673 mots
  •  • 3 médias

Le Japon, qui a cessé d'être un empire, n'est point pour autant devenu une démocratie, a fortiori une république. Le Japon est le Japon, cela leur suffit. Cette difficulté dans la recherche d'une définition juridique tient à la faiblesse de la réflexion constitutionnelle au Japon. Qu'il ait voulu, un temps, imiter le modèle chinois (qui ne convenait d'ailleurs point à la faiblesse de son appareil administratif), qu'il se soit ensuite créé de toutes pièces un régime « shōgunal » fondé sur le dualisme du pouvoir, ou qu'il se soit enfin donné, après la révolution de Meiji, une constitution imitée de l'expérience prussienne, le Japon, jusqu'en 1945, a toujours été un empire. […] Lire la suite

NAISSANCE DU JAPON MODERNE

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 226 mots
  •  • 1 média

Après avoir été pendant des siècles à l'école de la Chine, le Japon se mettait à celle de l'Europe. À la mort de Mutsu-hito, en 1912, le Japon était devenu l'une des grandes puissances mondiales. […] Lire la suite

DÉBUT DU DHARMA AU JAPON

  • Écrit par 
  • François MACÉ
  •  • 218 mots

L'arrivée officielle du bouddhisme au Japon aurait eu lieu en 552, selon le Nihon shoki, première histoire officielle du Japon. Une autre source, le Gankōji engi, donne la date de 538. Cette arrivée correspondrait à l'envoi, par le roi Syöng-Myöng du royaume coréen de Paekche, d'une statue du Bouddha et de sutras, à l'empereur du Japon, Kinmei. Le bouddhisme est alors avant tout considéré comme un moyen de protéger le souverain et de renforcer son autorité. […] Lire la suite

INSTAURATION DU SHOGUNAT, JAPON

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 229 mots
  •  • 1 média

Yoritomo réunifie ainsi le Japon ; il installe à Kamakura son gouvernement seigneurial, qui prend bientôt le nom de bakufu (« siège de la tente »). Se met alors en place un système féodal, marqué par les liens d'homme à homme et par le développement du code d'honneur des samouraïs. Le quinzième et dernier shogun démissionne en 1867. […] Lire la suite

FRANÇOIS XAVIER AU JAPON

  • Écrit par 
  • Jean-Urbain COMBY
  •  • 196 mots
  •  • 1 média

Il poursuit vers Malacca (1545) et les îles de la Sonde, et arrive avec quelques compagnons à Kagoshima, dans l’île de Kyūshū au Japon, en 1549. Il comprend alors la nécessité d’apprendre soigneusement la langue, de connaître la philosophie japonaise et de se conformer, pour l’habit par exemple, aux coutumes du pays. C’est « la deuxième manière » de François. […] Lire la suite

UNIFICATION DU JAPON SOUS LES TOKUGAWA

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 211 mots
  •  • 1 média

Quand Tokugawa Ieyasu est nommé shogun en 1603, il inaugure une dynastie amenée à diriger le Japon durant plus de deux siècles et demi. Les immenses pouvoirs politiques que lui délègue l'empereur reposent sur le fait que le nouveau shogun (général en chef) a mis fin, grâce à une série de victoires militaires dont la plus célèbre est celle de Sekigahara en 1600, aux guerres féodales et aux rivalités entre seigneurs (daimyo) qui minaient le Japon depuis près d'un siècle. […] Lire la suite

JŌMON. L'ART DU JAPON DES ORIGINES (exposition)

  • Écrit par 
  • François MACÉ
  •  • 958 mots

Du 29 septembre au 28 novembre 1998 s'est tenue à la Maison de la culture du Japon à Paris l'exposition Jōmon. L'art du Japon des origines. Elle coïncidait avec le premier anniversaire de l'ouverture de cette institution. Le pari était de créer un événement à partir d'un pan peu connu en France de l'héritage artistique japonais en présentant des objets, en majorité des vases et des figurines de terre cuite, appartenant à la culture de Jōmon. […] Lire la suite

