« Induction »

INDUCTION, philosophie

  • Écrit par 
  • Bertrand SAINT-SERNIN
  •  • 4 236 mots

induction et qui relève de la méthode reconstructive évoque une question obscure qui peut se formuler ainsi : existe-t-il, à côté des inférences nécessaires qui se fondent sur le principe de la déduction, des inférences qui seraient seulement probables et reposeraient sur un autre principe, celui de l'induction ? Le problème de l'existence et de la […] Lire la suite

Les médias de la recherche « Induction » :

Induction et champ

Induction et champ
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Préamplificateur et induction superficielle

Préamplificateur et induction superficielle
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Four de fusion à induction

Four de fusion à induction
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Induction de la diapause chez une noctuelle

Induction de la diapause chez une noctuelle
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Afficher les médias de « Induction »

RAISONNEMENT

  • Écrit par 
  • Robert BLANCHÉ
  •  • 5 009 mots

d'induction s'est chargé peu à peu d'un sens nouveau. Outre la distinction, qu'Aristote connaissait, entre l'induction complète ou totalisante, qui est rigoureuse, et l'induction généralisante ou amplifiante, qui se risque à étendre à un ensemble ce qui n'a été reconnu que sur quelques-uns de ses éléments, le mot en est venu à désigner, à l'époque  […] Lire la suite

REICHENBACH HANS (1891-1953)

  • Écrit par 
  • Alexis BIENVENU
  •  • 1 494 mots

l'induction, et la justification de cette induction elle-même. Les énoncés de la science consistent en effet selon lui à prédire l'apparition d'événements selon une certaine probabilité. Or, pour être justifiée, cette prédiction doit être ancrée dans l'expérience. C'est justement à cet ancrage que sert l'induction : à partir de la détermination de  […] Lire la suite

ÉLECTRO-AIMANTS

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHABRERIE, 
  • Alain MAILFERT
  •  • 3 349 mots
  •  • 6 médias

induction magnétique B. Dans le vide, les deux vecteurs sont liés par la relation :où μ0 est la perméabilité magnétique du vide et a pour valeur dans le système international d'unités 4 π . 10-7 henry par mètre (1,257 . 10-6 H . m-1). Dans un milieu ferromagnétique, la relation entre le champ et l'induction magnétiques peut, dans certains cas, être […] Lire la suite

FLUX, physique

  • Écrit par 
  • Viorel SERGIESCO
  •  • 461 mots

l'induction magnétique à travers une surface fermée est nul, tandis que le flux de l'induction électrique (vers l'extérieur) est proportionnel à la charge électrique contenue à l'intérieur. D'autre part, la vitesse de variation du flux de l'induction magnétique à travers une surface non fermée, s'appuyant sur une courbe fermée C, mesure la force électromotrice […] Lire la suite

TESLA NIKOLA (1856-1943)

  • Écrit par 
  • Agnès LECOURTOIS
  •  • 198 mots

induction. Il invente la génératrice à champ tournant utilisée pour produire du courant électrique à partir de l'énergie hydraulique fournie par les chutes du Niagara. Tesla invente également de nouveaux types de dynamos, de transformateurs, de bobines d'induction, de condensateurs, de lampes à arc et à incandescence et différents appareillages électriques […] Lire la suite

NOVUM ORGANUM (F. Bacon)

  • Écrit par 
  • Michel MALHERBE
  •  • 781 mots

l’induction, qu’il proposa à cette fin. Ce succès idéologique (quant à l’esprit de la science) et cet échec épistémologique (quant à la méthode) témoignent conjointement de la difficulté qui est constitutive de la science moderne : comment celle-ci peut-elle être à la fois mathématique et expérimentale ? En se mathématisant, elle remplace l’étude des […] Lire la suite

MAGNÉTOSTRICTION

  • Écrit par 
  • Georges BONNET
  •  • 1 482 mots
  •  • 4 médias

l'induction magnétique ; λ est la constante de magnétostriction, quantité qui varie comme B2 dans la zone utile. La loi de Hooke de l'élasticité relie la tension θ à la dilatation ε par l'intermédiaire du module d'Young Y, soit : D'autre part, la perméabilité différentielle μ, l'induction B et le champ magnétique H sont liés par la relation d'induction […] Lire la suite