ŌTSU-E. PEINTURES POPULAIRES DU JAPON (exposition)

  • Écrit par 
  • Nelly FEUERHAHN
  •  • 1 023 mots
  •  • 1 média

Néanmoins, au xixe siècle, des artistes de l’école des Ukiyo-e tels que Utagawa Kuniyoshi ou Kawanabe Kyōsai s’inspirèrent au Japon de cette imagerie dans des versions humoristiques, dont l’exposition présente de superbes pièces. Ces peintures fragiles, dont il ne subsiste que quelques centaines d’exemplaires, perdirent de leur popularité à l’époque Meiji, avant d’être redécouvertes et étudiées dans les années 1920 par Yanagi Muneyoshi (1889-1961), qui œuvra pour la reconnaissance des « arts populaires » (Mingei) au Japon et fonda en 1936 le Japan Folk Crafts Museum à Tōkyō. […] Lire la suite

SHŌSŌ-IN, Nara, Japon

  • Écrit par 
  • Alain THOTE
  •  • 194 mots

Fervent bouddhiste, l'empereur avait voulu développer sa religion dans l'ensemble du Japon. Le trésor contient, outre des objets rituels bouddhiques, de nombreuses pièces de mobilier (table de go, paravents, nattes, etc.), et des instruments de musique. Ces objets réalisés dans des matières précieuses comme le bois de santal, le laque, l'or, l'argent ou les pierres fines, avaient été pour partie importés de la Chine des Tang (618-907) et pour partie créés au Japon à partir de modèles chinois. […] Lire la suite

JARDINS "SECS", Kyōto (Japon)

  • Écrit par 
  • Alain THOTE
  •  • 185 mots
  •  • 1 média

Courant religieux venu de Chine à partir du milieu du xiiie siècle, le bouddhisme chan (zen) a inspiré le développement de plusieurs formes d'art au Japon, comme la cérémonie du thé (chanoyu), l'arrangement floral (ikebana) ou la peinture monochrome. Parmi elles, mais de création plus tardive, les jardins secs sont probablement la manifestation la plus authentiquement japonaise de ce courant qui prône la méditation pour accéder à l'Éveil. […] Lire la suite

RECONSTRUCTION DU TEMPLE DU HŌRYŪJI, Nara (Japon)

  • Écrit par 
  • Alain THOTE
  •  • 249 mots

Le kondō ou « salle dorée » où se trouve, au Japon, la statue principale d'un temple est au Hōryūji un pavillon de plan presque carré, reposant sur une petite plate-forme. Il est couvert par une double toiture, que vient renforcer un auvent faisant le tour du bâtiment. Véritable conservatoire de la statuaire bouddhique japonaise à ses débuts, le temple renferme de nombreuses statues, comme la célèbre Kudara-kannon (Avalokiteçvara), qui témoignent de l'influence profonde exercée indirectement par les artistes chinois des ve-viiie siècles et surtout celle des artistes coréens, dont certaines œuvres ou leurs copies fidèles se mêlent à cet ensemble. […] Lire la suite

NARA, TRÉSORS BOUDDHIQUES DU JAPON ANCIEN. LE TEMPLE KŌFUKUJI (exposition)

  • Écrit par 
  • Nicolas FIÉVÉ
  •  • 1 583 mots

Haut lieu de la pensée et de l’art bouddhiques, le monastère du Kōfukuji fut un des plus grands temples du Japon entre le viie et le xiie siècle. Les images du panthéon bouddhique, peintes ou sculptées, qui en ornaient les principaux édifices étaient des objets de culte hautement vénérés. Dans un contexte de prospérité et de rayonnement, les ateliers de sculpture du monastère produisirent des œuvres qui aujourd’hui encore reflètent la quintessence des recherches plastiques qui furent menées au Japon dans le domaine de la statuaire bouddhique. […] Lire la suite

SHŌMU-TENNŌ (699-756) empereur du Japon (724-749)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 373 mots

Si les projets de construction de Shōmu ont pillé le trésor impérial, l'époque de Nara est considérée comme l'une des plus riches périodes culturelles de l'histoire du Japon. […] Lire la suite