LACHELIER JULES (1832-1918)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis DUMAS
  •  • 275 mots

l'induction est fondée, non seulement sur la causalité, mais aussi sur le principe des causes finales. […] Lire la suite

BIOLOGIE La contruction de l'organisme

  • Écrit par 
  • Françoise DIETERLEN
  •  • 2 484 mots
  •  • 1 média

induction neurale » ou « induction primaire » le phénomène observé. Le développement est dès lors reconnu comme un enchaînement d'événements où chaque étape conditionne nécessairement la suivante, car les cellules issues de l'œuf, loin d'évoluer indépendamment, interagissent les unes avec les autres, conditionnant leur devenir d'une manière décisive […] Lire la suite

NATURE DE LA LUMIÈRE

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 300 mots

l'induction électromagnétique par un modèle de petits tourbillons de flux magnétique présents dans un médium hypothétique, mélange de matière ordinaire et d'« éther luminifère ». La seconde partie, publiée en 1862, analyse les phénomènes électrostatiques et les courants de déplacement de charges. Il estime d'abord l'élasticité du médium puis en déduit […] Lire la suite

MÉTHODE

  • Écrit par 
  • Jean LARGEAULT
  •  • 9 066 mots

l'induction en voulant la comprendre comme une preuve. L'induction n'est pas une preuve, étant une invention. La preuve de l'induction vient après l'induction. Une telle preuve pourra être de deux sortes : soit une déduction de l'hypothèse à partir d'une théorie plus forte, soit la concordance entre les descriptions de faits qui se déduisent de l'hypothèse […] Lire la suite

DÉMONSTRATION THÉORIE DE LA

  • Écrit par 
  • Jean-Yves GIRARD
  •  • 6 140 mots
  •  • 1 média

l'induction jusqu'à ω, au moyen de l'induction jusqu'à ε0 ». En fait, il est facile de remarquer que, si d'un côté on a l'induction jusqu'à ω, c'est sur des énoncés arbitraires, alors que l'induction jusqu'à ε0 utilisée par Gentzen se fait uniquement sur des énoncés sans quantificateurs. Autrement dit, un quantificateur égale une exponentielle ordinale […] Lire la suite

AIMANTS

  • Écrit par 
  • Roger FONTAINE
  •  • 6 273 mots
  •  • 13 médias

induction, dite induction rémanente, Br = 4πJr. Puis, le champ intérieur devenant négatif, on parvient à annuler B et J pour les valeurs BHc et JHc de H. JHc est le champ coercitif d'aimantation, BHc est le champ coercitif d'induction, ou champ coercitif Hc. Dans le deuxième quadrant de la figure, 4πJ > B puisque H < O, par suite, en grandeur on a  […] Lire la suite

GENTZEN GERHARD (1909-1945)

  • Écrit par 
  • Gabriel SABBAGH
  •  • 133 mots

l'induction transfinie jusqu'au premier nombre ordinal inaccessible pour l'exponentiation (et strictement supérieur à Ω). Ses méthodes et ses résultats ont profondément influé sur la théorie de la démonstration depuis 1945 et ont été péniblement et considérablement étendus à divers systèmes d'ordre supérieur. Ses travaux sont regroupés dans l'ouvrage […] Lire la suite

INFÉRENCE

  • Écrit par 
  • Françoise ARMENGAUD
  •  • 195 mots

induction, qui comporte l'idée de probabilité ; inférer signifie donc soit déduire soit induire. L'inférence déductive est qualifiée de valide ou de non valide ; cette qualification ne se retrouve pas exactement pour l'inférence inductive. L'inférence valide s'effectue conformément à des règles qui permettent de déduire d'un ensemble de prémisses toutes […] Lire la suite

CRUZ-DIEZ CARLOS (1923-2019)

  • Écrit par 
  • Cécile GODEFROY
  •  • 655 mots

induction du jaune, Santo Tirso, 2001) et en Corée (Spirale d'induction chromatique, Korean Folk Village, 2002). Il publie un recueil de textes théoriques intitulé Réflexion sur la couleur (1989). Le Museum of Fine Arts de Houston présente, en 2011, Carlos Cruz-Diez. Color in Space and Time, une rétrospective de son œuvre. Carlos Cruz-Diez meurt à  […] Lire la suite

GETTER

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre LÉVIS
  •  • 197 mots

induction à l'aide d'une bobine extérieure, soit par bombardement électronique ; dans ce dernier cas, la coupelle est disposée à proximité de l'anode du tube et électriquement reliée à cette dernière, la source d'électrons étant constituée par la cathode même du tube. Le chauffage conduit à l'évaporation du métal, qui se dépose par condensation sur […] Lire la suite

ZERMELO ERNST (1871-1953)

  • Écrit par 
  • Gabriel SABBAGH
  •  • 187 mots

induction transfinie. En 1908, cinq ans après avoir découvert le paradoxe de Bertrand Russell, il donne une axiomatique de la théorie des ensembles qui constitue encore l'ossature des systèmes usuels de théorie des ensembles et qui permet de développer une partie substantielle des mathématiques actuelles, en dépit de l'aspect informel et ambigu du  […] Lire la suite

TAXINOMIE, linguistique

  • Écrit par 
  • Robert SCTRICK
  •  • 215 mots

l'induction à la déduction. Pour la grammaire générative, en effet, il s'agit d'énumérer automatiquement les phrases grammaticales d'une langue (ce qui exclut notamment qu'on s'en tienne aux données fournies par le corpus) et de représenter la grammaticalité au niveau des structures sous-jacentes, nouvelle raison pour ne voir dans les faits que l'élaboration […] Lire la suite

SPEMANN HANS (1869-1941)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 243 mots

l'induction embryonnaire et la morphogenèse sont couronnés par le prix Nobel de physiologie ou médecine en 1935, décerné pour la première fois à un zoologiste. Professeur de zoologie aux universités de Würzburg (1898), de Rostock (1908) puis de Fribourg (1919-1935), Spemann a dirigé le département de développement et morphologie causale de l'institut […] Lire la suite

FIBIGER JOHANNES ANDREAS GRIB (1867-1928)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 247 mots

l'induction expérimentale du cancer. En offrant un premier modèle d'étude, ce travail pionnier a permis d'avancer dans la connaissance de cette maladie. […] Lire la suite

DYNAMO

  • Écrit par 
  • Olivier LAVOISY
  •  • 237 mots
  •  • 1 média

l'induction. D'autres propriétés sont révélées, entre autres, par les travaux d'Antonio Pacinotti ou de Werner von Siemens. La dynamo, associée à d'autres développements relevant de la production et du transport de l'électricité, inaugure l'utilisation de cette nouvelle forme d'énergie et lui donne toute sa valeur industrielle. […] Lire la suite

DRIESCH HANS (1867-1941)

  • Écrit par 
  • Jane M. OPPENHEIMER, 
  • Universalis
  •  • 814 mots

l'induction embryonnaire, l'action des enzymes, et les interactions entre noyau et cytoplasme ont conduit à des recherches toujours d'actualité, mais hors du cadre du vitalisme. En 1935, sous la pression des nazis, Driesch est contraint de prendre sa retraite, mais il continue à écrire jusqu'à sa mort. […] Lire la suite

PHOTOPÉRIODISME

  • Écrit par 
  • Roger JACQUES
  •  • 1 618 mots
  •  • 2 médias

l'induction photopériodique a été renforcée par des expériences de greffages entre des plantes de jour long et des plantes de jour court, ainsi que par l'effet additif de plusieurs cycles photopériodiques inducteurs. Une même substance, à laquelle on a donné le nom de florigène (M. C. Chailakyan, A. Lang), est capable de faire fleurir aussi bien les […] Lire la suite