AKIHITO (1933- ) empereur du Japon (1989-2019, ère HEISEI)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 402 mots

Empereur du Japon de 1989 à 2019. Né le 23 décembre 1933 à Tōkyō, Akihito est le cinquième enfant et le premier fils de l'empereur Hirohito et de l'impératrice Nagako. Il est élevé selon les rites de la tradition impériale, puis entre à l'école Peers en 1940. Il passe les dernières années de la Seconde Guerre mondiale hors de Tōkyō, puis retourne à l'école Peers – devenue Gakushuin en 1949 –, dont il sort diplômé en science politique. […] Lire la suite

TENJI-TENNŌ (626-671) empereur du Japon (661-671)

  • Écrit par 
  • Francine HÉRAIL
  •  • 438 mots

Kudara, vieil allié du Japon, sollicite son aide en 660. Le corps expéditionnaire japonais est vaincu en 663 et, pendant quelques années, la cour s'emploie à préparer la défense du pays. Est-ce à cause de ces inquiétudes que Nakanoōe — quoique sa mère, impératrice en titre, soit morte en 661 — attend jusqu'en 668 pour célébrer son intronisation ? Il installe sa capitale à Ōtsu, sur le lac Biwa, abandonnant Naniwa et le bassin de Nara familiers à ses ancêtres. […] Lire la suite

KAMMU-TENNŌ (736-806) empereur du Japon (781-806)

  • Écrit par 
  • Francine HÉRAIL
  •  • 228 mots

Né d'un petit-fils de Tenji-tennō, celui qui devait devenir Kammu-tennō commence sa vie fort éloigné du trône, mais l'épuisement de la descendance de Temmu-tennō permet à son père de devenir empereur en 770 avec l'aide des Fujiwara. Nommé prince héritier en 773, il succède à son père en 781. Son règne est marqué par des événements importants, mais il est difficile d'apprécier dans quelle mesure il les a influencés. […] Lire la suite

GO-TOBA-TENNŌ (1179-1239) empereur du Japon (1184-1198)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 333 mots

Empereur du Japon, né le 6 août 1180 à Kyōto, mort le 28 mars 1239 dans la province d'Oki. En septembre 1183, Takahira est porté sur le trône sous le nom de règne Go-Toba-tennō (tenn̄o signifie empereur), par le clan des Minamoto, qui a affirmé sa suprématie militaire sur la majeure partie du pays. Go-Toba règne quatorze ans et cinq mois avant d'abdiquer en faveur de son fils Tsuchimikado (1195-1231, règne 1198-1210) en février 1198, afin d'établir un gouvernement de cloître (insei) qui lui permette de contrôler la cour impériale. […] Lire la suite

GO-SHIRAKAWA-TENNŌ (1127-1192) empereur du Japon (1155-1158)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 342 mots

Empereur du Japon (1155-1158), né le 18 octobre 1127 à Kyōto, mort le 26 avril 1192 à Kyōto. Go-Shirakawa-tennō, ou Go-Shirikawa (tennō signifie empereur), dont le nom personnel est Masahito, accède au trône en 1155, lorsque son frère l'empereur Konoe (1139-1155, règne 1142-1155) meurt. Un an plus tard, au décès de son père, l'empereur retiré Toba (1103-1156, règne 1107-1123), son troisième frère, l'ex-empereur Sutoku (1119-1164, règne 1123-1142), organise une tentative de coup d'État. […] Lire la suite

HIRO-HITO (1901-1989) empereur du Japon (1926-1989, ère SHŌWA)

  • Écrit par 
  • Yugi SATO
  •  • 364 mots
  •  • 3 médias

Durant la première partie de son règne, il couvre la politique expansionniste du clan militaire, donnant son aval à la conquête de la Mandchourie (1931), à l'intervention militaire en Chine (1932), au retrait du Japon de la Société des Nations (1933). En tant que chef de l'armée impériale, il conduit son pays dans la guerre en 1941. Après les bombardements atomiques sur Hiroshima et Nagasaki, il pousse l'état-major à envisager la reddition des armées japonaises. […] Lire la suite