ROUS PEYTON (1879-1970)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 251 mots

l'induction du cancer. Cependant, ce n'est que dans les années 1960, avec l'essor de la biologie moléculaire et la découverte des mécanismes de transfert de gènes, que le virus de Rous sera clairement identifié comme l'agent cancérigène (Dulbecco, 1963). Ses modalités de tumorisation seront comprises plus tard (Wang, 1975). Le pouvoir tumorigène très […] Lire la suite

ÉLECTRICITÉ Lois et applications

  • Écrit par 
  • Jean-Marie DONNINI, 
  • Lucien QUARANTA
  •  • 4 773 mots
  •  • 8 médias

L'induction électromagnétique Alors que la magnétostatique traite de champs magnétiques et de courants constants, la loi de l'induction de Lenz-Faraday introduit la notion de grandeur électrique variable au cours du temps. Elle indique que toute variation de flux ϕ du champ magnétique dans un circuit fermé() crée une force électromotrice de valeur […] Lire la suite

GRAMMATICALITÉ

  • Écrit par 
  • Robert SCTRICK
  •  • 317 mots

l'induction à la projection ne peut se faire qu'au moyen d'un appareil hypothético-déductif qui concerne la grammaticalité. On se gardera de confondre cette dernière avec la notion normative de correction, et encore plus avec celle de fréquence statistique, mais on la réservera à l'ensemble des lois qui régissent la compétence des sujets parlants.  […] Lire la suite

MÉTHODE SCIENTIFIQUE

  • Écrit par 
  • Jean-Paul THOMAS
  •  • 2 299 mots

l'induction au falsificationnisme de Karl Popper Le problème de l'induction, déjà magistralement abordé au xviiie siècle par David Hume, est à la source de la philosophie des sciences telle qu'elle s'est développée au xxe siècle. Il a fait l'objet d'un traitement original dans l'œuvre de Karl Popper. Cette approche n'est pas la seule, et les conclusions […] Lire la suite

THÉORIE DE LA CLASSE DE LOISIR, Thorstein Veblen - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Annie L. COT
  •  • 998 mots

l'induction, qui infère le semblable à partir du semblable) : dans cette nouvelle définition de la construction scientifique, l'abduction suggère des hypothèses nouvelles, que la déduction développe et que l'induction vérifie ou falsifie – et une philosophie de la connaissance fondée sur « l'expérience ». D'autre part, le projet « darwinien », développé […] Lire la suite

BLOCH FELIX (1905-1983)

  • Écrit par 
  • Viorel SERGIESCO
  •  • 322 mots

induction nucléaire, utilisée pour mesurer les moments magnétiques élémentaires et, plus généralement, pour étudier la matière condensée (Bloch, Hansen, Packard, 1946). Il a formulé, à cette occasion, les équations semi-phénoménologiques du mouvement d'un moment magnétique macroscopique dans un milieu condensé (équations de Bloch). En théorie du solide […] Lire la suite

BAIRE RENÉ-LOUIS (1874-1932)

  • Écrit par 
  • Jean-Luc VERLEY
  •  • 332 mots

l'induction transfinie, qu'il est un des premiers à introduire comme méthode de démonstration en analyse. L'œuvre de Baire eut une importance considérable et trouve sa forme achevée dans l'ouvrage Intégrales de Lebesgue. Fonctions d'ensemble. Classes de Baire (1916), de C. de La Vallée-Poussin qui étudie les fonctions de classe α, pour un ordinal α […] Lire la suite

RÉDUCTION EIDÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 342 mots

d'induction ni une abstraction. De même que la réduction phénoménologique, elle s'abstient de toute affirmation concernant l'existence des objets et met entre parenthèses le contenu factuel et concret, ou bien pratique, par rapport à lui, une suspension de jugement. Une telle réduction, d'autre part, ne se ramène pas à une généralisation de type empirique […] Lire la suite

UGINE-SÉJOURNET PROCÉDÉ

  • Écrit par 
  • Stanislas de CHAWLOWSKI
  •  • 344 mots

induction, éventuellement sous atmosphère inerte, ou en chauffant le métal dans un bain de sel, par exemple le chlorure de baryum. […] Lire la suite

CONSCIENCE MORALE

  • Écrit par 
  • Laurent BÈGUE
  •  • 1 167 mots

l’induction incidente d’états émotionnels sur le jugement moral. Il est aussi reflété par le rôle déterminant d’une grande diversité de facteurs situationnels dans le déclenchement des conduites prosociales, ou encore par l’incapacité au niveau individuel de justifier certains jugements moraux pourtant prégnants au moyen d’arguments rationnels. À cette […] Lire la suite

BARBITURIQUES

  • Écrit par 
  • A. M. HAZEBROUCQ
  •  • 1 036 mots

l'induction rapide d'un sommeil de bonne qualité, de durée normale, suivi d'un réveil facile, agréable. Le produit idéal dans tous les cas n'existe pas, mais le choix correct d'un médicament et de ses doses permet d'obtenir des effets satisfaisants : l'induction du sommeil (barbituriques à action courte, heptobarbital, hexobarbital, secobarbital associés […] Lire la suite

DIAMAGNÉTISME

  • Écrit par 
  • Jean HOARAU
  •  • 346 mots

induction B et le vecteur champ H) inférieure à celle du vide sont dits diamagnétiques. Les lignes de force d'un champ magnétique sont alors repoussées vers l'extérieur ; les points par lesquels pénètrent les lignes de force s'aimantent positivement, alors que ceux par lesquels elles sortent s'aimantent négativement. Il en résulte l'apparition d'un […] Lire la suite

MAGNÉTISME (notions de base)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 3 758 mots
  •  • 1 média

l’induction magnétique écrites en 1831 par le physicien anglais Michael Faraday (1791-1867) explicitent les relations entre les champs magnétiques et les courants électriques variables. Ainsi dans une plaque chauffante « à induction », des bobines parcourues par des courants alternatifs de haute fréquence (de l’ordre de 25 kHz) produisent dans leur […] Lire la suite

HEAVISIDE OLIVER (1850-1925)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 345 mots

l'induction, idée reprise par Michael Pupin (1858-1935) de l'université Columbia de New York et brevetée en 1904. En 1902, Heaviside prédit l'existence d'une couche conductrice dans l'atmosphère terrestre qui pourrait permettre aux signaux radio de se propager en suivant la courbure terrestre ; découverte en 1923, elle porte désormais son nom. Affecté […] Lire la suite

ESTROGÈNES ou ŒSTROGÈNES

  • Écrit par 
  • Dominique BIDET, 
  • Jean-Cyr GAIGNAULT, 
  • Jacques PERRONNET
  •  • 1 219 mots

induction de la synthèse de son récepteur. Au-delà de leur fonction morphogène, les estrogènes ont un rôle « métabolique ». C'est ainsi qu'ils agissent sur le métabolisme du calcium. Une déficience en estrogènes avant la fin de la puberté peut ainsi entraîner un défaut de soudure des épiphyses. La chute de production des taux d'estrogènes qui se produit […] Lire la suite

LOI, épistémologie

  • Écrit par 
  • Pierre JACOB
  •  • 6 820 mots
  •  • 1 média

l'induction n'est pas la déduction, les philosophes ont progressivement renoncé à justifier l'induction, c'est-à-dire à essayer de combler le fossé entre l'induction et la déduction parce que la justification des principes invoqués pour justifier l'induction (par exemple, le principe de la ressemblance entre les cas examinés et les cas non examinés […] Lire la suite

RADON

  • Écrit par 
  • Nathalie LEMAITRE
  •  • 382 mots

l'induction de cancers broncho-pulmonaires, le plus souvent associé à d'autres facteurs (tabac, poussières...). Le Conseil supérieur d'hygiène publique de France (C.S.H.P.F.), saisi par le ministère chargé de la Santé en 1998, a fixé à une valeur de 400 becquerels par mètre cube d'air, en moyenne annuelle, le niveau de l'activité du radon à ne pas  […] Lire la suite