KŌKEN-TENNŌ (718-770) impératrice du Japon (749-758 et 764-770)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 229 mots

Dernière impératrice à régner sur le Japon jusqu'au xviie siècle, Kōken-tennō occupa le trône à deux reprises (749-758 et 764-770). Un certain nombre de femmes avaient gouverné avant elle, mais le pouvoir auquel accéda le moine bouddhiste Dōkyō sous son second règne amena les ministres à écarter par la suite toute femme de la succession au trône. Fille de l'empereur Shômu, née en 718 à Nara, Kōken devient impératrice en août 749, sous le nom de Kōken-tennō, lorsque son père abdique. […] Lire la suite

NIPPO-AMÉRICAIN TRAITÉ DE SÉCURITÉ (1951)

  • Écrit par 
  • Yugi SATO
  •  • 428 mots
  •  • 1 média

1951), entré en vigueur l'année suivante, le traité de sécurité nippo-américain apparaît comme une légalisation des nouveaux rapports qui se sont institués au lendemain de la Seconde Guerre mondiale entre le Japon et les États-Unis. Par la Constitution de 1946 (art. 9), le Japon avait renoncé à entretenir un potentiel de guerre. Aussi le traité exprime-t-il le désir que les États-Unis maintiennent des forces militaires au Japon, jusqu'à ce que soient constituées les « forces d'autodéfense ». […] Lire la suite

SHIMONOSEKI TRAITÉ DE (17 avr. 1895)

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 184 mots

L'annexion de Formose par le Japon est réalisée par le traité de Shimonoseki (17 avril 1895) qui achève la courte guerre sino-japonaise de 1894-1895. Elle marque la véritable entrée du Japon dans le cercle restreint des puissances impérialistes de la fin du xixe siècle. Longtemps fermé à l'influence étrangère, puis engagé dans une modernisation accélérée depuis la révolution de l'ère Meiji (1868), le Japon, qui vient de mettre sur pied une armée de conscrits équipée à l'européenne (1873), obtient ainsi sa première colonie d'importance, après l'annexion des minuscules îles Ryukyu et Kouriles en 1875. […] Lire la suite

VALIGNANO ALESSANDRO (1539-1606)

  • Écrit par 
  • Joseph DEHERGNE
  •  • 485 mots

Provincial de l'Inde orientale en 1583, il se donne un successeur en 1587 et reprend la charge de visiteur général (Macao et Japon, 1588-1594 ; Goa, 1595) ; puis il limite son rôle au Japon et à la Chine (1596), décide la création de la vice-province du Japon et de la Chine (1603) et revient à Macao, où il séjourne de 1603 à sa mort. Le rôle de Valignano fut prépondérant dans l'organisation des missions et résidences jésuites aux Indes, au Japon, en Chine. […] Lire la suite

TOKUGAWA LES (1603-1868)(repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 296 mots

 Perry intime l'ordre au nouveau shogun Tokugawa Iesada d'ouvrir le Japon à l'Occident. 1856 Townsend Harris, représentant américain à Shimoda, est le premier consul occidental à s'installer au Japon. 1858 Tokugawa Iemochi devient shogun et conclut avec les États-Unis, la Russie, la France et la Grande-Bretagne des traités qui autorisent le commerce occidental au Japon et mettent fin à l'isolement international du pays. […] Lire la suite

YEN

  • Écrit par 
  • Sophie BRANA, 
  • Dominique LACOUE-LABARTHE
  •  • 7 691 mots

Le Japon a longtemps utilisé des monnaies d'argent chinoises. L'introduction des monnaies d'or et des billets se fait au xvie siècle. Il en résulte un système de paiement complexe et morcelé. Lors de son ouverture au monde moderne, le Japon impérial se dote d'une monnaie unifiée en 1871, le yen, dont la valeur est fixée en référence aux deux métaux. […] Lire la suite