QIGONG ou CHI GONG

  • Écrit par 
  • Catherine DESPEUX
  •  • 426 mots

l'induction des mouvements spontanés » (zifa donggong), un type d'exercices s'inspirant des techniques traditionnelles de la transe, a fait l'objet de débats et de critiques. Il provoqua semble-t-il des délires chez les pratiquants et les hôpitaux psychiatriques durent ouvrir des sections pour les soigner. Le phénomène du qigong, soutenu et développé […] Lire la suite

DIAPAUSE, zoologie

  • Écrit par 
  • Catherine BLAIS, 
  • René LAFONT
  •  • 1 154 mots

l'induction de la diapause est la photopériode, ou plus précisément la durée de l'éclairement journalier, qui est un indicateur très précis des changements saisonniers. Le passage d'une photopériode non inductrice de la diapause à une photopériode inductrice est en général très abrupt ; une photopériode critique est ainsi définie. Pour un grand nombre […] Lire la suite

PROLÉGOMÈNES À UNE THÉORIE DU LANGAGE, Louis Trolle Hjelmslev - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Gabriel BERGOUNIOUX
  •  • 461 mots
  •  • 1 média

l'induction : exhaustivité (il n'y a pas de reste à l'analyse linguistique d'un texte) et non-contradiction (deux principes simultanément vrais à propos du même terme traité au même niveau sont équivalents : dans ce cas, le plus simple des deux est retenu, à l'exclusion de l'autre). Un système de dépendances Pour le structuralisme linguistique, dont […] Lire la suite

ACKERMANN WILHELM (1896-1962)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 372 mots

l'induction. Ce travail est la première contribution majeure au second problème de Hilbert, c'est-à-dire l'établissement de la preuve de la cohérence des mathématiques. Après avoir passé quelque temps à l'université de Cambridge (Grande-Bretagne), il devient en 1927 professeur de mathématiques dans un lycée à Burgsteinfurt, puis à Lüdenscheid (Allemagne […] Lire la suite

GRATRY ALPHONSE (1805-1872)

  • Écrit par 
  • Jean-Robert ARMOGATHE
  •  • 434 mots

l'induction pour expliquer l'approche rationnelle de la connaissance de Dieu, la présentant par analogie avec le calcul infinitésimal. De la connaissance de l'âme (1858) repose sur des données scientifiques contestables, mais contient de fines analyses psychologiques. Ce n'est pas, du reste, dans son apologétique, qui lui tenait tant à cœur, qu'il  […] Lire la suite

DIALLÈLE

  • Écrit par 
  • Françoise ARMENGAUD
  •  • 463 mots

induction fondée sur une énumération de propositions particulières : « Un tel est animal », « Platon est animal » et « Socrate est animal » ; elle serait fausse si un seul homme (par exemple Socrate) faisait exception. Or, la conclusion est une proposition particulière (« Socrate est un animal ») établie par voie de syllogisme à partir de la proposition […] Lire la suite

FLEUR

  • Écrit par 
  • Louis EMBERGER, 
  • Michel FAVRE-DUCHARTRE, 
  • Georges MANGENOT, 
  • Paul ROLLIN
  •  • 7 638 mots
  •  • 8 médias

L'induction florale L'induction florale est l'étape fondamentale de la floraison. Le méristème végétatif est caractérisé du point de vue histologique par une nette zonation. On peut distinguer un anneau initial latéral dont l'activité est à l'origine des feuilles ; la région axiale apicale est occupée par des cellules se divisant très rarement, c'est […] Lire la suite

MAGNÉTOHYDRODYNAMIQUE (M.H.D.)

  • Écrit par 
  • Jean-Loup DELCROIX
  •  • 4 378 mots
  •  • 14 médias

l'induction magnétique B. Si l'interaction champ-matière est forte, ces deux fluides se déplacent solidairement : le champ magnétique est « gelé » dans la matière. Le milieu peut alors propager des ondes spéciales de basse fréquence appelées ondes magnétohydrodynamiques : les plus simples d'entre elles sont les ondes d'Alfvèn, qui se propagent parallèlement […] Lire la suite