SAPPORO

  • Écrit par 
  • Rémi SCOCCIMARRO
  •  • 990 mots
  •  • 1 média

Chef-lieu du département septentrional de Hokkaidō, Sapporo est à la tête de la plus vaste région du Japon. Véritable métropole régionale, elle organise ce territoire qui fut essentiel au xxe siècle pour l’archipel, tant sur le plan vivrier qu’industriel ou énergétique. Avec 1,9 million d’habitants en 2017, c’est la cinquième ville du Japon et ce fut longtemps la seule ville millionnaire au nord de Tōkyō, mais avec une influence limitée au Hokkaidō. […] Lire la suite

AZUCHI-MOMOYAMA ÉPOQUE (1573-1603)

  • Écrit par 
  • Madeleine PAUL-DAVID
  •  • 324 mots

Le nouveau maître du Japon fera de Will Adams, marin anglais naufragé, son conseiller pour les questions maritimes, et ce n'est qu'en 1639 que l'isolement du Japon sera achevé par le petit-fils du fondateur du shōgunat. […] Lire la suite

EXTRÊME-ORIENT QUESTION D'

  • Écrit par 
  • Jean BRUHAT
  •  • 4 266 mots
  •  • 5 médias

Le Japon est visé et aussi les grandes puissances, mais surtout le gouvernement de Pékin, accusé de collaboration avec le Japon et de capitulation devant l'Occident. La conférence de Washington (12 nov. 1921-6 févr. 1922) réunit les représentants des États-Unis, de la France, de la Grande-Bretagne, de l'Italie, des Pays-Bas, de la Belgique, du Portugal, du Japon et de la Chine. […] Lire la suite

RYŪKYŪ

  • Écrit par 
  • Pierre TROLLIET
  •  • 626 mots
  •  • 1 média

En 1953, le groupe des îles Amami (Amami-shotō) est restitué au Japon. Les autres îles ont d'abord été sous administration américaine directe, puis en 1966 se sont vu octroyer une certaine autonomie ; en 1968, les groupes d'îles Daitō-shotō, Kazan-rettō (Volcano), Ogasawa-raguntō (Bonin), ainsi que les îles Minami-tori (Marcus), Okino-tori (Parece Vela) et Rosario, sont rendus au Japon. […] Lire la suite

HARA SATOSHI (1856-1921)

  • Écrit par 
  • Paul AKAMATSU
  •  • 1 181 mots

1922), le Japon s'engageait à limiter sa flotte de guerre et à retirer ses armées de la baie de Jiaozhou, de Sibérie et de la partie nord de Sakhaline. Hara Satoshi avait été le continuateur de l'action modératrice d'Itō Hirobumi et le précurseur de la démocratie au Japon, mais son œuvre allait être compromise puis détruite par les crises de la décennie 1923-1933 et par le pouvoir militaire qui conduisit le Japon vers la guerre du Pacifique. […] Lire la suite

NARA ÉPOQUE DE (710-794)

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 216 mots

En 710, le gouvernement impérial du Japon prend la décision de se fixer à Heijo-kyo (actuelle Nara). Jusque-là, l'empire n'avait pas de capitale fixe. Le plan en damier de la ville s'inspire de celui de Chang'an, capitale chinoise de la dynastie des Tang. La période qui s'ouvre alors au Japon se caractérise par une forte influence chinoise dans les domaines politique, artistique et culturel. […] Lire la suite

HEARN LAFCADIO (1850-1904)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 687 mots

En 1890, Hearn entreprit un voyage au Japon pour le compte du Harper's. Il ne tarda pas à démissionner du journal pour devenir professeur à Izumo, dans le nord du Japon. Il y rencontra Setsuko Koizumi, une Japonaise de haut rang qu'il épousa en 1891. Des articles de lui sur le Japon commencèrent bientôt à paraître dans The Atlantic Monthly et furent repris dans plusieurs autres périodiques américains associés. […] Lire la suite

KYŪSHŪ

  • Écrit par 
  • Raphaël LANGUILLON-AUSSEL
  •  • 1 045 mots
  •  • 1 média

À l'inverse, le Sud-Est, avec le département de Miyazaki et une partie de celui de Kagoshima, compte parmi les régions les plus rurales du Japon et connaît un important exode doublé d'un fort vieillissement. Le département d'Okinawa reste à l'écart du Kyūshū. Il faisait partie à l'origine d'un autre royaume, dit des Ryūkyū, avant d’être colonisé par le Japon au xixe siècle. […] Lire la suite

RUSSO-JAPONAISE GUERRE (1904-1905)

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 231 mots
  •  • 1 média

Engagée depuis la fin du xixe siècle en Extrême-Orient, la Russie cherche à occuper la Mandchourie et à élargir son influence en Corée, où ses intérêts se heurtent à ceux du Japon. L'échec des négociations entre les deux États, en 1903, précipite le conflit. En février 1904, le Japon détruit la flotte russe en rade de Port-Arthur. L'armée japonaise, plus moderne, vient facilement à bout de l'armée russe éloignée de ses bases (le Transsibérien n'est pas encore achevé) : les défaites de Vladivostok en août 1904, de Moukden en mars 1905 puis celle de Tsushima en mai 1905, qui anéantit la flotte russe de la Baltique venue en renfort, conduisent logiquement au traité de Portsmouth en septembre 1905, dont les clauses ne sont pas si défavorables que cela à la Russie. […] Lire la suite

SHŌMEI TŌMATSU (1930-2012)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 365 mots

Dans les années 1960, il photographie les mouvements de protestation des étudiants au Japon et la nouvelle vie de bohème des jeunes du quartier Shinjuku de Tōkyō, alors en pleine mutation. Le travail de Shōmei Tōmatsu est présenté à Paris en 1986, lors de l'exposition Japon des avant-gardes 1910-1970, au centre Georges-Pompidou. En 2006, le Museum of Modern Art de San Francisco lui consacre une rétrospective intitulée Shomei Tomatsu : Skin of the Nation. […] Lire la suite

MEIJI ÈRE (1868-1912)

  • Écrit par 
  • Paul AKAMATSU
  •  • 447 mots
  •  • 2 médias

Période de l'histoire du Japon, allant de 1868 à 1912. Meiji est avant tout un nengō, c'est-à-dire un nom d'années. Le 23 octobre 1868, la cour impériale du Japon promulgua un décret annonçant que le nouveau nengō serait Meiji (« politique éclairée ») pour commémorer l'instauration du nouveau régime impérial. Mais, en même temps, elle modifiait la coutume se rapportant au changement de nengō. […] Lire la suite

KANAZAWA

  • Écrit par 
  • Rémi SCOCCIMARRO
  •  • 790 mots
  •  • 2 médias

Avec 466 000 habitants en 2016, c’est une petite métropole régionale sur la façade de la mer du Japon, dans cette partie de l’archipel qui connaît un enneigement massif aux mois d’hiver. Aujourd’hui située dans une région périphérique, Kanazawa, capitale du fief de Kaga, est l'une des villes les plus riches du Japon lors de la période d’Edo (1603-1868). […] Lire la suite

CHŌSHŪ

  • Écrit par 
  • Paul AKAMATSU
  •  • 621 mots

Cependant, après l'ouverture du Japon au commerce international, en 1859, Chōshū prit conscience de l'importance de sa position stratégique. En effet, les navires étrangers se rendant de Chine à Yokohama passaient le plus souvent par le détroit de Shimonoseki, entre Chōshū, situé à l'extrémité ouest de l'île de Honshū, et l'île de Kyūshū. Dès lors, le gouvernement seigneurial de Chōshū allait tenter de jouer un rôle de premier plan dans la politique du Japon. […] Lire la suite

FONDATION DU EIHEI-JI

  • Écrit par 
  • François MACÉ
  •  • 231 mots

Parmi les élites japonaises, ce fut surtout l'autre branche du zen, le Rinzai, arrivée au Japon à la même période qui eut la faveur. C'est elle qui marqua profondément la culture du Japon médiéval. […] Lire la suite